Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Empty
MessageSujet: Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers. Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Icon_minitimeJeu 5 Aoû 2010 - 21:22

Une petite flaque d’eau s’était formée à l’entrée de sa caverne, il avait plu pendant de longues heures et l’eau s’était finalement infiltrée dans chaque intersection rendant l’ambiance de la caverne lourde et désagréable. Héraut avait plus de mal à respirer, il s’était assis sur un petit monticule pour éviter d’être mouillé, se recroquevillant en prenant ses jambes entre ses bras et plaçant sa tête sur ses genoux. Il était en train de se questionner pour tenter de savoir si la pluie pouvait déjà avoir cessé ou pas. D’après ses longues heures de réflexions il en était venu à la conclusion qu’il était dans une caverne assez profondément sous terre, mais pas celle qui était la plus éloignée de la sortie, ni la plus enfoncée dans les entrailles de la terre. Peut être dix à trente mètres. Bien trop pour pouvoir creuser sa porte de sortie vers le ciel d’Armanda.

Les vampires semblaient tous s’activer de plus en plus pour une raison qui restait inconnue à Héraut, il avait simplement entendu parler de Lorenz Wintel de plus en plus. Certains l’évoquaient avec craintes, tandis que d’autres semblaient le soutenir. Héraut avait eu une expérience assez désagréable avec le sang-froid ancestral et il espérait le croiser le moins souvent possible à l’avenir. Mais les rumeurs qui circulaient montraient qu’il était assez actif pour un demi-mort, ce qui n’était pas pour rassurer l’humain. Avait-il trouvé l’œuf de dragon qu’il cherchait ? Rien n’avait pu confirmer ou infirmer cette rumeur. Pendant de longues heures les vampires s’étaient activés, comme poussés par la pluie en dehors, préparaient ils quelque chose d’envergure ? De nombreux bruits étaient parvenus aux oreilles de l’humain sans qu’il puisse en comprendre ou en interpréter le sens, il était simplement inquiet d’entendre sans pour distinguer un son familier ou rassurant. D’ailleurs il avait même entendu un long cri déchirant comme quelqu’un de l’on torture ou pire, que l’on tue. A moins que ce ne soit encore l’une de ses habituelles hallucinations ? Probable, mais inquiétant tout de même.

Le tumulte s’était peu à peu calmer pour finir en silence encore plus pesant. Aucun bruit ne semblait venir des cavernes avoisinantes, d’ailleurs les gardes qui étaient habituellement à sa porte semblaient avoir désertés leurs postes. Ce qui était assez invraisemblable, avait il une chance de s’échapper aujourd’hui après tant d’années à rester enfermé ? Pour une fois que personne ne surveillait ses allers et venues. Il ne fallait pas perdre de temps et en profiter. Il vérifia une dernière fois en tentant de percer l’obscurité de sa caverne que personne n’était présent, puis il tira de toutes ses forces sur la chaine qui était accrochée à sa cheville. Bien entendu à part faire grincer les différents maillons, rien ne se produisit. Il tenta alors de forcer le passage de son pied à travers l’anneau serré autour de sa maigre cheville, malheureusement il ne réussit qu’à se faire mal par lui-même. Cependant il ne voulait pas se désespérer et regarda autour de lui ce qui pouvait lui servir d’instrument, il avait posé près de sa réserve de nourriture une pierre un peu plus grosse que celles qu’il trouvait habituellement dans sa demeure, pouvait elle servir à ouvrir le cadenas ?

Il s’avança à quatre pattes en tâtonnant le sol, mais au lieu de mettre la main sur une pierre ses doigts rencontrèrent un pied. Il se retrouvait donc nez à nez avec les deux pieds d’un de ses geôliers. Allait-il être puni pour avoir tenté de s’enfuir ? Il le craignait fortement. Mais après tout les vampires ne pouvaient pas lire ses pensées, alors peut être trouverait il tout simplement son attitude étrange sans chercher à comprendre ? Héraut n’osa pas lever les yeux pour rencontrer ceux du vampire et écarta juste sa main du vampire ne souhaitant pas renouveler la terrifiante expérience avec Lorenz.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Empty
MessageSujet: Re: Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers. Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Icon_minitimeVen 6 Aoû 2010 - 7:42

    C’était maintenant ou jamais. Le diplomate eut une pensée pour son ancien maître. Il n’y avait ce jour là aucun sourire sur son visage. Le vide absolument. Une détermination sans faille à ne pas confondre. Il y avait dans son regard, pour ceux qui avaient seulement l’occasion de le croiser, une tempête grondante et sauvage. C’était assez. Assez. Plus qu’assez! Il avait toujours gardé ses distances en ne se croyant pas assez fort pour faire face. Il avait toujours œuvré dans l’ombre. Il avait toujours travaillé de manière à ne pas gêner, mais c’était assez, tout simplement, il n’y avait pas d’autre mot. L’horrible sentiment, pression qu’il ressentait dans les ténèbres de souterrains ne faisait que venir accentuer chez lui ce sentiment de pure folie qui l’habitait. Il savait ce que cela impliquerait. Il connaissait son avenir. Et il comprenait parfaitement les conséquences que cela allait impliquer. Mais il devait faire quelque chose! Les autres ne se gênaient pas, eux! Pourquoi le faisait-il alors? Pourquoi ne bougeait-il pas?

