Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Sehlys K. Nepheris [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sehlys K. Nepheris
Sehlys K. Nepheris
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
Sehlys K. Nepheris [terminée] Left_bar_bleue0/10Sehlys K. Nepheris [terminée] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 1


Sehlys K. Nepheris [terminée] Empty
MessageSujet: Sehlys K. Nepheris [terminée] Sehlys K. Nepheris [terminée] Icon_minitimeJeu 23 Fév 2017 - 1:40




Identité

  • Race : Humaine
  • Nom : Kohan Nepheris
  • Prénom : Sehlys
  • Surnom : Lys
  • Date de naissance : 1735
  • Age réel : 25
  • Age vampirique : /
  • Lieu de naissance : Gloria
  • Lieu de vie : Palais impérial de Gloria
  • Rang social : Noblesse
  • Poste/emploi : Impératrice
Caractéristiques (Clic!)


Physique :

  • Force physique : Faible
  • Agilité : Moyen
  • Furtivité : Bonne
  • Réflexes : Moyen
  • Endurance : Moyen
  • Résistance : Faible
  • Beauté : Très bonne

Mental :

  • Force mentale : Très bonne
  • Patience/self contrôle : Moyenne
  • Perception : Moyenne
  • Intelligence : Très bonne
  • Prestance/charisme : Maître
  • Mémoire : Moyenne

Combat :

  • Epée : Aucun niveau
  • Dague et poignards : Aucun niveau
  • Armes d'hast : Aucun niveau
  • Armes contondantes : Aucun niveau
  • Hache : Aucun niveau
  • Faux : Aucun niveau
  • Fouet : Aucun niveau
  • Art du lancer : Aucun niveau
  • Art de la parade : Aucun niveau
  • Arc : Aucun niveau
  • Arbalète : Aucun niveau
  • Mains nues/pugilat : Aucun niveau
  • Equitation : Très bon
  • Dressage : Bon



Equipement et magie

  • Arme principale : Elle ne sait pas se servir d’une arme.

  • Autres objets : Elle ne se défait jamais d'un corsage enchanté qui la protège des sorts magiques faibles à moyens. De plus, elle porte sur elle un collier qui lui donne une aura un peu plus attirante et intrigante aux yeux de tous.

  • Alignement : Neutre à tendance bénéfique

  • Style de magie principal : Humain

  • Arrogance : Très bonne
  • Gentillesse :Moyenne





Description physique


Fermez les yeux et laissez vous porter par une douce chaleur se diffusant paisiblement dans votre corps. Elle démarre par un picotement dans le bout de vos doigts, puis quelques secondes plus tard, elle envahit toutes vos paumes ; comme un poison qui coule dans vos veines. Elle s’étend ensuite vers vos avant-bras, calmement, et vous la sentez serpentez sous votre peau. Vous frissonnez ; vous avez raison car elle ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Bientôt, elle atteint vos épaules et s’attaque à votre buste. Elle s’approche de votre cœur et l’encercle. Celui-ci se sert et c’est tout votre visage qui rougit, comme une bouffée de chaleur, presque comme une douleur.

Vous n’auriez jamais pensé un jour rencontrer dans yeux si glaçants et un sourire si chaud. Des sentiments contradictoires se bousculent dans votre esprit. Elle paraît si agréable, sociable, avenante et en même temps, vous lisez quelque chose de plus complexe dans ses yeux. Les yeux sont le reflet de l’âme, vous le savez au fond de vous, mais vous ne pouvez vous y résoudre. Vous bafouillez quelque chose d’incompréhensible d’une voix rauque. Elle pose une main rassurante sur votre épaule. Vous tremblez devant la douceur de sa peau.

Si elle ouvre la bouche pour vous adresser la parole, vous n’entendez qu’une agréable succession de notes mélodieuses et soupirez de contentement. Ses cheveux dégagent un parfum envoûtant. Si vous tentez de les qualifier, le mot « roux » vous paraitra fade à côté de leur couleur. Elle fronce les sourcils car vous ne l’écoutez pas. Vous reportez votre attention sur ses lèvres fines et rosées. Une envie folle et impétueuse de l’embrasser vous prend et vous vous avancez brusquement vers elle.

