Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tu bois trop. (Alford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Tu bois trop. (Alford) Jeu 3 Mar 2016 - 20:17

10 février de l'an VII de l'ère d'obsidienne

La jeune fille observa l’oiseau sauter entre ses doigts, alors qu’elle faisait danser ses phalanges pour l’amuser, un air blasée au visage. L’autre main sur la joue, le coude sur la cuisse, elle avait tout l’air d’une gamine qui n’avait rien à faire ou qui était punie et devait attendre plusieurs minutes avant de retrouver son amusement. Saemon ne l’avait pas emmené avec elle, jugeant la mission trop dangereuse et elle restait là, sur le toit du voilier à éviter à tout prix de descendre pour avoir à socialiser. Non, non, non, si elle leur parlait elle allait juste leur arracher la tête et Saemon la gronderait…Ce n’était pas la fin du monde, mais ça n’en valait vraiment pas la peine. Elle voulait juste être tranquille, courir, ou grimper dans quelque chose.

La jeune fille se leva, laissant l’oiseau moqueur voler jusqu’à son épaule. Elle leva la tête, observant la ville, rare moment où elle se sentait paisible, sans l’adrénaline d’un vol, elle se savait sauve, à l’abri et pourtant libre. Eleira fit quelques pas avant de se mettre à courir, quelques chutes, plusieurs maladresses entre les mouvements de pieds sous les pierres, elle se transportait d’un toit à l’autre sans se soucier des égratignures et des ecchymoses qu’elle se faisait. Combien de fois était-elle rentrée à la maison couverte de boue, au plus grand désespoir de ses parents qui devaient tout nettoyer ensuite…Elle avait déclenché pire en termes de crises cardiaques.

Elle s’assied, les jambes croisées avant de sortir un peu de pain de ses nombreuses poches. L’oiseau se posa sur sa cuisse, quémandant un peu de pain qu’elle n’avait pas besoin de lui tendre pour le nourrir. Il se servit lorsque ses mains s’immobilisèrent, alors que ses yeux s’écarquillaient à la vue d’une délicieuse opportunité. Tout étourdit, il ne regardait même pas derrière lui, sa bouteille n’était pas pleine mais elle n’était certainement pas vide. La jeune fille se leva brusquement, un sourire malin aux lèvres et un regard mêlé entre la détermination et l’amusement. Son animal s’envola en sursaut, laissant quelques plumes dans son sillage, elle descendit rapidement, écorchant son bras sur la gouttière avant de se retrouver les pieds au sol. Elle s’approcha doucement, se mêlant dans la foule qui bousculait déjà un peu l’homme, puis elle attrapa la bouteille avant de disparaître dans la foule. Ce qu’elle oublia, c’est qu’elle sous estima la possibilité de se faire bousculer, se retrouvant au sol, elle croisa le regard du propriétaire de la bouteille avant de se relever rapidement pour se mettre à courir.
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Tu bois trop. (Alford) Sam 5 Mar 2016 - 14:20

Gloria était vraiment une belle cité, même si visiblement le désir de faire grand de l'empereur Glorien Fabius était si intense que cela prenait bien plus de temps de reconstruire Gloria que Aldaria vu qu'il voulait bâtir gros, et du coup pas mal d'endroits n'étaient pas encore totalement reconstruit. Et dire que maintenant les deux empereurs humains rivaux devaient cohabiter en paix, en vrai cela avait presque des allures cocasses, mais bon... Au final Gorder n'était criminel dans aucun des deux empires donc il pouvait se balader dans les deux comme il le désirait. C'était l'essentiel pour un mercenaire après tout...

Et aujourd'hui pas de boulot en tout cas ! Il ressortait d'un contrat, et il était aller acheter une magnifique bouteille d'absinthe ! 45 degrés c'était pas de l'absinthe particulièrement forte en somme, mais elle semblait de très bonne qualité, et Alford n'avait pas trop attendu alors qu'il avançait dans le centre-ville pour boire une partie du contenue de la bouteille juste pour tester… Il regarda un peu les alentours alors que sa tête commençait déjà être touché modérément pour l'instant par les effets de l'alcool, et il se dit qu'il ferait peut-être mieux de rentrer chez lui s'il comptait finir le breuvage… Il avança donc, et hésita sur la direction à prendre. Et quand il en eu assez rapidement une idée, il porta la main vers son absinthe juste pour voir si elle était tombé car disons que ça bousculait sec avec tout ce monde autour de lui… Et il constata qu'elle n'était plus là ! Il se retourna donc vivement choqué par cette constatation. Pour voir si elle était tombé par terre par hasard… Craignant que son contenu se soit répandu au sol.

Et il vit plutôt après observation une jeune femme au milieu de la foule qui était tombé par terre, et qui avait la bouteille d'absinthe sur elle, il croisa son regard, lui était abasourdi de voir sa jeunesse pour une voleuse d'alcool, et elle se leva et reprit sa course… Première fois qu'on lui faisait ce coup en y pensant… Mais bon au moins la bouteille était encore intacte. Mais il se rendit compte que...

