Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Empty
MessageSujet: Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Icon_minitimeSam 18 Juil 2015 - 20:33

15 Avril de l'an 5 de l'âge d'obsidienne



De nouveau, il se rapprochait de trop. De nouveau, il lui fallait attendre, préparer… alors il avait saisi l’opportunité pour exécuter une opération magique qu’il avait en tête depuis quelques temps déjà. Silarae n’était pas la seule qu’il se devait de contacter. Il y avait quelqu’un d’autre. Et s’il y pensait au singulier, c’était qu’ils étaient dragon et dragonnier. Parviendrait-il à les atteindre ? Elle, il le pensait… lui, c’était plus compliquer… et quoi leur dire en vérité ? Il ne savait… pourtant il le fallait. Il se devait de leur parler, ne serait-ce qu’en raison de cette hypothétique liberté que Korentin avait agité sous son nez. Une part de lui, pourtant, s’effarouchait à cette idée. Comment réagiraient-ils ? Avait-il réellement le droit de… mais peu importait. Il le fallait oui, alors il tâcherait. Un bref instant, il tendit l’oreille, et s’assura que les battements de cœur diminuaient d’intensité. L’humain s’éloignait… oui, c’était bien. La distance serait une sécurité. Il ne lui restait qu’à s’exécuter. Tout comme pour Silarae, il s’installa à genoux dans l’herbe, protégea les alentours, puis plongea les doigts dans la terre pour se donner une accroche à la réalité, et surtout, une accroche à ce qui lui restait de mentale salubrité. Puis, lentement, il puisa dans sa magie, et laissa son être s’élever, glisser dans la trame à la recherche de celle qu’il désirait retrouver. Si, comme il l’espérait, elle dormait bien à cette heure, alors il pourrait plonger dans ses songes, et de là entraîner également celui qui partageait son âme…

Le contact fut d’abord ténu, et un instant, il crut qu’il devrait retenter sa chance plus tard. Puis, enfin, alors qu’il allait se détourner, il sentit l’ouverture et s’y engouffra. Tout comme pour l’esprit de sa liée, celui d’Isyndar était bien différent de ce que pouvaient être les esprits bipèdes. Et ses rêves étaient étranges. Il ne chercha pas à comprendre ou à clarifier ce qui l’entourait, car ses maigres forces, ici, ne servaient qu’à attirer l’attention de celle qu’il visitait. Poudre dorée, il vint donc graviter autour de sa forme éthérée et se posa contre les écailles. Mais puisqu’elle n’était pas la seule qu’il devait contacter, il se mit en devoir, au travers d’elle, d’attirer également le vampire. Roëric… celui à qui il avait confié la rébellion autant que la Caste. Tous deux avaient échoués. Mais tous deux n’étaient, certes pas mort… si tant est que l’on considère que dans son état, il était en vie. Loque plus qu’être complet, il ne savait pas encore ce qui l’attendait ou même s’il aurait encore la moindre force, une fois le désert atteint. L’ombre s’étendait sur le futur. Mais il avait bien assez à faire avec le présent. Et il avait bien assez à faire pour convaincre l’esprit du maître lame de les rejoindre. C’est qu’il était têtu, celui-là. Ou bien était-ce simplement compliqué que de le faire entrer en transe ? Ce devait être cela également… sans doute était-il occupé et l’esprit loin du repos. Mais il y arriverait, il le devait.

Et, petit à petit, il sentit enfin quelque chose céder. Immédiatement, il tira dessus de toutes ses forces et attendit, persuadé que Roëric apparaître. Oh pas sous forme claire, lui-même n’en avait pas, mais il apparaîtrait…


@Isyndar
@Roëric Alokor
Revenir en haut Aller en bas
Roëric Alokor
Roëric Alokor
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Left_bar_bleue0/10Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 1


Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Empty
MessageSujet: Re: Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Icon_minitimeVen 24 Juil 2015 - 18:22

Roëric se trouvait dans la petite cour du manoir. La grande se trouvait devant l’entrée et permettait aux cavaliers de desceller leurs chevaux, ou aux visiteurs plus distingués de laisser leur diligence. Pourquoi s’en souvenait-il, pourquoi s’en souciait-il ? Aucune idée. Cette pensée était venue, puis repartie, sans qu’il n’ait réellement de contrôle sur celle-ci, comme sur le reste. L’enfant, car il s’agissait bien d’un enfant, s’entrainait avec une épée en bois. Coup vertical, horizontal, en pointe. Encore. Encore.

Il n’y avait ni début ni fin à cet entraînement ; il n’y avait pas de problème, de doute, de complication. Jamais. C’était un cercle parfait. Un îlot appartenant seulement à l’enfant, sur lequel il avait bâti une forteresse de solitude. Son père, son frère… Des notions vaguement comprises, mais qui n’avaient aucune emprise sur ce lieu. La seule visite que le petit guerrier recevait parfois était celle d’une ombre ailée. Il ne la craignait pas, elle faisait partie de lui. D’une manière qu’il ne comprenait pas vraiment, mais cette connexion relevait d’une certitude absolue, tout comme celle qui le poussait à se tenir debout.

