Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Empty
MessageSujet: Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Icon_minitimeMer 31 Juil 2013 - 22:10

Ce matin-là, dans son lit duveteux tapisser de pétales de roses, Anaviel ouvrit les yeux doucement, aveuglé par un rayon de soleil réchauffant sa peau par la fenêtre. En se redressant doucement sur son lit, elle se rendit compte qu'elle s'était endormi sur sa dernière lecture sur la magie Elfique. Elle replaça une grosse mèche de cheveux blonde vers l'arrière puis alla se changer pour mettre son habit vert Elfique pour ses ballades en forêts. Il n'était pas question de mettre des bijoux pour aller en forêt, elle restait au naturel comme elle aimait si bien l'être. Elle brossa donc sa longue chevelure doré, prit son arc et son carquois à flèches ainsi que ses deux dagues à doubles lames dragons au cas où elle ait besoin de se défendre au corps à corps et sorti de chez elle, prête à aller patrouillé pour la sécurité des animaux.

Une fois passée la barrière de protection, elle s'arrêta un instant et tendit l'oreille pour s'assurer qu'aucun intru n'était à proximité et une fois certaine, elle se mit en route. D'un pas graçieux, elle se mit à courir à toute vitesse et monta un gros arbre pour sauter de branche en branche jusqu'à sa prochaine destination. Ayant pour totem celui du lièvre, Anaviel n'avait aucune difficulté à se retrouver en territoire inconnu, donc cette immense forêt n'était plus un secret pour elle depuis fort longtemps! Elle descendit agilement du dernier arbre et se releva doucement pour observer la chute d'eau où elle avait l'habitude d'aller se laver. L'eau y était si bonne, si pure qu'elle en oubliait tous ses soucis une fois dans l'eau. Elle défit donc les cordes dorés de ses petites bottes en les laissant près de ses armes par terre et se glissa dans l'eau dans un soupir de soulagement.

Après une dizaine de minutes où elle ne pensa même plus à vérifier s'il y avait quelqu'un à proximité, elle sorti de l'eau graçieusement et à regret pour aller réenfiler ces bottes et reprendre ses armes. Elle allait vérifier si quelqu'un rôdait avant d'aller soigner les animaux quand un petit oiseau vint se poser sur une branche non loin d'elle. Elle tendit un doigt et il vint s'y poser docilement en poussant de petits sifflements. Ne pouvant pas comprendre ce qu'il disait, elle chercha à voir s'il était blessé, mais ce n'était pas le cas. L'oiseau prit son envole et elle se mit à courir derrière lui en toute hâte pour ne pas le perdre de vue. Le moineau la mena donc à une belle louve qui semblait en détresse, elle s'était prise la patte dans un piège à noeud coulant. Heureusement elle s'était à peine éraffler la patte à force d'essayer de se libérer, pas plus. Ana s'approcha doucement en lui faisant signe de se calmer avec un petit sourire apaisant.

La louve se coucha par terre en une plainte et laissa Anaviel la libérer. Elle sortit une de ses dagues et effleura la corde qui retenait sa patte prisonnière pour la voir tomber par terre couper en deux. Elle fit signe à l'animal de rester coucher par terre pendant qu'elle prenait un morceau d'écorce et un baton solide tomber par terre. Elle alla cueillir quelques fleurs blanches poussant dans un arbre à proximité et y enleva les pétales une à une pour les mettre sur l'écorce et les écraser durement avec le baton. L'oiseau et la louve la regardait attentivement ne sachant pas ce qu'elle préparait. Anaviel écarta une mèche de cheveux de son visage avec un petit sourire satisfait...

Anaviel -Ne bouge pas, cela guérira tes éraflures et empêchera que la blessure puisse s'infecter avant de guérir...

