Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitimeSam 17 Aoû 2013 - 23:09

Les jours et les nuits n’en finissaient pas de s’écouler, et Zaphirel désespérait chaque jour un peu plus. Si Elrond lui avait donné matière à réflexion, et avait ravivé un peu d’espoir dans son cœur froid, sa rencontre avec Sindar lui avait laissé une arrière-pensée mitigée, et il n’avait finalement pas vu Merithyn. S’il craignait auparavant un avenir sombre et douloureux, difficile… il redoutait désormais d’avoir le moindre avenir. Il se sentait coincé, pris au piège, et désespérément seul. La vie ici était simple, et presque facile, mais il ne se passait rien où il puisse agir. Aucun évènement où il pourrait participer. Aucune tâche, aucun but. Il n’y avait que de l’attente, interminable et insoutenable.

Finalement, la pénombre salvatrice s’approcha, signifiant la fin de la journée, et le début d’une belle nuit sans nuages. Un léger vent se levait à peine, des conditions que Zaphirel appréciait. Son intention était, cette soirée-là, dirigée vers les grands arbres de l’arrière du Domaine. Ses incessantes observations montraient qu’il n’y avait que rarement du monde là-bas, surtout la nuit où chacun se rapprochait plus des bâtiments. Ce n’était pas qu’il n’aimait pas la compagnie de ces habitants, mais il ne la recherchait pas, et aucun d’eux ne recherchait a priori la sienne. Il portait la même tenue que d’ordinaire, qu’on lui avait donné : un pantalon sombre dans des bottes souples, et une tunique légère et facile à laver, pour qu’il puisse se débrouiller seul. Il avait obtenu également une ceinture, qu’il portait autour de sa taille.

Cette soirée-là, il avait décidé de la passer dans ces grands arbres. En haut, il aurait sûrement une belle vue, et il avait hâte de sentir le bon air frais des hauteurs. Après un certain temps à observer les grands troncs, il se décida pour l’un d’eux, et y grimpa, avec précautions. Lentement, un pied après l’autre, branche après branche, il montait. Parfois, il dérapait, et se raccrochait in extremis à une branche large. Enfin, après de longues minutes d’efforts, il put s’installer sur une branche à la fois grosse et haute, pour profiter de l’altitude, de la vue, et de la satisfaction d’avoir réussi.

Il comprenait en un sens le choix des Elfes pour les arbres et les hauteurs, car c’était paisible et agréable. Cela lui procurait un sentiment de liberté, mais aussi de sécurité. Là, en haut, il voyait tout autour de lui ou presque, et rien ne pouvait a priori le surprendre. Il lui semblait gouter à un fruit interdit, et pourtant, il se sentait presque dans son élément. Les jambes fermement accrochées à la branche où il était juché il essaya de viser plus bas, comme s’il tenait un arc dans les mains. Oui, c’était… parfait. Il vacilla sous une légère bourrasque, et dut s’accrocher de toutes ses forces pour ne pas se casser la figure. C’était amusant, et cela lui plaisait. Alors pourquoi rester à ce niveau, et ne pas essayer plus haut ? Zaphirel sourit, redevenu un instant l’enfant qu’il aurait voulu être aux côtés de son Père. Un brin d’insouciance, et un brin de vie. Il se redressa, et, appuyé sur le tronc, il se mit sur ses pieds. Ses bras se tendirent pour qu’il puisse se saisir d’une branche plus haute, et il patienta le temps qui lui semblait nécessaire avant de bondir pour s’accrocher à cette dernière.
Ou pas.

Sa prise glissait, et la branche émit un « crac » qui n’augurait rien de bon. Il tendit un bras pour attraper une branche plus solide, sans succès, alors que sa main droite encore accrochée ne cessait de glisser. Une exclamation surprise lui échappa quand la branche se plia, se brisant à moitié, le laissant chuter au sol dans un craquement désagréable. Dans un léger gémissement plaintif, il se redressa, et tâtonna ses os à la recherche d’une blessure. Rien de grave a priori, mais une belle bosse sur le crâne probablement… Il tourna la tête en entendant un bruit, et sursauta. Il y avait quelqu’un.


Dernière édition par Zaphirel Breaan le Sam 14 Sep 2013 - 16:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitimeDim 18 Aoû 2013 - 10:28

Cette attente commençait à  la rendre nerveuse. Toujours plus de monde se dirigeait vers le cœur des événements, Tomingorllo, mais les délégations n'étaient pas encore parvenus en ces lieux et cela commençait sérieusement à l'inquiéter. Est-ce qu'ils avaient pris ce message au sérieux ? Allaient-ils répondre à l'appel et se joindre à cette réunion qui était peut-être leur dernière chance d'espérer trouver une solution ? Tant de questions et de doutes, et cet immobilisme forcé : on ne pouvait encore rien faire tant que les délégations  n'étaient pas là et cela impliquait de subir les assauts de plus en plus douloureux et fréquents de leurs ennemis. Ils prenaient tellement d'importance et de puissance, tellement d'assurance dans leur prise de contrôle d'Armanda... A trop tarder, il finira par être trop tard pour stopper cette gangrène. Soupirant en s'asseyant au bord de son lit, c'est encore une nuit blanche de réflexion et de crainte qui empêcha de nouveau l'impératrice de trouver le sommeil et qui lui fit se demander ce qu'elle allait bien pouvoir faire pour se distraire en attendant de pouvoir enfin s'endormir aussi paisiblement que son époux. Vu que la nuit était tombée depuis plusieurs heures et que donc elle ne pouvait discuter avec personne, il ne lui restait plus que la promenade comme seule option de distraction. De toute manière, on pouvait apercevoir les étoiles au travers de la frondaison des arbres, ce serait une belle nuit alors autant en profiter.

Se levant, sa longue et fine chemise de nuit en soie pêche s'enroulant autour de ses jambes, Galadrielle attrapa un simple peignoir de coton de couleur jaune pastel avant de natter ses cheveux simplement et d'aller pieds nus hors de ses appartements, fermant silencieusement la porte derrière elle. Voyons... Quel endroit allait-elle explorer cette nuit ? Depuis qu'elle était ici et sous les ordres de son guérisseur Merithyn, elle faisait beaucoup de promenade et avait circulé dans à peu près tout le domaine, enfin pas trop loin de ses appartements pour ne pas qu'il y ait d'ennuis hasardeux. Un accident est si vite arrivé alors loin des possibles secours, ce n'était peut-être pas vraiment une bonne idée. Se fier à ses pieds ne serait pas vraiment une bonne chose puisqu'ils la conduiraient sûrement dans un sanctuaire et elle se sentait plutôt le cœur à découvrir en cette si douce nuit. Peut-être dans les bois qui bordaient le domaine ? Elle aurait l'impression d'être de retour dans son palais ainsi et elle devait avouer qu'il lui manquait un peu... Marchant tranquillement vers les arbres à l'arrière des lieux, Galadrielle constata avec soulagement que ce n'était pas trop loin des bâtiments donc son guérisseur ne pourrait pas grogner contre son imprudence. Déjà qu'elle tournait suffisamment en rond comme ça alors si en guise de punition il la forçait à garder le lit pendant les deux mois et demi qui lui restait... Elle allait devenir chèvre !

