Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeLun 20 Déc 2010 - 17:07

Vengard trainait comme à l'accoutumée, cherchant une occupation qui pourrait d'une, le divertir, de deux, attirer quelque jolie compagnie et accessoirement quelques pièces pour pouvoir manger. Parce que ce n'est pas tout ça mais une après midi sans un repas de milieu d'après midi ce n'est plus une bonne après midi et le moment approchait. Son regard s'arrêta sur un étal qui semblait des plus inoccupés, avec un marchand à la triste mine. Le parfait endroit pour y pratiquer son métier favoris. Il attira l'attention du marchand, pris un objet dont la seule caractéristique plaisante était sa brillance se retourna et demanda le prix de ce petit joyaux...qui n'était qu'une cuillère en fer forgé sur lequel l'éclat du soleil se reflétait.Quand il entendit le prix ridicule d'une pièce il eut un bref sourire puis négocia, chuchotant d'un air entendu au marchant:

Voici ce que je vous propose mon bon monsieur, Je vous vends les cuillères à 2 pièces, et je garde la marge d'une piéce, qu'en dites vous?

N'y croyant pas beaucoup le marchant haussa les épaules puis répondit

-Vous êtes fou! Allez-y mais je doutes que vous obteniez quelque succès pour de la vaisselle!Je vous surveille mon gars si jamais vous vous carapatez j'appelle la garde!

-Ah mais si monsieur, la forme importe plus que le fond...vous allez voir!

Haussant le ton, s'adressant à la foule Vengard, paré de son sourire le plus large et le plus engageant commença

Mesdames et messieurs approchez donc pour examiner de près cette rareté! Approchez approchez, vous n'en reviendrez pas, c'est beau, ça brille et c'est utile!Matériau de première qualité, fond pensé par de grand spécialiste venus d'une lointaine contrée je vous garantit que vous allez l'aimer. Venez donc!

Faisant de grand mouvement des bras, la cuillère dans une de ses poches il attendit patiemment que le public se rassemble...L'amusement pourrait commencer. Il entendait déjà le tintement des pièces dans sa poche et le hourra de la foule. Amour gloire et fortune, tout était possible pour qui avait assez de jugeote et d'humour!Qui viendrait donc assister à son numéro et y semer le trouble comme il l'espérait...les gens étaient si plat! Un peu de changement lui ferait le plus grand bien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeMer 22 Déc 2010 - 18:05

Alors c'était ça Gloria ? Lui qui n'avait jamais vu les citées humaines de ce coté là du désert il était servit ! Déjà de loin l'apparence de la ville semblait biscornue et mal construite, rien en commun avec Glacern et c'était peu dire mais égale à lui même il avait attendu d'être entré dans l'enceinte de murailles avant d'émettre la moindre critique, laissant le capitaine des troupes grogner pour deux.

En revanche une fois au cœur de la foule dense il avait bien faillit tourner les talons pour s'enfuir à toutes jambes, le bruit l'avait agressé, le faisant sursauté, le paysage s'offrant à lui lui faisait ouvrir des yeux rond et l'odeur arrivant à ses sens trop efficaces faillit lui faire tourner de l'œil... non décidément il n'était plus chez lui, tranquillement installer dans la forteresse familiale toute de roche et de neige, cela lui manquait déjà mais il n'avait pas l'intention de rentrer chez lui la queue entre les jambes en couvrant sa famille d'opprobre ou du moins de la couvrir encore davantage puisque son cher père s'était déjà fait fort de commencé le travail.

Bref il n'y avait pas à tortiller, il devait se rendre auprès de l'empereur et s'y rendrait, accompagné bien sur des serviteurs qui lui avaient été attribués. Prenant le chemin du palais impérial il prit tout de même la peine d'observer les environs, par curiosité, après tout il avait rêver de voir le reste du monde, maintenant qu'il y était il n'allait tout de même pas se priver d'autant qu'il s'agissait à présent de son nouveau cadre de vie mais également par fraternité, il savait que son frère et ses deux sœurs étaient très curieux du monde extérieur et il aurait aimé leur envoyé ses expériences par messager ailé même si le voyage jusqu'à Glacern était long et dangereux.

Et en parlant de voyage lui aussi était éreinté et crasseux, la compagnie n'avait pas séjourné chez les seigneurs des régions qu'ils traversaient pour la simple et bonne raison que le jeune loup n'avait pas la moindre idée de la renommé de sa maison en des temps si éloigné de son heure de gloire et craignait de n'être point accueillit pacifiquement.

Il aurait volontiers reporté sa rencontre avec le maitre de Gloria pour se donner le temps de paraître à son avantage mais doutait qu'on lui accorde pareil faveur, l'attitude des siens n'avait pas dû être bien perçue et s'était parfaitement compréhensible, malgré tout il se demandait toujours pourquoi c'était lui qu'on expédiait aussi loin alors que son seigneur de père eu bien mieux défendu leur cause, étant le seul à véritablement savoir pourquoi il avait refusé son aide aux Kohan. Mais non c'était lui, Arren, qui allait devoir subir les foudres impériales au nom d'une décision qu'il trouvait totalement dénuée de bon sens, où était la justice là dedans... Perdu dans ses pensées, se laissant guider par les soldats qui l'entourait il extrapolait vers l'avenir tandis que la masse humaine continuait de le perturber grandement et qu'il se faisait violence pour ne pas intervenir à tout bout de champ.

