Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Christan Weren
Christan Weren
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Left_bar_bleue5/10Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty
MessageSujet: Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Icon_minitimeDim 7 Juin 2015 - 18:36

30 Janvier

Comme toujours, oui comme toujours il fallait alterner entre les raid, et les séances d'entraînements, Christan tâchait de mener au mieux ses troupes pendant que ces dernières s’exerçaient, et il tâchait si possible de minimiser les pertes lors des raids, le protectorat n'avait malheureusement pas une armée assez nombreuse après tout pour se permettre de gaspiller le moindre homme, et encore moins pour ne pas miser sur la qualité, à défaut de quantité. Entraînement, entraînement, il fallait que ses hommes soient prêt à tout, et entraînés!. Il se trouvait actuellement dans une caverne qui faisait office de terrain d'entraînement au combat pour les hommes.

Enfin dans tout les cas ces dernier s'entraînaient en bon rythme, que ce soit les archers, les arbalétrier, ou bien les épéistes. Non loin une garde d'homme en armure s’exerçait avec application. Christan pendant ce temps là discutait de deux trois choses avec ses lieutenants, et capitaines. Il fallait parler de quelques sujets stratégiques, de l'état des stock d'armes, et autre. Heureusement que le génie militaire alayien restait au dessus de celui des Armandéens, car pour le coup c'était l'une des choses qui compensait le fait que l'armée alayienne ne disposait pas de magie, et n'avait plus de verre noire. Bah ils savaient montrer leurs utilité autrement, pas besoin de magie pour servir à quelque chose.

Enfin dans tout les cas les raids ne manquaient pas ces quelques temps, et les résultats étaient assez probant, les théocrates n'aimaient pas du tout se balader dans les plaines de l'Est, et Christan n'était pas mécontent de savoir que le protectorat y avait une meilleure maîtrise, bon sang cela lui faisait bizarre de penser que l'armée alayienne était cantonné à la défense, l'alayia avait toujours été un peuple de conquérant, et voilà qu'ils se retrouvaient dans la situation des défenseurs.

Mais il fallait tenir, c'était tout ce qui important. Le peuple alayien sinon perdrait cette bataille, et Néant finirait éternellement au mains du voleur de cœur. Une chose inimaginable, déjà que ce dragon blanc avait commit le pire des blasphèmes Christan, et tout les hommes de l'alayia refusaient de laisser ce crime impuni, c'était maintenant la grande directive. Vaincre Vraorg le blanc, et pour cela la fin justifie les moyens, comme cette alliance avec leurs anciens ennemis. Une alliance qui devait se raffermir s'ils espéraient vaincre, et cela demanderait des efforts, mais ce n'était rien comme sacrifice si cela permettait de sa débarrasser de ce maudit Vroarg.

Et en parlant de cela il avait depuis quelques temps décidé d'agir en parallèle avec un haut officier Armandéen, histoire de faire en sorte que les hommes s'habituent à se battre ensemble des deux côtés. La discipline, et surtout l'organisation étaient les valeurs d'une grande armée. Enfin en somme pour le moment les résultats n'avaient pas été mauvais, et les choses continuaient, tout le monde n'oubliait pas que le vrai ennemi c'était les théocrates, et même si l'ambiance n'était pas forcément très bonne il était essentiel de bien coordonner tout ça.

Pendant qu'il pensait cela un messager vint le prévenir de l'arrivée de l'officier Armandéen, Christan donna congé à ses sous officiers, et dit au messager de prévenir Caleb de le rejoindre près de l'armurerie du terrain d'entraînement. Ceci fait il se dirigea lui-même vers la dite armurerie.

Caleb pu donc le rejoindre après, pendant ce temps Christan était en train de regarder pensivement son bouclier lourd, ce dernier avait été reforgé en oberium il y a quelques temps, certes l'alliage rendait le bouclier plus lourd qu'avant, mais en comparaison il était beaucoup plus résistant, autant que le adamantin Armandéen sans être magique, et plus résistant aux coups contondants. Un bon métal en somme, mais il se détourna de celui-ci quand le haut officier Armandéen arriva. Pour consacrer son attention à ce dernier.

« Salutation Caleb Folmer, vous êtes pile à l'heure. » Dit-il calmement d'un ton impassible, la régularité était une bonne chose de la part d'un officier. Christan poursuivit ensuite.

« Nous avons beaucoup collaboré ce mois-ci Folmer, au vu de ce qui s'est passé au premier de nos raids, et comment cela a faillit dégénérer j'ai jugé qu'il fallait que je vous fasse part de quelques détails en privé. Et que nous discutions d'autres points. Ceci fait comme je vous l'avais dit nous préparerons nôtre prochain raid. » Pour éviter les mauvaises surprises à l'avenir. Même si c'était des points délicats...

Il lui fit ensuite un signe pour lui demander de rentrer dans l'armurerie, il n'y avait personne à l’intérieur, et deux gardes à l'entrée. Un bon endroit pour discuter en privé.

