Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Une douloureuse rencontre (PV Médolie) flash bask

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une douloureuse rencontre (PV Médolie) flash bask Empty
MessageSujet: Une douloureuse rencontre (PV Médolie) flash bask Une douloureuse rencontre (PV Médolie) flash bask Icon_minitimeSam 11 Jan 2014 - 17:53

Pas un souffle de vent ne troublait la sombre surface du Lac, ses eaux boueuses restait immobile comme figé ; dans le ciel, le soleil majestueux du désert avait laissé place à de menaçant nuage noir, annonciateur du violent orage à venir, mais malgré cela aucun bruit ne troublait le lourd silence qui planait ici. Dans ce paysage désolé se profilait l'ombre d'un homme...

Voilà plus de deux mois qu'Ethan avait quitté le peuple vampirique à la demande de son Prince. Ce dernier l'avait envoyé aux confins de l'Empire des Hommes, assassiné l'un de ses multiples ennemis. Il ignorait l'identité de sa victime et n'avait pas cherché à la connaître, son Maître lui avait donné les informations nécessaire à l'accomplissement de sa tâche, cela lui suffisait, et en apprendre plus n'aurait été qu'une perte de temps.
Sa cible lui avait, Hélas, donné du fils à retordre, se réfugiant dans les endroits les plus hostile du continent, et, sa mission s'étant éternisé bien plus qu'il ne l'avait prévu, il craignait que le Seigneur Wintel ne lui reproche son absence prolongé. Sans compté qu'il ne rentrait pas intact ; Il souffrait d'une profonde entaille au bras droit, douloureux rappel de son combat avec sa proie. En temps normal il aurait facilement refermé la blessure en usant de magie, mais la mise à mort de son adversaire, ainsi que sa chevauché infernal à travers Armanda l'avais épuisé aussi bien mentalement que physiquement. De ce fait, le seul soin qu’il avait été en mesure de s'administrer se résumait à une simple couche de glace qu'il avait rapidement apposée sur la plaie.

Prudent, le soldat fit ralentir sa monture ; les rives du Lac Noire étaient glissantes, et il ne désirait que très moyennement tomber dans les flots noirâtres. De plus, il ne tenait guère à faire son rapport à son Prince trempé jusqu'à l'os...
Alors qu'il fixait l'eau d'un œil circonspect, Ethan se rendit compte que le paysage entier avait recouvert par la brume. Celle-ci s'était levée en seulement quelques minutes, couvrant l'horizon d'un voile laiteux, et rendant le terrain plus traître encore, le forçant à ralentir l'allure, lui faisant perdre un temps qu'il n'avait pas. Finalement, le vampire des glaces dut se résoudre à faire un détour et à s'éloigner des rives.

Alors que le terrain se faisait plus solide sous les sabots de son cheval, il pesta contre la lame de son défunt adversaire, qui avait si profondément pénétré sa chair, et qui le faisait souffrir ainsi ; même avec son puissant don pour manier la parole, il ne parviendrait pas à cacher la difficulté avec laquelle il était venu à bout de sa mission, or il ne lui était pas permis de paraître faible au yeux de son Maître, surtout en ce temps, ou il convoitait avec avidité la place d’Elrorad, l’actuel Bras Droit de Lorenz, ce demeuré qui lui faisait de l’ombre depuis trop longtemps...

Il en était à ce stade de ses réflexions, lorsqu'il aperçut, sur la rive d'en face, une silhouette penché au dessus surface d'encre du Lac ; depuis sa position il lui était difficile de se prononcer sur le sexe de l'inconnu...et encore moins sur son engeance.
L’intrus n'ayant pas esquissé le moindre geste, Ethan en conclut qu'il n'avait pas encore été repérer. Profitant de cet avantage, il descendit précautionneusement de sa monture, sortit son épée, et s'approcha discrètement de l’insouciant personnage.
De près, le soldat comprit qu'il avait affaire à une femme, même si ses cheveux coupé cour prêtait à confusion, sa frêle carrure restait indiscutablement féminine, de même que ses traits ; il avisa sombrement l'épée double qui pendait à sa ceinture, et tiqua à la vue de ses oreilles pointu ; qu'est-ce qu'une Elfe pouvait bien venir faire en plein territoire vampire, à part mourir ? L'extraordinaire lacheté dont faisait preuve les sylvain rendait la chose plus étrange encore ; quoique cela n'est guère d'importance, car, à moins que ses semblables ne soit caché derrière les maigres buisson qui parsemait l'endroit, cette pathétique petite chose n'assisterait pas au levé du jour, et son sang rougirait bientôt la pierre sur laquelle elle s'était assise

parcourant silencieusement les quelques dizaine de mètres qui les séparait, il posa, presque délicatement, sa lame sur la gorge de l'ennemie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une douloureuse rencontre (PV Médolie) flash bask Empty
MessageSujet: Re: Une douloureuse rencontre (PV Médolie) flash bask Une douloureuse rencontre (PV Médolie) flash bask Icon_minitimeLun 20 Jan 2014 - 17:39

Pourquoi elle était là ? Aussi éloigné de tout ? Elle avait une grande épée qu'elle avait volé. La mort de son frère était toujours présente à son esprit. Elle n'avait pas trouvé d'endroit pour dormir depuis bien trop longtemps et les 4 heures de sommeil qu'elle s'accordait chaque nuit, ne lui suffisait absolument pas. Elle s'énervait contre tous et rien. Elle en pouvait plus. Elle avait débouché sur un lac où les bord était très glissant. Elle but doucement de l'eau. Elle était penché en avant. Elle était seule. Du moins, elle le croyait. Elle sentit alors une lame douce et mordante se posé sur elle. Instinctivement, l'elfe se redressa et mis sa tête un peu en arrière. Elle prit un caillou dans sa main gauche. Elle était paniqué dans son esprit et extrêmement calme à l'exterrieur.
"- Puis-je savoir qui tient ainsi ma vie entre ses mains ? Loin ne moi, de trouvé cette idée plaisante. Juste que je voudrais savoir..."

Elle continua de parler pour occupé son assaillant sur ses paroles et plus sur ses gestes. Doucement, elle levait sa main où se tenait le caillou et elle le glissa entre la lame et sa peau. Il lui assurerait un minimum de protection.

Encore une fois, elle se demandait se qui lui avait prit de fuir son chez elle si grand et si parfait. Elle était trop jeune pour mourir. On ne meurt à 125 ans quand on est une elfe. Elle retenait à grand peine ses tremblements. Elle respira calmement. Elle se concentra. Elle devrait agir rapidement pour que l'effet de surprise soit total. Elle se concentra sur son invisible ennemi. Elle joignit les doigts dans une magie elfique. Les milles piqûres. Elle devait infligé comme des centaines de dard d'abeille. Cela devait le gêné. Pas le blesser. Elle ne voulait tuer personne elle. Elle attrapa le bras de la chose derrière elle et le poussa se qui la libéra. Elle glissa souplement dessus et fit une roulade pour s'éloigné au maximum. Elle se redressa et sortit son épée. Elle regarda la personne. Un homme. Un... Vampire !

"- Bien sure ! Seul un lâche peut venir ainsi pour tenté de tuer une jeune fille. Et les vampires sont des lâches !

Elle fonça sur lui a grande vitesse, l'épée levé. Elle voulait le tué.
Revenir en haut Aller en bas

Une douloureuse rencontre (PV Médolie) flash bask

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-