Il était plus qu'évident que la conception de la justice n'était pas la même ici que chez lui, encore un point à ajouter à la longue liste qui se profilait à l'horizon, encore quelque chose qu'il allait devoir apprendre à accepter sans vraiment y croire et pas question d'en parler à l'empereur ou il risquait fort d'aggraver son cas... Ce fut sur ses pensées qu'une voix forte attira son attention, il sortit de sa torpeur et balaya la rue pour trouver la source d'un tel fracas, nota le fait qu'ils étaient en plein quartier marchand, faillit retourner à sa contemplation et tomba enfin sur ce qu'il cherchait en la personne d'un homme enfariné et gigotant.

Il arrêta sa monture et l'observa un moment, complètement ahuri devant le spécimen haut en couleur qu'il avait sous les yeux, se demandant intérieurement si il était victime d'une hallucination ou si il s'agissait d'un personnage bien vivant, en chair et en os...

Un attroupement commençait déjà à se former, principalement des roturiers et des badauds, intéressés par le changement de spectacle et il les comprenait tout à fait, lui même avait envie de voir ça de plus près malgré l'urgence de sa mission et surtout l'odeur étrange qui provenait des habits de l'homme. Il fit signe au capitaine de sa garde et s'approcha sans mettre pied à terre, la tête penchée sur le coté et les yeux à demi fermés par la curiosité, le babillage de l'individu, par miracle, ne l'incommodant que moyennement et lui donnant plutôt envie de rire même si il n'était pas coutumier du geste.

Il finit par démonter, enfin, et s'avança jusqu'au premier rang, les hommes attroupés s'écartant en voyant sa suite et lui lançant des regards peu amènes... il fit un signe à l'homme, humain ou elfe ?, enfariné et lui indiqua sa poche d'un doigt avant de hausser un sourcils, les coins de sa bouche s'incurvant de manière infime pour seule preuve de son humeur du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeMer 22 Déc 2010 - 20:02

Notant l'attroupement qui commençait à se former, avec surtout le jeune homme qui indiquait sa poche, Vengard haussa encore le ton de la manière la plus réjouie qui soit avant de continuer.
Ah voilà quelqu'un de très curieux, qui, je suis sur voudra à tout pris investir dans cet objet de première utilité et de première qualité, je vous en donne deux mon bon monsieur, deux à 2 pièces chacune, vendu pour 4 pièces de cuivre, nous sommes d'accord? Oui?! Très bien! Adjugé!

Il continua sans attendre l'accord du jeune homme réutilisant ce premier "succès" auto-attribué pour galvaniser la fouleEt donc messieurs dames je vous présente les cuillères Galvanotype, elles ne rouilleront jamais, résistent à l'acide et se passent de père en fils ou mère en fille, vous voudrez les passer dans les dots de vos filles ou les services de vos fils, c'est moi qui vous le dit! Regardez
La sortant de sa poche, il pris ensuite une petite bouteille sur laquelle était marqué "Acide" en caractère compliqués, comme on pourrait en trouver dans les échoppes d'apothicaire ou chez les gens de savoir. Il la montra à tous avant d'en verser le contenu sur la cuillère qui n'eut aucune réaction à son contact. Puis tout en remettant la bouteille vidée dans sa poche il leva bien haut l'objet du rassemblement.
Voyez, je verse mon acide sur la cuillère et oh, joie! Elle résiste à la corrosion par l'acide!

Il la présenta ensuite de façon à ce que directement le soleil se reflète dedans.Voyez, si brillante, un éclat qui durera!Faites comme ce jeune homme , vous ne le regretterez pas, de plus pour l'achat de 10 cuillères Galvanotype la 11éme vous est offerte! Vous rendez vous compte? C'est une affaire comme on en voit peu, approchez, approchez, pour acquérir ces superbes produits venez donc vous adresser au monsieur juste à coté de moi, le génial acquéreur de ces cuillères unique!
Esquivant le couvert pour un moment, il s'écarta pour montrer de ses deux mains le marchand pour qui il avait décidé de travailler. Apparemment la foule était plutôt partagée par sa démonstration, certains se dirigeaient déjà vers le marchand, d'autres repartaient peu convaincu. Dirigeant son regard vers Arrenadd il insista
Alors monsieur! N'hésitez pas venez donc acheter pour 4 pièces les premiers éléments de votre set de couvert Glorianais, un souvenir du meilleur goût à ramener à votre famille!


Dernière édition par Vengard Tailleroche le Mer 22 Déc 2010 - 20:16, édité 1 fois (Raison : Mise en forme, corrections diverses)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeJeu 23 Déc 2010 - 15:06

Il ne savait vraiment pas sur quel pied danser avec ce phénomène, d'un coté il n'en avait jamais vu de semblable et se demandait même si c'était possible de le reproduire et de l'autre, et bien de l'autre il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il s'agissait d'un beau baratineur. Il ne put tout de même s'empêcher de sursauter en le voyant l'embarquer dans son show, il ouvrit la bouche dans l'intention évidente de protester mais n'en eus pas le temps, l'homme l'avait prit de vitesse et repartait déjà haranguer la foule et en plus en utilisant son geste pour faire sa promotion, il essaya bien de le contredire mais été tellement estomaqué par le culot de l'autre qu'aucun son ne sortait de sa gorge, quand à se mettre à gesticuler pour capter l'attention s'était absolument hors de question, il avait horreur de se donner en spectacle et surtout lorsqu'il ne connaissait personne, dans une ville étrangère où rien ne lui était familier et puis finalement il devait bien admettre que ça le faisait rire, cette manière que l'autre avait de jouer les vendeurs de rêves. Parce qu'il pouvait bien parler mais à ses yeux c'était tellement évident qu'il s'agissait de pacotille qu'il ne comprenait pas comment la moitié de l'assemblée pouvait se laisser prendre au jeux, ou alors il les pensait plus niaient qu'ils n'étaient et c'était juste le jeu de l'homme qui les faisait rester là mais pour un certains nombres il en doutait tout de même fortement.