[Hrp : je te propose qu'on inclue l'appel dans quelques posts^^.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty
MessageSujet: Re: Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Icon_minitimeLun 8 Juin 2015 - 12:29

Ce 30 Janvier débutait fort. Cela faisait plus de deux heure que Caleb était penché sur une tonne de paperasse. Il avait pour habitude d'avoir plusieurs coup d'avance sur quiconque, si bien que les demandes et autre ordres décrit par sa plume fusait dans la totalité du protectorat. Alors que son compère Alayien privilégiait l'entrainement physique continuel, Caleb préférait établir des bases solides et s'entrainer sur ses heures perdu. Rythme effréné qui a son grand étonnement, il arrivait parfaitement à tenir. Grâce à ses manœuvres stratégiques, les éclaireurs qu'il avait envoyé tout ce mois avaient déjà découvert une dizaine de nouveaux tunnel. Son projet de répertorier une carte complète des dédales situées sous le désert avançait petit à petit, bien que ce soit un travail de longue haleine. Il pouvait cependant se targuer d'avoir une connaissance des tunnels impressionnante. Pour le reste des missives, elles constituaient de nombreux rapport pour la hiérarchie et autre requête pour le marché noir. Son réseau de ce côté là s'intensifiait, c'est pourquoi il quémandait plus de ressource de la part des hautes sphères, ce qu'il arrivait très difficilement à obtenir. Arrivant enfin à terme de tout ce travail d'esprit, il sortis de ses quartiers et s'étira, ravie d'en finir une bonne fois pour toute.

Il se dirigea vers la partie de la grotte que Christian avait habilement convertie en zone d'entrainement communes, afin d'y constater les progrès de ses hommes. A peine avait il pénétrait dans l'antre rocheuse que les bruits strident de l'acier qui s'entrechoquait se fit entendre. Immédiatement, un messager Alayien l'accosta pour le prier de rejoindre Christian à l'armurerie. Caleb hocha la tête, remerciant le messager, qui repartit en trottinant.

Arrivé proche de l'armurerie, Christian l'apostropha en saluant sa ponctualité. Cale se contenta d'effectuer un salut non formel en guise de salutation, avant de répondre :

" - Pour cela remerciez la constance de votre messager. "

Sans ironie aucune, le messager de Christian était un être foutrement rapide et efficace.

" - Bien sûr, faites. Par ailleurs je voudrais vous demander un petit service, si cela ne vous dérange pas... '

Outre son poste de commandant, Christian siégeait à la place d'Aldakin au conseil du protectorat. Sa voix était un atout que Caleb allait essayer d'utiliser pour qu'on leur accorde un peu plus de ressource militaire.
Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
Christan Weren
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Left_bar_bleue5/10Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty
MessageSujet: Re: Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Icon_minitimeLun 8 Juin 2015 - 18:41

Caleb répondit à son salut, et fit une remarque au sujet du messager de Christan, ce dernier pensa avec une certaine perplexité que s'il devait féliciter tout les hommes faisant preuve de compétence il n'en aurait pas finit, la compétence comme le courage était quelque chose de commun, même d'attendu au sein de l'armée alayienne. Après Christan se dit que l'alayia avait toujours été plus discipliné que les autres armées, et plus strictes cela devait donc entrer en jeu quand à ce dont un oficier devait attendre de la part de la part de ses hommes.

« Aussi compétent que soit un officier, si ses hommes sont des incapables il ne pourra pas faire grand-chose. » Répondit impassiblement Christan aux propos de l'officier Armandéen. Pour sa part il ne pouvait pas s'encombrer de point mort surtout en sachant que Vraorg le blanc profitait de chaque occasion…

« J'écouterai par la suite vôtre demande attentivement. » Rajouta t-il avant d'entrer dans l'armurerie, intérieurement il était assez impatient au sujet de son futur raid. Un petit raid qu'il pourrait mener directement ne lui ferait pas de mal, clairement son poste de général faisait qu'il ne pouvait pas être trop souvent être sur le terrain malheureusement, dire que s'il était commandant il pourrait être plus proche des opérations plus souvent... Car oui il avait monté en grade un peu vite tout de même. Mais bon il ne se plaignait pas de cela, mais le truc ironique c'était qu'en temps que général protégé il ne commandait pas que des troupes humaines, et alayiennes loin de là. Il lui arrivait des fois d'avoir sous ses ordres des elfes, des vampires... Au final les généraux protégés menaient les troupes de toutes races selon le bien. Enfin bien entendu là plupart du temps c'était des troupes alayiennes qu'il avait sous ses ordres en majorité, et heureusement car il était plutôt habitué à elles. Mais il ne disposait pas que de cela...

