Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Territoire, politique et organisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Orfraie Ataliel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
6/10  (6/10)
Xp disponibles: 3

Administratrice
Capitaine Lame Ecarlate
Garde personnelle de Luna
Dragonnière

MessageSujet: Territoire, politique et organisation Mar 14 Fév 2017 - 16:15

Territoire, politique et organisation


Solitaires par nature, les vampires ne sont pas faits pour vivre ensemble, bien que Keziah et Kyne travaillent à changer cela. Leur instinct territorial est trop fort pour leur permettre de s'entendre et la plupart d'entre eux adoptent instinctivement une existence nomade lorsqu'on leur en laisse le choix. Ils possèdent néanmoins un royaume, un lieu qui leur ressemble et qui demeure leur dernier refuge en cas de coup dur. Autrefois, ils s’agissaient de souterrain, de galeries sombres descendant dans les entrailles d’Armanda. Aujourd’hui, il s’agit de Dureroc, une cité qui s’étend sous la surface du monde dans une immense cavité.

DureRoc, Force sombre

Près du lac Noir, au beau milieu des plaines sauvages, se trouve une grande tour noire qui domine cette région plate. On dit que quiconque se trouvant à son sommet peut voir aussi bien Caladon à l’ouest, que les montagnes au nord ou encore l’océan à l’est. Cette tour de garde sert à la fois pour la surveillance et comme point de repère. Elle permet aux vampires de contrôler aisément une zone qui n’a pas ou peu de cachette. Mais elle sert aussi de phare aux caravanes marchandes en route vers la cité du Royaume Vampirique. En effet, elle se situe à l’endroit même de la galerie menant à la ville souterraine. Bien sûr, des galeries, il y en a d’autres. Certains disent qu’elles parcourent toutes les plaines sauvages. Une seule cependant est visible et accessible aux visiteurs, celle-ci.

Une caravane arrivant en ces lieux serait minutieusement contrôlée et fouillée. L’identité des marchands vérifiés à plusieurs reprises. En fait, il faut parfois compter plusieurs jours avant d’obtenir l’autorisation d’entrer. Si bien qu’en temps prospère, un petit village de bois et de toile se trouve au pied de la tour.

Une fois les formalités passées, la caravane descend un long chemin illuminé seulement par des plantes murales fluorescentes. Cette route aménagée pour les visiteurs débouche sur une immense cavité, un monde souterrain plutôt qu’une caverne. L’odeur de la mer, mélange de sel et d’algue, agresse les narines. Totalement de l’autre côté de la cavité, une large ouverture, dont on devine qu’elle mène à terme vers l’océan, apporte parfois quelques mouettes perdues. En dessous, c’est la mer, ni plus ni moins. Dû moins à marée haute. A marée basse, l’eau se retire pour la grande majorité et les plus hardis peuvent se risquer à une balade.

L’entrée débouche donc sur un promontoire qui offre une vue panoramique de ce spectacle. Ce promontoire est relié à celui, beaucoup plus large, de la cité, par un pont de bois. Solide, tout en pouvant être saboté à tout moment. En dernier recours, si l’ennemi réussissait à prendre la tour et à s’aventurer dans la galerie, il suffirait aux vampires de le détruire pour devenir intouchables.

Comme si les protections naturelles ne suffisaient pas, la ville est ceinte de remparts. Quoique ce ne soit pas tout à fait exact tant elle donne l’impression de n’être en fait qu’un seul et unique bâtiment ; une sorte d’hybride de forteresse militaire et d’architecture gothique. Étrange mais fascinant mélange de meurtrières et de vitraux, de créneaux et de tours baroques. Le tout est en pierre blanche ou grise et ne semble pas achevé puisqu’il reste des travaux ici et là. Comparé à une ville humaine, la taille de la cité est petite, mais à l’échelle de la population vampirique, il s’agit d’une œuvre vaste, bâtie en un temps record.

En son centre se dresse une tour blanche, pendant de la tour noire qui garde l’extérieur. Elle est le cœur du pouvoir vampirique, demeure de son chef et de ses élites. Au sommet, un globe de magie fonctionne en continu, offrant une lumière blanche artificielle à toute la cavité. Là encore, en cas d'attaque, il suffirait de couper cette magie pour plonger l'ennemi dans le noir le plus total, donnant un net avantage à ces créatures nocturnes que sont les vampires.


