Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Secours maladroit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Secours maladroit Empty
MessageSujet: Secours maladroit Secours maladroit Icon_minitimeVen 29 Mai 2015 - 20:05

3 Janvier de l’an 5 de l’ère d’obsidienne

Qu’est ce qui lui avait pris? Elle avait vu quelqu’un se faire attaquer et elle l’avait simplement aidé, sans se poser de questions. Un coup de poignard qui ne l’avait pas tué immédiatement, mais qui avait fait tomber l’inconnu au sol, assez sonné pour convaincre les truands de s’en aller avec ses possessions. Et il avait une chance de s’en sortir, peut-être petite, mais possible. Pourquoi le laisser là, seul et laissé pour mort si on pouvait au moins essayer de faire quelque chose? L’homme était complètement dans les vapes, s’il était conscient ce n’était pas pour longtemps. Il se battait visiblement pour garder les yeux ouvert, mais il n’avait aucunes ressources ni armes dans ce combat. La femme eut le réflexe d’appliquer une pression sur la plaie ouverte, mais pas celui d’utiliser un bandage. La priorité était d’arrêter l’hémorragie, sa main était donc couverte de sang. Aléria chanta quelques notes en souriant au soldat*, mais il ne semblait pas vouloir qu’elle continue…

‘’Pas de magie. ‘’

Évidemment, certains soldats Alayens ne voulaient pas se faire soigner de cette manière. Elle devait respecter son choix, malgré qu’elle trouve triste de risquer ainsi sa vie alors qu’il pouvait être sauvé tellement facilement. Elle avait tenté d’expliquer à certains soldat qu’ils allaient mourir s’ils refusaient ses soins, qu’il s’agissait peut-être des dernières minutes de leur vie, mais ils ne voulaient rien entendre.

- Écoutez-moi, je vais vous aider. Ne fermez pas les yeux, d’accord? Vous feriez ça pour moi?

Le blessé hochait péniblement la tête, elle ne pouvait pas être certaine qu’il allait tenir le coup, mais elle allait tenter de le rassurer. Le faire paniquer ne servirait à rien. La femme regarda autour d’elle, commençant à être nerveuse en chercher une possible source d’aide des yeux. D’une main, elle sorti de son sac des bandages et posa d’abord du tissus sur la plaie, tentant de continuer à presser. Elle appliqua ensuite difficilement un pansement compressif, elle devait passer sous son corps pour faire le tour de son ventre, et garder une certaine pression sur la plaie. Pour tout dire, elle n’y arrivait pas du tout. Aléria se demandait pourquoi elle n’avait pas une deuxième paire de mains en ce moment, ce serait tellement plus pratique! Elle se résigna donc à appuyer sur la plaie en attendant de l’aide, regardant son patient.

-Nous devons attendre que quelqu’un vienne nous aider. Comment vous sentez vous?

Il ne semblait pas trouver la question très intelligente, bien sur qu’il n’allait pas bien, mais ce qu’elle voulait savoir c’est comment il se sentait. S’il avait une autre blessure, elle le saurait ainsi. La baptistrelle voulait aussi continuer de lui parler et que lui aussi continue de parler, ainsi il resterait conscient plus longtemps. Lorsqu’elle leva la tête, la chanteciel sourit, quelqu'un était là! Et de plus, C'était quelqu'un qu'elle connaissait!
sorts:
 


Dernière édition par Aléria Blanchécume le Lun 1 Juin 2015 - 5:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Secours maladroit Empty
MessageSujet: Re: Secours maladroit Secours maladroit Icon_minitimeVen 29 Mai 2015 - 22:11

La bataille de la veille avait été rude. Une planification de raid qui tourna rapidement au fiasco le plus total. Alors que Christian Weren, Luna et Caleb s'apprêtait à prendre d'assaut un avant poste théocrate, ces derniers leur étaient tombé dessus et avaient engagés une attaque de front. Bien qu'en surnombre, les théocrates furent finalement dispersés et s'ensuivit une jeu du chat et de la souris dans l'ensemble des plaines. Finalement le combat avait prit fin avec un minimum de mort des deux côtés mais un nombre important de blessé. Les protégés pouvaient par ailleurs se réjouir que leur miséricorde à l'égard de leur ennemi leur permit de faire passer la quasi totalité des prisonniers sous leur bannières. Une chose qui devait plaire à Elrond, le puissant dragonnier non létal. Caleb se réjouissait lui aussi de ce fait, malgré le changement d'opération c'était un succès total. Alors qu'une partie des troupes se reposaient et que les autres montaient la garde, Caleb décida de faire le tour du camps, des fois qu'un blessé - qu'importe le camp - eût été oublié. Au bout d'une dizaine de minute, le jeune homme distingua une silhouette féminine à genou prêt d'un corps inanimé. Une étrange sensation s'empara de lui, il cligna des yeux et leva un sourcil, béa. Sans trop réfléchir il s'approcha de la femme. Lorsqu'il fut à sa hauteur, il reconnut immédiatement Aléria Blanchécume, une chanteciel. Il s'accroupit à ses côtés et avec son sourire énigmatique lui proposa :

