Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeMar 31 Jan 2017 - 19:08

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  528074Ennoa
J’ai prié le glaive rapide
De conquérir ma liberté,
Et j’ai dit au poison perfide
De secourir ma lâcheté.


Ordre :
Aph
Ennia

Seo

An 7 de l'ère d'obsidienne, 9 septembre.

La vampire avait dû venir ici bien avant le lever du jour, mais comme elle ne ressentait pas la moindre fatigue de par sa nature ce n'était pas plus mal, mais pour une fois qu'elle accomplissait une mission à l'extérieur du royaume vampirique, ça lui faisait le plus grand bien, même si elle devait traiter avec les races inférieures, le devoir était le devoir après tout.

Mais pour une fois, le Fléau n'était pas seul, il était accompagné d'une créature chère à son cœur, rien de moins que son unique petite sœur, qui faisait tranquillement semblant de dormir devant elle. La rousse avait tranquillement sa tête posée sur la sienne, tendit que ses mains gantées tenaient fermement les rênes du destrier noir sur lequel elles étaient juchées, à plus d'un mètre quatre-vingts du sol. La scène aurait presque pu être idyllique si la jument n'était pas dissimulée sous une épaisse armure de sombre-acier, de la tête aux pieds.

La jument était étonnamment calme, ses sabots fouissant les feuilles mortes, l'œil vif, les oreilles attentives au moindre bruit. Ce calme permettait à la capitaine de se reposer un peu, la ville les défiait au loin, et le petit chemin de terre battue qu'elles parcouraient était recouvert de feuilles, toutes les nuances d'oranges et de bruns.. L'air sentait le bois humide et la tourbe, une odeur d'automne en somme.

Elle aurait pu accélérer l'allure, mais pour l'heure, elle préférait laisser la huitième des Makhaïra dans ses pensées, et puis il y avait aussi la troisième du petit groupe de vampire qui suivait et elle ne pouvait pas se permettre de la perdre de vue, en bref, chacun veillait sur les autres.

La jument renâclait, elle sentait une odeur qui lui déplaisait autant qu'à sa cavalière, et malgré l'odeur des trophées qu'elle avait ramassés qui empestait le sang - histoire d'être payée et de ne pas se faire avoir -. Elle sentait la désagréable odeur d'un elfe, probablement parce que ses sens étaient bien plus aiguisés que la moyenne même chez les vampires. Mais l'odeur du sang empiétait sur le reste alors elle ne laissait rien paraître, hors de question de briser le traiter de paix pour un simple elfe ! Les ordres étaient formels, la préservation du traité était bien plus importante que sa haine viscérale pour le pseudo-beau peuple.

Et honnêtement plus vite, elles serraient rentrées, mieux elle s'en porterait, elle n'aimait pas vraiment le monde du dessus malgré les tentatives de certaines personnes pour le lui faire apprécier. Et elle aimait encore moins les vivants qui rampaient sur cette terre. Mais le maître-mot était la tolérance disaient les supérieurs, tolérance et pas d'agressions.

Ainsi, elle murmurait à l'oreille de sa sœur avec une délicatesse toute particulière, plutôt étonnante même quand on connaissait un peu le personnage :

- Tu sens cette odeur par-delà le sang ? Elle voulait juste être sûre que les deux autres ne le sentent pas.

En fait, le plus gros problème serait de s'assurer qu'aucune personne du petit groupe ait envie d'aller chasser de l'elfe et elle la première. Voilà pourquoi elle gardait sa main gauche bien prête à saisir son épée et tout autant à lancer sa monture pour prendre de l'avance.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739


Dernière édition par Aphaïa Makhaïra le Jeu 23 Fév 2017 - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ennia Makhaïra
Ennia Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 0


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeMar 31 Jan 2017 - 20:54

La lune n'avait pas encore laissée place à l'astre solaire qu'Ennia et sa soeur Aphaïa étaient déjà en selle, partant de ce royaume humain. Son aînée l'avait emmenée avec elle pour une mission, histoire de la garder avec elle comme elle disait souvent. Ennia avait prit soin d'emmener avec elle tout ce dont elle avait besoin, sans non plus se surcharger, seulement le strict nécessaire. Ses cartes, car il faut bien qu'elle s'exprime, son ours, car elle ne le quitte jamais et puis les deux armes qu'elle transporte en permanence.
Aphaïa ne lui avait rien refusée sur ce qu'elle avait emmenée, pas grand chose après tout, elle l'avait aidée à grimper sur Louve qui était bien trop imposante pour qu'elle sautille jusqu'à la selle.

C'est donc ainsi, à travers l'aube naissante, que les deux sœurs traversait ce chemin terreux dont les odeurs automnales chatouillaient les sens de la petite fille encore trop peu habituée à sortir hors du royaume vampirique. Cependant, elles n'étaient pas seules, une autre fille était elle aussi venu, apparemment vu sa tenue cela semblait être un soldat comme on en rencontre souvent, d'extérieur du moins, Ennia ne chercha pas plus à la détailler, bien trop occupée à savoir quand elles allaient rentrer chez elles.

La petite fille se rongeait elle-même le cerveau, le front reposé sur les plaques de l'armure sombres de la jument, elle fit mine de souffler pourtant comme à son habitude le silence ne faisait que sortir de sa bouche. Ainsi durant ce début de voyage de retour, elle se laissa porter telle une poupée sans vie, faisant mine de somnoler les yeux fermés.

Soudainement, une nouvelle odeur s'ajouta à ce parfum d'automne, une odeur qui lui fit ouvrir rapidement les yeux, elle faisait partit de sa vie à présent, l'odeur du sang. Elles avaient mangé un peu avant de partir, sa faim ne lui remonta pas directement à l'estomac et ses pulsions restaient encore sous le contrôle de son cerveau lucide. Alors qu'elle venait à peine d'ouvrir les yeux, elle sentit les mèches de feu de son aînée lui chatouiller la joue, elle bougeait pour lui dire quelque chose, ou plutôt pour lui signaler autre chose.


- Tu sens cette odeur par-delà le sang ?


Ennia fronça légèrement les sourcils et se redressa lentement après qu'Aphaïa ait fait de même. Toujours à l'avant de la jument, elle regarda d'abord puis ferma légèrement les yeux de par les rayons du soleil naissant qui commençaient à percer les arbres.

Enfin elle se concentra pour répondre à la requête de sa soeur, elle inspira l'air sans faire grand bruit et cette odeur désagréable lui arriva aux narines. Son expression prit une mine dégoûtée, cette odeur ne lui plaisait pas et cela faisait très longtemps qu'elle ne l'avait pas senti, pourtant elle s'en souvenait encore.

Elle glissa l'une de ses mains à sa ceinture pour ouvrir la pochette de cuir qui contenait ses cartes, elle posa délicatement le bout de ses doigts sur les cartes, se mettant à compter dans sa tête. Ennia connaissait par coeur l'ordre de son paquet, elle en tira une sans aucun doute et la monta à son aînée. Sur la carte était représenté un personnage, un elfe en toute simplicité. Toutes ses cartes étaient joliment dessinées et chacune d'entres elles étaient claires dans le message qu'elles portaient.

Ennia pencha légèrement la tête sur le côté pour montrer son signe d'interrogation. Avait-elle raison ? Était-ce bien cette autre odeur dont elle parlait ? Elle était curieuse de connaître les futurs réactions de ses deux partenaires de voyage vis-à-vis de cette découverte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
Seö Wënmimeril
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeLun 20 Fév 2017 - 9:03

Cela faisait plusieurs jours que j’étais sur les routes. J’appréciais le climat doux qui caractérisait cette période en Armanda, et je ne me privais pas pour voyager tranquillement à pied, recherchant des composants pour mes enchantements. J’avais l’esprit léger, et, malgré le chemin déjà parcouru, j’étais en pleine forme. Depuis mon dernier séjour à Caladon, j’avais plus ou moins évité la civilisation, profitant de la tranquillité qu’offrait la nature.

Pourquoi allais-je à Fortuna déjà ? La raison était double. D’une part, cela faisait longtemps que je n’avais pas visité la ville et, d’autre part, c’était une étape pratiquement obligatoire pour la suite de mon périple. Estëllin, la cité Elfique. Cela faisait tellement longtemps que je ne m’étais pas rendu sur les terres de mon peuple, et j’appréhendais un peu mon retour. Mais je me l’étais promis. J’aimais profondément les miens et, même si je ne me sentais pas à l’aise quand je restais trop longtemps parmi eux, je ne pouvais pas me résoudre à les abandonner à leur sort. D’une certaine manière, je voulais surtout m’assurer que tout allait bien et qu’ils arrivaient à se reconstruire.

J’étais toujours vêtu de ma classique armure de cuir brun foncé, enroulé dans mon épaisse cape noire qui cachait le bas de mon visage jusqu’à mon nez. La capuche venait retomber sur le haut de ma tête, dissimulant un peu plus mon visage. D’un léger mouvement d’épaule, je vérifiais que ma lance et mes bâtons étaient toujours solidement arrachés sur mon dos. Non pas que la situation l’exigeait d’ailleurs, c’était surtout une précaution. La paix était plus ou moins retombée en Armanda après Vraorg, et, même si quelques rumeurs naissaient çà et là, aucune menace d’une ampleur plus ou moins égale ne semblait planer sur le continent.

Il faut bien avouer, qu’en plus, mon apparence pouvait paraitre assez austère de prime abord. Une tenue foncée, un visage masqué, et une taille supérieure à celle de beaucoup d’humains tenaient éloignés les éventuels bandits ou agitateurs qui pourraient avoir l’envie de me gâcher mes journées. Je n’étais pourtant pas hostile, bien loin de là. J’étais simplement prudent, n’étant pas d’un naturel bagarreur ni guerrier. Enfin du moins, je ne l’étais plus.

C’est donc perdu dans mes pensées que j’approchais de Fortuna. Je décidais à un moment de faire une petite pause pour profiter de la journée naissante. Je remarquais alors un étrange contingent arriver vers moi. Un immense destrier noir, protégé par une lourde armure, chevauché par deux jeunes filles qui semblaient ridiculement petite par rapport à leur monture. A première vue, il n’y avait rien d’anormal. Celle qui semblait être la plus jeune des deux dormait contre l’étalon, et l’autre le dirigeait tranquillement. Ce qui me chiffonnait d’avantage, c’était l’attitude de cette jeune femme. La main sur le pommeau de son épée, tous ses sens semblaient en alerte, et, telle un fauve qui allait se jeter sur sa proie, elle paraissait prête à bondir.

Instinctivement, je glissais donc la main sur ma lance, la décrochant subtilement et discrètement. Une main dissimulée adroitement dans le dos, je les observais arriver prudemment. Je ne pensais pas que la menace viendrait des deux fillettes, mais peut être avaient-elles conscience d’un danger qui m’avait échappé.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Assass10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeJeu 23 Fév 2017 - 22:38

- Oui c'est bien l'odeur d'une de ces saloperies d'elfes ! Le ton était agressif et montrait sans aucun doute son aversion pour cette race qu'elle ne comprenait pas et qu'elle haïssait sans même savoir pourquoi.

Tolérance, tolérance. Voilà le maître-mot qu'elle devait tâcher d'avoir en tête à présent, elle ne pouvait plus agiter son épée à chaque fois qu'elle croisait quelqu'un qui ne lui plaisait pas. Elle avait hérité du tempérament profondément raciste de leur géniteur, sans même savoir pourquoi elle détestait à ce point tout ce qui était différent des vampires, en oubliant même qu'elle ait été humaine un jour.

- Descends, Ennia, je vais le chasser. Ne t'éloigne pas trop. Puis elle obligeait sa monture à déposer un genou à terre pour permettre à sa petite sœur de mettre pied à terre.

Il n'y avait rien d'étonnant à sa demande, elle avait besoin de pouvoir maîtriser pleinement la jument ombrageuse pour ce qu'elle s'apprêtait à faire. Le destrier non plus n'aimait pas vraiment les elfes, même si elle n'aimait pas les bipèdes tous courts, elle était aussi sélective que sa cavalière.

Les années passées à semer la terreur sur les champs de bataille, à entraîner des recrues, et à se battre de manière plus générale lui permettait de saisir facilement la tension qui pouvait émaner d'un être, que ce soir par peur, colère ou même par simple méfiance.

Une fois sa chère petite sœur descendue, elle lançait la jument en direction de l'elfe, un galop fracassant agressif, oreilles plaquées en arrière, elle ne s'arrêtait qu'à deux mètres de l'elfe, la jument renâclait, piaffait sur place, fidèle à elle-même et tentait même de lancer plusieurs coups d'antérieurs dans sa direction. Elle tenait son épée d'une manière plutôt particulière, garde renversée, comme un poignard, la lame d'un gris terne dégageait quelque chose d'étrange. Mais sa tenue d'arme était celle qu'on retrouvait pour abattre les taureaux du haut d'une monture, comme s'il ne valait pas le coup.

