Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Accalmie entre deux orages [PV Fenduil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Left_bar_bleue4/10Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Empty
MessageSujet: Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Icon_minitimeMer 24 Juil 2013 - 14:52


Un souffle d'air délicat vint s'échapper de ses lèvres alors qu'il marchait dans les allées boisées du château de l'ordre. Le soleil timide perçait la couche de nuages gris, et l'air était chargé de l'humidité d'un orage passé, dont les innombrables perles d'une rosée fraîche paraient la végétation d'un drapé éphémère. Dans cet été prolongé qui était le leur les pluies bienfaitrices n'était qu'un baume pour soulager la nature de la chaleur, et réjouir leurs cœurs. Le vent doux faisait bruir les arbres et onduler les tissus flottant de sa cape et de sa tunique. Contemplant le calme de ce paysage familier, Merithyn ne put que laisser courir son esprit vers la journée précédente et la réunion qui avait alors eut lieu, pour discuter de la probable trêve, et des négociations qui présideraient à son établissement. Cela c'était mieux passé que ce que son pessimisme avait craint de voir advenir, mais ce n'était pas gagné pour autant... Encore que les elfes ai été les moins difficiles à convaincre, Galadrielle été gagnée à sa cause, son peuple suivrait, en grande majorité.

Bien entendu, il savait que c'était une décision historique, et qui n'aurait aucun égal dans l'histoire, à moins que la guerre inter racial ne vienne à bout de Lorenz, et n'oblige les vampires à se choisir un chef capable d'envisager la résolution du conflit de manière pacifique. Cette perle rare existait-elle, quelque part ? Il l'espérait ardemment, car si non, les batailles et la violence n'aurait jamais de fin, du moins pas à cette échelle. Il savait pertinemment que l'animosité ne disparaîtrait jamais totalement, qu'il y aurait toujours des attaques de vampires sur des humains et des elfes, et des elfes tentant de tuer des vampires, c'était l'ordre naturel des choses et cela faisait partie de l'équilibre qui devait être respecté, si non par tous, du moins par eux, les chanteurs de l'ordre. Encore une chose qu'il avait dû apprendre et comprendre avec son accession au titre de Gardien des Préceptes. Autrefois il avait été plus qu'ingénue, croyant qu'une paix réelle et totale était envisageable, qu'il était possible de vivre sans que quiconque ai à souffrir d'une manière ou d'une autre, mais avec la découverte progressive de la véritable teneur de l'immense toile qui reliait chaque être vivant à son prochain, il n'avait put que perdre ses illusions, et faire face à une réalité parfois cruelle, mais qui était aussi infusée d'une beauté à nulle autre pareille, dans l'harmonie indicible qui régissait un Destin plus vaste que celui d'une seule personne.

Il n'avait jamais pensé accéder au prestigieux titre de Gardien, ne l'avait même jamais désiré, tout ce qu'il voulait c'était aider les autres, accomplir son devoir. Et voilà qu'il possédait le chant du Fondateur, et qu'on le choisissait pour succéder à Lliyah... Il n'avait pas put dire non. Mais ça avait changé beaucoup de choses, sans compter qu'il était désormais lié à un dragon et devait également l'aider. Inextricablement, le nœud de ses obligations de refermait autour de lui et l’obligeait à changer, parfois pas pour le mieux d'ailleurs. Mais il ne pouvait guère se plaindre des bienfaits qu'on lui apportait... ça aurait été ingrat. Aussi, il s'appliquait à remplir son rôle avec diligence, en attendant une journée comme celle-ci, où rien ne viendrait le troubler ou l'appeler hors de la tranquillité du Havre qui lui appartenait depuis peu. Les jardins intérieurs au château étaient tout aussi magnifiques que ceux à l'extérieur, mais plus exotiques, car il fallait une magie concentrée et très spéciale pour garder la majorité des espèces en vie et en bonne santé. Il s'agissait d'un de ses nombreux privilèges que de pouvoir jouir de ce magnifique spectacle, et l'entretenir chaque jour par des chants de soins divers... comme il disposait également d'appartement au cœur du saint des saints. Il les avait pourtant dédaigné ce jour là, préférant l'extérieur, d'autant qu'il se devait de rester disponible pour les nombreux elfes et humains s'occupant des préparatifs des négociations.

