Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea. Mer 6 Juil 2016 - 0:27

« Ça doit être bien de faire passer l'intérêt des autres avant le sien,
mais est-ce juste qu'on attende de nous de trahir nos cœurs pour que d'autres soient heureux ?
Tout le monde à un souhait très important.. Il y aura forcément des différences.
Mais, si même toi tu n'essaies pas de te battre pour tes propres convictions, qui le fera ?.. »


An 7 de l'ère d'Obsidienne, début septembre.

Aujourd'hui, il pleuvait, il n'y avait rien d'étonnant à cela, l'été ne tarderait pas à s'achever, faisant déjà nettement plus frais, en ce milieu de soirée, l'avenue était donc quelque peu vidée en d'autres termes, il n'y avait pas foule et au moins elle pouvait errer un peu sans se faire marcher dessus.

La noble portait une robe noire, elle se sentait serrée sous l'étoffe riche et lourde, les quelques bijoux qu'elle portait était comme de multiples chaînes, elle levait des yeux sombres vers le ciel qui était bien morne. Elle n'avait même pas pris la peine de passer la capuche de sa cape, appréciant de sentir la pluie glisser le long de sa nuque. Cependant, elle finissait par lâcher un long soupir, elle ne devait pas être en retard et il manquerait plus qu'elle tombe malade.

Elle pressait donc son allure, le bruit des talons de ses chaussures résonnant sur les pavés de cette rue, cette vie de débauche commençait réellement à lui être désagréable.

Qu'est-ce qu'il pouvait bien manquer à la demoiselle dans sa vie pour la pousser à douter d'elle-même ? Son servant avait préféré partir à l'aventure en la laissant seule, elle n'avait plus personne qui l'attendait chez elle. Peut-être que c'était cela, elle avait besoin de tout lâcher, partir, n'importe où, trouver quelqu'un qui l'attendrait, fonder une famille, ce genre de choses, l'espoir d'une vie simple tout simplement.

Ne plus pendre au bras d'un homme riche quelconque, dont elle finissait toujours par se débarrasser, longtemps elle avait cru être libre, mais en réalité si elle se libérait de ses amants elle pourrait dire adieu à son train de vie, sa famille sombrerait dans l'oubli en même temps qu'elle.

Et ne parvenant pas à se détacher de ses sombres pensées elle heurtait sans délicatesse un passant, s'excusant rapidement auprès de l'inconnu, non sans lui jeter un regard douloureux.


Dernière édition par Luthéana Valen le Mer 6 Juil 2016 - 7:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea. Mer 6 Juil 2016 - 4:29

Les banquets de la diplomatie étaient une représentation étonnante de la vie. Tantôt ils semblait être une ode à l'existence, tantôt, il en devenait une piètre caricature, capable, tour à tour, de montrer les trésors des peuples, puis l'instant d'après de faire l'étalage de la stupidité de ceux qui y prennent part.
Harthea connaissait cette réalité depuis son enfance. Elle en avait même conçu une certaines indifférence vis à vis de toute cette débauche de mots et de vanité. Et elle aimait, par moment, à se retirer de ce monde cruel, ou la parole l'emporte sur l'acier de l'épée, ou un mot de travers peut transformer une amitié en inimitié éternelle. La jeune femme avait déjà eu l'occasion d'en être la témoin à plusieurs reprise. Que se soit chez les humains que chez les elfes, chez qui, le terme d'inimitié éternelle prenait bien plus de signification que chez les humains qui pouvaient oublier pourquoi ils se battaient au bout de quelques générations.

Mais ce soir, Harthea était sortie faire un tour, loin de tout cela. Loin de la fureur des banquets et des danses raffinées qui avait lieux durant ces soirée. Elle était descendu dans les rues de la Capitale, prenant ainsi l'air pour se changer les idées, mais aussi pour découvrir la cité autrement qu'a travers la luxure de l'immense palais humain. De plus, le Palais ne rappelait que trop à la jeune femme l'image de Orfrai, image qu'elle essayait d'oublier. Raison de plus pour laquelle elle était sortie. Elle voulait tourner la page, passer à autre chose. Penser à autre chose. Elle s'était alors tournée vers Aramis qui l'avait aidé en poursuivant sa formation.
Toutefois, le temps libre d'Harthea ne pouvait être consacré qu'à de l'entraînement. De plus, celui d'Aramis était également limité, car, en tant qu'Impératrice, elle avait ses propres obligations.
C'est donc naturellement, que la capitaine de la Garde Impériale s'était tournée vers les rues de la cité, pour l'écouter respirer et vibrer au rythme de ses bouge, tavernes et autres lieux de perdition que l'on tait souvent, mais qui demeure une réalité de toute cité. La différence se fait alors dans la population qui visite ces lieux et dans la mentalité de ceux ci.