Elle l’a remarqué et se moque d’un petit rire cristallin, un son semblable à aucun autre. Vous comprenez pourquoi Fabius l’a épousé. Sa petite taille, son air fragile et sa douceur, tout en elle vous donne l’envie de la protéger. Dans un même temps, un simple mouvement brusque et vous pourriez la briser. Cela ne l’empêche pas d’avoir les atouts d’une vraie femme. Elle a, à la fois la poitrine et les fesses bien galber sans pour autant en faire trop. A cette pensée, vous rougissez de honte en vous disant que pour l’avoir remarqué, il a fallu avoir des yeux bien baladeurs. Elle a tant d’allure et de pureté que vous vous flagellez mentalement d’un si mauvais comportement.

S’il vous prend l’audace de lui faire un baisemain, voir une révérence des plus basses, alors vous vous direz que votre rencontre avec l’impératrice aura été inoubliable. Cette femme est une vraie sorcière qui sait envoûter votre esprit pour y laisser une empreinte indélébile. Peut-être assez pour la laisser faire ce qu’elle voudra de vous, consciemment ou non. Quoi qu’il en soit, vous ressortirez chamboulé de cette entrevue.


Description mentale


Les apparences sont trompeuses.
Ce proverbe n’a jamais été aussi vrai que pour Sehlys. Si aux premiers abords, vous tombez sous son charme de fragilité et de charisme, il faudra vous méfier de la personnalité mordante et manipulatrice qu’elle cache sous le masque qu’elle perfectionne depuis bien longtemps. Pour les inconnus, elle semblera douce, gentille et avenante. Pour ceux qui la connaissent, son côté arrogant, indépendant et son aura brillante en agacent plus d’un.

Les femmes ne l’aiment pas. Elle s’y est fait il y a longtemps, on peut même dire qu’elle ne s’en est jamais vraiment préoccupée. C’est la force de son caractère indépendant très marqué. Elle a toujours su ce qu’elle voulait ; du pouvoir. Le chemin tracé par un autre qu’elle-même ne sera jamais assez ambitieux. C’est ainsi que le destin lui permis de choisir librement sa voix et elle ne se fit pas prier en élaborant un plan parfait pour atteindre le rang d’impératrice.

Elle aime séduire les hommes qui l’entourent, elle n’hésitera pas à se servir de ses charmes pour arriver à ses fins. Outre ses envies de grandeurs et de « célébrité », Sehlys a une passion pour les arts. Elle aime chanter, danser et jouer d’instruments de musique. C’est ce qui fait également partit de ses atouts. Cependant, ce qu’on sait moins d’elle, c’est son affinité avec les animaux, son jardin secret. Elle aime se retrouver seule dans la nature, entourée d’animaux, afin de prendre le temps de penser.




Histoire

De 1735 à 1749 : Enfance & Ambition

- Père ! Père ! Nous avons reçu une lettre ! Regarde, il y a un tampon, dit-elle les yeux remplit d’étoiles alors qu’elle lui tendait la missive.

La grande main chaude de son père se déposa sur la sienne, dévoilant toute la douceur de l’amour qu’il portait à sa fille. Bien qu’il ait une certaine réputation à tenir, dans l’intimité familiale, il se permettait ce genre de gestes affectifs. Il aimait énormément sa délicate cadette et même si un parent ne pouvait théoriquement pas faire de préférence entre ses enfants, il s’avouait quelque fois qu’il avait fondu pour son sourire angélique. Il essayait malgré tout de ne pas faire de différence entre ses filles mais celles-ci ne lui facilitaient pas la tâche.

L’aînée âgée d’une quinzaine d’année jalousait la beauté et la grâce de sa sœur depuis sa naissance tandis que la deuxième, âgée de treize ans, ne supportaient pas sa culture et son intelligence. Elles évitaient la fillette de dix ans comme la peste, la faisant baver lorsque leurs parents ne regardaient pas. Cependant, cela n’avait fait que forger son caractère, la rendant plus forte, plus hautaine, plus méprisante envers les femmes. A son âge, elle se débrouillait alors très bien en haute société. Son expérience et sa capacité à assimiler rapidement les comportements étrangers lui avait permis de s’adapter. Elle s’y sentait comme chez elle. Alors, lorsque la fillette avait remarqué le parchemin cacheté en cette matinée d’été, elle avait ressenti une intense excitation car à l’intérieur se trouvait l’invitation pour le bal.