Ses gardes regardaient la scène d'un œil noir, de toutes évidences irrités de voir leur maitre se faire ainsi embringué dans une histoire sordide mais un geste de sa part leur fit baisser les armes, il ne voulait pas que la scène se transforme en rixe pour un malheureux effet de discourt... le coup de l'acide le laissa mi figue mi raisin et il enfouit son visage dans sa main gantée en dissimulant le rire qui commençait à le secouer, non décidément il n'arrivait pas à se mettre en colère contre ce... ce truc, il en perdait son langage, comment qualifier ça précisément, homme ou individu eut été trop peu précis, baratineur se rapprochait mais il ne lui semblait pas du genre à faire rouler ses muscles devant des donzelles, escroc eu été trop péjoratif et pas vraiment de circonstance puisqu'il semblait avoir tout simplement embarqué un vendeur dans son délire, vendeur qui avait l'air passablement ahuri d'ailleurs, bon mieux valait garder phénomène à défaut d'autre chose.

Avait il terminé de se mettre en scène ? Il lui semblait, des individus s'approchaient du marchand de ferraille tandis que d'autres partaient ne grommelant, visiblement mécontent d'avoir perdu leur temps, la foule se scindait proprement en deux quand il eu la surprise de voir l'homme lui foncer presque littéralement dessus. De nouveau ses gardes furent sur le qui-vive et il eu un geste réconfortant à leur égard en écoutant l'autre tenter de nouveau de lui soutirer de l'argent... cette fois ci en revanche il réussit à émettre les sons qu'il désirait et répondit d'un ton où perçait l'amusement :

« Vous parlez bien ser et je suis prêt à parier que vous pourriez convaincre un vampire de devenir végétarien, cependant je ne suis pas complètement idiot, 'vos' ustensiles ne sont que de piètre qualité. En vérité je serais presque prêt à payer votre présentation plutôt que les cuillères, vous semblez passablement habile de vos mots et je n'ai pas souvent l'occasion de voir cela. Deux questions me viennent pourtant à l'esprit, pourquoi faite vous cela et comment savez vous que je ne suis pas d'ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeSam 1 Jan 2011 - 22:03

Visiblement très amusé Vengard esquissa une révérence en réponse au"payer pour la prestation, un large sourire sur les lèvres avant de répondre

Ser...ser...hum ser...Je ne me souviens pas vous avoir vu dans le coin...Comme jaugeant son entourage et ses habits une nouvelle fois il continuaJ'ai su que vous n'étiez pas d'ici de la même manière que les trois quarts des gens qui vous ont croisé l'ont sut, le quart restant étant soit lui même un étranger soit trop bourré pour s'en rendre compte...ou voir même bourré et étranger.Il fit un signe de la main comme pour écarter le problème de côtéPar où dois-je commencer? Vos hommes? Ils ne sont pas comme les gars du coins..pas la même texture si vous voyez de quoi je veux parler..ensuite la façon dont vous regardiez les alentours, un gars du coin sais où sont les choses, et les gens de la ville ne flânent pas...dois-je continuer?

Avant de laisser le temps à son interlocuteur de répondre il sembla se rappeler quelque chose

Pourquoi je fais cela? Mais voyons donc mon bon monsieur : pour vivre! Adoptant un ton des plus grandiloquent il déclama Là où certains vivent seulement d'amour et d'eau fraîche, moi, je vis de Prestation comme vous la nommez si bien, d'Amour bien sûr, d'eau quelque fois, et de bonne boustifaille! Continuant sur le ton de la confidence, légèrement plus basMais pour avoir les autres, Prestation est mon truc, mon gagne-pain, ma muse! Il termina, sur un ton un peu plus rapide Je ne serais donc pas contre une telle rémunération si, comme vous le laissez à penser vous êtes homme de parole à toujours faire ce qu'il dit...

S'adressant cette fois ci aussi bien au jeune homme qu'aux gardes, les bras écarté comme pour accueillir, bien droit sur ses pieds

Et vous messieurs? Que venez vous donc faire ici dans notre belle cité?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeDim 2 Jan 2011 - 20:51

Il tiqua un peu aux mots de l'homme, certes il dénotait fortement dans le paysage des paysans et des marchands de la cité, certes il avait singulièrement l'air perdu mais tout de même, se l'entendre dire aussi crûment et avec aussi peu d'égard était dérangeant, malséant, il avait l'impression d'avoir un panneau accroché aux épaules et portant l'inscription 'étranger' de quoi vous accabler surtout quand on prenait en compte les regards qu'on lui lançait de tout coté... en effet l'enfariné ne devait pas être le seul à avoir remarqué qu'il n'était pas natif de Gloria. Il fronça les sourcils en le contemplant sans mot dire, le passant au crible du mieux qu'il pouvait au milieu de l'avalanche sonore qui lui tombait dessus... décidément il n'aimait pas les babillages, non vraiment pas, il avait l'impression qu'on cherchait à enrober la vérité sous une couche faramineuse de petites discussions, qu'on éloignait l'important pour ne laisser que le trivial, c'était affreusement désagréable comme sensation surtout quand on vous prenait à contre pied, impossible de savoir comment réagir ou comment prendre les choses, obliger de subir une politique attentiste... et il avait de plus en plus l'impression qu'avec ce spécimen la moindre phrase pouvait déclencher une irruption de parole comme un geyser. Alors quoi ? Devait il juste le planter là en battant en retraite ? Sa fierté, si peu développée soit elle, ne l'accepterait jamais mais il n'avait franchement pas envie de rester là, surtout que même si l'attroupement s'était dispersé il y en avait encore d'assez proche pour entendre ce qu'il disait et pour venir mettre leur nez dans les affaires qui ne les regardaient vraiment pas. Il sortit de son silence surprit en intégrant qu'il allait devoir répondre mais encore une fois sa voix semblait avoir disparue et il se contenta de secouer la tête négativement en espérant que ça ne fasse pas jaillir de nouvelles paroles. Peine perdue pourtant, il ne savait pas ce qui était le pire, qu'il s'épanche sur chaque chose ou qu'il semble à tout prix vouloir... quelque chose... il en arrivait presque à vouloir qu'il oublie ses paroles et le laisse tranquille mais évidemment se serait perdre une occasion de voir un hurluberlu pareil. Il attendit donc que l'avalanche se calme à nouveau et lança un regard inquisiteur vers le capitaine de sa garde qui eu un geste vague, la main toujours sur l'épée et l'autre fourrageant sa barbe...