Harthea avançait tranquillement sous la douce pluie, laissant l'eau ruisseler sur son visage, emportant avec elle les inquiétudes et les tracas de la jeune femme. Elle errait ainsi, en âme en peine dans un lieu qui n'est pas le sien. Elle écoutait simplement les choses se produire autour d'elle, sans réellement prêter attention à ce qu'il se passait là.
Mais le manque d'attention n'évite pas les choses, bien au contraire. Peut être était-ce le dessin de quelque Esprit, le Dracos peut être, mais Harthea se cogna dans quelque chose. Ou plutôt quelqu'un. Une jeune humaine, qui lui apparut comme dans un flash, tandis que, sous l'effet du choc, la jeune elfe reprenait conscience de ce qui l'entourait.
La belle inconnue s'excusait de la gêne, avec un regard qui déchira les entrailles de l'Arwen Thaidforodren.


-Il n'y a rien à excuser, voyons. Et puis, je suis tout aussi fautive de ne pas avoir plus attention à qui je croisais la route. Répondit alors tendrement Harthea, sa voix sortant de sa bouche telle l'eau qui coule paisiblement dans un ruisseau, cristalline et pure.
Harthea détailla un peu plus la tenue que portait la jeune humaine et dû reconnaître avec plaisir que celle ci lui apparaissait comme une envoyé des Esprits sur son chemin. Mais pour quoi faire? Harthea n'aurait sût le dire.
Accepteriez vous de m'accompagner pour boire quelque chose de chaud, pour nous réchauffer de cette douce pluie nocturne? Et puis nous pourrions faire connaissance.

Elle tendit la main à la belle inconnue, l'invitant à la suivre se mettre au chaud. Harthea ne parvenait à détacher son regard des yeux bleus de la jeune femme qui se tenait devant elle.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea. Mer 6 Juil 2016 - 11:11

Combien de fois avait-elle rêvé que n'importe qui attraperait sa main et l'emporterait loin d'ici ? Aussi loin que sa mémoire remontait, c'était bien avant l'ère de Vraorg. Au bout d'un long moment, son seul moment de repis fut celui où elle se fit enlever - avec son libre consentement - par le chevalier, puis à son retour, elle avait fini d'espérer, abandonnant tout désir de liberté. Mais, depuis quelques années la dictature du chef de famille ayant cessé, elle ne savait plus vraiment quoi faire ni même vers quoi se tourner.

Est-ce qu'elle croyait au destin ? Pas vraiment, même si cette rencontre arrivait étrangement au moment où elle se questionnait sur la question surgissait une étrange inconnue.

Elle observait longuement l'inconnue, une elfe et bien entendu inutilement grande comme la plupart des membres de sa race, comment elle avait pu ne pas la voir ? Ce qu'elle pensait des elfes ? Que c'étaient des individus à part entière, parfois bons parfois un peu moins. Elle avait échappé de peu à l'éducation de son géniteur qui plaçait l'humain au-dessus des autres races.

Visiblement, cette dernière semblait plutôt sympathique en plus de ne pas être désagréable à regarder. Elle croisait facilement le regard de l'elfe, l'esquivant rapidement.

« J'étais perdue dans mes pensées. Désolé. »

Elle lâchait ses quelques mots précipitamment, d'un ton légèrement enfantin, cherchant à s'esquiver rapidement, mais elle fut vite arrêtée par le geste de la dame qui lui tendait la main, lui faisant une proposition qu'elle ne pouvait pas vraiment refuser.

« Pourquoi pas, ce sera avec plaisir. »

Elle levait ensuite les yeux vers le ciel qui était toujours gris, sans parler de la pluie et en effet, elle aimerait bien se mettre un peu au sec avant de tomber malade. Et contrairement à l'elfe, elle n'était pas immunisée aux maladies.
Revenir en haut Aller en bas
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea. Mer 6 Juil 2016 - 13:29

Une jeune femme des plus sublimes se trouvait devant Harthea, qui devait reconnaître ne pouvoir rester indifférente a ce charme presque sauvage, et pourtant ôh combien travaillé.
La jeune humaine semblait effectivement émerger de quelques rêveries tandis qu'elle s'excusait. Harthea fut alors prise d'un léger rire amusé.


