Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Deux aînés (pv Elendë)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aramis Thredë
Aramis Thredë
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Deux aînés (pv Elendë) Left_bar_bleue7/10Deux aînés (pv Elendë) Empty_bar_bleue  (7/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Impératrice des Elfes
Baptistrelle Chantebrise

Deux aînés (pv Elendë) Empty
MessageSujet: Deux aînés (pv Elendë) Deux aînés (pv Elendë) Icon_minitimeDim 8 Jan 2017 - 20:24

Fin Septembre de l'an 7 de l'Âge d'Obsidienne

Aramis était prise par ses réflexions il y a peu, elle avait consulter ces plans qui devaient définir la nouvelle académie de magies du peuple elfique. Une académie qui contribuerait sans doute grandement avec celle que les autres peuples bâtiraient si possible en collaboration aux innovations futures dans le domaine de la magie sur Armanda. Et donc elle tâchait de réfléchir à certaines éventualités de ce projet, puis quand elle eut finit pour le moment elle décida d'aller se changer un peu les idées.

Elle était l'impératrice actuelle de son peuple, certes elle n'était pas telle Galadrielle qui avait gouvernée les elfes, car ce rôle revenait à son époux. Mais par son rang d'impératrice des elfes elle était bien évidemment conseillère de ce dernier au moins, ministre dans un certains domaines et dotée d'une certaine influence.

Mais malgré cela elle restait aussi une baptistrelle, une chantebrise. Une de ces mages se dévouant à l'ordre pacifiste et bénéfique de la rhapsodie. Un ordre regroupant des centaines de baptistrels en tout pour seulement 12 maîtres et détenteurs d'un savoir unique à son genre à sa manière. Celui des vibrations et de l'harmonie du monde. Le chant même des éléments et ce qu'il enseignait. Elle en étant liée au vent se sentait d'ailleurs particulièrement proche de ce dernier. Et devait en tant que baptistrelle accomplir les devoirs altruistes de son ordre envers tout Armanda.

Et étrangement en dehors de cela elle était aussi une guerrière, l'ancienne championne de son peuple. Mais pourquoi championne ? Car elle n'avait jamais eu à tuer ses adversaires en combat pour l'emporter, oui. Elle était une guerrière, mais une guerrière qui n'avait jamais tué. Elle n'en avait jamais eu besoin, et avait toujours considéré que tuer était une défaite en soit, un gâchis, c'est cela d'ailleurs qui lui avait tout de même permit de devenir baptistrelle.

Et c'est la guerrière qui semblait transparaître en elle alors qu'elle avait décidée d'aller se défouler un peu sur le terrain d'entraînement militaire du palais, à un heure où il n'y avait pas grande monde. La baptistrelle ayant prit sa nouvelle lance pour cet entraînement, celle des berlors. Une lance qui devait mesurer dans les trois mètres de long et avec laquelle elle manœuvrait avec grâce. Dans un style martial tout à fait subtil et particulier. Celui-ci consistant soit à désarmer soit à neutraliser l'adversaire sans avoir à transpercer ce dernier. Un style qui nécessitait par exemple de savoir manœuvrer la hampe de l'arme pour tenter de déséquilibrer quelqu'un ou l'immobiliser au sol.

Ainsi elle dansait avec la lance qu'elle maniait, telle le vent qui dansait en tout lieux et en tout temps sans contrainte. Sa manœuvre ne s'arrêtant que quand la chantebrise constata par les vibrations du monde qu'elle percevait qu'une présence familière s'immisçait dans les environs. Une présence qu'elle salua aussitôt avec chaleur quand cette personne fut à portée de vue et de voix.

« Elendë ! Comment allez-vous mon ami ? » Cela dit d'un air légèrement bourru tout de même, disons que c'était dans le caractère d'Aramis, sauf lorsque les obligations de son état d'impératrice l'obligeait à ne pas le faire. Un trait qui ressortait néanmoins lorsqu'elle laissait la part martiale de sa personne ressortir. Elle n'était pas quelqu'un à aimer les ronds de jambes, et pas forcément la plus protocolaire qui soit lorsque ce n'était pas nécessaire. En cela le vent dont elle était la liée devait exacerber son caractère. Comme le vent son humeur si elle n'était pas lunatique pouvait d'ailleurs changer rapidement, même si bien entendu elle ne se mettait jamais en colère sans bonne raison.

« Alors ? Commencez-vous à vous habituer vous aussi à la nouvelle demeure de nôtre peuple très cher ? Et que me vaut le plaisir de vôtre présence ici d'ailleurs ? » Acheva t-elle ensuite d'une voix qui mélangeait à la fois mélancolie et sérénité. Une voix qui témoignait à la fois de la tristesse de la perte de l’ancienne forêt, mais aussi de la joie de retrouver depuis plus de deux ans une nouvelle patrie en ces montagnes qui étaient maintenant leurs.






Arme dans les mains d'Aramis :

[Lances des Berlors
Lance très longue et maniable mais également très résistante, elle est forgée dans un métal doré et la pointe de l'arme forme une double vrille. Le métal de la hampe est gravé de runes et ceint d'un morceau de soie bleu roi, tout le corps de l'arme scintille d'un éclat blanc. L'arme produit des trainées lumineuse lorsqu'elle est maniée et peut aveuglée l'adversaire. Elle est imbibée d'énergie bénéfique et ne se brise pas, ne rouille pas, ne peut pas être perdue ou dérobée.
Exemplaire unique.  ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Deux aînés (pv Elendë)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» Une table pour...deux? [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Estëllin, espoir secret :: Troisième étage-