- Tu n'as rien à craindre de nous, l'elfe, ne tente rien de stupide, je n'aurais même pas besoin de descendre de cheval pour t'ouvrir. Le ton était donné, elle avait un air froid, supérieur et ne laissant paraître qu'une immense confiance en elle.

Elle livrait d'importantes informations à l'homme, un tempérament de feu, le fait qu'elle se sentait supérieure à lui, le fait qu'elle était visiblement un vampire - pas beaucoup de filles de tout juste douze ans menacent d'ouvrir un simple passant en deux. Et surtout elle avait cet air aguerrit qu'ont les soldats et surtout elle ne doutait pas de sa possible victoire. Mais quelqu'un qui avait l'habitude de ce genre de chose pouvait deviner que ce n'était que de l'intimidation et qu'elle n'attaquerait pas sans raison.

Autre chose à souligner, les enfants vampirisés étaient plutôt rares, d'autant plus que c'était quelque chose de mal vu même chez les vampires, en croiser deux dans la même journée, l'homme pouvait être content, s'il ne s'était pas fait menacer. En fait, toutes les Makhaira étaient des enfants, de toutes jeunes filles offertes à la nuit.

La vampire observait l'elfe de ses yeux bleu acier, restant aux aguets, prête à faire détaler sa jument si l'homme menaçait sa sœur, une demande muette pour que l'homme ne s'attarde pas. Ce n'était rien de plus que de l'esbroufe à l'image d'un chaton qui fait le gros dos.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ennia Makhaïra
Ennia Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 0


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeVen 24 Fév 2017 - 21:36

- Oui c'est bien l'odeur d'une de ces saloperies d'elfes !


Ennia cligna des yeux, les avis personnels de sa soeur sur les races ne la regardait pas, du moins, elle n'était pas du genre à vouloir lui faire la moral en lui reprochant qu'elle n'aimait personne, sauf si elle était de sa propre race, et encore. Qu'importe ce qu'elle pouvait penser, elle avait toujours été un modèle pour elle et elle le restera.


- Descends, Ennia, je vais le chasser. Ne t'éloigne pas trop.


La dernière des Makhaïra obéit à son aînée et se retrouva les pieds à terre. Serrant contre elle son ours, elle regarda Louve partir dans un galop furieux mais contrôlé par sa cavalière, cette jument l'impressionnera toujours. Même si elle n'était plus toute jeune elle gardait une certaine fougue et un sale caractère, et puis sa taille surtout, c'était cela qui la rendait imposante pour la vampire.

Ainsi donc, Ennia patienta, mais elle eut à peine le temps de souffler qu'elle s'ennuyait déjà que sa soeur l'ait mise de côté. Elle aussi voulait voir de l'elfe ! Cela faisait longtemps qu'elle n'en avait pas vu, elle se rapprocha donc de la scène, étant simplement derrière le tronc d'un vieux chêne pour écouter et voir ce qu'ils disaient. L'elfe semblait tout jeune aussi, étrangement habillé, elle ne l'avait jamais vu dans les environs, du moins quand la petite sortait. Vu qu'elle était constamment sous la surveillance accrue de sa soeur, c'était rare qu'elle sorte hors de Dureroc, et surtout oh grand surtout, qu'elle sorte seule.

Elle contourna le lieu discrètement et furtivement pour être dos à l'elfe. Ainsi seul sa soeur pouvait l'entrevoir, la petite vampire s'approchait tel un prédateur de sa proie, ses pas étant couvert en majeur partie par le son des deux voix. C'est tout naturellement qu'elle se retrouva dans son dos, l'observant de ce profil. Elle n'avait pas désobéit à sa soeur, et puis l'elfe ne semblait pas agressif, surtout qu'il ne l'avait ni vu ni entendu alors elle ne risquait rien.


Pensées d'Ennia #d44013 ~~ Cartes d'Ennia #d41313

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
Seö Wënmimeril
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeLun 27 Fév 2017 - 10:27

Peut-être m’étais-je trompé. Si menace il y avait, elle viendrait des deux fillettes. Des fillettes ? Non. L’une d’entre elle semblait bien trop vindicative pour être une simple enfant. Il n’y avait qu’une seule autre option : des vampires. J’en avais rencontré bon nombre dans mes voyages et, pour moi, il y avait de tout. Leurs effectifs allaient du fou furieux sanguinaire au fin et aimable diplomate et, au vu de la première interaction que j’avais avec la « jeune femme », elle semblait plutôt faire partie de la première catégorie. Cela n’empêchait pas que nous fussions sous l’effet d’un traité de paix et, même s’il y avait bien sur des exceptions, je ne pensais pas qu’elle allait réellement m’attaquer.

La deuxième information, c’était que l’autre petite avait disparu du cheval. Ici, deux choix s’offraient à nouveau à moi. Soit elle allait tenter de me prendre à revers et ainsi gagner un avantage certain dû à leur surnombre, soit la plus âgée des deux n’était pas rassurée et l’avait mise à l’abri. Même seule, et malgré son apparent jeune âge, elle avait un avantage de taille en la présence de son puissant étalon, qui faisait pratiquement ma taille. Le terrain n’allait pas m’aider puisque nous étions actuellement à découvert. Mon seul atout résidait dans ma mobilité dans un milieu végétal dense, où elle ne pourrait pas me suivre à cheval. Et, si elle me suivait à pied, mes bottes me permettrait de la devancer et de préparer une zone plus avantageuse.

Mais qu’est-ce que je racontais ? J’envisageais sérieusement de me battre ? Non seulement violer un traité me coûterait cher, mais je m’étais aussi promis d’arrêter de combattre sans raison. S’il fallait que je l’affronte pour ma vie, certes je le ferais, mais de là à déjà envisager cette option… Je tâchais tout de même de garder ces informations dans un coin de ma tête, au cas où. Je retirais lentement ma main de la garde de ma lance, geste discret sous le couvert de ma cape pour ne pas montrer que j’aurais pu avoir des intentions hostiles. Je me levais alors, époussetant mes vêtements, avant de regarder la jeune fille dans les yeux.

« Je n’avais nullement l’intention de vous nuire, Dame. Il doit y avoir méprise. Je suis un simple voyageur qui faisait une petite pause dans sa marche. Vous et votre amie n’avaient réellement rien à craindre de moi. » Je marquais une petite pause. « Et puis, au vu de la situation, je pense que vous avez compris avoir un avantage stratégique sur moi, je ne vois donc pas ni comment, ni pourquoi, j’en serais venu à vous attaquer… » Mon ton était aimable, sans prétention. Je n’étais nullement hautain, ni empreint d’une fausse modestie qui aurait pu laisser croire que je souhaitais les manipuler, puisque ce n’était pas mon intention.

« Maintenant que tout cela est posé, et malgré le fait que je devine que vous ne portiez pas particulièrement mon peuple dans votre cœur, nous pourrions peut-être marcher un peu côte à côte, qu’en dites-vous ? » Là encore, je parlais d’un ton amical qui nuançait beaucoup avec ses premiers propos. Le peuple de la nuit m’avait toujours beaucoup intéressé et, malgré la haine qu’elle semblait chérir pour les miens, sa vision des choses ne pouvait m’empêcher d’être intrigué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeMar 28 Fév 2017 - 22:51

Serment, serment. Fut le deuxième mot que la jeune fille eut en tête, un mot très important en rapport avec le traité de paix, elle ne pouvait plus attaquer quelqu'un comme cela et encore moins gratuitement même si c'était un elfe. Ne dit-on pas que la haine vient de la ressemblance ? Et là en l'occurrence, elle n'en voyait aucune, il avait probablement été protégé - comme la grande majorité des elfes - alors que toutes deux avaient été théocrates.

Elle suivait discrètement sa sœur du regard quand elle se glissait derrière l'homme, elle semblait d'un coup bien plus détendue, bien qu'elle affichât un sourire amusé, elle était tendue, elle n'aimait pas voir sa très chère sœur aussi proche du danger. Donc elle gardait sa main bien crispée sur la garde de son épée, elle n'avait pas l'esprit aussi tranquille que ce qu'elle laissait croire.

Puis elle tournait sa monture de manière à ce que l'elfe puisse avoir bien en évidence le sac de toile sanguinolent, en fait, on pouvait même dire que ça empestait sérieusement le sang et l'odeur montait même à la tête de la vampire, qui gouttait encore du sang des criminels qu'elle avait tués. Elle tapotait même avait le plat de sa lame la plaque de sombre-acier juste au-dessus du sac pour bien qu'il ne passe pas à côté.

- Dans ce sac il y a quelques têtes, il y a moyen de faire un peu de place pour une de plus. Et elle gardait un calme déconcertant en disant cela, c'était une invitation à ne rien tenter de stupide. Et qu'elle n'allait pas l'oublier et garder un œil sur lui. Une menace que seul un fou ne prendrait pas au sérieux.

Cependant, la rousse semblait n'avoir plus vraiment envie de se battre en tout cas, elle faisait faire demi-tour à son cheval qui finissait par lâcher un souffle fatigué, creusant le dos et lâchant un hennissement agacé, et même un coup de pied dans la direction de l'elfe. Elles erraient depuis un long moment et la jument commençait à en avoir assez et elle le faisait savoir, si les deux gamines vampires n'avaient pas besoin de repos, elle si.

- Booon.. Elle disait cela d'un air vraiment agacé, mais qui veut aller loin ménage sa monture après tout. Mettant pied à terre, souplement et maintenant qu'elle était descendue, elle semblait bien moins impressionnante à cause de sa petite taille. Et ce n'est pas par choix, note le. Mais garde quand même tes distances, que je ne change pas d'avis..

Elle ne semblait vraiment pas sympathique, disons qu'elle se contentait de le tolérer au strict minimum dans sa bulle. La jument, elle, avait totalement oublié la présence de l'elfe pour se concentrer sur le sac en toile plein d'orge que la vampire lui tendait. Pas plus aimable pour autant, elle plaquait ses oreilles en arrière tout en mangeant gardant un œil sur ce qu'il se passait, agressive même au sujet de la nourriture.

Le Fléau Rouge avait donné le ton directement, il n'y aurait pas d'amitié ou de discussion sur la pluie et le beau temps - sujets ennuyant au possible -. Son apparence enfantine tranchant singulièrement avec les propres qu'elle tenait et son attitude qui était plus celle d'un soldat dressé à tuer que celle d'une jeune fille de tout juste douze ans.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ennia Makhaïra
Ennia Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 0


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeMer 1 Mar 2017 - 17:49

- Booon..

Ennia sentait sa soeur tendue, elle avait toujours sa main sur la garde de son épée au cas ou l'elfe tenterait quelque chose et puis avec la jument qui s'impatientait, elle n'eut d'autre choix que de descendre du dos de l'équidé. Les yeux de la petite fille furent attirés par la main de l'elfe qui se retira de la garde de son arme, fronçant légèrement les sourcils, elle se décrispa en voyant qu'il n'avait plus les mains sur un quelconque moyen de les menacer.

Sachant que sa soeur allait faire une attaque si elle-même faisait quelque chose de stupide, elle ne sortit rien de menaçant de ses poches, ayant juste la patte de son ours en peluche dans la main droite. De son autre main, la petite vampire tira sur la cape noire de l'elfe comme si elle sonnait à une porte en tirant une corde reliée à une clochette pour indiquer sa présence. Avant que l'être ne se retourne, elle grimpa sur son dos en s'accrochant à ses épaules, elle se plaça comme si elle était une fillette qu'un père portait sur ses épaules, sentant d'ailleurs que l'elfe bougeait et s'agitait sous elle, elle se tenait à sa tête pour ne pas tomber, étant amusé par la situation. A croire qu'elle pouvait s'amuser avec absolument rien, un regard à Aphaïa pour la rassurer qu'elle allait bien et surtout pour éviter que son visage ne se décompose de peur.

Ennia tenait quelques cartes entre ses dents, elle en prit une qu'elle mit devant les yeux de l'elfe où il y'avait écrit :

"Bonjour"

Elle en ajouta une autre juste à côté de cette dernière où était dessiné un homme adulte elfe. Il ne fallait pas être très intelligent pour comprendre sa logique des cartes pour s'exprimer, elle saluait simplement l'elfe, après lui avoir grimpé sur le dos et s'être installé sur lui comme si c'était naturel. Aphaïa la regardait, le regard méfiant alors que Louve était en train de se repaître du foin, elle aimait bien aussi lui donner à manger à cette bête, elle avait de certaines compétences dans ce domaine à envier, les animaux et elle c'était une grande histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
Seö Wënmimeril
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeJeu 2 Mar 2017 - 13:41

La vampire face à moi semblait toujours aussi vindicative. C’était d’ailleurs assez curieux. Je pensais pourtant avoir été clair au sujet de mes intentions, mais elle continuait tout de même à me menacer. Ce comportement étrange laissait planer un doute, d’autant plus que je gardais à l’esprit que ce n’était non pas un, mes deux des représentants de cette race que j’avais aperçu plus tôt. Sans toutefois vouloir paraitre d’un coup sur mes gardes, je vérifiais d’un léger coup d’épaule que mon équipement était bien en place. Cela faisait maintenant un certain moment que je répugnais à m’en servir, n’en usant qu’en dernier recours. Je souris une nouvelle fois à la vampire agitée, avant de lui répondre.

