Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

L'ours et le chien (Pv Björn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: L'ours et le chien (Pv Björn) Mer 15 Fév 2017 - 18:31

9 Février dans une ville proche de Caladon

Alford pensait que la journée serait agréable, sans doute qu'il ferait bien de partir le lendemain de cette petite ville d'ailleurs, mais avant cela autant profiter un peu de ce jour qui s'annonçait paisible. Surtout que mine de rien il avait envie d'un peu de tranquillité et non que tout les passants le regardent avec plus ou moins d'insistance à chaque fois que quelqu'un le reconnaissait. A croire que ces derniers années avaient été très douloureuses à son anonymat, en même temps il l'avait peut-être bien cherché en s'embarquant dans toutes ces histoires…

Il s'était donc trouvé une auberge où il n'y avait pas trop de monde. Enfin pour l'instant, du coup il entra à l'intérieur et remarque le propriétaire particulièrement grand des lieux. Plus grand que lui dans les faits, car Gorder était un homme grand selon des critères communs, mais pas glacernois. Et il n'eut aucun mal à reconnaître le sang glacernois du propriétaire des lieux, d'ailleurs les rares clients ici regardèrent le mercenaire entrer avec curiosité, certains l'avaient déjà reconnus et commençaient même à chuchoter entre-eux.

Alford tâcha de ne pas trop y faire attention et s'installa donc au comptoir poliment en attendant que la patron viennent lui parler. Le mercenaire qui portait son armure du chat retira d'ailleurs son chapeau alors qu'il s'installait et le posa non loin. Néanmoins l'on pouvait voir que sur son dos trônait son espadon dont il ne se séparait jamais. Pourquoi ? Il n'y avait que lui quasiment qui le savait, l'arme était forgée dans un alliage qui en faisait une extension corporelle de Gorder, ce qui faisait que s'en séparer pour lui serait aussi prompt à lui causer du malaise que se séparer d'un de ses bras. Néanmoins ce n'était pas ce qui lui importait sur l'instant, sur l'instant il ne serait pas contre de boire un peu d'absinthe pour se détendre. Par contre le fait que le lieu semblait être tenue par un glacernois était prompte à titiller sa curiosité. Néanmoins il verrait bien s'il avait envie d'étancher cette dernière après avoir bu un peu de sa boisson favorite… Et déjà le patron semblait l'avoir remarqué et venir vers lui pour lui demander ce qu'il voulait.

« De l'absinthe s'il vous plaît. » Demanda donc calmement le mercenaire.

Spoiler:
 


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Sam 18 Fév 2017 - 0:06

Björn était de bonne humeur, car, pour changer, il avait enfin trouvé un travail bien rémunérateur et sans arnaque. Il avait dû escorter un marchand de Gloria à Caladon et il pensait profiter de cette chance pour aller voir son cousin Thornvar, dont l’auberge se trouvait dans une ville voisine…

Le nordique portait comme à son habitude sa demi-armure, avec ses armes et affaires accrochées à son harnais, il portait sa fameuse cape de voyage par-dessus ses épaules et l'on pouvait voir son grand espadon dépassait de chaque côté de sa cape...

Après avoir enfin atteint la ville, le glacernois décida de se rendre sans tarder à « La Hache Craquelée », la fameuse auberge de Thornvar.
Il avait hâte de revoir son cousin et de lui raconter tout ce qu’il avait vécu lors de son périple entre Caladon et Gloria, car il lui était arrivé énormément de choses en très peu de temps, même si en plus de revoir son cousin, il avait également hâte de boire une bonne bière et de pouvoir se reposer un peu…

Lorsqu’il arriva devant l’auberge, un grand sentiment de joie s’empara de lui, car même s’il appréciait le fait de vivre comme il l’entendait et sans avoir à s’occuper d’une famille, il appréciait tout de même de pouvoir avoir un lieu de repos et de tranquillité ainsi que de revoir des amis ou de la famille. Car après tout, une vie de mercenaire n’est pas forcément de tout repos…

Lorsqu’il entra dans l’auberge, il remarqua immédiatement qu’il y avait de l’ambiance, comme d’habitude donc, voir même un peu plus... Il se dirigea alors vers le comptoir tout en demandant à Thornvar d’une voix forte…

- Devine qui est de retour, Cher Cousin !

Thornvar, qui venait de servir un client, se redressa de toute sa taille avant de rugir d’une voix phénoménale…

- Björn ! Vieille canaille !

L’aubergiste se dirigea alors vers son cousin d’un pas rapide pour le prendre dans ses bras avec force, comme deux amis ne s’étant pas vu depuis longtemps, avant de l’entraîner vers le comptoir tout en criant au reste de l’assemblée…

- Les gars, j’offre une tournée générale pour fêter le retour de cette fripouille de Björn !

Et tout en suivant l’aubergiste, le mercenaire glacernois remarqua un homme portant une armure qui semblait faite de cuir et qui portait également une grande épée accrochée dans le dos… Bien que cette arme fût d’une taille impressionnante, elle n’était tout de même pas aussi grande que l’espadon répondant au nom de « Fléau du Nord », qui était accroché, comme toujours, dans son dos, accroché à son harnais.

Le glacernois alla donc s’installer au comptoir de l’auberge, non loin de l’homme, tandis que son cousin Thornvar commençait à remplir des chopes avec une boisson forte appréciée de son cousin ainsi que du reste de sa clientèle.

Björn fût le premier servi, car après tout, cette tournée générale était en son honneur, l’aubergiste distribua de sa fameuse bière à tous ces clients, y compris l’homme portant l’armure de cuir, qui fût par ailleurs le second à être servi…
Björn leva alors sa chope et dit d’une voix forte…

- Santé, les gars !

Et sur ces mots, il avala sa bière d’une seule traite, rapidement imité par son cousin et par la plupart des autres clients…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Sam 18 Fév 2017 - 15:35

Alford ne put pas vraiment manquer le grand gaillard qui finit par entrer dans l'auberge et qui fut accueillit avec enthousiasme par l'aubergiste. Visiblement un autre glacernois au vu de sa taille typiquement glacernoise… Alford ne manqua pas d'ailleurs de sourire légèrement quand il entendit que l'aubergiste offrait une tournée générale, avant ensuite de légèrement détailler du regard l'immense nouvel arrivant. Un homme taillé dans roc il fallait le dire.

Alford remarqua d'ailleurs la grande taille de l'espadon du nordique, mais ne s'amusa pas à faire des comparatifs car il savait bien que la taille d'une épée ne faisait pas sa qualité, son espadon n'était peut-être pas aussi impressionnant en taille certes mais il était d'une facture unique et était très impressionnant dans un autre domaine. Il se souvenait encore de ce qu'il avait dû faire pour qu'une forgeronne vampirique de renom accepte de lui reforger cette arme et les économies que cela avait nécessité pour faire complètement enchanter cette même arme. De toute manière ce n'était pas tant la taille ou la qualité d'une arme qui faisait son efficacité que le talent de celui qui la manie… Trop d'hommes qui croyaient le contraire avaient périt ces dernières années. Il n'estimerait le talent de quelqu'un à l'épée que lors d'un duel.

Cela lui avait fait penser au seigneur de Glacern qu'il avait pu affronter à une époque. L'un des meilleurs épéistes d'Armanda sans aucun doute, ce dernier avait périt lors de la bataille rouge de la mains d'Aaron Dessay garde du corps de Fabius Kohan de ce que savait le mercenaire, dire qu'aujourd'hui Gorder égalait sans doute le niveau de ces deux là mais que ces derniers n'étaient plus en vie pour le constater… Dommage, il aurait aimé voir peut-être une certaine lueur de respect dans les yeux du seigneur de glacern. Le même qui lui avait offert quelques conseils à l'époque pour s'améliorer...

Mais bon… Trêve de sombres pensées conclut Gorder quand on lui passa une choppe de bière… Cette boisson douce ? Soit, il leva sa choppe lui aussi et dit d'un ton bourru.

« Santé ! » Il bu cul sec sans mal et déposa ensuite la choppe sur le comptoir… Cela faisait du bien, même si dans les faits il préférait comme toujours l'absinthe. Ceci fait il jeta donc un regard sur le côté vers la nordique, avant de reprendre calmement. Car cela faisait du bien de rencontrer peut-être l'une des rares personnes qui ne le connaissait pas de vue après tout.

« Je suppose que vous avez dû bien vous acclimater à la paix actuelle si vous êtes allés jusqu'à fonder une auberge ici ? » Glissa t-il au passage comme ça sur le ton de la conversation. Pour sa part il devrait sans doute bientôt partir ou du moins trouver du travail… L'avantage quand on avait son talent à l'épée c'est que même avec ses d'origines modestes les riches n'étaient pas contre de l'arroser d'or pour quelques cours d'escrimes. Il n'était pas contre ce fait d'ailleurs car maître d'arme c'était un métier calme par moments… Il se leva et posa sinon une bourse assez bien rempli sur la table en disant à voix haute d'un ton bourru.

« Permettez tout le monde, mais comme l'aubergiste s'amuse à payer une tournée j'aimerai en faire autant. » Des exclamations répondirent favorablement à son initiative, quelqu'un allant jusqu'à dire. « Tu vois, j'étais sûr que ce Gorder était un bon gars au fond. », mais un autre glissa un. « Pas sûr, ce que ce gars a fait ces dernières années est trop trouble pour pas être suspect tout de même. » Gorder qui ne voulant pas s'enquiquiner avec sa réputation pas forcément glorieuse selon le tout un chacun s'assit à nouveau calmement et reprit à l'égard du nordique.

« Alford Gorder, à qui ai-je l'honneur ? » Demanda t-il donc calmement du ton de la conversation en tendant la main. L'autre allait-il le reconnaître à son nom ? Probable en vérité. Car si son apparence n'était pas connue de tous, même dans les pires trous perdus on avait souvent entendu parlé de lui, c'est dire… Bonne chance pour partir à la retraite et avoir la paix à ce stade. Il ferait peut-être mieux de louer vers la fin de la vie ses services à un noble pour vieillir au calme. M'enfin trêve de ces bêtises ! Il était trop jeune pour raccrocher de toute manière et il avait fichtrement envie de continuer à voyager.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Mer 22 Fév 2017 - 3:32

Après avoir reposé sa chope, Björn se retourna vers le reste de la salle et remarqua que grâce à cette tournée générale, il y avait un peu plus d'ambiance...