Il se demandait d'ailleurs quelle demande Caleb comptait lui faire, probablement que cela concernait le domaine stratégique, dans tout les cas les deux officiers entrèrent dans l'armurerie, à l'intérieur des armes émoussés pour l'entraînement, des arme plus fonctionnelles banales, et des objets de fabrications alayiennes, des armes en acier trempée incassables, d'autres avec un tranchant très affûtés, de la térébenthe inflammable, et les pot en terre cuite, et vase ardent servant de petit bombes aux diverses utilités. Un stock plutôt honorable, et démontrant le savoir faire alayien très technique, et dévellopé.

« Il y a plus de trois ans de cela lorsque mon peuple était encore activement en guerre avec le vôtre, et ceux de magie. » Commença Christan en songeant à cette époque passé, non il n'était pas nostalgique, il ne pouvait pas être nostalgique d'une époque où Vraorg le blanc manipulait l'alayia à son insu, s'ils avaient seulement pu savoir plus tôt…

« J'ai rencontré 5 dragons, une d'entre-elle que je n'ai pas combattu, et 4 que j'ai défié en duel. Dont un que j'ai défié 2 fois, j'ai perdu tout ces duels, mais j'y ai survécu. Ce dragon que j'ai défié deux fois est Moebius le bleu. Il m'a laissé un souvenir impérissable, et inversement à nôtre première rencontre, à la deuxième j'ai été vaincu à nouveau, mais il est clair que ce dragon, et moi sommes depuis des rivaux à nôtre façon. » Il prit en main une sorte de corde auquel était relié un fer en forme d'hameçon, une arme alayienne assez cruelle… Pendant qu'il la regardait calmement il poursuivit. « J'ai apprécié vôtre intervention lors du premier raid officier Caleb, celle-ci avait le mérite de mettre les points sur les « i », l'entente n'est pas parfaite, et il reste beaucoup de tensions entre les différents peuples du protectorat, et c'est à nous les officiers de montrer l'exemple. Pour le bien de l'effort de guerre. »

Il se détourna ensuite de la corde avec l'hameçon, et se retourna vers Caleb, et regarda celui-ci calmement avant de rajouter.

« Sur ce je voulais aussi vous parler de quelque chose d'autre officier Caleb. Je présume que vous êtes au courant de la relation conflictuelle ayant court entre moi, et Luna Duruisseau ? » Il y allait franchement pour sa part. « Je devais vous prévenir vu que vous êtes son supérieur, ne lui en dîtes rien, mais à mes yeux elle a un grand potentiel, et la rivalité que j'entretiens à son égard a aussi pour objectif entre-autre de la rendre plus fort. J'étais comme elle dans ma jeunesse, faible, et avec le temps, et le désire de vaincre je suis devenu un homme fort. Elle a du potentiel, et ce serait dommage de le gâcher cela surtout à l'heure actuelle. En ce monde c'est la loi du plus fort, et si elle ne devient pas forte elle sera un jour écraser par les sbires du blanc. » Il ne précisa pas qu'elle lui avait fait une promesse de duel acharné car cela était personnel, mais il conclut à ce sujet. « Elle a certaine hargne envers moi, elle désire devenir plus fort que moi un jour, et me vaincre. Même si je ne compte pas la laisser gagner je joue sur cela pour la pousser à dépasser ces limites, dîtes moi Caleb… Avez vous déjà haït un homme au point de vouloir l'anéantir à tout prix ? » Si c'était le cas il comprendrait peut-être la logique de Luna, et de Christan, mais surtout Weren voulait voir de quel bois était fait l'homme en face de lui.

Et enfin il acheva sombrement après cela.

« En dehors de Vroarg le blanc bien entendu.. » Car pour le coup c'était une grande partie des protégés qui voulait la mort de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty
MessageSujet: Re: Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Icon_minitimeMar 9 Juin 2015 - 0:09

Hors combat et mettant à part le tempérament bouillonnant de son compère, le ton grave de Christian n'était pas habituel. Il était bourru dans ses paroles et Caleb fut flatter de constater que cette fois ci il prenait quelques pincettes. Peut être appréhendait il la réaction du commandant rebelle ? L'ancien comte ne s'attarda pas sur cette constatation, mais la considéra. Durant ce mois de connivence les deux hommes avaient créé une relation de respect mutuel, Christian connaissait les réactions de Caleb et vice versa. Quoi qu'il en fut, la discutions s'anima lorsque l'alayien évoqua le cas Luna. la sentinelle de Caleb, la fille de confiance qu'il considérait quelque part comme une disciple. Elle lui ressemblait beaucoup, bien qui lui manqua de l'expérience en terme de sociabilité.

Afin d'argumenter sa thèse, Weren prit l'exemple de ses duels passé. En clair, il fallait comprendre que cette adversité l'avait fait progresser. Cette animosité qui l'animait l'avait conduit à l'homme fort et courageux qui se tenait devant Caleb. Ce dernier eût un sourire sarcastique, pour être franc l'alayien n'était pas totalement dans l'erreur.
La dernière question tonna dans l'inconscient du jeune commandant. Elle fit un tel fracas qu'il fut parcouru d'un rictus presque malfaisant.