« Vous n’avez nul besoin de réitérer vos menaces, je les avais entendues la première fois. Comme je vous l’ai déjà dit, je n’ai nulle mauvaise intention, que ce soit envers vous ou envers qui que ce soit. »

J’avais un peu perdu espoir de lui faire entendre totalement raison, mais j’essayais néanmoins de désamorcer le conflit avant qu’il ne prenne trop d’ampleur, conservant comme à mon habitude un ton très calme, posé. Elle semblait presque inquiète pour quelque chose, et la soudaine disparition de sa camarade m’engageait à penser que cette dernière était la source de son tracas. Une proche sans doute, qu’elle jugeait probablement incapable de se défendre sans elle.


C’est alors que je sentis quelque chose, ou plutôt quelqu’un, tirer sur ma cape. Avant avoir pu me retourner pour me rendre compte de ce qu’il se passait, la deuxième fillette que je ne voyais jusqu’alors pas du tout avait grimpé sur mes épaules et s’y était installée, dominant son monde grâce à la taille de ma silhouette. Je m’inquiétais surtout dans un premier temps qu’elle ne se blesse sur la lame de ma lance ou sur l’extrémité d’un de mes sceptres, mais ce ne fut finalement pas le cas. Je ne pus m’empêcher de réprimer un sourire amusé. La deuxième vampire semblait bien moins agressive envers la race elfique, c’était même tout le contraire. Elle avait une curiosité enfantine, et paraissait presque naïve. Lorsque je vus la carte, puis la deuxième, qu’elle me tendait, je souris de plus belle. Entre elle et sa camarade, c’était le jour et la nuit. L’une parlait avec verve et haine, rendant ses tirades enflammées, alors que l’autre communiquait avec de simples pictogrammes, et semblait d’une gentillesse à toute épreuve. Je la gardais donc sur mes épaules, en lui lançant un petit clin d’œil en coin.

« Bonjour à vous aussi, jeune Dame » Je m’assurais alors qu’elle ne risquait pas de tomber par inadvertance, juste au cas où, puis je reportais mon attention sur sa camarade.

« Je crois que votre amie est moins méfiante que vous… Je vais avoir du mal à m’écarter si elle souhaite rester sur mes épaules donc… essayez de ne pas m’en tenir rigueur pour l’instant. » Lançais-je sur un ton amusé, faisant sonner ma tirade comme une blague ironique. « Je vous emboite le pas, à moins que vous ne souhaitiez absolument faire descendre votre camarade de mes épaules… » Là encore, le ton était amical. Je ne me moquais nullement d’elle, j’étais simplement amusé par la situation quelque peu spéciale que nous étions en train de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeVen 3 Mar 2017 - 20:56

Elle jetait un ultime regard méfiant à l'elfe, au moins les bases étaient posées, et elle allait pouvoir vaquer à ses occupations, sa monture n'étant pas prête à vouloir reprendre la route, elle s'impatientait même de ne plus avoir tout cet équipement sur le dos.

La vampire avait clairement une mine déconfite en voyant sa sœur grimpé sur l'elfe, elle avait un air froissé et presque vexé. Puis elle lâchait un soupir froid et se concentrait sur la jument en armure, elle faisait tellement minuscule par rapport à cette dernière, et pourtant les deux allaient plutôt bien ensemble.

- On se range dans les sous-bois et on attendra cette nuit pour reprendre la route. Le ton était directif, elle gardait cette habitude de son rang de capitaine. Et surtout ne le mord pas Ennia. Ignorant totalement les remarques de l'elfe.

Et au fond il n'y avait pas que sa monture qui était épuisée mais elle aussi, en ce moment ce n'était pas la grande forme et puis au vu de ce qui s'annonçait pour la suite il valait mieux qu'elle se ménage, elle et sa monture. Alors elle attrapait une des rênes de sa monture et la dirigeait dans les sous-bois, libre à eux de la suivre ou non. Une fois ayant trouvé un endroit assez abrité, elle tendait une corde, remplaçait la bride de sa monture et attachait cette dernière à la corde, entreprenant de lui retirer la lourde armure, dévoilant une robe noire typique des destrier vampirique, la jument était massive oui mais pas taillée comme un cheval de trait, exempte de toute blessure, finalement très racée. Et curieusement elle défaisait les courroies de qui tenaient les pièces les unes aux autres d'une seule main, en fait en observant un peu elle ne se servait pratiquement que de son bras gauche, elle avait même tout fait avec un seul bras, étrange, comme si elle avait fait ça depuis des siècles, les gestes étaient précis et efficace.

Elle s'était murée dans le silence pendant qu'elle s'occupait de ses tâches, elle avait l'air renfrogné, probablement à cause de la présence de l'elfe, ou juste parce qu'elle n'aimait pas voir sa sœur aussi proche d'un potentiel ennemi.

Puis elle tâchait de mettre le sac remplie de têtes assez loin du groupe en marmonnant quelque chose comme quoi l'odeur était en train de la rendre folle. Même pour une vampire de cette âge l'odeur du sang la rendait particulièrement nerveuse.

Et finalement elle retirait son épée qu'elle déposait contre un arbre avant de se débarrasser de sa lourde veste et de s'assoir dessus non sans lâcher un soupir de satisfaction, dévoilant ainsi le curieux mécanisme qui lui permettait de faire fonctionner son bras droit à peu prêt normalement, un mélange de plaques, d'anneaux de sombre acier et d'acier maintenues par de multiples courroies de cuir, comme une armure. Puis elle eut soudainement l'air gêné quand elle essayait de bouger son bras mais seul ses doigts bougèrent, elle s'adressait à sa petite sœur :

- Tu veux bien m'aider à l'enlever, Ennia ? La vampire si vindicative avait soudainement un air gêné comme celui d'un enfant pris la main dans la boite à biscuit. Je l'ai bloqué en arrêtant ma charge tout à l'heure. Et pourtant elle l'avait déjà fait réparer en juillet et on comprenait son embarras en voyant que la courroie pour l'enlever était difficile à atteindre et comme elle ne l'enlevait pratiquement jamais elle n'avait pas ce soucis d'ordinaire.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ennia Makhaïra
Ennia Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 0


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeSam 4 Mar 2017 - 16:23

Ennia qui était la tête ailleurs planté sur les épaules de l'elfe, regardait les nuages tout en se tenant aux cheveux de l'être sylvains. La petite était curieuse, qu'importe la race en face d'elle, elle se saisi d'autre carte où étais condensée des mots pour former une phrase correcte et compréhensible. La carte disait :

"Que faites vous ici ?"

C'était d'ailleurs assez étonnant, ses cartes semblaient être bien plus que précise, que ce soit dans les mots ou les dessins, à se demander comment elle les avaient obtenus. Alors qu'elle attendait d'en savoir plus sur cet invité surprise, son attention fut détournée par la voix de sa soeur. Ses yeux de saphir se tournèrent vers elle alors qu'elle lui demandait de l'aide, pour quoi ? Elle n'avait pas besoin d'en savoir vraiment plus vu la position qu'elle tenait, la jeune vampire se doutait de la demande de son aînée.

Ainsi donc, elle descendit des épaules de l'elfe avec plus d'agilité qu'on pourrait lui donner, puis vint aider sa grande soeur. Ce n'était pas dans son habitude de toucher à son bras, la plupart du temps elle ne l'enlevait pratiquement pas, mais elle avait déjà fait ce qu'elle comptait faire en s'approchant. Elle débloqua ce qui gênait Aphaïa, la courroie du mécanisme n'était pas des plus facile à atteindre seul, Ennia aida sa soeur jusqu'au bout pour qu'elle puisse le retirer librement ou non.

On pouvait lire une véritable complicité entre les fillettes, bien plus qu'une simple amitié entre elles. Les deux semblaient se protéger mutuellement, même si l'aînée semblait plus propice à cette tâche que la cadette, elles n'en restaient pas moins soudés et semblaient très attachés l'unes à l'autres.

Une fois sa tâche remplie elle s'éloigna de nouveau de son aînée vampire pour retourner voir ce curieux personnage qu'est l'elfe. Elle se rendit compte qu'elle avait d'ailleurs laissé son ourson sur son crâne, aussi étrange qu'elle l'ait oublié ici, elle ne laisse pas traîner ses affaires d'habitudes. Ainsi, revenant face à face avec l'homme elle tendit les bras, telle une enfant pour qu'on la porte et qu'elle retourne à sa position d'origine et puis surtout, qu'elle retrouve sa précieuse peluche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
Seö Wënmimeril
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeLun 6 Mar 2017 - 10:28

C’était indéniablement un curieux duo. Je savais que les membres du peuple de la nuit pouvaient revêtir bien des formes mais c’était toujours surprenant de voir à quel point ces dernières pouvaient être hétérogènes. Je laissais donc la jeune fille descendre de mes épaules pour aller aider son amie. Cette dernière semblait d’ailleurs embêtée par une sorte de mécanisme qui paraissait maintenir son bras. Elle avait dû être blessée et, au vu de l’importance des maux, cela ressemblait fort à une blessure de guerre. Une combattante donc. Elle en avait la verve. Contrairement à celle qui semblait plus jeune d’ailleurs, qui elle ne paraissait pas aussi froide et distante. Elle était presque naïve et ce comportement n’était vraiment pas celui d’un soldat. Cela aurait effectivement pu être une ruse pour me prendre à revers mais l’attitude de la première, qui se voulait presque exagérément protectrice, et la curiosité de la seconde qui déteignait comportement avec le caractère véhément de sa compagne m’engageaient à penser qu’elles étaient décidément très différentes. J’attendis alors qu’elle aille aider son amie pour répondre à sa curieuse carte.

D’ailleurs, c’était étrange, ce système de communication. Elle entendait et comprenait parfaitement ce que nous disions, et elle s’exprimait très bien à travers ses objets. Elle ne savait pas parler, elle ne pouvait pas, ou elle n’avait pas envie ? Enfin, je ne pus m’empêcher de les observer de loin. Elles n’agissaient pas comme de simples amies. En oubliant le coté vindicatif de l’une d’entre elles, leur duo dégageait presque une sensation de douceur et d’harmonie, sentiment que l’on peut avoir en présence d’un frère ou d’une sœur que l’on comprend sans avoir même besoin de parler. Je les laissais donc régler le léger souci de… mécanisme, puis j’observais la fillette revenir vers moi. Elle avait précédemment oublié son ourson dans mes cheveux, que j’avais d’ailleurs conservé à la main. Elle tendait les bras vers moi, comme si elle voulait remonter. Je lui tendis alors sa peluche et je l’aidais à reprendre sa place. La remarque de la première concernant le fait qu’elle puisse me mordre me fit sourire. La deuxième ne semblait pas vraiment avoir envie de gouter à ma chair Elfique, et paressait même plutôt sympathique pour le moment. Je répondis alors à sa précédente carte.

« Eh bien, je suis en voyage. Je remonte vers la cité Elfique. Et vous alors, j’ai cru comprendre que vous étiez venues faire passer un sale quart d’heure à une bande de bandit ? » Le ton était calme, presque amusé, et amical.

Je n’étais pas gêné par le fait que l’on puisse mener des expéditions punitives pour se débarrasser de certaines menaces, même si je n’aimais nullement en faire partie. En revanche, en affichant ostensiblement cette non-gêne, je marquais aussi inconsciemment le fait que je n’étais pas mal à l’aise avec le combat en général. J’étais capable de me défendre, donc je n’étais pas effrayé par les manœuvres de déstabilisation de la vampire véhémente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeMer 8 Mar 2017 - 21:03


- Merci, petite sœur.Et elle gratifiait sa cadette de tout juste deux ans de moins qu'elle d'un petit sourire en la voyant venir vers elle.

Une fois que sa sœur avait détaché la courroie qui la gênait, elle fouillait un petit moment dans son paquetage, pour en tirer tout ce dont elle avait besoin pour arranger son bras, de l'huile et de quoi réparer les fils de soie au besoin et par-dessus tout de quoi desserrer le mécanisme. Et quand elle avait tout ce qu'il lui fallait, elle pouvait enfin retirer le curieux mécanisme, sur sa peau, on devinait facilement l'odieuse marque du verre noir même si ça avait été soigné - non pas par la magie baptistrale -, visiblement cette blessure avait été causée par une arme contondante de gros calibre, il suffisait d'avoir un peu l'œil pour remarquer que l'os avait été fracturé en d'innombrables points et les muscles déchirés, même maintenant que tout était à peu prêt réparer, il restait les conséquences - son bras pendant lamentable sans le soutiens du mécanisme - et les multiples cicatrices qui parcourait sa peau de son épaule à son poignet, d'autant plus que le contact quasi permanent du métal contre la peau n'était pas vraiment.