Quand les arbres se révélaient dans son champ de vision, un sourire de pur ravissement se dessina sur ses lèvres et quand elle put poser une main sur les troncs, un frisson de délice lui remonta le long de la colonne vertébral. Les arbres des bois sylvestres... Que cela faisait du bien de mêler son propre chant avec le leur ! Elle avait l'impression d'être de retour à la maison... Comblée, elle déambula entre eux, la sensation de l'herbe humide et fraîche sous ses pieds l'extasiant et le murmure doux et joueur du vent dans les branches faisait pétiller la joie dans son cœur : elle avait l'impression qu'elle leur avait manqué, en tout cas le contraire était véridique. Ses doigts fins effleuraient les écorces et les feuilles, ses yeux les dévoraient d'un regard aimant et son cœur battait au rythme de la sève coulant dans leur veine, elle était à sa place et en symbiose bienfaisante là tout de suite. Merithyn serait-il furieux si elle s'endormait contre l'arbre et oublis leur visite médicale rituel du matin ? Peut-être... Mais la tentation était grande en cet instant. Bah, elle verrait bien au rythme de sa promenade et puis c'est tout, on ne sait jamais vraiment à l'avance de ce qui pourrait arriver ou non pour nous faire changer de chemin dans l'existence.

Mais, de toute évidence, le CRAC brusque et tonitruant serait son changement de cap pour la soirée. Sursautant de surprise et coupant sans le vouloir le contact avec la nature, Galadrielle tourna sur elle-même pour trouver la source du vacarme, ses mains protégeant son ventre d'une quelconque attaque. Que venait-il de se passer ?! Voyant qu’aucun potentiel agresseur ne faisait mine de sortir de l'ombre pour lui faire du mal, la blonde se permit de se détendre légèrement avant de s'avancer vers la source de son inquiétude, plissant les yeux pour tenter d'identifier la cause de ce bruit tonitruant. Il ou elle venait de toute évidence de tomber de l'arbre mais elle n'arrivait pas à le percevoir, c'était étrange... Alors qu'en règle général elle pouvait identifier les battements de cœur des êtres vivants autour d'elle, il lui était impossible de le faire pour cet être, comme s'il y avait un trou noir en lieu et place dans la symphonie de la vie, c'était... C'était dérangeant, oui voilà, parce que cela ne signifiait qu'une chose : que cet être était tout simplement un vampire. Serait-il dangereux ? Elle savait que l'odeur de son propre sang risquait de l'attirer à elle parce qu'étant l'une des derniers elfes à ne pas avoir développer d'immunité contre le venin vampirique, son fluide vitale avait un parfum exquis et enivrant très désirable pour cette race.

En toute franchise et honnêteté, Galadrielle avait peur. Mais pour être tombé d'un arbre, cette espèce si agile et rapide, c'était que ce vampire-ci en particulier avait un problème et, mort vivant ou non, elle ne voulait pas rester là sans rien faire pour lui venir en aide. Et puis, il était impossible qu'il ou elle lui fasse du mal puisqu'ils étaient encore sur le domaine de Merithyn, c'était ce qu'il lui avait dit et un baptistrel ne pouvait pas mentir ni dire de demi-vérité... N'est-ce pas ?

- Hm tout va bien ? Osa-t-elle en se rapprochant de la forme dans l'herbe, fixant avec crainte et curiosité cet être qui venait de tomber de façon très inélégante à terre. Vous ne vous êtes pas fait mal ou moins ? Vous voulez que j'aille chercher un guérisseur, vampire ? Rajouta-t-elle en serrant ses bras autour de son ventre, se penchant légèrement pour tenter de voir s'il était blessé ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitimeVen 23 Aoû 2013 - 13:00

Un instant passa, de silence, pendant lequel l’elfe et le vampire s’observèrent, chacun effrayé, ou surpris, par l’autre. C’était assez cocasse, mais Zaphirel avait au moins aussi peur de la Dame Elfe qu’elle de lui. Le jeune vampire inspira doucement pour se calmer, et il lui parvint alors l’odeur, délicieuse, de la Dame. Il fut, l’espace d’une seconde, profondément attiré par la douce pulsation de son sang. Il coupa sa propre respiration. Il avait promis, promis et juré qu’il ne causerait de tort à personne sur le Domaine. Et si pour cela il devait se plonger dans la désagréable absence d’odeurs, il le ferait. Et l’effort de concentration qu’il donnait pour ne pas tenter de plonger ses crocs dans la délicate peau de la dame lui fit oublier momentanément la douleur de son dos et de sa tête. Ce n’était, après tout, pas grand-chose, et il ne garderait la trace des bleus que quelques heures à peine.

Avec un lent mouvement, il s’agenouilla et redressa le dos, à la fois inquiet et curieux. Il ne connaissait pas cette Dame, mais a priori elle ne devait pas être une Baptistrelle comme Merithyn, parce qu’elle aurait connu son nom, et parce que les chanteurs étaient tous au courrant de sa présence ici. Et elle avait l’air… surprise. Il inclina à peine la tête. Il ne connaissait rien de la politesse des elfes, et pas plus leurs coutumes. Il ne savait pas qu’il fallait saluer, pas plus qu’il ne savait que la Dame face à lui était Impératrice. Il hocha négativement la tête à ses questions, car il n’était nullement nécessaire de déranger un guérisseur pour quelques coups :

« Je… je vais bien, ce n’est qu’une chute. Merci. Il n’y paraitra bientôt plus rien. »

Sa curieuse façon de le nommer « vampire » l’intriguait, et paradoxalement l’indifférait, là où d’autres auraient pu s’y sentir dénigré. Lui, la bizarrerie parmi les siens, restait aux yeux des autres, un de ses semblables. Et c’était bon, un peu réconfortant. Avec le temps, Zaphirel prenait tout de la meilleure façon possible, car il n’était pas capable d’y changer grand-chose. Il apprenait, peu à peu, et il ressentait toujours ou presque le meilleur des situations, quand bien même elles n’étaient pas glorieuses.