" - Un homme... ? "

Il émit un rire froid, d'abord inaudible puis montant progressivement d'intensité. Un rire glacé et sarcastique. Il rit ainsi quelques longue seconde puis reprit son état normal et posa son regard émeraude à glacer le sang sur les orbites du heaume de Christian, targuant toujours ce sourire mi-amusé mi-machiavélique.

" - Tout un peuple. "

Un silence de mort s'éleva dans la pièce. Caleb restait ainsi impassible. Au bout d'une minute il reprit un air enjoué et continua.

" - Et j'ai dépassé cette haine. "

Il tourna le dos au général et s'approcha d'un râtelier, observant une lance finement sculptée.

" - Certes la haine est un excellent vecteur de la force or, s'en est aussi un pour la démence. "

Il se tourna vers Christian.

" - Je n’intercéderais plus directement entre vous et Luna, du moins si cela ne met pas en péril une opération. Car vous avez raison sur un point, c'est en vous affrontant qu'elle deviendra plus forte. Cependant je n'accepterais pas que la haine l'aveugle, comme vous l'avez si bien dis, elle a un trop gros potentielle pour tout gâcher. Luna apprend beaucoup avec moi, elle est destinée à un brillant avenir au sein de l'armée et en temps que guerrière. Je lui inculquerais ce qui lui servira à garder la tête froide en toute condition et à surmonter son tempérament impétueux. C'est comme cela qu'elle deviendra forte, comme je l'ai fais moi même. Et je vous conseille de ne jamais sous-estimer ce genre de personne. Bien que je concède que ce n'est pas votre genre. "

Il croisa les bras et porta un regard impétueux sur son vis à vis.

" - Vraorg est animé par la haine. Et c'est une abomination. "
Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
Christan Weren
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Left_bar_bleue5/10Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty
MessageSujet: Re: Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Icon_minitimeMer 10 Juin 2015 - 20:58

Ah sérieusement la faiblesse, les faibles. Les faibles meurent en ce monde ! Et il fallait chercher à être le plus fort sans cesse non pas pour la gloire, mais pour que les autres soient plus faibles que soit, et pour les empêcher de t'écraser en les écrasant toi même. Et il s'attendait à se que ses alliés soient forts, que ses hommes soient fort, et ainsi ils auraient leurs revanches sur le blanc ! Bénit serait le jour, ou le crâne de ce dernier serait planté sur une pique. Le faux empereur crèverait, et Christan serait de ceux qui s'en chargerait ! Il savait comment fonctionner Caleb a peu près, et ce dernier était un bon officier, un bon guerrier, mais… Il ne savait pas encore s'il avait ce petit quelque chose qui différence les forts des faibles, cette hargne. Cette haine. La haine, la foi deux puissants moteurs. La deuxième pouvant soulever des montagnes, et la première poussant à se surpasser.

Et le sourire sarcastique de Caleb ne lui fit ni chaud ni froid, mais la réponse de ce dernier eu une petite résonance en Weren. Ce dernier après être resté impassible quelques instants ricana froidement avant de dire très franc. Et oui il avait compris où Caleb voulait en venir en disant qu'il avait haït tout un peuple...

« Ne jamais oublier Caleb, ne jamais oublié totalement vôtre haine même si vous l'avez dépassé, rappelez vous que ceux qui faiblissent deviennent vite les victimes. En ce monde c'est la loi du plus fort qui règne plus que jamais, être plus fort que les théocrates, ou être écrasé pour eux. Lors de l'invasion d'il y a 4 ans c'était le même constat. » C'était un constat très simple, pour sa part il avait eu une vie très dure, il avait tué son ordure de père car celui-ci avait massacré sa mère, et fait souffrir son fils pendant de nombreuses années. Il savait ce que c'était haïr un homme, il avait vécu plusieurs années dans une mine infecte pendant son adolescence, il avait trouvé un refuge dans sa foi, et enfin tuer son père avait été la meilleure chose qui soit selon-lui. Son parricide était à ses yeux une raison de fierté même.

Puis il croisa calmement les bras, et acheva ferme.

« La haine est telle une flamme, à celui qui se laisse consumer par elle elle le rend plus fort, mais aussi fou. Mais celui qui ce sert de ce feu pour alimenter sa force, qui la maîtrise telle la colère devient plus fort tout en arrivant à ne pas la laisser le contrôler. Mais peu y arrivent. » Puis il hocha calmement la tête, et rajouta.