« Nous venons de Glacern, le seigneur mon père m'a nommé à la tête des troupes qu'il a levé à l'intention de son altesse Kohan... nous venons nous présenter devant lui c'est tout... en revanche j'ai l'impression que tout ce que je peut dire va se trouver à mon désavantage, ai je raison ? Enfin... je puis supposer que si c'est le cas vous n'allez pas me le dire évidemment... avec un esprit comme le votre j'ai l'impression que vous pourriez très bien faire parti de la cour... noble d'une quelconque maison ? Ça n'a rien d'un crit_re, c'est simplement que j'aimerais savoir à quoi je doit m'attendre en vivant ici... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeMer 5 Jan 2011 - 7:24

Vengard, à la suite d'un soupir amusé répliqua

Eh bien chapeau, je ne sais pas si vous l'avez fait exprès mais il semble que quoique je m'apprête à dire je serais forcé de vous contredire.

Après une brève pause il repris
Sachez que j'ai pour règle de dire en général ce qu'il me prend l'envie de dire...sous différente formes. Humour cynisme ...et caetera et caetera et caetera. En somme rien à votre encontre, juste un amusement de beaucoup de chose quand à ma provenance...

Faisant un léger mouvement de coté de la tête il continua

...je suis percé au grand jour!

Il mima la une pointe qu'on lui aurait enfoncer dans le coeur avant d'émettre un grand sourire et de reprendre sur un air presque désolé en soupirant

Que voulez vous, nul n'est parfait, j'ai effectivement eut des accointance nobles, mais...

Il se rapprocha et termina sur le ton de la confidence

Ne le répétez pas, cela nuirait à mon commerce

Soudainement, pendant une bonne minute il jaugea le petit groupe sans rien dire et dit sur un ton décidé tout en faisant virevolter sa main qui ne tenait pas sa canne comme si il énumérait

Ah ces jeunes nobles de province qui viennent se perdre pour la bonne cause dans notre chère Gloria...Embûches, crimes et codes secrets...perdition au coin de la rue...vraiment terrible. C'est pourquoi....j'ai décidé de vous accompagner en tant que guide officieux officiel. Mes services ne vous coûteront qu'un peu de bonne humeur, de bons repas aux heures convenable et un peu de votre histoire, je suis en effet curieux de savoir pourquoi vous devez vous présenter....Bien Bien Bien, tout est donc convenu, allons y si vous le voulez bien, j'ai hâte de voir si ces enfariné sont toujours aussi ennuyeux ou si les choses ont évolué! Oooy !

Sur cette interjection finale, ses deux mains jointes sur sa canne il fit un petit saut de joie, puis fit signe à ses compagnons d'avancer, les deux pieds joint, le torse légèrement incliné, indiquant de sa canne la direction par laquelle ils devaient partir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeDim 9 Jan 2011 - 22:07

Encore une fois il ne savait pas quoi penser de cette histoire, il avait l'impression de patauger dans la mélasse avec cet homme, chaque fois qu'il disait quelque chose il se sentait assez bête et n'osait même pas se fier à ses observations ou à ses jugements, à croire qu'il lui fallait aller à l'encontre de ce qu'il pensait naturellement. Cela ne l'ennuyait que par le fait qu'il avait peur de ce que pouvait faire sans même s'en rencontre compte... Il se prit donc à simplement hocher la tête en l'écoutant, ne pouvant guère faire mieux pour le moment même si il ne voyait pas forcément la noblesse comme un défaut, il trouvait simplement que ceux du sud qu'il avait croisé y attachaient bien trop d'importance et s'en gonflait comme des ballons, autant d'ailleurs qu'ils pouvaient se gonfler de vin, de viandes et autres lors de leur festins sous couvert qu'il s'agissait là de leur bon droit.

Il n'aimait pas cette façon de faire et avait un peu peur de ce qu'il allait trouver au château il fallait bien l'avouer, était ce pour cela que l'homme devant lui trouvait qu'il s'agissait d'une imperfection ou était ce pour autre chose ? Il aurait bien posé la question mais n'avait pas envie de s'entendre encore une fois désavouer.. De même il mit quelques instants avant de s'avancer lorsqu'il leur indiqua la rue, puis récupéra la bride de sa monture et le rejoignit en le fixant de ses yeux noirs, un demi sourire d'excuse sur le visage.