« … Elle vient de me voler mon absinthe... » Se dit-il intérieurement alors qu'il s'en rendait compte, et qu'il se décida très rapidement du coup à se lancer à la poursuite de cette jeune fille car il ne fallait pas non plus exagérait, l'absinthe ça coûtait un bras ! Il s'élança donc à la poursuite de la voleuse alors que visiblement cette dernière prenait la direction du quartier pauvre. Par chance il arriva à ne pas trop se faire distancer car elle était vraiment agile cette enfant, mêem si pour sa part on voyait bien qu'il était habitué à poursuivre des gens, le métier de mercenaire qui rentre dans la peau après tout !

« Arrêtez-vous ! » Dit-il donc peu avant qu'il bouscule accidentellement quelqu'un qui portait plusieurs miches de pain sur lui, à cela Alford se contenta de dire désolé sans s'arrêter de courir. Bon sang ! Cette jeune femme était maligne mine de rien, car elle pourrait aisément se faufiler dans les ruelles mal famées du quartier pauvre si elle l'atteignait, enfin plus que dans le centre ville qui avait des larges rues, et tout le tralalala. Alford alors qu'il courrait ferma donc les yeux un instant pour bondir de quelques mètres grâce au sort bond, et se rapprocher… Il tenta du coup en ayant ainsi combler la distance de la saisir par le bras juste après cela, et manqua son coup assez largement, visiblement cette voleuse était une véritable anguille... « Rendez moi ce que vous m'avez volé ! » Dit-il donc de vive voix alors que de la sueur commençait à perler sur son front , et que visiblement ils allaient s'engager dans le quartier pauvre… Malpeste, lui qui aurait voulut se détendre aujourd'hui !


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Mon identité
Mes compétences

Invité

MessageSujet: Re: Tu bois trop. (Alford) Mer 16 Mar 2016 - 0:19

Cette bouteille, elle était un peu trop grosse maintenant que la jeune fille l’avait dans les mains. C’était un peu lourd même, avait-il besoin d’autant d’alcool? Cet homme devait être au moins un peu alcoolique pour avoir commencé à la boire aussi tôt. Elle remarqua qu’il tenta d’attraper son bras, mais il s’y risquait sans résultats. La jeune fille avait les poignets aussi larges qu’un bouchon de liège. Hyperbole, évidemment, mais il n’avait pas plus de chance de la garder entre ses mains que d’attraper sa précieuse bouteille, alors pourquoi ne pas juste viser l’objet convoité? Oh. Oui, parce que les hommes n’aimaient pas être dépossédés de ce qu’ils croyaient leurs appartenir…Quel étrange manie de tenir autant à son propre poison.

Elle resta de marbre, tournant occasionnellement la tête pour remarquer qu’il ne la lâchait vraiment pas. Il était coriace, sérieusement. Un sourire, en coin, elle aimait bien ce jeu, pourquoi ne pas le faire durer un peu plus longtemps. Elle glissa un ''Attrape-moi si tu le peux…’’ avant de l’attirer dans des ruelles plus étroites et …moins habitées. Un air de défi dans les yeux, elle se glissait avec facilité entre les parois de pierres, à l’aide de son totem, obligeant l’ours à passer par d’autres rues pour la retrouver. Quelques pierres sous les pieds, la gouttière et elle était à nouveau sur un toit. Elle ricana, son air mesquin au visage, la main tenant la bouteille s’élança devant elle, tenant l’objet au-dessus du vide. ''Shhh, je vais te donner ta bouteille, pauvre alcoolique. '' Deuxième rire, sa menace non verbale l’empêchait de grimper pour venir chercher sa dive absinthe. Mais avant de récupérer sa possession, il devrait la distraire, parce qu’elle s’ennuyait. ''En fait ce que tu veux, c’est le liquide, non? Pas la bouteille…hmmm…’’ Sa deuxième main vint enlever le bouchon, puis elle pencha lentement l’objet…Peut-être la laisserait il partir si son intérêt n’y était plus. Une goûte osa tomber de son contenu, la main s’arrêta net, puis elle remit le bouchon en place. ''Ce n’est pas vraiment comme si j’en voulais...ça sent fort, alors je n’imagine pas comment ça goûte. Comment on fait pour tomber aussi bas? '' Question rhétorique, elle leva un sourcil. ''Peu importe. Jouons à un jeu. Si tu m’attrape…avant que je n’arrive à la volière…Je te redonnerai ta bouteille ET son contenu. Si je gagne, je garde la bouteille, tu pourras boire l’alcool, mais tout d’un coup. Tu dois me promettre de ne pas me faire trancher la main, ou alors je lâche la bouteille maintenant et elle éclatera au sol. ''Un sourire en coin, elle remit l’alcool au-dessus du vide.
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
5/10  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

MessageSujet: Re: Tu bois trop. (Alford) Ven 18 Mar 2016 - 7:24

Ah ça pour être chétif elle était chétif, probablement aussi à cause de son jeune âge en faîte. Alford trouvait presque ridicule en faîte de courir ainsi après une jeune femme, sans doute que certains passants devaient bien rigoler en le voyant. Mais pourquoi elle lui avait volé son alcool ? Pourquoi pas sa bourse, ou quelque chose du genre ? Bon d'accord Alford planquait toujours sa bourse dans son sac, mais bon quand même… Première fois qu'on lui volait de l'alcool ainsi tiens. Et ce n'était pas pour lui plaire, loin de là !

