Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Chasing the Dragon [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Chasing the Dragon [TERMINE] Empty
MessageSujet: Chasing the Dragon [TERMINE] Chasing the Dragon [TERMINE] Icon_minitimeDim 28 Mar 2010 - 18:00



Il avait été choisi. Il avait été nommé, ainsi qu'une petite poignée d'autres vampires, pour cette quête. Et quelle quête ! Aller chercher un oeuf et le ramener au clan vampirique. Poursuivre les dragons, au moins un des trois seuls à peut-être exister encore, et le ou les ramener parmi eux. Si l'oeuf pouvait par la même occasion éclore, ce serait encore mieux, mais au moins les vampires auraient en leur sein un des oeufs et pourrait éviter qu'il tombe aux mains des autres. Le mieux serait encore que les jeunes élus trouvent les trois oeufs, mais bon, c'était peut-être espérer beaucoup, avait déclaré, fort sagement, un des vieux conseillers de Lorenz. Mieux valait ne pas trop espérer et miser sur un déjà. Ensuite... Et bien ensuite ils aviseraient.

Ce raisonnement se tenait, Eliow en convenait. Mais... mais par tous les dragons sanglants, comment se faisait-il que lui, Eliow Wriendel, protecteur des archives, ait été nommé parmi les "élus", comme ceux qui les avaient choisi aimaient les appeler, pour cette quête ?! Stupide idée, que celle-ci. Lui ? Partir à la quête d'un oeuf ? Avec sa patience légendaire et ses colères dévastatrices tout aussi légendaires ? Les vampires n'étaient déjà pas d'un caractère très calme ni très solidaire, mais celui d'Eliow devenait détenir le pompom ! Non, vraiment, il avait beau se torturer les méninges, il ne comprenait pas comment ils en étaient venus à le désigner lui. De ce qu'il avait entendu dire, Lorenz et Kylian avaient, pour une fois, été d'accord sur son nom, pour qu'il fasse partie de cette expédition, et qu'il tente d'honorer son clan. Ce qui était plus étrange encore aux yeux du jeune vampire qu'il était. Comment deux êtres censés se détester tant leurs idées pouvaient être opposées sur certains points pouvaient se mettre d'accord sur une telle ineptie ? Et pouvaient l'envoyer de concert dans une entreprise qu'Eliow considérait déjà comme farfelue, impossible et désespérée.

Oui, vous l'aurez compris, il était d'une humeur très optimiste. Mais tel était son caractère. Et ce n'était pas parce qu'on lui avait confié une mission soit-disant cruciale, qu'il aurait plutôt qualifiée de suicidaire, qu'il changerait pour autant cet état de fait. C'est donc plus que boudeur et taciturne qu'il avait pris la nouvelle. C'est tout aussi boudeur et renfermé qu'il avait refusé de partir avec les autres. Il savait qu'il ne pourrait refuser de parti pour cette quête trop longtemps. Ou alors ce serait pour lui l'exil pur et simple... ou la mort tout simplement, s'il titillait trop la patience quasi inexistante de Lorenz, d'un tempérament très coléreux. Il savait que le fait de n'être pas parti avec les autres était déjà très mal vu. Deux anciens étaient déjà venus le voir dans la soirée pour l'enjoindre de préparer son départ au plus vite et d'obéir avant qu'il ne soit trop tard. Entendez par trop tard "avant que Lorenz ou un de ses sous-fiffres ne décident de venir le tirer de son antre lui-même".


Eliow était tendu, rageur et allait colère sur colère. Il n'avait aucune envie de partir de sa caverne, et n'avait encore moins aucune envie de parcourir le monde après une quête qui n'avait aucun sens à ses yeux. Poursuivre le dragon ? Et puis quoi encore ! Ces créatures avaient quitté Armanda et les avait abandonné depuis pas mal de temps. Bien avant même qu'il ne vienne en ce monde lui-même. Alors comment pouvait-on croire que quelques uns d'entre eux étaient encore là, même si à l'état d'oeuf, et n'attendaient plus qu'eux ? Si tel était le cas, il l'aurait su bien plus tôt, n'est-il pas ?

C'est sur cet état d'esprit, des plus ouverts, qu'Eliow décida de prendre un peu de repos. Non pas dormir, pas vraiment, il n'en avait pas vraiment besoin. Disons juste... laisser son esprit divaguer au loin, tout en contemplant les petites vaguelettes qui agitaient légèrement la surface du lac noir, près duquel il était venu se réfugier. La contrée du lac noir n'était pas des plus joyeuses et donnait froid dans le dos à maintes créatures, y compris parmi les vampires. Au moins sur ces rives, il était presque sûr qu'on ne viendrait pas perturber ces divagations...
Revenir en haut Aller en bas
Dracos Honoris
Dracos Honoris
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
Chasing the Dragon [TERMINE] Left_bar_bleue0/0Chasing the Dragon [TERMINE] Empty_bar_bleue  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

Chasing the Dragon [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Chasing the Dragon [TERMINE] Chasing the Dragon [TERMINE] Icon_minitimeDim 28 Mar 2010 - 19:44

Ah les vampires... Une bien drôle de race qui avait bien des torts mais qui les avaient aussi payé très cher. Malgré tout, la plupart d'entre eux ne semblaient pas encore avoir compris qu'ils ne pourraient pas survivre sans coopérer avec les autres races et chercher des solutions. L'idée commençait à faire son chemin par le biais de quelques esprits plus avancés mais ils étaient bien en mal de faire accepter ce genre de chose à leurs camarades... Pour peu qu'il y ait un esprit de camaraderie chez les vampires !
L'esprit protecteur qu'il était ne faisait pas de différences entre les races. Les vampires étaient aussi dignes que les autres de tenter de reconstruire le continent, ils avaient encore beaucoup à apprendre certes mais n'était-ce pas le propre de tous les peuples ?
Soucieux de laisser sa chance à chacun, il avait soigneusement sélectionnés les élus parmi chaque peuple, envoyant des rêves aux rois, reines et chefs de clan pour qu'ils fassent les bons choix. Il avait été assez déçu de voir la réaction avide de certains et heureux voir amusé de voir les réactions diverses des autres.