Il se mit alors à sourire, un sourire sincère découvrant de belles dents.
Le glacernois se tourna vers son cousin pour lui dire quelque chose, mais avant de pouvoir parler, l'homme à l'armure de cuir engagea la conversation...

Il leur demanda, bien que cette question devait sûrement s'adresser à son cousin, s'ils s'étaient bien acclimatés à la paix tout en évoquant l'auberge de Thornvar.

Les deux cousins se regardèrent puis l'aubergiste glacernois prit la parole...

- Bah vous savez... On n'a pas trop eu le choix, et de toute façon, à cause d'une blessure au genou, je ne serais plus vraiment en mesure de brandir ma hache...

Dit-il avant de pointer la grande hache accrochée au mur derrière le comptoir, Thornvar ne l'avait jamais fait réparer, ce qui expliqué son aspect étrange ainsi que le nom de l'auberge du nordique.

- Mais la paix me convient, j'aime bien tenir une auberge et boire de la bonne bière ! Même si mon cousin a préféré devenir mercenaire, car il trouvait cette vie trop "calme".

A ce moment-là Björn se contenta de hocher la tête sans rien dire, après tout, il n'avait pas grand-chose à rajouter.

Juste après avoir entendu la réponse de l'aubergiste, l'homme en cuir se leva alors, Björn remarqua alors qu'il était plutôt grand, pour un non-glacernois bien entendu...
Il posa alors une bourse qui semblait bien remplie sur la table avant d'ajouter d'un ton bourru, qu'il souhaitait offrir une tournée à l'assemblée à son tour...

Tout comme les clients, Björn poussa alors un grand cri de joie, bien que plus fort que les autres clients, tout en levant sa chope bien haute.
Il crut alors entendre certaines personnes se plaindre, mais il n'était pas vraiment sûr et de toutes manières, il s'en fichait!

Thornvar partit alors immédiatement vers sa réserve, pensant qu'il allait devoir ramener plusieurs tonneaux au cas où d'autres souhaiteraient payer une tournée, même si au fond cela lui faisait grandement plaisir qu'il y est une bonne ambiance dans son auberge !

Pendant ce temps, Björn s'assit à côté du mystérieux homme, qui lui paraissait de plus en plus sympathique par ailleurs.
L'homme entama donc la conversation en se présentant et en demandant le nom du mercenaire glacernois...

Björn ne put retenir un rictus de surprise en entendant ce nom...Alford Gorder, une véritable légende !
Il avait toujours voulu le rencontrer au moins une fois, et si possible, l'affronter en duel !
Il avait entendu beaucoup de choses à son sujet, plus ou moins bénéfiques à son image, mais pour lui, ceux qui le considéré encore comme un ennemi n'avaient pas les yeux en face des trous...
Alford était un homme d'honneur, du moins Björn le pensait, même s'il s'était battu dans les rangs de la Théocratie pendant un temps...

Björn ne pût s'empêcher de sourire avant de répondre...

- Je suis Björn Haraldsson, et je suis un fils de Glacern.
Comme l'a dit mon cousin, je suis mercenaire même si j'aime bien ces moments de tranquillité et d'amusement lorsque je viens ici.


Soudain, un bruit étrange, comme quelqu'un qui s'étouffait se fit entendre, Björn et l'homme se tournèrent dans la direction du bruit pour y découvrir un aubergiste qui semblait avoir bu de travers sa bière tout en baragouinant quelque chose à propos de "Border" ou quelque chose comme ça.

Björn ne pût s'empêcher de rire avant de tendre la main vers Alford. Décidément, il avait bien fait de venir directement à l'auberge de son cousin plutôt que de repartir sur les routes !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Ven 24 Fév 2017 - 17:40

Par la peste ! Il aimait qu'on ne lui crache pas dessus pour le traître qu'il avait été malgré lui et qu'on le considère autrement. C'était bien plus agréable dans les faits. Surtout que logiquement personne n'appréciait qu'on le déteste ou que l'on parle mal de lui. Bon, certes Gorder faisait beaucoup d'efforts pour blanchir sa réputation et il avait y avait assez bien réussit pour le moment. Mais certains torts mettaient longtemps à être réparés...

Quant au reste, oui, il était curieux. Il ne croisait pas souvent des glacernois après tout et de ce fait, il ne pouvait que ressentir un certain intérêt à leurs égards quand il en croisaient quelques-uns. Après, certes les glacernois n'étaient pas courants, mais vu leurs tailles et leurs carrures. Ils passaient aussi inaperçu qu'un feu au milieu d'un champ de blé…

« Je vois, mais permettez moi de dire que c'est une jolie hache. Et une bien jolie auberge que vous avez là, de plus cette bière contient plus de bière que d'eau. C'est une très bonne chose. » Commenta-t-il sinon en essayant d'être sympathique suite aux réponses de l'aubergiste, avant de conclure d'un air bon bougre. « Je comprends votre cousin, je ne dis pas qu'une vie calme est ennuyeuse, mais des fois rien ne vaut le frisson de voyager et de se battre un peu. Même si moi, je suis surtout mercenaire pour voyager. » Gorder était de ces hommes qui voulaient découvrir le monde après tout.

Et puis, il est vrai qu'une auberge où la bière n'est pas coupée à l'eau, c'est très agréable ! Certes, la bière ne valait pas de la bonne absinthe, mais ça restait une bonne boisson. Surtout pour ceux qui ne tenaient pas boire un alcool assez fort pour bouffer davantage une plaie que la désinfecter. Il faudrait peut-être qu'Alford calme d'ailleurs sa tendance à boire plus que de raison… Cela, il le savait bien, mais les dernières années lui avaient tellement mis le moral à bas qu'il avait gardé cette habitude de boire pour chasser de sombres pensées. Des visions d'innocents que malgré lui, il avait tués de sa main ou livrer aux autorités théocrates. Puisse Vraorg, ce sale chien qui l'avait réduit en esclavage à une époque ne jamais revenir d'entre les morts…

D'ailleurs, Alford remarqua le rictus de surprise du glacernois quand il révéla son identité à ce dernier. Restait à voir si c'était un ou un mauvais signe. Et heureusement, ce fut un bon signe.

« Heureux de vous rencontrer Björn, quant au fait que vous soyez un fils de glacern. Voyez-vous… Vous me donniez l'impression d'être un caladonais avant que vous me corrigiez, il y en après tout beaucoup de caladonais qui font bien plus de 2 mètres de haut et qui sont taillés comme des bœufs. » Répondit donc le mercenaire avec un humour somme tout bourru. En effet, il serait dur de penser que Björn était autre chose qu'un glacernois. Gorder qui se sentait donc assez à l'aise grâce au fait que l'autre était très sympathique reprit donc de son habituel air bon bougre. Il faisait vraiment penser à un ours en faîte.

« J'ai vraiment du mal à me faire au fait que ma réputation soit aller bien au-delà de ce que je désirais à l'origine… Y a encore 15 ans cela, j'aidais mon père à la ferme familiale. Je ne me rappelle pas par contre quel genre de bêtes nous gardions… Si c'était des brebis, ou des chèvres… M'enfin, je ne regrette pas d'avoir choisi le mercenariat, on a qu'une vie après tout. Et ce serait dommage de ne connaître que son village natal au cours de cette existence. » Il réfléchit un instant, puis reprit à l'égard de Björn.

« Je me rappelle ! On élevait des moutons ! Par la peste, vous avez déjà tondu un mouton vous ? Je ne dis pas que c'est désagréable, mais des fois, les vêtements faits en laine de mouton ça gratte affreusement… Ma foi, ce n'est pas forcément une vie désagréable que celle des paysans, mais je vous avouerai qu'à la longue, c'était monotone... » Il conclut ensuite d'un air curieux.

« Dîtes, vous avez dû visiter beaucoup de lieux vous aussi lors de vos pérégrinations. Est-ce qu'il y a un endroit en particulier qui vous a marqués ? » Une bête question de voyageur à voyageur dans les faits. Néanmoins, il n'était jamais contre de tailler une bavette avec quelqu'un lui semblant être un bon gars. Et ce Björn avait vraiment l'air d'un très bon gars dans les faits !


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Sam 4 Mar 2017 - 1:56

Thornvar ne put s'empêcher de sourire en entendant le guerrier à l'armure de cuir lui faire des compliments, après tout, les deux glacernois avaient toujours rêvés de connaître la gloire ! Et recevoir des compliments de la part d'un homme tel qu'Alford Gorder aurait sûrement rempli de fierté le cœur de n'importe quel homme qui a au moins combattu une fois dans sa vie...
Thornvar le remercia alors, le sourire aux lèvres, avant de reprendre une bière pour l'aider à lui faire passer la première qu'il avait avaler de travers.

L'homme expliqua alors aux deux glacernois la raison pour laquelle il était devenu mercenaire, il souhaitait voyager, découvrir le monde, et c'était tout à son honneur.
Il dit alors à Björn qu'il était heureux de leur rencontre avant de lui faire subtilement remarquer qu'avec sa carrure, le mercenaire nordique ne pouvait venir que de Glacern.
Il expliqua également qu'il avait quelques problèmes avec sa réputation, car elle avait dépassé, et de très loin, ce qu'il désirait obtenir...
En même temps, lorsque l'on sait ce qu'il a accompli par le passé, ce n'est vraiment pas étonnant !
Le légendaire mercenaire à l'armure de cuir se mit alors à parler de ce qu'il faisait lorsqu'il n'était encore qu'un fils de fermier, il parla des bêtes qu'il gardait en compagnie de son père avant d'ajouter que l'on a qu'une seule vie et qu'il serait bête de ne pas en profiter pour découvrir le monde qui nous entoure...

Il se rappela alors qu'il s'agissait de moutons avant de demander à Björn s'il avait déjà tondu un mouton par le passé, il enchaîna alors en disant que les vêtements en peau de mouton grattés énormément, ce qui paraît assez logique lorsqu'on y pense.
Le mercenaire à l'armure de cuir demanda alors à Björn s'il y avait un endroit en particulier qui l'avait marqué lors de ses voyages, mais le mercenaire nordique ne répondit pas de suite à cette question, car d'anciens souvenirs étaient remontés à la surface, et tous n'étaient pas roses...

En entendant parler de la ferme, des moutons et des autres bêtes, ainsi que de l'enfance d'Alford, Björn toucha instinctivement son colifichet, laissant son regard se perdre dans le vide avant de répondre à la légende vivante...