" - Besoin d'aide ? "

On s'adressait rarement à un baptistrel de cette manière, surtout pour les salutations. Mais très sincèrement, Caleb trouvait certaine formalités ridicule. Il pourrait bien lui demander comment c'est passé sa journée une fois que ce pauvre bougre cessera de fuiter comme une cafetière trouée.
Il connaissait la demoiselle. Elle l'avait déjà soigné, et Dracos seul sait comme c'est agréable de se réveiller avec pareille beauté à son chevet après une bataille. Intellectuellement, c'était quelqu'un d'agréable. Un peu coincé quand même, mais agréable. Quoi qu'il en soit il s’était plut à discuter avec, en prenant soin de dire la stricte vérité. Le don des baptistrels peut aussi être perçu comme une sorte de malédiction.

[HRP - Un peu court mais du coup c'est forcément moins intéressant en terme de contenu :p -HRP]



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Secours maladroit Empty
MessageSujet: Re: Secours maladroit Secours maladroit Icon_minitimeMer 3 Juin 2015 - 0:25

La Chanteciel fut rassurée de voir Caleb se diriger vers elle, plus heureuse que jamais de le voir. Définitivement, ils ne se croisaient que lorsque la femme avait les mains couvertes de sang. Elle sourit à sa manière si calme et sereine de lui proposer son aide, et ricana même un peu.

-S’il vous plait, messire, prononça elle rieuse avant de redevenir un peu plus sérieuse.


Si vous le voulez bien, j’ai effectivement besoin d’aide. Cet homme refuse que je le soigne à l’aide de la magie. Je dois appliquer un pansement compressif, mais je n’y arrive pas toute seule.


Aléria porta son regard sur ses mains qui étaient aussi souillées que les vêtements et la peau du blessé. Elle faisait attention de ne pas tacher ses vêtements, puisqu’il était préférable de ne pas gaspiller quoi que ce soit. La femme n’avait pas non plus envie de remplacer ses vêtements pour des saletés alors que certains portaient des haillons.

-Il faudra ensuite le transporter jusqu’à un camp. Et cela, vous constatez que je ne peux pas le faire seule.

La baptistrelle tenait toujours fermement la plaie ouverte, Elle ne savait pas si elle aurait dû utiliser ses vêtements au lieu d’y mettre directement sa main.

-Il faudra le déplacer afin qu’il soit couché sur le côté, ce sera plus facile de passer le bandage sur son corps. Aussi, s’il est prit de nausées, rien ne l’empêchera de respirer.

Je ne sais pas s’il va s’en sortir…Mais je veux au moins essayer.


La chanteuse montra à l’homme comment retourner le blessé de manière sécuritaire. Il devait simplement tenir la hanche et l’épaule de l’homme du côté opposé et le tirer vers lui. Elle commença donc son pansement, malgré qu’il soit très sale, il ne pouvait pas s’infecter puisqu’il s’agissait de son propre sang. À vrai dire, si elle en avait un autre, elle changerait de tissus mais elle n’avait rien d’autre sur elle. Il faudrait attendre d’être à un campement et encore, il faudrait attendre que l’hémorragie cesse. La femme demandait parfois à Caleb de soulever légèrement le torse de l’homme afin qu’elle puisse y glisser le bandage. Elle put enfin conclure son travail en glissant le bout de tissus sous le bandage.

-Comment puis-je vous remercier Messire Folmer?


(HRP: T'inquiète, on relancera ^^ )


Dernière édition par Aléria Blanchécume le Mar 9 Juin 2015 - 3:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Secours maladroit Empty
MessageSujet: Re: Secours maladroit Secours maladroit Icon_minitimeVen 5 Juin 2015 - 16:47

Le commandant se laissa guider par les instructions d'Aléria. C'était assez simple et ne demandait pas une connaissance particulière en sauvetage. Cependant il fallait veiller à ne pas faire de geste brusque, ce qui n'arrivait pas à moins d'avoir cette étrange maladie qui faisait trembler tout le corps. L'intervention se déroula sans anicroche.