Ils étaient nombreux, ceux qui désiraient attirer son attention sur divers problèmes depuis quelques jours, mais ce n'était que des détails techniques quand à la vie des délégations. Il escomptait que toute cette affaire ne dure pas plus d'une semaine, il serait de toute façon impossible de protéger autant de monde pendant plus longtemps sans que les serviteurs du Néant ne notent le rassemblement. Alors le danger serait trop important. C'était un problème que tous allait avoir à l'esprit, en plus de leurs tensions naturelles. Et lui, organisateur de l’événement, devrait être extrêmement prudent et vigilant. Autant se reposer avant ces instants d'angoisse profonde. Il s'assit sur un banc de pierre, regarda le ciel, et soupira à nouveau... L'air était plaisant, même avec le reste d'orage. Il se serait volontiers installé avec un livre pour étudier un peu. A la place, il se mit à chantonner distraitement, tressant de longues feuilles entres elles pour s'occuper les mains. Il perdit la notion du temps, restant là une heure, peut-être deux, si non davantage encore. Lorsqu'il releva les yeux de son ouvrage, il n'était plus seul.



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Empty
MessageSujet: Re: Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Icon_minitimeMer 24 Juil 2013 - 18:24

Le soleil se levait lentement à l'horizon, Tomingorllo sortant de l'emprise sombre de la nuit ...
Le paysage resplendissait, la rosée brillait sous les rayons du soleil levant, illuminant les champs, les fleurs ouvrant peu à peu leurs pétales, libérant leur beauté et leur grâce éphémère, l'été touchait à sa fin et l'automne approchait à grands pas, mais les journées étaient encore chaudes et ensoleillées ...Un arc-en-ciel se dessinait à l'horizon, conséquence de la nuit pluvieuse et du lever de soleil de ce matin ...
Les oiseaux volaient et chantaient dans l'étendue bleue infinie qu'était le ciel et venait quelque fois picorer quelques baies sur les branches proches de Fenduil ... Le jeune elfe admirais le paysage grandiose de ce début de journée, du haut de son arbre, il avait une vue d'ensemble sur tout les jardins de Tormingorllo... Il pouvait enfin respirer après une dure journée qu'il avait passé hier ... Les négociations au sujet de la trêve furent plus faciles et l'ambiance plus agréable et amicale que l'avait espéré Fenduil, Les elfes n'avaient jamais été aussi proche de la paix avec les autres peuples que depuis toutes ces années ... le rêve de Fenduil se réalisait ....
Il regarda vers l'ouest, la frontière du grands qu'il connaissait si bien, était à peine visible ...
Lorsqu'il vit un aigle passer au dessus de lui, il ferma les yeux, commença à chanter et visualisa son esprit sortir de son corps et pénétrer dans le corps du rapace ...

Fenduil se sentait enfin libre, le vent sifflait à ses oreilles et le poussait toujours plus haut dans le ciel ... il ETAIT un rapace, il inclina ses ailes et vira sur la droite, vers le bois, s'aidant de sa queue comme d'un gouvernail ... Ses yeux étaient constamment en mouvement, surveillant chaque millimètre de la terre immense qui s'étendait sous ses serres ...Le vent sifflait à ses oreilles, il sentait les courants qui le ballottaient de gauche à droite et bas en haut. Il leur résista et continua sa route.
Enfin arrivé au bois Fenduil se posa sur une branche et regarda les alentours ...Un troupeau de biches au pelage brun presque noire accompagnées de petits faons à la fourrure châtains parsemée de petites taches blanches ... guidé par un magnifique cerf, énorme, protecteur, doté de bois de plus de 2 mètres, un regard froid et menaçant, le roi de la forêt ...
Un groupe de loups rêvassaient à l'ombre des sous-bois sous le regard méfiant du cerf ... Des insectes divers voletait au dessus d'une mare ou pullulait pleins de larves et de bactéries, une odeur immonde de chair putride et de vase émanaient de cette petite étendue d'eau dont le fond était jonchés de cadavres d'animaux qui avaient assez stupides(ou assoiffés ) pour boire cette eau immonde et mortelle ... Fenduil retourna à l'extérieur du bois et s'éleva, balloté par un courant chaud... Il se dirigea vers Tomingorllo ...