« Et bien j'accepte avec plaisir, mais je crains que pour la bonne humeur nous ne soyons point des modèles du genre, les hommes du nord n'ont jamais été réputé très ouvert dans leur démonstration de joie... hommes ou presque hommes d'ailleurs... pour le reste ce sera avec joie mais j'espère juste que vous ne me jugerez pas trop durement, ce qui me conduit ici n'est pas de mon fait... »

Il s'arrêta et contempla, au loin, l'enceinte blanche du palais et un pincement lui serra le cœur, il n'avait fichtrement aucune envie de s'y rendre, même avec la compagnie de son nouveau 'guide' il avait l'impression d'aller au devant d'une exécution capitale sans procès, il n'en informa toutefois pas son vis à vis et se contenta de se forcer à parler...

« En vérité je ne sais pas du tout à quoi m'attendre, je sais simplement ce que j'ai vu sur le chemin et si c'est la manière d'être général des maisons nobles du sud je crois que j'aurais bien du mal à m'y habituer, je ne sais même pas le nom de ceux qui accompagne le sang bleu c'est vous dire et pourtant ce n'est pas faute d'être d'une lignée importante. Je ne m'en fait pas réellement une fierté voyez vous mais je suppose qu'on attend de moi que j'en sache un minimum sur le monde politique d'ici hors ce n'est pas le cas, mon père à beau être vigile du nord il ne nous a même jamais parlé de l'empereur ou de sa cour... comment devrais je défendre notre cause dans un cas pareil et je n'ai que 16 ans, depuis moins de quelque mois, ne le prendra il pas comme une insulte de traiter avec quelqu'un comme moi ? Si encore je pouvais me targuer d'être l'héritié de ma lignée mais néni, je ne suis que le second fils... voilà à quoi j'en suis réduit, je dois avouer ne pas avoir la moindre envie de me rendre là bas. »

Nouvelle pause, nouveau soupire... pourquoi racontait il tout cela à un parfait inconnu, pourquoi avouait il ses peurs ainsi, il avait déjà discuter avec le capitaine de sa garde, un homme rustre mais franc et qui le suivait depuis qu'il avait l'âge de faire deux pas seul, il en avait discuté parce qu'il y était contraint, tant du fait qu'ils étaient tout deux liés l'un à l'autre que du fait que le jeune homme avait besoin d'un appui véritable dans une affaire aussi improbable.

Mais lui là, l'homme enfariné, il était un étranger, pourquoi s'était il sentit de lui dire de telle chose, il perdait vraiment le sens des réalités dans cet endroit complètement fou, lui qui pourtant était si fin et rusé, il se montrait totalement démuni de bon sens... et bien tant pis, chacun pouvait avoir un moment de faiblesse autant que celui ci soit le sien, histoire qu'il ne perde pas la face devant ses juges.

« Par la même occasion... je suis Arrenadd, de la maison Stark. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeMar 11 Jan 2011 - 19:49

A la mention du nom du jeune homme Vengard eu l'air penseur, parlant presque plus pour lui même au début

Stark...Stark...hum J'ai connu un fabriquant d'arme de ce nom là, beaucoup de projets brillant dans l'espoir de sauver le monde...un cousin à vous? Antoine était son prénom.
Haussant les épaules comme si de rien était il se rapprocha du jeune homme et fit d'un air joyeux, faisant de grand mouvement de bras prenant un air des plus théâtral au possible

Ah mais le cadet est important, très important, tu seras le Lige de ton seigneur et frère une fois que tu seras en âge, un frère cadet ça sert à beaucoup de choses : diplomatie, espionnage, petit meurtre entre ennemi, un élément de valeur qui permet de ne pas vexer les hautes autorité sans pour autant risquer les plumes du futur Titré! Le personnage idéal pour un bon compromis!

Il fit une brève pause avant de continuer

Quand aux hommes du Nord...Voyons, vous savez rire, chanter et boire comme tout humain de ces contrées, vous n'êtes pas un elfe que diable! Je ne me fait donc pas de soucis, un verre de vin et une bonne assiette dégèlera tout ça
Invitant Arrenadd à regarder autour de lui il repris

Montre que tu es le fruit de la bonne éducation que t'a donné ton père: Sois poli et dis bonjour à la dame ou à l'empereur quand il te pose une question...après tout la madame ou l'empereur même combat. Haussant les épaules il repris comme si il récitait quelque leçon apprise il y a longtemps et encore bien connue

Fait attention à tes manières, ne passe pas pour un benêt, ne cherche pas à te faire valoir, tu représentes ta famille avec autant de valeur que n'importe lequel des autres membres de ta famille excepté ton père bien sûr. Sois juste dans tes propos, et franc. En répondant honnêtement aux questions que l'on te posera tu rempliras ton devoir si tu dois donner compte rendu. Utilise ta jeunesse comme d'une arme: montre ton envie d'apprendre qui t'a été inculquée dans ta famille - peu importe la vérité la dessus - TU SERAS ouvert d'esprit mais pas indiscret. Dernière remarque : le Nord est loin de la cour et de l'Empereur, on ne demande pas la même chose ds gens de là bas qu'à la progéniture des territoire avoisinant Gloria.

Indiquant d'un mouvement vague de la tête la direction du palais impérial, il repris

J'ai entendu dire que le titré en titre était plutôt ouvert et intelligent, donc ne t'en fais pas trop...