" - Je vois ce que vous faites. Vous vous occupez des soldats constamment, en réalité : c'est à moi de vous remercier. "

Il s'empara du corps inanimé et le positionna sur son épaule droite, le tenant fermement de sa main droite.

" - Prenez une pause je vous en prit. Vous avez beau être talentueuse je ne voudrais pas que vous crouliez sous le travail. "

D'un pas brusque et secoué par la charge sur son épaule, il se hâta de rentrer au camp aux côtés de la chanteuse. En cinq minutes, ils étaient à la tente de soin. Caleb déposa l'homme sur un brancard de fortune et indiqua aux soigneur de s'en occuper, en mentionnant bien qu'il était Alayien.
Une fois sortis de la tente il s'adressa une nouvelle fois à Aléria :

" - Prenons congé dans mes quartiers et asseyons nous un moment. Prendre une pause vous fera le plus grand bien et à moi aussi. "

L'avantage d'être commandant résidait dans le fait de posséder une tente personnelle avec un certain confort (du moins en temps de guerre). Ainsi, il était aisé pour Caleb de se calmer les méninges pour élaborer tel ou tel stratégie. Recevoir un invité était aussi possible, puisqu'il possédait deux siège et une petite table prévue à cette effet. L'invitation était toute naturelle, il admirait cette femme qui - qu'importe le camp - prenait soin d'autrui. Bien sûr, il lui était fortement reconnaissant de veiller sur ses hommes qui compte beaucoup pour lui. Une mort chez ses subordonné le m'était à mal, même en temps de guerre.
Il se contenta d'exposer une mine polie en attente de la réponse à l'invitation.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Secours maladroit Empty
MessageSujet: Re: Secours maladroit Secours maladroit Icon_minitimeMar 9 Juin 2015 - 5:12

La femme eut l’air légèrement surprise lorsque Caleb ouvrit bouche, ne comprenant pas immédiatement ce que l’homme s’apprêtait à lui dire. Elle avait eu l’impression qu’il allait lui faire des reproches, mais c’est une tout autre chose qu’il lui dit. Aléria baissa la tête en ricanant, s’inquiéter de sa fatigue, en temps de guerre, une idée bien originale. Aléria s’appuya d’une main au sol afin de se relever, imprimant de sang frais l’herbe vert.

-C’est pourtant vous qui venez de m’aider. De toutes manières, vous trouvez vraiment que j’ai l’air de crouler?


Elle lui sourit, les yeux un peu rieurs. Elle se permit de jeter un œil dans la tente, désobéissant à l’officier. Elle venait de s’occuper de cet homme et n’avait pas l’intention de le laisser à son triste sort sans s’informer qu’un peu de son état. Elle observa fugacement ses mains, son regard se déplaçant de gauche à droite, comme si elle cherchait quelque chose. Caleb n’avait pas tardé à sortir de la tente pour revenir lui proposer de se reposer dans sa tente. Elle sourit de la même manière que quelques minutes plus tôt, portant à nouveau son regard sur ses mains. Cette proposition aurait pu être prise de bien des manières, mais elle lui faisait confiance, il était trop gentil pour avoir ce genre d’intentions.

-Bien, mais si vous le permettez, je vais aller enlever tout ce sang.


Elle se dirigea dans la tente dont l’homme venait tout juste de sortir pour se retrouver devant un bol d’eau déjà rougi du sang d’autres blessés. C’était un peu dégoutant, certes, mais on s’y habituait. Ils tentaient de changer l’eau le plus souvent possible, mais il arrivait qu’on arrive simplement au mauvais moment. Et là, Aléria avait littéralement emmené le mauvais moment avec elle. La baptistrelle se lava les mains puis utilisa un linge afin d’enlever le surplus. Elle suivit ensuite l’homme juste dans sa tente. La Chanteciel prit le temps de regarder autour d’elle, constatant les deux chaises et la petite table ainsi que les effets personnels de Caleb. Elle s’approcha de la petite table, ne s’asseyant pas tout de suite.

-Vous ne devriez pas vous inquiéter pour moi. Je fais ce que j’aime et ce que j’ai toujours voulu faire…Ou alors je ne serais pas devenue baptistrelle, bien que...les arts me manquent.