- C'est ce qu'on appelle un sceau ma fille. Je vais te la lire: à l’intention de la famille Nepheris, nous vous informons que vous êtes cordialement invité au bal masqué qui se tiendra en cette soirée à l’adresse suivante…

Mais elle n’écoutait déjà plus la lecture que son père lui faisait. Elle se mit à sautiller sur place, se retenant d’exploser de joie.

- Cela veut-il dire que je peux enfin vous accompagner ? Le coupa-t-elle.
- Oui Sehlys, tu peux venir.

Il regarda sa fille exulter de bonheur avec un grand sourire. Il savait déjà, alors qu’elle n’était encore qu’un bébé, qu’elle serait la fierté de la famille. Elle avait toujours eut cette facilité à s’intégrer en société et il prévoyait pour un grand avenir.

- Allons, allons jeune fille, si tu ne te dépêches pas, tu vas être en retard pour tes cours.

Le ravissement se calma un peu mais le sourire restait alors qu’elle quittait rapidement la pièce, prenant tout de même soin de ferme sans bruit la porte du bureau de son père. La jeune fille se dirigea dans un autre bureau qui faisait office d’étude pour elle. Son précepteur l’attendait de pied ferme. C’était un vieil homme impatient; sage mais avec un mauvais caractère et il ne savait par quelle sorcellerie la petite avait réussi à l’amadouer. A chacun de ses sourires, il se ramollissait et n’osait la réprimander. Par chance, ce n’était pas une forte tête et elle apprenait facilement. Cependant, ce jour-là, il sut tout de suite qu’elle ne serait pas très attentive. Ainsi, au bout de 2h seulement, il la laissa s’en aller, ne tenant plus sur sa chaise. La seconde suivante, elle avait disparue de la pièce et seule la porte grande ouverte était témoin de son départ.

La petite fille courut jusqu’à sa chambre où se trouvait sa tenue de bal. Elle l’avait peaufiné depuis plusieurs mois déjà, attendant cette soirée avec impatience. Le bal était un rituel de la haute société glorienne, rassemblant toute la bourgeoisie pour une soirée de débauche dans les règles de l’art. Sehlys avait trop souvent entendu les descriptions de ses sœurs, qui pouvaient déjà y participer, pour ne pas rêver du moment où elle-même en aurait l’autorisation.

Elle avait fait les plus belles boutiques de Gloria avec sa mère et ses sœurs afin de trouver la robe parfaite. Alors qu’elle commençait à désespérer, sa nourrice l’amena dans une enseigne moins voyante, luxueuse mais elle connaissait la petite mieux que personne, elle savait ce qui lui conviendrait le mieux. Là, se trouvait une robe plutôt simple à première vue : bleue nuit, d’une unique matière fluide et douce, sans scintillements, sans tulles, rien qui ne plairait à ses deux sœurs mais Sehlys n’arrivait pas à la lâcher du regard. De près, on pouvait observer l’entremêlement de centaines de rubans qui créait quelque chose d’inhabituel, dont les restes créaient une traîne légère démarrant en dessous du genou. Elle était magnifique.

Juste après avoir enfilé sa robe, elle fit de même avec ses chaussons blancs et s’assit à sa coiffeuse pour que sa nourrice lui brosse les cheveux. Elles avaient trouvés il y a des semaines quelle coupe lui irait le mieux, faisant ressortir ses jolis reflets roux. La dernière touche se trouvait en son masque car qui dit bal masqué, dit masque. Il était argenté, comme pour la robe, de multiples rubans de métal s’entremêlaient, couvrant la moitié de son visage et mettant en avant ses yeux glacés. Coquette, c’était le mot approprié pour la désigner.