Laissant quelques instant au jeune homme pour assimiler le tout il repris aussitôt de son ton habituel

Que donc peut-être cette cause si importante? Je dois avouer que cela fait longtemps que je ne me suis tenu au courant des tribulations des territoires du nord...bien longtemps
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeMer 19 Jan 2011 - 21:38

Pendant un moment il ne sembla plus être là, physiquement il était bien là mais il aurait put dire n'importe quoi à ce moment là il doutait que l'autre entende, il le laissa donc dans son état pensif en continuant de marcher. Il observa le quartier défilant sous ses yeux, les couleurs vives des tissus, des murs et des échoppes comme un arc en ciel éclaboussant la terre tel une peinture, en temps de paix il aurait volontiers acquiescé qu'il s'agissait d'une vue chaleureuse et bienvenue mais en temps de guerre il craignait que de tel chose ne trouble et n'aveugle les défenseurs, notamment les archers... et ce n'était pas tout, les échoppes et devantures envahissent tellement la rue qu'il serait impossible de faire passer plus de quelques cavalier à la fois et aucun engin de bataille, scorpions et balistes, catapultes mobiles et vorpales, toutes seraient clouées à leur place et tomberaient aux mains des envahisseurs si ils percer les murailles extérieur... et en parlant de muraille elles étaient tellement encombrées, du moins celle de l'intérieur, les maisons s'accolaient à elles, la fumée les dissimulaient en partie, si encore il y avait eu un ordre et une certaine distance la situation aurait été idéal mais ce n'était franchement pas le cas.

Il espérait de tout cœur que jamais la cité ne serait attaquée mais n'était pas assez optimiste pour penser que cela n'arriverait pas, un jour où l'autre, dans cette guerre ou dans une autre Gloria tomberait et ils s'en mordraient tous les doigts mais ça ne le regardait pas, il n'était pas là pour apprendre à qui que ce soit à défendre sa citadelle.

Loin dans le fond se dressait le palais, encore lointain mais qui grandissait à vue d'œil, pourtant il lui paraissait incongru, presque ridicule en comparaison de la titanesque forteresse de Glace et d'acier qu'il avait laissé derrière lui, nanifié le grand palais des rois, cela le faisait doucement sourire... un tel lieu était fait pour la plaisance pas pour la guerre, c'était un palais d'été pas une place forte, il en arrivait à se demander comment on pouvait commander d'ici avant de se souvenir que pour ceux d'ici cette vue était le symbole même de la grandeur et de la puissance des hommes, c'était leur fierté dont il allait se moquer. Pendant ce temps l'homme à ses cotés semblait être sortit de son état pensif, il ne fit pourtant aucun geste dans sa direction, son babillage n'avait aucun sens, qui qu'est été la personne dont il parlait il s'agissait d'un fieffé menteur si il disait avoir du sang Stark dans les veines, la lignée des loups n'avaient jamais quittée son post de vigile au pied des montagnes depuis bien longtemps et les seuls à avoir voyagé étaient des frères jurés de la gardes noires qui n'avaient pas d'enfants et de femmes...

Le reste était un peu plus intéressant ou du moins un peu plus sensé ou du moins le pensa il au début avant de le regarder mi amusé mi dubitatif, était il fou ? Meurtres ? Espionnages ? Cette fois il en était certains il était tombé dans un autre monde, les siens avaient bien trop d'honneur et de dignité pour des bassesses pareils et puis de toutes façons ils servaient le royaume en toutes circonstances et quelque soit le souverain, ils étaient dévoués au peuple avant tout et étaient chargés de détruire les vampires pas les ennemis intérieurs...

Il ne répondit rien non plus, il n'avait pas envie d'entamer un débat là dessus, ça n'avait aucun intérêt mais une chose était certaine, il ne se voyait pas du tout à la droite de son frère et sa venue ici le confortait dans l'idée que cela n'aurait jamais lieu, sans doute sa sœur ou son frère cadet prendrait sa place, tout deux étaient tout à fait digne d'y être d'ailleurs et ils n'avaient pas sa répugnance à se trouver en société. En revanche il esquissa un sourire discret à la mention d'un festin en compagnie de ses hommes... le pauvre enfariné risquait fort de trouver cela lugubre au possible et il n'avait jamais vu Glacern elle même, il ne voudrait pour rien au monde lui infligeait pareil chose d'ailleurs, rien qu'à voir l'expression du héraut impérial venu les voir deux ans auparavant il savait qu'il n'aimerait pas, celui là avait d'ailleurs presque pensé qu'il allait voir arriver un ours rôti et des loups dans la grandes salles.

Mais même si il avait voulu dire quelque chose l'homme avait déjà repris la parole, il écouta donc avec intérêt les conseils même si ceux ci étaient assez bateau ils seraient utile, il avait toujours du mal avec les gens et il rouillait facilement ses bonnes manières après un trop long moment dans la nature, un petit rappel serait toujours le bienvenu... Lorsqu'enfin il se mit à le questionner sur la raison de sa présence en ces lieux il s'arrêta de nouveau et le regarda avec intensité mais toujours silencieux, se demandant si c'était une bonne idée de lui dire et si il n'allait pas lui jouer un tour pendable. Au bout d'une bonne minute toutefois il secoua la tête et se décida à parler...

« Il y a deux ans quand la guerre a débutée mon père a refusé d'envoyer des troupes aider l'armée régulière de l'empereur... » Et là dessus il repris sa marche en silence, tête baissée et regard dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeMer 19 Jan 2011 - 22:43

Comme si on lui avait annoncé une excellente nouvelle Vengard repris à la suite du jeune homme.

Et donc on envois le cadet essuyer les foudres et expliquer le pourquoi du comment à l'Empereur qui serait en droit de pendre haut et court la famille pour une félonie de cette taille...

Il continua, comme ragaillardit par l'infortune du jeune homme, le pas léger et l'idée du même poids

Gamin, j'ai dans l'idée que tu ne vas pas t'ennuyer et que les aventures promettent, assez bavassé, dis m'en plus, peut-être pourrais-je te sortir de quelque mauvais pas dans lequel tu auras la déveine d'aller te fourrer. Les affaires reprennent mon cher.