« Je n'irai pas risquer une opération, ou une mission au nom de cette rivalité. L'effort de guerre passe avant tout, et elle deviendra plus forte avec le temps aidant, je ne compte pas non plus la tourmenter ne vous inquiétez pas. Mais elle m'a fait une promesse, devenir forte, et je compte faire en sorte qu'elle la tienne. » Il poursuivit ensuite après une courte réflexion. « J'ai servit 27 ans en tant que soldat Caleb, je ne suis pas noble comme vous, pendant 24 ans j'ai était un simple soldat du rang, je n'ai jamais sous-estimé mes adversaires, je ne leurs ai jamais fais de cadeaux, c'est cela qui m'a gardé en vie. Si je suis général aujourd'hui c'est car je me suis hissé à ce poste par ma foi, et mon mérite. » Membre du petit peuple il était bien mieux placé que bien des nobles du protectorat.

« Vraorg a prit le cœur du Néant car il convoitait son pouvoir, ce dragon est une abomination, et il sera justice de le détruire corps, et âmes... » Pour nettoyer ce blasphème atroce. Puis il aborda un autre sujet après avoir parler ainsi sombrement.

Puis se rappelant de l'une des raisons principales de cette petite consultation Christan prévint Caleb.

« Je dois vous prévenir étant donné qu'un général comme moi peux avoir des troupes de toutes les races sous ses ordres, et étant donné que vous faîtes souvent des raid en conjonction avec mes troupes dans les secteurs attribués à ma juridiction... » Il y alla franchement.

« Ne soyez pas étonner si à l’occasion vous tombez sous des elfes, ou des vampires sous mes ordres temporairement. Ne trouvez pas cela ironique qu'un alayien puisse commander ce genre de troupes ? Les temps ont bien changés... » Bien entendu c'était pour mieux coordonner les opérations. Et c'était souvent indirectement qu'il donnait des ordres à ce genre de troupe. Mais vu qu'il était général cela pouvait lui arriver.

Il laissa ensuite quelques instants à Caleb pour digérer la nouvelle avant d'achever.

« Quelle demande désiriez-vous donc me faire sinon officier Caleb ? » Acheva t-il enfin impassible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty
MessageSujet: Re: Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Icon_minitimeJeu 11 Juin 2015 - 14:08

La voix de l'alayien était rude et forte. Un peu effrayante pour quelqu'un qui n'y était pas habitué. Même si Caleb n'était absolument pas d'accord avec les propos de son interlocuteur, la conviction qu'il transportait par ses mots induisait un respect discret. Le jeune commandant s'enquit comme réponse d'observer le heaume d'acier recouvrant le chef de Christian. Il avait beau détester tout ce qui avait trait à la magie, l'esthétique du colosse avait quelque chose de fantastique et d'irréel. On ne savait pas vraiment à qui on parlait, son armure faisait tellement partit de lui qu'il semblait être un homme de métal. Un homme sans expression, indescriptible, invincible. Digne d'un récit oublié.

L'ex rebelle tiqua lorsque Weren évoqua le système de la méritocratie. Peut être faisait il allusion à ses origines ? Caleb afficha une mine colère sans parvenir à la cacher. Il avait honte d'ainsi faire paraitre ses sentiments.

" - Je ne suis plus noble de rien du tout... Mon titre et mes terres ont étaient salement distribué. "

Une répartie plus que douteuse de la part de Caleb, son argumentation vacillait avec son aplomb. Il inspira brièvement, se redressant et regardant froidement le général.

" - Certes, ma vie fut bien meilleur que la plupart des personnes dans ce monde... Cependant j'ai autant mérité ma place que vous en tant que commandant ! J'ai mené des troupes contre des fanatiques assoiffés de sang, sans aucun respect pour la vie qui l'entoure. J'ai échoué dans mon devoir de protéger les miens et mes terres. Après cet échec, je n'ai pas baissé les bras et j'ai rejoint l'armée rebelle de Glacern. Même si des hommes m'accompagnaient, on a ignoré mon rang et j'ai servit comme petit gradé. Je ne m'en suit jamais plaint car je savais que j'avais encore beaucoup à apprendre comparé aux hommes expérimenté qui servait la rébellion, même roturier. Je me suis élevé grâce à mon talent et mon acharnement ! J'ai fendu vos troupes lors de l'aube rouge au sein même de votre camp, feignant une alliance avec l'usurpateur Fabius Kohan. En sous nombre, nous avons causé de lourde perte et nous avons rejoint officiellement le camp des rebelles. Quand vînt l’avènement de Vraorg, je n'ai pas hésité à rejoindre le désert, emportant toute les personnes que je croisais avec moi. On m'a nommé commandant au fil des ses trois années de résistance. Je n'ai peut être pas votre foi, votre force ou votre folie fanatique destructrice... ! "

Il s'approcha de Christian, hors de lui. Presque nez à nez (avec quelques centimètres en moins) et s'exclama :

" - Mais je sais quand il faut prendre des décisions et quand il faut se battre. J'ai mérité ma place et je vous conseil de le reconnaitre. "

Il resta un petit moment ainsi, haletant pour calmer sa colère. Conscient que cette intimidation n'aurait absolument aucun effet sur Christian. Son totem avait fait son effet, le sanglier lui avait intimé de répondre par la violence. Il arrivait habituellement à le contenir...
Il recula prudemment, honteux de s'être ainsi emporté. Il reposa un regard neutre sur Christian, tout deux voulaient passer à autre chose.