Enfin, lorsqu’il fut l’heure de partir, toute la petite famille s’en alla, laissant le domicile au bon soin des domestiques. Elle fut accueillie en grandes pompes dans un magnifique manoir aux abords de la ville. Tous les invités se turent à leur arrivée et les fixèrent alors qu’ils descendaient les marches de l’entrée. Son père menait la troupe, habillé d’un élégant mais classique costume noir. A son bras, sa femme portait une somptueuse robe verte bouteille qui mettait en valeur son ventre arrondie. Juste derrière, ses deux sœurs se pavanaient l’air hautain, toisant la foule, affublé de robes plus excentriques l’une que l’autre. Enfin, la petite entra en scène, tenant la main de sa nourrice qui l’accompagnait. Cela ne devait être qu’un mirage de l’esprit mais elle aurait juré qu’on ne dévisageait qu’elle. Contrairement à ses sœurs, elle ne ressentait pas le besoin de se sentir au-dessus des autres, elle n’avait pas de craintes face à ces regards insistants et lâcha la main de sa nourrice pour tenter de retrouver son ami de toujours.

Au bout d’une dizaine de minutes, elle remarqua que quelque chose de noir dépassait d’une nappe. Elle souleva cette dernière pour découvrir une petite chaussure qui ne devait pas appartenir à quelqu’un de plus âgé qu’elle. Elle était sur la bonne piste et se faufila discrètement sous la table. C’était bien là que se trouvait Dimitri, son ami qu’elle considérait comme son frère :

- Je savais que tu allais te cacher !
- Oh c’est toi Lys ! Tu m’as fait peur, dit-il en retournant au plateau de petits fours qui se trouvait devant lui.

Dimitri avait abandonné son masque rouge pour s’empiffrer tranquillement à l’abri des regards. La règle principale de la soirée était de n’ôter son masque sous aucun prétexte mais il s’en fichait bien car c’était sa famille qui organisait le bal depuis toujours. Sehlys le connaissait depuis sa naissance, n’ayant qu’un an de différence, ils avaient rapidement noué des liens d’amitiés forts puisque leurs pères se considéraient presque comme liés par le sang.

- Tu n’aimes vraiment pas ça…
- Quoi donc ?
- Toute cette animation, ce monde.
- On ne peut pas tous être comme toi, Lys, soupira-t-il.
- Tu comptes rester caché ici toute la soirée, lui demanda-t-elle.

Il hocha la tête en signe d’acquiescement. Elle l’aimait beaucoup mais elle n’avait aucune intention de se priver pour lui, elle attendait ce moment depuis bien trop de temps. Elle lui fit un peu la conversation, se tenant au courant des dernières nouvelles, lui assura qu’elle reviendrait le voir pendant la fête et se dirigea vers un bout de table. Au dernier moment, elle se retourna pour lui lancer avec un sourire malicieux :

- Tu sais, le jour où je serais impératrice de Gloria, je t’obligerai à assister à toutes les cérémonies officielles et tu travailleras pour moi !

Elle lui tira la langue et passa de l’autre côté de la nappe en soie blanche. Le jeune homme rougi tout en se demandant avec quelle probabilité il était possible que son amie réalise ses rêves. Il était sûr à 90 % qu’elle y arriverait, elle avait bien trop d’ambition pour ne pas réussir à convaincre tout le monde du contraire.


De 1750 à 1753 : Rituel & Secret

De nombreux évènements survinrent pendant cette courte période de temps. Sehlys avait bien grandit et elle s’intéressait de plus en plus à la politique du monde et particulièrement de Gloria. Elle faisait la fierté de son père même si la situation l’obligeait à être de moins en moins présente pour sa fille. Sa relation avec ses deux sœurs n’allait pas en s’améliorant mais elle était devenue très proche de sa cadette. Elle avait gagné en puissance lorsque la magie avait fait son retour sur Armanda. Son père avait ajouté à ses cours habituels, des entraînements afin de maitriser sa magie lorsqu’il avait découvert son don pour celle-ci.

Si en société, elle avait développé une sorte d’aura qui attirait le regard et captivait la foule, elle devenait également plus secrète. Les attaques des vampires avaient semé la panique chez les hommes et elle avait ressenti le besoin de souffler; seule. Utilisant ses atouts, elle avait découvert un passage presque inconnu vers un petit bois où elle appréciait de se relaxer. Au même moment, elle se trouvait allonger sous un poétique ciel étoilé, se plongeant dans une profonde méditation. Elle avait confiance dans la sécurité de ce bois et arrivait à se détendre. Ainsi, après mûre réflexion, elle avait une bonne idée de l’esprit totem qu’elle avait obtenu.