Patriotisme



Merci à Orfraie Ataliel pour ce drapeau

Devise


De l'emprise de la mort nous revenons, portés par les ailes de la tempête...
Nous apportons la nuit éternelle....

Hymne


Nous sommes l’Ombre qui hante vos nuits,
Et nous vous proposons l’Oubli,
Nous sommes les Cauchemars de vos histoires,
Et nous traquerons à tout hasard.

Des profondeurs, nous émergerons,
Tous unis sous un étendard,
Nous surgirons et vous saignerons,
A l’aide de nos maudits dards.

Nous sommes les oubliés des Esprits,
Les Monstres sous vos lits,
Les glorieux Vampires suceurs de sang,
Ceux-là même qui trompent le temps.

Des profondeurs, nous émergerons,
Tous unis sous un étendard,
Nous surgirons et vous saignerons,
A l’aide de nos maudits dards.

Morts mais mille fois Maudits,
Nous vous apporterons l’Oubli
Mais notre cadeau refusez,
Et vous nous servirez de denrée.
Uniforme


Autrefois, les vampires utilisaient principalement des armures en cuir afin de ne pas être gêné dans leurs mouvements, ces tenues ayant avec les tactiques de guérilla employées par le Peuple de la Nuit. Aujourd’hui, il existe différentes armures pour les différents corps d’armée des Vampires, ces derniers pouvant aisément porté de la plaque sans en ressentir le poids. On pourra toutefois noter que les Vampires préfèrent les couleurs sombres afin de se fendre dans l’obscurité.

Lois et protocoles en vigueur


- Toute agression physique envers un vampire, un humain ou un elfe est proscrite et peut être punissable par la loi.

Morsures et transformations

- Le Commerce Ecarlate étant suffisant pour nourrir les vampires, les morsures ne sont pas nécessaires, ainsi, à moins d’accord préalable, elles sont proscrites.
- Une autorisation préalable de la couronne est nécessaire avant d’effectuer une transformation.
- Advenant une situation où il n’est pas possible de le faire, le vampire devra prouver ses intentions après la transformation et rencontrer toute autorité compétente en compagnie du nouveau-né.
- Transformer de nombreux humains et/ou elfes pour le simple plaisir de faire des transformations sans en assumer la responsabilité n’est pas tolérable, sans quoi le nouveau-né sera enlevé à la personne concernée et le créateur puni par la loi.
- L’accord du nouveau-né doit être donnée avant une transformation et doit pouvoir être prouvé
- Tout nouveau-né fait partie du peuple vampirique et donc a autant de droits qu’un autre vampire. Ces droits comprennent demander un jugement envers le vampire qui les a transformé si celui-ci n’assume pas ses responsabilités de manière adéquate selon les lois vampiriques appliquées.

Duels

- Les duels et règlement de comptes doivent se faire dans les règles. Les exécutions en dehors de ces duels sont considérés comme des assassinats et punissable par la loi.
- Excluant ce qui concerne le trône, les duels ne sont jamais à mort.
- Si un vampire désire en défier un autre en duel, une date sera décidée au moins trois jours à l’avance.
- L’utilisation d’objet magiques et de poison est proscrite, seule la véritable force doit déterminer le gagnant de ces combats.
- Un juge doit être présent sur les lieux pour déterminer le gagnant. Le juge a le droit d’arrêter le duel dès qu’il le désire.

Esclavage

- Aucun article ne fait mention d’esclavage dans les lois mais si un vampire est pris sur le fait à agresser physiquement un esclave, il sera jugé pour agression.
- Aucune morsure sans transformation ne sera condamnée même prise sur le fait.
- Il est interdit de transformer les esclaves sans leur accord.









Dialogue en langue commune : #AB1212
Dialogue en Elfique : #DB6A6A
Pensées en italique
Télépathie entre #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Territoire, politique et organisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le boulangisme politique de Préval
» Tragédie-comédie des bouffons de la politique en Haiti
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» LA METEO POLITIQUE HAITIENNE ET LE JUDEO VODOU !
» Une nouvelle ou une proposition politique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Le monde :: Les peuples :: Les Vampires-