Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Empty
MessageSujet: Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Icon_minitimeLun 4 Avr 2016 - 23:28

Eledhwen ouvrit les yeux en entendant le ululement d'un hibou. Marron et blanc, son pelage semblait duveteux, comme un morceau de nuage. Ses deux yeux dorés la fixaient avec incrédulité, comme s'il savait qu'elle pourrait le comprendre.
Elle se leva et, en équilibre sur une branche, s'approcha de lui. Elle lui parlait avec douceur, lui faisant comprendre qu'elle ne lui voulait aucun mal. Et le bel oiseau semblait savoir ce qu'elle disait, car il ne bougeait pas.
Elle s'assit doucement à la droite de l'animal à plumes et posa sa main sur ses douces plumes. Il eut un léger mouvement de recul, mais l'elfe ne lui faisait aucun mal. Cela ne lui aurait même pas traversé l'esprit, après tout, un hibou était un bel animal.
Elle passa sa main sur les plumes soyeuses du hibou. Ce dernier ferma les yeux, se laissant caresser avec un délice que l'elfe pouvait sentir. Il ne devait pas avoir l'habitude de se faire toucher ainsi, mais plutôt de se faire chasser.
Il faut dire que parfois, les hommes, vampires et autres ne se gênaient pas pour tracer leur chemin, sans s'occuper du bien-être de autres. Tant que leur propre petite personne était en sécurité et arrivait à bon port, le reste importait peu.
L'elfe n'aimait pas ce genre de comportement, égoïste, sans cœur, et idiot par dessus le marché. Jamais elle n'aurait pu imaginer une telle sottise que de faire peur à un animal inoffensif qui vivait ici. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle les éduquait : pour qu'ils puissent vivre sans crainte.
Elle observa la forêt, calme. C'était l'aurore, et la lumière du soleil levant rendaient l'étendue verte agréable à regarder. La rosée venait de tomber, et les gouttes se voyaient encore sur les feuilles des arbres.
Son regard passait dans la forêt, observant les rayons de l'astre de jour qui venaient frapper la flore environnante. Alors qu'elle continuait de promener ses yeux autour d'elle, une masse informe et blanche attira son oeil.
Elle sauta alors doucement sur le sol, sans effrayer le volatile. Elle ne savait pas ce qu'était cette chose blanche, mais c'était vivant. Elle s'approcha doucement, sur ses gardes. Ses bras écartés du corps, elle prit la parole :

Hey, toi, qu'es-tu ?

Dans son ton, il n'y avait pas de méchanceté, ni de colère, mais uniquement de la curiosité, de la douceur. Elle attendit une réponse, les mains éloignées de son arc afin de montrer qu'elle ne voulait absolument aucun mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Empty
MessageSujet: Re: Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Icon_minitimeSam 9 Avr 2016 - 21:24

Ce matin-là commença différemment des autres. Le soleil n’était pas encore levé lorsque Kaalys ouvrit les yeux, blotti contre Dawan. Il bougea à peine que l’Elfe s’agitait dans son sommeil. Alors pour ne pas risquer de réveiller son Lié, le petit dragon essaya de se rendormir. Mais cela semblait peine perdue. Après prêt d’une heure à ouvrir et fermer les yeux sans cesse, il en eut marre et décida de mettre ce temps à profit pour aller faire quelque chose qu’il n’avait encore jamais fait : explorer les limites du Domaine baptistral. Tant qu’il n’en franchissait pas la frontière, il ne risquait rien, les bipèdes ne pouvant emporter leurs armes sur le Domaine et ses crocs étant déjà assez acérés pour dissuader de s’en prendre à lui à mains nues.

Le dragonnet de nacre sauta à bas du lit aussi discrètement que possible et se faufila par la porte restée entrebâillée. Il n’y avait pas grand monde dans les couloirs, quelques Enwrs tout à leur apprentissage ou leur chant. Kaalys n’eut pas grand mal à passer sans trop attirer l’attention. Du moins, tant qu’il n’oublia pas qu’il avait derrière lui une queue qui se balançait. Evidemment, comme il fallait s’y attendre, il tapa dans une sorte de table sur laquelle reposait des livres et des instruments et fit tomber ce qui devait être un luth si sa mémoire était bonne. Le bruit attira sur lui les regards et bien qu’il ne puisse pas faire grand-chose, il fit une mine contrite. Les yeux qui s’étaient baissées vers lui ne le lâchèrent plus jusqu’à ce qu’il soit dehors.