Puis elle se penchait sur le mécanisme, assez difficilement vu qu'elle n'avait qu'une main et quelques doigts qu'elle pouvait à peine bouger, ça lui demandait une certaine concentration et elle avait cet air un peu boudeur mais infiniment concentré typiquement enfantin. D'ordinaire, elle laissait cela à son réparateur, mais elle ne l'avait pas sous la main alors elle se débrouillait comme elle pouvait assise sur sa veste.

Néanmoins, elle ne baissait pas totalement sa garde, elle avait son épée à portée de main et rendait l'oreille, gardant un œil méfiant sur l'elfe et sa sœur, prête à bondir s'il le fallait.

Et les réparations lui prirent un certain temps, desserré le mécanisme, remettre un coup d'huile dans les jointures et il était comme neuf, mais elle ne semblait pas vraiment avoir envie de l'équiper, elle s'étirait tranquillement avant de répondre d'un ton un peu monocorde à la question de l'elfe.

- Quelqu'un à trouver que c'était une bonne idée pour occuper les soldats qui supportent mal le retour à la paix. D'autant plus que jusqu'à cet hiver, elle avait passé deux ans en parfaite solitude dans les sous-terrains. Si ça peut éviter les dommages collatéraux, pourquoi pas. Puis elle se contentait de hausser les épaules d'un air désintéressé.

La paix avait été quelque chose de très dur à obtenir pour d'autres, mais pour elle, elle aurait préféré que cette dernière ne vienne jamais, elle souffrait du mal d'on souffrait une bonne partie des soldats, soit déprimés et cherchant difficilement un but à leurs vies soit finissait par devenir complètement fous et à se faire tuer ou pire.. Autant dire qu'elle se posait la question au sujet du groupe auquel elle appartenait.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ennia Makhaïra
Ennia Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 0


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeJeu 9 Mar 2017 - 15:59

De retour sur son perchoir vivant, Ennia restait tout même attentive aux gestes de sa soeur, une moue préoccupé sur le visage, vis-à-vis de son aînée, elle la regardait pour s'assurer que cette dernière n'avait pas besoin d'aide encore. Elle avait toujours su se débrouiller, mais d'habitude ce n'était pas elle qui s'occupait de son bras, du moins c'était assez rare de l'avoir s'attaquer elle-même à ce mécanisme bien complexe. La petite fille reposa son menton sur la chevelure pâle de l'elfe, restant avec cette expression jusqu'à ce que Aphaïa termine, après plus de deux siècles, elle restait quand même inquiète pour elle alors que c'était principalement cette dernière qui venait l'aider quand elle se mettait dans de mauvaises situations.. Comme celle d'il y a quelques jours par exemple.

Enfin, l'elfe et sa soeur vampire semblaient trouver une sorte de terrain d'entente pour se supporter durant ce temps de repos. Ennia réfléchissait à ce qu'elle pouvait faire, elle avait envie de plein de chose, surtout de partir explorer. Après tout ils étaient en plein milieu des arbres, il y avait sûrement des animaux dans le coin, cela faisait longtemps qu'Ennia n'avait pas pu en apprivoiser un, les autres elle les avaient relâché par soucis d'intégrité, sachant que sa soeur ne voulait pas non plus que sa cadette transforme leur demeure en zoo.

Ennia tira quelques cartes de son paquet, les regardant entre ses deux mains, plaçant l'une d'elle en première, retirant une autre, échangeant de place deux autres vers la fin, tous cela pour qu'elle se penche légèrement en avant, pour montrer ses cartes à l'elfe, sans pour autant faire pencher l'elfe, elle était trop légère pour créer un vrai poids sur ses épaules.
Ses cartes, représentaient dans un premier temps un bois, ou une forêt, des arbres y étaient dessinés, la suivante portait le dessin d'un renard, la troisième était différente, elle portait seulement le verbe "Attraper". Les deux dernières montraient d'abord un elfe puis une carte avec son nom écrit dessus. La logique voulait de nouveau que son message soit clair, il l'était pour elle et c'était toujours ainsi qu'elle communiquait, faute de ne pouvoir produire des mots avec sa bouche.

Message simple, Ennia espérait que l'elfe le comprenne, sachant que sa soeur ne serait pas très apte à l'accompagner dans ses aventures ci, surtout qu'elle était déjà bien occupé, la vampire s'en remettait à cet elfe qui avait l'air calme aux premiers abords, ses dires cependant, laissait paraître qu'il n'était pas mauvais pour se défendre. La petite fille garda ses mains devant le visage de l'elfe avec ses cartes en mains un moment, le temps qu'il déchiffre le message complet qu'elle voulait lui exprimer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
Seö Wënmimeril
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeLun 20 Mar 2017 - 10:53

La jeune vampire semblait s’inquiéter pour son amie. Elles semblaient posséder un lien plutôt très fort, presque fraternel. Bien sûr, cette notion était légèrement différente chez les vampires, mais je ne pouvais m’empêcher d’évaluer cette possibilité. Après avoir regardé avec un œil presque amusé la jeune fille aider sa véhémente camarade, je la laissais grimper à nouveau sur mes épaules. Après tout, c’était quelque chose qu’elle semblait apprécier, et je n’avais pas de raison de l’en empêcher. J’observais donc la deuxième jeune fille se débattre avec le mécanisme qui lui servait de soutien pour son bras, probablement lourdement blessé. La jeune fille sur mon dos semblait elle aussi éprouver une petite inquiétude pour celle qui semblait être sa sœur. Je l’observais alors s’étirer lorsqu’elle eut fini de réparer l’étrange outil, puis elle reporta son attention vers moi.

C’était un soldat, ça paraissait finalement assez évident. Un cheval de guerre, une épée de bonne facture, et surtout un petit nombre de têtes coupées qui gisaient à présent dans un sac, sans aucun témoin ni proche pour les pleurer. Non pas que je cautionnais particulièrement cette forme de barbarie, mais je ne pouvais pas non plus nier que ces hommes l’avaient probablement mérité. En revanche, en étions-nous arrivé au point ou d’anciens soldats devaient avoir le lot de violence pour pouvoir continuer à vivre ? Ce n’était pas vraiment ce que j’appelais vivre paix. Il était également impossible d’imputer ça à la race de cette dernière, puisque j’avais pu croiser beaucoup de vampires pacifiques. Qu’est-ce qui lui causait donc une haine latente aussi importante ? J’avais moi-même combattu maintes et maintes fois mais je n’avais jamais vraiment pris goût au massacre sous aucune de ses formes. Même, j’en venais presque à ressentir une légère tristesse à l’égard des personnes qui ne se construisaient que par le fait de guerroyer. Enfin, il n’était pas vraiment le temps à dire ce genre de chose, vu son ton et l’ambiance générale de notre rencontre.

« Ce n’est pas vraiment ce que j’appelle vivre en paix mais je peux concevoir que ce concept se définisse différemment selon les individus… Et, effectivement, s’ils étaient des bandits, ce sera un problème et un obstacle de moins à la vie pacifique en Armanda. » Je me coupais un instant, avant de reprendre. « Par ailleurs, je me présente. Je me nomme Seö, Seö Wënmimeril. » C’était plus une information que je donnais par politesse, car je ne pensais sincèrement pas qu’elle en aurait vraiment quelque chose à faire, ni même qu’elle prendrait le temps de donner son nom. Mais je n’avais aucune raisons de ne pas être cordial, ne serait-ce que pour la jeune fille juchée sur mes épaules, qui semblait, elle, ravie de notre rencontre.

D’ailleurs, je la sentis s’agiter au-dessus de moi. Comme pour la première fois où nous avions communiqué, elle sembla organiser ses cartes avant de me les faire passer sous les yeux. Je pris quelques instants pour réfléchir au sens qu’elle voulait donner à sa phrase. C’était finalement assez compréhensible, elle souhaitait apprivoiser des animaux. Je n’avais jamais vraiment été doué pour le dressage, contrairement à Laurelin, et je n’étais pas vraiment sûr de pouvoir l’aider. Cela dit, il était également possible qu’elle ait le don de dompter des animaux sauvages. Je tournais alors la tête vers elle et je lui souriais, un air interrogateur dans le regard.
« Quoi? Tu veux y aller maintenant ? »


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Assass10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeVen 24 Mar 2017 - 10:15

Elle s'occupait tranquillement de ses affaires, paraissant plutôt fermée à la conversation, elle finissait par remettre cette attelle d'un genre tout particulier et cette fois-ci, elle n'eut pas besoin de l'aide de sa sœur, même si pendant qu'elle s'étirait un peu, elle ne quittait pas l'elfe des yeux, elle allait tester un peu.

- C'est ça qui a fait que tu n'as pas encore les tripes à l'air en ce moment, mais je vais bientôt retourner me battre, pour de vrai. Tuer des bandits ou des civils, c'était facile, c'est quelque chose de déconcertant comme en seulement deux siècles, on connaît les diverses manières pour tuer rapidement. Je sais bien que les elfes ne sont pas vraiment attirés par la violence, il y a quelques mois, je t'aurais tué avant même que tu aies eu le temps de dire un mot, sans savoir pourquoi, juste comme ça, gratuitement. Elle haussait les épaules, curieusement, il n'y avait aucune agressivité dans sa voix, elle semblait même plutôt détendue. Je n'aime pas les tiens et ils ne m'aiment pas en retour, pour faire simple, pendant longtemps, j'ai pris un malin plaisir à les torturer et à les tuer. Il aura fallu une seule rencontre pour me changer, maintenant, je peux regarder un elfe sans penser tout de suite à l'égorger. Et pire, je tolère même que ma petite sœur grimpe dessus. Elle levait les yeux au ciel d'un air amusé, et voilà qu'elle pensait à voix haute maintenant, elle n'approuvait pas vraiment, mais Ennia ferait selon son idée, même si l'aînée ne pouvait s'empêcher de veiller au grain.

Il y avait des vampires normaux qui toléraient assez bien les elfes et puis il y avait les machines de guerre qui ne toléraient rien hormis de tuer et de faire ce que bon leur semblait, lentement, elle avait changé, il lui avait fallu une seule rencontre en deux siècles d'existence pour qu'elle apprenne à vivre. Une seule pour tout changer.

Curieusement derrière cette attitude froide se cachait bien une gamine, une gamine qui à présent voulait découvrir le monde, mais qui gagnerait entre son cœur et son obéissance ? Elle l'ignorait et elle ne se posait même pas la question, pour avoir un avenir, il lui faudrait déjà un présent.

Pour le reste, elle hésitait pouvait-elle dire son nom ? Comme si de rien était ? Elle se retenait de hocher négativement la tête, après tout même le nom qu'elle avait choisi était tombé dans l'oubli.

- J'ai pas vraiment de nom, mais elle c'est Ennia. Elle s'abstenait de dire leur nom commun, qui n'était pas vraiment des plus apprécié, elle en avait presque développé une honte avec les années.

Elle se perdait un peu dans ses pensées puis écoutait l'elfe, comme si elle n'avait pas entendu, mais elle se contentait de hausser de nouveau les épaules, ça ne la regardait pas vraiment après tout, mais elle restait sur ses gardes par simple prudence. Il suffisant d'être un peu observateur pour voir que derrière son côté plutôt détendu, elle montait la garde.


- Je disparaitrais cette nuit, j'ai une dernière faire à régler. Tu peux rester là si tu veux. Néanmoins, la gamine rousse avait un regard qui en disait long : s'il se passait quelque chose, elle le saurait.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ennia Makhaïra
Ennia Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 0


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeDim 26 Mar 2017 - 22:12

« Quoi? Tu veux y aller maintenant ? »

Ennia secoua la tête de gauche à droite, négativement, pas maintenant voyons. Elle reprit la carte du renard et piqua son index sur un de ses canines pour qu'une goutte de sang s'en échappe, elle utilisa donc son sang pour écrire au dos la carte, une date. Elle s'était rapidement remémoré la date d'aujourd'hui et avait écrit une date qui laissait assez de temps pour chacun de retourner chez soi, le 10 octobre, cela devait convenir, non ? La gamine lui rendit ensuite la carte avec un joli sourire de toutes ses dents.

- J'ai pas vraiment de nom, mais elle c'est Ennia.

La petite fille avait vaguement écouté le monologue de son aînée, perdue dans ses pensées, rêvassant en regardant en l'air, c'est l'entente de son nom qui la fit se redresser alors qu'elle avait posé sa joue sur le crâne de l'elfe. Il est vrai qu'elle n'avait jamais pu appeler sa soeur, manque de voix, mais pour elle, elle gardait toujours son nom, elle était quelqu'un et une personne justement importante pour elle. Caractérisé par son essence et son vécu, son nom ne signifiait pas grand chose, sa soeur aurait très bien pu lui en donner un nouveau qu'elle l'aurait accepté sans broncher, qu'importe vu qu'elle ne peut même pas le prononcer, tout comme elle ne peut pas crier le nom de son aînée.