La réaction d'un vampire en particulier l'avait amusé. Celui-ci était vraiment un ronchon, et il ne comprenait absolument pas les raisons qui avaient poussé ses chefs à le choisir, si il savait... Et comme il était jeune..
Le Dracos se devait d'accorder la même attention à tous, mais il devait avouer que celui-là l'inquiétait plus que les autres. Qui sait-ce qu'il serait capable de faire avec son libre arbitre ? Le Dracos connaissait beaucoup de choses, mais il savait aussi que les êtres vivants étaient capables de surprendre, même un esprit comme lui.
Il avait assisté au départ de tous les élus vampires et autres, mais n'avait pu que remarquer le refus de celui-ci. Il ne voulait pas partir, il n'aurait pas le choix cependant mais... Quelles bêtises allait-il être capable de faire ? C'était d'autant plus ennuyeux qu'il était celui qui se lierait au dragon... Il était déjà lié à lui en quelque sorte, mais ça seul le Dracos pouvait s'en apercevoir...

Pauvre petit être qui croyait ainsi résister à son destin et qui ne faisait que s'y soumettre. Les êtres vivants avaient-ils vraiment un libre arbitre ? Par moment le Dracos en doutait...
Il l'avait observé tandis qu'il se dirigeait vers le lac, ses pas l'auraient-ils mené là si son inconscient n'avait pas été attiré par l'être qui devait se lier à lui ? Sans doute pas... Il ne manquait plus qu'un petit coup de pouce à présent pour faire que le sanguinaire plonge vers sa destinée.

******

« Debout Eliow. »

Une voix ferme mais douce, le vampire ancestral est débout sur la rive. Le même visage, la même voix, le même corps, les mêmes yeux, rien d'étrange dans l'apparence d'Alden si ce n'est qu'il était sensé être mort...
Quoi de plus logique pour le Dracos Honoris que de prendre l'apparence de l'ancien mentor du vampire pour venir s'inviter dans ses rêves ? Qui d'autre pourrait le persuader d'accepter son destin ? Personne sans doute...

« Réveilles toi, ton destin commence ici... »

Il ne laissa pas au vampire le temps de s'étonner, préférant expliquer rapidement :

«La mort n'a pas d'échappatoire Eliow, nous sommes dans tes rêves. Eux seuls peuvent te permettre de communiquer avec moi à travers le Dracos Honoris, avec son assentiment. Je suis envoyé pour te convaincre, mais j'ai peu de temps... »

Il ne désirait pas être coupé et leva une main pour signifier à son élève qu'il n'était pas encore temps de poser des questions :

« Tu es un dragonnier Eliow, tu l'as toujours été. Tu n'as pas encore été lié physiquement à ton dragon mais vos âmes sont déjà proches, il t'attend. Tu sais déjà où il se trouve, au fond de toi... »

Son regard se fit plus vif lorsqu'il enchaina :

« Je connais ton cœur, je sais que tu ne supporte pas qu'on t'indique ton chemin mais c'est ainsi. Vas-tu refuser cette chance simplement parce qu'elle t'est imposée ? »

Cette fois il se tait, son regard est sérieux et presque sévère, il transperce le vampire...


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Chasing the Dragon [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Chasing the Dragon [TERMINE] Chasing the Dragon [TERMINE] Icon_minitimeMar 30 Mar 2010 - 19:44

« Debout Eliow. »


Une voix grave. Une voix qui le fit rudement sursauter alors qu'il était presque parti dans le pays des rêves et des songes en tout genre comme il savait si bien le faire.

« Réveilles toi, ton destin commence ici... »

Ce n'était pas comme s'il avait le choix de ne pas se réveiller, pour tout dire. Cette voix forte venait de finir de l'extirper de ses pensées.

Ou pas...

Etait-ce un fantôme ? Etait-ce encore une lubie de son esprit torturé ? Se demanda-t-il en voyant soudain quels traits le spectre arborait. Oui, spectre. Car... car son ancien mentor défunt ne pouvait pas être là, debout devant lui, n'est-ce pas. Non, impossible, il était mort, en cendres. Et il n'avait rien d'un phoenix à ce qu'en savait Eliow. Il n'était donc pas capable de renaître de ses cendres. Il était donc imposible qu'Alden se tienne ainsi devant lui. Et encore moins qu'il lui parle.

«La mort n'a pas d'échappatoire Eliow, nous sommes dans tes rêves. Eux seuls peuvent te permettre de communiquer avec moi à travers le Dracos Honoris, avec son assentiment. Je suis envoyé pour te convaincre, mais j'ai peu de temps... »

Ou peut-être que si ? Soudain le doute s'insinuait en Eliow. N'était-ce donc qu'un rêve ? Quel dommage... Vraiment. Il avait soudain comme un regain d'espoir. Faux espoir visiblement. Le Dracos Honoris, disait-il. Si le Dracos Honoris était si puissant pour le faire s'incruster dans ses rêves, pourquoi ne pouvait-il pas le faire revenir dans sa vie ? Tout simplement ?