L’air frais empli ses poumons et Kaalys se délecta de cette sensation de liberté que cela lui procurait. Il n’y avait rien de mieux que d’être dehors. Sur l’horizon, il put apercevoir entre deux sommets les premiers rayons du soleil teintés de rose le paysage. Il aimait cette vision d’Armanda tôt le matin. Mais il avait une mission pour ce matin et il reprit sa route, se glissant entre les arbres, gardant bien ses ailes plaquées contre ses flancs pour ne pas risquer de se blesser. Il s’essaya à poursuivre quelques petits animaux qui profitaient de la fraîcheur du matin pour se nourrir. Il en manqua plusieurs de peu et finit par attraper un mulot qu’il dévora, s’en voulant presque aussitôt après. C’était sans doute l’influence de Dawan sur lui qui le faisait regretter.

Soudain, en bondissant hors d’un bosquet, il se retrouva presque nez à nez avec une jeune Elfe aux cheveux presque aussi clairs que ses ailes immaculées. Le petit écailleux, un peu inquiet tout de même scruta les alentours et ses yeux se posèrent sur l’arc et le carquois. Il avait eu l’occasion de voir les archers elfiques à l’œuvre lors de son séjour à Estellin et il savait à quel point cela pouvait être dangereux. Toutefois, tout en elle criait sa bienveillance et sa curiosité qui faisait écho à celle du jeune Kaalys aux yeux d’or. Il hésita avant de s’approcher un peu plus.

*Dragon.* lui lança-t-il en approchant doucement son esprit du sien.

Et il lui montra les images de ses rêves, ceux où il volait haut dans le ciel, si haut qu’il devenait invisible pour ceux restés sur le sol. Pour qu’elle comprenne mieux encore, il lui montra ses souvenirs de Cynoë l’Améthyste. Comme elle était une Elfe, il savait exactement comment connaître son nom, en lui offrant le sien.

*Je suis Kaalys, Lié du Cawr Dawan Sywel.*

Tout dans ce bref échange criait un « Et toi, qui es-tu ? » silencieux. Lui répondrait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Empty
MessageSujet: Re: Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Icon_minitimeDim 10 Avr 2016 - 1:17

La masse pris une forme distinguable, et elle put observer un magnifique animal. D'une blancheur n'ayant pour seule égale la neige, avec des yeux ressemblant à des billes d'or, la créature en face de l'elfe lui répondit :

Dragon.

Elle sentit l'esprit de la bête affluer vers le sien, et elle ne fit rien pour l'en empêcher. Elle se contenta de fermer les yeux, après avoir ôté son carquois et son arc et les avoir posés. Les souvenirs du dragon passèrent dans son esprit, et elle les partagea.
Elle vit l'altitude, monta si haut qu'elle franchit la barrière des nuages. Le dragon lui montra également Cynoë l'Améthyste. Elle rouvrit les yeux lorsque le bel animal se présentait :

Je suis Kaalys, Lié du Cawr Dawan Sywel.

Elle sourit doucement, avant d'esquisser un lent mouvement de la main. Elle avait pris l'habitude de saluer les animaux par ce geste, qui signifiait "enchanté". Elle fit un rond vers le sol, posa sa main sur son coeur et inclina la tête.
Puis, d'une voix légèrement chantante, d'un ton doux comme le pétale d'une rose, elle se présenta à son tour :

Eledhwen Níniel, elfe nomade.

Son regard se porta dans les prunelles de celui qui lui faisait face et elle eut un sourire. Ni moqueur, ni vilain, c'était un sourire heureux. Sans changer de ton, elle reprit la parole, ses mains posées sur son coeur :

Je suis enchantée de te rencontrer, Kaalys. C'est un honneur pour moi de discuter avec un dragon, peu viennent par ici. Puis-je me permettre de te demander quelle raison as-tu pour te promener dans les environs ? Ne devrais-tu pas être avec ton Lié ? Je pensais qu'un Dragon et son Dragonnier ne se séparaient jamais, mais peut-être ai-je tort.

Consciente que cela ne la regardait pas, elle ferma les yeux deux secondes et les rouvrit. Son regard avait changé, une lueur d'intérêt y était apparue. Elle était intéressée par cet étrange lien qu'on les Dragons avec leur Dragonnier.
C'était vraiment l'occasion rêvée pour elle d'en apprendre plus sur ce lien de partage et de confiance qu'avaient deux êtres. Encore faudrait-il que ce beau Dragon lui fasse l'honneur de lui répondre, auquel cas elle devrait apprendre grâce aux livres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Empty
MessageSujet: Re: Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Icon_minitimeJeu 14 Avr 2016 - 21:34

Sa tête se pencha légèrement sur le côté lorsque l’Elfe esquissa un geste. Le petit dragon l’interpréta comme un salut amical et contint un mouvement de recul. On est jamais trop méfiant, même lorsqu’on a passé les premières semaines de sa vie à l’abri de tous les dangers ou presque. C’était sans doute leur séjour à Estellin qui lui avait ouvert les yeux sur le fait qu’il pouvait toujours arriver l’improbable et cet improbable n’était pas toujours de bon augure. Toutefois, elle appartenait au peuple de la forêt qui était principalement pacifique et auquel appartenait Dawan, son Lié. Si tous n’étaient sans doute pas à l’image de ce dernier ou d’Elrond, du moins devait-il en approcher et il n’avait donc pas de vrai raison de craindre l’inconnue. Surtout que maintenant, ses crocs étaient assez grands pour causer de sacrés dégâts à celui qui lui voudrait du mal.

