Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Rêve et cauchemars [Monologue Ryu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Rêve et cauchemars [Monologue Ryu] Empty
MessageSujet: Rêve et cauchemars [Monologue Ryu] Rêve et cauchemars [Monologue Ryu] Icon_minitimeMer 9 Fév 2011 - 18:20

Une grande prairie au milieu de la forêt, des fleurs poussaient pas bouquets un peu partout sur cette grande et uniforme surface verte. Ryukah regardait autour de lui, ce demandant ce qu'il faisait ici. Un rivière d'eau claire traversait et il s'en approcha pour se passer de l'eau fraiche sur le visage, voir si il ne délirait pas. Mais une fois au dessus de l'eau, après avoir jeter une gerbe sur son visage, il regarda son reflet, qui le fit lui même sursauter. Il se remit au dessus de l'eau, ou les pétales de fleurs flottaient comme autant de petits navires multicolores. Son visage était enfantin, presque frêle. Et puis... il voyait. Non, ce n'était pas possible, il devait être sous l'emprise d'une force extérieure très puissante dont il ne sentait pas la présence.

De l'air, un petit courant d'air ascendant éleva des centaines de fleurs en tourbillon autour de lui. Quand il put à nouveau voir plus loin que juste devant lui, il se retrouva dans son visage, volant comme un oiseau. Il se regardait lui, de loin. C'était... particulièrement déstabilisant.

-Ryukaaaaaaaah

Il se retourna, enfin ses deux lui se retournèrent. Une petite fille courait vers lui. Quel lui? C'était évident, mais pas dans l'esprit de Ryukah, toujours troublé par la vision. La petite fille le traversa lui, le vrai Ryukah, du moins, qui pouvait dire qui était le vrai du faux? Ici, c'était lui l'étranger, le fantôme. Et puis ce faire traverser n'était pas vraiment agréable non plus, pour ce qu'il en sentit. La petite fille arriva devant l'autre lui et lui sauta dans les bras. Ils devaient avoir tout deux un peu moins d'une centaine d'année mais ce visage resterai toujours dans son esprit. Isarania. Il revivait une scène de son passé. Une fois reposer au sol (il était toujours bien plus grand qu'elle), elle se posta devant lui comme attendant quelque chose.

-J'ai une surprise pour toi.

C'était lui qui parlait, enfin, son autre lui. Il caressa les cheveux de la jeune elfe et une fleur apparue dans ses cheveux. Il la regarda avec étonnement. D'un geste de la mains, il en fit apparaître dans toute la chevelure de sa fiancé, comme si ses cheveux eux même devenaient comme la prairie dont il sortait. Ryukah (le vrai) s'approcha, personne ne le voyait et personne ne l'entendrait si il parlait. Il se baissa et regarda les pétales de toutes les couleurs Il s'y vit, lui, ainsi que des images de sa vie. Chaque pétale était comme un miroir de ses souvenirs, de son âme. Certains étaient plus douloureux que d'autres, mais il remarque qu'il avait vécu de bon moment durant son enfance. Enfin... très peu tout de même. Sur les centaines de fleurs qui reflétaient des images, seules deux ou trois lui montraient des images agréables. Une fleur aux pétales d'un rouge passion lui transmettait le souvenir de son premier baiser avec Isarania, le jour où ils s'étaient promit l'un à l'autre sous l'arbre sacré de son clan. Les fleurs avaient une grande importance dans les bons moments de sa vie. Ce jour la, l'arbre était en fleurs, les bourgeons éclataient de milles éclats.

Il tourna légèrement la tête et posa ses yeux sur un pétale jaune comme l'or. Un visage d'ange apparu. Mais l'image était tellement floue mais il savait ce que c'était Felicya, cette belle humaine qui l'avait sauver de la mort. Il l'avait aussi sauver elle peu de temps après mais elle était la première personne qu'il avait vu le jour de sa « résurrection »

Il cligna des yeux et le noir s'imposa à lui. Il se releva. Un rêve, ce n'était qu'un rêve, un simple rêve. Il était en sueur, presque à se noyer dans sur son sommier. Il n'arriva pas à ce rendormir mais les images de ce qu'il considéra comme une vision, resta imprimé sur ses rétines.
Revenir en haut Aller en bas

Rêve et cauchemars [Monologue Ryu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» Rituel d'Adryne Taranisaii [Monologue]
» S'arracher de la terre n'est pas une chose facile...[Monologue fini]
» Royaume Humain plage sud : Sur la grève de Portspéron……..[Monologue]
» Gri-Gri pour rêver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-