Surtout de l'absinthe elfique de qualité, cela lui avait coûté tellement cher, on pouvait donc comprendre que le vol le paniquait. Et puis il craignait qu'elle la renverse tiens s'il tentait de saisir la bouteille, mais sans y arriver et qu'elle glissait des mains de la jeune fille, 60 pièces d'or fichu en l'air ! Pour le coup on ne pourrait pas dire que Gorder n'avait pas fait de l’exercice aujourd'hui, ah ça bien au contraire…

Le pire c'est qu'elle semblait s'amuser à le faire tourner en bourrique, ah par le dracos qu'avait-il fait pour mériter cela ? Il voulait juste boire un peu, et se reposer… Qu'avait-il fait à cette jeune femme pour qu'elle lui fasse cela ? Ah non pas les ruelles du quartier pauvres pensa t-il lasse, c'était pleins d'endroits où on trébuche facilement, et de ruelles tortueuses… Mais visiblement il n'allait pas y couper, par son totem il risquait de se souvenir de cette journée pendant un moment !

Et effectivement il ne coupa aux passages dans les rues vu qu'il ne pouvait pas du tout se faufiler à la suite de la fillette. Stressé par l'idée qu'elle pouvait se volatiliser facilement Alford courut comme un dératé, manquant presque de trébucher au passage sur un nid de poule. Puis il la revit sur les toits alors qu'elle semblait en position triomphante, ce qui était vraiment de mauvais augure nota t-il en la regardant silencieux… Elle allait lui rendre sa bouteille du coup ? Pensa t-il un instant soulagé, avant de se rendre compte que les propos de la jeune femme insinuaient tout autre chose… Il avait bien envie de grimper pour aller chercher sa bouteille, mais la prudence lui commanda de ne pas le faire.

« Non attend ! » Dit-il en esquissant une grimace alors qu'elle s'amusait à ouvrir la bouteille, avant de pencher cette dernière. Réfléchir à toute vitesse à comment empêcher cela, mais savant que s'il intervenait elle aurait largement le temps de tout vider avant qu'il ne récupère son bien.

Et il vit bien la goutte tomber, trop bien même. Mais heureusement le liquide ne coula pas plus, ce qui la soulagea un peu… Mais il ne se faisait guère d'illusion, ce ne serait pas si simple que cela, et il devinait que la jeune fille devait avoir une idée ce qu'elle formula assez rapidement d'ailleurs… Eh ben, si elle n'en voulait pas. Elle pouvait le lui rendre, quand à la question Alford tiqua légèrement en l'attendant, il connaissait bien la réponse, ces dures années en théocratie en tant que pion du blanc, mais il ne préférait pas y penser… « Rendez moi l'alcool jeune fille, et nous en resterons là. » Dit-il en essayant de garder un ton calme, même si il voulait vraiment pas perdre son bien.

« Un jeu ? » Dit-il ensuite étonné, et le jeu lui sembla… Eh bien, disons que les conditions étaient un peu exagérés, boire d'une traite une bouteille d'un alcool fort comme l'absinthe ? Eh bien rude, mais il n'allait pas pour autant renoncer à récupérer à sa bouteille, et visiblement il n'y avait pas d'autre solution, quoique…

« Oui je ne te trancherai pas la main pour ça, mais soit gentille, je te donnerai même une pièce si tu me la rend maintenant sans faire d'histoire jeune fille. » Dit-il visiblement inquiété à l'idée qu'elle lâche la bouteille qu'elle tenait au dessus du vide. Puis voyant qu'elle ne renoncerait sans doute pas… Il finit donc par aquiescer.

« D'accord pour le jeu… Je suppose que je n'ai pas le choix. » Dit-il un peu résigné, une course jusqu'à la volière ? Il faudrait qu'il arriva à l'attraper avant, mais cela s'annonçait difficile…

Enfin dans tout les cas il attendit de voir la réaction de la jeune fille suite à ces quelques propos. Bon sang ça journée commençait vraiment à prendre un jour étrange...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.





Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Tu bois trop. (Alford)

Revenir en haut Aller en bas

Tu bois trop. (Alford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» JARED ♦ Si tu bois trop d'alcool t'es alcoolique et si tu bois trop de fanta, tu es fantastique !
» Lisbeth link's ☮_Si tu bois trop d'alcool, tu es alcoolique. Et si tu bois trop d'Fanta, tu es Fantastique.
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-