Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Matis FALKIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Matis FALKIRE Empty
MessageSujet: Matis FALKIRE Matis FALKIRE Icon_minitimeVen 8 Nov 2013 - 22:22


Falkire Matis


« Je n’ai pas fait tout ce chemin pour vous abandonner ici, Alors on se bouge le cul et on s’en sort vivant ! »



©️ Liste des avatars disponible. Merci d'ailleurs
Compétences
    Caractéristiques (clic) :

    Physique :
  • Force physique : Très bon
  • Agilité : Moyen
  • Furtivité : Catastrophique
  • Réflexes : Bon
  • Endurance : Très bon
  • Résistance : Bon
  • Beauté : Moyen

    Mental :
  • Force mentale : Maître
  • Patience/self contrôle : Très faible
  • Perception : Faible
  • Intelligence : Bon
  • Arrogance : Catastrophique
  • Gentillesse : Très bon
  • Prestance/charisme : Très bon
  • Mémoire : Moyen

    Combat :
  • Epée : Très bon
  • Dagues, et poignards : Très faible
  • Armes d'hast : Très faible
  • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Moyen
  • Hache : Moyen
  • Faux : Aucun niveau
  • Fouet : Aucun niveau
  • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Moyen
  • Art de la parade (bouclier ou arme) : Bon
  • Arc : Très faible
  • Arbalète : Aucun niveau
  • Mains nues/pugilat : Bon
  • Dressage : Moyen
  • Equitation : Bon

Identité


  • Race : Humain

  • Nom : Falkire

  • Prénom : Matis

  • Surnom(s) : Mat

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : 1723

  • Age réel : 30

  • Age vampirique : NA

  • Lieu de naissance : Elena La Robuste

  • Lieu de vie :

  • Rang social : Noble

  • Poste/emploi : Capitaine dans l'armée Impériale

  • Guilde : Aucune


Equipement et Magie


  • Alignement : Bénéfique

  • Arme principale : L’épée familiale hérité de son père qui lui-même l’avait hérité de son père. Il s’agit d’une épée possédant une longue lame en acier sans la moindre beauté, les artisans de l’époque mettaient en avant la capacité à tuer plutôt que la beauté de leurs créations. Le pommeau de l’arme est fait de lanière de cuir et d’une garde où est gravé le nom de la famille, seule chose faisant de cette épée autre chose qu’un simple bout de métal.

    La seconde particularité de cette lame est qu’elle n’est pas symétrique, un côté de la lame est lisse et tranchant, tandis que le second est ciselé et déchirant. Cette partie, formée en véritable dent de scie, permet un style de combat très particulier où frapper d’estoc prend tout son sens.


  • Autres objets : Epée courte : Attachée horizontalement dans le bas du dos, elle est basique et principalement constituée d’un acier robuste et d’un pommeau fait de lanières de cuir

    Boulier : Un simple assemblage d’acier forgé dans le but de défendre et d’encaisser les coups. Une lanière en cuir à été rajoutée pour permettre à son porteur de le porter au dos. Matis n’est pas un grand partisan du combat épée-bouclier, mais l’utilité d’un tel style est plus que prouvé dans certaine condition.

    Armure d’officier de l’armée : L’armure de Matis est celle de l’ensemble des officiers de l’armée même si celui-ci y a apporté quelques petites modification au fil des combats. Celle-ci recouvre les bras, les mains ainsi que les jambes du jeune homme par de longue plaque d’acier. Son corps est couvert par une cotte de maille ajouté à l’armure de plaque. Cette dernière est recouverte d’un tabard d’un bleu azur où se trouvent les armoiries de sa famille. Des épaulières d’acier sont présentes et un faucon est gravé sur l’épaulière de droite pour finaliser le tout.

    Chevalière familiale : Une bague représentant un faucon prenant son envol.

    Collier porte « chance » : Il s’agit d’un collier acheté par ses deux petites sœurs dans le but de protéger le jeune homme de la malchance. Bien entendu il ne s’agit que de croyance et le jeune homme ne pense pas que le collier ait un quelconque pouvoir. Mais l’avoir sur lui permet de ne pas oublier pourquoi il se bat. Offert à Autone dans ce rp



  • Totem : totem et niveau, cette partie sera remplie par le staff

  • Style de magie principal : Humaine

  • Puissance magique innée : Faible

  • Niveau magique :A ne pas confondre avec la puissance magique innée, il s'agit ici du niveau de magie que possédera votre personnage au moment où vous allez commencer à jouer. Ce niveau est bien sur étroitement lié à la puissance magique innée (si vous avez un faible niveau de naissance vous ne serez forcément jamais un très bon mage). Ne remplissez pas cette partie, cette décision revient au staff mais notez bien que vous pourrez faire évoluer ce niveau au fil du jeu.





Physique et caractère


  • Physique : Matis, même s’il est un homme relativement grand, mesurant un peu plus d’un mètre quatre vingt pour quatre vingt kilo, garde une silhouette foncièrement commune. Ses cheveux, de couleur marron -châtaigne sont relativement longs et ne sont jamais coiffé. L’art de la coiffure n’étant pas quelque chose d’important pour lui, il ne prête que bien peu d’importance à cela. C’est donc son lit qui s’occupe de le coiffer chaque matin et durant chaque nuit.

    Son visage, où se trouve quelques cicatrices dues à des entrainements ou à la guerre, est celui d’un homme ayant vu et vécu des horreurs durant sa carrière. Il possède des yeux marron qui semblent inspirer la confiance aux soldats sous ses ordres mais ne sont pas très particulier ni d’une extravagante beauté. Une large barbe qu’il taille, étrangement, avec beaucoup d’application et de patience agrémente son visage martial. Mais, dans son ensemble, son visage est tout ce qu’il y a de plus banal, rien ne sortant de l’ordinaire, rien d’extravaguant.

    D’un physique somme toutes banales, il n’en reste pas moins musclé. Ses années d’entrainement et une constitution relativement robuste en font un véritable combattant. De ci de là on trouve des cicatrices qui, comme celles de son visage, son principalement dues à son métier qu’est la Guerre. L’un des rares traits qui le représente serrait son tatouage sur la main droite. Celui-ci, comme sa chevalière, représente un faucon. L’animal, qui tient entre ses griffes une longue épée, est le symbole même de sa famille et c’est pour cela qu’on le retrouver tatoué sur son corps.

    Ayant été « préparé » durant toute sa jeunesse pour rejoindre l’armée impériale, Matis possède une excellente forme physique. Les nombreuses randonnées et entrainement dans toutes les conditions possibles et par tous les temps on forgé son esprit et son physique. En le mettant régulièrement à l’épreuve, son père a fait en sorte que le jeune homme se fabrique des automatismes de défenses. Premièrement pour survivre, mais aussi pour montrer l’exemple aux autres soldats.


  • Caractère :
    Matis est d’un tempérament très peu patient pour plusieurs raisons. La première étant qu’il est extrêmement exige envers lui-même ou les hommes sous son commandement. De fait il supporte très mal d’attendre ou de faire attendre les gens, avec lui tout doit être fait dans les temps et rien d’autre. Cette patience, qui lui fait défaut, l’empêche parfois d’être crédible auprès de ses supérieurs ou officier du même rang, voire même avec sa propre famille. Néanmoins il reste assez ouvert d’esprit et écoute chaque proposition provenant de ses subalternes pour voir si cela pourrait servir l’Empire.

    S’il y a bien une chose que Matis tient à cœur c’est le bien être de ses hommes. Il veille à ce qu’ils ne manquent de rien, qu’ils s’entrainent assidument. Il ne connaît peut être pas les noms de tous, mais il prend comme un devoir de connaitre le nom de l’ensemble des officiers et sous-officier de sa compagnie. Cela lui prend un temps fou, mais son credo est de prouver à ses hommes qu’il est capable de les mener à la victoire, et pour cela il doit se montrer comme un père pour eux. Certains peuvent le prendre pour un fou, mais il pense foncièrement que cela aide ses hommes dans les heures les plus sombres.