Puis, son regard descendit sur le ventre arrondi de la Dame, avec une curiosité d’enfant, et une innocence des plus appréciables. Ce qui était porté dans ce ventre était comme lui. Un enfant qui naitrait dans un monde secoué. Ils seraient bientôt comme lui, nouveaux-nés, et on leur apprendrait, avec le temps, tout ce qu’ils devraient savoir. Il voulut tendre la main, et effleurer ce qui lui semblait alors la chose la plus semblable à lui-même, mais il se retint, de peur d’effrayer la future mère. Peut-être se laisserait-elle approcher s’il se montrait poli, ou sage, ou plein de retenue. Il n’en savait rien, mais il avaient envie d’apprendre des choses sur elle, et il voulait bien tenter de s’en faire une alliée.

« Je m’appelle Zaphirel, ma Dame, et Merithyn m’a recueilli ici. Et j’ai promis de ne causer de tord à personne. »

Zaphirel n’était pas doué pour les discours, pas non plus pour se faire bien voir, et pas tellement pour se faire des amis. Et pourtant, Merithyn l’avait accepté, l’avait aidé. Et Père l’avait choisi, lui ! Lui parmi d’autres, alors qu’il y avaient sûrement des soldats plus forts que lui parmi les gens de la bataille. Et ces choses réchauffaient son cœur froid, le remplissaient de fierté.




[ Comme Anaviel quitte le forum, eh bien, j'ai répondu sans elle. Il va falloir faire sans ^^" ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitimeDim 25 Aoû 2013 - 23:59

Rien ne prédisposait sa balade nocturne à se transformer en jeu de piste ou même en scène d'horreur. Alors qu'elle était en symbiose avec la nature, son cœur battant avec eux et complètement immergée dans sa transe, un fracas énorme ayant rompu sa concentration et monté son taux de stresse. Par Dracos tout puissant, qu'est-ce que c'était que ce bruit ?! Après être sûr qu'elle ou ses petits ne risquaient rien, Galadrielle finit par chercher ce qui avait fait autant de raffut, avançant avec curiosité et un peu de crainte vers la source de tout ce bruit avant d'écarquiller les yeux de méfiance : un vampire venait de s'écraser par terre comme une crotte de pigeon. Cela ne ressemblait pas du tout à ces non-vivants de manquer à ce point d'adresse et d'agilité... Peut-être qu'il était malade ? Ou mourant ? Quoique cela serait surprenant qu'un souffrant ou qu'un agonisant soient sur les terres des baptistrels sans que rien ne se passe. Ainsi donc nous avions un vampire maladroit... Un fait bien rare et hors du commun, et assez spectaculaire pour permettre à la blonde de se détendre un peu plus en le regardant, un léger sourire amusé flottant sur ses lèvres alors qu'elle se penchait vers lui pour savoir si tout allait bien : il était peut-être mort mais tout de même, une chute ne faisait jamais du bien.

- Bien : même si vous êtes mort, je suppose que ce n'est jamais agréable de tomber la tête la première, lui dit-elle doucement en se redressant alors qu'il se relevait lui aussi, le regardant droit dans les yeux.

Il sentait tellement jeune... Figé dans un âge pareil pour l'éternité... Que devait penser sa famille ? Galadrielle imaginait sans souci la peine d'une mère ou encore la colère d'un père face à un état. Et lui, cet enfant vampire, que pensait-il de ce qu'il lui était arrivé ? Souffrait-il de sa nouvelle vie, enfin non-vie ? En tout cas, sa jeunesse apparente expliquait sans nulle doute sa maladresse. Enfin, tout était bien qui finissait bien à sa supposition. Mais... Que... Que faisait-il ? Perplexe et figé de surprise, Galadrielle voyait le jeune vampire complètement hypnotisé par son ventre avec une fascination un peu effrayante : on aurait dû une mangouste à l'approche d’œufs particulièrement savoureux. Qu'il essait seulement de l'attaquer elle ou ses petits et on le retrouverait éparpillé dans tout le domaine baptistral façon puzzle ! Un rayon de lune perça la couverture de nuages de la nuit et l'impératrice se rendit compte que ce n'était pas un visage avide qu'il avait devant la vue de sa grossesse mais un air d'enfant émerveillé face à quelque chose de surprenant et magique... C'était tout de même beaucoup plus rassurant là d'un coup.

- Enchantée jeune Zaphirel, je me nomme Galadrielle et je suis, moi aussi, l'hôte de Merithyn, lui sourit-elle en inclinant sa tête lors de sa présentation.

C'était fatiguant de rester debout... Regardant autour d'eux, l'impératrice repéra non loin d'eux une souche d'arbre et elle s'y dirigea tranquillement pour s'y asseoir, soupirant de satisfaction avant de rosir légèrement en le fixant : ce n'était peut-être pas très protocolaire.

- Mes excuses mais plus ils grandissent en moi et moins j'arrive à me déplacer avec aisance ou à rester longtemps debout, dit-elle avec une moue penaude pour s'excuser avant de rire doucement, faisant dans l'auto-dérision. Je dois ressembler à une grosse baleine ou à un canard obèse quand je pars tellement je me sens me dandiner, rajouta-t-elle en plissant le nez avant de sourire calmement, glissant une de ses boucles derrière ses oreilles.

Faisait-il partit de la délégation vampirique ? Mais cette dernière n'était pourtant pas arrivé aux dernières nouvelles... Alors que faisait-il donc ici ? Galadrielle avait tout de même beaucoup de doute sur son avenir de baptistrel. Messager peut-être ? Oh enfin un peu de curiosité et de réflexion, cela l'avait toujours beaucoup aidé pour s'endormir après suite à des méditations en tous genres.

- Dites moi jeune Zaphirel, lui sourit-elle en l'invitant à s'asseoir en face d'elle, sur l'herbe. La délégation vampirique ne devrait arriver que dans quelques jours alors pourquoi êtes-vous déjà ici ? Cela fait déjà environ trois semaines que je réside en ces terres mais je ne me souviens pas vous avoir aperçut plus tôt, lui demanda-t-elle avec curiosité en caressant son ventre, souriant doucement. Quelle est votre histoire jeune vampire, fit-elle gentiment, impatiente de connaître ses raisons, devenant presque une petite fille réclamant son histoire avant de dormir.