- Je disparaitrais cette nuit, j'ai une dernière faire à régler. Tu peux rester là si tu veux.

Ennia fronça légèrement ses sourcils en gonflant ses joues, soufflant ensuite l'air qu'elle avait, l'air contrarié. Sa soeur allait faire quelque chose sans elle ? Quoi dont ? Elle ne lui en avait même pas parlé, une simple mise au courant aurait suffit, mais non, rien. Sur certaines choses, Aphaïa restait bien mystérieuse, et même après plusieurs siècles de vie commune, Ennia se posait encore pas mal de question sur sa soeur, des questions qu'elle ne pouvait se permettre de poser librement à cause de sa voix manquante, mais aussi car elle n'osait tout simplement pas poser des questions sur sa vie, du moins ce qu'elle pouvait ce souvenir de sa vie.

La petite vampire se redressa pour être non plus avachi sur la tête de l'elfe, mais droite, elle sortit une carte de son paquet. Cette carte, elle la lança avec une certaine force pour qu'elle suive une ligne droite rapidement et sans déviation, ce bout de papier vient finir son chemin à côté d'Aphaïa, elle ne voulait pas la blesser, c'était même habituel qu'elle fasse ça avec sa soeur, elle lui envoyait des messages et des cartes assez souvent. Sur cette carte était simplement écrit deux mots suivit d'un point d'interrogation, soulignant une question.

"Et moi ?"

Avec ceci, elle ajusta sa moue, qui se faisait mi-boudeuse mi-triste de quoi implorer de la pitié normalement. Elle voulait simplement savoir ce que sa soeur souhaitait faire, même avec les siècles passant, sa curiosité était toujours aussi maladive et ça lui avait déjà causé des problèmes récemment.. par exemple.


Pensées d'Ennia #d44013 ~~ Cartes d'Ennia #d41313

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
Seö Wënmimeril
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeMar 28 Mar 2017 - 8:55

Je regardais la jeune fille aux cheveux rouges avec un air triste sur le visage. Se rendait-elle au moins compte de ce qu’elle disait ? Elle devait avoir simplement été formatée pour ce genre de choses. Elle était forgée dans le sang, dans la haine et, même si elle me parlait à présent d’une rencontre qui avait tout changé, c’était d’une tristesse. Finalement, nous avions tous été un peu forgé dans ce moule, mais nous avions également tous réagi d’une manière différente. Elle semblait être un simple soldat, sans aucune âme propre. Son être ton entier semblait être défini par la tâche qu’on lui avait fixée. Je ne l’enviais vraiment pas, bien au contraire.

En revanche, quelque chose dans son discours sembla perturber la jeune vampire sur mes épaules. Elle s’était redressée brutalement, et avait envoyé une carte, avec une trajectoire impeccable, ce qui démontrait une certaine habitude. Etais-ce cette histoire de dernier problème à régler dont elle venait de parler ? Sans doute, mais je n’en savais pas vraiment plus. J’attendais alors que la jeune fille aux cheveux rouges finisse de parler, puis je lui répondais.

« Vous savez, j’éprouve presque de la compassion pour vous. Vous semblez avoir été tellement formatée que vous ne catégorisez des individus que par leur appartenance à tel ou tel peuple. La haine, même tranquille, qui découle de vos paroles est presque preuve d’une sévère ignorance. Vous ne le voyez même pas par vos yeux, mais par ceux de celui qui vous a rendu comme vous êtes. Et je m’étonne que vous n’ayez pas essayé, ne serait-ce qu’une seule fois, de vous rendre compte que le monde est bien moins pragmatique que ce que vous semblez croire. » Je marquais une courte pause avant de poursuivre. « Il n’y a qu’à vous regarder vous, et regarder votre sœur. Vous êtes presque à l’exact opposé, et il en va de même pour les individus de mon peuple. Mais je ne vais pas essayer plus que ça de vous convaincre, surtout que, si j’ai bien compris, vous avez visiblement déjà quelqu’un qui s’en occupe. » Je lui souriais doucement, sans essayer d’adoucir mes paroles.

Elle ne devait de toute façon pas être le genre de personne qui était à l’écoute de toute façon, et je ne la connaissais pas. Mais, toutefois, je ne pouvais pas m’empêcher d’être un peu triste pour celle qu’elle appelait sa petite sœur, qui semblait déjà tellement plus tolérante qu’elle. J’espérais presque que son comportement vindicatif et haineux ne découle pas sur elle, et j’étais également rassuré de savoir que, même dans l’entourage d’une personne comme la fille aux cheveux rouges, il y avait des vampires capables de tolérance. Tout cela prouvait que les choses changeaient, à leur rythme, et de manière presque bénéfique. Je repris alors la parole.

« Enfin, bref. Je ne vous demanderais pas quel est le problème qu’il vous reste à régler, mais, de ce que je peux voir, Ennïa ne semble pas très heureuse de l’entendre. »

Bien sûr, j’étais curieux de savoir qu’elle était la raison pour laquelle la jeune vampire sur ma tête semblait désapprouver la future mission de sa sœur, mais, encore une fois, il y avait peu de chance pour qu’elle me confesse ses projets.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Assass10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeJeu 30 Mar 2017 - 18:39

- Tu viens de mettre le doigts sur quelque chose de très intéressant, et je ne ferais pas l'affront de dire que tu as tort, ça serait mentir. Avant je ne réfléchissais même pas, je me contentais d'obéir, je n'avais même pas de nom, juste un titre : le Fléau Rouge, capitaine dans l'armée vampirique. Et elle riait en disant cela, comme si ce n'était pas grand chose.

Elle ne semblait plus vraiment être à couteaux tirés, même si elle restait sur ses gardes, autant, elle ne craignait pas vraiment l'elfe. Mais si quelqu'un sentait la piste du sang, ils risqueraient d'avoir des ennuis. Et elle n'avait pas vraiment envie de faire couler d'avantage de sang d'autant plus s'il n'était pas dans sa liste.

En se levant, elle lâchait un soupir qui aurait pu paraître détendu, la jument qui était toujours à l'attache ronflait, oreilles pointées vers l'avant, grattant le sol d'un antérieur, elle sentait que quelque chose se passait. La jument baissait la tête pour que sa petite cavalière puisse lui gratter le front.

- Il m'a fait aimer l'idée que ma vie puisse m'appartenir que je pourrais en changer comme ça, comme je le souhaitais. Changer radicalement de vie, en prenant une décision juste en quelques secondes. Mais vivre, c'est quelque chose d'effrayant, c'est se retrouver devant ses responsabilités et les conséquences de ses actes. Choisir entre une vie de soldat ou d'une simple fille qui cherche à se reconstruire. Pour l'un, j'abandonnerais la personne qui occupe mon cœur tout en crachant sur tout ce que j'ai construit et pour l'autre, je cracherais sur tous mes serments et serais une traitre. Elle avait dit cela finalement d'un ton assez neutre même si elle affichait le visage d'un enfant éploré, une certaine détresse peut-être, mais vivre était aussi faire des choix.

Une seule personne pouvait totalement bouleverser une vie, et pourtant cette personne était son opposé, un doux rêveur pacifiste, un lieutenant qui avait déserté lors de l'arrivée de Vraorg et avec le temps, elle avait fini par comprendre contre quoi elle devait réellement se battre, et c'était un ennemi invisible et insidieux qui pouvait tout faire basculer à tous moments.

- Si ma sœur est différente de moi c'est parce que je me suis battue pour qu'elle le soit, sinon elle aurait été comme toutes les six autres ! Je me suis battue, mais qu'est-ce que tu veux qu'une gamine fasse contre un vampire ?.. Et même après ça, j'ai continué à me battre. Et c'est bien la seule chose de bien que j'aie fait en deux cent douze années d'existence ! Tu ne sais rien de nous et de ce qu'on a traversé ! Elle avait haussé le ton, mais pas d'une manière agressive, plus comme un simple enfant qui aimerait être tranquille au cours d'une conversation inconfortable. Elle avait sauvé la seule chose qu'il restait à sauver de leur ancienne vie et elle ne voulait pas être critiquée là-dessus.

Sans même se rendre compte, elle venait de dévoiler un pan entier de sa vie, mais elle ne se rendait compte qu'une fois avoir fini. Mais elle venait tout de même poser ses yeux sur l'elfe, c'était ce détachement qui lui avait rendu service par le passé, sans attaches, elle ne risquait rien.. Mais maintenant elle avait peur qu'on se serve de ceux qu'elle aimait pour la faire tomber.

Elle attrapait la carte au vol, sans trop de difficulté, cette capacité l'amuserait toujours, elle gardait quelques secondes la carte avant de lâcher un éclat de rire amusé, ferait-elle une crise de jalousie ? Finalement malgré sa combativité, elle était une gamine semblable à cent mille autres ou était-ce juste sa présence ?


- Ne sois pas jalouse, ça sera très dangereux, je ne veux pas que tu sois blessée. Et c'est un ordre d'en haut. Ce n'est que l'affaire de quelques heures. Puis elle se tournait vers elle et ouvrait un peu ses bras, peut-être que sa cadette de se laisserait tentée par un câlin.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ennia Makhaïra
Ennia Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 0


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeSam 1 Avr 2017 - 17:11

Ennia n'était pas friande de ce titre qu'elle avait, sa soeur était bien plus qu'un simple fléau, c'était un véritable mélange de complexité, à la fois elle semblait être en accord avec son statut d'aujourd'hui, et pourtant elle reflétait également l'envie de changer cette vie qu'on lui avait imposé. Cette dernière avait tellement fait pour elle que sans son aînée, la plus jeune serait certainement en train de courir les rues et au final elle serait devenue une voleuse sans compassion ou pitié.

Écoutant les monologues de sa soeur, elle fut soudainement intrigué par ce "Il" que sa soeur répétait, qui était cette personne ? Elle ne lui avait jamais parlé d'amour pourtant, le seul qu'elle entretenait avec elle restait très fraternel et sentimental, c'est tout ce qu'elle connaissait. Sa soeur l'avait éduqué à sa manière, une manière qu'elle aurait sûrement voulu pour tracer elle-même son chemin, peut être qu'elle l'avait éduqué comme elle l'aurait souhaité. Ennia lui devait beaucoup, plus de deux siècles qu'elles vivaient ensemble et qu'elles se soutenaient l'une et l'autre.

Là encore, elle avait raison, même si la petite vampire restait intrigué sur le fait que son aînée parle d'elle aussi facilement, vu le ton de sa voix elle devait être emportée par cet élan, sûrement de l'inattention. Ennia s'impatientait de la réponse de sa soeur alors qu'elle avait attrapé sa carte comme si c'était un jeu d'enfant, c'était plutôt grâce à l'expérience et sa connaissance de la chose qu'elle avait plus être autant à l'aise avec le mouvement de sa cadette.

- Ne sois pas jalouse, ça sera très dangereux, je ne veux pas que tu sois blessée. Et c'est un ordre d'en haut. Ce n'est que l'affaire de quelques heures.

Ne pas être jalouse ? "Très dangereux" ? "Être blessée"? Rien que sa première phrase venait de décomposer son visage enfantin, et tout ça en plus venait "d'en haut". Elle soupira, frustrée par la situation, elle gigotait même sur les épaules de l'elfe en bougonnant de ce qu'Aphaïa venait de lui dire. Quelques heures quelques heures... Cela allait surement prendre bien plus de temps, de plus, elle se mettait en danger et Ennia n'avait pas envie de perdre sa seule et unique famille, du moins pour elle. Pire encore, elle ne répondait pas à sa question de curiosité, qu'est-ce qu'elle allait faire réellement ? Cela la travaillait encore et encore et ça pouvait se voir dans les mimiques et les expressions faciales qu'elle utilisait.

Les bras croisés, elle boudait comme une vrai gamine. Pourtant, quand l'aînée des Makhaïra tendit les bras légèrement écartés, Ennia réagit en descendant précipitamment des épaules de Seö. La petite vampire connaisse ce geste, sa soeur n'était pas des plus expressive mais elle connaissait ses gestes habituels et pour rien au monde elle ne lui refuserait un câlin, d'autant plus que la situation l'inquiétait. Même si les bras de sa soeur pouvait la rassurer, elle restait encore incertaine vis-à-vis de la soi disante mission donnée par ceux d'en haut.