Sa voix cristalline apaisa l'animal qui se laissa faire une fois de plus. Il ne la comprenait pas et elle ne comprenait pas leur language, mais ils se comprenaient avec le ton qu'ils utilisaient, leur angoisse, leur peine ou leur amour. L'amour que la jeune Elfe dégageait pour les animaux les faisaient sentir tout de suite en confiance pour son manque d'agressivité envers eux. Certain la connaissait même déjà pour avoir déjà reçu les soins de ses mains auparavant. Elle appliqua donc la crème de pétale et souffla doucement dessus pour la faire sécher. Elle se releva et la louve en fit de même en bondissant sur ses pattes de bonheur en demandant des caresses à sa libératrice. Elle la flatta un peu en éclatant de son petit rire cristallin.

Elle arqua son arc vers un arbre fruitier à bout portant et la flèche retomba plus loin en ayant embrocher une pomme. Elle fit signe à la louve d'aller la chercher pour voir comment était sa course et si elle était bel et bien guérit. La louve se jeta sur la flèche et la remmena docilement. Elle était guérit pour de bon cette fois et cela rendait Ana fière d'elle. Elle décrocha la pomme et commenca à manger, elle avait oublier de déjeuné ce matin après tout! La louve reparti donc dans la forêt et Ana eu presque fini sa pomme qu'elle entendit les pas très discret de quelqu'un derrière les arbres. Elle pris son arc et lanca rapidement sa pomme par terre pour encocher une flèche dans la direction de l'intru.

Anaviel - Qui est la!? Je suis armée montrez vous!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Empty
MessageSujet: Re: Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Icon_minitimeJeu 1 Aoû 2013 - 23:08

Une matinée comme les autres, L'astre lumineux se levait lentement de derrière les montagnes, grandes dames de pierres qui dominaient le paysage de toute leur hauteur, sur leurs sommets, très élevés, étaient visibles les neiges éternelles, vestiges de l'hiver passé et qui ne disparaissaient jamais, le ciel était nimbé de strius, nuages de pluie, qui indiquait qu'il allait surement pleuvoir le lendemain, la rosée, rendant brillantes les feuilles des fougères et des petits buissons qui poussait à l'étage inférieur de la couche forestière, bien en dessous de la canopée, l'étage supérieur, là ou les feuilles reçoivent le plus les rayons du sol, occupé par les arbres les plus chanceux, après une lutte effrénée  avec les autres arbres, ceux qui ont su pousser assez vite et au bonne endroit pour se nicher là ou les rayons étaient les plus "nourrissants". L'eau d'un ruisseau s'écoulait lentement, zigzaguant entre les gigantesques racines des différents arbres qui occupaient ses lieux, bouleaux, chênes, hêtres, frênes, noisetiers et pleins d'autre encore, leur apportant le deuxième
"matériaux" nécessaires à un arbre après les rayons du soleil, l'eau, cet élément sauvage et libre, l'esprit de l'eau, de l'océan, le plus puissant, la seule faiblesse du feu, ainsi que l'élément le plus dévastateur qui n'a jamais existé, rien ne résiste, tout cède face à sa force incommensurable.

 Fenduil patrouillait le long de la frontière sud, logeant le petit cours d'eau, écoutant les sons divers et variés de la forêt et observant, dans les sombres recoins et parmi les magnifiques jeux de lumières de la sublime zone forestière qui protégeait l'éternel royaume elfique, Les ombres se baladaient lentement sur les feuilles à mesure que le soleil continuait sa course vers son apogée, le firmament, là ou il règne en maitre et là ou ses rayons, incroyables sources lumineuses sont les plus forts et plus dangereux pour les yeux des créatures vivantes d'Armanda. Cette faune extraordinaire rassemblant des milliers et des milliers remplissant les écosystèmes extrêmement diversifiés, plaines, montagnes, déserts, rivières, fleuves, lacs, ruisseaux, forêt tropicale, bois formant la magnifique terre qu'est Armanda, fertile et gigantesque, une terre aux richesse incommensurables, sources de convoitises et de querelles, partagés par trois peuples, qui se sont toujours combattu, et qui aujourd'hui sont à deux doigts de s'unir face à un ennemi commun... Les Alayiens ... ce peuple sanglant et colérique apportant la mort et la destruction sur les régions qu'ils traversent, et qui convoitent Armanda... Mais pour l'instant, tout se passait pour le mieux, la forêt paisible, les animaux heureux, et Fenduil était en paix enfin ...presque...