---

{hrp: désolée pour la petite taille ^^' n'hésites pas à faire de Zaphirel une pipelette, Galadrielle sera heureuse de papoter même si c'est un vampire Wink bisous bye o/}
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitimeLun 26 Aoû 2013 - 11:46

Le vert de ses yeux était brillant, alors qu’il observait la femme devenir mère. C’était beau. Une beauté fragile, éphémère, mais différente de ce qu’il trouvait beau jusqu’alors. C’était cette touche d’éphémère qui lui plaisait chez les humains. Non qu’il leur accorde réellement un intérêt profond, mais il y avait quelque chose de fragile en eux. Cela ne lui donnait pas plus envie de les protéger. Mais il ressentait toujours un petit quelque chose quand cette courte vie se terminait sous ses doigts, sous ses dents. Quelque chose de doux, un ravissement. Un petit plaisir qu’il ne saisissait pas vraiment. Il était un enfant. Un enfant-vampire, nouveau-né, avec des questions d’enfants. Des questions qu’il n’aurait pas posé de son vivant, car il en connaissait alors les réponses. Mais les connaissances, la mémoire de sa vie d’avant, s’étaient évaporées, ou plutôt… s’étaient enterrées, profondément en lui, recouvert par la violence du venin de son Père. Zaphirel était douceur et violence. Et ce paradoxe en lui le différenciait de la plupart de ses semblables.

Finalement, sa soirée se déroulerait sans doute en charmante compagnie. Un sourire ravi illumina son visage quand elle lui répondit, heureux qu’il était de n’être point éconduit. Il trottina sur ses talons jusqu’à la souche, s’asseyant dans l’herbe et la mousse à ses pieds. Il ne savait que répondre à ses phrases, mais il appréciait son rire et ses sourires, auxquels il répondait par des yeux brillants et un autre sourire. Elle lui demanda des choses, et il réfléchit. L’évocation de la délégation vampirique le faisait frissonner. Lorenz allait venir, et il appréhendait lourdement cela. Mais d’un autre côté… Père viendrait sûrement ! Et il avait tellement hâte de le revoir !
Quand elle lui demanda de raconter son histoire, il garda le silence quelques instants, se demandant par quoi commencer. Il craignit de ne plus l’intéresser après son histoire, comme s’il allait perdre son intérêt, ou comme si ses soucis et ses craintes allaient le rendre repoussant. Mais il raconta tout de même :

« J’ai été séparé des miens il y a quelques mois. Je poursuivais une ombre fuyante dans la forêt, qui était un traitre, un ennemi du Prince. Il m’a emmené avec lui, il m’a enlevé des miens et m’a emmené si loin que j’étais incapable de savoir comment les retrouver. Quand j’ai réussi à m’enfuir enfin, je suis tombé sur Merithyn et Shaynar. Et Lyroë. J’étais poursuivi et Merithyn m’a sauvé, il m’a emmené avec lui ici, en attendant de pouvoir m’aider à rentrer. Mon père me manque, mais c’est bien ici. Il sera peut-être dans la délégation des vampires : c’est un dragonnier et un vieux vampire. »

Il sourit, s’illuminant de fierté en parlant de son père. Il était tout pour lui, et un espoir d’enfant désirait qu’il soit aussi important aux yeux de son père.

« Il s’appelle Achroma. C’est lui qui m’a mordu, qui m’a choisi, il y a huit mois. Il me manque… »

Un voile de tristesse passa dans ses yeux quelques instants, et il frotta ces derniers de ses mains pour en effacer les traces. Il devait être fort.

« Je voudrais rentrer chez moi, mais avec la guerre, et tout ce qui s'est passé, je doute pouvoir le faire. C'est trop dangereux. Alors je reste ici, et j'essaye de devenir plus fort, et puis j'essaye d'être utile. Mais c'est pas facile : personne n'a besoin de moi ici. »

Il soupira, avisant de nouveau le ventre rebondi de la Dame.

« Vous l'appelerez comment, votre enfant ? Il va être comme moi... comme moi, j'en suis sûr. Jeune, et un peu perdu, ici, au milieu de tout ce qui se passe, dehors. On sera peut-être amis ! Non ? Oh, ce serait chouette ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitimeMar 27 Aoû 2013 - 12:22

S'asseyant sur la souche d'arbre avec un soupire de soulagement non feint, Galadrielle étendit ses jambes lourdes en caressant doucement son ventre d'une main pendant qu'elle s'appuyait sur l'autre pour se soutenir. Déjà six lunes et ils pesaient tellement lourds, elle peinait à marcher et devait prendre des pauses de plus en plus fréquentes mais, en comparaison, elle paraissait encore plus épanouis et lumineuse que jamais. C'était donc ça devenir une mère ? Cela n'empêchait pas les nausées, les vertiges ou par moment les caprices hormonaux bien évidemment : ce n'était pas tout beau tout rose d'être enceinte, il ne fallait pas croire ça. En tout cas, ces petites pousses semblaient dormir en elle puisqu'elle était tranquille pour le moment : pas de cœur au bord des lèvres ou encore de coup de pieds pour jouer ou l'embêter, le calme totale et c'était d'un savoureux... Cela la tranquillisait assez pour prêter vraiment toute son attention sur l'enfant vampire maladroit qui vivait sur les terres des baptistrels, ce qui était étrange et attisait sa curiosité. Et aussi son amusement quand elle remarqua qu'il l'avait suivit en trottinant avec un air d'enfant sur le point de se faire raconter une histoire par sa mère, ses petits auraient-ils le même air pur et innocent, insouciant, quand ils grandiront ? L'impératrice sentit son cœur de mère s'attendrir devant ce être né vampire il y a si peu de temps déjà... Une pointe d'inquiétude surgit tout de même en elle : comment faisait Merithyn pour nourrir son invité ? Est-ce qu'il a mangé cette nuit avant de venir crapahuter dans l'arbre ? Prudence...

L'encourageant à raconter son histoire, Galadrielle continua tout de même de lui sourire et de lui prêter sincèrement attention, massant son ventre pour que ses petits sentent sa présence et son amour pour eux, contemplant rêveusement le jeune Zaphirel. Le « Prince » de son récit devait sûrement être le vampire Lorenz, seigneur de tous les vampires et « père »... « Père » serait le seigneur Achroma ? Ecarquillant les yeux de surprise, la blonde eut du mal à y croire mais apparemment c'était vraiment la vérité... Et elle finit par glousser de rire. Elle ne voyait pas ce vampire si rigide et préoccupé avec un enfant aussi jeune que ce petit vampire mais cela attendrissait sérieusement l'image de glace qu'il s'efforçait de garder : dès qu'elle le verrait, elle lui transmettrait discrètement ses félicitations pour sa paternité. En tout cas ce jeune être semblait profondément et sincèrement l'adorer et l'impératrice trouva cela vraiment adorable...