- Non, je n'ai jamais tondu de mouton, mon enfance fût celle d'un guerrier... Mais au domaine de mon père, avec Thornvar et le reste du clan, on faisait parfois des fêtes accompagnées de grands banquets où toute la famille se réunissait...
On y mangeait toutes sortes de choses, notamment des cochons et des moutons à la broche, ils étaient vraiment très bons !


Dit-il à Alford avant de regarder vers son cousin, qui, mine de rien, les écoutait tout en buvant sa bière, il put voir dans son regard que pour lui aussi, certaines choses étaient malheureusement sorties de l'oubli pour refaire surface...
Björn continua alors son récit, en espérant secrètement qu'Alford n'est rien remarqué d'étrange...

- Mais malheureusement pour nous, notre clan fut décimé contre les Alyaiens, et les rares survivants furent divisés en petit groupes aux quatre coins d'Armanda, mais la plupart retournèrent à Glacern... Et quelque temps plus tard, Glacern fut détruite par Vraorg, et le reste du clan ainsi que le domaine familial disparut !
A part quelques survivants dispersés dans les différentes villes humaines, il n'y a plus que nous deux...
Thornvar a réussi à refaire sa vie, mais en ce qui me concerne, je ne sais rien faire d'autres à part me battre et je n'ai pas envie d'apprendre un autre métier...


Le mercenaire glacernois se tourna alors l'homme à l'armure de cuir avant d'ajouter...

- Excusez-moi pour cette note sinistre, on devrait plutôt être en train de boire et de rire un bon coup !

Dit-il avant de reprendre une chope de bière, tout en souriant pour oublier ses mauvais souvenirs, il arrêta également de triturer son collier, puis il ajouta...


- Sinon, pour en revenir à votre dernière question...
Eh bien, je me souviens des villes de Sandur et D'Aigue-Royale qui avaient un aspect plutôt impressionnant...
Mais ce qui m'a réellement marqué, c'est une petite caverne, cachée dans un bois proche de Caladon. Avec Thornvar, on y a campé plusieurs fois lorsque l'on était en vadrouille, ou lorsque l'on fuyait les Alayiens.

L'entrée est cachée par un bosquet touffu ainsi que par une petite cascade. Mais l'intérieur est magnifique, assez grand pour une dizaine de personnes, avec un peu de verdure à l'entrée ainsi qu'une cascade est un bassin vers le fond. Il y a également certains endroits qui sont recouverts d'une sorte de cristal, il est transparent et reflète la lumière...
Si jamais vous passez dans un bois au nord de Caladon, alors cherchez une petite cascade à côté d'un bosquet, puis allez jeter un œil à l'intérieur. Vous ne serez pas déçus, je vous le garantis !



Dernière édition par Björn Haraldsson le Mer 8 Mar 2017 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Dim 5 Mar 2017 - 9:58

Gorder était du genre loquace quand il était en bonne compagnie. Et en excellente compagnie, il était, cela était certain. Il mentirait d'ailleurs s'il disait qu'il n'avait jamais été curieux à l'égard des glacernois, ces hommes bâtit comme le roc et bien différents du commun des Armandéens sous pleins d'aspects. Si Alford avait encore été un enfant, ce serait sans hésiter qu'il aurait pensé qu'ils étaient l'archétype parfait du guerrier. Aujourd'hui, il pensait que c'était un peuple fier et pétri d'honneur qui avait souffert injustement eux aussi des dernières années.

« Pour ma part, je me suis découvert une vocation guerrière vers mes quoi… 16-18 ans ? Je m'étais engagé dans la milice pour le service militaire obligatoire d'un an, puis je me suis rendu compte que j'appréciais vraiment la sensation d'avoir une épée en main et j'ai voulu rester. Du coup, j'ai profité des quelques années que j'ai voulu passer dans ce modeste corps de milice pour gagner un peu d'expérience, ce alors que j'échafaudai le projet de partir sur les routes en tant que mercenaire et c'est finalement ce que je fis au bout de quelques années de service. » Gorder considérait presque le maniement de l'épée comme un art, une passion qui l'avait étreint d'une certaine manière. Il n'aimait pas spécialement tuer, mais faire, virevolter sa lame était toujours très agréable…

« Y a rien à excuser, je peux comprendre. » Ajouta d'ailleurs Gorder d'un air compréhensif et gaillard quand Björn s'excusa après être parti sur une note assez tragique en effet lorsqu'il parla de ce qui était arrivé à son clan. Alford ne pouvait pas reprocher à un glacernois d'être assez amer au sujet des dernières années après tout. Pas grand monde avait vécu la belle vie de toute manière lors du règne de Vraorg le blanc… Sur ce, le mercenaire continua à écouter attentivement le glacernois parler de ce qu'il avait pu découvrir au cours des dernières années.

« Intéressant... » Ne manqua-t-il pas d'ailleurs de dire sans cacher sa curiosité lorsque Björn parla d'une grotte qu'Alford pourrait explorer lors de ses voyages s'il désirait, il ne manqua donc pas de dire ce qu'il pensait à ce sujet. « Je n'y manquerai certainement pas, s'il y a bien un homme capable de partir à l'aventure par simple curiosité, c'est bien moi. » Cela, il le dit un peu avec humour, il est vrai que la curiosité d'Alford pouvait des fois avoir des conséquences assez inattendues…

« Vous voulez que je vous dise une bonne chose ? Les ennuis sont une chose que l'on regrette souvent d'avoir, mais ils rendent souvent la vie tellement plus intéressante. J'avouerai ne pas trop avoir apprécié ce qui s'est passé ces dernières années, mais on ne peut pas dire que je m'étais ennuyé au cours de tout ceci. À se demander si des fois, l'homme ne préfère pas s'empêtrer dans les ennuis que s'ennuyer comme un mort... » Cela, il le formula d'un air assez pensif, puis il ajouta plus légèrement.

« Je suppose que vous étiez des protégés ? Eh bien, vous avez sans doute pu vivre à Sandur quelque temps dans ce cas et donc croiser de temps en temps les nomades qui vivent dans le désert… Je ne peux que vous conseiller de vous intéresser à eux un de ces jour, leur culture est disons très intéressante. Leurs femmes belles et leur nourriture est tellement épicée que vous avez l'impression que le soleil s'est invité dans votre bouche... » Mais bon, ce n'était pas de la nourriture terriblement épicée qui découragerait de fiers glacernois après tout !

« Dîtes moi, en dehors de l'aventure. Est-ce que c'est aussi la découverte d'autres peuples et culture qui vous intéresse ? » Demanda-t-il sinon d'un air bon bougre à Björn avant de conclure d'un air pensif. « Je me demande si un glacernois comme vous a du succès auprès des femmes. J'ai envie de dire que oui, mais je suppose que ça ne coûte rien de vous poser la question. Car vous devez le savoir vous aussi… Les femmes sont compliquées. » Cela empestait le vécu quand il disait ça… Alford se disait que c'était peut-être pour ça d'ailleurs qu'il avait des fois une certaine préférence pour les mâles elfes. Quoique une femme intelligente au caractère doux et débrouillarde ne serait pas quelque chose qui le repousserait… Le genre qui vous fait à la fois sentir homme et dans les bras desquelles vous vous sentez bien.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Mer 8 Mar 2017 - 17:42

Les deux glacernois appréciaient de plus en plus le légendaire mercenaire, il était sympathique, n'avait pas la grosse tête et savait apprécier une bonne boisson...
L'homme à l'armure de cuir avait écouté le récit de Björn avec intérêt, ne l'arrêtant qu'une seule fois pour lui dire qu'il n'avait pas besoin de s'excuser pour avoir évoqué de mauvais souvenirs.
Mais pour ce qui était du reste de la conversation, Alford sembla être intéressé par la caverne découverte par les nordiques.
Björn aurait aimé parler de quelque chose de plus beau qu'une simple caverne, mais à part cette grotte pleine de cristaux, le reste n'était pas forcément très intéressant, mis à part ce qu'il avait vu à Glacern dans sa jeunesse, mais une grande partie des lieux de ses souvenirs avaient été détruits par Vraorg ! Et les autres avaient probablement changé...

Alford avait repris la parole à la suite de Björn, pour lui dire que même si l'on regrettait souvent d'avoir des ennuis, ils rendaient la vie bien plus intéressante, avant d'ajouter qu'il ne s'était pas ennuyé ses dernières années, ce que le guerrier du nord pouvait facilement comprendre...
Il était vrai que Björn n'avait pas vraiment eu d'occasions de s'ennuyer non plus ces derniers temps.

Le mercenaire à l'armure de cuir demanda alors aux deux glacernois s'ils avaient été des protégés avant de répondre lui-même à cette question, il leur conseilla alors de s'intéresser à la culture des nomades du désert, que les nordiques avaient souvent croisés lorsqu'ils se trouvaient à Sandur, car la nourriture des nomades était délicieuse, bien qu'extrêmement épicée !
Ensuite, Alford enchaîna alors en demandant à Björn si l'aventure était la seule chose qui le motivait ou si la découverte de nouvelles peuplades et cultures l'intéressait également.
Le légendaire guerrier conclut alors son discours sur une note pensive plutôt étrange sous certains points de vue...Il se demandait si Björn avait du succès auprès des femmes, tout en ajoutant que les femmes étaient compliquées !

Björn ne le contredirait pas sur ce point... Mais il ne s'était jamais réellement demandé s'il avait du succès auprès d'elles... Sûrement que non, vu qu'il était encore célibataire et qu'il n'avait personne en vue.

Et pour ce qui est de découvrir d'autres peuples et cultures, cela pouvait effectivement être intéressant, mais Björn ne s'intéressait qu'aux différentes techniques martiales, aux armes et armures, ainsi qu'aux différents alcools et à la musique, aux légendes également, mais le reste ne l'intéressait guère.

- Je préfère voyager pour le frisson de l'aventure, que pour découvrir d'autres cultures, même si j'apprécie également de découvrir de nouvelles choses.
Je ne suis pas un grand philosophe, historien ou quoi que se soit d'autres, vous savez !


Dit-il alors, le sourie aux lèvres .