-Si vous vous excusez encore, il me faudra vous enlever pour vous faire arrêter de dire ce mot. Nous ne vivons plus une ère ou l'on doit s'excuser de tout et de rien.

Elle adressa un sourire à la jeune inconnu, caressant délicatement une mèche de cheveux qui lui tombait en travers du visage, et la ramenant en arrière, derrière son oreille.
Puis elle attrapa la petite main, douce et délicate et l'entraîna dans les rues, encore éclairées par des torches qui crachait leur fumée tandis que la pluie partait à l'assaut des flammes protégées par une coiffe métallique, guidant ainsi le badaud dans les ombres.
Les deux femmes n'allèrent guère loin, car rapidement, Harthea remarqua une taverne et y conduisit la jeune.
La capitaine ouvrit la porte et laissa sa compagne de ce soir passer devant et profiter de l'air chaud qui en sortait. Puis elle entra derrière elle.


-Installez vous. Vous voulez quelque chose de particulier? Un bon bouillon peut être? Ou un vin chaud?

Lorsque la jeune femme lui eu annoncé ce qu'elle désirait, Harthea alla voir le tenancier, sous le regard surprit des gens du coin qui étaient soit en train de cuvé dans un coin, soit en train de boire dans un autre. Mais Harthea n'en tint pas compte et passa commande. L'homme, un peu trapus prit rapidement l'argent de la commande, testant le métal des pièces avant de faire un signe de tête.
L'elfe retourna aussitôt au près de sa "visiteuse" et s'assit en face d'elle.


-Permettez moi de me présenter. Je me nomme Harthea Thaidforodren. Puis-je savoir à qui j'ai l'honneur d'avoir votre présence ce soir?

Harthea lui adressait un sourire sincère. Elle voulait en savoir plus sur cette belle inconnu, et patienta tranquillement, tandis qu'après un moment on venait leur servir leur commande.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea. Mer 6 Juil 2016 - 17:15


Elle prenait une mine un peu boudeuse et enfantine, en l'entendant rire, rougissant légèrement. Elle arrivait à mêler à la perfection attitude mature et enfantine. Plutôt impressionnée par l'elfe à vrai dire, même si elle avait du mal à l'avouer. Les elfes avaient toujours tendance à avoir un effet des plus étranges sur la demoiselle.

« Je ne dirais pas vraiment non. »

Elle avait dit cela tout simplement, sans trop y penser, sachant qu'elle ne la prendrait pas vraiment au sérieux.

Avec la vie qu'elle menait en ce moment un enlèvement par n'importe qui serait bien la meilleure chose qui pourrait lui arriver. Même si elle était plutôt surprise par le côté tactile de la femme, la plupart du temps plutôt mal vu, la suivant sans vraiment se poser de questions. Serrant même légèrement sa main dans la sienne.

Allant presque trop docilement s’asseoir à la place que lui indiquait l'elfe, cette docilité ne lui ressemblait pas vraiment, tout se passait trop vite, elle n'avait même pas le temps de dire quoi que ce soit.

« Un bouillon suffira, s'il vous plaît. »

Pendant que sa compagne passait la commande, elle observait un peu la taverne, mais surtout les gens qui s'y trouvaient, elle était plutôt méfiante vis-à-vis des soûlards et autres créatures dans le même genre. Puis lorsque la femme revint, elle l'observait plus en détail, une lueur plutôt curieuse dans le regard, les elfes étaient assez peu courants et elle n'avait pas eu l'occasion d'en croiser beaucoup.

« Luthéana de la maison Valen, de Caladon. Enchanté. Elle n'ajoutait aucune titre après tout ce n'était qu'une simple rencontre amicale. »

La demoiselle affichait un air assez peu assuré, presque timide à dire vrai, comme toujours face à ce genre de femme, elle se sentait rien. Même si ses yeux semblaient traduire une certaine curiosité teintée d'amusement, elle avait le regard pétillant en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea. Jeu 7 Juil 2016 - 22:37

Harthea attrapa la tasse de vin chaud que le tavernier lui avait apporté, et bu une gorgée. Elle sentait que la jeune Valen demeurait timide. Quelque chose en elle semblait se bloquait dans la rencontre avec l'elfe qui se tenait devant elle.
La jeune capitaine prit donc un instant pour réfléchir, puis remarqua que ses manières avaient pu sembler quelque peu cavalière, pour ne pas dire venu d'un autre monde pour quelqu'un d'autre.
Elle reposa donc son gobelet et adressa à la jeune humaine un sourire presque gêné.