- Je pense effectivement que le seigneur Achroma fera partit de la délégation vampirique : c'est un être sage et puissant, il sait ce qui est bon pour son peuple et Armanda et j'espère qu'il fera ce qu'il faudra pour nous conduire jusqu'à cette union des forces qui est plus que salutaire pour l'avenir de tous... Murmura-t-elle doucement avant de lui sourire. J'ai entendu dire que les délégations arrivaient dans quelques jours alors tu vas vite voir ton père, j'en suis sûr, lui dit-elle pour le rassurer et abonder dans son sens : il était tellement insouciant et souriant, il n'était pas fait pour être triste. Et puis les guerres ne sont jamais éternelles et je suis sûr que ce conflit avec les Alayens se terminera avec une fin heureuse, et tu pourras retourner chez les tiens.

Personne n'avait besoin de lui ici ? En même temps les elfes étaient des créatures diurnes au contraire de ce jeune vampire qui n'était toujours pas guérit du soleil à cause de sa jeunesse, pas étonnant qu'il ne trouve personne avec qui être. Il devait sûrement être le seul de sa race ici...

- Si tu veux, tu peux me tenir compagnie durant certaines nuits : j'ai beaucoup de mal à trouver le sommeil à cause de certaines choses alors je me promène fréquemment hors de ma chambre, lui dit-elle avec des yeux pétillants d'amusement. Je serais ravis de passer du temps avec toi, cela te plairait ? Lui demanda-t-elle sans cesser de lui sourire : elle disait la vérité, elle ne dormait quasiment pas ou alors faisait beaucoup de siestes durant la journée et puis, un petit quelque chose fleurissait en elle, l'envie de faire plaisir à l'enfant.

En tout cas, lui semblait aussi très impatient que les enfants naissent pour avoir des compagnons de jeux et Galadrielle l'écouta avec surprise et ébahissement. C'était... Surprenant, oui, d'entendre de pareilles paroles : on redevenait si jeune que ça lorsque le venin vampirique vous transformait ? En même temps elle n'avait jamais connu de non-vivant aussi jeune alors c'était tout nouveau pour elle et quelque peu perturbant : Zaphirel était vraiment loin des vampires puissant, sûr d'eux, combattant et agressif qu'elle avait connu. Cela n'était pas plus mal après tout... Riant légèrement, la vieille impératrice tendit délicatement son bras pour enrouler ses doigts autour de ceux froid du petit vampire afin de poser leurs mains sur le ventre contenant les enfants pour qu'il les sente, les touche.

- Il me semble que les vampires ont une audition aussi fine que les elfes, je pense que tu peux entendre les petits battements rapides de leurs cœurs n'est-ce pas ? Fit-elle en l'invitant à aller jusqu'à poser son oreille sur son ventre habillé pour qu'il entende mieux les vies qui grandissaient en elle. Il y a un petit garçon et une petite fille qui attendent d'être près pour entrer dans notre monde et je ne suis pas sûr qu'ils soient assez patient pour attendre que cela s'apaise au dehors pour sortir. Il y a même des jours où ils sont tellement impatient qu'ils donnent des coups de pieds contre mon ventre pour me le dire, lui raconta-t-elle tranquillement en riant. Mais ils ne seront pas aussi grands tu sais, ils seront même tous petits pendant quelques années et ils ne parleront pas encore, ils seront fragiles alors il faudra en prendre soin et attendre qu'ils grandissent pour jouer avec eux comme des grands, lui sourit-elle tendrement. Et quand ils comprendront les choses... Tu n'auras qu'à leur demander si tu pourras être leur amis, ce sera à eux de décider : tu as l'air d'être un gentil petit garçon alors je ne dirais rien tant que tu ne leur feras pas de mal, expliqua-t-elle avec fermeté, sincérité mais toujours très douce.

Par contre... Elle n'avait encore aucune idée de nom. Ecarquillant les yeux, Galadrielle avait toujours perçu ses enfants comme ses bébés, ses petits, ses jeunes pousses, mais jusqu'à présent elle n'avait jamais pensé à leur donner des noms pour rendre vraiment concret leur existence et le fait qu'ils naîtraient dans environ deux lunes et demi. Il serait peut-être temps non ?

- Dis-moi jeune Zaphirel, as-tu des idées de prénoms ? Lui demanda-t-elle en lui souriant tranquillement, les pomettes légèrement rosés sous la gêne de sa prise de conscience à propos de son oublis. Je n'ai jamais réfléchit à leur donner des noms... Mais peut-être que toi tu sais, on réfléchit ensemble ? Rit-elle légèrement avant de plisser le nez sous la réflexion, caressant son ventre comme si cela allait lui donner de l'inspiration... En tout cas cela la détendait de faire ce geste là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitimeVen 30 Aoû 2013 - 19:14

Un sentiment mitigé, partagé entre une fierté sans nom et une impatience toute nouvelle l’assaillit. Zaphirel exhultait, d’entendre une Dame appeler son père « Seigneur Achroma » et il était heureux de l’espoir qu’elle avait donné. Il allait revoir son père. C’était presque sûr. Il allait venir ! Il était fier, oh oui ! Fier ! Son père était « sage et puissant » ! Son modèle, son mentor… il aurait tout donné ou presque pour lui ressembler. Pour se rapprocher de lui, encore, et encore. Puis elle aborda ses nuits en sa compagnie, et un sourire radieux se dessina sur son visage.

« Oh oui ! Oui cela me plairait beaucoup. On irait sous les arbres, au frais. Ou alors marcher près de l'eau. Elle est fraiche. Et il y a aussi les abords du chateau, c'est beau partout ! »

Elle était devenue, l’espace de quelques instants, la figure maternelle qui lui manquait. Protectrice, paisible. Elle ne le jugeait pas pour sa nature, pour son régime alimentaire ou pour ses faiblesses. Elle lui proposait de la compagnie, un plaisir incomparable pour égayer sa solitude. Sa joie se lisait sur son visage, faisant briller ses yeux verts. Obnubilé par elle et par tout ce qu’il sentait de positif, il se laissa guider vers son ventre, et ferma même les yeux pour écouter. Les petits battements furent rapidement à portée de son ouie, et il écouta calmement, le sourire aux lèvres. Il écoutait les paroles de la Dame, l’oreille proche de son ventre. Il voulait les voir grandir, il voulait voir leur vie. Et pourtant… pourtant, une sournoise racine tordait ses entrailles, et lui rappelait qu’il ne pouvait pas. Père venait, et il retournerait auprès de Lorenz, là où était sa place – pour l’instant – et là où il progresserait. Il ne les verrait pas grandir, c’était impossible… presque impossible. Il était un poids ici, et il voulait… il voulait revoir son père, et rester auprès de lui. Il se sentait partagé entre ces deux désirs. Mais rien n’était plus fort en lui que le besoin de son père.

