Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

La main dans le sac [Greg et Wollf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

La main dans le sac [Greg et Wollf] Empty
MessageSujet: La main dans le sac [Greg et Wollf] La main dans le sac [Greg et Wollf] Icon_minitimeMar 21 Sep 2010 - 1:59

    Deux ans. Deux ans qu’il tentait de se faire oublier. Deux ans qu’il fuyait. Deux ans qu’il persistait à supprimer ses traces. Deux ans que la race vampirique n’avait plus entendu son nom. Il avait cherché à faire retomber la poussière avant de recommencer. Mais pour tout de suite. Il n’avait pas de plan. Il n’en avait pas du tout. Tout ce qu’il faisait, c’était trainer dans les villes d’Aladria ou Gloria, faisant constamment la balade entre les deux. Il s’entendait bien avec le jeune Gaëlik, c’était bien amuser de sa présence, mais avait pris l’habitude de ne pas l’avertir de ses fuites de quelques temps, jours, semaines, parfois même absence de quelques mois, un, deux, voir même trois. Il ne disait pas où il allait, sauf à quelques reprises, peut-être, où il l’avertissait simplement qu’il se trouvait à Gloria. Ce qui n’était pas toujours vrai, mais passons. Quoi qu’il en soit, c’était exactement là qu’il se trouvait, depuis quelques jours déjà, alors qu’il avait une fois de plus décidé de s’échouer doucement dans cette ville qu’était celle de sa vie d’antan, celle de son vivant… L’angoisse tiraillait ses entrailles, il devait l’avouer. Ho ! Sa douce était plus que ravie, elle, qu’il ait abandonné le peuple vampirique… C’était ses termes qu’il se plaisait de contredire gravement. Elle disait que comme ça, ils se voyaient plus souvent, bien qu’ils continuaient de corresponde aussi discrètement que possible se face. Il riait à chaque fois… Elle lui disait que les vampires n’était pas assez bien pour lui de toute façon, qu’il avait tout un monde pour lui et qu’il pourrait résonner autres créatures que ceux-là, dans le pire des cas. Et à chaque fois, il lui déclarait qu’il aimait ce peuple. Il disait que les vampires n’étaient pas tous si incompréhensibles d’actes. Ils avaient tous leur raisons propres d’agir, lui ne faisait pas exception. Seulement, la magie à laquelle il appartenait était plus… sombre… plus violente, supposait-il, ne connaissant pas vraiment celle des autres, sauf la magie humaine dont il n’avait que les bases. Il disait que les vampires étaient incompris des humains et que les humains étaient incompris des vampires. Il avait réduit rapidement ses conclusions à cela et n’aborda pas avec elle les elfes. De toute façon, ceci ne les concernait pas.

    La nuit tombait sur la ville, alors qu’avec un soupir, il contemplait d’un toit le ciel sans nuage, se laissant sourire avec la lumière lunaire. Il était bien. Mais avait peur. Il avait peur pour le futur. Jamais il n’avait craint quelque chose à ce point là. Et plus le temps et les jours passaient, plus il se disait qu’il devrait partir avant qu’on ne le repaire, avant qu’on ne remarque la présence d’un vampire sur les terres et que la rumeur vienne aux oreilles de son adversaire. Ce n’était pas qu’il le craignait, à proprement parlé. Mais… Il imaginait l’ancestral s’en prendre aux gens qu’il apprenait à connaître et cela l’angoissait.

    Et ce fut donc sur cette pensée qu’il quitta sa quiétude et immobilité pour se diriger vers sa destination habituelle. La bonne de la princesse n’était pas au rendez-vous, ce soir-là. Il songea à revenir sur ses pas et à ne pas s’aventurer plus tard, mais… Son cœur contredisait ardemment et lui ordonnait l’inconscience, à l’opposé de sa tête qui le suppliait d’être plus prudent. Et il céda les armes au cœur qu’il décida de suivre aveuglément. Rapidement donc, en usant du talent vampirique pur se dissimuler et éviter qu’on ne le remarque d’une manière ou d’une autre, il se glissa à destination. Il commençait à avoir l’habitude des gardes en tout genre et les avait observés à mainte reprise, ce qui lui avait permit de savoir avec exactitude leur position. Ça lui facilitait grandement les choses, même s’il devait bien avouer que, par moment, il ne lui était pas toujours facile de la rencontrer.