Mais rien n'était simple en ce bas monde, il fallait croire. Eliow était sur le point de répondre quand l'autre lui coupa toute tentative d'un signe impérieux de la main.

« Tu es un dragonnier Eliow, tu l'as toujours été. Tu n'as pas encore été lié physiquement à ton dragon mais vos âmes sont déjà proches, il t'attend. Tu sais déjà où il se trouve, au fond de toi... »

Dragonnier ? Non, vraiment, tout ceci ne devait être qu'une blague. Une mauvaise blague assurément. déjà qu'on le nommait "élu" et maintenant on le nommait "dragonnier" ? Mais c'était quoi toutes ces sornettes ? Qu'est-ce qu'on espérait de lui à la fin ? Qu'il sauve le monde peut-être ? Déjà qu'il avait du mal à se sauver lui-même, alors le monde... Et ce n'était pas comme si c'était son principal souci aussi, n'est-ce pas ?

« Je connais ton cœur, je sais que tu ne supporte pas qu'on t'indique ton chemin mais c'est ainsi. Vas-tu refuser cette chance simplement parce qu'elle t'est imposée ? »

Hum... visiblement, oui, on lui demandait de sauver le monde et compagnie. Et de devenir dragonnier. Ce regard sévère ne trompait pas, c'était bel et bien le regard qu'il avait si bien connu de son mentor. Un mentor qui ne lui avait jamais menti. Et l'espace d'un instant, Eliow oublia presque qu'il ne s'agissait que d'un rêve. Et que peut-être, peut-être, tout ceci n'était qu'un mauvais songe... qui se dissiperait à tout jamais quand il se réveillerait...


- Mais je... Pourquoi... Pourquoi...

"Quelle éloquence !" Se morigéna-t-il intérieurement, en se mordant la lèvre, confus de ses propres bafouilements. Pourquoi quoi ? Pourquoi lui ? Pourquoi Alden était-il là devant lui et comment ? Pourquoi ne revenait-il pas tout simplement à ses côtés ? Pourquoi le disait-on dragonnier ? Pourquoi lui et pas un autre ? Pourquoi serait-il obligé de répondre à cet appel ? Pourquoi ne pouvait-il pas dire non ? Pourquoi devait-il croire tout cela, et qu'est-ce qui lui disait que tout ceci n'était pas pur mensonge à la face du monde et d'Armanda ? Tant de pourquoi se bousculait dans sa tête soudain, que pas un seul ne parvint à sortir à haute et intelligible voix.

Seul son regard parla pour lui, tentant de sonder, en vain, le spectre qui se tenait devant lui. Pourquoi, criait-il silencieusment. Pourquoi ne lui répondait-on pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Dracos Honoris
Dracos Honoris
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Vénérable dragon
Expérience:
Chasing the Dragon [TERMINE] Left_bar_bleue0/0Chasing the Dragon [TERMINE] Empty_bar_bleue  (0/0)
Xp disponibles: 0

Maître du Jeu

Chasing the Dragon [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Chasing the Dragon [TERMINE] Chasing the Dragon [TERMINE] Icon_minitimeMer 31 Mar 2010 - 14:13

Il était complétement perdu.. Et mécontent aussi...
Une lueur d'amusement brilla dans l'œil du vampire ancestral. Il était vrai que le Dracos Honoris jouait un bien drôle de tour à ce garçon en voulant faire de lui un héros, drôle de choix... Quoique peut être pas, il était froid et quelque peu égocentrique c'était certain mais il avait aussi cette curiosité ravageuse et ce fort caractère qui le mènerait facilement jusqu'au bout du monde. Son dragon ne serait peut être pas formidablement bien accueilli ou guidé dans ses premiers pas mais nul doute que le fier vampire ne laisserait rien lui arriver. Et puis... Il l'aimerait bien sur, c'était ainsi pour chaque dragonnier. Cet attachement ne pouvait être rejeté, il était magique. D'ailleurs la carapace du jeune vampire n'avait plus aucun effet sur Alden, et depuis bien longtemps. Il avait beau cacher ses sentiments au fin fond d'une chape glaciale, ça ne prenait pas. Il serait un excellent dragonnier, qu'il le veuille ou non d'ailleurs.

« Je n'ai pas les réponses, j'ignore pourquoi tu as été choisis même si je ne doute pas que tu seras digne de cette chance. »

Nouveau regard sévère, et il avait plutôt intérêt à en être digne ! Alden n'avait pas très envie d'être celui qui aurait formé un dragonnier incapable de prendre ses responsabilités ! Vous imaginez la honte qu'il aurait auprès des autres morts ? Auprès des elfes par exemple qui n'hésiteraient pas à souligner encore que les vampires étaient voués à disparaître ? Plutôt mourir encore une fois !

« Et maintenant j'aimerais que tu cesses de jouer les enfants et que tu te prennes enfin en main. Ce n'est pas parce que je ne suis plus là que tu dois te laisser aller, je te surveille tu sais ? Je serais très mécontent de voir que tu n'es pas digne du destin qui est le tien. »

Dur, encore. Il avait toujours été dur, sans concession. Mais il savait que c'était ainsi que l'on faisait avancer les gens, en les poussant. Devrait-il le pousser dans le lac ? Cela risquait d'être difficile sans corps physique mais il pouvait peut être le faire rien que par la parole.. Ne ressentait-il pas son dragon qui l'appelait ? Ne ressentait-il pas ce lien qui l'attirait vers les profondeurs ? Il ne pouvait pas l'ignorer, Alden lui même sentait la magie qui se concentrait en ce lieu et en cet instant ! Quelque chose de très important se jouait, et le continent magique le ressentait...