Quelque chose clochait, Fenduil s'inquiétait car il n'avait pas vu Wyra depuis quelques jours alors que normalement elle s'éloignait très rarement de lui, et les rares fois ou elle le faisait, cela durait moins de deux heures: le temps qu'elle aille chasser et qu'elle est le temps de se nourrir... Actions qu'elle effectuait lorsqu'elle n'était pas avec Fenduil parce que, étant en communion constante avec la nature et ses habitants, il ne supportait pas de voir mourir un animal même si c'était pour le bien de sa louve ... Le jeune elfe avait plusieurs fois tentait de l'appeler grêce à un chant elfique de rappel mais elle n'était jamais revenue, Fenduil fouillait les moindres coins de la foret depuis maintenant plusieurs heures, et il n'avait encore trouvé aucune trace d'elle... Soudain il entendu une course animale qui se dirigeait vers lui ... il se tendit, les muscles raidis à l'extrême, prêt à riposter en cas d'attaque... Wira émergeât des arbres et se jeta sur lui, le plaquant au sol, et lui léchant le visage, exprimant sa joie de le revoir ... Fenduil tenta d'articuler :

"Oui Wira! Moi aussi je suis content de te voir! Est-ce que tu peux me laisser me lever, maintenant?"

Wira recula, permettant à Fenduil de se relever, et se frotta sur les jambes de son compagnon ...
Une vague intense de joie et de soulagement s'empara de l'esprit de Fenduil, le revigorant ... Puis il remarqua la blessure sur la patte de la louve et le cataplasme que l'ont avait appliqué dessus ...

"Qu'est ce qui t'est arrivé ?"

Wira commença à s'éloigner, et Fenduil comprit qu'il devait la suivre ...
Quelques secondes plus tard, il sentit une présence puis entendit:

- Qui est la!? Je suis armée montrez vous!

Le coeur de Fenduil s'accélera et il posa une main sur la poignée de son arc et une autre sur l'encoche d'une flèche puis il sortit du couvert des arbres et déboucha sur une petite clairière... C'est à ce moment qu'il la vit ...
Une magnifique elfe se tenait devant lui au centre de la clairière, l'allure fière et digne, le regard agressif, et l'arc bandé qu'elle tenait pointé vers lui. Sous le charme, le jeune elfe admira la sublime jeune femme ...
Une peau claire, lisse et blanche comme la neige, des magnifiques yeux couleur océan, des lèvres pulpeuse, un corps mince aux formes parfaitement proportionnées qui aurait fait baver le plus difficile des elfes... Des cheveux sublimes qui lui tombent jusqu'aux chevilles ...
Bref ... la fille de ses rêves ... Il reprit ces esprits et s'excusa :
"Belle demoiselle, excusez moi pour cette intrusion inopinée, je me présente ...je m'appelle Fenduil Anöriand et voici Wira , ma louve, je l'ai recueillie lorsqu'elle était enfant...C'est ma compagne de tous les instants... J'espère ne pas vous avoir effrayer et je souaiterais faire plus amples connaissances avec vous... Qu'en pensez-vous ?
Fenduil esquissa son plus beau sourire, le plus charmeur, attendit sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Empty
MessageSujet: Re: Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Icon_minitimeMar 13 Aoû 2013 - 16:23

Lorsqu'elle donna son avertissement, l'intru sorti de derrière les arbres, un Elfe tout comme elle, mais elle ne l'avait jamais rencontrée puisque son visage lui était inconnu. Cheveux fins et longs, yeux bleus et doux, corps svelte et légèrement musclé.  Il ne semblait pas lui vouloir de mal puisqu'il avait poser doucement son arc en l'appercevant et de plus il etait accompagné de la louve qu'elle venait de soigner. Ana baissa donc doucement son arc vers le sol aussi, incertaine,  attendant la prochaine réaction de l'homme près d'elle. La louve vint la retrouvée et elle baissa une main vers elle, mais prudemment pour la caresser puisqu'elle avait l'air si insistante sans qu'elle ne quitte trop l'inconnu des yeux.