    À hauteur de fenêtre, il déposa doucement sa main contre la froideur de la glace pour attirer son attention, et fut ravis de constater qu’il ne regretta point son choix. Le sourire qui illuminait le visage de la jeune fille venait constamment calmer les craintes du vampire et apaiser son esprit de réflexion. Il se glissa finalement à l’intérieur pour savourer l’odeur un peu vanillé et sucré de la princesse, à qui il sourit doucement. Il n’eut toutefois guère l’occasion de discuter avec elle qu’un bruit se fit entendre de l’extérieur de la pièce alors qu’elle lui ordonnait brutalement de filer, ou tout du moins, de se cacher… Une expression de tristesse parcouru son regard dissimulé et il répliqua à la négative. Non. Il resterait là. Il assumerait. Avec un peu de chance, ils ne remarqueraient jamais rien vis-à-vis de son aspect un peu inhumain. Enfin, il ne comptait pas trop sur ce fait, mais sait-on jamais. Ne plus se cacher, murmura-t-il à la douce étoile de sa vie. Ils étaient en droit de savoir… Et lui était fatigué… Cela lui donnerait peut-être l’occasion d’avoir l’excuse de s’éloigner d’elle, sans avoir à lui dire que c’était pour la mettre en sécurité, parce qu’il avait peur qu’on s’en prenne à elle à cause de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

La main dans le sac [Greg et Wollf] Empty
MessageSujet: Re: La main dans le sac [Greg et Wollf] La main dans le sac [Greg et Wollf] Icon_minitimeJeu 30 Sep 2010 - 20:02

Voilà un mois qu'il était à Gloria, depuis le début de la guerre-vampiro-humaine les mercenaires aguerris étaient devenu une denrée rare et Wollf bien que ne faisant pas partis des meilleurs, il avait une très bonne réputation et voilà pourquoi il faisait partis des groupes de mercenaires « impériaux », près d'un mois et demi après sa « conscription » s'étant fait remarquer par les officiers les encadrant son groupe par sa tendance à « réfléchir avant d'agir ».
Ils l'envoyèrent à Gloria avec des personnes qui pourront au mieux gérer ses capacités. Assez rapidement -mais pas facilement- il fut désigné « surveillant externe du fief, en clair il parcourrait -en dehors des parcours de ronde habituelle- le palais, ses environs et l'enceinte blanche accompagné les trois quart du temps par deux gardes impériaux -sécurité oblige-. Et c'est ainsi que vêtu et armée comme d'habitude qu'il arpente le palais et ce boulot n'a strictement rien de soutenir, il change tous les jours d'heure et d'itinéraire, repérant les points faible du dispositif de protection impériale et parcourant le palais dans presque tous ses coins et recoins.

Ce jour là ou plutôt cette nuit là, lui et les deux gardes -Kaz et Nure- revenant de l'enceinte blanche et se dirigeait vers les suites de la famille impériale pour une patrouille à proximité à défaut d'aller plus près l'empereur n'acceptant que les collaborateurs en qui il avait entièrement confiance.
Alors remontait vers le palais, Wollf entr'aperçu plus qu'il n'entrevit une ombre, regardant rapidement ses deux compagnons il comprit qu'il était le seul à avoir détecté cette chose anormal.

Son instinct lui soufflant la direction général de l'ombre, il partit en courant vers le palais et des suites. Ses compagnons complètement pris au dépourvus par cet étrange comportement se firent vite semer. Lorsqu'il arriva devant les gardes menant au couloir comprenant les suites il enchaîna ayant à peine repris son souffle:

-Sonnez l'alerte il y'a un intrus dans les suites,...il faut boucler le secteur...

-Nous n'obéissons seulement à nos supérieurs hiérarchique et pas aux mercenaires sans conscience. Balança un des gardes d'une voix contenant autant de mépris que l'eau dans l'océan.

-Sans conscience moi, j'ai bien peur que non...-
Essayant de garder son sang froid devant l'attitude provocatrice des gardes Wollf tenta de s'expliquer:

-Je ne vous ordonne rien, je vous préviens juste d'une intrusion dans les quartiers de la famille impériale. Il est de votre devoir de soldat à veillé sur leurs vies.

-Nous savons ou se trouve notre devoir et qu'en savons nous de ta loyauté, tous ceci n'est peut-être q'un plan subtil pour assassiner un Kohan, il est impossible de faire confiance à un mercenaire. On n'a pas besoin de vous dans la guerre contre les vampires!

Le jeune mercenaire n'eut pas à répondre des hommes de troupes arrivaient, attirés par le boucan de la dispute. Un capitaine s'avança pour connaître la raison du remue-ménage.
Quand il eut entendue les versions des deux belligérants il prit une décision qui étonna tous le monde:

Ils étaient juste assez pour que chacun d'eux aillent visitez une chambre, et si le mercenaire avait raison les soldats auront un blam pour faute professionnel et si il avait tort le jeune homme serait envoyer en éclaireur au cœur des terres sauvages. Le groupe se déploya chacun allant vers une suite.

Le jeune Wollf se dirigea vers la chambre de la sœur de l'empereur, il hésita une demi-seconde puis entra dans la pièce, lorsque sa mission s'adapta à l'obscurité.