********

Tadam, tadam, tadam... Quel était ce bruit ?
Le dragonnet mit un instant à comprendre qu'il s'agissait en fait des battements de son cœur. Pourquoi s'emballait-il ainsi ? Et pourquoi d'un seul coup sortait-il de sa léthargie pour se sentir si vivant, si excité ?
Jamais il ne s'était senti ainsi. Il avait passé des siècles à attendre sans s'impatienter, plongé dans une rêverie semi éveillée et incapable de percevoir le défilé du temps. Mais là... Ici et maintenant, il se sentait éveillé et impatient. Quelque chose se passait, il le sentait et il mourrait d'envie d'en savoir plus. Il remua dans sa coquille, grattant la surface qui lui semblait si dure. Devait-il la briser ? Était-ce le moment ? Non... Il manquait quelque chose...
Il sentait une présence, était-elle proche de lui ? Il ne le savait pas trop en fait mais ce qu'il savait, c'est qu'il l'attendait depuis longtemps. Il lui avait toujours semblé qu'il attendait quelque chose, il comprenait à présent que ce qu'il avait attendu c'était cette présence. Cet esprit qui lui semblait si proche et pourtant encore trop lointain du sien. Un esprit qu'il aurait voulu envahir pour y mêler le sien, un esprit qui était lui aussi... Qui était une partie de lui... Son cœur battait plus vite, allait-il mourir ici ?

********



« Le moment est venu Eliow, il t'attend. Il ne peut pas vivre sans toi. Et toi tu ne pourras pas vivre sans lui. Vas ! »

Il a reculé de quelques pas, s'écartant de l'eau silencieuse. Il n'a pas expliqué à son élève où se trouve l'œuf mais il sait que celui-ci le sait déjà. Il sait aussi qu'une fois qu'il aura plongé il n'aura aucun mal à mettre la main sur la sphère : l'esprit de son dragon le guidera. Et qui sait ce qu'il trouvera d'autre dans ce lac sensé être hanté ? Le maitre ne s'inquiète pas pour son élève, les gardiens du lac n'empêcherait pas l'élu de s'emparer de leur trésor. Ils seraient sans doute soulagé d'être enfin libéré du poids terrible de leur mission.

« C'est ton destin, tu n'as pas le choix... »


Grand executeur de la Draco Genesis

Honore ta parole et tes pairs,
Ou tu devras prendre garde à ma colère !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Chasing the Dragon [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Chasing the Dragon [TERMINE] Chasing the Dragon [TERMINE] Icon_minitimeMer 31 Mar 2010 - 16:24

Ah bah bravo, si même son ancien mentor, ou son spectre, à vous de choisir, ne savait pas les réponses ! Comment était-il censé les savoir lui aussi ? Digne de cette chance ? Euh... un instant... de quelle chance il parlait ? Non, parce que, pour, lui, toute cette mascarade (il ne pouvait s'agir que d'une mascarade, n'est-ce pas ?) n'était en rien une chance. Une plaie, une dévastation de sa petite vie de vampire, une calamité, une catastrophe, ou une apocalypse, oui, mais une chance... sans doute ne devait-il pas avoir lu le même grimoire de traduction alors.

Ouch, il connaissait ce regard sévère. C'était celui qui lui disait : "ne me déçois pas". Et il connaissait ce ton froid et tranchant aussi. Bon, message reçu, il n'avait pas le choix. Son mentor semblait déterminé à le secouer même ad patres s'il le fallait pour qu'il accomplisse "dignement" la folle et "chanceuse" mission qu'on lui avait confiée. Merveilleux en somme. Destin qui était le sien ? Quel destin ? Par les cendres de leurs ancêtres, qu'est-ce qu'il détestait quand son mentor parlait en charade de la sorte. Il était nul en charade lui ! Mais bien entendu, Eliow garda précieusement ce commentaire pour lui, comme il l'avait toujours fait face à ce regard dur et exigeant qu'il ne connaissait que trop bien. Son ancien mentor, même défunt, serait bien capable de jouer au phoenix pour revenir d'entre les morts et le hanter à vie si jamais il lui venait à l'idée de ne pas se montrer digne de son enseignement.

Cela ne réjouissait en rien Eliow, mais il savait aussi ne pas vraiment avoir le choix pour cette fois-ci.

...

Tadam... Qu'était-ce que cela ? Son regard sombre scruta les environs pour tenter de comprendre... de..

Tadam, tadam... Ce n'était pas loin. Vraiment pas loin. C'était...

Tadam, Tadam, Tadam.... C'était en lui. En lui. Son coeur qui semblait battre à tout rompre. Mais... mais n'était-il pas censé ne plus avoir de coeur ? Non, ce n'était pas vraiment son coeur. Pourtant il entendait bel et bien un battement de coeur... en lui... tout en venant d'un autre... Etait-ce possible ? Comme si...

Tadam, Tadam, Tadam... Comme si on l'appelait. Oui, on l'appelait. Qui « on » ? Certainement ce qu'il était censé chercher, lui assena le peu de raison qu'il lui restait. Ce devait être son dragon donc. « Son »... Etrange comment, à entendre ce coeur battre dans son esprit et dans son être, il avait déjà l'impression d'être... Arf d'être lié. Qu'il détestait ce mot !