Le retour dans son corps fut brutal ... se faisant il faillit tomber de son perchoir mais se rattrapa inextrémis, ce qui lui valut une montée d'adrénaline, pas si désagréable ... Une fois remis de ses émotions, il descendit de l'arbre et se dirigea vers ses appartements, son esprit apaisé prêt à endurer une nouvelle journée de négociations difficiles et épuisantes...
Il se mit en route puis apercevant Merithyn qui chantait sur un banc, le son de sa voix était à la fois harmonieux et grave et était un vrai délice pour les oreilles, Fenduil, grâce au petit passage qu'il entendait, compris que le Batistrel récitait les chroniques elfiques, ces livres que Fenduil appréciait tant lors de son adolescence... il décida de lui rendre visite, ce qui aller surement lui faire plaisir ...Il s'assit et regarda autour de lui ...Le cerisier au-dessus de lui perdait ces fleurs, parsemant de-ci de-là ses délicates et magnifiques pétales, les animaux se promenaient dans les jardins sans se soucier des elfes qui gambadaient à travers Tormingorllo ou s'asseyaient simplement sur un bois à l'ombre d'un cerisier et somnolaient simplement ...
Fenduil, l'esprit apaisé et heureux, un sourire sur son visage, admira ce spectacle, qui pour lui, était le meilleur que l'on puisse voir ... Se tournant vers Merithyn, il lui adressa la parole :
-Ah! Quelle Spectacle! Quel endroit extraordinaire que le Sanctuaire des Batistrels! Et dire que j'ai failli ne jamais le découvrir! Je voulais te remercier Merythin de m'avoir convié à la réunion et de m'avoir fait découvrir ce lieu magique !
Comment vas-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Left_bar_bleue4/10Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Empty
MessageSujet: Re: Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Icon_minitimeJeu 1 Aoû 2013 - 13:13


UUn sourire affectueusement perplexe fleurit sur les lèvres du chanteur. Il ne pensait pas que quiconque se soit aventuré en ces lieux en cette journée... ils avaient après tout, tous beaucoup à faire et peu de temps devant eux. C'était donc une surprise que de voir ce jeune elfe venir lui tenir compagnie. Il l'avait convié, la journée précédente, à la réunion au sujet de la trêve entre les peuples, et avait été charmée de découvrir qu'il était si sensible à l'état actuel du monde et de leur peuple. Ils étaient peu, ceux qui avaient répondu à son appel. Mais lui n'y pouvait pas grand chose, et de toute façon plus restreinte serait la délégation plus simple serait la mise en pratique des mesures de sécurité destinées à la bonne marche de l'affaire dans son ensemble. Mesures qui étaient encore à ajuster en fonction des différents peuples afin de pallier toutes éventualités. Mais mieux valait ne pas trop penser à cela pour le moment, il se faisait beaucoup de soucis et en rajouter encore une couche ne servirait à rien. Au moins il y en avait un qui trouvait quelques bons cotés à cette affaire... Le Gardien était heureux de constater que son domaine, ou plutôt celui de l'ordre, était si apprécier de ses compatriotes. Il était vrai cependant qu'il était de loin le plus magnifique, si proche d'une source de magie naturelle et vivace qui la fournissait en énergie vitale autant qu'en bons sentiments pour nourrir les végétaux et les corolles magnifiques autours d'eux. Lui-même re découvrait cette merveille un peu plus à chaque fois, bien que son élément naturel le poussa vers d'autres sources de magnificences dont certaines étaient étrangères aux elfes.

Chanteur de feu, âme de feu comme on l'appelait de plus en plus souvent, il ne trouvait la véritable paix intérieur que dans les entrelacs et arabesques d'un feu libre, dans les rayons chauds du soleil ou le souffle puissant des dragons... Il était la passion dévorante qui consumait une gemme d'émerveillement jusqu'en son cœur avant de s'en choisir une nouvelle, et en cela il lui était plus que vital de trouver des activités, et de les renouveler, afin de renouveler l'enthousiasme de son cœur même... En cela, l'art baptistral était salutaire, tout autant que la présence de Shaynar, le dragon noir et presque lié qui lui tenait compagnie... L'esprit draconique était une éternelle source de curiosité, et leur lien si délicat nécessitait un entretient constant qui ne le laissait pas se reposer, ce qui était pour le mieux. Quand à toute cette agitation au sujet des négociations, elle venait également relever le niveau de son ennui. D'une mauvaise façon, mais elle jouait son rôle et c'était plus qu'il ne demandait. Finalement, le chanteur eut un léger soupire et rompit le silence cotonneux du jardin de sa voix musicale, toujours incapable de parler simplement par des mots.