    Son style de combat va de paire avec son manque flagrant de patience et de contrôle, et les cicatrices qui couvrent son corps le prouvent une fois de plus. Certains officiers commandent de loin, d’autre d’un peu plus près, d’autres encore courent sur la ligne de front pour donner leurs ordres. Matis, quant à lui, mène ses hommes au combat, il s’est débrouiller pour mettre en place une chaine de commandement compacte et efficace pour faire passer ses ordres d’un front à l’autre tout en restant face à l’ennemi. Mais, souvent, son aide de camp est obligé de le sortir du front pour commander d’une manière plus « globale ». Son intellect, affuté par les nombreux problèmes et exercices que lui imposait son père, lui permet d’étudier en détail une stratégie avant la bataille. Et c’est bien le seul moment où le jeune homme arrive à rester suffisamment calme et patient avant une bataille. Peut être que le fait de devoir mettre en place un plan pour perdre le moins d’homme possible prend le dessus sur son comportement.

    L’ensemble des combats qu’il a vécu et les nombreuses morts ont fini de forger l’esprit, déjà bien préparé, du jeune homme. Il fonctionne parfois comme une machine et n’abandonne le combat uniquement quant il n’y a plus le choix. En combattant quoi qu’il arrive, à faire ce qu’il faut pour ses hommes et pour atteindre ses objectifs, le jeune homme se veut une source de motivation pour ses soldats. Etre réputé ou être bien vu par ses supérieurs est loin d’être sa priorité, ce qui compte c’est d’être suivi par ses soldats. Car généralement on ne charge pas avec un général ou avec un commandant. Mais bien avec ses soldats. Les nombreux tués, que ce soit contre les vampires ou contre les envahisseurs, on souder les survivants et chacun compte désormais sur l’autre. Les promotions sont tombés rapidement car le manque d’effectif vétéran était largement visible, et même s’il ne souhaitait pas devenir capitaine, du moins pas de cette façon, il fera ce qu’il faut pour faire honneur à ses hommes.

    Dans la vie de tous les jours il est hyperactif, il n’arrive pas à rester quelque part à ne rien faire. Il n’arrive pas, ou très rarement, à se calmer et profiter d’un paysage. Il trouve toujours des excuses pour ne pas se reposer, prétextant d’étudier des plans ou des cartes. Mais, malgré tout cela, il n’est pas contre des discussions longues et enflammés sur des sujets variés et différent de l’armée. Néanmoins les derniers mois de guerre ont commencés à altérer le comportement du jeune homme. Là où Matis faisait valoir un humour léger et décalé, il met en avant un humour nettement plus noires et crues. Les nombreux cauchemars issus principalement de la bataille de Feusacré et de la traque des vampires finissent d’altérer ses nuits déjà courtes. Mais il est loin d’être le seul dans ce cas…

    Matis n’a pas de problème avec les gens dit de « classes inférieures », lui-même ne faisant partie que d’une famille noble de second rang a parfois subis les mots et les moqueries des familles nobles plus importantes. Quoi qu’il en soit et quelque soit les origines de chacun, une fois dans le feu de l’action, dans la boue et l’horreur des combats les hommes sont égaux. Son père lui a toujours apprit à apprécier les gens non pas pour leur statut social mais pour ce qu’ils sont véritablement. Et depuis il fonctionne ainsi, il n’est donc pas rare de le voir partager un verre avec des soldats de base. L’armée et la proximité avec la mort rapproche les gens parait il.

    Depuis le début des combats contre les envahisseurs et les défaites successives, il s’est encore plus rapproché de ses hommes. Beaucoup ont perdus la vie durant ces dernières semaines, et de nouvelles recrues ont prit leurs places. Parmi les braves qui ont données leurs vies, il y avait des amis, des frères d’armes, des gens qu’il avait connu dès son entrée dans l’armée. Aujourd’hui ils ne sont plus que des noms sur des feuillets venant agrandir jour après jour l’interminable liste des morts de l’Empire.

    Aujourd’hui, alors que l’Empire est envahit et qu’il vit ses heures les plus sombres, il a le devoir sacré de défendre sa famille, sa civilisation et faire en sorte que ses hommes s’en sortent en vie. Mais il sait que tous ces objectifs ne seront pas remplit, et le cela le remplit de haine et de tristesse.




Mes liens


Famille Falkire :

Andrei Falkire (Père de Matis) : Andrei est un homme exigent, surtout avec son ainé. C’est lui qui a tout apprit à Matis et qui lui a offert son épée car il est devenu trop âgé pour combattre au nom de l’Empire. Matis et lui entretienne une relation très soudée qui s’est renforcée à la mort de la mère du jeune homme et ce malgré le fait qu’il se soit remarié.

Violette Falkire (Mère de Matis / Décédée) : La mère de Matis est morte de maladie durant la jeunesse du jeune homme. Malgré que sa mort ait attristé l’homme, il garde de sa mère de doux souvenirs. Ceux d’une mère aimante qui fut toujours là pour lui.

Julia Falkire (Belle Mère de Matis) : Julia est à peine plus âgée que Matis et à épousée son père au il y a quinze ans. Il ne sait pas trop quoi penser de cette femme qui tente de prendre la place de sa mère. Il ne la déteste pas, mais l’indifférence marque leur relation. Ce qui le dérange surtout c’est qu’elle soit entrée dans la vie de son père quelques mois à peine après la mort de sa mère.

Raphael Falkire (Frère de Matis / Disparu) : Cadet de sept ans de Matis, le jeune homme s’est lancé dans le commerce avant de disparaitre brutalement lors de l’invasion des Alayiens. Très proche de son frère cadet, il fait tout ce qu’il peut pour avoir des informations à son sujet mais ne doute pas qu’il soit tombé sous le contrôle des envahisseurs.

Yolande et Satie Falkire (Demi-sœurs de Matis et Sœurs jumelles) : Ces deux sœurs de quinze ans sont les enfants de son père et de sa belle mère. Mais contrairement à cette dernière, il éprouve plus d’amour à leur égard. Peut être est-ce due au fait de les avoir vu grandir. Quoi qu’il en soit il essaye d’être présent à chacun de leurs anniversaires, surtout depuis la disparition de son frère.

Autres :

Thomas Andersi (Lieutenant / Aide de camp) : Thomas et Matis se connaissent depuis leur enfance, leurs parents étant amis très rapidement les deux enfants se mirent à jouer ensemble. Au fil des années, et alors que les deux semblaient prendre la voie militaire, une amitié solide et durable s’installa entre les deux jeunes hommes. Aujourd’hui, Matis ne se déplace plus sans Thomas devenu son aide de camp et premier lieutenant.



Derrière l'écran


  • Petite présentation : Yop à tous et à toutes votre (futur ?) serviteur va se présenter plus en détail. J’m’appelle Anthony, j’ai 22 ans et je suis de Toulon. Je suis un lecteur assidu de SF et de fantaisie et un amateur de série dans le même style. La musique est aussi une passion, mais n’arrivant pas à utiliser mes dix doigts correctement je me suis résous à l’écouter. (C’est déjà pas mal non ? :p)

    Sinon je suis un tout doux petit nounours et je ne mords pas, ou presque. Donc voila j’espère RP avec vous et contribuer à cet univers par ma modeste plus (ou plutôt clavier).

    Voila voila j'espère avoir tout bien respecté, pas déformé la réalité du forum et que je ne fais pas de bêtise dans mon histoire et tout ce qui va avec. Voili voulou.

  • Rythme rp : Connexion une fois par jour minimum et réponse sous deux jours après réponse. (Quatre au plus tard) Grossièrement je peux prétendre à trois – quatre réponses par semaine. En général j’aime bien répondre dès que c’est à moi, mais je n’en ai pas toujours le temps. Hélas.

  • Particularités rp : Rien de particulier, Je fais du RP depuis deux – trois ans, j’ai testé plusieurs univers et j’adore cela. Je fais tout ce que je peux pour m’améliorer jour après jour et j’espère produire une qualité qui n’altérera en rien celui du forum.