Pour toutes ces raisons, le garçon ne s’attendait guère à ce que son refuge soit violé, et lui-même traîné au-dehors par une force qu’il n’avait jamais vu en ces lieux, mais qu’il reconnaissait sans connaître. Etrange impression, comme si deux vies s’entremêlaient, deux versions de lui-même. Cela ne lui plut pas. Il était Roëric Alokor, guerrier au service de l’Empire et de sa maison. Père serait furieux qu’il ait ainsi quitté l’entraînement. Le serait-il ? Cette soudaine confusion troubla un instant le jeune Alokor. Il ne savait pas, il aurait du savoir.

Peu importe, une entité se dressait à présent devant-lui. Un autre en aurait conçu de la crainte, être ainsi enlevé de chez-soi pour faire face à un inconnu-qui-n’en-était-pas-un. Mais pas lui. Les faibles avaient peur. Les forts se l’appropriaient, et s’en servaient contre leurs ennemis. Il était fort. Cette certitude était comme gravé au fer rouge dans son esprit d’enfant, ainsi que dans un autre, plus ancien, plus profond, mais en sommeil. L’enfant se mit en garde, levant son épée en bois.


En garde ! Déclinez votre identité !

Sa voix de garçon ne tremblait pas. Son frère aurait été fier de lui. Même Père n’aurait rien trouvé à y redire.


Fiche du Personnage
Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Signro10
« Exiger l'immortalité de l'individu, c'est vouloir perpétuer une erreur à l'infini. »
Schopenhauer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Empty
MessageSujet: Re: Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Icon_minitimeSam 1 Aoû 2015 - 14:27

Le repos du guerrier. Maintenant, Isyndar comprenait cette citation qu'elle avait entendu plusieurs fois dans la bouche de soldats qui appartenait à l'unité de son lié. La dragonne de l'ombre avait lié un certain contact et attachement avec ses hommes et femmes qui se battaient avec courage pour retrouver un semblant de liberté. Sous la houlette d'un capitaine tel que son lié, cette unité pouvait se targuer d'être la meilleure. Du moins aux yeux de la dragonne. D'une certaine manière, et malgré le drame qu'ils vivaient, la dragonne retrouvait là la vie en communauté comme elle avait put vivre autrefois entourée des loups de la Horde. Une pointe de nostalgie traversait parfois l'esprit de la dragonne en écoutant les soldats discuter entre eux. Un retour en arrière vers ses souvenirs d'enfance, cette bulle de bonheur dans laquelle elle avait vécu et apprit à vivre et à grandir avec son lié. Mais n'était-ce pas cela que Roëric appelait parfois la vie de vampire. De vivre un instant avec des êtres éphémères et de profiter au grand maximum de ces échanges comme des trésors que sa mémoire garderait jalousement.
Souvenirs auxquels la dragonne de l'ombre pensait le soir, au moment de se laisser aller au repos et à dormir pour mieux appréhender la journée du lendemain. Enroulée dans contre une dune de sable au dehors, alors que les soldats de son lié dorment ou se reposent, son lié non loin d'elle à profiter d'une nuit calme, claire et pour une fois pas des plus étouffantes. Un dernier regard vers l'horizon et Isyndar ferma le yeux et se laissa aller contre le sable chaud. Très vite, la dragonne se laissa aller à un sommeil profond et à des rêves où des images de forets laissa bientôt place à d'autres lieux.

Mais étrangeté des songes, Isyndar survola un instant ceux de son lié. Un Roëric, cherchant la bataille avec une épée en bois. Puis le visage de son sauveur vint se dessiner dans son esprit. Isyndar se posa au sol. Le rêve avait cette capacité de vous faire rire, de voir votre lié meilleur bretteur affabulé d'une épée en bois, à celle de voir un être qui vous manque.

« -Mon sauveur, est-ce vous ? Quel doux rêve de penser ainsi à vous en dormant, de voir votre doux visage ! »

La dragonne de l'ombre avait bien souvent pensé à lui durant cette longue période d'absence et d'emprisonnement auprès du voleur de cœur, bien loin d'elle mais surtout loin de sa liée et des siens. Un sombre murmure était parvenu à ses oreilles quand à ce qu'il était devenu. Mais Isyndar n'y croyait pas. Pas lui, pas le dragonnier aux cheveux d'argent. Elle avait sondé son âme et celle de sa liée. Il n'était pas un être cruel. Il était de ceux qui se donne pour ce en quoi il pouvait croire. Comme l'importance du lien, la nécessité de voir les dragonniers pas comme un émerveillement, d'Hommes ayant le bonheur d'avoir le regard et l'attention d'un être écaillé. Non, loin de cela et de cette idée saugrenue. Il voyait en eux, une force émergente et utile à la vie sur cette terre de désolation. Et Isyndar le suivait en ce sens. Alors ce murmure n'était pas vrai pour elle. Juste ce que Vraorg faisait des êtres bons et courageux, remplie d'honneur et surtout une menace pour lui. Car c'était cela. Le dragon blanc avait peur. Peur du vampire, peur des dragonnier, peur de ces hommes ou femmes qui avaient la force d'un jour dire non et se lever contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Empty
MessageSujet: Re: Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Songer pour le futur - PV Isyndar & Roëric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Avis pour un futur design
» Question pour un futur personnage (a)
» Vos idées pour le futur 3e : TLOZ : Game of Time (le fourre-tout)
» Profil d'un futur Premier ministre
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-