Une légère brise lui ébouriffa les cheveux, la faisant frissonner. Elle avait l’impression que la nature lui envoyait un signe, elle devait avoir raison. C’était bien l’esprit du flamant rose qui l’habitait et elle en était ravie. Il serait plus qu’utile dans ses projets de grandeur. Elle rouvrit les yeux et sentit un souffle chaud contre son bras droit. L’animal avait un pelage brun aux reflets argentés, des yeux gris inhabituels et de majestueux bois. Il la reniflait paisiblement, ne s’étant jamais approché autant jusque-là et elle n’osa pas bouger, de peur de l’effrayer.

Elle allait établir un lien plus fort avec la nature et les animaux dans un futur proche, devenant son exutoire, son jardin secret, littéralement parlant. Lorsque les Alayiens débarqueront sur Armanda, amenant avec eux plusieurs années de souffrance et de guerre, cela deviendra sa bouée de sauvetage et elle ne pourra plus se défaire de ce lien.


De 1754 à 1758 : Mariage arrangé & mort sanglante

Le cortège avançait pas à pas dans la douleur. Chaque personne présente s'était parée de noir afin de respecter l'âme du défunt et sa famille. De nombreuses femmes pleuraient silencieusement, la plupart de manière hypocrite afin de paraître affecter par cette mort ou plus majoritairement pour garder de bonnes relations avec la famille. C'était le quotidien de la haute société et aucune des personnes présentes n'auraient oser les critiquer; pour le moment. Mais s'il y avait bien une personne dont la douleur était palpable, c'était bien la magnifique jeune femme qui s'accrochait vainement à un homme aux cheveux gris.

Sehlys était inconsolable depuis qu'elle avait appris la mort de son meilleur ami. Son père semblait bien plus âgé, ne sachant comment réconforter sa fille, il faisait tout pour être présent autant que son travail le lui accordait. Il avait eu la lourde de tâche de lui annoncer la nouvelle, l'apprenant par ses contacts alors qu'il traitait d'une affaire politique importante. Les temps étaient mauvais, les guerres s'enchaînaient et laissaient de nombreuses séquelles. Par chance, leur place dans la société les privilégiait un peu par rapport au reste de la population de Gloria. Son père prenait le parti de protéger sa famille plutôt que de garder son allégeance à qui que ce soit.

Ainsi, ce jour-là, de nombreuses personnes avaient engagé des hommes armés afin d'assurer leur protection, rendant l'enterrement très sûr. Un sanglot étouffé brisa le silence de la foule mais personne ne se retourna pour dévisager qui avait oser faire ça. Derrière son voile noir et ses longs cheveux, le visage baigné de larmes, elle se cachait de tous, enfouissant son nez rouge dans un mouchoir un tissu puis dans le torse de son père. Ce dernier lui caressait tendrement le sommet de la tête alors qu'ils venaient de s'arrêter devant l'autel. Elle n'aurait pas la force d'entonner la cérémonie d'adieux. Un baptistriel se trouvait également là afin de s'assurer que son ami reposerait en paix lors de la crémation de son corps.

Cependant, contre toutes attentes, elle se détacha de son père pour se diriger vers l'autel. Sa pâleur, habituellement caractéristique d'une beauté pure, la faisait ressembler à une morte. De larges cernes violettes barraient son visage, signe de plusieurs nuits blanches. Enfin, ses yeux enflés, rouges et secs dévoilaient des pleurs incontrôlables et incessants. Une aura de tristesse se dégageait de la jeune femme et à ce moment précis, elle avait l'apparence d'une beauté rare et surréaliste. Peu de gens pourraient un jour affirmer avoir vu ça dans leur vie.

Lorsqu'elle se pencha sur le corps, son cœur se serra jusqu'à l'empêcher de respirer, si cela était encore possible vu toute la douleur physique qu'elle ressentait déjà. Elle caressa avec une grande douceur le visage froid de son meilleur ami et ce simple geste tira les larmes de l'assemblée, cette fois-ci elles étaient toutes véritables. Après une minute qui sembla durer une éternité, elle retourna à sa place. Elle avait fait ses adieux.