Mais oui, il semblait lié. Il le sentait. Au plus profond de son âme et au plus profond de ses tripes. Il le sentait. Là, l'oeuf était là. Dans... dans le lac. Le lac noir semblait vibrer de cette présence qui l'appelait soudain si fort, si brutalement. Et si doucement à la fois.

« Le moment est venu Eliow, il t'attend. Il ne peut pas vivre sans toi. Et toi tu ne pourras pas vivre sans lui. Va ! »

Oui, il l'attendait. Il savait devoir y aller. Mais..

Mais il avait peur d'y aller. Et son mentor qui reculait, le laissait là, l'abandonnait !

« C'est ton destin, tu n'as pas le choix... »

Non il n'avait pas le choix. Mais pourquoi lui, vraiment ? Pourquoi lui ? Qu'avait-il donc fait au Dracos Honoris pour qu'il soit ainsi maudit ? Peur, il avait peur comme rarement il l'avait eu. La seule fois où il avait senti une peur si intense était le jour où il était décédé, et où il avait été transformé en vampire. Cette renaissance, si l'on pouvait parler ainsi, avait été douloureuse. Eprouvante.? Terrifiante. Le serait-ce aussi ?

La silhouette d'Alden disparut tout à fait, le laissant soudain seul, avec lui-même. Non, pas seul. Il y avait cette présence, présence qui l'appelait.

Le lac. Un pas. Peur, froid, excitation aussi.

Un pas encore, l'eau remuant doucement autour de ces jambes alors immergées peu à peu. Douces sensations qui s'insinuaient en lui, en même temps que les mouvements d'onde perturbaient la surface polie du lac à mesure qu'il pénétrait dans les eaux.

Un autre pas et cette fois tout son corps sous l'eau, tenant de s'adapter à ce nouvel environnement qu'il avait peu apprivoisé encore. L'eau. Le lac. C'était donc cela le lac noir ? Cette présence pesante, cette atmosphère lourde d'un passé mystérieux. Etait-ce le poids d'une quête ancestrale qui les enveloppait alors ? Une quête dont il reprenait alors le flambeau ?

Un brusque éclat de lumière au loin, au fond du lac. Une brassée. Deux. Toujours plus profondément. Nager. Nager et encore nager, jusqu'à ce fond qui bouillonnait à l'image des sensations qui virevoltaient en lui à chaque mètre franchi. Encore cet éclat. Cette fois plus distinct. Là, dans la terre du sol bourbeux...

Une lame... Encore tranchante. Une épée ?! Et quelle épée... magnifique. majestueuse, de sa lame gravée d'un dragon d'un côté et d'un nom de l'autre. Freya. Freya... Etrange comme inscription...

Tadam... tadam... tadam...

Mais de nouveau cette sensation de battement. Plus fort encore. Plus bouleversant, ravissant ses sens et emprisonnant son âme.

Tadam...

C'était là. Tout près. Oui, là, dans cette sacoche. Et attrapant la bandoulière comme il le put, Eliow tira de toutes ses forces pour extirper le vieux sac de la bourbe qui l'entravait.

Il ne s'attarda pas plus longuement et remonta à la surface avec ses deux butins. Sortant des eaux glacées, qui même pour un vampire n'étaient pas forcément des plus agréables, il se hissa sur les rives et se laissa mollement tombé contre une roche. Bien à l'abri des regards que ce soit les regards de possibles vampires entrant ou sortant de l'antre de son peuple ou que ce soit des regards venant des cieux...

La sacoche. Etait-ce donc ça qu'il était censé trouver ? Eliow ouvrit alors sa trouvaille avec une précaution qui ne lui était pas coutumière. Un oeuf. C'était donc un oeuf comme ça qu'il devait trouver ? Non pas que ce soit un oeuf banal ou laid, entendons-nous bien. Mais... mais c'était tout de même si étrange... Cet oeuf noir, strié de nervures rouges telles des veines courant sur la coquille, happait toute son attention.

Tadam...


C'était bien ça qui l'avait appelé. C'était bien lui.

Doucement, comme s'il avait peur de le casser ou pire de le blesser, Eliow passa une main hésitante sur la surface polie et sombre du petit oeuf. C'était... électrisant. Magnifique. Et terrifiant.

Tadam...

Magique ! Purement magique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Chasing the Dragon [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Chasing the Dragon [TERMINE] Chasing the Dragon [TERMINE] Icon_minitimeMer 31 Mar 2010 - 18:59

Cette fois ça y était, il avait plongé...
Satisfait le fantôme, car c'est bien ce qu'il était, laissa un demi sourire énigmatique éclairer son visage blafard. Un vent surnaturel souffla sur le lac, ridant pour un instant sa surface habituellement plate et tranquille.

« Que ton destin soit glorieux Eliow, puisses-tu trouver la paix... »


Son murmure résonna étrangement en ce lieu désert, un froissement accompagna la disparition de la vision. Il retournait au delà du royaume des vivants...