Il réfléchit. Des prénoms, un pour une fille, un pour un garçon. Instinctivement, il eut les noms dans sa tête. Il savait, et ne savait pas. Il savait que c’étaient ceux qu’il fallait dire, des prénoms lourds de son passé, et pourtant, il ignorait quel passé. Ces prénoms bondirent subitement dans sa tête, avec toute la violence d’un coup de tonerre dans son esprit. Et il aurait été bien incapable de dire d’où ils provenaient :

« Ethaniel. Et Elda. Ou Marisa. »

Il ne mettait aucun visage, aucune voix et aucune histoire sur ces mots, et pourtant, ils étaient là, naturellement. C’étaient de beaux prénoms, peut-être trop peu « elfiques » et pourtant, il leur trouvait quelque chose de presque magique. Il prit une inspiration bienheureuse, et se souvint subitement de pourquoi il s’était arrêté de respirer. Cette odeur… Il laissa échapper un gémissement, et lutta de toutes ses forces. Merithyn ne lui pardonnerait jamais s’il vidait quelqu’un de son sang au sein du Domaine, et surtout, une Dame si gentille, et presque mère… Tant pis. Il poussa sur les jambes de la Dame et fit un bond en arrière, se cachant derrière un tronc, au bord de la panique.
L’odeur qu’elle laissait échapper… lui donnait envie. Il serra les doigts autour des racines visibles au sol.

« Pardon, pardon… je… je suis désolé… je ne dois pas mordre… juste… juste quelques minutes… »

Il avait l’impression que tout accélérait, et il eut soudainement peur d’avoir fait mal à la Dame Elfe, la panique qui l’avait envahit ne diminua pas, et il resta figé, complètement, lui tournant le dos. Il ne devait pas !

« N’approchez pas, n’approchez pas… »

Et il répéta un moment ces mots. Il ne s’approcherait plus de la Dame. Il était allé trop près, beaucoup trop près. C’était dangereux. Il se recroquevilla en silence, se concentrant au maximum pour ne plus être tenté. Elle était presque mère, et sa priorité était ses enfants. Lui n’était rien, rien de suffisament important pour que quiconque y sacrifie sa sécurité.
Voilà pourquoi il devait retourner auprès des siens, auprès de Père. Voilà pourquoi il fallait qu’il devienne fort. Fort pour se défendre des autres, et fort pour se défendre de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitimeMar 3 Sep 2013 - 23:27

Il était la spontanéité même et d'une sincérité surprenante. Tout paraissait le ravir, il était souriant voire extatique quand on parlait de certains sujets en particulier comme Achroma par exemple : les constellations semblaient avoir trouvé refuge dans son regard quand elle lui dit qu'il était évident qu'il serait de la délégation. Zaphirel était tellement innocent... Un enfant, c'était ce qu'il était à présent : un enfant ayant l'apparence d'un jeune mâle d'une vingtaine d'année. C'était cela qui rendait les choses perturbantes : la dissociation entre son esprit juvénile et son corps mature. Mais cela n'empêchait aucunement l'impératrice de badiner avec lui, contente de trouver quelqu'un avec qui s'entretenir, en particulier un bébé-vampire, être qu'elle n'avait jusqu'alors pas pu côtoyer et c'était fascinant. Et attendrissant surtout. Et lorsqu'elle lui dit qu'elle pouvait lui tenir compagnie pendant les nuits, les constellations explosèrent tout simplement et c'était tout juste s'il ne s'était pas levé pour se mettre à sauter autour d'elle en piaillant son bonheur comme les hirondelles pendant la saison des amours. Trop adorable...

- Oui, tu n'auras qu'à me montrer tout ce que tu sais des environs d'accord ? Rit-elle devant tant d'enthousiasme, fondant d'affection devant ce petit être mort vivant tellement enchanté de ne plus se retrouver seul dans la nuit alors que tous vivaient le jour, et puis cela lui permettrait de ne pas être seule la nuit non plus.

Étant elfe, elle ne ressentait pas les différences de températures comme les humains, aussi elle ne frissonna pas quand il obéit à son invitation et toucha son ventre de sa main froide puis de son visage glacé par la mort. Mais elle était sensible aux vibrations qu'il émettait et elle ressentit un trouble apparaître en lui alors qu'il s'était plongé dans ses réflexions en continuant d'écouter les battements de ses enfants en elle. A quoi pouvait-il donc penser pour déprimer de cette manière ? Pauvre enfant... Sans voiler son sourire, Galadrielle garda ses yeux tendres et chaleureux sur lui et glissa une de ses mains dans ses mèches foncées, les cajolant avec douceur tout en fredonnant un petit air pour l'apaiser, caressant sa tête pour qu'il revienne vers elle : profiter de l'instant présent c'était ce qu'il y avait de mieux pour lui à son avis. Elle lui soumit une question pour le distraire de ses tourments et c'était avec satisfaction qu'elle sentit son aura s'apaiser pour se concentrer sur ce qu'elle lui avait demandé, les mains blanches de l'elfe continuant leurs délicates caresses dans sa chevelure.

- Ce sont de beaux prénoms que voilà, dit-elle en lui souriant. Ils viennent de ton passé, de quand tu étais humain ? Demanda-t-elle avec curiosité sans cesser de le cajoler.

Mais les choses ne continuèrent pas aussi bien qu'elles avaient commencé entre eux... Brutalement, Galadrielle vit l'enfant se lever d'un bond et fuir pour se cacher derrière un arbre, laissant derrière lui un chant d'angoisse et de peur : que venait-il de se passer ? Tremblante et peinant, la vieille impératrice réussit à se lever et s'approcha lentement vers l'arbre en tenant son ventre comme pour la soulager de cette charge, un éclair de compréhension passant dans son regard : il n'avait pas encore réussit à se débarrasser de son réflexe de respirer comme un être vivant et voilà qu'il mourrait de faim en étant complètement effrayé.