S’il avait pu lui sourire, probablement que le fils de Silarae et Atalos lui aurait rendu son sourire. Il dut se contenter d’un coup de tête donner avec une certaine douceur pour lui montrer que lui aussi était enchanté de la rencontrer. Il s’ébroua lorsqu’elle s’essaya à parler du lien qui l’unissait au Cawr qui l’avait libéré de sa coquille et qui partageait son esprit. Il s’assit comme il avait pris l’habitude de lae faire lorsqu’il discutait avec quelqu’un. C’était sa façon à lui de montrer qu’il était attentif à la conversation et comptait bien y prendre part.

*La curiosité. Elle m’entraine parfois un peu loin de mon doux Lié mais nous ne restons pas bien longtemps séparés. Plus tard, nos séparations seront parfois plus longues et je dois bien avouer que je le redoute un peu. Mais, peu importe la distance, c’est comme s’il était toujours auprès de moi, juste là et ici* dit-il avec son esprit en désignant tour à tour la tête d’Eledhwen et sa poitrine où battait son cœur.

Il s’arrêta un instant mais l’intérêt qu’il lut dans le regard de l’Elfe lui fit ravaler sa question pour répondre plus avant à l’interrogation silencieuse de sa compagne matinale. Il se coucha cette fois, un peu fatigué par tout le chemin qu’il avait parcouru pour arriver jusqu’ici et sa nuit agitée. Et seulement après, le dragonnet de nacre continua d’essayer d’expliquer ce qu’il y avait entre Dawan et lui. Ce qui était loin d’être chose facile.

*Entre Dawan et moi, il y a comme un lien mental permanent. Je ressens ce qu’il ressent et il ressent ce que je ressens quelle que soit la distance entre nous. Et peu à peu, ce lien devient plus fort jusqu’au jour où il n’y aura plus besoin de mots entre nous pour se comprendre et qu’il pourra voir par mes yeux. C’est très compliqué à expliquer et comme je ne suis pas un bipède, j’imagine que c’est sans doute différent pour lui.*

Maintenant, il était temps de poser sa question. A son tour d’avoir des réponses à ses interrogations.

*Et toi, qu’est-ce qui a poussé tes pas jusqu’ici ? Tu es loin d’Estellin et ton arc montre que tu ne viens pas du Domaine.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Empty
MessageSujet: Re: Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Icon_minitimeJeu 21 Avr 2016 - 16:38

La tête du dragon d'ivoire poussa doucement le bras de la jeune elfe, qui le laissa faire. La douceur donnée à travers ce geste n'était ni une demande de départ de l'elfe, ni une menace. Probablement un salut. Mais comme il n'allait pas faire des gestes avec ses pattes (chose qui serait plutôt étrange et, il faut se l'avouer, ridicule), il devait faire comme il pouvait.
Le sourire sur le visage de l'elfe ne disparut pas, au contraire. Il stagna, comme si ce sourire faisait partie intégrante de l'ovale. Elle passa ses doigts dans ses cheveux détachés avec grâce, les renvyant vers l'arrière. Elle aimait sentir le vent sur son épaule, comme une caresse. Ses oreilles tressaillirent doucement quand le beau dragon reprit :

La curiosité. Elle m’entraine parfois un peu loin de mon doux Lié mais nous ne restons pas bien longtemps séparés. Plus tard, nos séparations seront parfois plus longues et je dois bien avouer que je le redoute un peu. Mais, peu importe la distance, c’est comme s’il était toujours auprès de moi, juste là et ici.

Son museau se posa sur son front puis sur sa poitrine. Bien entendu, elle n'y vit rien de déplacé. C'était un dragon, pas un de ces ivrognes puants qui avaient des mains qui se baladaient un peu partout sans aucune gêne. Le dragon s'était d'abord assis, et voilà qu'il se couchait, montrant qu'il ne bougerait pas. L'elfe l'écouta continuer de lui répondre, tout en s'asseyant :

Entre Dawan et moi, il y a comme un lien mental permanent. Je ressens ce qu’il ressent et il ressent ce que je ressens quelle que soit la distance entre nous. Et peu à peu, ce lien devient plus fort jusqu’au jour où il n’y aura plus besoin de mots entre nous pour se comprendre et qu’il pourra voir par mes yeux. C’est très compliqué à expliquer et comme je ne suis pas un bipède, j’imagine que c’est sans doute différent pour lui.