  • Comment avez vous découvert le forum : Google est mon ami ! Very Happy

  • Le code du règlement :








Matis vit le jour dans une petite famille de noble dans la grande ville d’Elena. Nommée la Robuste, cette ville fut le berceau de son enfance, et c’est là que son père lui apprit ce qu’appartenir à la noblesse voulait dire. Malgré tout ce qu’on pouvait croire, les nobles n’étaient pas tous des gens hautains qui n’aimaient qu’eux même. Son paternel et ses instructeurs apprirent à Matis à manier les armes dès qu’il eu dix ans. Epée en bois en main, ils commençaient déjà à faire son éducation. Mais il ne fut pas qu’entrainé à manier les armes, sa mère lui apprit à parler et à écrire comme quelqu’un de son rang. Son père l’emmenait dans les forêts et dans les terres bordant la ville pour l’endurcir et le former à sa future vie de soldat. Dès son plus jeune âge, son père le préparait à suivre ses pas car dans la famille, l’ainé donnait toujours sa vie pour l’Empire au travers de l’armée. Matis accepta sans broncher car c’était son devoir et celui de sa famille, et il ne couvrirait pas de honte sa famille. Son paternel le testait continuellement, tant physiquement que psychologiquement, sa mère n’aimait pas cela, mais elle comprenait.

Son enfance fut bercé par son amitié naissante avec Thomas, la naissance de son petit frère sur qui il veillait mais aussi la mort de sa mère et l’arrivé de sa belle mère.

A cette époque, il avait déjà quinze ans, sa mère venait de mourir de maladie et elle laissait derrière elle un grand vide qu’il aurait du mal à combler. Mais il ne se laissa pas abattre car elle n’aurait pas voulue le voir ainsi. Il se lança donc à corps perdu dans les entrainements et les formations pour intégrer l’armée impériale comme son père avant lui. Malgré le temps qu’il passait à s’entrainer et le fait qu’il n’appréciait pas sa belle mère, il voulait rester proche de son père. Celui-ci, père de deux nouvelles petites filles, lui montrait toujours son amour et le poussait à se surpasser. Mais ce qui était difficile pour le jeune garçon, c’était de montrer du respect pour une femme qui n’avait que quelques années de plus que lui. Elle était devenue sa belle mère, mais malgré tout cela elle ne représentait rien pour lui. Et aujourd’hui encore ce sentiment n’a que peu évolué.

Finalement il parvint à intégrer l’armée et à se lancer dans une carrière militaire. Il commença doucement en tant que sous-officier, ne tentant pas de mettre en avant ses origines, mais comptant uniquement sur ses capacités. De toute façon, sa famille étant si petite dans le vaste Empire, il n’aurait pu que très peu compter sur elle. Là il se lia d’amitié avec des soldats de tout rang et gravit peut à peu les échelons en finissant lieutenant après cinq longues années de service. Il n’y avait, en ce temps, pas grand-chose à craindre pour les vastes armées de l’Empire.

Mais tout changea dès l’année 1750.

Durant cette année les problèmes commencèrent. Des rumeurs faisaient états d’un retour des Dragons des légendes et la magie, qui faiblissait chaque jour un peu plus, retrouva une puissance perdue. Au fond de lui, et surtout après quelques petits soucis, Matis sentis la puissance en lui. Elle n’était pas énorme, mais elle était bien là, tapie en lui. Attendant son heure. Il ne comprenait pas tout cela mais tenta quand même d’appréhender puis de maitriser cette force qui sommeillait en lui. Mais comment un soldat, sans formation particulière, pouvait maitriser une chose pareille ? Ce fut extrêmement compliqué, mais des connaissances de son père, plus érudites, partagèrent leurs savoirs. Et aujourd’hui il possède une maitrise limité de ce qu’on appelle la magie. S’il souhaite améliorer sa maitrise il n’y aura pas trente six solutions. Il devra aller voir un véritable mage…

Mais avant qu’il n’ait le temps d’aller voir un expert magique pour apprendre, les mauvaises impressions qu’il avait se confirmèrent durant les mois qui suivirent. La guerre, dans sa brutalité la plus bestiale, reprit ses droits avec l’attaque d’un village côtier par les forces vampiriques. Cette année, 1751, fut l’une des plus dure qu’il eu jamais connue, et pourtant ce n’était qu’un avant goût de ce qui allait suivre. Le Seigneur Vampirique tenta d’assassiner un conseiller de l’Empire pour mettre à bas l’alliance entre Hommes et Elfes puis il lança ses troupes dans une guerre de terreur. Des villages entiers réduits en cendres, des centaines de personnes retrouvées mortes sans qu’on sache réellement ce qu’il s’était passé. L’horreur commençait à prendre vaguement forme.

Mais l’Empire ne se laissa pas faire si facilement.

L’armée, qui se lança à la poursuite des créatures de la nuit, avait du mal à protéger l’ensemble des terres de l’Empire. Cette organisation qui faisait la fierté de l’Empire était tournée en ridicule par une bande de suceur de sang mal luné, s’était du moins ce que pensait Matis. Les nuits étaient terribles et la peur se trouvait en chaque cœur, nul ne savait s’il passerait la nuit et s’il serait toujours en vie au matin. Dans cet état d’esprit la guerre et le sang furent présent en quantité, et malgré toutes les bonnes volontés, l’armée ne parvenait pas à forcer les vampires à une confrontation directe. Matis, quant à lui, faisait ce qu’il pouvait pour sauver ses hommes et sa propre vie, et à de nombreuses reprises il ne fut pas loin d’y rester. Cette année là lui offrit une expérience de la guerre qu’il ne souhaitait à personne de connaitre…

Mais l’horreur prit clairement son visage lors de la bataille de feusacré en 1752. L’armée impériale s’y massa et affronta les vampires. Vampires qui, pour une fois, ne s’enfuient pas à la vue de l’armée de l’Empire. Matis s’y trouvait, comme de nombreux autres soldats, mais il aurait souhaité se trouver ailleurs. Soldat anonyme dans cette vaste confrontation qui prit rapidement des allures dantesque avec les dragons et toute la magie qui en découlait.

Il ne sut pas combien de temps la bataille dura, mais les centaines de morts qui en résulta prouvèrent à eux seuls de la violence des combats. Les vampires étaient de dangereux combattants , et ne parlons pas de leur magie. Les dragons, qui malgré leur faible taille et leurs cavaliers s’affrontaient dans un balais aussi beau que mortel, et leurs puissances faisaient de Matis et des autres rien de plus qu’un amas d’insecte. Bon il est vrai qu'ils n'étaient que de petite taille mais tout même. Voler sur une créature avec de si grosses dents semblait vraiment dangereux... Surtout que ces créatures savaient pertinemment s'en servir de leurs dents.

Ce jour là l’homme vit de nombreux amis mourir dans des formes abjectes et incroyables. Mais tous ces morts n’entrainèrent qu’une chose : le repli de l’armée. Une bonne partie de cette armée avait été massée dans ce village pour combattre les créatures de la nuit. On leurs avait parlé de courage, de rage et tout autre chose susceptible de les rendre plus confiant et volontaire. Et tout ça pour quoi ? Pour finalement se replier en quatrième vitesse. Pendant un temps il fut habité par la colère à cause de cette bataille dont les origines et les raisons lui échappaient. Il n’avait pas toutes les cartes en main et n’avait pas de vision d’ensemble de la guerre. Pour lui on avait simplement envoyé à la mort des centaines de soldat dans le but d’obtenir quelque chose ou de défaire l’armée adverse. Mais rien de tout cela n’avait été réalisé d’après ce qu’il avait vu. Et ce n’est qu’à cause de son Capitaine qu’il ne se rebella ouvertement pour obtenir des réponses. « Les ordres étaient les ordres, l’empereur nous envois remplir des missions dont nous ne sommes pas au courant. Et nous n’avons pas besoin de tout savoir pour faire notre boulot. Et si notre boulot et de mourir pour défendre l’Empire alors qu’il en soit ainsi. » Voila ce qu’il lui dit. Après tout il devait se considérer chanceux d’avoir survécu à pareille bataille…

Il ne fut pas non plus mis au courant de toutes les actions qui découlèrent directement ou indirectement de cette bataille, mais des rumeurs circulaient. Pendant ce temps, et alors que les gouvernants et les Héros menaient leurs quêtes, lui retrouvait le front pour continuer à combattre les vampires et protéger la population.