Pensées d'Ennia #d44013 ~~ Cartes d'Ennia #d41313

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
Seö Wënmimeril
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeLun 3 Avr 2017 - 14:16

Ô combien je l’avais entendue, cette phrase. Ô combien je ne l’appréciais pas. Elle sonnait comme une excuse inébranlable, quelque chose d’irréfutablement vrai et logique. « Tu ne sais rien de ce qu’on a traversé », « Tu ne sais rien de ce que je ressens ». Bien sûr que non, comment aurais-je pu le savoir, nous venions de nous rencontrer et c’était elle qui avait déballé inconsciemment tout un pan de sa vie. Pourtant, même malgré ça, je n’éprouvais de la pitié pour elle que pour son comportement, et pas pour son passé. Je n’étais pas juge de son passé, et ne le serait jamais. Je savais juste que certaines personnes, avec un passé sombre, noir, et torturé, et même des vampires, avaient réussi à remonter la pente et à être autre chose que de simples machines de guerre sanguinaire. La seule lueur d’espoir que je voyais pour elle était cette relation dont elle parlait. Je savais qu’elle ne m’écouterait pas. Pourquoi le ferait-elle après tout ? Par contre, et si les peuples voulaient vivre en paix un jour, des comportements comme le sien étaient tout à fait déplacés et non souhaitables. Il ne restait qu’a espérait que la personne dont elle parlait réussisse à la faire changer d’avis, même un peu, et ça, ce n’était visiblement pas gagné.

« Je ne sais certes pas ce que tu as traversé, ni même finalement rien de toi, si ce n’est la réputation qui te précède, Fléau rouge. Car oui, j’ai entendu parler de toi et de tes exactions sous Vraorg. Je ne peux que te conseiller de suivre les idées de l’ami dont tu me parles, car il semble vraiment arriver à révéler ce qu’il y a de bon en toi, et il semble surtout, au vu de comment tu en parles, être la seule personne capable de le faire. Je suppose que tu n’as pas fait le serment d’être une machine de guerre au service de ton empire, du moins pas littéralement. Ton pragmatisme te ferme presque les yeux sur ce que pourrait être ton avenir. N’as-tu jamais pensé pouvoir concilier les deux ? Servir un empire et suivre un être aimé n’est pas toujours incompatible, et, même si je n’ai aucune idée de ta situation, je suis certain que tu n’as pas encore cherché avec cœur la manière de t’améliorer. » Je marquais une pause. J’étais conscient que mes paroles étaient franches, et c’était un risque. Je n’avais pas peur d’elle, même connaissant sa réputation, mais la provocation gratuite était très loin d’être ce que j’aimais faire. « Enfin. Je ne sais pas après tout. Tout le monde trouve les solutions qui lui convient. De ce que tu me dis, tu ne risques pas de faire ton choix. Tu as peur de l’une ou l’autre des situations, et tu attends qu’elles viennent et s’imposent à toi pour être sûre de ne pas avoir de regrets. Tu ne sembles même pas savoir ce que tu veux. Finalement, si tu ne choisis pas, tu te verras peut-être imposer le choix qu’inconsciemment tu espérais éviter. » Mon ton était calme, bien loin de toute trace de moquerie ou de sarcasme. Je n’étais pas narquois, peut être simplement surpris que quelqu’un comme elle puisse être autant en proie au doute. « Je ne me moque pas de toi tu sais, je suis simplement… surpris que quelqu’un de ta réputation soit autant en proie au doute. Et j’espère sincèrement que, quelle qu’elle soit, tu trouveras une réponse qui te conviendra. Ce n’est pas mon genre d’être condescendant, et c’est sincère. J’espère tout de même que c’est une chose qui te mènera davantage vers la paix. Les machines de guerres et les guerriers sanguinaires sont dépassés à notre époque, et, sincèrement, je détesterais avoir à te combattre à cause de nos divergences d’idées. » Encore une fois, mon ton était plutôt calme alors que j’observais Ennïa retourner vers sa sœur.

Je n’éprouvais effectivement pas l’envie d’en faire mon ennemie, d’une part à cause de sa réputation, et ce même si elle ne m’effrayait pas, mais surtout parce que, contre toute attente, il me semblait déceler une infime part de lumière. Elle se sentait peut-être perdue, mais, au moins, tout espoir n’était pas nécessairement vain pour elle.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Assass10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeMar 4 Avr 2017 - 14:15

- J'étais capitaine avant que Lorenz ne réunisse les vampires. Disons que la théocratie était le panthéon sombre de ma carrière, une période que j'ai longtemps regrettée, toujours plus facile quand on se retrouve du bon côté, hein ? C'était facile.. On ne lui demandait pas de réfléchir, elle pouvait faire à peu près ce qu'elle voulait.. Je me moquais de cette quête de pouvoir des autres vampires, je voulais juste faire ce qui me plaisait le plus : me battre et tuer. J'ai commencé à douter quand la paix est venu, je m'étais cacher dans les sous-terrains, pendant des années, j'avais peur, je ne savais pas ce que j'allais devenir, la paix me terrifiait. J'étais seule dans le noir et ça me convenait, et ensuite, la première fois ou j'ai remis les pieds dehors, j'ai découvert un monde dont finalement, je ne connaissais rien.

Elle avait découvert un monde merveilleux de couleurs, de sons, d'odeurs auquel elle avait été hermétique pendant des années, comme si elle n'avait pas vécu dans ce monde, l'ancien n'étant qu'un simple champ de bataille à perte de vue avec comme seule option le prochain adversaire qu'elle aurait pu tuer.

- C'est pas facile à expliquer mais il me donne de l'espoir, j'ai peur d'en parler à voix haute parce que si la vie se rend compte de ce qu'elle m'a offert, elle va me le reprendre.. Et ça serait dommage. Si elle avait pu rougir, elle l'aurait fait sans aucun doute. Et finalement, j'aime bien vivre, sentir à quelle point la vie peut-être merveilleuse.

Qui aurait pu croire que la seule chose qui arrêterait le Fléau Rouge serait l'amour ? Personne, tout le monde préférait imaginer un combat formidable entre le bien et le mal, mais finalement non.. La réalité était parfois bien moins sympathique que le rêve.

- Tu ne peux pas comprendre, tu as toujours eu ton libre arbitre, mais sache que je ne t'envie pas. Parfois, je regrette la période ou je n'avais aucune réflexion, pas de pensées : pas de conséquences, pas de préoccupations. Ma vie était bien plus simple.. Formater était le bon mot, le mot juste à employer. On a toujours dû se battre pour survivre, les Makhaïra sont appréciés nulle part, même chez les vampires, nous sommes des marginaux, c'est vrai. J'ai eu du mal à me faire une place et maintenant que la paix est là, je suis devenue gênante..

Finalement tuer avait bien été une solution de facilité, mais maintenant qu'elle avait pris conscience de tout cela sa conscience se saignait à petit feu, le retour à la réalité avait été la plus grosse claque qu'elle s'était prise de toute sa longue existence,

- Ce changement ne date que de ma rencontre ce printemps avec cet homme, un ancien lieutenant qui à déserté lors de la théocratie, un doux rêveur pacifiste avec ça. Il y a encore deux ans, je n'aurais eu aucun scrupule à le descendre aux portes même de DureRoc. Même si c'était quelque chose de plutôt égoïste, elle ne semblait pas le faire uniquement pour elle, elle serrait le corps frêle de sa petite sœur contre elle, ça la rassurait.

Elle fermait les yeux quelques secondes après avoir posé sa tête sur celle de sa cadette, elle aimait aussi beaucoup cet endroit, elle avait veillé pendant des années pour que sa chère petite sœur ne manque jamais de rien, finalement, elle n'en serait peut-être pas là si cette dernière n'avait pas été là.

Elle se moquait bien d'être comprise ou au contraire d'attirer simplement de la pitié, ce n'était pas vraiment son but, mais elle n'était pas née comme ça, elle l'était devenue, par le biais de malheureuse circonstance, c'était triste, mais c'était la vie.

- Tout le monde dit, le Fléau Rouge à fait-ci, il a fait ça, c'est un monstre sans pitié, je n'ai pas fait ça pour devenir une sorte de héros, je l'ai juste fait parce que c'était les ordres, tué des gamins ça n'était pas différent du reste, pas plus que de mettre le feu à une grange remplie de gens, c'était juste les ordres. Qui penserait que le Fléau Rouge soit une simple gamine ? Tout le monde imagine un homme en grosse armure rouge. Et pourtant derrière ça il y a juste une gamine qui aime le soleil et les fleurs, mais ça tout le monde s'en moque. Alors ne m'appelle pas comme ça.. C'est juste Aphaïa.

Elle avait réussi à garder son calme pendant tout ce temps, finalement la vampire avait juste besoin de parler, elle s'en moquait d'être écoutée, mais elle était dans une période finalement assez transitoire de sa vie, et pour elle qui ne savait pas faire de choix l'avis d'une personne extérieure étaient assez important.


- Je sais que je te laisse entre de bonnes mains, ses mots sont peut-être durs mais réalistes. Et tu sais très bien qu'on ne me tue pas aussi facilement. Elle semblait avoir finalement assez confiante en elle quand elle disait cela, mais elle laissait transparaître un calme qu'on ne lui connaissait pas vraiment.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ennia Makhaïra
Ennia Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 0


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeSam 8 Avr 2017 - 23:43

Ennia restait silencieuse, après tout c'était ce qu'elle savait faire de mieux, mais elle gardait un air figé entre la surprise et la mélancolie qu'évoquait son aînée. C'était vraiment surprenant pour elle de l'entendre parler ainsi du passé, non pas sans fierté, mais avec une note de tristesse qu'elle n'aurait pas soupçonnée venant de sa soeur. Il est vrai théocratie était une page sombre de l'histoire, elle connaissait très bien la motivation de la plus âgée à ces moments, elle qui semblait avoir perdu toute motivation après la chute de ce culte, la plus petite des deux fut aussi déconcerté fut l'évocation de ce fameux "ancien lieutenant" qui ne semblait pas laisser indifférente. Qui pouvait-il être ? Cette question trottait de manière indéfinie dans le crâne de la vampire, sa curiosité venait d'être réveillée.

Elle laissa cependant Aphaïa terminer, voulant l'écouter, elle semblait être en proie à un passage languissant et morne, aussi étrange que cela pouvait l'être, elle parlait sincèrement à coeur ouvert malgré la présence de la plus jeune des Makhaïra à côté d'elle et d'un elfe inconnu. Ennia restait compréhensive en toute situation, quant à l'elfe, il ne les connaissaient pas, c'était sûrement la raison pour laquelle elle restait naturelle et franche dans ce qu'elle disait. La plus jeune l'avait toujours admiré ainsi, sa manière de s'exprimer et son éloquence, elle aussi aimerait pouvoir avoir cette aisance à l'oral, encore faudrait-il qu'elle retrouve l'usage de la parole.

Après qu'elle eut fini, sa dernière réponse envers sa jeune soeur restait flou pour cette dernière, cette part d'inconnu ne la rassurait pas vraiment, même si elle savait qu'Aphaïa n'irait pas la confier à n'importe qui ; et puis après tout elle savait se débrouiller quand même.. un peu ?

Timidement elle sortit son paquet de carte après s'être légèrement reculée pour pouvoir le saisir, sachant qu'elle était resté dans les bras de sa soeur le temps de son monologue mélancolique. Elle sortit une carte montrant un couple et une autre avec un point d'interrogation, les montrant à Aphaïa, espérant avoir une réponse. Ses cartes restaient claires et compréhensives, elle savait que sa soeur la comprendrait, elle avait mit du temps au début à déchiffrer sa cadette mais après plusieurs siècles de vie commune, on apprend à connaître le quotidien d'une personne. Sa curiosité pouvait en être maladive et sans gêne, mais là, elle voulait au moins en savoir un peu plus. Rien qu'un peu, à croire qu'elle n'avait retenu que ce qui l'intéressait, elle connaissait quand même le reste, du moins ce qu'il c'était passé avant. C'est cette lueur d'espoir, cette nouveauté qu'elle avait vu apparaître chez sa soeur qui l'intriguait, elle regardait son aînée avec des yeux de chat, voulant absolument en savoir plus.


Pensées d'Ennia #d44013 ~~ Cartes d'Ennia #d41313

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
Seö Wënmimeril
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeMar 11 Avr 2017 - 10:29

Tout en écoutant le fléau, je restais songeur. Elle n’avait pas forcément raison. Pendant les années où j’avais combattu pour le protectorat, j’avais parfois entendu ce nom et je n’avais jamais pensé à un homme dans une armure rouge. Bien sûr, c’était la réponse la plus facile à cause du titre, mais je me doutais que, s’il était un vampire, son apparence aurait surement été trompeuse. Finalement, ça avait dû lui servir bien des fois, puisque son physique avait de quoi déstabiliser un adversaire de prime abord. En revanche, son discours me fit presque grimacer tant il avait des aspects paradoxaux.