Il vit deux silhouettes, une était manifestement féminine sans-doute la sœur de l'empereur, l'autre correspondait à un homme mais quelques secondes plus tard il vit les signes distinctifs de ceux qu'il avait trop côtoyé: les vampires, tirant son épée au clair il s'avança de manière à ce placer entre le vampire et la jeune femme puis hurla pour prévenir les autres:

-VAMPIRE !!!

Et reprenant sur un ton normal.

-Pas un geste, rendez-vous ou mourrez !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

La main dans le sac [Greg et Wollf] Empty
MessageSujet: Re: La main dans le sac [Greg et Wollf] La main dans le sac [Greg et Wollf] Icon_minitimeVen 8 Oct 2010 - 2:00

[hj: désolé si c'est court...]

    Pourquoi ne voyaient-ils pas. Pourquoi refusaient-ils d’entendre ce que le vampire cherchait à leur enseigner ? Ils n’étaient peut-être pas encore prêts à côtoyer ce qu’il était. Pourtant… Pourtant… Vampire n’était qu’un mot, après tout. Rien que ça. Juste un terme que les gens employaient pour définir l’étrangeté d’un peuple, bien différent de tout autre. Plus différent encore des elfes. C’était un mot qui aspirait généralement à la terreur. Mais il combattait cette peur, avec la force de l’âme. Même si le combat lui paraissait impossible, il forçait sa voie. Il se faisait entendre. Haut et fort. Et peu importait les pensées des autres, en vérité. Peu importait les mots qu’ils employaient pour l’abattre. Rien ne s’opposait à lui. Rien ne le brisait. Rien ne le faisait changer d’avis. Pas une lame, par une honte, par un sentiment de colère, pas la haine à son égard. Depuis le début, il avait su à quoi s’attendre. Et il était toujours là, suivant la même voie depuis le commencement, sans avoir dérapé une seule fois.

    Le regard émeraude, fixé sur l’individu qui était entré avec aussi peu de délicatesse qu’il y reconnaissait bien les hommes de ce peuple, tous plus violent les uns que les autres, alors qu’il accepter de part son silence de se séparer de la femme de sa vie. Petit sourire doux à l’égard du mercenaire qui interpellait autres gens. La main blanche ne s’approchait pas de sa garde, laissant la lame d’argent en place, immobile, là, à son côté. Le charismatique personnage qu’il était ne pouvait, en vérité, que tenter d’influencer le comportement de l’humain et lui insufflant ce sentiment de paix et de clame. Il ne valait pas la peine de lever l’arme contre lui. Pas de nuit, du moins. Certes, Kylian était un pacifiste. Mais sa main se montrait solide sur sa garde lorsqu’on le menaçait plus directement, ce qui n’était pas encore le cas.


    « Je suis déjà mort. » murmura-t-il sur un ton quelque peu ironique, mais qui restait tout de même aussi diplomate et calme qu’à son habitude. « Je tiens toutefois à mon existence et m’opposer ne m’étais pas venu à l’esprit. »

    Un regard désolé envers la jeune femme qu’il suppliait intérieurement de ne rien dire, de peur qu’elle ne se mette les deux pieds dans les plats. Il retourna alors son attention sur l’humain, un regard curieux qui le détaillait rapidement, entre la main solide qui le menaçait et les expressions de son visage.

    Faire usage du don de charisme qui lui était dû, c’était toujours le cas. Un regard, une aura, c’était le sentiment qu’il dégageait, entièrement, sans prononcer un seul mot, en fait, alors qu’il avait tendance à produire un sentiment impressionnant. Il n’était pas imposant en soit, c’était plutôt cette assurance sans faille, cette confiance en soit indestructible que l’on pouvait retrouver en lui. Et lui, il acceptait volontiers de se rendre, dans la mesure où il pouvait éviter à sa princesse de se retrouver dans le pétrin.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

La main dans le sac [Greg et Wollf] Empty
MessageSujet: Re: La main dans le sac [Greg et Wollf] La main dans le sac [Greg et Wollf] Icon_minitimeJeu 28 Oct 2010 - 13:46

Suite à la non-activité de l'un des belligérants du RP, celui-ci est verrouillé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


La main dans le sac [Greg et Wollf] Empty
MessageSujet: Re: La main dans le sac [Greg et Wollf] La main dans le sac [Greg et Wollf] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

La main dans le sac [Greg et Wollf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» CANICHES d'élevage Tous âges URGENT à placer - VAR
» Pris la main dans le sac ( pv Killian )
» [Réservé]Plonger sa main dans le nid de la vipere et sortir sa proie sans être mordus [Rang B]
» Méta (capuche, tête dans le four, main dans la culotte etc...)
» (m) ma main dans la tienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-