***********


Il se sentait... Bizarre...
Son cœur, son cœur accélérait encore et de plus en plus. Cette fois c'était certain, il allait mourir ça. Dommage, il ne lui semblait pas avoir encore vu grand chose de cette drôle de vie...
Et cette présence... Cette présence... Il le sentait cet esprit, de plus en plus. Se rapprochait-il ? Le dragonnet se sentait irrémédiablement attiré vers lui, mourant d'envier de briser sa coquille pour partir le retrouver mais sentant étrangement que le moment n'était pas encore venu. Il patientait, quoique le mot ne pouvait plus convenir. Il avait perdu toute patience et s'agitait de plus en plus dans sa prison, tadam tadam tadam, son cœur allait-il exploser ? Peut être bien.. Si la présence choisissait de s'en aller alors il ne pourrait plus vivre. Il avait perdu cette léthargie qui lui avait permit de survivre dans son œuf, il ne pourrait plus la retrouver. Il fallait qu'il sorte très vite ou tout serait terminé.

L'excitation donc, c'était ce qu'il ressentait mais il avait peur aussi. Très peur. Son univers avait été stable pendant des siècles et voilà que tout était bouleversé d'un seul coup ! Son réveil déjà, puis l'esprit qu'il avait senti et enfin le... Mouvement ??
Mort de trouille, le dragonnet se recroquevilla lorsqu'il senti son œuf être déplacé. Que se passait-il ? Il se sentait tout léger comme si on l'avait soulevé, que se passait-il ? Était-ce la présence qu'il avait senti qui venait le chercher ? Pendant un instant il avait espéré que ce serait le cas mais à présent que le moment était venu, il était terrorisé et ne demandait plus qu'une chose : qu'on le repose et qu'on le laisse reprendre sa petite vie !!

Malheureusement, l'autre ne semblait pas être décidé à le laisser tranquille. Bientôt, la créature pu entendre un bruit d'éclaboussure : tiens donc, le monde n'était donc pas que silence ? Et dû cligner les yeux face à la lumière qui filtrait à travers sa coquille. Car il était vrai que nuit ou pas, la terre ferme était sans doute mieux éclairée que le fond d'un lac ! Ne serait-ce que par la lune...

Une caresse douce sur la coquille, le dragon frissonne. Est-ce le moment ? L'esprit est tout proche, si proche... Et pourtant pas encore en lui, la coquille est là pour le protéger : mais là elle l'emprisonne. Elle l'empêche de voir le propriétaire de cet esprit fascinant et de cette main si douce, il doit la briser... Cette fois il sait ce qu'il doit faire et pourtant...



**********


Il avait été des siècles sans connaître la mesure du temps, mais c'était terminé. Il sentait les minutes qui passaient, les heures, les jours. Il sentait une main qui caressait de temps à autre sa coquille, il sentait un esprit qui l'appelait et le rejetait tout à la fois. Et il n'osait pas se jeter à l'eau...
Pouvait-on le blâmer de ce petit coup d'hésitation ? La paroi de son œuf l'avait longtemps protégé et il avait fini par la prendre pour une seconde peau qui le séparait du monde extérieur, elle faisait partie de lui non ? Il l'avait intégré comme une partie de son organisme. Mais à présent, elle l'empêchait de faire ce qu'il voulait ! Il voulait sortir, il voulait voir le monde et plus que tout il voulait voir de ses propres yeux cet être qui l'avait emmené.
Il sentait les heures et il sentait les cahots d'une route qui ne semblait pas vouloir en finir. Ou l'emmenait-on ? Décidément, il voulait en avoir le cœur net.
Régulièrement, les mouvements cessaient et il était alors laissé de longues heures immobile et dans un silence parfait. Le dragonnet choisit ce moment pour agir..

Un mouvement timide d'abord, il déploya son petit corps et rencontra rapidement la paroi. Ce qu'il était à l'étroit ! Ses griffes grattèrent l'œuf doucement d'abord puis avec de plus en plus d'obstination. Aucun résultat, tout ceci était plutôt solide. Perdant rapidement patience, le dragonnet passa aux grand moyen. Son crane était dur et recouvert d'écailles solides, il frappa le haut de l'œuf avec une certaine violence, un craquement léger se fit entendre. Encouragé, il réitéra son exploit et poussa un petit couinement de victoire lorsqu'un mince filet d'air vint chatouiller ses narines. Nouveau coup, cette fois la coquille cède et l'univers bascule !
L'œuf a roulé sur le coté... La tête dehors et le corps dedans, les quatre fers en l'air dans le peu de coquille qui reste, il se débat dans un début de panique. Il fait noir, il fait froid, il veut rentrer !!
Gémissant, il tente de rentrer la tête dans le cocon qu'il vient de quitter mais son mouvement brusque termine le travail, la coquille éclate complétement. Empêtré et malheureux, il se met sur ses pattes pour renifler ce qui reste de son œuf. Cette fois nul doute qu'il ne pourra plus y retourner !

A la guerre comme à la guerre... Puisqu'il en était ainsi, il partirait à l'aventure. Voyons comment ça marchait tout ça ? La patte avant d'abord, puis une patte arrière... Oui mais laquelle ? Mais pourquoi diable avait-il tant de patte ? S'emmêlant les pinceaux, il ne parvint qu'à s'étaler piteusement et se cogner le nez contre le sol. Endolori et vexé, il resta là, peut être était-ce plus prudent pour le moment ? Ses yeux rubis visitèrent les alentours à défaut de son corps et il s'aperçut bientôt qu'il était dans une sorte de caverne sombre. Une silhouette était étendu dans un coin, l'esprit ? Le dragon couina, très intéressé. Nouvel effort et le voilà sur pieds, heu... Sur patte. Il se dandine gauchement vers la silhouette, irrémédiablement attiré vers lui mais aussi prêt à déguerpir à la première alerte. Nouvelle cabriole et le voilà à nouveau le nez par terre, il a trébuché sur une lanière ! Il couine avec agacement contre ce désordre et cette fâcheuse manie qu'à son nez d'aller rencontrer le sol. Tout à sa colère du moment, il ne s'aperçu pas du mouvement que venait de faire la silhouette...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Chasing the Dragon [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Chasing the Dragon [TERMINE] Chasing the Dragon [TERMINE] Icon_minitimeDim 4 Avr 2010 - 15:36

Un spectre. Son mentor. Lui racontant d'étranges contes dont il serait le héro. Un oeuf. Sous un lac. Une épée magnifique aussi.