Semblant se parler seul il reprit, observant ses habits, et les époussetant par la même occasion

Thelma, Louise, l'aventure reprend! L'empereur, mes chéries, l'empereur! Le Titré en Titre. Complot, trahison, politique et magie fourrures et vaisselles! Imaginez un peu quelles aventures nous pourrons entreprendre. Il va falloir me ressaisir d'Ignacio pour sûr. La Troupe se reforme, les carottes sont loin d'être cuite et je rencontre du monde:

Il reporta son attention brièvement sur le jeune noble, toujours aussi décontracté, montrant la direction à prendre pour aller au Palais

En route pour la Grrrrande Confrrrontation!

Il écarquilla les yeux, comme sous le coup d'une illumination

Par mes aïeux, on pourrait en faire le titre d'une pièce de théâtre, la Grrrrande confrontation...Ouii..oui je vois ça d'ici, excellent! Allons-y!

Guidant la petite troupe il se dirigea dans le dédale des rues de la ville, n'hésitant pas à décrire avec moult précision les mensuration de son prochain projet, avec des éclairs, des histoires de corruption, d'amour de trahison et de beauté à sauver, un cocktail détonant selon lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeJeu 27 Jan 2011 - 16:29

Il le regarda, à moitié comme si il lui avait poussé une seconde tête, à moitié comme si il lui débitait une poésie en verlant elfique, tout cela en essayant de ne pas montrer ce qu'il pensait, à savoir qu'il était un peu fou sur les bords et qu'il se demandait jusqu'où cela allait... Bon il avait vu juste même si ce n'était pas difficile avec ce qu'il avait dit de comprendre de quoi il retournait exactement mais c'était la manière dont il l'annonçait, et le fait qu'il avait l'air d'avoir reçu un présent d'anniversaire qui le laissait pensif, bon il pouvait comprendre que cela ne le regardait en rien et qu'il ne se sentait pas concerné le moins du monde par cette histoire et il comprenait même qu'il puisse trouver cela ridicule, en fait il était prêt à acquiescer à n'importe quoi ou presque concernant cette histoire mais tout de même, il aurait put essayer de paraître moins réjouit, au moins devant lui.

Mais il ne lui en tenait pas rigueur, comme pour toute chose, une fois le premier moment passé il plongeait de nouveau dans l'indifférence la plus totale et la plus profonde... que cela ai rapport avec n'importe quoi c'était la même chose, la même rengaine, quelque chose attirait son attention par son coté inhabituel, il était curieux et donc allait voir, la curiosité étai assez forte chez lui même si c'était loin d'être maladif comme chez certains autres, quelques pics par ci par là mais rien de bien conséquent et surtout une fois passé ce cap là il retombait progressivement dans son habituel état contemplatif et au diable la nouveauté... et chez lui le désintérêt n'avait rien de méchant ou de hautain, il ne repoussait rien, de jugeait rien, ne faisait pas le moindre commentaire, il laissait simplement la vie se dérouler autour de lui et rentrait en lui même pour y penser à son aise. Il avait prévu que son intérêt durerait un peu plus mais ce n'était que l'immédiat, il se doutait qu'avec les frasques que promettait l'individu il trouverait bien une manière de regagner sa curiosité, celui là ne semblait franchement pas comme le reste de ce qu'il avait vu et il en déduisait à demi que si il n'était pas comme eux alors il ne pouvait être que mieux puisqu'il avait l'air de comprendre que ceux d'ici ( à défaut de savoir exactement comment il devait les appeler, les nobles avaient trop de codes à son goût, ou du moins du peu qu'il savait ceux du sud en avait beaucoup ) n'étaient pas franchement aimés, ou alors c'était un effet de son imagination, peu importait vraiment, ce n'était pas le genre de sujet sur lequel il s'attarderait dans un moment pareil il avait déjà assez de chose à penser sans en plus en rajouter avec du supplément inutile. Une fois l'épreuve «  justification » passée il verrait bien dans quelle situation il serait à ce moment là et à quoi il devrait penser en priorité... A la demande de développer son récit il haussa simplement les sourcils et indiqua son capitaine d'un geste las, celui ci lui lançant un regard à la fois compréhensif et un peu amusé, sachant pertinemment que son lord avait épuisé ses réserves de paroles pour la semaine à venir et devait encore s'adresser à l'empereur, une tâche qui allait se révéler d'autant plus ardue à présent...

Il serra la bride de sa monture entre ses doigts, se laissant porter par la sensation du cuir, il aurait volontiers parcouru la campagne à cheval, galopant dans les plaines en laissant le vent jouer avec ses courtes mèches dont les reflets bleus attiraient présentement l'attention d'un certain nombre de passants dont le regard alourdissait ses pas comme une cangue d'argent qui lui faisait ployer les épaules et baisser la tête. Il se sentait totalement étranger, cela ne l'avait pas quitté auparavant bien entendu mais auparavant il y avait la curiosité du lieu, la découverte et la nouveauté mais une fois l'éclat premier passé ne restait que ce qu'il avait ignoré jusque là, les regards, la longueur du chemin, le babillage de l'enfariné... Il releva subitement la tête en sentant l'ombre de la muraille intérieur tomber sur lui et cligna enfin des yeux, observant la pierre alors qu'il franchissait la porte sur un signe de la garde pour atterrir dans le quartier des nobles, plongeant dans un autre monde qui le fit s'arrêter un instant pour jeter des coups d'œil à droit et à gauche.