C’est à peut près à ce moment là que les cauchemars commencèrent. Il se revoyait sur le champ de bataille, à tuer ennemi après ennemi mais ne pouvant rien faire pour sauver sa patrie. Chaque nuit ce spectacle recommençait encore et encore, sous des formes différentes, mais sans jamais changer de sens. C’est aussi à ce moment là que son père lui offrit sa lame, l’épée de la famille. Il ne l’avait qu’aperçue dans la maison sans jamais avoir l’autorisation de la toucher. Visiblement son père avait été fier, et heureux, de ses capacités de survivants et de soldat car il ne voyait aucune autre raison poussant son paternel à se séparer de sa lame.

Mais en cette 1753e année, une nouvelle menace fit son apparition sur le continent. Une de plus, comme si les vampires ne suffisaient pas… Et de la plus violente des façons qu’il soit possible d’imaginer. Cette nouvelle menace prit la forme d’une invasion dictée par le fanatisme religieux et une fois de plus l’Empire y envoya son armée. Hélas, contrairement à la guerre contre les vampires où l’armée arrivait à tenir bon, elle fut littéralement anéantie. Le groupe de Matis avait été envoyé avec tant d’autre combattre cette nouvelle invasion, mais ils ne purent rien faire à part compter les morts dans leurs rangs et le nombre de ville qui se rendait ou qui était rasée.

Défaites après déroutes, retraites après replis, nul n’arrivait à contenir le fanatisme des nouveaux arrivants vénérant le Néant. Ces gens ne faisaient que peu de prisonnier et uniquement humain, ils massacraient elfes et vampires sans distinction. Si l’on résistait ils se montraient sans pitié et brulaient des villes entières. Les combats faisaient rage, et Matis faisait ce qu’il pouvait pour contenir cette menace, mais lors d’une escarmouche tout tourna au drame.

Son groupe fut prit en tenaille par l’envahisseur, et tandis que son capitaine faisait ce qu’il pouvait pour permettre à ses hommes de se replier une nouvelle fois il fut tué. Un bon nombre de vaillant soldat le suivit dans la tombe ainsi qu’une bonne partie des officiers du corps. Assez rapidement il entendit sonner la retraite et dû utiliser le sacrifice de certain pour permettre au plus grand nombre de rester en vie. Ce fut la rage au cœur que ce qu’il restait de son groupe dû se retirer une nouvelle fois du combat. Et durant ce nouveau repli, nombreux furent ceux à se demander ce qu’ils pouvaient encore faire. Matis essaya de les remotiver, mais même lui n’y croyait plus vraiment. Néanmoins il parvint à se ressaisir quand il pensa à la vie de tous ces soldats qui étaient encore sous ses ordres.

Plusieurs jours après, et alors qu’il se trouvait à Gloria, il apprit qu’il venait d’être promut Capitaine. Mais qu’est ce que ce grade lui apportait ? Des honneurs ? De la gloire ? Une augmentation ? Il n’en avait que faire… Sa famille était loin et bloquée en pleine ville d’Elena. Son frère avait disparu et était peut être mort. Une grande partie de son groupe avait été tué par l’envahisseur. Néanmoins il comprit qu’il devait se calmer, il avait maintenant la vie de nombreux soldats entre ses mains et une volonté de fer pour sauver l’Empire. Sans attendre il demanda des renforts de conscrit pour reformer son groupe et se mit à attendre les ordres de son commandant ou d’un de ses supérieurs, direct ou non.

Alors que la guerre fait rage dans tout le continent il apprit qu’une tentative de trêve allait peut être trouvée entre les trois races pour défaire les envahisseurs. Il ne savait pas trop quoi attendre de cela, mais il restait à l’affut de nouveaux ordres. « Les ordres sont les ordres, et nous devons tout faire pour mener à bien nos objectifs et protéger l’Empire. » Voila ce qu’aurait dit son Capitaine, et voila ce qu’il pensait au fond de lui.


Dernière édition par Achroma Seithvelj le Jeu 16 Oct 2014 - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Matis FALKIRE Empty
MessageSujet: Re: Matis FALKIRE Matis FALKIRE Icon_minitimeSam 9 Nov 2013 - 13:00


Matis FALKIRE Comman21





Héritage (Feuilletage à l'Iridium): Héritée de son père qui lui-même l’avait hérité de son père. Il s’agit d’une épée possédant une longue lame en acier sans la moindre beauté, les artisans de l’époque mettaient en avant la capacité à tuer plutôt que la beauté de leurs créations. Le pommeau de l’arme est fait de lanière de cuir et d’une garde où est gravé le nom de la famille, seule chose faisant de cette épée autre chose qu’un simple bout de métal.

La seconde particularité de cette lame est qu’elle n’est pas symétrique, un côté de la lame est lisse et tranchant, tandis que le second est ciselé et déchirant. Cette partie, formée en véritable dent de scie, permet un style de combat très particulier où frapper d’estoc prend tout son sens.

Forgeage : On recouvre l'arme d'une fine feuille d'iridium, permet à cette arme une meilleure durabilité et résistance. L'arme est plus résistante à la magie, de sorte qu'elle résiste mieux aux sorts qui l'agressent. Extrêmement rare en raison du métal utilisé. Très cher.
+ Durabilité augmentée (grande)
+ Résistance augmentée
+ Résistance à la magie augmentée (grande)

Enchantement Héritage :
L’emploi de base de l’enchantement nécessite une utilisation mineure de l’énergie du porteur mais de manière continue. Le premier palier d’utilisation permet d’infliger des brulures mineures sur les armures ainsi que sur la peau. Le second palier, nécessitant plus d’énergie et laissant le porteur dans un état second, permet de laisser des traces bien visibles et profondes dans l’armure et les armes. Le troisième et dernier palier conduit l’utilisation aux portes le mort mais permet de trancher arme et amure de métal sans difficulté.

L’utilisation trop fréquente de l’enchantement entraine des douleurs et des séquelles physiques proportionnellement importantes à la puissance réclamée. A chaque utilisation, la main du porteur subit aussi les brulures de la lame même si elle est atténuée par la force mentale et physique du porteur. Ainsi il n’est pas rare de voir des brulures de forme diverse sur le bras tenant l’arme lors de son utilisation.

Nexus du cœur (offert par Autone) :

Pierre d'opale montée en pendentif, en forme de gouttes d'eau, finement cerclée d'argent, dont la couleur est changeante. Ce petit bijou est destiné à permettre de garder un "lien" constant avec un être cher, en gardant un oeil sur son état. En effet, une fois le lien entre l'objet et l'être cher fait, lien qui s'établit en versant une goutte de sang de l'être cher sur la pierre, la pierre d'opale varie de couleur en fonction de la situation et/ou de l'humeur de l'être ainsi lié. Cette pierre fonctionne quelque soit la distance une fois le lien créé.
Voici les différentes teintes pouvant être prises et leur signification :
blanc : état vif et alerte, en pleine santé ;
jaune : humeur radieuse, irradiant de bonheur et de sérénité ;
orange : anxiété ou stress tangent ;
rouge : colère, l'intensité du rouge montrant l'intensité de la colère, un rouge sombre carmin peut signifier aussi une blessure plus ou moins grave. Plus le rouge se teinte de gris ou de noir, plus la blessure est grave. ;
bleu : peine, détresse, l'intensité du bleu signifiant l'intensité de la peine ou de la détresse ;
vert : perplexité, curiosité ;
gris : peur, danger important, risque de mort ;
noir : mort de l'être aimé.

Les couleurs peuvent se mélanger entre elles, montrant toutes les nuances d'humeur possible et de situation. A noter que pour les vampires les teintes sont toutes très sombres, l'être vampire étant déjà mort... Une fois le lien créé, cette pierre ne fonctionnera que pour la personne ainsi liée : la liaison ne pourra être défaite ni s'établir avec quelqu'un d'autre. Il vous faudra racheter une pierre pour une autre personne.

Broche aux oiseaux
Est une broche d'argent ou s'entrelacent finement deux oiseaux qui prennent « vie » un instant afin de mettre en fuite en battant des ailes devant un assaillant, quand son porteur passe son index dessus.