Le feu brûla longtemps. Les voix de l'assemblée étaient douces, le baptistriel enchaîna et il y eut même un discours en vers elfique de la part de l'un des compagnons de guerre du défunt. Pourtant, Sehlys ne suivit aucun de ces rituels, son regard se perdant dans les flammes qui léchaient par la même occasion son âme déchirée.

Elle ne sut comment mais elle se retrouva chez elle, allongée sous les draps de son lit et parfaitement bordée. Elle voulut pleurer, encore et encore, mais elle avait asséché ses yeux. Elle se tint la poitrine de douleur, se remémorant qu'il y a quelques jours seulement elle avait été fiancée et qu'elle se plaignait de ce mariage arrangé à son père. Le rituel de fiançailles avait eu lieu peu de temps auparavant et cela devait être une union qui lierait éternellement deux grandes familles de Gloria. Mais ce mariage ne se ferait jamais.

Elle ne portait aucun amour à Dimitri et n'avait eu aucun autre choix que d'accepter ce que lui proposait son père. Elle l'aimait d'un amour fraternel. Cette pensée créa en elle un mélange explosif de sentiments. Un rire provenant des tréfonds de la terre sortit de sa bouche, augmentant rapidement en décibels. Elle n'arrivait plus à s'arrêter. Elle était si soulagée d'être libre ! Sa mère entra en trombe dans sa chambre, le bruit ayant du l'alerter. Elle s'assit sur le bord du lit et serra sa fille dans ses bras aussi fort qu'elle pu, tout en la berçant, et le rire de la fille s'éteignit petit à petit, la douleur était si forte...


~


Peu de temps après, Vraorg arriva au pouvoir et la famille Nepheris du fuir Gloria car elle ne se soumettrait pas à sa dictature. Ils fuir tous vers le protectorat se trouvant au cœur du désert d'Esfelia. Là-bas, toutes les races étaient mélangées, elle cotoyait aussi bien des vampires, des elfes et des humains résistants à la Théocratie de Vraorg. Elle dut s'habituer à un confort plus spartiate mais n'y mit aucune mauvaise volonté. Elle se lia rapidement d'amitié avec de nombreuses personnes, importantes ou non, tout en gardant à l'esprit l'importance des informateurs.

Ce grand changement dans sa vie et les activités constantes auxquelles elle participait pour la survie du camp lui permirent de doucement oublier la douleur de la mort de Dimitri. Si elle n'oublierait jamais son ami, il fallait qu'elle avance, qu'elle soit forte. Elle voyait peu sa famille qui s'affairait également comme elle pouvait. Son père, de son poste capitale de diplomate, était le plus important mais aussi le plus absent de sa famille. Il lui manquait énormément.

Elle s'était prise d'affection pour un vieil elfe qui se trouvait dans le désert. Sage, avertit mais sur ses gardes, elle avait mis un certain temps à lui prouver sa bonne foi et à établir un lien de confiance. Les journées défilant, elle finit par passer le peu de temps libre qu'elle avait avec lui, écoutant ses histoires d'un autre temps. Ainsi elle apprit les bases de la magie elfique sur le bon vouloir de son maître et ami.

C'était également à ce moment qu'elle fit la connaissance de Fabius Kohan qui brilla à ses yeux mais en aucun cas pour sa beauté, son arrogance ou son charisme mais bien par le pouvoir qu'il détenait entre ses mains. Avide de celui-ci, elle se mit à courtiser discrètement l'homme car au fond d'elle, son cœur restait déchirer par la perte de son fiancé. Elle ne pouvait se montrer misérable devant l'empereur mais devait garder un visage endeuillé face à tous ceux qui connaissaient son histoire. Elle ne devait pas passer pour une profiteuse et c'est son habitude à vivre dans un milieu noble qui lui permit de dissimuler ses réelles intentions.


De 1759 à 1760: Pouvoir & contrôle

En très peu de temps, Sehlys avait subit de nombreux changements importants dans sa vie. Elle avait tout d'abord conçu un plan sans failles pour gagner en pouvoir car si elle avait perdu son fiancé, elle n'en avait pas pour autant perdu le nord. Elle s'était sentie plus libre de ses mouvements même si elle n'aurait souhaité la mort de Dimitri pour rien au monde. Elle souhaitait que cela ne se reproduise pour personne d'autre et elle ferait tout pour arrêter les futures guerres.

