Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Des cris dans les montagnes [PV : Elusath]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Des cris dans les montagnes [PV : Elusath] Empty
MessageSujet: Des cris dans les montagnes [PV : Elusath] Des cris dans les montagnes [PV : Elusath] Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 15:15

Möebius était bien morose dans la forêt elfique, cela faisait de nombreuse années qu'il était resté parmi eux, il avait grandi et appris auprès de Lyroe et Cymbor, mais du fait qu'il était un dragon sans dragonnier, les autres le laissaient un peu à l'écart, comme s'il était « rater » ou quelque chose dans le genre. Il n'appréciait pas vraiment ces jugements et il avait besoin de se changer les idées, le dragon se releva de tout son corps et sortit du lac dans lequel il se trouvait, puis déploya ses ailes pour se préparer à prendre son envol. Ce qui aurait dû être des gouttelettes d'eau qui tombent de son corps humide était devenue de petits flocons de neige qui fondirent une fois au sol. Il battit des ailes quelques instants pour s'arracher à la gravité et prendre son envol pour ressortir de sa forêt « natal », les cieux s'offraient à lui, les vents étaient puissants et l'emmenait vers les montagnes avoisinante. Il y avait déjà été une fois, mais même s'il appréciait les hauteurs des montagnes, mais il ne s'y sentait pas « chez lui », même si dans la forêt tout lui était maintenant familier, il y avait quelque chose qui lui manquait sans pouvoir dire quoi.

Dans tous les cas, il était maintenant dans les pics rocheux tout près du pic du dragon, cela faisait un moment qu'il n'y avait pas été et depuis le temps, rien n'avais changé ce n'était pas étonnant. Il se trouva un perchoir d'où il pouvait tranquillement observer les alentours. Il était au calme ici, bien que dans la forêt on ne le dérangeait plus, mais l'ambiance était différente, dans la forêt il pouvait percevoir la présence des êtres vivants présent, ici c'était beaucoup plus rare, les montagnes devaient être impitoyables pour ceux qui y vivaient, mais les dragons sont sans doute tout autant ou beaucoup plus impitoyable que ça. Les vents qui défilaient entre les ravins que formaient les montagnes entre-elle communiquait la plupart des sons, ainsi il put entendre la présence de quelques humains qui devaient sans doute voyager en passant par ici. Il y avait aussi un oiseau de proie qui semblait en pleine chasse, Möebius trouvait la situation assez ironique, il n'avait pas très faim pour le moment, mais le principe du chasseur chassé était assez amusant malgré tout. Mais heureusement pour cet oiseau, ce n'était pas aujourd'hui que le dragon se nourrirait de celui-ci.

Le grand dragon bleu clair posa sa tête sur ses pattes avant et semblait attendre quelque chose, mais nul n'aurait su dire quoi, le destin qui avait été le sien était tellement différent de celui des autres dragon d'Armanda, Cymbor et Lyroë semblait vraiment très attachés l'un à l'autre, il en était un peu jaloux dans un sens, il avait perdu une partie de lui quelques jours après sa naissance et il en souffrait encore même aujourd'hui. C'était encore floue et perturber dans son esprit, mais il arrivait encore à se souvenir de cette douce lumière et cette chaleur qui émanait de lui à ce moment-là, cela le rendait un peu nostalgique. Cela faisait quelques petites heures qu'il restait là à attendre et observer, l'air autour de lui s'était clairement refroidit et l'on pouvait même observer une légère couche de glace autour de lui. Depuis son plus jeune âge son corps utilisait cette magie inconsciemment, et depuis il n'avait jamais vraiment réussi à empêcher cela. Bien que ça ne le gênait pas plus que ça dans sa vie de tous les jours, il restait tout de même sceptique de voir qu'il maîtrisait encore mal la magie ancestrale, Cymbor n'avait pas vraiment plus l'aider de ce côté la non plus. Même s'il cherchait à développer ce don, il avait encore du chemin à parcourir.
Revenir en haut Aller en bas

Des cris dans les montagnes [PV : Elusath]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le fantôme de la forêt. Pouêt. [Afred]
» Du vent dans les montagnes [Libre]
» [flashback] Campagne contre les brigands des montagnes
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-