- Et pour ce qui est des femmes, je ne sais pas vraiment si j'ai du succès, maus vu que je suis toujours célibataire je suppose que non. Enfin, lorsque l'on voit ce que je fais dans la vie, je suppose que ce n'est pas plus mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Sam 11 Mar 2017 - 16:20

Alford écouta avec un intérêt non feint les raisons pour lesquelles Björn aimait voyager. Gorder répondit d'ailleurs d'un air amusé.

« Et moi donc ! Est-ce que j'ai la tête d'un historien ou d'un philosophe pour vous? Je sais lire et écrire certes, mais ne pensez pas que je vais vous sortir des thèses sur la nature de l'existence et sur le sens de la vie. Au fond, j'aime bien quand la vie est simple et ne pas forcément trop me prendre la tête au final. » Cela, il le disait en toute connaissance de cause, qu'est-ce que désirait Gorder au final ? Une vie remplie de découvertes et d'aventures et puis quand le moment de se poser serait arrivé. Il aviserait entre une retraite paisible avec une femme gentille ou avec un homme à son goût… Quoique du côté des hommes, Gorder avait plus goût pour les elfes mâles qu'autre chose... Mais bon, ce n'était pas le sujet de l'instant.

« Je pense surtout que vous devez les intimider avec votre grande taille, disons qu'elles ne doivent pas voir fréquemment des hommes aussi grands que vous. Déjà que moi j'intimide pas mal de gens du haut de mon mètre quatre-vingts dix, alors imaginez quelqu'un de votre taille ! » Il sourit de façon complice, puis ajouta.

« Après, je crois que les femmes glacernoises intimident plus les hommes des autres peuples que l'inverse, c'est que des femmes aussi grandes ce n'est pas aussi courant. À se demander d'ailleurs comment il se fait que vous êtes aussi grand vous les glacernois. Certains me disent que c'est à cause d'un régime très carnivore, mais dans ce cas-là sacré régime, j'ai envie de dire vu les gaillards que sont les glacernois ! »
Visiblement, il n'était pas contre de causer de tout et de rien quand il y avait de la boisson à portée de main. Sur ce, il ajouta à l'égard de l'aubergiste.

« Et je vous avouerai que j'apprécie l'idée d'une auberge tenue pas un glacernois, pour le coup, je suppose sinon que vous ne devez pas trop avoir de problèmes quant à d'éventuelles bagarres de bars. Après tout ce n'est pas tout le monde qui voudrait vous contrarier, je suppose. » Et pour sa part, cela, il l'appréciait bien, disons que si Gorder n'était pas contre ne bonne bagarre, des fois, il préférait largement pouvoir, boire et causer en paix.

« Sinon, juste pour savoir… Pourquoi vous êtes vous installés non loin de Caladon ? »
 Cela, il le demandait par pure curiosité, après tout ce n'était pas courant de voir des glacernois se fixer ainsi, même s'il supposait que suite aux derniers événements ces derniers n'avaient pas forcément tous le choix. Dans tous les cas vu qu'ils étaient bien partis pour tenir ensemble le crachoir pendant un bon moment, autant en profiter pour poser certaines questions légitimes et pas trop indiscrètes. Surtout que ce n'est pas tous les jours qu'il rencontrait des nordiques qui étaient, mine de rien, assez sympathiques !


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Mar 21 Mar 2017 - 0:49

Plus il l'écoutait, plus cet homme lui paraissait sympathique ! Décidément, il avait bien fait de passer voir son cousin...

Alford expliqua à Björn la raison pour laquelle il n'avait pas encore de compagne, enfin selon l'avis du légendaire mercenaire, même si le Glacernois écouta attentivement les explications de son camarade de beuverie, elles semblaient tenir la route par ailleurs...

Juste après, Alford parla cette fois des femmes de Glacern, comme quoi elles pourraient intimider les hommes d'autres peuples, et encore une fois, cela pourrait être logique, après-tout, elles étaient plutôt grandes... Mais Björn ne pût s'empêcher de trouver étrange l'histoire du régime carnivore, il est vrai que lorsqu'il vivait encore à Glacern, lui et les siens mangeaient beaucoup de viandes, mais que ça non plus ! Pour obtenir un corps "solide", il faut manger de tout, pour que le corps soit équilibré. Principalement de la viande donc, mais pas que...
Mais le nordique ne s'était jamais réellement posé la question, et de toute manière, il ne pourrait s'occuper d'une femme dans ses conditions actuelles...

Après cela, l'homme à l'armure de cuir changea de sujet et se mit à parler de l'auberge du cousin Thornvar, et lorsqu'il entendit les "avantages" d'une auberge tenue par un glacernois, il ne pût s'empêcher de sourire tout en regardant en direction de Thornvar, qui lui aussi commençait à sourire, un rire légèrement étouffé se fit même entendre, en effet, de vieux souvenirs refaisaient surface entre les deux cousins du nord, ils comptaient bien raconter une histoire à leur nouvel ami...

Alford questionna ensuite les deux nordiques au sujet de l'emplacement de l'auberge, pourquoi donc Caladon ? Thornvar s'empressa alors de répondre à cette question.

- Pourquoi Caladon ? Simplement parce que lors de nos pérégrinations, nous sommes passés par ici à de nombreuses reprises, et que je suis tombé sous le charme de l'endroit si j'ose dire. La ville de Caladon est belle et ses environs sont magnifiques !

Thornvar regarda alors Björn avant d'ajouter, le sourire aux lèvres...

- Et si on lui racontait une petite aventure que l'on a vécu dans cette auberge en compagnie de quelques malandrins ?

Ce à quoi Björn répondit tout en souriant...

- Bonne idée, on va rire. Je te laisse raconter, cousin, tu es bien plus doué que moi dans ce domaine !

Thornvar hocha alors la tête en direction de Björn avant de commencer son récit...

- C'est arrivé il y a quelque temps, peu de temps après notre installation dans ce village, à l'époque, mon cousin rester avec moi pour m'aider à "monter mon affaire".
Mais le souvenir des guerres était encore bien vivace, et les campagnes grouillaient alors de vétérans s'étant reconvertis dans le banditisme...


Thornvar but alors une gorgée de bière afin de reprendre son récit, il devait penser que cela l'aiderait à mieux raconter son histoire...

- Un soir, environ une semaine après l'ouverture de l'auberge, un groupe de personnes portant des tenues composées de pièces de cuir et de métal entra dans l'auberge de donnant un grand coup de pied dans la porte, ce qui annoncé déjà la couleur.
Après cette entrée fracassante, ils ont fait fuir le peu de clients que j'avais avant de s'installer dans mon établissement, ils m'ont même ordonner de leur offrir gratuitement leurs boissons !


Thornvar s'arrêta afin de boire une autre gorgée de sa chope avant de reprendre...

- Non mais vous imaginez ?! De plus, c'est malpoli de frapper de cette manière avant d'entrer...

Bien que les deux Glacernois aient déjà pénétré dans diverses propriétés de cette manière par le passé...

- Ils n'avaient pas peur de moi, ou de ma carrure, car ils étaient en nombre mais également parce qu'ils avaient entendus dire que j'étais faible à cause de ma jambe... Mais ils avaient oublié un détail, personne ne peut battre un Glacernois pour ce qui est des rixes de comptoir, et encore moins battre deux Glacernois, car Björn se trouvait à l'étage ce soir-là !
Dit-il tout en regardant son cousin, le sourire aux lèvres...

- Si vous aviez vu leurs têtes lorsqu'ils ont vus mon cousin débarqué... Il a attrapé une table et l'a jeter sur le plus grand de la bande, ce qui l'a écrasé contre le mur, puis j'ai attrapé une chaise avant de me jeter au milieu de la bande... Ils n'ont même pas eu le temps de sortir leurs armes que Björn et moi, étions déjà en train de les frapper à grands coups de tabourets, ainsi que de tout ce qui pouvait servir d'arme improvisée

Les deux cousins du nord se mirent alors à mimer les coups qu'ils avaient donnés à l'époque, et tout deux finirent pas éclater de rire, et tout en buvant leurs bières, finirent par redevenir calme... Du moins après plusieurs instants de fous rires !

- Ah, aussi, à un moment j'ai fracassé une chope contre le nez du chef de la bande, et mon cousin en a profité pour l'attraper par la jambe avant de tourner sur lui-même pour finalement l'envoyer s'écraser sur ses compagnons... Et c'est aussi à ce moment-là que j'ai fait passer l'un de ces bandits par la fenêtre, ce n'était pas la première fois, mais c'est plutôt rare que cela arrive... Au final, ils sont partis la queue entre les jambes, et bien entendu, après qu'ils aient payé pour leurs consommations ainsi que pour les dommages collatéraux... Plusieurs meubles, des couverts, une fenêtre et une porte... C'est que ce n'est pas donné tout ça !

Et c'est ainsi que Thornvar acheva son histoire, tout en finissant sa chope, pour ce qui est de Björn, il ne pouvait s'empêcher de ricaner en repensant à cette histoire, il faudrait vraiment que d'autres bandits retentent quelque chose dans ce goût-là, mais malheureusement, après cette histoire, toute la petite ville fut rapidement au courant de cette histoire, et il n'y eut plus de rixes dans cet établissement au nom évocateur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Mer 22 Mar 2017 - 16:24

Alford n'était pas vraiment ce que l'on pouvait appeler le plus grand connaisseur qui soit de la nature humaine, mais il était doté au fond d'une nature assez empathique qui le poussait à essayer de comprendre les autres et surtout les raisons de leurs comportements ou de certaines choses qui leur arrivaient. Il s'était donc, pour le coup, assez intéressé à Björn dans le cadre de l'absence de femme au bras de ce dernier. Bon, la petite théorie qu'il avait avancé n'était pas forcément vraie, mais il la trouvait bien ficelée.

Et puis mine de rien, Gorder aimait bien au fond réfléchir à certaines choses et un peu levé le mystère sur certaines détails, même si ce mystère concernait au fond d'autres êtres humains ou bien non-humains. Car il se disait au final que rien n'était forcément hors de la compréhension humaine, juste qu'il fallait avoir l'esprit ouvert et surtout faire l'effort de comprendre les autres. De plus, il s'était toujours dit qu'à être aimable avec les gens, on obtient plus de leur part qu'à se comporter méchamment, ce en plus d'être apprécié inversement. C'était donc une manière d'être qui s'était imposée comme naturelle chez Gorder.