En effet, maintenant qu'elle était devenue impératrice de Gloria et qu'elle attendait en elle le nouvel empereur, elle avait atteint un statut qui la privilégiait dans la réception d'informations et la mise en oeuvre de sa volonté. Elle ne pouvait être mieux placée pour agir sous couverture, il lui suffisait simplement de garder des relations amicales avec l'homme au pouvoir. Elle saurait utiliser ses charmes pour lui plaire.

Son plan s'était presque parfaitement déroulé, et le "presque" était d'une importance capitale dans cette pensée. Elle avait tout d'abord prévu de s'inviter au bal du 15 juin de l'An 7 afin de courtiser Fabius Kohan. Ce dernier avait déjà pu la remarquer précédemment puisqu'elle avait passé les cinq dernières années à se tisser un réseau informatif fort, en majorité lorsqu'elle s'était retrouvée au protectorat durant la Théocratie. Elle l'appréciait sans pour autant lui porter un quelconque amour car elle savait qu'il appréciait trop les femmes pour lui rester fidèle. Cependant, la soirée du bal prit une autre tournure lorsqu'elle même eut le privilège de dire adieu à sa vertu. Son plan se précipitait et elle fit intervenir ses connaissances pour confirmer la venue d'un enfant dont le sexe serait masculin.

Rapidement, ils se marièrent afin de garder la face puisqu'un enfant hors mariage était tout à fait dégradant pour l'empereur. C'était un mariage en grande pompe, pour faire commérer les hautes sphères sociales et diffuser une peinture parfaite du couple royal. Cela ne dura pas et si elle n'eut pas le temps de s'attacher "amoureusement" à son mari, elle dut faire face à son décès. Un autre enterrement, un autre mort, une autre tristesse. Elle ne fut pas autant touché que la première fois mais ce n'est pas pour autant qu'elle aimait ça.

Cela avait été le seul imprévu de son plan, pensa-t-elle alors qu'elle caressait doucement son ventre inchangé.




Liens


Famille :
Père : Très bonne entente, très utile pour lui transmettre les informations dont elle a besoin. Il est très fier de sa fille et n'hésiterait pas à tout faire pour réaliser ses rêves.
Mère : C'est une relation de mère à fille tout en douceur même si c'est son père qui a tous les honneurs dans son esprit.
Soeurs : Elle n'a toujours aucune affinité avec ses deux bourreaux d'aînés mais elle s'entend à merveille à sa cadette qui aime la prendre pour modèle au point de vouloir la détrôner plus tard.

Ami(e)s:
Dimitri : Meilleur ami et fiancé de Sehlys, il est décédé durant la bataille de l'Aube Rouge.
Fabius Kohan : Mari de Sehlys, lui ayant permit d'accéder au statut d'impératrice, il est malheureusement décédé rapidement après leur mariage et n'assistera jamais à la naissance de son fils.
Crissolorio Ostiz : Nouveau régent de Gloria, elle entretient avec lui des rapports cordiaux pour le moment car il n'a pas encore cédé à ses atouts.




Derrière l'écran

Petite présentation : Cf Hlin Tjänare

Rythme rp : Avez vous bien comprit le rythme rapide d'Armanda ? Oui !

Particularités rp : Cf Hlin Tjänare

Comment avez vous découvert le forum ? : Cf Hlin Tjänare

Avez vous signé le règlement ? : (Clic!) Oui !






Dernière édition par Sehlys K. Nepheris le Dim 26 Fév 2017 - 23:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
Christan Weren
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
Sehlys K. Nepheris [terminée] Left_bar_bleue5/10Sehlys K. Nepheris [terminée] Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

Sehlys K. Nepheris [terminée] Empty
MessageSujet: Re: Sehlys K. Nepheris [terminée] Sehlys K. Nepheris [terminée] Icon_minitimeSam 25 Fév 2017 - 8:21

Bonjour Sehlys, c'est moi qui vais m'occuper de toi o/.

Avatar :

Tout d'abord il t'en faudra un^^.

Identité :

Je n'ai rien à y redire.