Epée de justice (offerte par Achroma) :
Une épée flamboyante qui instille la peur dans l'esprit de personnage à alignement mauvais.

Gant de fauconnier (Offert par Achroma)

Graine de l'esprit des ombres (offert par Achroma)


La chaîne de l'esprit

Pendentif en onyx noir, attaché à une chaîne d'argent fine et résistante. Portée autour du cou, elle est un parfait et beau bijou, serré au creux de la main, la pierre confère un rang de plus en force mentale.
Enchantement : Mental d’acier – Asbeth.

Chevalière familiale : Une bague représentant un faucon prenant son envol.

Pièce en Or : Offerte par la Princesse Esmelda Kohan, elle lui donne accès à une entrevue privée avec un membre de la famille Impériale. Cela fait six ans qu'il la possède et il la garde précieusement comme un porte chance. Qui sait quand elle pourrait servir ?


Pendentif des longs voyants (offert par Kylian) :
Petite amulette couleur d'ambre sur laquelle est monté un pendentif figurant un oiseau. Augmente le champ de vision la journée, permet de voir à peu prêt la nuit, prend de l'énergie à son porteur.

Fourreau d'ivoire noir (Offert par Esmelda) : Fourreau cousu dans un cuir noir ou blanc et renforcé par une gaine extérieur d'ivoire noir gravée à l'image de dragons et portant des filigranes d'argents. Rend une arme indétectable par quelqu'un d'autre que son propriétaire légitime tant que celle ci reste dans le fourreau.

Bouclier méduse

Foulard mutalen vert

Armure d'Everelle (Offert Par Fabius) :
Les armures crées par l'elfe Everelle, elles permettent de se rendre invisible mais coûtent une fortune.

Une fleur des larmes



Matis FALKIRE 1_swor12






Poignet brassard en cuir pour archer

Bottes résistantes

Tunique bien coupé

Pantalon bien coupé

Armures en mithril enchanté

Epée courte : Attachée horizontalement dans le bas du dos, elle est basique et principalement constituée d’un acier robuste et d’un pommeau fait de lanières de cuir

Boulier : Un simple assemblage d’acier forgé dans le but de défendre et d’encaisser les coups. Une lanière en cuir à été rajoutée pour permettre à son porteur de le porter au dos. Matis n’est pas un grand partisan du combat épée-bouclier, mais l’utilité d’un tel style est plus que prouvé dans certaine condition.

Armure d’officier de l’armée : L’armure de Matis est celle de l’ensemble des officiers de l’armée même si celui-ci y a apporté quelques petites modification au fil des combats. Celle-ci recouvre les bras, les mains ainsi que les jambes du jeune homme par de longue plaque d’acier. Son corps est couvert par une cotte de maille ajouté à l’armure de plaque. Cette dernière est recouverte d’un tabard d’un bleu azur où se trouvent les armoiries de sa famille. Des épaulières d’acier sont présentes et un faucon est gravé sur l’épaulière de droite pour finaliser le tout.

Tout récemment, et à cause du froid, Matis a ajouter à son armure un long manteau de cuir à capuche. Ce manteau, tout de cuir et sans grand charme, permet au jeune homme de rester au chaud. Ce long manteau permet aussi d'évoluer de nuit avec un petit plus de discrétion puisqu'il permet de cacher les reflets de son armure. Les armoiries de sa famille sont incrustées dans le dos, indiquant à tous d'où il vient.

Armure du Traqueur noir (Offert par Esmelda):

Armure des guerriers vampiriques, de cuir et de mailles légères, elle permet au porteur de se fondre dans les ombres et absorbe les sorts de bas niveaux. Matériel : cuir.
Enchantement 1 : affinité des ombres – élémentaire.
Enchantement 2 : absorbe les sorts de bas niveau (faible et très faible) – Draconique.


Melodia (Offert par Alauwyr:

Une belle boîte à musique, en bois foncé. L'intérieur est tapis d'un épais tissu rouge foncé. En son centre un personnage (différent suivant la boite) tourne et produit une douce musique mélodieuse.
Effets: La musique a le don d'adoucir les tensions dans une pièce fermée.

Matis FALKIRE 2_swor11



Dernière édition par Matis Falkire le Ven 17 Juin 2016 - 20:35, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Matis FALKIRE Empty
MessageSujet: Re: Matis FALKIRE Matis FALKIRE Icon_minitimeSam 9 Nov 2013 - 13:03


Matis FALKIRE Comman27




Histoire récente


Chapitre Premier,
De la guerre vampirique aux début des invasions Alayiennes

Spoiler:
 


Chapitre Second,
Les Guerres Alayiennes

Spoiler:
 


Chapitre Troisième,
Le Siège de Gloria

Spoiler:
 



Dernière édition par Matis Falkire le Ven 29 Mai 2015 - 20:33, édité 43 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Matis FALKIRE Empty
MessageSujet: Re: Matis FALKIRE Matis FALKIRE Icon_minitimeSam 9 Nov 2013 - 13:57


Matis FALKIRE Comman16



Alford Gorder, L'autre membre d'un formidable duo

Matis FALKIRE 185182187328Alfy

Il le connait depuis presque une année maintenant, mais cela fait tellement longtemps par les temps qui courent. Avec tout ce qu’ils ont traversés ensemble il semblerait presque qu’ils se connaissent depuis une éternité. Ensemble ils forment une sorte de couple étrange, toujours fourré ensemble que ce soit dans la boisson ou les combats. C’est un être simple et gentil, qui n’attend pas forcement qu’on lui offre quelque chose. Il est bon est assidu à la tâche. C’est pour cela que Matis a tant confiance en lui, parce qu’il ne profite pas de sa situation pour faire souffrir les autres. Et en ce moment, c’est bien ce qu’il manque à l’Empire.

C’est un rebelle et, bien qu’il ne fasse plus partie de l’unité de Matis, il reste quand même là pour l’aider, le soutenir et prendre conseil. Comme tout est réciproque, l’Homme est fier de pouvoir le compter parmi ses intimes.

Il a trahit. C'est par ces quelques mots qu'on mit au courant le capitaine des actes de son amis et frère d'arme. Bien sûr il ne les avait pas cru, il avait douté de ce qu'on pouvait lui dire à son sujet. Et pourtant, il avait dû se faire une raison. Il avait bel et bien trahit. Tenter de tuer Korentin, même s'il n'était pas le plus grand de ses fans, c'était un acte de trahison des plus grave. Avait il pensé à la discussion qu'ils avaient tout deux partagés ? Sans doute, mais c'était lui qui avait arrêter Matis dans ses noires pensées, et aujourd'hui c'était lui qui menait à bien ce qu'ils avaient imaginé devoir faire ?

Il n'avait plus qu'une seule chose à faire. Lui mettre la main dessus et tout savoir à son sujet, et s'il avait bel et bien tourné sa veste alors... Alors tout prendrait fin une bonne fois pour toute.

De sa prison, Matis apprit qu’Alford avait rejoint les forces de Vraorg et qu’il était devenu une sorte de sous-fifre sanglant qui passait son temps à traquer les ennemis du régime. Il n’a pour l’instant aucune idée de la raison qui la poussé à rejoindre un tel monstre et ne sait pas s’il l’a fait de son plein grès. L’image du jeune homme débordant d’énergie et d’envie de liberté à terriblement changé au cours des quatre dernières années.
Une chose est sûre, si Alford a rejoint Vraorg de son plein grès, Matis le tuerait de ses propres mains ou mourrait en essayant.


Esmelda Kohan, La Véritable Princesse

Matis FALKIRE 136062Esmelda

Il l’avait rencontré dans sa jeunesse lorsqu’il n’était encore que simple lieutenant à la cours du duc d’Elena. Déjà à l’époque la jeune princesse avait montré son comportement humaniste ainsi que sa façon de voir le monde. Il avait eu énormément de respect à son égard à cette époque et il avait gardé près de lui le cadeau qu’elle lui avait fait. Dans les moments les plus sombres et les plus mélancoliques de sa vie il serrait la pièce d’or qu’elle lui avait offerte en se disant qu’il y avait des gens qui comptait sur lui.