Christian expliqua finalement que des vampires et des elfes serait sous son commandement.
Caleb fit un geste las de la main, un peu gêné. Il réussit néanmoins à cacher cette émotion.

" - J'ai moi aussi des elfes sous ma charge. Je toucherais deux mots à leur chef en lui disant que je me porte garant de vous... Il en parlera aux votre, ce qui va surement assurer une meilleurs cohésion de groupe. En revanche pour les vampires, je vous souhaite bonne chance. En temps normal ce sont déjà des têtes de mules. Alors avec un général Alayien... "

Les elfes sont une race fière et il est assez étonnant qu'on confie des représentants de ce peuple à un gradés alayien. Christian allait avoir du mal à obtenir leur respect, c'était dans l'intérêt de tout le monde qu'il l'obtienne. D'où la tentative d'aide de la part de Caleb.

Vînt enfin le moment de la fameuse requête. Le commandant armandéen sourit, voilà un sujet auquel il avait étonnamment réfléchit durant la conversation entre lui et Christian.

" - Au départ, je voulais vous demander d'user de votre voix au conseil pour essayer de nous faire avoir plus de ressource et ainsi permettre de mieux équiper nos hommes par le biais du marché noir... Mais en observant l'armurerie, je remarque que vous avait énormément de pièce d'armure et d'armes d'une qualité assez époustouflante... "

Caleb redevint sérieux, tombant son sourire, la demande était foutrement délicate.

" - J'ai un peu honte de vous demander. Mais accepteriez vous de partager votre savoir en matière de forgeage ? Ou au moins de fournir le surplus matériel à des non-alayiens ? Mieux armées, nos hommes seront à la fois plus confiant et efficace pendant les batailles. "

Il croisa les bras et plongea un regard vif sur le heaume de Christian.

" - Je conçois que c'est une décision difficile, je suis donc prêt à... Entendre vos conditions pour un tel échange... "

Des paroles lourdes en conséquence...
Revenir en haut Aller en bas
Christan Weren
Christan Weren
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Très faible mage
Expérience:
Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Left_bar_bleue5/10Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 4

Modérateur
Commandant de l'armée

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty
MessageSujet: Re: Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Icon_minitimeVen 12 Juin 2015 - 21:30

L'armure Christan n'était pas qu'une simple armure en acier, c'était la seconde peau de ce dernier, et de plus elle était recouverte de gravures, et de motif typiquement alayiens de très grande qualité. Ces motifs étaient offerts à ceux qui avaient accomplis de grand hauts faits, elle était forgé spécialement pour être très résistante, et elle était sans doute l'un de ses plus grands atouts en combat, un vampire même avec une très grande force physique comme le maître lame était obligé de viser les points faibles avec son épée, étant donné que les plaques d'acier étaient conçus avec une main de maître pour encaisser les coups, tout le savoir faire alayien en somme. C'est d'ailleurs cela qui avait sans doute pu lui permettre de combattre ce vampire de façon honorable, et même de blesser ce dernier lors de la bataille de l'Aube Rouge avant de se faire mettre hors combat.

Christan regarda Caleb qui semblait ne pas apprécier ce qu'il venait de dire, bien au moins l'autre ne faisait pas montre d'une docilité affligeante, Weren nota au passage qu'il avait touché un point sensible, qui sait cela est toujours utile à savoir d'une façon, ou d'une autre.

« J'aurai bien aimé avoir des terres mêmes petites pour ma part plutôt que de passer mon adolescence à la mine. » Dit impassiblement Christan.

Pour sa part il se disait que la facilité matérielle avait plus tendance à rendre les hommes moins dur, en comparaison les nobles pour beaucoup avaient un bel entraînement à l'épée, mais pas forcément une condition physique aussi aguerrie qu'un homme qui a eu une vie éprouvante.

« Je n'ai pas dit que je ne le reconnaissais pas. » Se contenta te dire calmement Weren avant d'achever sec. « Ce que j'ai dit que c'est la noblesse de sang à mes yeux n'a aucune valeur pour juger du talent martial d'un homme. Que l'expérience est seule juge pour démontrer le talent d'un soldat, et que seuls actes comptent pour définir la valeur d'un guerrier, et non sa naissance. » Et cela aux litres de sang versé, par contre Weren l'avouait la richesse matérielle aide pour avoir un bon équipement notamment. Pour sa part il est l'un des rares non nobles à pouvoir disposer d'une armure de plaque complète, et celle-ci est un formidable avantage en combat, mais même là l'équipement ne fait pas tout par rapport au talent martial.