Oui, elle continuait de chanter pour utiliser certains sorts, mais il lui manquait toujours quelque chose…le plaisir de jouer simplement pour jouer, de dessiner, de chanter simplement avec un baptistrel. Il n’y avait pas non plus de temps pour apprendre la littérature ou l’histoire. Une envie de jouer quelques notes lui prit, dommage que son instrument se trouve dans sa tente. Aléria s’assied enfin, pouvant faire face à l’homme qui l’avait invité.

-Et vous, comment allez vous? Vous sembliez me dire que vous étiez aussi fatigué, en m’invitant. Si je peux faire quoi que ce soit pour vous aider à recouvrir, n’hésitez pas à me demander, cela me fait plaisir.

Elle sourit à l’officier, elle ne pouvait définitivement pas s’en empêcher. Ils étaient venus pour se reposer et elle lui proposait de l’aide. Mais c’est ce qu’elle souhaitait, aider les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Secours maladroit Empty
MessageSujet: Re: Secours maladroit Secours maladroit Icon_minitimeMar 9 Juin 2015 - 12:23

Aléria se montrait très humble, expliquant qu'elle aimait se qu'elle faisait et qu'en ce cas cela ne l'exténuait pas. Caleb sourit, désabusé.

" - Et c'est une des grandes forces des baptistrels ! Alors que dans l'armée certains hommes et femmes l’intègre non par conviction mais par devoir ou obligation, vous choisissez de dédier votre vie à aider les autres. Je ne puis que m'incliner devant pareil motivation. Cependant je maintiens le fait que se surmener est très mauvais pour le corps et l'esprit. Je suis prêt à parier que vous avez guère dormis la veille et la nuit qui suivit, étant donné la bataille. Par ailleurs je constate que vous êtes toujours debout et donc que vous n'avez prit aucune pause. Cela dit vous ne vous en rendez peut-être pas compte. "

Il saisit une tasse de thé qui avait été déposé sur la table ce matin. Caleb attrapa le manche et remplit deux verre, il tendit le premier à Aléria et il attrapa le second. Par ailleurs le commandant omis volontairement la question des arts. Il était très peu cultivé sur ce sujet, bien qu'il soit assez connaisseur de texte connu.
A la question d'Aléria, l'homme se mit à rire gaiment, elle ne pouvait s'empêcher de penser aux autre.

" - J'ai combattu toute la journée, puis j'ai patrouillé toute la nuit jusqu'au petit matin. Je suis tout bonnement exténué, mais il m'est bizarrement impossible de fermer l’œil. Le devoir d'être auprès de mes hommes j'imagine. "

Il but une gorgée de thé, le liquide était agréablement chaud, il avait visiblement refroidis depuis ce matin. Une bonne chose.

" - Quoi qu'il en soit j'apprécie votre considération, or je doute que vous avez un remède contre la fatigue ! "

Il sourit, amusé, buvant une nouvelle gorgée de thé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Secours maladroit Empty
MessageSujet: Re: Secours maladroit Secours maladroit Icon_minitimeJeu 11 Juin 2015 - 7:03

Si seulement il savait à quel point ce n’était pas que ca, qu’il ne s’agissait pas du tout simplement d’altruisme même si il en fallait au moins un peu. Tout ce qu’elle avait fait au sein de l’ordre baptistral la faisait sentir vivante, et elle ne perdait jamais son émerveillement puisqu’elle n’avait pas cessé de découvrir et d’apprendre. Et Caleb avait raison, quelqu’un pouvait aimer son travail de tout son cœur cela restait tout de même un travail et un être humain à besoin de sommeil. Et lui, semblait définitivement en manquer plus que la baptistrelle. Du moins, à ses yeux, puisqu’elle s’était habituée à un cycle de sommeil court. Et le fait qu’elle se sente plus productive de nuit…et par la même occasion plus rêveuse, n’aidait pas tellement.

Aléria ne put s’empêcher de se mettre à ricaner lorsque Caleb déclara qu’il n’y avait aucun remède à ses maux. Elle sa bouche était cachée par sa longue manche puisqu’elle s’apprêtait à boire une gorgée de thé avant d’éclater de rire. Bien, c’est un grand mot, puisqu’elle cachait même sa bouche pour ne pas paraître impolie.

-Nous savons faire repousser les membres, Messire, je ne crois pas que vos problèmes de sommeils soient incurables.

Et ils pourraient probablement être réglés sans magie : quelques plantes, une tisane et le problème était réglé. Et Dracos savait qu’il existait nombre de sorts et d’objets magiques afin d’aider une personne à dormir

-Si ce que vous désirez est dormir, il y a plusieurs moyens d’y arriver. À moins que ce que vous vouliez, c’est vous débarrasser de la fatigue sans le sommeil…Dans ce cas et bien…Il y a le thé!