Aujourd’hui la jeune princesse est elle aussi une rebelle et se trouve à la cours de son cousin Korentin. Bien que princesse de naissance et vouée à occuper de grande responsabilité dans la rébellion, elle a choisi de se battre pour son peuple. C’est Matis qui lui a donné quelques cours de maniement de l’épée et qui assure sa sécurité quand il le peut. De par la même occasion il en apprit beaucoup sur elle, bien plus qu’il ne l’aurait souhaité mais cela ne fit que confirmer sa conviction. Esmelda devait vivre car elle incarnait le renouveau de l’Empire Humain.

Matis n’a aucune idée du devenir de la princesse sous la coupe de Vraorg, il espère juste qu’elle ne souffre pas trop du tyran.

Crissolorio Ostiz, La Voix de l’Ennemi

Matis FALKIRE 72043537553

Quand il était jeune il avait rencontré cet homme droit et honorable dans les rues d’Elena. À l’époque il n’était qu’inspecteur des finances publiques, un simple fonctionnaire qui prenait à cœur son métier et qui faisait tout pour que tout un chacun respecte la loi. Bien que loin d’apprécier cet homme, Matis avait du respect pour lui et son travail. Mais tout changea lorsque Fabius monta sur le trône. Il devint, par des intrigues politiques et des choses plus ou moins honnête, un conseiller de l’Empereur Fabius. Il s’occupe désormais des intrigues d’état, de la propagande ainsi que du trésor impérial. Sacré promotion pour un être tel que lui.

Matis ne le déteste pas, il a du respect pour un homme qui arrive quand même à rester intègre, mais aujourd’hui c’est son ennemi et comme chacun de ses ennemis, il devra se rendre ou mourir. Surtout depuis qu’il aurait lâché des assassins contre lui. Maintenant que cela était fait, il ne lui reste plus qu’à s’en prendre à sa famille et ils seront quittes. Crissolorio est désormais une affaire personnelle de Matis, et si la rébellion souhaite sa mort, ce sera Matis et personne d’autre qui s’occupera de lui.

Le capitaine semble avoir entendu parler du nouveau poste d’Ostiz mais cela est bien flou. Et de toute manière, l’ensemble des propos qu’il avait entendu tenait plus de l’obscure rumeur qu’autre chose.

Althaïa Actaaë, L’âme Damnée

Matis FALKIRE 47159423297

Tortionnaire de Matis durant la guerre vampirique elle s’est avérée être sans pitié, cruelle, inhumaine et tout ce que l’on pouvait dire de plus concernant une vampire qui prenait à cœur son métier de conseillère du Prince vampirique. Mais, après l’avoir traquée, détestée, haïe, voulue sa mort et prié les Esprits pour qu’elle souffre jusqu’à la fin des temps, il la retrouva. Sous une autre forme, mais c’était bien elle. Il mit le temps pour la reconnaitre, on peut même dire que c’est elle qui se déclara à lui, pourquoi d’ailleurs ? Que cherchait-elle à obtenir de lui en faisant cela ? Il ne le savait pas, mais beaucoup chose changèrent depuis cette nuit-là. Aujourd’hui encore il se demande comment cela avait pu se passer, et comment cela aurait pu en être autrement.

Elle n’avait pas cherché à le maltraiter, à le torturer ou à quoi que ce soit d’autre. Elle voulait parler. Elle voulait lui expliquer, elle voulait partager sa souffrance, sa peine et son histoire. Passé, présent et futur n’avait plus eu cour lors de cette soirée, comme si rien n’avait plus d’importance qu’elle. Mais pouvait il oublier tout ce qu’elle lui avait fait subir ?

Hyrriena Moledvina, La Vampire peu loquace

Matis FALKIRE 564024Hyrriena

C’est par une froide nuit dans Gloria durant le siège de la cité que Matis la rencontra. C’était une vampire d’une agilité et d’une beauté sans commune mesure. Il n’avait pas voulu lui faire peur, l’inquiéter ou quoi que ce soit d’autre. Elle s’était montré à lui tel qu’elle était, elle n’avait presque pas cacher sa nature et lui-même avait été assez ouvert d’esprit en l’écoutant. Ils prirent tous deux un moment pour discuter, se parler de tout et de rien avant que leurs routes ne se séparent. Depuis lors il espère la revoir pour continuer cette discussion sans qu’ils puissent être dérangé par qui que ce soit.

Aaron Dessay, Le Garde Loyaliste

Matis FALKIRE 384885ML0Na

Le chef des gardes de l’Empire, un homme qui tenait plutôt le rôle de chien de guerre de Fabius premier du nom. Matis n’appréciait pas le personnage quand ils étaient dans le même camp, alors maintenant qu’ils sont ennemi il ne l’apprécie pas plus. Il ne connait pas le personnage dans le détail, il suppose même que bien peu en savent sur son compte. Il avait entendu parler de sa famille et s’y était intéressé histoire d’avoir un moyen de pression sur lui. Mais s’en prendre à sa famille s’était comme essayer d’attaquer Fabius de front, c’était impossible et suicidaire. Matis n’appréciera sans doute jamais l’homme, mais respecte le soldat car lui aussi défend ardemment une Kohan, c’est au moins une chose qu’ils ont en commun.

Autone Summer, La femme de sa vie

Matis FALKIRE 787842Autone

S’il y avait des gens qu’il ne s’attendait vraiment pas à rencontrer et à connaitre dans le détail, Autone en ferait sans doute partie. Tout ou presque les opposent, que ce soit de leur vie de tous les jours, leurs métiers ou leurs façons de voir le monde, et pourtant ils sont plus proche qu’ils ne peuvent ou ne veulent le supposer. C’est par une nuit froide, dans Gloria occupée, qu’il la rencontra et découvrit son métier. Il vit en elle une douceur et une gentillesse inestimable mais qui avait vécue des choses si horrible qu’elle en avait été changée, à jamais. Elle est néanmoins très vive d’esprit, assez ouverte aussi et surtout, surtout, elle possède un humour bien plus tranchant et vif que celui du capitaine. Quoi qu’il en dise, il voit en elle quelqu’un qu’il connait, même s’il ne veut pas faire de comparaison hâtive, il sait qu’il la voit ainsi. Elle est comme une petite sœur à protéger, mais une petite sœur qui est plus indépendante qu’aucune autre femme.

Si l’on avait dit à Matis qu’il finirait pas s’éprendre d’une fille durant la guerre jamais il ne l’aurait cru tant il se croyait immunisé à ce genre de chose. Et pourtant… Et pourtant il avait succombé au charme, à la répartie et à l’esprit de la jeune femme. Une nuit mémorable les avait tout deux liés à jamais et il espérait qu’il pouvait la protéger.

Néanmoins il n’avait su la protéger de la prison dans laquelle tous deux survivent depuis trois longues années. Mais ils finirent pas s’échapper de cette maudite prison qu’était MorneFlame, malheureusement ils durent se séparer par la force des choses.A ce jour Matis n’espère qu’une seule chose, que la jeune femme est toujours en vie et qu’elle a pu rejoindre les terres Rebelles en vie et en meilleure santé qu’elle n’avait quand elle quitta la prison.

Tout ce qu’il sait c’est qu’il l’aime, il l’aime comme il n’avait jamais aimé quelqu’un avant elle. Il ferait tout pour elle, espérant juste ne pas la faire souffrir.

Christan Weren, L’Alayien

Matis FALKIRE 70710341364

Matis n’a passé que très peu de temps avec cet Alayien compulsif. Il représente tout ce que les Alayiens ont de mauvais et de méprisable, mais en plus de cela il est atrocement stupide et arrogant. Il ne sait pas quoi penser de lui si ce n’est qu’il souhaite le voir mort comme tout bon Alayien. A son sujet, il n’y a rien de plus à ajouter.

L’Alayien qu’il ne pouvait voir en peinture serait devenu un membre important de « l’armée » des esprits en prenant en charge les Alayiens. Il ne savait pas quoi penser. Il l’avait combattu à de nombreuses reprises, il connait et respecte les compétences martiales de Christan mais il ne peu se faire à son fanatisme religieux… Mais, après trois années de lutte contre Vraorg, peut être a il changé ? Matis savait qu’il ne serait pas capable de devenir ami avec cet homme, mais s’il arrivait à travailler avec lui se serait déjà un grand pas… Et il avait trop de soucis pour s’en ajouter de nouveau ou se créer de nous ennemis. Il fallait qu’il s’adapte.