« Néanmoins retenez le, vous avez fait beaucoup, mais vous n'avez aucun droit de vous relâcher, moi non plus d'ailleurs. Nous n'avons pas le droit à la faute, nous devons être des exemples pour nos hommes, et en cela être les plus proches possibles de la perfection. » Dit-il en soutenant le regard de Caleb, pour le coup ce dernier faisait preuve de hargne, et cela était respectable pour Christan, la rébellion n'avait pas besoin de chiffe molle après tout, mais de guerrier.

Mais on passa à un autre sujet, sans doute qu'il valait mieux pour éviter que ça dégènere.

« Si je les commande ce sera indirectement, nous n'avons pas trop le loisir après tout en tant que général de choisir qui nous commandons. Et pour ceux qui ferons les fiers, et contesterons mon autorité un séjour d'une journée dans le désert devrait leurs remettre les idées en place. Qu'il ne s'attendent pas à ce que le sans cœur fasse preuve de laxisme pour ce genre de choses... » Dit-il, et encore là c'était particulièrement doux par rapport à certaines peines qu'il avait vu il y a 5 ans. Sous les ordres de Lyra du Néant il aurait ce genre de contestation puni par de la torture, mais actuellement il valait mieux se tempérer, et puis Weren avait envie de soldat en forme, surtout qu'ils n'étaient pas particulièrement nombreux.

Puis Caleb lui exposa sa requête, donc au début il voulait son aide pour obtenir plus de ressource grâce au marché noir, mais maintenant qu'il contemplait l'armurerie alayienne il avait une autre idée. Et cela tira un sourire fier à Christan, héhé sûr que le savoir faire alayien était bien au dessus de celui des Armandéens que ce soit en armement, en médecine, ou en génie militaire. Mais bon c'était normal après tout les alayiens n'avaient pas été lésés par les facilités qu'amène la magie.

« Intéressant. » Dit-il calmement, mais il précisa ensuite avant de poursuivre.

« Savez vous que les armes, et technologies de mon peuple sont totalement incompatibles avec la magie ? Nos épées sont faîtes d'un meilleur acier, nos armures sont plus équilibrés, et sophistiqués, nous disposons d'acier trempé rendant les armes forgés dedans incassables, mais n'espérez pas y ajouter des enchantements par dessus. » Ceci dit il reprit impassible.

« Ce ne sera pas possible pour le savoir faire, c'est des secrets alayiens, et nous tenons à les conserver. De plus comme je l'ai dit n'espérez pas allier cela avec vôtre magie . Mais bien entendu il serait possible de vous fournir des équipements. » Christan prit un pot en terre cuite dans une caisse, et poursuivit. « Dans quelques temps vous pourrez en acheter dans les boutiques protégés, et faire forger des lames par nos bon soins. Vous verrez nos petites améliorations n'ont pas grande chose à envier à la magie, mais sont incompatibles avec. Mais en attendant je peux fournir du matériel, au niveau des armes, et armures je ne sais pas si vos hommes pourrons se passer d'enchantement vu qu'ils sont très présents. »

Il désigna le pot en terre cuite. « Mais nous avons beaucoup de matériel d'autre genre que cela, voyez ce pot par exemple. Nous appelons cela l'arrache gorge, une fois éclater à terre ça dégage un gaz particulièrement mortel, de même nous avons des vases ardent qui font gicler de l'huile enflammé, de la térébenthe une résine inflammable pouvant s'appliquer sur une arme, ou sur des surfaces pour les enflammer. Ou encore une lotion très chère qui rend presque invisible, et j'en passe. Mais je mettrai des heures à vous parler de tout ceci, vous n'aurez qu'a voir l'intendant de l'armurerie il vous fera une description détaillé de tout cela. Néanmoins je vous préviens nous n'avons pas non plus des stocks illimités, nous ne pourrons vous en fournir qu'en quantité assez modeste, c'est à peine si on a du surplus d'ailleurs. Quand ce n'est pas du surplus qu'on vend. » L'effort de guerre demandait beaucoup, et les limitations causés par la situation actuelle du protectorat n'étaient pour arrangé personne. Et les alayiens aussi avaient besoin d'argent après tout.

« Ma seule condition est… Nous faisons actuellement quelques expérimentations dans le domaine métallurgique, depuis que nous ne disposons plus du verre noire nous essayons de chercher des moyens de compensation. Et nous nous tournons donc vers certains métaux résistant à la magie, et pour que cela soit plus rapide il nous faudrait le concours de quelques mages pour tester la viabilité de ces alliages face à la magie. Je vous demande donc le concours de quelques-uns de vos mages les plus puissants parmi vos troupes pour ceci . Cela vous convient ? » Après tout il ne demandait pas la lune.