Et au final, rien dans l'existence du mercenaire ne lui avait prouvé que c'était une mauvaise manière d'être, certes, il était tombé sur des cinglés et des êtres particulièrement malfaisants, mais… Ces derniers ne comptaient pas vraiment, car au fond avec les gens normaux la méthode de conduite Gorder avait prouvée son efficacité quant au fait pas se faire de nouveaux ennemis. Il suffisait au fond d'être juste sympathique, de faire preuve d'humour et surtout de s'intéresser à ses interlocuteurs sincèrement. Ce qui n'était pas difficile d'ailleurs, Gorder étant au final ce que l'on pouvait appeler un incorrigible curieux…

Et c'est donc avec une certaine curiosité que Gorder écouta la réponse de l'aubergiste qui lui disait qu'il avait choisi les alentours de Caladon parce que Caladon en elle-même était une belle ville, en effet… Cette dernière était belle, grande et avait le dynamisme d'une jeune cité-état débordant d'un immense potentiel. Alford pouvait au final tout à fait comprendre le fait que l'on tombe amoureux de manière métaphorique de cette cité, même pour les glacernois aux mœurs si endurcies et au caractère fier.

« Je suis tout ouïe. »
Dit d'ailleurs Gorder d'un air attentif et visiblement intéressé quand l'aubergiste proposa de lui raconter une histoire concernant des malandrins et que Björn confirmait cette initiative, le mercenaire se demandait du coup quel genre de récit on allait lui raconter.

Et disons que le récit était assez bien amené, en effet suite à la guerre les bandits ne manquaient pas, surtout les anciens théocrates et les miliciens qui disons avaient profité du règne de Vraorg pour commettre des actes ignobles et qui n'auraient sûrement pas pu espérer un retour en grâce avec la victoire de protectorat… Dans tous les cas Gorder était bien conscient que tout cela avait pu être assez nuisible.

Et du coup Gorder se disait qu'il y allait probablement y avoir assez vite un retournement de situation sympathique dans le récit du glacernois vu que celui-ci parla du jour où des bandits s'étaient amusés à entrer dans son auberge pour y gâcher l'ambiance et demander une tournée gratuite. Gorder en tout cas hochement doucement la tête à l'égard de l'aubergiste quand celui-ci ajouta que cette manière d'entrer chez les gens était impolie. Étrangement, le mercenaire se disait que le glacernois n'avait pas manquer du coup de donner une petite leçon de politesse à ces brigands.

Par contre, Gorder ne préféra pas souligner que lui-même avait pénétré dans pas mal de propriétés de cette manière lorsqu'il avait été théocrate malgré-lui. Et disons que ce n'était souvent pas purement dans une optique aussi bénigne que celle de demander des boissons gratuites à l'aubergiste… Mais bon, il préférait ne pas penser à cette sale époque et au sang qu'il avait dû faire couler pour ce chien de tyran...

Et d'ailleurs, il avait eut raison quant au retournement de situation concernant les brigands, car visiblement, la présence de Björn ce jour-là avait pas mal aidé son cousin pour la rixe de comptoir qui avait eu lieu avec les bandits. Gorder se disait qu'une arbalète aussi ça aurait été pas mal pour faire peur aux gens, mais deux glacernois bien bâtis et musculeux devaient aussi faire le travail convenablement... Gorder en tout cas ne devait pas être autant un adepte des rixes, lui son domaine, c'était plus le fait de se battre à l'épée, non de caler un coup-de-poing dans une figure.

« Eh bien, on va dire que vos méthodes pour apaiser la clientèle sont radicales, mais efficaces. » Ne manqua donc pas de dire Gorder d'un air complice et bourru suite aux récits des deux nordiques, en effet, il imaginait bien ces pauvres voyous qui avaient dû recevoir une bonne leçon ce jour-là. Pour sa part Gorder se disait que ce n'était pas forcément plus mal…

« Vous devriez avoir honte de voler son travail à la garde, vous imaginez si tout le monde arrivait à se défendre tout seul comme vous ? Ils n'auraient rien à faire de leurs journées. » Ajouta-t-il ensuite avec humour, car il n'était pas sérieux le moins du monde, bon, il ne pensait pas la garde civile inefficace, mais elle ne pouvait clairement pas être partout surtout que les nations se remettaient à peine de la guerre et c'était bien de plus que les gens savent se défendre par eux-mêmes.

« M'enfin, sinon j'avouerai que c'est une histoire assez enrichissante que vous venez de me raconter là, mais dîtes moi. Est-ce que les femmes dans votre famille aiment autant se battre que les hommes ? Sinon, je suppose qu'il serait adéquat de raconter une histoire moi aussi du coup... » Dit-il donc d'un air pensif, il réfléchit puis acheva ensuite toujours aussi sympathique.

« Quel type de récit vous intéresse ? Épique ? Anecdotique ? Ou étrange ? Disons que s'il y a bien quelque chose dont je ne peux pas me plaindre ces dernières années, c'est de l'ennui, même si j'ai l'impression des fois que ma vie est un peu étrange... » Et encore, le mot était faible au vu de certaines situations qu'il avait vécu.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Mer 29 Mar 2017 - 22:50

Lors du récit, Björn remarqua que le fameux mercenaire semblait réellement s'intéresser à l'histoire des deux nordiques, ce qui lui fit plutôt plaisir, à lui tout comme à son cousin Thornvar, par ailleurs, après avoir terminé de raconter cette histoire, Thornvar recommença à rire de plus belle, il faut dire qu'à l'époque, cette soirée avait été très distrayante.

À la fin du récit, et après que l'aubergiste se soit calmé, Alford dit alors d'un air complice qu'il trouvait leurs méthodes plutôt radicales, mais efficaces ! Avant d'ajouter d'un ton humoristique qu'ils volaient le travail de la garde et que si tout le monde faisait de même, alors ils n'auraient plus rien à faire de leurs journées, ce à quoi Thornvar d'un air presque joyeux répondit...

- Vous savez, parfois ça fait pas de mal d'agir de manière radicale ! Et pour ce qui est de la garde, ils peuvent bien partager un peu !

Ce à quoi Björn ajouta, le sourire aux lèvres...

- Et puis de toutes manières, ces bandits avaient bien mérités une petite correction.

Alford leur dit alors que leur histoire lui avait plu, il profita également de l'accalmie pour changer de sujet, il demanda alors aux deux Glacernois si les femmes de leur famille étaient aussi bagarreuses que les hommes.
Les deux nordiques se regardèrent alors d'un regard en coin avant de se remettre à rire, un rire qui dura plusieurs instants...

Finalement, Björn prit la parole...

Oh non, elles sont bien pires que nous, vous auriez vu mes sœurs à l'époque... Même vous auriez eu peur de les affronter ! Et c'était pareil pour ma mère, en réalité, mon père s'arrangeait toujours pour ne pas la contrarier. C'était également le cas pour la famille de Thornvar, tante Hilda était vraiment effrayante lorsqu'elle était en colère, à vrai dire, je préférerais affronter un Dragon plutôt que sa furie...Et c'est pareil pour toutes les autres femmes de notre clan...


Dit-il d'un air amusé...

Thornvar hocha plusieurs fois la tête avant de finir sa chope d'un trait et de repartir servir sa clientèle...

Le Glacernois errant en profita alors pour se servir une nouvelle chope de bière et recommença donc à boire, Alford proposa alors de raconter une histoire à son tour, bien sûr, une histoire de leur choix.
Thornvar fut de retour juste à temps pour entendre la proposition de l'homme à l'armure de cuir, et la fameuse proposition enchanta alors l'aubergiste au plus haut point. Il servit un nouveau verre d'absinthe à Alford et s'assit à côté de son cousin, une chope à la main. Et sans se concerter, les deux hommes du nord lui répondirent alors d'une seule voix...


- Une histoire épique bien sûr !

Björn dit alors d'un air sympathique...

- Toutes les histoires nous intéressent, mais entendre le récit de l'un de vos combats, ou de l'une de vos aventures est-ce qui nous intéresse le plus ! Même si je me doute bien que vous avez dû voir beaucoup de choses lors de vos voyages, des choses bien plus impressionnantes qu'une simple grotte pleine de cristaux ou qu'un vulgaire groupe de bandits...

Björn affichait, tout comme son cousin, un grand sourire, il avait décidément beaucoup de chance ! Non seulement, il n'y avait pas eu de problèmes à l'auberge, mais en plus, il passait la soirée avec son cousin et une légende vivante bien sympathique et qui, contrairement à la fois d'avant, n'était pas qu'une illusion...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Sam 1 Avr 2017 - 16:47

Alford ne put que sourire de manière gaillarde et franchement amusée quand l'aubergiste lui répondit que les gardes pouvaient partager un peu, en effet ! Il aurait bien du mal à contredire ceci. Et Gorder était sinon d'accord quant au fait que ces brigands avaient mérités de recevoir une bonne leçon, il espérait d'ailleurs que cela les avait convaincu de changer de travail, disons après tout qu'il n'est pas courant qu'un bandit meurt de vieillesse ou ne finisse pas en prison s'il ne décide pas à un moment donné de prendre une retraite bien méritée.

« Décidément, on croirait vraiment que les méthodes les plus simples sont les meilleures à vous entendre. » Ajouta Alford d'un air spirituel, après tout ce n'était pas la manière la plus complexe de régler un problème que de filer une raclée à celui-ci. Pour sa part en tout cas, il pouvait lui aussi témoigner de l'efficacité de cette méthode dans les quelques bagarres d'auberges auxquelles il avait participé, même si au fond, il était plus à l'aise une épée en main qu'avec ses poings.

Et sinon le mercenaire ne manqua pas de rire quand Björn lui dit que les femmes glacernoises étaient pires que les hommes. Par son ours ! Le pire, c'est que cela n'étonnait pas vraiment Gorder… Bon, Alford n'était pas certain qu'il aurait vraiment peur d'en affronter une après toutes les horreurs qu'il avait croisé, mais il voulait bien croire qu'elles savaient êtres intimidantes quand elles le voulaient…

« Avouez surtout que les maris, ont peur de contrarier leurs femmes car ils savent que dans ce cas ils devront supporter une période d’abstinence plus ou moins longue. » Ajouta d’ailleurs Gorder d'un air amusé, mais plein de seconds degrés avant de reprendre ensuite calmement. « Eh bien, pour le coup je comprend pourquoi vous êtes encore célibataire, laissez-moi deviner… Si vous deviez prendre une femme, ce sera une glacernoise pure souche ? Faut dire après tout qu'elles paraîtraient toutes minuscules par rapport à vous sinon... »

Et ensuite, le bretteur sembla songeur quand les deux fils de glacern lui demandèrent une petite histoire épique… D'accord, il en avait bien quelques unes. Il fallait juste que Gorder en déniche une qui pourrait leur plaire et quand ce fut le cas, il toussota légèrement et reprit.