Elle comprenait. C'était un peu comme elle et les animaux, à la différence près qu'elle n'avait aucun lien mental avec les bêtes qu'elle élevait. Ce fut à son tour de répondre à la question du dragon, qui devait être aussi curieux qu'elle d'en apprendre plus sur une race différente de la sienne, chose naturelle :

Et toi, qu’est-ce qui a poussé tes pas jusqu’ici ? Tu es loin d’Estellin et ton arc montre que tu ne viens pas du Domaine.

Oh, perspicace et malin, le dragon. Mais l'elfe ne montra pas vraiment de surprise. Il fallait s'y attendre, elle lui avait posé la même question. Seulement, les connaissances qu'il avait du Domaine l'étonnait. Elle répondit cependant :

Mes pas me conduisent dans la direction de ma destinée. Je n'ai pas de lieu de vie fixe, je ne veux pas être dépendante d'une maison à entretenir. Mais je ne reste jamais loin de la ville, où j'élève des animaux. En effet, je ne suis pas du Domaine, je suis une... nomade. Mais ce mode de vie me plaît beaucoup, car je peux développer un lien avec la Nature, les animaux qui m'entourent et être lire de vivre selon mes besoins et mes désirs. Je n'ai personne pour me dicter ce qui est bien ou mal et ma principale compagnie est celle des animaux.

Elle espérait ne pas en avoir trop dit, mais elle n'avait pas peur. Même si ce dragon voulait l'attaquer, ce dont elle doutait fortement, elle pourrait avoir l'avantage de se glisser partout. Donc peu importe ce qu'elle lui disait d'elle, elle lui faisait confiance. Elle enleva son carquois et son arc et les posa à même le sol. C'était bien plus confortable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Empty
MessageSujet: Re: Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Icon_minitimeLun 2 Mai 2016 - 22:18

Confiant, le petit dragon aux yeux d’or s’était couché sur le sol froid à quelque distance de la jeune Elfe. La patience était l’une de ses armes dans les discussions parfois compliquées qu’il entreprenait avec les bipèdes qui croisaient sa route et acceptaient de satisfaire sa curiosité pour un temps. Il lui faudrait encore l’améliorer toutefois. Aussi, c’est avec calme et sans montrer le moindre signe d’impatience qu’il laissa à sa compagne matinale le temps de lui répondre. Kaalys apprécia son discours empreint de liberté et de sincérité. Il aspirait lui-même à ces deux choses, bien que certainement dans un sens un peu différent de celui qu’entendait la bipède. Celle-ci finit par enlever son carquois et le posa juste à côté de son arc sur le sol.

Le dragonnet de nacre secoua ses ailes pour se réchauffer un peu. L’air était encore bien frais et les rayons du soleil qui était pleinement apparu au-dessus de l’horizon à présent peinaient à réchauffer l’atmosphère de cette journée d’hiver, surtout sous le couvert des arbres. Il ferma les yeux un instant pour profiter de la chaleur que ses mouvements avaient fait naître en lui avant qu’elle ne se dissipe à nouveau. Lorsqu’il les rouvrit, ce fut pour les poser sur Eledhwen et il prit la parole sous forme de mots, d’émotions et d’images.

*Tu sais, je pense que tu as raison de ne t’attacher à rien de matériel, seulement à la nature et à la liberté qui accompagne sa découverte. Mais ne penses-tu pas qu’un jour, tu regretteras de ne pas avoir accordé plus d’importance aux autres ? Mon Lié, lui, n’a voué son existence qu’à aider autrui et, s’il se sent libre en le faisant, je sais que tous ne peuvent penser pareil. C’est votre richesse, à vous les bipèdes, elle se trouve dans vos différences. Mais je me demande quelle peut être ta relation avec les animaux ?*

Il avait fallu bien longtemps –plusieurs minutes- au Lié de Dawan Sywel pour réussir à dire tout cela et encore, il n’était pas certain que l’être sylvain ait tout saisi de cet échange un peu plus long que les autres. Décidément, il lui fallait vraiment apprendre mieux que cela l’art de la télépathie avec d’autres bipèdes que son dragonnier s’il voulait pouvoir en apprendre plus sur ceux qu’il voulait aider. Parce que lui aussi sa vie serait sans doute dédiée à aider autrui, tout comme celle de sa moitié d’âme.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Empty
MessageSujet: Re: Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Un dragon et un elfe, une nouvelle amitié. [PV Kaalys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nouvelle amitié
» Une nouvelle amitié?
» Une nouvelle amitié ♫ [Sybilia]
» Jonathan Delpho d'xxx Pour l'armure du Dragon
» Donjon et dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-