Elle sourit en buvant une gorgée de la petite tasse, puis elle pencha la tête sur le côté, semblant réfléchir. Il était vrai qu’elle avait aussi parfois cette envie d’avoir plus d’heures dans une journée, de ne pas avoir besoin de dormir ou de manger afin de pouvoir se dévouer un peu plus à sa tâche. Il était difficile de s’occuper de blessés et de les laisser à leur triste sort pendant la nuit, pouvant possiblement s’éteindre dans leur sommeil, ou bien en panique de réaliser que personne ne peut les secourir à cette heure si tardive. Aléria sortit de sa bulle en gardant un sourire calme.

-Êtes vous proches de vos hommes Caleb? Cela doit être étrange…avoir autant d’autorité sur autant de personnes. Et ces soldats, avoir des milliers d’égaux, comme des collègues mais pour un travail qui au fond ne doit pas toujours être facile pour la conscience…


Aucun reproche ne se lisait sur le visage de la chanteciel, ni dans sa voix. Elle semblait simplement curieuse et même un peu compatissante. Les soldats étaient les premiers qui avaient su piquer sa curiosité sur les sentiments des gens, les ravages qu’ils pouvaient faire.

-C’est un mal pour un bien...je suis simplement curieuse. Je ne peux pas m’empêcher de penser que les soldats doivent souvent passer par toutes sortes d’émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Secours maladroit Empty
MessageSujet: Re: Secours maladroit Secours maladroit Icon_minitimeJeu 11 Juin 2015 - 14:38

Caleb sourit, désabusé, quand la femme se mit à rire. Il savait qu'elle ne se moquait pas vraiment de lui et cela détendait l’atmosphère.

" - C'est ça, riait. Je vous pensais plus compatissante ! "

Il but une nouvelle gorgée de thé, l'ironie se lisant sur ses pommettes relevées.

" - Non effectivement ce n'est pas un remède pour dormir que je cherche, mais justement pour l'inverse ! Or je doute que l'excitant présent dans le thé permettent d'inhiber les effets du manque de sommeil. A un moment ou un autre, il faudra que je dorme. "

Il la désigna brièvement, tasse en main.

" - Et vous aussi. "

Puis il bu une nouvelle gorgée de thé. Cela ne supprimait pas la fatigue, mais c’était très agréable à ingérer.

" - Et je vous en prie, appelez moi Caleb. Nous n'appartenons pas au même ordre, et la hiérarchie n'existe pas entre nous. De plus, je n'ai plus de titre depuis déjà quelques années. "

Le regrettait-il ? Non. Il avait mérité son poste et s'était beaucoup plus prestigieux qu'un titre héréditaire.

Aléria le questionna sur sa relation avec ses hommes. A cette question, Caleb sourit. Affichant un regard rêveur.

" - Je ne vous cache pas que c'est assez frustrant. Dites vous que la vie de chacun de ces hommes et femmes est entre mes mains. C'est fascinant n'est ce pas ? Si vous voulez mon avis, c'est surtout effrayant. Ces soldats sont avant tout des frères d'armes, des vies que JE dirige. Lorsque il y a des pertes ou un échec de mission c'est ma faute, pas la leur. J'imagine qu'il faut partager les conséquences. "

Il secouait sa tasse, le regard perdu dans le liquide gesticulant en formant un courant
circulaire.

" - Je tiens à chacun de mes hommes, il m'arrive souvent de fêter les victoires avec eux, sur un pied d'égalité.. "

Il rit de bon cœur, puis il posa son regard émeraude dans celui de son interlocutrice.

" - Chaque vie arrachée par Vraorg me mutile le cœur. Je déteste cette guerre, mais elle est nécessaire. Et mes hommes le savent bien, ils ont aussi une confiance aveugle envers moi. Je suppose que je le leur rend bien. Ils sont ma famille, mes frères d'armes. En fait, je suis un genre de patriarche. Mes hommes ne me suivent pas par devoir, mais par conviction. "

Et d'un visage impassible, presque effrayant il ajouta :

" - Et c'est très lourd à porter. "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Secours maladroit Empty
MessageSujet: Re: Secours maladroit Secours maladroit Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Secours maladroit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» CHATBOX DE SECOURS.
» Poème : " NICOLAS, LE MALADROIT "
» Equipe de secours
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» Au secours ! - Recherche médiéviste ou passionné d'histoire religieuse pour article

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-