« Je vais donc vous conter l'histoire de mon combat contre la perle du néant qui avait envahi la salle du trône du palais glorien il y a 5 ans de cela. Comme vous le savez ces choses étaient apparus suite à l'Aube rouge un peu partout sur Armanda et dévoraient l'essence de tous ceux qu'elles saisissaient de leurs tentacules... » Il se rappela au passage qu'en vérité il n'était pas très doué pour raconter des histoires, mais tâcha tout de même de faire de son mieux.

« J'avais donc été convié à participer à la petite expédition ayant pour but de pourfendre une perle particulièrement puissante. Malheureusement dès le début du combat une bonne partie des guerriers venus avec moi furent pourfendus par elle, mais par quelques gestes vifs, j'arrivais pour ma part à me préserver de ce funeste destin en tranchant les tentacules qui voulaient m'assaillir. Suite à cela, je m'élançai avec quelques survivants jusqu'à cette monstruosité. Celle-ci essayait de nous inonder de ses attaques, mais nous arrivions à trancher les tentacules avant qu'elle n'y arrive. N'écoutant ensuite que mon courage et voyant qu'elle se trouvait dans une salle juste en dessous de celle du trône, je passa par un passage dérobé et m'élança sur elle une fois arrivé à l'étage d'en dessous. Nous portâmes alors un assaut concerté et la perle explosa littéralement sous nos coups enragés… Une bonne chose de faîte. » Dit-il en commençant à boire une autre pinte de bière, avant ensuite de conclure d'un air bourru en regardant la pinte que Björn avait à la main.

« Dites donc, vous m'avez vraiment l'air du genre de gars capables de s'enchaîner les pintes de bière sans sourciller. Par hasard, c'est quoi votre record à tout les deux ? » Sans doute un joli nombre, le genre de performance pour laquelle il fallait être glacernois pour espérer rivaliser.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Dim 9 Avr 2017 - 15:20

- En effet, les méthodes les plus simples sont souvent les meilleures Dit alors l'aubergiste.

Par la suite, lorsque le fameux mercenaire dit aux deux Glacernois ce qu'il pensait être la véritable raison du comportement des nordiques envers leurs femmes, Thornvar et Björn ne purent retenir un sourire, qui pouvait en dire long ou au contraire, dire qu'il n'y était pas du tout... Et lorsqu'Alford leur dit qu'il comprenait à présent pourquoi étaient-ils encore célibataires, ils n'ajoutèrent rien mais ne purent s'empêcher de rire.
Quant à la question d'Alford, Björn répondit...

- Je n'y ai jamais vraiment réfléchi, je suppose que cela dépend des circonstances...

Thornvar, quant à lui, se contenta d’acquiescer d'un mouvement de tête.

Après cela, le bretteur raconta enfin l'histoire tant attendue à l'aubergiste et à son cousin, ils écoutèrent attentivement, car écouter ce genre de récit était plutôt rare, pensa alors Björn, car lui et son cousin n'avaient jamais rien d'accompli d'extraordinaire, ils avaient fait ce que tout le monde avait fait, et cela ne risquer pas de leur apporter une quelconque gloire ou reconnaissance.
Tout ça pour dire qu'entendre des récits qui ne venaient pas de la bouche d'un quelconque vétéran mais bien d'un mercenaire célèbre était vraiment intéressant...

Après avoir écouté l'histoire d'Alford, Björn reprit une gorgée de bière, et juste après cela, le bretteur ne put s'empêcher de demander aux deux nordiques de combien était leurs records respectifs de pintes de bière en une journée, ce à quoi le mercenaire du nord répondit...

-Pour ce qui est de ce domaine, nous sommes du même niveau, mon cousin et moi-même...
Quant au nombre, disons qu'en général, lorsque Thornvar et moi buvons beaucoup, il n'y a plus de bière pour les autres clients !


Après avoir dit cela, Björn et son cousin rirent un bon coup, puis Thornvar prit la parole...


- Impressionnant, m'sieur Gorder, avec mon cousin, on aimerait bien avoir de pareils récits à raconter mais à part des anecdotes des dernières guerres,nous n'avons pas grand chose de particulier à raconter, du moins pour ce qui est du domaine de l'épique...

Björn regarda son cousin et acquiesça avant de prendre à son tour la parole...

- Bien, changeons de sujet ! Dites-moi, Alford, que pensez-vous des Glacernois, en général, j'entends ? Apparemment, beaucoup de monde s'entend pour dire que nous sommes un peuple fier et fort, mais intolérant, distant, voir taciturne... Qu'en pensez-vous ?
Après tout, vous avez beaucoup voyagé, alors pourriez-vous dire ce que vous en pensez ? Ou ce que vous avez entendu de la part d'autres personnes ?


Le Glacernois avait parlé avec un ton sympathique, il voulait simplement savoir ce que l'on pensait d'eux dans leur dos, car après-tout, à chaque fois qu'il avait posé la question, les gens s'étaient contenté d'esquiver la question, craignant peut-être la colère du géant. En tout cas pour ce qui était des humains, il n'avait jamais demandé à un membre d'une autre race...

En entendant cela, l'aubergiste ne put s'empêcher de sourire avant d'ajouter d'un ton bourru...

- C'est vrai que ce serait intéressant d'entendre ça, à chaque fois que l'on pose la question, les gens l'esquive, ou alors lorsque l'on demande à un vampire ou à un elfe, la plupart du temps ils nous ignorent !
Bon en attendant, dites-moi qu'est-ce que vous voulez boire ? La soirée va être longue alors autant nous préparer, et pour ça, rien ne vaut un bon verre !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Lun 10 Avr 2017 - 17:47

Alford doutait avoir vraiment deviné pourquoi ils étaient encore célibataires, mais bon, il aimait bien faire des petites théories. Car mine de rien, il adorait réfléchir à certains sujets qui n'avaient pas vraiment d'importances au final, notamment quand ces dits sujets concernaient la nature humaine. Quant à lui, il était probablement célibataire par choix en grande partie, mais il avouerait bien à qui voudrait l'entendre qu'il attendait surtout de trouver la bonne personne, même s'il n'allait pas ébruiter le fait qu'il était autant attiré par les hommes que les femmes, quoique… Les hommes elfiques, ce qui n'était bien entendu pas la même chose qu'un mâle vampirique et humain. Une mauvaise langue dirait qu'ils étaient plus efféminés, Alford avancerait pour sa part qu'ils pouvaient avoir un petit quelque chose qu'il ne saurait décrire…

De toute manière, il préférait ne pas trop penser au fait que la seule fois où il avait couché avec un elfe c'était parce que ce dernier et lui avaient finit totalement ivres. À croire décidément que l'alcool pouvait vous jouer des tours… D'ailleurs, en pensant à cela… Il avait envie de boire un peu d'absinthe, de qualité elfique si possible. Après tout cette boisson en plus d'être un alcool de qualité avait tendance à rendre l'esprit plus léger, ce qui n'était pas forcément désagréable…

« Eh bien, je suppose dans ce cas que vous devez être bien ravitaillés s'il vous reste assez de bières pour m'en servir. »
Ajouta sinon Gorder avec un certain amusement bon bougre quand les nordiques ne manquèrent pas de mettre en avant leurs talents de buveur, sur ce Alford ne manqua pas d'ajouter pensif.

« Oh, vous savez… Qui peut dire ce qu'il pourrait vous arriver à l'avenir ? Si vous voulez un conseil pour vivre de grandes aventures, le seul véritable que je puisse vous donner c'est d'être curieux… Croyez-moi, quand on a tendance à se mêler de temps en temps à ce qui ne nous regarde pas. Il n'est pas difficile de se faire happer par les événements. » Et même si pour sa part il n'en avait pas gardé que des bons souvenirs, il est vrai qu'au moins il ne s'était pas ennuyé. On va dire que c'était déjà ça…

Par contre, Alford fut ensuite légèrement surpris que Björn lui demanda son avis sur les glacernois en général, peut-être parce que Gorder lui-même n'y avait jamais vraiment réfléchit... Ouvert comme il était, il ne s'enfermait que rarement dans des préjugés envers des peuples précis, préjugés qui sautaient d'ailleurs aisément pour peu qu'on lui prouve que ceci était faussé. Ce qui faisait en effet de Gorder quelqu'un d'ouvert, mais aussi de très doué pour se faire des amis de tout horizons.

« Je pense que je ne juge pas les gens selon leur peuple, je préfère apprendre à connaître ces derniers que de m'enfermer dans un jugement basé sur des généralités, sinon on risque de se tromper si on se base sur des préjugés. Après j'avouerai penser que les glacernois sont souvent du genre à avoir du caractère et de la fierté, mais qui sait ? Les exceptions ça existe partout. Après, j'apprécie assez les nordiques que j'ai pu rencontrer, même si souvent je regrette un peu le coté taciturne de certains. Mais bon, je n'ai rien à reprocher aux glacernois pour ma part. »
De toute façon le mercenaire n'était ni quelqu'un de contrariant, ni du genre à parler dans le dos des gens. Il se disait même qu'être aimable en général permettait de bien mieux vivre que de se comporter mal. En plus d'être plus agréable moralement. Il était donc le genre de mercenaire à se dire qu'avoir une bonne réputation lui irait toujours mieux que l'inverse, surtout pour dégoter des clients et des contrats un tant soit peu honorables…

« De l'absinthe s'il vous plaît. C'est mon péché mignon. » Demanda sinon calmement Gorder à l'aubergiste, avant d'ajouter ensuite au sujet des glacernois…

« Après comme toujours, je suis intéressé par l'idée de découvrir davantage de nouvelles cultures, notamment celle glacernoise, mais en attendant, je préfère ne pas émettre de jugement fixe sur votre peuple avant de le connaître vraiment... Après, il est vrai que beaucoup de monde vous trouve taciturnes et intimidants, mais ça c'est la tendance générale... »
Il sembla réfléchir quelques instants sur ce, puis ajouta d'un air bourru.