[Hrp : Pour préciser tu devrais voir bientôt des objets alayiens apparaître dans les boutiques quand les admins auront dispersés ces derniers, là je ne fais que te donner une idée générale de ce que tu pourra trouver.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty
MessageSujet: Re: Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Icon_minitimeSam 13 Juin 2015 - 0:49

Le jeune homme écouta attentivement Christian. Celui ci se montrait coopératif et il expliquait les avantages et les inconvénients de l'arsenal Alayien. Caleb croisa les bras, avare de connaissance. Il était quelqu'un de très curieux et il s'intéressait à beaucoup de domaine : la technologie Alayienne en faisait inéluctablement partie. Lorsque Christian eût finit son exposé et énoncé ses termes d'échange, le commandant porta une main au menton. Il tourna le dos au général et réfléchit en silence. Il devait peser le pour et le contre, analyser la situation actuelle et en prévoir un avenir.

Pour commencer il est inéluctable que les armes et armure alayienne (même sans les imprégner de magie) serait plus viable pour les soldats. Un enchantement coute cher et prend du temps. Forger une bonne lame est plus machinal et peut facilement s'industrialiser. En d'autre terme pourvoir la totalité de l'armée protégé en arsenal alayien était bien plus avantageux que de disposer de quelques rares guerrier avec des équipements magique. Un point pour l'alayia. C'est sans doute pour cela qu'ils ravagèrent armanda si facilement. La cohésion de leur armée se faisait avant tout par leur équipement de qualité, pour tous.
Le second point qui marqua Caleb était qu'en plus d'être d’excellent forgeron, les alayien disposer d'arme terrifiante explosant, brulant et ne nécessitant aucun talent magique. Cette information bien analysé, Caleb sourit et se tourna vers Christian.

" - Je comprend désormais pourquoi vous nous avait écrasé. Notre magie en force brut, est plus puissante que toute vos création. Cependant, elles sont beaucoup plus accessible que la magie... En outre quand nous avions un mage, vous aviez dix machines de guerres. Quand nous avions dix soldats possédant des équipements enchanté, vous aviez 100 soldats équipé des meilleures armes et armures que l'on puisse trouver... Sans compter vos amélioration. "

Caleb croisa les mains dans son dos, agita la tête en guise de résignation. L'erreur d'armanda avait été de créer des élites et des inférieurs. Les alayiens étaient égaux dans l'armement. Fou, mais égaux.

" - Un enchantement coute cher, il sera plus viable d'adopter votre armement. "

Le regard de Caleb s'obscurcit. Le véritable challenge arrivait avec la négociation.

" - En ce qui concerne votre demande... En fait je pense que c'est une bonne idée. Sauf qu'elle pose un problème majeur. Elle n'est absolument pas équitable. "

Caleb détendit ses bras et leva un peu le menton en guise d'affrontement.

" - Vous refusez de nous céder votre savoir, ce que je comprend amplement. Or les chiffres parlent d'eux même, nous avons besoin de l'armement Alayien pour gagner. Nous ne sommes pas suicidaire, si payer signifie gagner la guerre alors nous payerons. Cela vous met en position de force et augmente votre emprise sur nos terre. Si vous acceptez de nous armer, nous sommes dépendant de vous. Par ailleurs vous voulez que je vous confie des mages ? Bien sûr, améliorer votre armement est dans l'intérêt de tous. Or avec cela vous gagnez encore en puissance puisque vous vous appropriez nos secret quand vous nous refusait les vôtres... Je ne puis accepter ce terme. Mais si je m'obstine à vous refuser cela, je met en danger tout le protectorat. "

Caleb émit un rire ironique. Tout le monde était piégé.

" - Le seul moyens de dénouer cette affaire et d'équilibrer les forces est que vous nous dévoiliez vos secret, en échange nous vous dévoilerons les nôtres. Cela serait vu comme un signe de bonne volonté et un premier pas vers la paix entre nos peuple. En outre, en plus d'avoir une armée mieux équipée, nous constaterons une augmentation significative du moral des troupe. "

Son regard était de braise, on pouvait y lire une ténacité sauvage.

HRP - Je suppose que nos choix vont pas mal impacter là... kyl -HRP

Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Left_bar_bleue0/10Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty
MessageSujet: Re: Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Icon_minitimeSam 13 Juin 2015 - 20:49

Intervention admin

Au vu des innombrables incohérences de ce rp et des nombreux abus constatés vis à vis de la place réelle de ces deux personnages au sein du jeu, nous sommes au regret d'en imposer la suppression pure et simple. Il sera déplacé aux archives et ne pourra en aucun cas être pris en compte au sein de la chronologie du forum ou d'un quelconque personnage.

En parallèle et vu le grosbillisme constaté (et répété, voir archirépété en ce qui concerne Christan), vous serez tous les deux MP dans les prochains jours après une discussion du staff.




Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Empty
MessageSujet: Re: Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Avant d'apprendre à commander il faut apprendre à obéir RP REFUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cecylia Okword [Fini] Il faut apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger.
» Il faut apprendre à partager dans la vie, même l'espace vital!
» Apprendre l'elfe et le latin.
» Apprendre la chevalerie, moins facile qu'on le croit
» Enseigner, c’est apprendre deux fois ▬ Anna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-