« Tu n'as pas à me remercier, ce lieu est ouvert à tous et il appartient à tous, nous ne faisons que l'entretenir. Si tu y trouves tant de joie et de bonheur je ne peux que me féliciter de ta venue » Il s'interrompit un bref instant avant de reprendre, avec plus de réserve cependant. « Je ne vais pas trop mal. Il y a beaucoup de travaux à faire en prévision de la venue des délégations. Beaucoup de questions à régler, de matériaux à préparer, d'individus à convaincre et tout le domaine à aménager afin de le préserver tout autant que mes futurs hôtes... et tout cela en continuant de préserver le secret de ce lieu des alaiyens. Je n'ai guère de temps pour moi, cette matinée de libre est une bénédiction autant qu'un caprice de ma part, je l'avoue sans mal. J'avais vraiment besoin de me vider la tête de toutes ces choses... depuis que j'assure le rôle du Gardien je suis contraint, hélas, de m'occuper de nombreuses questions qui étaient auparavant hors de ma portée ou de ma considération. J'ai d'autant plus d'admiration pour ma prédécesseur, je n'imagine pas ce que cela doit être que d'assumer un tel rôle pendant plus de cinq cents ans » Il eut un rire léger, et un peu penaud « Oh pardonne moi... je te raconte tout cela alors que ça doit paraître si ennuyant... »

Il attrapa un pétale de fleur et le caressa de deux doigts fins, l'observant brûler lentement sous les flammes de son corps et dégager une odeur enivrante. C'était l'un des points négatif de son don, détruire les organismes fragiles à son contact... Il devait faire d'autant plus attention depuis qu'il était devenu Fondateur et avait fusionné avec son élément il était d'autant plus dangereux, en particulier pour la végétation et les vampires. Les elfes et les hommes semblaient moins promptes à subir les désagréments de ses flammes, quand aux dragons, ce serait un miracle qu'ils le ressente autrement que comme une autre source de feu en ce monde. Et heureusement. C'était cependant une des nombreuses occasions où il bénissait le jour de l'achat de sa cape de brume, qui enfermait ce pouvoir contre son corps en épargnant son entourage. La cape était douce et douillette, et d'une fraîcheur absolument sublime, le soulageant souvent du trop plein de chaleur lorsqu'il s'enroulait dedans. Il l'avait prise plus large que sa stature, justement dans le but de pouvoir s'en servir comme d'une couverture au besoin. Hélas, au sein du Tomingorllo, il aurait été malvenu pour lui, maître des lieux, de dissimuler ainsi son appartenance, et de priver au passage les fleurs et la nature de sa chaleureuse présence. Il s'amusait donc pour oublier la légère tristesse, à voir les plantes héliotropes du jardin se tourner irrémédiablement vers lui quand il passait près d'elles...

Il caressa les alentours du regard avant de reprendre : « C'est une magie que même nous, Baptistrels, ne maîtriserons jamais... l'harmonie de la nature. Elle est belle pour chacun de nous, et pourtant différente pour tous. Nous pouvons l'aider à s'épanouir, mais le secret intrinsèque de sa magnificence ne nous seras sans doute jamais révélé. C'est tout aussi bien, il y a des choses en ce monde qui ne doivent pas tomber entre les mains des races dites raisonnables. Nous sommes encore des enfants même après tout ce temps... il nous reste beaucoup à apprendre d'elle »



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Empty
MessageSujet: Re: Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Icon_minitimeMer 7 Aoû 2013 - 23:16

Tout autour de lui aspirait à le détendre ... il oubliait tout sauf la douce odeur des fleurs du cerisier, qui surplombait le banc sur lequel il était assis en compagnie de Merithyn, le bruit du vent qui glissaient avec grâce et délicatesse sur les les fleurs, les feuilles, les herbes, les écorces, le bois, la fourrure des mammifères qui parcouraient les jardins, les écailles lisses et solides du lézard qui couraient sur le tronc d'un arbre tel la sève qui circuler en son sein, distribuant énergie et vitalité aux différentes de l'arbre tel le sang qui transportaient les globules, contenant le précieux oxygène, ce gaz si nécessaire à la vie sur terre, qui parcouraient les vaisseaux sanguins alimentant les organes du corps humain, cette machine, si perfectionnée et efficace, résultat de millions d'années d'évolution ...