« Pour ma part, je me dis qu'une bonne bière a tendance à adoucir les gens et qu'au pire il suffit de sourire et d'être sympathique et en général tout se passe bien. Pas vous ? Ne dit-on pas après tout qu'il y a rien de mieux qu'un bon verre pour discuter posément ? » Et sur ce, il conclut avec jovialité en levant son verre d'absinthe coupée à l'eau. « Au mercenariat ! Et à l'aventure ! Puissent nos contrats être juteux et nos bourses bien remplies. » Ainsi il but son verre cul sec...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Mer 19 Avr 2017 - 1:23

-C'est peu de le dire, vous verriez le nombre de tonneaux que j'ai dans ma cave !Répondit alors Thornvar à Alford lorsque ce dernier parla de manière humoristique sur la quantité faramineuse de bière que devait posséder cette auberge afin d'alimenter les deux Glacernois ainsi que la clientèle de l'établissement...

Par la suite, Alford conseilla à Björn de se montrer curieux dans la vie, s'il souhaitait découvrir nombre de choses, ou tout du moins, pour ne pas s'ennuyer.
Puis, lorsque le mercenaire du nord demanda à la légende vivante ce qu'elle pensait des Glacernois, elle répondit simplement qu'elle ne jugeait pas les peuples, mais les gens, et que de toute manière, elle ne connaissait pas assez la culture Glacernoise pour se permettre de juger, bien que la plupart des nordiques que le fameux mercenaire est rencontré jusqu'à présent soient du genre taciturne, ce qui n'est qui ne surprit pas vraiment les deux fils du nord, car après tout, il était vrai qu'ils avaient eu du mal à s'intégrer au début, lorsqu'ils s'étaient installés dans les environs, cela en raison de leur physique plutôt intimidant pour les non-Glacernois, et Björn se doutaient que cela avait dû être la même chose pour ses compatriotes.

L'aubergiste profita alors d'un instant de silence pour donner au célèbre bretteur l’absinthe qu'il aimait tant avant de servir une autre bière à son cousin ainsi qu'à lui-même.
Alford reprit alors le fil de la discussion, à savoir l'opinion générale sur les Glacernois, il leur dit alors que la plupart des gens les considéraient taciturnes et intimidants, bien que cela ne soit pas le cas de Björn, du moins pas toujours.
Il enchaîna alors sur une phrase qui plut beaucoup aux deux nordiques, en effet, d'après l'épéiste de légende, un bon verre adoucissait les mœurs et pouvait suffire à rapprocher les gens, et lorsque cela ne suffisait pas, il fallait alors se montrer souriant et sympathique pour faire s'effondrer les derniers murs que les gens avaient érigés...
Une phrase d'une grande sagesse !

Et lorsqu'Alford leva son verre au nom du mercenariat et de l'aventure, les deux Glacernois ne purent que levaient leurs verres à leurs tours avant de répondre d'une voix forte et enthousiaste...

- Au mercenariat ! Et à l'aventure !

Thornvar ne put toutefois s'empêcher d'ajouter quelque chose...

- Au mercenariat ! À l'aventure ! Et à la bière qui nous permet de passer une bonne soirée ! Que nos chopes ne soient jamais vides !

Et sur ces bonnes paroles, les trois compagnons burent le contenu de leurs verres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Jeu 20 Avr 2017 - 19:51

Alford éclata de rire franchement et de manière un peu bourrue quand l'aubergiste surenchérit suite à sa petite plaisanterie. Par son ours ! Décidément, ces deux glacernois là lui plaisaient bien, en même temps il n'était sans doute pas difficile de plaire à Gorder… Et dans les faits, il appréciait la petite camaraderie qui semblait déjà s'être développé entre lui et les deux compères et qui sait ? Peut-être que c'était là que le début d'une longue amitié ? Cela l'avenir le dira bien, mais ça n'étonnerait pas Alford, celui-ci ayant après tout une capacité presque surnaturelle à bien s'entendre avec tout le monde.

Et après avoir bu son verre cul sec et apprécié le goût fort, mais doux à la fois de l'absinthe. Gorder déposa le verre et enchaîna avec amusement.

« Bon, vu qu'on est là pour se raconter des histoires, qu'on a déjà tous pas mal bu et surtout que je suis assez curieux de nature veuillez m'en excuser. Pourquoi ne pas continuer à se raconter des petites histoires ? Par exemple, pourriez-vous me raconter la première fois que vous avez essayer disons de… Séduire la jouvencelle ? Je suppose après tout que de robustes gaillards comme vous ont déjà penser aux femmes à un moment de leur vie. » Où aux hommes, mais il supposait qu'ils n'étaient pas du genre à avoir goût pour les hommes. Il ajouta d'ailleurs avec complicité. « Bien entendu, tout ce que j’entendrai de votre bouche sera un secret aussi bien gardé que si c'était la fortune de l'empereur aldarien. Par contre, je compte bien entendu sur vous pour en faire de même avec moi si vous me retournez la question. Disons que ce sera de bonnes guerres. » Et pour sa part Gorder ne manquait pas d'anecdotes à ce sujet, même s'il était un peu ridicule par rapport à une ou deux d'entre-elles. Enfin, ridicule de manière comique et non pitoyable. En somme, rien dont il aurait honte de parler. Même si de toute manière il était dur d'avoir honte de quoi que ce soit pour lui...

Par contre, même s'il aimait ces gars-là, il allait sans doute attendre d'un peu mieux les connaître et d'approfondir l'amitié avec eux avant de leur avouer certaines choses plus délicates à son sujet. Pas que c'était très gênant ou digne de honte à ses yeux, mais il y avait disons certains sujets qui étaient très efficaces pour mettre à l'aise les gens et Gorder préférait bien entendu avouer ce genre de choses uniquement quand il était certain d'assez bien connaître le gars en face pour que celui-ci ne le juge pas trop. Mais en attendant, autant ne pas trop y penser...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Sam 6 Mai 2017 - 0:57

Lorsque le bretteur de légende demanda aux deux Glacernois de raconter la première fois qu'ils avaient tenté de séduire une partenaire, tout en assurant que tout ce qu'ils lui diraient serait bien gardé, les deux hommes se regardèrent alors avant de sourire, puis Thornvar prit la parole...

- Vous voulez savoir la première fois que j'ai tenté de séduire quelqu'un ? C'était lorsque j'avais dans la vingtaine, et je voulais alors séduire celle que je considérais comme mon premier amour, la belle Brunhilde, une beauté sauvage et fougueuse, avec de longs cheveux blonds, des yeux bleus et des formes généreuses !
Mais malheureusement pour moi, elle était déjà amoureuse d'un autre, et cette dernière n'a pas vraiment apprécié que je m'approche trop d'elle... Mon nez s'en souvient encore !


En entendant cela, Björn ne pue s'empêcher de rire bêtement...

- En même temps, elle était plutôt du genre irritable, Brunhilde, et tu l'avais cherché, à force de la coller cela aurai fini par arriver, tôt ou tard !

Puis le mercenaire du nord se tourna vers Alford avant d'ajouter...

-Si vous aviez vu le coup qu'il a reçu au visage ce jour-là...
Les femmes Glacernoises peuvent vraiment être effrayantes, et notre cher aubergiste ne s'est plus approché à moins d'un mètre de Brunhilde pendant un bon moment !


Björn continua de rire pendant quelques instants, sous le regard menaçant de son cousin, qui n'appréciait pas que l'on se moque de lui, c'est alors que Thornvar afficha un sourire en coin et un regard mauvais...

-Dis-moi, cousin, tu te souviens de la belle Frida ? TU veux que l'on parle de ce qu'il s'est passé le jour où tu as voulu l'impressionner ? Si la réponse est non, je te conseille de changer de sujet !

Le guerrier nordique s'arrêta immédiatement de rire, toussa fortement avant de regarder le contenu de sa chope, l'air de rien, tandis que l'aubergiste commença à ricaner, puis il regarda le mercenaire de légende avant d'ajouter...

- Si vous voulez tout savoir, ce jour-là, mon cousin à tenter d'impressionner une femme du nom de Frida, mais cela s'est plutôt mal terminé, il a dû passé au moin deux semaine à...

Björn interrompit son cousin d'une voix forte, visiblement mal à l'aise à l'idée d'évoquer ce qu'il s'était passé ce fameux jour...

- Et vous Alford ? Comment s'est passée la première fois où vous avez tenté de séduire quelqu'un ?



Dernière édition par Björn Haraldsson le Lun 8 Mai 2017 - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Dim 7 Mai 2017 - 16:37

Eh bien, visiblement ils étaient rapides à lui faire confiance pensa Alford en entendant l'aubergiste qui pour sa part ne tarda guère à raconter une petite anecdote fort sympathique et qui ne manqua pas pour le coup de faire sourire le mercenaire. Mais cela Gorder ne s'en plaignait pas franchement.

Et c'était au passage un joli témoignage sans doute du tempérament des femmes glacernoises, du moins de celles qui avaient déjà des vues sur un autre homme. Pour sa part, le bretteur ne se serait probablement pas amusé à tenter sa chance en chasse gardée, mais il prouvait comprendre que tout le monde ne pensait pas comme lui à ce sujet. Dans tous les cas Gorder même s'il rit un peu à cette anecdote, le fit sans doute moins que Björn qui ne manqua pas de surenchérir.

« Maintenant, je suis en train de m'imaginer la scène, vous en train de coller aux basques d'une femme qui fait à peu près votre taille, charmant portrait... » Une représentation mentale somme toute très particulière à sa manière il fallait dire…

« Il faut comprendre votre cousin, ne dit-on pas après tout que l'amour est aveugle ? Même quand il s'agit de voir une baffe que vous allez recevoir à trop tenté de fricoter avec quelqu'un. » Ne manqua pas d'ailleurs de répondre Gorder d'un air complice, ce avant de sourire d'autant plus quand l'aubergiste commença à prendre sa revanche sur Björn. Pour le coup, le mercenaire fut d'ailleurs très curieux t'entendre cette histoire qui concernait une soit disant Frieda, après tout ça ne devait pas manquer d'intérêt…

« Moi ? Oh, eh bien ça s'est sans doute fini de manière moins douloureuse que vous je suppose. Néanmoins, je pense qu'il y a de quoi en rire un peu. » Répondit sinon le mercenaire à Björn lorsque celui-ci se mit évidemment à détourner le sujet. Sur ce le bretteur raconta donc cette petite anecdote d'un air pensif, sans doute qu'il cherchait la meilleure manière possible de raconter cette histoire et ce sans trop gaffer si possible…

« Alors, je devais avoir à peine 17 ans pour ma part et disons qu'à cette époque je vivais encore dans le hameau natal et qu'une jeune femme me plaisait plutôt pas mal. Néanmoins, j'étais disons trop timide pour tenter le coup, puis un jour, j'ai découvert cette chose merveilleuse que l'on nomme l'alcool... » Sans doute que les deux gaillards voyaient où il voulait en venir, car il ajouta ensuite avec emphase. « Du coup, j'ai eu le courage suffisant après quelques verres pour cela et… En faîte, je ne sais pas trop ce qui s'est passé, mais je me suis réveillé le lendemain dans un tas de foin. Je suppose donc que ça dû marcher, par contre mon père quand il m'a vu sortir tout nu du dit tas de foin, disons qu'il a apprécié moyen... » Il éclata de rire un bon coup, puis sur ce, il ajouta avec humour.