    C’était les phrases qui anéantissaient le sang froid alors qu’il entendait les pas des guerriers vampiriques quitter la noirceur pour une guerre sans merci qui se profilait désormais à l’horizon. Plus rien ne tenait et ce fut dans cet esprit que le vampire se leva, lentement. L’épée l’accompagna comme les dagues dissimulées sous ses haillons ou dans ses bottes. Il n’y avait plus de mais qui tienne. Il n’y avait plus de Lorenz qui tienne. Il n’y avait plus rien du tout, en fait. Rien! Juste lui! Juste lui et sa volonté indomptable. Je lui et son imperturbable détermination. Point à la ligne, il n’y avait plus rien à ajouter. Si on ne l’écoutait pas parce qu’il n’était pas assez bruyant, il s’assurerait désormais de se faire entendre dans les plus lointaines profondeurs du Royaume souterrain. Pour commencer, pour les mettre réellement en colère, pour leur faire réaliser que le rongeur ne jouait plus à chat et sourie, il leur ‘’volerait’’ leur précieux cadeau de la nature. Ils s’en passeraient! Pour se faire, il devait toutefois se rendre dans les galeries, là où ils l’avaient caché, là où lui ne se rendait jamais. Il fut étonnement surpris de constater à quel point les autres de son espèces les avaient déserté. Enfin, ce n’était pas pour lui déplaire… Le seul être de chair et d’os qu’il rencontra et qui lui causa un minimum de problème fut les seuls gardiens restant du trophée. Celui-là même qui gardait les clés de la cage de pierre qui retenait l’oiseau blessé. Il n’était pas sensé être là. Ce n’était pas lui qui était en charge, Kylian le savait. De la chance. C’était à croire qu’il avait le Dracos de son côté. Le politicien se trouvait à être plus fort autant en magie qu’à l’arme que le jeune vampire qu’il savait au début de sa nouvelle existence. S’il ne fit que l’épuiser pour se débarrasser de lui, il s’arrangea pour ne plus l’avoir dans les pattes après ça, pour récupérer les clés sur lui, sous un grognement pénible de protestation évidente… Tant pis, il s’était tenu au mauvais endroit au mauvais moment. Le vampire se dirigeait donc d’un pas décidé vers ce qui l’intéressait et s’arrêta devant le grillage, fixant son regard dissimulé par son habituel capuchon blanc, l’homme et son reflet dans l’eau.

    Comment? Il ne comprenait pas. Vampire qu’il soit, il ne comprenait pas pourquoi les autres de sa race agissaient de la sorte. Qu’est-ce qui les poussait à tant de cruauté envers ce qu’ils ont pour la plupart déjà été par le passé? Criaient-ils vengeance sur cet être innocent à qui on aura tout volé? Il espérait qu’il en soit ainsi qu’ils ne soient pas né si haineux, refusant de le concevoir de cette façon. Tout le monde avait bon fond, il en était sûr… Seulement, la race vampirique semblait vouloir l’effacer complètement, jusqu’à oublié ce qu’ils ont été ou ce qu’ils auraient pu être.

    La clé glissa silencieusement dans la serrure au moment où il voyait l’autre s’acharner à se libéré une ultime fois. Il ne l’avait de toute évidence pas remarqué. Était-ce la douceur que dégageait le vampire qui n’avait pas alerté l’humain? Peut-être… Il s’efforça tout de même de prendre son temps, même si sachant le peu qu’il en avait avant qu’on ne lui tombe dessus, il ouvrit lentement, en tentant de faire grincer la grille le moins possible. Il s’avança de ce pas de chasseur, plus silencieux que la nuit et s’arrêta en voyant l’autre s’avancer un peu à tâtons. Jusqu’à ce que du moins il ne finisse par l’atteindre. Il décela de l’inquiétude, une peur qu’il ne pouvait toucher alors qu’il le voyait reculer sans même lever un regard vers lui. C’était insupportable… Tout simplement.

    Kylian bougea donc doucement, sans chercher à le traumatiser plus qu’il ne l’était et s’accroupie à son niveau. Il tendit devant lui les clés qu’il avait prises sur le jeune, un peu plus tôt et les secoua un peu devant lui.


    « Debout. Le jour de votre salut à sonné. Lèvez-vous. Couvrez vosyeux, le soeil vous les brulera sans doute, par manque d’habitude… Laissez moi vous délivrer de vos chaines une bonne fois pour toute! » déclara le vampire sur un ton si réputé chez lui de toute la politesse qu’il devait aux autres, mais la détermination infaillible perçait.

    Il n’y avait pas de mensonge dans ses mots. Et si l’humain doutait de lui, il lui donnerait les clés, tout simplement, et s’éloignerait, sans le lâcher toutefois, juste pour s’assurer qu’il pouvait disparaitre sans danger pour sa vie. Ainsi, Kylian jouait à présent le tout pour le tout, à ses risques et périls…

Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Left_bar_bleue0/10Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Empty
MessageSujet: Re: Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers. Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Icon_minitimeDim 29 Aoû 2010 - 11:37

Le compte Héraut va être supprimé pour activité insuffisante, je verrouille ce rp.
Considérant l'histoire de ton personnage Kylian, on fait comme on a dit. Tu peux dire que Héraut s'est perdu dans le désert, nous considérerons qu'il y est mort. Ce personnage ne reviendra de toutes façons pas sur le forum.

Avec nos excuses pour les désagréments causés, je verrouille ce topic. Il sera déplacé en corbeille sous peu.


Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Empty
MessageSujet: Re: Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers. Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Lorsque le chat libère l'oiseau... où le monde à l'envers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Chat et l'Oiseau [PV Serei]
» Le réveil du chat
» Chat méchant
» Le chat qui n'existait pas...
» [skin]Magie sur ma skin de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-