Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

La colère froid, et le sang glacé (pv Moebius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Christan Weren
Christan Weren
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
La colère froid, et le sang glacé (pv Moebius) Left_bar_bleue5/10La colère froid, et le sang glacé (pv Moebius) Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

La colère froid, et le sang glacé (pv Moebius) Empty
MessageSujet: La colère froid, et le sang glacé (pv Moebius) La colère froid, et le sang glacé (pv Moebius) Icon_minitimeMar 25 Mar 2014 - 13:17

Cette mission de reconnaissance ne s'était pas aussi bien déroulée que prévu même si cela était prévisible. Christan était partit en reconnaissance avec 5 autres soldats de l'Alayia aux abords de la forêt elfique pour voir si le terrain était sûr. Weren bien entendu s'était porté immédiatement volontaire malgré le fait que cette mission serait sûrement périlleuse. Car il méprisait hautement le calme, et l'ennui de la situation actuelle dans laquelle est figée l'armée Alayienne. Même si un combat contre des rebelles, et quelques insolente oreilles pointue serait certainement beaucoup plus appréciable pour un fanatique comme lui qu'une simple promenade d'éclaireur... Il fallait faire avec ce qu'il y avait de disponible pour casser la monotonie de la situation...

De plus il n'avait toujours pas oublier cette ignoble défaite que ces sales mangeurs de salade, et infidèles ont arrachés à son peuple! Quel affront! Le désir de vengeance brûle encore intensément en lui, et cela était un sentiment à entretenir comme la froide colère qui caractérisait Christan... La haine est une force! La simple vue de ces bois immondes suffira sans doute à entretenir son animosité, et peut-être même à porter la foi de Weren à de nouveaux sommets. Car oui foi, et colère vont de pair pour lui, et ainsi il servira mieux l'unique si sa froide colère lui permettait de mieux se battre. Et le jour où ces bois brûleront il sera là! En première loge pense t-il un instant avec une bien grande malveillance, et une joie macabre.

Il était plongé dans ses sombres pensées quand son escouade fut enfin arrivée à portée de vue de la forêt elfique. Oui il durcit ses doigts, et son regard à la simple vue des bois à l'horizon. Sans doute que cela pourrait constituer une belle source de bois pour le chauffage si l'on prenait sur soi de raser cette forêt gigantesque, mais bon il n'était pas le moment de penser à ce genre de chose se disait-il. Il accéléra ensuite le pas en même temps que son groupe pour se rapprocher un peu plus des bois avant de repartir. Car ce serait dommage de revenir au camp sans un minimum de renseignements comme le disait le sergent de l'unité. Même si ce dernier respirait la peur pitoyable comme beaucoup des soldats du petit groupe d'ailleurs...

Quelle bande de faible indigne! Quel véritable élu, ou juste aurait peur des efles, ou de quoi que ce soit d'autre? Pff de toute façon ce n'était pas le moment idéal pour penser cela car au pire il garderait un œil sur les moins croyants des soldats si ceux-ci se mettent à douter de Néant, ou juste oser penser à prendre leurs jambes à leurs cou comme de sales déserteurs...

Heureusement, ou malheureusement après avoir parcouru la moitié de la distance qui les séparaient de la forêt le sergent de l'unité conclu qu'il n'y avait rien d'intéressant ici, et qu'il valait mieux partir au plus vite... Peste! Cet andouille avait peur de pousser ces investigations plus loin se disait Weren, et au moment où celui-ci allait "remettre" le sergent dans le droit chemin une attaque surprise leur tomba dessus. Il devait y avoir en tout 5 rebelles humains, et 3 elfes dans le petit groupe qui les attaqua. Sans doute un groupe de rebelle qui les avait surpris à un moment quelconque, et qui voulait profiter de l'effet de surprise.

Le combat démarra aussitôt bien entendu, et pendant que les soldats Alayiens se démenaient pour survivre face aux rebelles Christan chargea deux guerrier humains avec une joie malsaine, et une fureur expiatrice. Il se contenta de briser la crâne du premier qui avait raté son coup avec sa lance de façon maladroite. Le bruit du crâne fracassé se répandit de façon funeste même si le casque empêchait de voir les conséquences de la puissante attaque, et quand le corps sans vie du rebelle tomba au sol son collègue tenta à son tour de casser le casque de Christan avec sa masse.

Le digne ne put le laisser faire, et Weren se contenta de dévier le coup avec la manche de sa hache de guerre avant de donner une riposte violent avec la poignée de la manche de son arme dans le sternum du rebelle. Suivit ensuite d'une décapitation rapide car ce n'était pas vraiment le moment de faire dans la finesse... Bien entendu ce petit combat là dura quand même quelques dizaines de secondes, et quand Weren en eut finit...

Il ne restait plus que lui, et un elfe encore debout au milieu des cadavres. Bien entendu les deux adversaires se toisèrent intensément avant d'achever cette escarmouche comme il se doit. Weren se mit en posture défensive haute, et il se contenta d'abord de parer avec plus, ou moins de mal tout les coups que lui envoyait l'elfe, et il profita vite d'une occasion inespérée pour faire un croc en jambe à l'oreille pointue avant d'achever celle-ci au sol de façon expéditive pour ne pas lui laisser là moindre chance de se relever.

Une fois que cela fut fait il ne rester que Christan encore debout, et complètement maculé de sang au milieu des charognes... Ce combat avait été beau, et intense. Mais maintenant il fallait rentrer au campement car il ne pouvait malheureusement pas continuer cette mission seule. Quand il arriva vite à cette conclusion il entendit un bruit de battement d'aile qui attira son attention. Qu'est-ce se dit-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

La colère froid, et le sang glacé (pv Moebius) Empty
MessageSujet: Re: La colère froid, et le sang glacé (pv Moebius) La colère froid, et le sang glacé (pv Moebius) Icon_minitimeMar 25 Mar 2014 - 20:14

Départ de l'un des joueurs, rp inachevé archivé
Revenir en haut Aller en bas

La colère froid, et le sang glacé (pv Moebius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» J'ai froid, mes os sont glacés [Nymphe Aquatique]
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» Le sang de l'Aigle
» Don de sang
» création de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-