-Pardonnez mon attitude. Je me suis laissé emporté par l'instant. Je sais que cela peut sembler quelque peu étrange. Toutefois, il n'était pas dans mon idée de vous offusquer. Considérez cette soirée comme à ma charge, en réparation de mon affront.

Elle avait envie de dire qu'elle voyait la rencontre de cette jeune femme comme un présent du Dracos, mais elle n'était pas du genre à s'ouvrir de ses croyance à une personne qu'elle venait juste de rencontrer.
Puis elle se reprit à songer à ce que venait de lui dire Luthéana. Une enfant de la Famille Valen, de Caladon.
De mémoire, Harthea semblait se souvenir que le patriarche avait été retrouvé mort il y a quelque temps dans son lit. Et il n'avait plus d'enfant depuis fort longtemps, sa fille étant morte elle aussi.


-Votre histoire semble bien houleuse, jeune Valen. Accepteriez vous de ma la narrer? Car il me semble que certaines choses concernant votre famille se soient oubliées dans l'Ombre des évènements passé.

Harthea n'avait aucune intention de juger. Elle voulait juste savoir ce qu'il en était. Son passé à Caladon n'était pas des plus glorieux, vu que l'elfe y avait conduit un certains nombre de prisonnier qui avaient enfreins la Loi théocrate à l'époque. Mais elle se souvenait d'avoir croisé une fois un noble portant les armoiries de cette famille. Et si cette personne était liée à ce noble, Harthea avait envie de savoir comment. Car de son côté, l'elfe n'avait pas gardé un très bon souvenir de l'homme qui s'était montré ouvertement arrogant et violent envers son personnel, lorsque la cavalière qu'elle était à l'époque l'avait rencontré.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea. Ven 8 Juil 2016 - 0:13

« Ne vous en faites pas, vous ne m'avez causé aucun tort. Juste que je n'ai pas vraiment l'habitude de cette proximité, je n'ai rien connu d'autres que la rudeur de mon père. »

Quand elle posait son autre question, elle se raidissait presque imperceptiblement, elle ne savait pas si elle pouvait faire confiance, mais comment une relation pouvait commencer sainement si la confiance n'était même pas là ? Luth lui accordait sa confiance après tout, elle n'avait rien à se reprocher. Et dans le pire des cas ça ne serait que justice, elle en avait assez de lutter contre les rumeurs, fondées ou non.

Elle se redressait sur sa chaise, elle était frappée de la même beauté froide - nullement vulgaire - dont étaient dotés ses parents, ainsi que le même air à la fois froid, inaccessible, il émanait d'elle une dignité si naturelle qu'elle semblait ne pas emmener d'elle. C'était là les trois caractéristiques propres à son géniteur. Sans parler qu'elle avait hérité aussi des cheveux noirs de son père.

« Si mon nom ne vous est pas étranger, vous ne devez pas être sans savoir que ma famille à œuvrer dans l'ombre pendant des générations avec des méthodes plutôt mal vues, tout à empirer lorsque mon père a pris contrôle de la famille. C'était un homme mauvais, violent, l'alcool n'aidant en rien, il hissait l'Humanité au-dessus de toutes les autres races. Un beau jour, j'en ai eu assez et j'ai profité de l’avènement de Vraorg pour m'enfuir avec un chevalier errant. Chose qui était plutôt mal vu à l'époque encore plus pour une noble. »

La demoiselle semblait se retenir de trop en dire, elle était plutôt mal à l'aise vis-à-vis du calvaire qu'il lui avait fait subir durant toutes ses années. Cependant, elle n'était jamais parvenue à le haïr, ç'aurait été trop simple, non au contraire l'homme avait même fini par introduire dans l'esprit de la jeune femme qu'il était parfaitement normal de la battre lorsque qu'elle fautait. Avec les années, elle n'avait pas appris à rendre les coups, elle avait juste appris à dissimuler ses erreurs.