Et soudain un craquement, sourd d'abord, puis de plus en plus rugissant. Un étrange vagissement, tel un petit lion apprenant à faire sa voix, vagissement qui devint de plus en plus grave, de plus en plus profond, tel un cri de guerre venant des profondeurs des ténèbres. Un oeuf devenant soudain dragon, et se dressant devant lui, avant de finalement incliner la tête en un signe d'assentiment. Assentiment de quoi ? Eliow n'eut guère le temps de réfléchir plus longuement à la question qu'il se faisait déjà happer par le dragon qui venait de le mettre derechef sur son dos et qui venait de prendre son envol. Eliow sentit une vague de panique l'envahir...

Eliow ouvrit brutalement les yeux alors qu'une sensation de plongeon dans le vide menaçait de faire rompre les dernières barrières de sa raison.

Un rêve. Un mauvais rêve. Disons même un cauchemar. Ce n'était qu'un cauchemar. Tout ceci n'était qu'un mauvais cauchemar et rien de tout cela n'était arrivé ou n'arriverait un jour. Ce n'était qu'un cauchemar et tout reprendrait comme avant.

Ou pas, réalisa-t-il brutalement, alors que ses orbes sombres, encore légèrement embrumés par les songes dévastateurs qu'il venait de faire, se plongèrent dans deux rubis brillant. Deux rubis qui appartiennent à une étrange créature qui le regarde soudain avec un... semblant de peur dans le regard. Et un autre quelque chose d'indéfinissable qu'Eliow n'est pas bien sûr de comprendre. Curiosité ? Soulagement ? Simple attention ? Difficile à dire. Tant de choses semblent vouloir le transpercer par ces yeux étranges qui le dardent de la sorte.

Léger mouvement de recul d'Eliow qui se redresse légèrement et s'appuie contre la paroi rocheuse qui lui sert alors de support. Long moment de silence. Orbes sombres dans orbes incandescentes. Un dragon, lui souffle son esprit alors totalement sorti des brumes songeuses dans lesquelles il se plonge régulièrement. Non pas pour dormir, il n'en a pas réellement besoin, mais plus pour se reposer et permettre à son corps de supporter la privation de sang à laquelle tous ses congénères sont régulièrement soumis depuis qu'ils ont été contraints de se réfugier dans les ténèbres des cavernes.

Un dragon.

Ce n'était donc réellement pas un rêve. Le spectre au lac noir, sa plongé dans ces eaux troubles, l'oeuf, l'épée... Non, tout ceci était bien réel. A son plus grand damne. Par Morgane, il était bien maudit. Cela voudrait-il dire... ? Si l'oeuf avait éclos, alors qu'apparemment il avait été le seul à le toucher, cela voulait-il dire... ? Etait-ce cela ce lien qu'il sentait s'insinuer en lui, quand bien même il tentait de le rejeter de toutes ses maigres forces ? En vain. Il ne parvenait totalement à rejeter ce qui s'était soudain créé en lui. Ce lien. Avec cette créature, dirait-on. Oui, il le sentait. Cette créature et lui étaient liés. Pour le pire ou pour le meilleur ? Son esprit pessimiste aurait dit pour le pire. D'autant plus qu'il n'avait jamais voulu de ce lien, n'avait jamais voulu être...

Être... dragonnier ? Oui, dragonnier. Il était lié à un dragon. Il était donc devenu... un dragonnier. Ces êtres légendaires dont on lui avait tant conté les histoires quand il était enfant et dont les prouesses magiques berçaient d'espoir les trois peuples dont la magie déclinait. Lui. Dragonnier. Malédiction.

Un instinct il tenta de nouveau de rejeter le petit être qui le regardait toujours de ces yeux pourtant si adorables et si pénétrants. Ce ne fut que quand il sentit quelque chose à la limite de se briser en lui qu'il renonça, un cri de douleur s'échappant de ses fines lèvres. Il ferma les yeux, tout en détournant la tête, tentant de faire abstraction du regard de la créature qui avait soudain étrangement changé à cette tentative. Etait-ce un brin d'accusation ? de colère ? de douleur dans ce regard ? Hum...

Non, il ne se sentait pas coupable. Ce n'était nullement pour cela qu'il détournait de nouveau le regard. Un peu perdu. Oui, voilà, il était juste un peu perdu. Et bon, d'accord, un peu coupable. Mais quelle idée aussi de le choisir lui, comme dragonnier, alors qu'il n'avait aucune envie de le devenir. Aucune envie... ou une peur bleue de ce que cela voulait dire peut-être ? C'était juste... juste trop pour lui. Il n'en avait pas la carrure, pas la force. Il n'était pas fait pour ça... n'est-ce pas ?