Tout était différent, trop peut-être... tout était net et sans tâche comme une peinture ou une construction de cristal, blanc immaculés des pavés de la rue, égales et net, blancheur des maisons et couleurs chatoyantes des tissus précieux et surtout silence soudain... c'était le plus marquant, cet espèce de silence étrange après le grondement permanent et varié du quartier marchand, le doux murmure presque éthéré, c'était comme de plonger dans l'eau glacée par une après-midi particulièrement chaude, en faisant disparaître les contours du monde du dehors. En fait s'en était presque violent, ce changement, et assez malvenu, trop brutal, trop... il se sentait presque davantage hors de propos ici qu'en bas dans la rue bondée, ici ce n'était, ou du moins ça n'avait pas l'air tellement vivant, c'était plus un domaine de statu et de richesse, si les habitants de ce quartier là étaient les nobles son maitre était bien l'or, la richesse, la puissance... tant de chose auxquels il n'accordait pas la moindre importance.

Et puis tout semblait si factice, si guindé, même en étant noble il savait qu'il n'avait pas sa place dans un lieu tel que celui ci... Il entre-aperçu une femme en robe lamé rouge passant près d'une fontaine mais ce fut tout, l'endroit semblait désert et il en fut soulagé, il n'avait pas envie d'essuyer les regards des habitants de ce quartier ci, peut-être parce qu'il se doutait à demi que lesdits regards ne pouvaient être que mauvais et méprisant. La troupe avança au travers des rues impeccables, les sabots des chevaux bruissant sur les pavés comme une sonnerie d'approche tandis qu'ils se dirigeaient vers la dernière muraille. Contrairement à lui les hommes d'armes ne s'interdisaient pas de commentaire à voix basse sur les lieux et il en fut à demi amusé, du moins eux avaient ils le droit d'en faire, ils annonçaient ce que lui pensait tout bas... Il imagina un instant leur guide vivre dans une des magnifiques demeures qu'ils croisaient et l'idée même en était saugrenue, il détonait complètement dans un décor pareil... mais en même temps imaginer les nobles d'ici chez lui était encore pire, ils ne tiendraient jamais plus d'une minute parmi le froid et les pierres...

Ce fut sur ses entre-fait qu'ils atteignirent la porte de la muraille donnant sur la cour extérieur du palais, après avoir échanger quelques mots d'avec les gardes en faction ses gardes furent invités à attendre là son retour. Lui même se tourna vers Leur guide improvisé et se tint là à l'observer un moment, ne sachant pas trop quoi dire et surtout ne sachant pas si il irait plus loin, certes il avait bien dit l'accompagner et tout le reste, si il ne répondait pas cela ne voulait pas dire qu'il n'entendait pas, il n'était pas sourd du tout mais maintenant qu'il y était que devait il lui dire ? D'un coté il avait envie de continuer comme précédemment et de ne rien dire, voir de le laisser faire ce qu'il voulait après tout cela ne le regardait qu'à demi et il était bien plus âgé que lui mais d'un autre coté il devait admettre que l'idée de se présenter avec lui à coté n'était pas des plus agréable, qui sais ce que l'empereur allait dire hein ? Finalement il secoua la tête et parla, enfin....

« Je vais me rendre dans la salle d'audience... que vous venez ou nom je vous remercie de votre aide. Je suppose que l'on se reverra. »

Et là dessus il se remis en selle et franchis les portes sous le regard de la troupe en essayant d'avoir l'air détendu malgré le fait qu'il appréhendait de nouveau ce qui risquait de ce passer. Et avec tout ça il vit à peine le château se dressant devant lui, il fallu un mouvement de son capitaine, le seul à l'accompagner, pour qu'il contemple enfin la demeure des souverains des hommes... Cela au moins avait l'air à peu près comme on le lui avait décrit même si il était déçu et il ne put s'empêcher de noter au fur et à mesure les améliorations que l'on pouvait y apporter, il n'en dirait rien ou du moins peut-être pas avant des mois mais enfin si il devait rester coincer dans un lieu pareil autant qu'il soit protéger, le lieu et pas lui, lui avait ses hommes bien entendu et ne disait on pas qu'un soldat du froid valait trois soldats du sud ? Il serait amplement temps de voir si cette affirmation était exacte ou non....


[HRP : Rp fini ici ? qu'est ce que tu préfère ?]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitimeSam 29 Jan 2011 - 18:24

Vengard laissa échapper pour toute réponse un large sourire, rajusta Thelma et Louise, se mis à chantonner et suivis Arrenadd,

Aller ou ne pas y aller...tel n'est pas là la question! C'est décidé! Pour le reste présentez moi comme un conseillé, un mentor, un tuteur, bref une désarmante partie intégrante, je ne serais jamais loin.

Laissant échapper un petit rire avant de regarder aux alentour il repris

Hordes d'ennemis, trahisons, complots politiques...que d'aventures dont je ne me lasserais jamais. Devez-vous faire autre chose que rendre compte devant l'empereur? Sinon...je pourrais vous suggérer un tour de cette bonne ville qu'est Gloria histoire que vous ayez des choses à raconter à votre retour...

Vengard arrêta de parler un instant à Arrenadd pour faire connaissance avec ce qui semblait être le second, le capitaine

Nous allons nous A-MU-SER, je vous le garantis

Il revint sur le jeune homme, un bras indiquant la direction vague du palais pour juste laisser un:

Allons y! En route pour la salle d'audience!

Restez bien en ligne pour la suite des nouvelles aventure des compères Arrenadd et Vengard...mais sur un autre récit. (HRP : RP terminé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Empty
MessageSujet: Re: Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Le silence est d'argent, ma parole est d'or! Et les cuillères alors? RP ouvert à tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!
» Quand on manque d'argent .. [PV Yozora]
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» Présentation Moustache d'Argent | À FINIR D'ICI LE 20 JUIN |
» 2éme entraînement de nuage d'argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-