« À peu près un an plus tard, il a fini par me retrouver, je ne faisais pas vraiment la fière lorsque cela s'est produit, il m'a battu et humilié devant toute la maisonnée avant de faire disparaître toute trace de mon existence. J'avais fait honte à ma famille, cette punition était parfaitement méritée, j'ai donc vécu reclus dans ma chambre, sans sortie jusqu'à ce qu'on le retrouve, un beau matin, mort. J'ai cherché la trace éventuelle d'autres enfants ou même de ses bâtards, mais je n'ai rien trouvé, j'ai donc pris la décision de redorer un peu le blason de ma famille à défaut d'autre personne pour lui succéder. »

Elle dissimulait habillement les sévices d'un autre genre qu'il l'obligeait sans cesse à supporter, ainsi que l'enfant qu'elle avait perdu à cause de ses excès de violence, ni même le fait que c'était elle qui l'avait tué, sans vraiment savoir comme ça, son geste n'avait pas été prémédité, ça n'avait pas juste été la goutte d'eau en trop, c'était bien plus violent que cela, comme un coup de folie.

Luthéana ignorait pourquoi elle faisait ainsi confiance à cette femme, ça ne lui ressemblait pas vraiment de parler de cela à une parfaite inconnue, encore plus parce qu'elle était assez impressionnée par l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Harthea Thaidforodren
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
7/10  (7/10)
Xp disponibles: 0

Commandant de la Garde Royale Elfique

MessageSujet: Re: « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea. Sam 9 Juil 2016 - 10:27

Harthea regardait Luthéana attentivement. Maintenant qu'elle la voyait parfaitement, la jeune elfe comprenait mieux pourquoi elle avait agit de la sorte. Naturellement, quelque chose en elle avait voulu prendre soin d'elle. De s'occuper d'elle. D'être là pour elle. Bref, de faire parti de son monde.
Mais Harthea savait que l'on ne pouvait forcer une personne à accepter cela. Toutefois, maintenant qu'elle savait cela, la diplomate qu'elle était allait pouvoir œuvrer pour ouvrir en douceur le cœur de celle qu'elle convoitait désormais.
Elle écouta attentivement le récit de la jeune femme lui conter son histoire. Pourtant, elle n'avait pas manqué de remarquer la légère tension qui avait parcourut le corps de Luthéana lorsqu'elle lui avait demandé de lui narrer son histoire.
Harthea fut navrée d'apprendre le calvaire qu'avait été l'enfance de celle qui se tenait devant elle. On l'avait forcé à la servilité. Elle n'avait jamais connu de réelle liberté, ni de véritable plaisir. Et la seule fois ou elle semblait s'être rebellée contre l'autorité de son père, elle en avait payé les frais au tarif le plus élevé qui soit. L'on avait presque complètement effacer son existence, la cloisonnant dans une unique chambre.
Harthea regrettait presque de n'avoir pût être celle qui avait débarrasser la jeune femme de ce père si autoritaire et dictateur. Pourtant, elle garda le silence, laissant la jeune Valen finir de raconter son récit.


-Je comprends ce que vous avez dû traverser. Je ne vous sortirais pas le blabla habituel du "Je sais ce que vous traversez" car je n'ai pas vécu ce que vous avez vécu. Mais je comprends.
Pour ma part, je dois plutôt reconnaître que je suis une habitué des plaines et des longues chevauché, mais également des soirées dans les cours des palais, que se soit de par mon enfance ou par ma fonction actuelle.
Elle adressa un sourire sincère à la jeune femme, puis reprit. Je n'ai jamais entendu le récit des activités de votre famille. Mais que votre père ait préféré cacher une enfant aussi désireuse de racheter le blason de sa famille et d’œuvrer pour le bien de ceux qui l'entour, il est regrettable que votre père n'est sût ouvrir les yeux avant qu'il ne soit trop tard pour lui. Mais je pense que ce n'est pas le cas pour vous. Mais comment souhaitez vous vous y prendre?

La question pouvait paraître candide, mais elle n'en demeurait pas moins sincère.





Je suis une gardienne. Je n'ai le droit d'oublier ni de divulguer.

Langage elfique=#813ca6
Langage commun=#990099

Entrée en guerre d'Harthea
Arrivée en soirée d'Harthea
Revus de troupe avant l'assaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea.

Revenir en haut Aller en bas

« Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part. » - Pv Harthea.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Investigations [Livre 1 - Terminé]
» Apparition (LIBRE mais quelqu'un pitié ^^")
» Une renommé qui fait noyer quelqu'un
» [PV] Cherche quelqu'un pour s'excuser [PV]
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-