Fabius Kohan, L’Empereur Illégitime.

Matis FALKIRE 455681fabiusimagesiacommw6plarge

Être méprisable. Empereur par le sang. Tyran par les actes et par le tempérament. Il est celui qu’il souhaite abattre depuis le premier jour où ses yeux ont croisés les siens lors de son couronnement. Oui il aurait dû y assurer la sécurité, mais qu’auraient bien pu penser les siens s’il avait fait comme cela ? Il aurait trahit tout ce pour quoi il s’était battu durant des années. Il se serait trahit lui-même ainsi que la mémoire de ses ancêtres. Il n’y a rien à accepter de lui ou à pardonner dans ses actes. Ce qui a été fait est fait et quoi que l’on dise on ne pourra pas revenir en arrière, il n’y a donc plus qu’une seule chose à faire. L’attraper, le juger, et mettre fin à ses jours.

Tout comme ses anciens ennemis, Fabius a rejoint les Esprits et semble être le responsable des Humains encore libre. Quand on sait que c’est en partie de sa faute que tout cela est arrivé…. Matis ne pourra jamais reconnaitre cet homme comme étant son Empereur, cette place était déjà prit par Korentin, il sait qu’il va devoir travailler sous ses ordres indirectement.. Il espère qu’une fois échappé, c’est Korentin qui prendra les commandes.


Havard Svenn, Le Patron

Matis FALKIRE 226376hav10

Un nordique à la poigne de fer, un homme juste et dur, un soldat dans l’âme et un politique de l’épée. Un homme comme Matis les aime, un homme comme il en faudrait plus dans la rébellion et l’Empire. Il a fait de Matis un soldat comblé en l’intégrant à ses unités mobiles de combat, il lui a confié une escouade de soldat, il lui a fait confiance pour mener le combat dans les rangs ennemis. Matis lui doit beaucoup, et il fera tout pour honorer cette confiance en combattant en son nom les ennemis de la rébellion. Oui il a un peu de mal avec le fait qu’il ne s’exprime pas beaucoup, qu’il ne semble pas beaucoup avoir d’humour mais cela n’est pas grave. Il y a bien pire dans la vie. Et puis comme il s’agit de son chef, il n’a pas besoin d’avoir de l’humour tant qu’il sait mener ses hommes sans être trop imbu de lui-même.

Le nordique a quitté la rébellion. Il l'avait appris des soldats qu'il lui avait lui même confié, et la tristesse et la rage c'était lut sur leurs visages. Qu'allaient ils devenir sans leur chef ? Et qu'allaient faire les nordiques maintenant que leur chef était parti rejoindre l'ennemi ? Le capitaine ne le savait pas mais continuerait de garder un oeil sur eux car il se doutait bien de ce qui l'avait fait quitter le navire. Et ce quelque chose avait un nom. Vampire.

Jack Leroy, L’Étrange Loyaliste

Matis FALKIRE 265836766399humain14643961

L’homme est étrange, honnêtement Matis ne sait pas quoi en penser. Il fait part d’une étonnante liberté de pensée et d’expression tout en étant partie prenante de la propagande de l’Empire. Alors que penser de lui ? Il semble être soldat de talent sans pour autant être exceptionnel, meneur d’homme sans pour autant être un officier vétéran. Alors que dire à son sujet ? C’est un homme sans doute sur le point de renier l’Empire et son Empereur à la première erreur de ce dernier. Alors est ce qu’un petit cours rapide sur « Comment l’Empire est partie en vrille ? » serait bon pour lui ? Cela reste encore à déterminer, mais ce serait déjà un bon début dans leur relation naissante. Quant à savoir ce qu’il allait faire de lui… ça c’est une autre histoire.

Kylian Wallam, L’Amant Vampirique

Matis FALKIRE MG0Xc

Il ne le connait pas depuis très longtemps et pour le coup il n’a pu lui parler qu’une seule et unique fois, au moment où il le retrouva en train d’entrainer Esmelda. Le vampire ne fut pas le plus ravis de la voir manier l’épée et qui plus est avec un autre homme. Il essaya de montrer sa puissance et sa jalousie mais cela ne changea rien. L’homme était d’une jalousie extrême et intense, il n’en restait pas moins quelqu’un de puissant et de sans doute pas trop stupide. Peut-être vaudrait-il mieux retourner aller le voir et prendre plus de temps pour apprendre à le connaitre. Il n’était pas question de se faire un nouvel ennemi vampirique. *

Tout comme son amante, Matis n’a aucune nouvelle du vampire. Il a seulement entendu des rumeurs le liant à la garde Sombre de Vraorg mais nul n’a jamais pu lui confirmer cela.

Luna Duruisseau, La drôle de Demoiselle

Matis FALKIRE 473968169011Luna

14 ans et déjà une sacrée jeune fille la Luna. Il ne savait pas quoi dire à son propos à part le fait qu’elle était tout ce que lui-même avait été à son âge. Téméraire, pas discret pour un sous et toujours prêt à discuter de tout et de rien. Elle est adorable et il lui a déjà sauvée la vie, il sait qu’elle lui saura toujours redevable mais il ne veut pas qu’il en soit ainsi. La jeune femme a encore beaucoup de chose à vivre dans sa vie sans pour autant penser à prendre soin d’un homme comme lui. De plus elle fait presque partie de la famille à Matis puisqu’elle est une très bonne amie à ses deux sœurs. Que dire de plus ? Luna sera rapatriée à Aigue Royale où Matis suivra son évolution et fera en sorte que tout ce passe bien dans sa vie.

Sa jeune protégée, une combattante en herbe qui aurait beaucoup à apprendre à bien des soldats. Matis n’a aucune nouvelle de la jeune femme qui a du bien grandir en trois ans, il espère juste qu’elle est encore en vie et qu’elle combat Vraorg. La connaissant, il sait que c’est ce qu’elle ferait, il espère juste pouvoir la revoir avant de mourir… Une motivation de plus pour rester en vie sans doute.

Maude Ebraïk, L’Étrange Alayienne

Matis FALKIRE 511543Maude


Maude est une jeune femme trouvée par les soldats de Matis dans une zone de désolation et de mort. Dans la forêt sombre, il y avait eu la mort et la désolation d’une grande bataille entre elfes et Alayiens, et il ne savait pas quoi penser d’elle au début. Mais rapidement elle lui expliqua être une Alayienne, pas n’importe quelle Alayienne, une ayant choisi de renier son armée et son ordre car elle pensait que cela était contraire à sa religion. Oui ce qu’il lui dit sur le coup ne fut pas très inspiré, mais tout de même, devait-il subir sa colère de la sorte ? Sans doute que oui car trop obtus qu’il était dans sa démarche, il n’avait su voir son histoire. Aujourd’hui il ne sait pas ce qu’il a pu advenir d’elle, tout ce qu’il espérait c’est qu’elle soit encore libre, et capable de vivre comme elle le souhaite.

Tobold Des mangroves, Le Sage

Matis FALKIRE 594348456163tobold

Tobold est un homme âgé mais doté d’une très grande sagesse. Matis ne le connait que peu car il n’a eu affaire à lui qu’une seule fois, mais il n’en reste pas moi que cette seule fois la beaucoup marqué. En même temps il n’eut aucun mal à se faire apprécier et accepter… Il garde de lui un souvenir appréciable de sa nature discrète et instruite, néanmoins il n’a pas pu rester très longtemps avec lui car leurs routes se sont séparées bien trop vite. Mais après tout, le monde est petit, et il espère pouvoir de nouveaux partager sa route avec lui.