Equipement et magie :

Citation :
De plus, elle porte sur elle un collier qui lui donne une aura un peu plus attirante et intrigante aux yeux de tous.

Tu n'a pas à le préciser, mais l'effet de ce collier dépendra aussi de la force mentale de tes interlocuteurs. (un très bon y sera bien moins sensible qu'un faible)

Caractéristiques :

Perception : Cela reste une compétence importante pour un politicien (notamment pour remarquer les détails dans l'attitude de tes interlocuteurs entre autres). Monte la à moyen.

Force mentale : Monte à très bon. Pour équilibrer avec tes autres caractéristiques et aussi car cela est logique avec le côté politicienne et "femme forte et indépendante" de ton personnage qui se démarque grâce à cela.

Avec tout cela tu sera mage puissante innée et commencera au niveau très puissant.

Description physique :

Je n'ai rien à y redire^^. J'aime bien l'originalité de cette façon de décrire.

Description mentale :

Je n'ai rien à y redire non plus.

Derrière l'écran :

Je n'ai rien à y redire.

Liens :

Je n'ai rien à y redire.

Histoire :

Citation :
Sehlys était inconsolable depuis qu'elle avait appris la mort de son meilleur ami. Son père semblait bien plus âgé, ne sachant comment réconforter sa fille, il faisait tout pour être présent autant que son travail le lui accordait. Il avait eu la lourde de tâche de lui annoncer la nouvelle, l'apprenant par ses contacts alors qu'il traitait d'une affaire politique importante. Les temps étaient mauvais, les guerres s'enchaînaient et laissaient de nombreuses séquelles. Par chance, leur place dans la société les privilégiait un peu par rapport au reste de la population de Gloria. Son père prenait le parti de protéger sa famille plutôt que de garder son allégeance à qui que ce soit.

Le fait que ton perso soit toujours resté avec sa famille à Gloria est incohérent avec cette information se trouvant sur sa fiche de prédef :

Citation :
Ancienne protégée, elle passa ces cinq années à se tisser un réseau de connaissances et d'affinités qui lui serviront.

Cela impliquait qu'elle était au protectorat se trouvant dans le désert d'Estfalia pendant la guerre contre Vraorg. (cela a commencé une demie année après la bataille de l'Aube Rouge.)



C'est une bonne fiche, il n'y a pas tant que ça à corriger^^. Tu as 4 jours pour apporter les corrections demandées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sehlys K. Nepheris
Sehlys K. Nepheris
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
Sehlys K. Nepheris [terminée] Left_bar_bleue0/10Sehlys K. Nepheris [terminée] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 1


Sehlys K. Nepheris [terminée] Empty
MessageSujet: Re: Sehlys K. Nepheris [terminée] Sehlys K. Nepheris [terminée] Icon_minitimeDim 26 Fév 2017 - 23:27

Voilà, j'ai corrigé et ajouté ce qui devait être fait !

J'espère que ça conviendra ! =3


Sehlys K. Nepheris [terminée] 678419bannLys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christan Weren
Christan Weren
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
Sehlys K. Nepheris [terminée] Left_bar_bleue5/10Sehlys K. Nepheris [terminée] Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

Sehlys K. Nepheris [terminée] Empty
MessageSujet: Re: Sehlys K. Nepheris [terminée] Sehlys K. Nepheris [terminée] Icon_minitimeLun 27 Fév 2017 - 20:31

 

Bienvenue sur tes terres, enfant d'Armanda.

Tu es né(e) avec une puissance magique innée de Puissant et ton entraînement dans le domaine magique t'a permis d'atteindre un niveau Très puissant

Tu as d'ailleurs été choisi(e) par le totem flamand rose dont tu as atteint le niveau 1.

Tes compétences ont été validées, tu pourras les faire évoluer tout au long de ton aventure. Tu peux aussi adresser tes questions ici. Enfin, tu dois fournir un avatar de ton personnage d'un dimension de 100px*100px ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Sehlys K. Nepheris [terminée] Empty
MessageSujet: Re: Sehlys K. Nepheris [terminée] Sehlys K. Nepheris [terminée] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Sehlys K. Nepheris [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Prise en flagrant délit [pv] [terminé]
» Astoria Greengrass (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Présentations de vos personnages :: Fiches validées-