L'évolution ... Cette transformation permanente de tous les êtres vivants ... qui a conduit une minuscule bactérie unicellulaire, premier être vivant sur Terre, apparu dans les eaux infestées de cheminées volcaniques, à devenir des milliards de créatures vivantes, aussi diversifiées que nombreuses… L'esprit de Fenduil était en paix, cette sensation était grisante après une journée de tortures, les négociations avaient été compliquées mais la première journée s'était bien passée, quelles décisions étaient les meilleurs? Que devions nous faire ? Qui étaient les Alayiens, ces fanatiques qui avaient envahi Armanda, et semé la mort et la désolation sur ce magnifique continent, qui ne croyaient qu'au Néant, cet esprit extrêmement puissant et mauvais. Celui qui bannit par ses frères est malheureusement de retour et il veut Armanda pour exterminer les peuples magiques, elfes et vampires, les dragons et régner sur les humains
Ces pensées avaient envahi son esprit sans qu'il s'en rende compte et lui avait fait perdre son sourire. Il le retrouva rapidement et répondis à Merithyn, qui était assis à coté de lui …

"Je tiens quand même à te remercier car sans toi je ne l'aurais jamais découvert… Et ça ne me dérange pas du tout, tu as un rôle très important dans cette affaire et énormément de responsabilités en plus de celles de ton rôle de gardien, tu as besoin de parler à quelqu'un… Même le Fondateur de l'ordre des Batistrels en as besoin …
Il regarda autour de lui, les insectes minuscules mais pourtant si importants pour l'écosystème, qui volaient autour d'eux et se posaient de fleurs en fleurs, dégustant leur pollen et le transmettait de fleurs en fleurs, assurant la perpétuité de la flore. Des biches broutaient non loin d'eux ne s'inquiétant pas de leur présence comme s'ils avaient été invisibles …
Un chat sylvestre somnolait sur une branche au dessus d'elles, les paupières alourdies par la chaleur environnante et l'effet des rayons qui glissaient sur son pelage …

La nature est magnifique, je sens son murmure au fond de moi-même et la confiance que les animaux me vouent me réchauffe le coeur … l'harmonie de la nature et l'équilibre si fragile de la vie … C'est si exceptionnelle ... "


Fenduil pensait sincèrement ces paroles et elles venaient naturellement … Durant toute sa vie, il avait développé une très grande sympathie envers le Puissant Batistrel puis récemment ils avaient découverts qu'ils s'entendaient exceptionnellement bien … développant une amitié sincère et Fenduil l'espérait … durable. La sagesse et la répartie du Chanteur de Feu lui avait tout de suite plu et son sourire et la chaleur qu'il dégageait naturellement le mettait à l'aise… Il le regarda bruler une petite fleur entre ses doigts, quelle pouvoir extraordinaire, ne faire qu'un avec le feu ... Fenduil écoutait Merithyn avec attention, intéréssé par ses paroles, prononcés avec la voix mélodieuse et constamment chantée de l'Honorable Batistrel ... Fenduil continua :

"Jamais nous n'apprendrons, ce n'est pas destiné à nous, la vie doit garder une partie de misère sinon nous aurons plus de raison de vivre... Que veux tu ? Nous sommes insignifiants, des êtres éphémères et minuscules, notre existence qui nous parait longue et importante est en fait... une goutte d'eau dans l'océan, insignifiante, mais n'oublions pas ... l'océan est constitué de gouttes d'eau, des milliards de milliards de milliards de goutes ... et sans elles il n'aurait pas d'océan... nos vies sont à la fois si insignifiantes et à la fois si importantes ..."
Revenir en haut Aller en bas
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Left_bar_bleue4/10Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Empty
MessageSujet: Re: Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Icon_minitimeVen 9 Aoû 2013 - 18:54