« Tu sais, ce n’est pas passé très loin. Puisque j’ai combattu pour le protectorat, nous aurions facilement pu nous retrouver face à face. Je n’irais pas dans la provocation en te disant que j’aurais pu te tuer car ce serait stupide d’affirmer quelque chose comme cela, et surtout particulièrement inutile puisque ce n’est de toute façon pas arrivé. » Je marquais une courte pause, avant de reprendre. « Mais, il y a quelque chose que je ne comprends pas trop te concernant. Vous me dites que la réputation de bouchère, puisque tel est finalement celle que l’on vous attribue, que l’on vous loue n’est dû qu’au fait que vous suiviez les ordres. Puis, vous me dites que tout ce que vous aimiez faire c’était de vous battre et de tuer. Quelle parole dois-je donc croire ? Et, que nous soyons clair, vous prêter cette réputation de fait absolument pas de vous une héroïne, même si vous êtes un tant soit peu célèbre. Vous n’avez finalement que le titre que vous méritez, et le ressentiment qui va avec. Je trouve simplement curieux que vous cherchiez toujours à vous cacher derrière les ordres que l’on a pu vous donner, alors que, finalement, vous avouez vous-même adorer ça. » Mon ton était effectivement assez dur, mais calme. Je ne souhaitais pas non plus en faire une ennemie mais je n’étais pas du genre à plaindre quelqu’un de son espèce. D’autant plus après tout ce qu’elle avait fait.

« Et puis, que vous trouviez l’amour maintenant. Que ça vous change, ou non, au fond de vous vous savez que vous ne le méritez pas. Alors, je ne peux pas vous souhaiter de souffrir toute votre vie, puisque ce n’est pas dans ma nature de souhaiter fondamentalement du mal à quelqu’un d’autre, mais j’espère que vous garderez toujours à l’esprit que ce que vous avez fait n’est en aucun cas, ni excusable, ni oubliable, et que vous ne pourrez jamais vous en repentir. Alors… Si vous avez pour projet de vous retirer de la vie que vous meniez jusqu’à présent, souvenez-vous tout de même que tout se paye, un jour ou l’autre. Ce n’est pas une menace, car en réalité je ne suis pas elfe à chercher vengeance, mais d’autres viendront, tôt ou tard. Vous ne pouvez pas balayer toutes vos actions d’un revers de la main et dire que vous allez à présent changer pour vivre une romance avec un vampire pacifique. Et, quand bien même vous le feriez, votre passé vous rattrapera. Inévitablement. »

Je finissais ainsi mon monologue, soutenant toujours le regard de la jeune vampire. Bien sûr que mes propos étaient dur mais, malgré la neutralité que je tâchais de conserver, je pensais réellement ce que je disais. Et j’étais sûr que, de son côté, elle le savait aussi, et que c’était l’une des raisons de ses hésitations profondes. Je ne voulais pas mâcher mes mots car, finalement, les personnes de son acabit seraient inévitablement un problème dans un monde en paix. Quelles aient choisi de se ranger, ou non. Je ne voulais toutefois pas faire peur ou de la peine à sa jeune sœur qui paraissait beaucoup plus tolérante qu’elle ne l’était, et qui représentait à mes yeux beaucoup plus l’avenir du royaume vampirique que celle que l’on surnommait le fléau rouge.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Assass10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeDim 16 Avr 2017 - 21:37

Elle se contentait de refermer d'avantage les bras autours du corps de sa si chère petite sœur, une des choses précieuses qu'elle se devait de défendre à tout prix, une chose précieuse que même leur passé plus que sombre n'avait pas su entacher.

- Ne va pas te mettre dans la tête que je me considère comme un héros ou quoi que ce soit d'autre, c'est loin d'être le cas l'héroïsme je laisse ça aux morts et aux vainqueurs. Je trouve toute cette réputation autours du Fléau Rouge bien exagérée, on ne parle rien de plus qu'un soldat qui a fait son devoir, même si ce n'était pas la cause la plus juste. Elle haussait les épaules, elle ne semblait pas vraiment se dédouaner de tout ça, juste qu'elle pensait différemment. Je n'ai jamais fait souffrir quelqu'un inutilement et de ma propre volonté, ce n'est finalement pas louable, mais.. Ça ne change pas grand chose, je le sais bien.

Elle avait même lâcher un bref éclat de rire à l'évocation du mot héros, il n'y était pas du tout, elle ne se voyait pas comme ça, le mot héros était réservé aux gentils de l'histoire, au preux chevalier venant sauver sa belle d'un monstre terrible, elle-même se considérait plutôt comme le méchant de l'histoire à vrai dire.

- Pour comprendre le tout, il faut remonter un peu plus loin que mon entrée dans l'armée, qui a eut lieu il y a moins d'un siècle, on a à peine plus de deux siècles toutes les deux, et avant que je prenne les armes il s'est passé beaucoup de choses. C'est de là que me vient cette volonté de me battre, parce qu'on était toutes comme ça, toutes les huit. Elle serrait délicatement sa petite sœur contre elle, quelque chose de plus puissant que les liens du sang les unissaient. Les Makhaïra ne sont pas connus pour leur fait d'armes dans l'armée ou quoi que ce soit, nous sommes d'ailleurs les seules de notre grande famille à être liée au royaume vampirique, les autres se contentent de semer le bordel là où ils passent, à grand renfort de bagarres, chasses illégales, meurtres. On nous a apprit à aimer avoir le dessus sur toute chose, à ne pas hésiter au moment de tuer, parce que c'était une nécessité. Et la théocratie n'a fait que renforcer cet aspect bestial. Mais je ne te ferais pas l'affront de te dire que je regrette.

Réagissant à la colère de sa cavalière, la jument noire s'agitait, grattant nerveusement le sol, ronflant, oreilles plaquées en arrière et affichant un air pincé et agressif. Cependant, le ton de la vampire aux cheveux roux n'avaient pas augmenté ne serait-ce que d'une octave, en fait, elle était même étonnamment calme, quelque chose qu'on n'aurait pas pu lui soupçonner quand on connaissait un peu le tempérament de feu de cette dernière.

- Tu peux rire de moi, rire de nous, mais tu ne tomberas jamais juste. Ainsi, elle soutenait sans mal le regard froid de l'elfe, de ses yeux aux reflets d'acier bleuté. Tu peux me souhaiter tous les malheurs du monde si ça te chante, mais sache que dans une bataille, il n'y a pas de gentils ou de méchants, il y a juste des gens qui veulent vivre, des gens qui ont des choses à défendre et tant qu'il me restera quelque chose à défendre, je ne mourrais pas, parce que mourir est l'ultime preuve de l'échec.

Elle n'allait certainement pas se rouler à terre et implorer qu'on lui pardonne, ce genre de choses était bien typique des elfes, elle vivait bien plus au jour le jour, et nul doute que la personne qui arriverait à la tuer n'était pas encore né et nul doute qu'elle vivrait de nombreux siècles encore vu l'ironie dont les esprits étaient capables et encore plus à l'égard des méchants de l'histoire.

- Et oui Ennia, comme tu vois juste, encore une fois, et je pense que tu as déjà un nom en tête puisque tu te trompes jamais. Et elle avait même un petit sourire enfantin en disant cela.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ennia Makhaïra
Ennia Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 0


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeDim 23 Avr 2017 - 19:51

Ennia se sentait de plus en plus mal à l'aise vis-à-vis de la conversation qu'avaient les deux autres qui pouvaient parler, eux. L'elfe semblait plus distant et dur envers sa soeur aînée, qui n'avait certes pas toujours agis dans le meilleurs des cas, mais elle était ainsi, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Sachant qu'elle avait partagé avec elle plus de deux siècles pour l'instant, son rapport à Aphaïa était bien différent que si elle avait été une parfaite inconnu.
Pour les autres, ils ne la connaissaient que sous son nom de guerre, celui qui l'avait rendu célèbre et pas pour les meilleurs raisons.

Malgré sa vision des choses bien différente de la plus âgée, Ennia comprenait les choix, certains choix qu'elle avait pu faire pour elle ou même pour le royaume, c'est ainsi qu'elle était. La petite vampire sentit l'étreinte de sa soeur être plus insistante quant elle se mit à évoquer leur nom commun. Elle avait apprit par Aphaïa l'allégeance que leur famille avait donné au royaume, elle-même avait dut s'y soumettre, de part ses multiples travaux et missions remplies envers la couronne, elle avait apprit à accepter tous et n'importe quoi du moment qu'elle pouvait le réaliser et être bien récompensée.

A part cela, elle gardait une mentalité vraiment différente des autres de sa lignée, neutre et sans racisme persistant, elle n'avait pas vraiment de haine envers une quelconque race, du moment qu'ils ne lui causaient pas du tord, Ennia restait neutre vis-à-vis des autres. Elle avait apprit seule à ne pas juger précipitamment sans connaître, cela pouvait être bénéfique dans certaines situations, comme mauvais car cela lui apportait une nouvelle touche de naïveté.
Elle avait dut garder ça de sa mentalité encore enfantine qui traînait de temps à autre dans son cerveau.

Louve la fit même un peu sursauté, elle ne s'attendait pas à un tel boucan de la part de la jument alors que le ton de la conversation était resté calme, peut-être ressentait-elle les émotions fougasses que dégageait Aphaïa à côté d'elle.

- Et oui Ennia, comme tu vois juste, encore une fois, et je pense que tu as déjà un nom en tête puisque tu te trompes jamais.

Si elle avait eu l'usage de sa voix à l'instant, elle aurait commencé par des : "Vraiment ? Qui ? Qui ? Raconte !". Si seulement.. Pourtant cette grande surprise ne dégagea sur son visage enfantin que des regards et des expressions interrogatives. Un nom en tête ? Elle ne connaissait pas vraiment de monde qui fréquentait Aphaïa, sachant qu'elle n'était pas tendre avec tout le monde, Ennia n'en restait que plus curieuse sur la personne qui lui avait ouvert un des verrous de son coeur.


Pensées d'Ennia #d44013 ~~ Cartes d'Ennia #d41313

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
Seö Wënmimeril
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeMer 3 Mai 2017 - 10:08

Les paroles que j’avais employées semblaient avoir fait mouche, car le ton de la vampire rousse était monté d’un cran. Elle semblait finalement assez sensible sur le sujet, peinant à garder son calme, tout comme sa monture qui renâclait et grattait le sol nerveusement, comme si elle était prête à charger. Elle se méprenait toutefois sur mes paroles. Je ne lui souhaitais nul malheur, c’était simplement un fait indéniable. Comme il pouvait l’être pour moi ou d’autre. Avec une vie aussi longue qu’était la nôtre, il paraissait impossible de ne pas, un jour, être rattrapé par son passé. Ou du moins il fallait le vouloir et partir loin. Très loin. Trop loin. Et ce n’était visiblement pas le cas d’Aphaïa. J’attendais alors qu’elle finisse, puis je repris la parole pour lui répondre.

« Je crois que tu te méprends sur mes paroles, Aphaïa. Je ne te souhaite nul malheur, simplement, c’est un fait. Un fait qui le serait pour moi, et qui le serait pour d’autres. N’oublies pas qu’avec la longueur possible de nos vies respectives, il est presque impossible de tourner le dos à son passé. Ou alors, il faut changer du tout au tout et partir loin et… » Je désignais alors le sac et son macabre contenu. « ça ne semble nullement être ton objectif. Je ne nourris finalement pas vraiment de rancœur à ton égard, tu ne m’a jamais fait de mal, que ce soit directement ou indirectement. En revanche, tu dois savoir que beaucoup de partagent pas mon pragmatisme et que, probablement quelque part, il existe des gens qui ne sont animés que par la vengeance qu’ils cultivent à ton égard. C’est aussi ça, d’avoir une renommée comme la tienne. Et tu ne peux pas vraiment dire qu’elle n’est pas méritée, je me trompe ?» Je marquais une courte pause. Mon ton, contrairement au sien, était resté plutôt calme et placide. Je ne la toisais pas de haut, mais exprimait simplement mon point de vue à son encontre.

« Là où tu as indéniablement raison, c’est que je ne connais finalement pas grand-chose de toi. Mais pose toi une question dans ce cas : Y’a-t-il suffisamment de gens qui te connaissent en dehors de cette réputation que tu as cultivée ? Quelques soit le but que tu poursuivais lors de tes exactions, il ne les justifie en rien. Tu pourras tenter de justifier autant que tu voudras, ça ne changera pas mon avis. Et ne crois pas que ce dernier vient d’un idéaliste. Moi aussi, j’ai combattu pour une raison que je pensais bonne. Moi aussi, j’ai mis un terme à de nombreuses vies, de gens que je considérais comme des ennemis. Et je sais pertinemment qu’il est probable que, quelque part, quelqu’un se souvienne de mon nom ainsi. Alors certes, je n’ai pas ta renommée, et ce souvenir et la rancœur que je peux encore causer doivent être bien moindres par rapport à toi, mais je ne me voile pas la face. Quel que soit la raison de se battre d’un combattant, il cultive sa propre fin, tout simplement.»

