Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Diplomatie quand tu nous tiens [PV Korentin, Vanaël & Aegnor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Diplomatie quand tu nous tiens [PV Korentin, Vanaël & Aegnor] Empty
MessageSujet: Diplomatie quand tu nous tiens [PV Korentin, Vanaël & Aegnor] Diplomatie quand tu nous tiens [PV Korentin, Vanaël & Aegnor] Icon_minitimeVen 17 Avr 2015 - 21:11

- - - 31 Août- - -


Il avait répondu présent à la demande, se voyant mal refuser à Korentin ce diner. Pourtant ce n’était pas l’envie qui lui avait manqué en s’entendant préciser que les elfes seraient présents. Un tête à tête, ou même un trio en compagnie de Vanaël, avec celui qu’il appelait sans hésitation son ami, ne lui déplairait jamais, quand bien même la question de la nourriture restait relativement délicate. Mais devoir se fatiguer à des jeux politiques avec les elfes gâchait presque tout le plaisir à se trouver en la compagnie de l’humain. Et il fut d’autant plus fatigué quand il se permit de demander à Aegle de quoi il retournait dans les détails. Dès que les mots ‘tribunal’ et ‘Gardien’ tombèrent, il se sentit littéralement assommé de fatigue et de lassitude. Il ne fallait pas davantage pour l’assurer que la soirée serait non seulement longue et contraignante, mais qu’en plus elle serait tendue. Magnifique. Merveilleux. Il avait vraiment besoin de ça, comme si les perles et l’appel d’Edwyn ne suffisaient pas. Néanmoins, il était strictement hors de question d’abandonner Korentin seul face aux sylvains. Il s’y refusait. Et puis que Dracos le garde, si c’était là la seule façon de pouvoir conserver avec lui, alors il s’accommoderait des elfes.

Il viendrait donc, et officierait comme il se devait. Cela lui permettrait également de jauger un peu le jeune empereur des elfes. Ses vampires avaient des avis divergeant à son sujet, et il aimait se faire une idée par lui-même. C’était donc un agrément que pu rapporter le page à son seigneur. Le diner se tenait relativement tôt. Point que cela l’incommoda, mais ça dénotait fatalement qu’on s’attendait à de longs palabres. Soit. De cela aussi il s’accommoderait, il avait après tout l’habitude. Et c’était ainsi qu’il se présenta, premier arrivé, dans la grande salle de réception de la citadelle rebelle, aménagée, depuis le temps, pour convenir aux hôtes de marques dans les moyens des lieux. Vêtus d’argent et de nuit, armes rangées pour l’occasion, il présentait avec autant sinon plus de dignité que ses équivalents humains. Mains jointes sur les reins, silencieux, il n’eut guère à attendre avant que n’advienne le maître des lieux. A sa vue, il se fendit d’un sourire franc et le rejoignit, saluant profondément pour plaire aux convenances. Et pourtant ce fut avec une chaleur réelle, quoi que discrète, qu’il offrit ces retrouvailles. « Je suis ravis de vous revoir, Altesse »

C’était le cas, et mieux valait profiter de la relative tranquillité des lieux pour faire quelques entorses à l’usage avant l’arrivée des elfes. Arrivée qui fut précédée de celle de Vanaël, qu’il accueillit d’une profonde révérence, le visage à nouveau impassible et faisant montre d’une étiquette parfaite. Il supposait que tous deux s’étaient déjà rencontrés, mais les présenta tout de même par bienséance. Alors qu’on l’informait qu’ils disposaient d’un moment de répit supplémentaire, il se permit de préciser à Korentin. « J’ai fait envoyer le message que vous m’aviez demandé…. » Ce n’était pas franchement de gaîté de cœur qu’il l’avait fait mais même en sachant qu’il détestait le Gardien, il ne pouvait qu’agréer que sa présence à un quelconque tribunal tenu contre lui serait obligatoire. « Je vous informerais si j’ai le moindre retour sur celui-ci, ou demanderait à mes aides de le faire, lorsque je devrais repartir » Il n’en avait pas encore discuté avec Korentin, mais il faudrait qu’il reparte pour le lac noir, effectivement.

Sachant que Vanaël n’était pas encore au fait de tout cela, il se permit, de la mettre au courant des tenants de la soirée. A savoir, la lubie des elfes d’intenter un procès en bonne et dû forme à un Gardien absent, au beau milieu d’une guerre et de perles du Néant ainsi que d’un péril plus grave encore et qui se dévoilerait bientôt.
Revenir en haut Aller en bas

Diplomatie quand tu nous tiens [PV Korentin, Vanaël & Aegnor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]
» Stress quand tu nous tiens ...
» -{ Puberté quand tu nous tiens... -} -PV-
» Grippe quand tu nous tiens
» Philosophie, quand tu nous tiens...{Tristan Levian}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-