- Tout va bien Zaphirel, n’aie pas peur mon petit... Lui dit-elle en souriant, restant tranquille et à bonne distance pour ne pas le faire fuir davantage, fredonnant quelques notes pour le détendre.

Bon... Elle ne pouvait pas le laisser dans un état pareil. Et si Merithyn venait à l'apprendre... Impératrice ou non, il allait lui coller une de ses fessées ! Mais son cœur de mère ne pouvait pas rester insensible face aux tourments qui l'habitaient et il était encore si jeune, et il souffrait tellement... Profitant qu'il ne la regardait pas, elle tendit sa paume vers lui, doigts à moitié repliés, et observa avec satisfaction les racines s'enrouler autour de Zaphirel jusqu'à le transformer en saucisson : étant grand maître mage, le jeune vampire ne pourrait pas se libérer et était donc entièrement immobilisé. Une fois hors d'état de fuir, l'impératrice s'avança jusqu'à la petite silhouette recroquevillée et s'agenouilla à ses côtés, le regardant avec inquiétude et compassion en effleurant ses tempes pour le plonger dans un état de rêve éveillé pour qu'il se détende en lui faisant revivre de bons moments qu'il a vécu pendant sa léthargie.

Pas sûr qu'il lui pardonne à son réveil d'avoir usé deux sorts sur lui...

Une fois parfaitement détendu et toujours autant immobilisé, Galadrielle sortit de sa petite sacoche sans fond un biberon de verre qu'elle glissa sous son poignet avant de couper ce dernier et de laisser goutter son sang dedans. Nul doute que Merithyn allait la disputer comme une jeune pousse sans cervelle si jamais il venait à apprendre ce qu'elle était en train de faire... Mais cela lui paraissait insurmontable de le voir aussi démuni, tremblant, apeuré, démuni... Elle devait faire quelque chose et c'était ce qu'elle faisait à l'instant. Heureusement qu'elle l'avait plongé dans cette léthargie bienheureuse sinon la vue du sang coulant l'aurait rendu fou... Une fois le biberon remplit de moitié de son sang si riche qui le rassasierait davantage que du sang d'immunisé, la blonde s'assit en tremblant à côté de lui et referma la plaie avec un peu de magie et de prendre une fiole de potion pour lui redonner un peu de force : c'était vraiment une bêtise qu'elle venait de faire... Mais son totem la rassura : les enfants n'avaient rien. Lorsqu'elle fut à peu près remise de ses émotions et de sa perte de sang, Galadrielle arrêta le sortilège de rêve éveillé et n'attendit pas qu'il réintègre complètement la réalité et sa panique pour glisser le biberon entre ses lèvres, caressant d'un air rassurant ses cheveux en le pressant contre elle, lui souriant en le laissant boire.

Elle était présentement en train de donner le biberon à un vampire entortillé dans des racines... Elle devait être sûrement folle mais elle l'avait fait et avec la quantité qu'elle venait de lui offrir, cela rassasierait le vampire jusqu'à son prochain petit-déjeuner : un vampire le ventre plein était plus facile à diriger et calmer.

- Il ne faudra pas dire à Merithyn ce que j'ai fait d'accord ? Lui murmura-t-elle sur un ton conspirateur, souriant tendrement, le regard pétillant de malice malgré le terne de la fatigue. Comment tu te sens Zaphirel ? Demanda-t-elle avec un brin d'inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitimeSam 7 Sep 2013 - 10:35

« Ce sont de beaux prénoms que voilà. Ils viennent de ton passé, de quand tu étais humain ?
_ Je… je l’ignore… »

Malgré ses mises en garde, elle s’approcha. Zaphirel l’entendit, et la panique grandit en lui. Et s’il perdait le contrôle ? Et s’il lui sautait dessus ? Pourquoi n’était-elle pas prudente ? Pourquoi se mettait-elle en danger, elle et ses enfants ? Il ne comprenait pas. Puis il sentit quelque chose de légèrement rugueux frôler sa peau. Il eut un sursaut, et baissa les yeux pour voir ce qui se passait. L’effroi le gagna instantanément, mais il ne put rien faire pour éviter d’être pris au piège. Il tenta de s’en défaire, en tirant sur les liens, puis en essayant avec sa magie, mais il abandonna bien vite : il n’était décidément pas assez fort. Il laissa échapper un grondement quand elle s’approcha, ne sachant pas vraiment si c’était pour lui faire peur ou pour se rassurer lui-même. Et cela n’avait aucune espèce d’importance. Rapidement, il fut plongé dans ce mirage, à peine conscient de ce qui se passait. Il revoyait Achroma, son Père. Les rapides instants où il lui accordait quelques attentions, les meilleurs moments du monde. Il revoyait ses mains rassurantes posées sur sa tête, son froncement de sourcil quand il le distrayait de ses occupations, et il sentait sa présence quand il se reposait, veillant sur lui. Et Merithyn. Il voyait ensuite Merithyn, se rassasiant de la joie qu’il avait eu, de l’espoir, quand il lui avait donné son aide. Quand il l’avait recueilli.

Peu à peu, souvenirs et images s’effacèrent. Zaphirel papillonna un instant des yeux, semblant se reconnecter à la réalité, quand une odeur délicieuse lui parvint. Le liquide coula dans sa bouche, et soudainement, tout ce qui importait au monde était le contenu de cette fiole. Peu lui importait d’être traité comme un enfant si jeune à qui on donnait le biberon. Il était un enfant. Il était l’enfant d’Achroma. Et ce que la Dame Elfe lui offrait si généreusement ne pouvait être refusé. Il n’en était pas capable. Même quand le contenu fut vidé, il tenta de le garder, le retenant avec les dents un moment, avant de relâcher, conscient qu’il n’aurait rien de plus à l’intérieur, même s’il mordait dedans.

« Il ne faudra pas dire à Merithyn ce que j'ai fait d'accord ? »

Un peu ailleurs, le jeune vampire hocha la tête, murmurant un « je ne lui dirais pas » qu’un humain n’aurait probablement pas entendu.