Le jeune Elfe s'adressa tout d'abord à elle par un compliment, geste ayant pour effet de la mettre en garde. Anaviel n'avait pas un amour particulier pour les charmeurs, mais elle le laissa parler avant de juger trop rapidement. Il s'excusa de son entrée qui lui avait causée une légère crainte. L'animal le rejoint donc et il la présenta comme étant une amie qu'il avait recueillit lorsqu'elle était jeune dont jamais il ne s'est séparé. C'était donc quelqu'un qui pouvait être fidèle en amitié et c'est la seule confirmation dont elle avait besoin pour tenter de lui faire confiance. Elle rangea donc son arme dans son dos et écarta doucement une mèche de cheveux en le regardant indifférente. Il disait ne pas vouloir l'effrayer et au contraire apprendre à la connaitre plus amplement.  S'il n'aurait pas été de la même race, elle l'aurait prit pour un simple charmeur incapable de voir la beauté intérieur avant l'extérieur, mais les membres de notre race a appris à cette âge qu'il ne faut jamais se fier à cette face superficielle qu'est l'enveloppe charnelle.

Il esquissa un sourire charmeur et elle eu sa confirmation. Elle fit une roullade des yeux en jetant les cheveux en arrière et se retourner vers le petit oiseau la suivant partout en poussant un soupir. Elle lui fit un petit sourire désinterressée et celui-ci sembla soudainement plus nerveux. Le sourire de la jeune blonde se perdit, pensive essayant de comprendre le comportement de l'animal. Après avoir rebondit plusieurs fois sur sa branche, il pris son envol dans la direction opposée des deux jeunes Elfes qui venaient de faire rencontre. Qu'est-ce qui pouvait bien le mettre dans un tel état? Elle prit pourtant le temps de répondre à l'inconnu.

Anaviel -Écoutez moi, étranger... Cela ne me dérange pas d'apprendre à vous connaître, mais en vie cela serait plus approprié.. Nous ne sommes pas seul...

La terre se mit à trembler sur leur pieds et les branches des arbres s'écartaient violemment devant eux jusqu'à ce que le coeur de la jeune Elfe s'arrête devant les prédateurs qui se présentaient devant eux. Elle s'attendait plutôt à croiser un dragon ou une grosse bête du genre, mais pas les serviteurs du néant!!! Ce genre de monstres venait justement ici afin de s'attaquer aux innocents ayant le malheur de croiser sa route et puisqu'ils n'étaient pas loin de l'orée de la forêt, ils devaient être perdu.. Elle recula doucement et se heurta au jeune homme derrière elle... Elle se retourna vers lui sans quitter l'ennemi de l'oeil en tentant de reprendre son souffle. Elle ne l'était pas souvent, mais maintenant elle était complètement effrayée!

Anaviel -J'ai cru remarquer que vous sembliez être un bon coureur de jupon, c'est maintenant l'heure de courir le plus rapidement possible si vous tenez à la vie! Nous devons les faire sortir de notre forêt!!! Suivez moi!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Empty
MessageSujet: Re: Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Un petit oiseau me l'a dit (PV Fenduil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « Petit Piment qui enflamme les coeurs.» [PV Salieri Antonio & Lucie Carera]
» Vaine tentative... [PV Jim]
» Luka __ •°•°• Petit oiseau si tu n'as pas d'ailes (DÉLAIS JUSQUE LE 12/08)
» Vole, vole, petit oiseau...
» Petit oiseau et prédateur [Fe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-