Je marquais une courte pause, avant de reprendre.

« Alors non, Aphaïa, je ne te souhaite pas de malheur. Si tu continues sur cette voie, il arrivera, de toute façon, très logiquement. On meurt finalement bien souvent comme on a vécu. » Je finissais ainsi ma tirade, soutenant toujours son regard.

J’espérais seulement qu’Ennïa ne choisisse pas la même voie que sa sœur, même si elle ne semblait pas particulièrement partie pour. Ce n’était pas une voie facile, et, finalement, les gens comme Aphaïa, ou comme le Seö d’autrefois, avaient grandement fait leur temps.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Assass10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeJeu 4 Mai 2017 - 18:25

- Assez ! Comment j'ai pu imaginer que tu puisses comprendre ! Elle finissait par se détourner de sa sœur dans un geste agacé, la sanctionnant sans le vouloir à cause de mots de l'elfe. Si ça peut te rassurer, nous avons appris à tuer bien avant d'être des vampires, tout comme le devenir n'était pas un choix.

Elle secouait la tête, en s'éloignant finalement assez agacée d'avoir lâché ça comme ça, une information sur leur passé commun. Elle s'éloignait un petit peu plus loin tout en passant une main agacée dans ses cheveux. Finissait par se retourner et reprendre d'un ton bien moins agressif.

- Mais jamais, je n'ai pris du plaisir à torturer ou faire souffrir quelqu'un inutilement. Je voyais l'armée comme une simple manière de mettre tout ce que je savais faire dans une cause qui me paraissait plus noble et c'était une erreur, j'en ai bien conscience.

C'était quelque chose qu'elle était tout simplement incapable de faire, même en le voulant, impossible de faire souffrir une autre personne par simple plaisir, même si on le lui demandait, elle préférait accorder une mort digne.

- Et finalement obéir était plus facile que de réfléchir aux conséquences de mes actes, alors au final de qui est-ce la faute ? De mes parents ? De mon géniteur ? Du royaume ? De moi ? Ou d'un peu tout ça ? Mais oui, c'est de ma faute, j'aurais pu me lever contre tout ça, mais à l'époque, je n'avais même pas conscience de ce que je faisais et ça ne me parait pas être une si mauvaise idée d'essayer de recoller les morceaux, et je trouve ça normal, ça prendra du temps, je le sais très bien, je sais très bien que ce n'est pas pardonnable, mais s'il y a encore une toute petite partie de chose que je peux faire bien, qui rendra service, tu ne penses pas que je devrais tout essayer pour y arriver ? Alors pourquoi tu veux pas m'aider ?!

Sa voix n'avait été qu'un éclat déchirant et avec un visage aussi enfantin qui ne faisait qu'accentuer son côté désespéré. On devinait facilement la détresse qui se cachait derrière cette curieuse demande. Même si elle avait du mal à soutenir le regard intransigeant de l'elfe.

- Parce que si je meurs maintenant ça sera de la lâcheté, ça sera fuir devant mes erreurs, alors s'il y a un tout petit peu de bien à faire avant de crever, je le ferais.

Elle finissait par revenir doucement vers sa sœur venant lui murmurer le nom de celui qui était si cher à son cœur.


- J'ai su utiliser ma lame pour la bonne cause, et si ça peut te rassurer ces têtes sont celles de criminels notoires, violeurs, ravisseurs d'enfants.. Je me suis sentie très concernée par ce contrat. À l'entendre, on aurait pu facilement croire que c'était une affaire personnelle.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ennia Makhaïra
Ennia Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 0


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeLun 8 Mai 2017 - 22:54

Si l'on se concentrait sur les réactions de la plus petite des soeurs, on pouvait voir quelque chose de presque amusant, voir étrange, elle passait d'une expression attristée, compatissante envers son aînée quand elle parlait, elle voyait et pouvait sentir son énervement, sa détresse et cela lui faisait mal au coeur.

Et pourtant, elle arrivait à ravir cette expression quand Aphaïa venait lui avouer le nom de la personne qu'elle attendait, ses yeux s'agrandirent pour former des ronds, on pourrait même croire à des billes pouvant sortir de ses orbites. La tête légèrement penchée sur le côté, elle ne savait pas vraiment quoi en penser sur l'instant présent, c'était encore un peu trop confus même si elle se souvenait avoir rencontré cette personne.

Elle commençait d'abord à réfléchir sur le pourquoi du comment sa soeur avait-elle pu ouvrir son coeur à cet homme, enfin homme, malgré sa nature de vampire, il est vrai qu'il conservait une pensée assez humaine et idyllique, un peu comme elle par moment. Ennia mit ses pensées sur ce sujet dans un coin de son crâne, histoire de ne pas les oublier, mais également pour en reparler à son aînée une fois en privé, doutant qu'Aphaïa souhaite étendre sa vie sentimentale devant l'elfe.

Repensant du coup au sujet principal, la plus jeune des Makhaïra ne savait pas où se mettre, elle se sentait mal pour sa soeur, mais à la fois elle voulait l'aider aussi à passer par-dessus ce passé qui la hantait. Avec une démarche quelque peu assurée, mais un regard timide, elle agrippa délicatement le bras encore valide de son aînée, la regardant avec des yeux pouvant faire fondre n'importe quel coeur de pierre. Un regard qui lui demandait de manière sincère de cesser de se tourmenter, de penser à l'avenir qu'elle et l'amour pouvait lui apporter.

Avec cet appel muet, elle ne voulait pas non plus la forcer à oublier, s'était impossible, le passé nous forgeait tous, Ennia en était bien consciente, mais à présent, elle devait se concentrer sur le futur qui émergeait tel le soleil levant pour elle, le Fléau Rouge appartenait au passé, ce titre taché de sang ne valait plus la peine de traîner sur le front d'une petite fille comme elle, une fille qui avait un coeur bien plus chaleureux que d'autres créatures humaines.


Pensées d'Ennia #d44013 ~~ Cartes d'Ennia #d41313

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seö Wënmimeril
Seö Wënmimeril
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue3/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (3/10)
Xp disponibles: 2

Assistant
Serviteur de la Caste

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeMar 16 Mai 2017 - 11:46

Son attitude me surprenait, c’était indéniablement. Son comportement avait changé du tout au tout depuis que nous nous étions rencontrés. Mais celle-là, je ne l’avais pas vu venir. Je n’aurais jamais pensé qu’en réalité toutes ses explications avaient pu cacher un manque si cruel pour qu’elle me demande de l’aider. Où, plutôt, je n’avais pas non plus nécessairement cherché à comprendre, la vue brouillée par tout ce que je connaissais d’elle par les rumeurs qui circulaient à son sujet. Mais j’avais du mal à croire que la jeune femme devant moi était réellement le monstre que l’on m’avait tant décrit. Sous cette forme, elle semblait presque fragile. Presque. Mais je ne comprenais pas vraiment où elle voulait en venir en fin de compte. Comment voulait-elle que je lui vienne en aide ? Je la laissais finir, avant de reprendre.

« Pourquoi je ne veux pas t’aider ? Je n’ai jamais dit une telle chose, tu ne me l’as simplement pas demandé. Je dois bien t’avouer que cette demande me surprend. Je me suis peut-être laissé aveugler par ta réputation en fin de compte et puis, disons que les premières paroles que nous avons échangées ne me laissaient pas vraiment un avis différent. En revanche, je ne sais pas vraiment où tu veux en venir, ni ce que tu attends de moi. » Je marquais une courte pause, avant de reprendre. « Partons du principe que tu ne te soucie plus de ton passé et que tu cherches à aller de l’avant. Que vas-tu faire pour te racheter et recoller les morceaux, comme tu l’as si bien dit ? Si tu crois que tu as le droit à une seconde chance, en quelque sorte, alors vas-y. Je ne pense pas que tu ais besoin de l’avis de qui que ce soit pour le faire et, finalement, j’espère que tu me prouveras que j’ai tort. Je suis encore bien jeune pour un elfe, et je n’aurais pas la prétention de tout connaitre de ce monde. Si tu sais ce que tu veux, et que tu fais tout pour l’obtenir, peut être que finalement tu auras la chance d’échapper à ce que tu sembles tant redouter. » Mon ton était toujours calme, posé, sans aucune trace d’accusation ni de dureté. Je n’étais pas là pour la blâmer finalement, je n’en avais pas vraiment le droit et il était peut-être mieux qu’un individu comme celui qu’elle avait été puisse se racheter. Après tout, c’était en quelque sorte un grand pas pour la paix…

« Quant à ses individus, ne te méprends pas. Je suis un combattant également et, même si je n’aime pas en user, la violence est parfois nécessaire envers certains individus. Alors, si ces gens étaient des criminels notoires, je ne peux que saluer leur trépas sobrement. Je ne me leurre pas, loin de là. Nos combats respectifs sont bien loin d’être finis. » Je souriais doucement à Aphaïa et Ennïa, comme presque attendrit devant le lien qui semblait les unir malgré leurs différences.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Assass10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphaïa Makhaïra
Aphaïa Makhaïra
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Left_bar_bleue6/10« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty_bar_bleue  (6/10)
Xp disponibles: 2

Capitaine dans l'armée

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitimeJeu 25 Mai 2017 - 22:50

Elle aurait pu saisir son épée, elle aurait pu le faire taire, elle aurait pu le tué pour qu'il se taise, mais elle n'en était plus réduite à cette époque et puis quelle époque ? Elle n'avait pas toujours tué.

- Alors arrête de me juger en oubliant que je me suis aussi battue pour les causes que ton peuple à embrasser, quand les alayiens ont débarqués, j'étais là en première ligne, moi aussi, j'ai perdu des amis, mettre tout ce que j'avais dans mon épée pour ne plus être touchée, c'était un choix que j'ai fait il y a bien longtemps pour ne plus avoir à souffrir de rien. Et surtout n'oublie pas que l'histoire à été écrite par des gens qui n'ont jamais mis un pied sur un champ de bataille.

Elle n'avait pas commis que des crimes après tout, elle avait bien sauvé quelques personnes, pas courue après des déserteurs, détourner des patrouilles, mais ça personne n'en avait jamais rien su.

Sa demande avait fait son œuvre et l'elfe était à présent plutôt perturbé, et ça n'avait rien d'étonnant, n'importe qui l'aurait été face à cette supplique presque larmoyante, elle était arrivée à une stade où elle était prête à se raccrocher à la moindre branche, et de toute manière, elle n'avait pas le choix, soit elle s'adaptait à ce nouveau régime, soit elle n'aurait plus qu'à mourir.

- Je ne peux rien te promettre, je n'ai pas de rêves ou de mensonges à te vendre, je ne pourrais t'offrir rien de plus que ce que je ferais. Elle marquait une très brève pause, un pli de concentration barrait son front. N'espère pas que je m'arrête de me battre pour ce que j'ai à défendre, pour mes sœurs, qui sont mon unique famille et amies, pour mon pays ou pour n'importe quoi qu'on m'ordonne de défendre. Et enfin si je retourne à un point de non-retour, si la vie n'a plus de valeur à mes yeux tuez moi. Mais avant de mourir, j'ai une ultime vengeance à accomplir.

Peut-être que la brûler était la seule solution, tout était finalement bien difficile, elle avait conscience d'avoir causé énormément de torts, que de simples actes ne pardonneront jamais rien.

- Parce que j'ai sept adorables sœurs qui n'attendent qu'une chose, c'est que je les arrache à une vie qu'elles n'ont pas méritée et qui attendent silencieusement cette vengeance. Puisque comme je te l'ai dit devenir vampires n'a pas été notre choix, mais le geste égoïste d'un monstre. Parce que si j'ai fait entrer Ennia dans le royaume avec moi, c'était uniquement pour échapper à ça, et aucunement parce que je désirais tuer de manière légale.

Elle s'apaisait doucement au contact de sa plus jeune sœur, elle la serrait contre elle, l'enveloppant avec son bras vacant, la plus jeune avait toujours su tempérer ne serait-ce qu'un peu, son mauvais caractère. Et sa présence lui avait toujours fait le plus grand bien.

- Après j'ai bien envie de découvrir ce monde que je ne connais pas,
j'aime bien les fleurs, j'ai envie d'en voir pleins.


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Bunny_09

Pacifique :Narration : #A2B5BF | Dialogues : #375D81 / P.Dial : #183152 | Pensées : #ABC8E2
Belliqueuse :Narration : #9E8479 | Dialogues : #B9121B / P.Dial : #895959 | Pensées : #E70739
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Empty
MessageSujet: Re: « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö « Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

« Sur le chemin, elles rencontrent.. » - Ennia / Seö

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» AU Creux du chemin noir
» Sur le dernier chemin
» Circule de mon chemin. [Tom]
» Se perdre est un art, trouver son chemin en est un autre [PV Valtameri]
» Passe ton chemin ou fait demi-tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autres villes et villages :: Fortuna la Vigilante-