« Bon du coup, accepteriez-vous de me parler de cette Frieda ? » Après tout autant ne pas en démordre. Surtout que Björn pour l'instant n'avait raconté aucune anecdote pour sa part, c'était donc du « chacun son tour » en somme...



[Hrp : C'était pour savoir si tu étais d'accord pour conclure bientôt ce rp histoire disons de lancer une suite en dehors de l'auberge ? Pour ainsi changer de thème et éviter de tourner en rond à force o/ .]


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Mar 9 Mai 2017 - 0:39

Alford prit la défense de l'aubergiste, arguant que l'amour était aveugle, même lorsqu'il s'agissait de prendre une baffe, ce qui était plutôt vrai, pensa alors l'homme du nord tout en souriant malgré lui.

En réponse à la question de ce dernier, qui tentait de dévier la conversation pour ne pas avoir à raconter ce qu'il s'était passé avec la dénommée Frieda, le fameux bretteur répondit alors par une histoire très intéressante, sa première rencontre avec l'alcool et sa première nuit dans les bras d'une femme, ce qui ne manqua pas de faire sourire le mercenaire nordique, il commençait même à penser que le mercenaire de légende allait continuer sur sa lancée, ce qui permettrait à Björn de ne pas avoir à raconter la mésaventure qu'il lui était arrivé lorsqu'il avait voulu impressionner cette jeune femme...

Malheureusement pour lui, après avoir raconté son histoire, Alford reprit là où Thornvar s'était arrêté et demanda à Björn s'il pouvait entendre l'histoire de Frieda, le mercenaire nordique aurait bien tenter de trouver une excuse, mais devant le regard insistant de son cousin, et puisqu'il était le seul à n'avoir rien raconté, il se doutait bien qu'il ne pourrait pas y échapper, alors, dans un soupir, il commença son histoire...

-Bien... Je vois que je ne risque pas d'y échapper, bon alors voici ce qu'il s'est passé...

Le nordique but une gorgée de sa chope pour se donner du courage puis se mit à sourire avant de reprendre son histoire...

- J'allais vers mes 18 ans, j'étais encore assez inexpérimenté dans le domaine de l'amour, Frieda avait un an de plus que moi et j'étais comme Thornvar pour Brunehilde, c'est à dire complètement amoureux d'elle...
Et j'étais également inexpérimenté en terme de combat, un jour, alors que nous rentrions d'une promenade dans la forêt, elle s'affola soudainement, disant qu'elle avait perdu son talisman, une sorte de colifichet comparable au mien, sauf qu'il n'était composé que d'une dent d'ours et d'un croc de panthère des neiges, je lui ai alors dit que j'allais partir lui chercher, le problème était qu'il se faisait tard, et que je n'étais pas sensé sortir la nuit... J'ai passé de nombreuses heures à la chercher et lorsque je l'ai trouvé, je suis également tombé sur une mère ours accompagné de ses petits, et un mère ours est TRES protectrice envers ses enfants...


Le Glacernois replongea son nez dans sa chope, avant de reprendre son récit...

- Bien évidemment, je n'avais pas d'armes sur moi, j'ai donc couru le plus rapidement que j'ai pu, et au final j'ai grimpé à un arbre, malheureusement, l'ours à aussitôt éssayé de grimper à l'arbre, j'ai donc voulu sauter sur l'arbre d'en face, j'ai raté mon saut, je me suis cogné sur l'arbre, et ma jambe droite s'y est accrochée, l'ours attendait patiemment en bas que je tombe, au final j'ai réussi à attraper la branche et à me suspendre, la tête vers le haut, pour éviter que le sang ne me monte à la tête...
Mais au final, j'ai passé la moitié de la nuit perchée là-haut, et c'est mon père, équipé d'une torche, et accompagné de Frieda et de quelques autres membres du clan, dont Thornvar, qui sont arrivés, ils ont délogé l'ours, mais au moment où j'ai commencé à bouger, la branche à cassée et j'ai fait une mauvaise chute, je me suis retrouvé avec un bras immobilisé pendant deux semaines... Pour ce qui était d’impressionner Frieda, on pourrait dire que je suis tombé de haut !


Le mercenaire du nord sourit un instant, suite à son jeu de mots, avant de replonger son nez dans chope, il avait de toute évidence, plutôt honte de ce qu'il s'était passé ce jour-là, surtout que tout son clan en avait parlé durant un bon moment...


[HRP: D'accord, ça me va, c'est vrai qu'à force, on aura plus grand chose à raconter.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Mer 10 Mai 2017 - 19:12

Alford et le tavernier écoutèrent avec un petit sourire le récit de Björn, le genre de petit sourire gentillet, mais légèrement moqueur du genre. « Tu croyais pouvoir y échapper ? Non, tu n'y échapperas pas. » Rien de bien méchant bien entendu, mais de quoi donner envie de rire rien que par le fait de sourire ainsi, décidément ils passaient tous un agréable moment et d'ailleurs le récit de Björn ne manquait vraiment pas d'intérêts…

Et en effet… C'était courageux de la part de Björn, mais il est vrai qu'une mère ours ce n'est rien qu'on ne puisse aborder sans un équipement très solide et des qualités guerrières tout aussi solides. Dans le sens que si on l'affrontait au corps-à-corps on avait intérêt à avoir une armure vraiment solide et de frapper en premier de façon décisive pour éviter de prendre trop de dégâts ou bien de la pilonner à distance avec une arbalète. Pour sa part d'ailleurs, Gorder n'avait pas spécialement envie de tuer des ours, il était lié par le totem à cet animal après tout et il avait la chance grâce à sa magie de pouvoir disons attirer un minimum de sympathie de la part de ces derniers, ce qui pouvait permettre évidemment de ne pas avoir à régler certaines situations par la force des armes…

« Vous êtes bien dur envers vous-mêmes mon ami, je suis sûr qu'en vérité Frieda même si elle n'a pas été impressionnée, a apprécié votre désir de lui venir en aide. » Dit donc le mercenaire avec franchise sans trop de moquer, en effet cette Frieda avait bien dû se dire que Björn était un gentil garçon pour avoir ainsi voulu l'aider. Après, ce n'est pas forcément en étant un gentil garçon que l'on arrivait disons à marquer le coup, c'est pour cela d'ailleurs que Gorder finit par lever son verre et dire.

« Aux femmes et aux hommes qui tentent de les séduire plus ou moins efficacement ! »
Il avala une lampée d'alcool, puis finit par conclure d'un air gaillard à l'adresse de Björn… « Bon du coup, que diriez-vous de me montrer les coins sympas que l'on peut trouver dans les environs ? Après tout, je suppose que vous devez en connaître pas mal et qui sait ? Peut-être que l'on pourrait s'amuser à chasser une bête de bonne taille au passage histoire de la rapporter à votre cousin, je suis sûr après tout que la viande cuisinée doive se vendre cher ici. » Et bien entendu Gorder ne serait pas contre un peu d'argent en échange, même si bien entendu pour ce genre de personnes ses tarifs n'étaient pas vraiment ce que l'on pouvait qualifier de prohibitifs...



[Hrp : Je lancerai la suite après ta conclu du coup o/ .]


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Björn Haraldsson
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 1

Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Jeu 11 Mai 2017 - 21:42

Après avoir raconté son histoire, Björn vida sa chope d'un trait, avant de la tendre à Thornvar, qui avait encore le sourire aux lèvres à cause de l'histoire de son cousin, ce qui ne l'empêcha pas de remplir à nouveau la chope du mercenaire du nord, Alford, quant à lui, bien qu'amusé par l'histoire, tenta de rassurer le nordique en lui disant que ce qu'il avait fait avait sans doute plu à Frieda, puis il enchaîna en levant son verre en l'honneur des femmes et des hommes qui tentent de les séduire, ce qui fit sourire les deux Glacernois, ils le suivirent d'ailleurs en levant leurs chopes et en répétant ce qu'il venait de dire...

- Aux femmes et aux hommes qui tentent de les séduire plus ou moins efficacement !

Et bien entendu, Thornvar ne put résister à l'envi d'en rajouter...

- Et aux mères, ours ou non, qui défendent leurs petits et leurs petites contre de vilains gaillards dans votre genre, les gars !

Sur ces mots, et tout en s'esclaffant plutôt bruyamment, Thornvar bu sa chope d'un trait, imité quelques instants plus tard par Björn, se doutant d'un possible sens caché dans la phrase du tavernier.

Après ça, le bretteur de légende proposa à Björn de lui faire découvrir les alentours, et pourquoi pas de chasser du gibier ?
L'aubergiste répliqua alors, plus rapidement que le mercenaire du nord...

- Bonne idée, mon gaillard ! Je ne peux pas vous accompagner à cause de ma jambe, mais aussi par ce que je dois tenir cet établissement, alors ouste, du balai, vous allez finir par me siphonner toute ma réserve d'alcool !

À ces mots, les deux nordiques éclatèrent de rire, puis Björn rassembla son équipement avant d’exhorter Alford à le suivre.

- La chasse nous attend !

Même si le Glacernois ne savait pas trop ce que ce bretteur de légende désirait chasser...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn) Sam 13 Mai 2017 - 19:05



Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: L'ours et le chien (Pv Björn)

Revenir en haut Aller en bas

L'ours et le chien (Pv Björn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» 5 millions près pour un chien de garde en Haiti
» Le chien et le dauphin
» autres gifs de chien de race

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-