Veren Sarjaa, La serveuse vampirique

Matis FALKIRE 747769100X100

Matis ne sait presque rien à son sujet, si ce n’est qu’elle est vampire se faisant passer pour une humaine faible et sans défense alors que c’est loin d’être le cas. Alors pourquoi fait-elle cela ? Pourquoi se cache-t-elle de lui et des autres sans se montrer sous son vrai jour ? De quoi avait-elle peur pour devoir agir ainsi ? Ou alors n’avait-elle aucun amour les humains et ne souhaitait-elle que leur destruction pure et simple… La situation était compliquée à comprendre si tant est qu’il puisse la comprendre un jour. Mais il souhaitait réellement pouvoir avoir la chance de lui parler de nouveau et d’éclaircir quelques points d’ombres la concernant.

Ambre Orétoile, la guérisseuse

Matis FALKIRE Srjnv

Cette jeune femme est ce qui pourrait se rapprocher le plus d'une gente dame d'après l'expérience qu'il avait. Vue alors qu'il était au fond du trou, littéralement autant qu'en image, elle était resté près de lui pour le remettre sur pied. Victime d'une maladie qui ne portait pas de nom ni de séquelles physiques visibles, il avait dû passer du temps dans l'une des infirmeries d'Aigue. C'est en partie grâce à cela qu'il l'avait rencontré et qu'il avait pu discuter ouvertement avec elle. Hélas, il n'apprit que peu sur elle si ce n'était qu'elle était orpheline depuis des années. Les siens avaient été tués il y a des années, mais elle ne lui avait pas dit comment elle avait survécu seule dans ce monde de folie.

C'était là un mystère qu'il lui faudrait résoudre. Un de plus.

Korentin Kohan, le véritable Empereur des Hommes :

Un cousin de l’Empereur accusé d’avoir tué ce dernier. Un homme, soit disant traitre qui n’aurait mérité que la mort la plus horrible d’après le pouvoir en place. Et pourtant, Korentin était loin d’être tout cela, il était un meneur, quelqu’un qui avait du faire fi des défis pour construire quelque chose de grand. Il fait partie du groupe à l’Origine de la Rébellion et, même si le capitaine y avait participé il n’avait pas le même impact que Korentin Kohan.

Matis a combattu à ses côtés durant l’Aubre rouge et a continuer de le servir durant les trois années de prisons à MorneFlamme. Il n’avait pas été là tous les jours pour lui, mais il espérait que l’avoir aidé à s’enfuir allait pouvoir prouver à l’Empereur qu’il lui été resté fidèle. Korentin était l’espoir pour Matis de construire quelque chose de grand et de différent de l’Ancien Empire.

Aegnor , l’Empereur des Elfes:

Matis rencontra le seigneur Elfe durant un duel qu’il perdit dans la cité Rebelle d’Aigue Royale. Cela ne lui posa aucun problème de perdre contre un soldat aussi efficace et entrainé qui aurait pu le ridiculiser à plus d’une occasion.

A la suite de ce duel, il engagea la discussion avec l’Empereur des Elfes et fut étonné de la facilité avec laquelle ils pouvaient tout deux discuter. Il n’irait pas jusqu’à dire qu’ils partageaient les mêmes point de vue mais il n’était pas rare de leur trouver des points de concordance.

S’il y avait une rencontre importante à faire à Aigue s’eut été celle-ci.


'


Dernière édition par Matis Falkire le Lun 21 Déc 2015 - 18:25, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Matis FALKIRE Empty
MessageSujet: Re: Matis FALKIRE Matis FALKIRE Icon_minitimeMer 25 Déc 2013 - 17:25

Monture :

Destrier Noir (offert par Achroma) :

Max, car c'est son petit nom, a été parfaitement dressé pour la guerre et la bataille. Matis et lui se sont "rencontré " à l'issue d'une bataille et depuis ils servent ensemble l'Empire. Il y a une relation un peu spéciale entre le cheval et son cavalier, le premier étant fier et n'hésitant pas à mordre le second qui le prend toujours à la rigolade. Ils ont connus quelques batailles ensemble, ce qui a forgé entre eux une étrange relation de confiance. C'est cela que doivent vivre chevalier et monture de guerre. Matis en est fier de son canasson, en tout cas il l'aidera à protéger son Empire.

Equipements :
  • Selle Nordique
    Selle spéciale dont les habitants de Glacern se servent, elle est extrêmement confortable et adaptée pour les longs voyages et les randonnées en montagne autant qu'en combat.
  • Armure pour chevaux
    Pour protéger sa monture lors des batailles, mais c'est lourd !


Compagnon à plume :

Faucon de chasse

Magnifique oiseau aux plumes brunes plus souvent qu'autrement. Le faucon est dressé pour abattre le petit gibier, comme les lièvres, mais aussi les pigeons voyageurs qui passeraient trop près... Pratique pour intercepter un message ou se nourrir en foret. Si son maître est attaqué, l'oiseau utilisera ses serres acérées pour le défendre, quitte à en perdre la vie. Nécessite un gantelet en cuir au minimum afin qu'il puisse s'y poser.


Dernière édition par Matis Falkire le Jeu 1 Jan 2015 - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Matis FALKIRE Empty
MessageSujet: Re: Matis FALKIRE Matis FALKIRE Icon_minitimeSam 23 Aoû 2014 - 20:37

Pnjs




Odélie & Kyran Falkire

Spoiler:
 



Andrei Falkire


Spoiler:
 

Thomas Andersi

Spoiler:
 

Julia Gaunt


Spoiler:
 


Satie Falkire

Spoiler:
 


Yolande Falkire

Spoiler:
 



Julia Falkire

Spoiler:
 


Raphaël Falkire

Spoiler:
 


Dernière édition par Matis Falkire le Mar 22 Déc 2015 - 19:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Matis FALKIRE Empty
MessageSujet: Re: Matis FALKIRE Matis FALKIRE Icon_minitimeDim 5 Oct 2014 - 9:45

La Magie


Matis FALKIRE Magie_14

Puissance innée : Faible
Niveau magique : Correct


Sort de mage en cours de maitrise

Type Défensif :

Délivrance, Très faible, Pas de geste clé, il s'agit d'utiliser la force de son esprit pour annuler l'immobilisation de l'adversaire.

Type Offensif :

Lumière vive, Très faible, Paume ouverte vers l'adversaire avec pouce rentré

Type Contrôle

Flammèche, Très faible, Porter la main en question devant son visage (pas trop près évidemment), les doigts bien écartés les uns des autres.

Télékinésie, faible, Paume vers le haut tendre la main vers l'objet
Type Soin


Type Autre

Fendoir, correct, Frapper sa lame sur le sol en concentrant son énergie à l'intérieur

image emprunté à Armanda, partie Livre de magie Humaine


Dernière édition par Matis Falkire le Jeu 23 Oct 2014 - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Matis FALKIRE Empty
MessageSujet: Re: Matis FALKIRE Matis FALKIRE Icon_minitimeVen 29 Mai 2015 - 20:36

Note de mise à jour


Mise à jour en cours avec le bond !
A bientôt pour de nouvelle aventure !

sunny


Dernière édition par Matis Falkire le Lun 21 Déc 2015 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Matis FALKIRE Empty
MessageSujet: Re: Matis FALKIRE Matis FALKIRE Icon_minitimeVen 11 Sep 2015 - 19:47

Caractéristiques (MAJ) :


Physique :

Force physique : Très bon
Agilité : Moyen
Furtivité : Catastrophique
Réflexes : Bon
Endurance : Très bon
Résistance : Bon
Beauté : Moyen

Mental :

Force mentale : Grand Maître (Avec collier Chaine de l'esprit)
Patience/self contrôle : Très faible
Perception : Faible
Intelligence : Bon
Arrogance : Catastrophique
Gentillesse : Très bon
Prestance/charisme : Très Bon
Mémoire : Moyen

Combat :

Epée : Très bon
Dague doubles ou simple : Très faible
Poignard : Très faible
Lance : Très faible
Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Moyen
Hache : Moyen
Faux : Aucun niveau
Fouet : Aucun niveau
Art du lancé (poignard, petite hache...) : Moyen
Art de la parade (bouclier ou arme) : Bon
Arc : Très faible
Arbalète : Aucun niveau
Mains nues/pugilat : Bon
Equitation : Bon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Matis FALKIRE Empty
MessageSujet: Re: Matis FALKIRE Matis FALKIRE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Matis FALKIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-