Il releva alors un regard soudain presque implorant ver sla créature. Non, vers le dragon. Ce n'était pas une simple créature, réalisa-t-il brusquement alors qu'il se surprit à plus le détailler. Et à en apprécier sourdement la majesté et la beauté, même si encore une beauté bien pataude... Une beauté qui était lui à lui. Et une puissance magique indéniable qu'il sentait s'infiltrer en lui, dans son âme, dans son esprit. Lié. Il était lié à ça. A lui. A... A Shaynar, lui souffla quelque chose dans son esprit. Shaynar... Etait-ce ainsi qu'il s'appelait ?

- Shaynar, répéta-t-il dans un murmure à peine audible, presque pour lui-même.

Comme pour rendre tout ceci plus concret, plus réel que cela semblait être déjà.

- Shaynar. Et moi c'est Eliow.

Juste Eliow. Son lié n'avait, de toute façon, pas besoin de son nom, n'est-ce pas ?

- Eliow. Et nous allons devoir visiblement faire un bout de chemin ensemble, si j'ai bien compris, rajouta-t-il d'une voix presque tremblante.

Oui, voilà, c'était dit. Accepté peut-être pas encore, du moins pas totalement, mais c'était dit. Du moins acceptait-il de faire... un essai ? Comment ça, il n'avait pas le droit à un essai ? Ah. Si vous le dîtes...

Il devait avoir l'air stupide de parler à ce semblant de reptile tout juste sorti de l'oeuf, n'est-ce pas ? Et si ca se trouve, l'autre ne comprenait rien de ce qu'il lui disait. Ou comment se ridiculiser définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Chasing the Dragon [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Chasing the Dragon [TERMINE] Chasing the Dragon [TERMINE] Icon_minitimeMar 6 Avr 2010 - 19:47

Ce regard... Cet esprit... C'était lui ! Ce deux-pattes était son élu, sa moitié, la personne qu'il avait attendu patiemment pendant des siècles. Cette pensée fit trembler le dragon tandis qu'il envoyait timidement son esprit à la rencontre de l'autre...
Le geste brusque du vampire fit sursauter le dragon, mais il ne recule pas. Ses yeux sont plantés dans ceux de l'autre et il ne compte pas en décoller de sitôt. Sa gueule s'ouvre légèrement en un couinement interrogateur, le mouvement de recul de l'être ne lui a pas échappé et il n'ose plus bouger, conscient que cet instant est décisif.
Le rejet... Il ressentit le sentiment du vampire de plein fouet et senti son cœur se briser. L'autre ne voulait pas de lui, sa moitié le rejetait. Comment était-ce possible ? Comment et pourquoi vivrait-il si il devait être seul ? Les battements de son cœur s'affolèrent et il sut qu'il mourrait là, sans autre forme de procès si il prenait fantaisie à l'élu de le rejeter complétement. La douleur était insupportable, mais il ne bougea pas, attendant la décision qui pouvait mettre déjà fin à ses quelques instants d'existence.
Etait-il en colère de voir l'hésitation dans ce regard sombre ? Pas vraiment, il était plutôt peiné et quelque peu ahuri. Il n'avait pas imaginé une seule seconde que celui qu'il choisirait pourrait ne pas vouloir de lui. Qu'avait-il fait ? Était-ce de sa faute ? Son cœur se serra...
Il sentait la lutte dans l'esprit du dragonnier. Celui-ci avait voulu le rejeter et souffrait, il hésitait. Surprise, peur, tristesse, culpabilité. Une avalanche de sentiments contradictoires qui ensevelirent proprement l'esprit du dragonnet et le laissèrent à moitié assommé et complétement perdu. Pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Il couina à nouveau faiblement, comme étonné de voir qu'il n'avait pas encore été complétement rejeté et que son cœur n'avait pas explosé.
Abandon... La sensation ne trompait pas et surprit à nouveau le petit être. Il s'était attendu à un rejet complet et définitif mais pas à cette façon de baisser les armes, pourquoi avoir tant résisté puisqu'il tenait à lui ? Car oui, le dragonnet le sentait, le vampire l'acceptait. Et il l'aimait déjà, même si il ne semblait pas en être très heureux.

Un nom fut murmurer et le dragon frissonna de tout son être. Shaynar... C'était lui, Shaynar... Avant même que le dragonnier ne murmure son propre nom, le dragonnet le su : Eliow... Aujourd'hui et à jamais, ils étaient liés.

Eliow. Et nous allons devoir visiblement faire un bout de chemin ensemble, si j'ai bien compris

Un ronronnement. Le dragons n'a strictement rien à compris à cette longue tirade mais le ton lui plait, la voix lui plait, le regard lui plait. Tout lui plait chez cette personne, normal puisqu'elle est sa moitié ! Les yeux brillants, il se dandine maladroitement vers son dragonnier pour se frotter voluptueusement contre ses jambes, souple comme un félin. L'autre avait l'air plus que gêné et quelque peu perplexe face à cette nouvelle amitié mais le dragon ne s'en formalisa pas. Il avait vu le fond de l'esprit du vampire et ce qu'il avait lu l'avait rassuré. Il possédait une sacré carapace mais il était la bonne personne. Rassuré, il leva le nez vers la main du deux pattes, ressentant toute la force du lien qui venait de s'instaurer entre eux. Aujourd'hui et à jamais...


HJ : et voilà, très court mais c'était simplement pour conclure ^^
Merci pour ce rp ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Chasing the Dragon [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Chasing the Dragon [TERMINE] Chasing the Dragon [TERMINE] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Chasing the Dragon [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Dragon Crusaders [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-