« Comment tu te sens Zaphirel ? »

Il fronça les sourcils, repositionnant ses pensées. Il se sentait encore abruti du presque-rêve qu’il avait fait, troublant, et encore sous l’effet du sang qu’il venait de boire. Il se sentait comme un humain après une traversée du désert, après un bain dans l’eau pure d’une oasis. A détail près qu’il préférait une oasis de sang après un jeûne. Et pourtant, il n’avait pas été nourri si peu : Merithyn veillait à-ce qu’il ait le nécessaire. Après tout, cela n’aurait pas été bien malin d’accueillir un vampire s’ils étaient incapable de le nourrir. Elle lui avait offert de son sang… pourquoi était-ce si bon ? Meilleur, bien meilleur, que celui de Merithyn. Moins amer. Pourtant, Merithyn et elle étaient tout deux des elfes, et de grands magiciens – bien qu’il doute que cela influe sur le gout du liquide. Il se sentait comme un jeune humain à qui on aurait donné une sucrerie à l’insu de ses parents. Un léger sourire s’inscrit sur ses lèvres à cette image qu’il trouvait amusante, puis ses joues rosirent légèrement, à l’idée que Merithyn le disputerait autant que la Dame s’il l’apprenait. Alors non, il ne lui dirait pas.

« Je vais… bien. Mieux ! Merci. »

Puis il tortilla un peu pour s’installer mieux, malgré les racines qui le maintenaient.

« Et vous ? Vous n’auriez pas dû… vous… vous vous êtes blessée ? Les enfants vont bien hein ? »




[ HRP :: Je pense qu'il va falloir bientôt clore le RP ^^ il ne va plus se passer grand chose maintenant je pense... encore un tour ? Ou bien tu clos ? Comme tu veux. :: HRP ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitimeMar 10 Sep 2013 - 15:24

Le pauvre... Tremblant et grognant comme pour la mettre en garde ou sous l'effet de la faim, sa raison semblait avoir déserté son esprit et cela fit de la peine à l'impératrice, les griffes de la culpabilité resserrant leur douloureuse étreinte sur la vieille elfe. Il était encore si jeune et son dernier repas avait dû avoir lieu de puis un petit moment, sans compter qu'il avait encore ce fichu tic de respirer comme un humain, pas étonnant qu'il n'arrive pas à résister au parfum de la vieille elfe. Pauvre bébé... Le ligotant avec un sortilège avant de le plonger dans une douce rêverie pour qu'elle ait le temps de tout préparer afin de le calmer, la blonde prit tout de même le temps de se poser à terre à ses côtés parce que cette situation était vraiment éreintante pour son corps déjà bien fatigué. Navrée de devoir le faire patienter encore un peu avant de le nourrir, Galadrielle s'adossa contre l'arbre en étendant ses jambes douloureuses, fermant les yeux en inspirant profondément : trop d'exercice là, elle n'avait qu'une envie et c'était de s'enfoncer dans son lit et dans les bras de son époux pour un sommeil profond. Elle en avait la certitude, cette fois-ci elle réussirait sans souci à dormir pour cette nuit...

Une fois à peu près remise de ses émotions, elle baissa son regard contre la silhouette qui avait les yeux dans le vague avant de l'attirer dans ses bras, le serrant tendrement contre elle avant de le sortir de ses rêveries pour glisser le biberon entre ses lèvres et d'y faire glisser le liquide salvateur. Galadrielle était amusée en le voyant si avide, un vrai bébé vorace qu'elle avait contre elle dis donc ! Caressant doucement son visage en le laissant boire tranquillement avant d'embrasser doucement son front en retirant le biberon complètement vide de son emprise : un vrai gourmand ! Mais au moins, cela sera plus gérable pour tous pendant une bonne journée. Posant l'objet à ses côtés, elle prit soin de le cajoler légèrement avant d'annuler le sort des racines pour le libérer de toute contrainte : il semblait repus jusqu'à la moelle, comme un gros chat à la recherche d'un bon coussin pour faire une sieste digestive. Et son petit sourire bienheureux et le léger rougissement de ses joues... Il était vraiment à croquer ce petit et l'impératrice s'attendrit de plus belle envers ce petit vampire si jeune et maladroit.

- Je suis contente de savoir que tu vas bien mieux alors, c'est ce qui importe à présent, dit-elle en souriant légèrement, le libérant de l'étreinte de ses bras pour le laisser aller et venir à présent que le sortilège des racines avaient été annulé, peut-être même sautiller de bonheur suivant son contentement. Ne t'en fais pas pour moi mon petit, mes enfants vont très bien et ce n'est pas un peu de sang en moins qui les blessera, je t'en fais le serment, rajouta-t-elle sur un ton rassurant, lui offrant un sourire chaleureux en le regardant avec attendrissant.

Bien qu'elle se doutait qu'elle ne trompait personne. Avec son teint crayeux et les frissons d'épuisement, elle ne se leurrait pas : elle avait besoin de prendre du repos pour se remettre de tout ce qui avait bien pu se passer aujourd'hui. Souriant d'un air tremblant, Galadrielle se releva tant bien que mal et s'appuya de tout son poids contre l'arbre pour se soutenir.

- Je pense que ça ira pour ce soir mon chéri, tu veux bien me raccompagner jusqu'à mes appartements s'il te plaît ? Nous n'aurons qu'à nous retrouver demain soir d'accord ? Lui sourit-elle en passant son bras autour du sien, comptant sur sa force vampirique pour soutenir la pauvre elfe à bout de force qu'elle était. Comme ça tu sauras le chemin qui conduit jusqu'à moi et tu pourras me retrouver dès que tu as besoin de moi ou chaque soir pour commencer notre petite promenade, dit-elle tranquillement sans cesser de lui sourire en le guidant jusqu'à sa porte.

Une fois arrivée au terme de son cheminement, Galadrielle retira ses doigts du bras de Zaphirel avant de lui caresser la joue avec tendresse, le contemplant rêveusement.

- Bien que cette nuit fut un peu chaotique, je suis tout de même heureuse d'avoir fait ta rencontre mon cher, tu es un vampire vraiment attachant, dit-elle doucement avant de lui offrir un câlin maternel et d'embrasser sa joue. Je vais me reposer, tâche d'être sage jusqu'à demain soir d'accord ? Bonne nuit Zaphirel... Le salua-t-elle gentiment avant d'entrer dans ses appartements et de se préparer pour la nuit avant de se coucher contre son mari, épuisée mais heureuse.

Un sommeil sans rêve l'attendait pour son plus profond soulagement, sa fatigue était trop éreintante pour permettre à son inconscient et son totem de lui envoyer des messages.

---

{hrp: effectivement il n'y avait plus grand-chose à dire mdr tu peux le clore après moi ou pas, comme tu veux Smile à un prochain rp o/}
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Curieux Personnages. [ PV Galadrielle ] TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-