Avait-il besoin de parler à quelqu'un ? Sans aucun doute. En cela, il ne pouvait le nier, il avait assez soupé des responsabilités politique en quelques mois plutôt que durant toute une vie de mortel. Il n'était pas fait pour cela, on l'avait envoyé dans l'arène sans même l'y préparer, accélérant ce qui aurait dû prendre des années pour la simple raison que Llyiah l'avait nommé comme successeur. Il savait qu'un jour ou l'autre il aurait dû en arriver là, mais pas si tôt et pas comme ça. La charge de Fondateur était déjà énorme en elle-même, et tout ce qu'elle représentait ne pouvait que lui faire tourner la tête et l'effrayer... mais à présent il y avait également le poids du devoir de Gardien, avec tout ce que représentait la menace Alayienne, et la guerre avec les vampires. Comment gérer tout cela ? Quel partit prendre ? Quelle politique adopter ? Qui favoriser ou non ? Il avait peur de ne pas savoir s'y prendre, peur de tout faire de travers, peur tout simplement de ne pas être à la hauteur des attentes des siens et de tous... hélas, si il avait effectivement besoin de parler, et sans offense pour Fenduil, c'était à son bien aimé Eliow qu'il aurait voulut s'adresser. Il aurait voulut se jeter dans ses bras, l'enlacer et enfouir son nez dans son cou en savourant sa présence à ses cotés, en se perdant dans son chant nom et dans sa voix, en sachant qu'il l'aimait et le soutenait, et qu'il pouvait l'aider à y voir plus clair. Dans une moindre mesure il aurait également voulut en parler avec Lliyah, et profiter de sa sagesse. Il ne voulait et ne pouvait déranger Shaynar, le dragon ne comprenait pas ce genre de chose quand bien même sa sagesse était supérieur à eux tous... et puis il n'avait pas accès aux secrets les plus intimes de son ordre. Pas consciemment. Mais c'était bien mal remercier Fenduil et sa générosité que de le repousser ainsi, surtout lorsqu'il parlait en toute innocence comme cela semblait être le cas. L'observant avec attention, il l'écouta d'une oreille courtoise et intéressée... puis il eut un sourire paisible mais amusé.

« Certes. Et je suis satisfait de mon sort quand aux bienfaits de la vie, bien que je souhaiterais celle-ci plus longue afin de mieux servir. Mais je sais déjà que, même au delà de la mort, nous continuons à participer de ce cercle immense et continu » Il soupira doucement « Mon ancêtre, Merithyn Tisserêve... il était le premier Fondateur, un être à la sagesse si exceptionnelle et aux pouvoirs tels qu'il vécu bien au delà de la longévité de tout elfe. Il disait... que nous ne cessions jamais d'apprendre à moins de nous fermer définitivement à la bonté, que la nature autour de nous et notre perception d'elle était un reflet de ce que nous étions capable d'accomplir. Il disait que c'était justement parce que nous étions éphémères que nous disposions de la plus grande des forces...la capacité de nous améliorer en permanence. Que parce que nos âmes étaient soumises à un cycle perpétuel de vie et de mort, il n'y avait aucune limite à notre capacité de devenir ' meilleur '… La perfection est un paradoxe, puisqu'on ne l'atteint jamais, mais c'est également un rêve sans fin, car ainsi nous avons toujours un but à notre disposition.... »

Il croisa les bras, se laissant reposer contre le tronc du cerisier. Observant l'environnement, il repensa à son ancêtre, et une ombre fugace passa sur ses traits. Que dirait-il si il le voyait ? Serait-il surpris de savoir que son descendant en ligne directe était également devenu Fondateur ? Qu'il avait à présent le même statut et la même sagesse qu'un elfe ayant passé sa vie au service des autres, pendant presque trois milles longues années ? Il ne savait pas, mais imaginait simplement... à quoi ressemblait-il ? Comment était-il , en temps que personne, et non en temps que Baptistrel ? Avait-il eut des amours autre que la femme à l'origine de sa descendance ? Et comment avait-il fait pour devenir ce qu'il avait été ?

« J'aimerais lui ressembler. Du moins, j'aimerais tenir de lui. Il a bâtit cet endroit seul, avec la puissance de ses chants. C'est lui qui a unifié notre ordre... En pensant à lui, je ne peux m'empêcher d'imaginer que mon rôle se trouve ailleurs qu'en politique. Lui n'a jamais écouté les souverains elfiques ou le conseil... Il a même refusé d’assister au couronnement de l'un d'entre eux, est-il écrit dans un de nos ouvrages. Il avait trouvé une biche blessée, et désirait lui venir en aide. Il a fait passé cet animal avant la fierté d'un roi.... » Il rit doucement, amusé de cette anecdote « Il avait raison... toutes ces guerres, cette souffrance... pour rien d'autre que l'arrogance... ça n'a pas de sens »



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Empty
MessageSujet: Re: Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Accalmie entre deux orages [PV Fenduil] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Accalmie entre deux orages [PV Fenduil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Accalmie entre deux orages [PV Fenduil]
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» Pique nique entre deux chemins...
» Glace Cendrée, le coeur déchiré par deux mondes
» Myrielle perturbée par un entre deux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-