Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ninna Galliang
Ninna Galliang
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Faible mage
Expérience:
Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Left_bar_bleue0/10Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 1


Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty
MessageSujet: Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Icon_minitimeLun 18 Mai 2015 - 16:23

Chaleur, soleil, sable... Tout ça avait un goût de déjà vu... Ah oui bien sûr! C'était le même décor qu'hier, et avant hier, et la semaine dernière, et le mois dernier...
Sans parler des températures caniculaires qui l'empêchait de profiter de ce si beau spectacle en plein jour ! Quel dommage... Mais sa vision se résumé du coup au fort et au camp ! Le même traquenard qu'à Aigues-Royal, et dans la foret du royaume elfique...Le soleil en plus! Décidément, où qu'elle se trouve, elle n'était jamais contente! Qu'importe le décor, elle ne supportait pas de ne pas pouvoir se déplacer librement où elle le souhaitait, et ces derniers temps, avec tout ses mégalomanes qui poussaient comme des pâquerettes, c'était devenu mission impossible! Ça pourrait être pire se forçait elle a penser, mais le fait est que la situation ne cessait d'empirer! Elle était passé d'une foret, à une grotte, à un désert... La prochaine étape?? Une bulle sous-marine?

Sans compter que sur un dictateur sur deux, elle se débrouillait pour perdre de vue sa princesse... Un comble pour une sois-disant garde du corps personnel! Mais elle avait eut le choix, elle aurait pu se rendre, se laisser endoctriner comme tous les autres, et s'assurer qu'Esmelda ne courrait pas de danger, peut-être même qu'on l'aurait laisser s’enrôler dans cette nouvelle armée de fous, et qu'elle aurait pu rester proche de ses amis en feignant d'avoir changé de camps... Mais elle se connaissait trop bien, et elle n'aurait pas pu rendre le moindre service à ses amis : elle n'aurait pas tenu une semaine sans que l'envie démangeante de botter les fesses de ses nouveaux copains fanatiques ne se fasse trop forte et ne la fasse jeter en prison à son tour, tuer, ou pire , se retrouver avec une de leur marque de soumission!
Plutôt choisir de se perdre dans le désert , là-bas au moins elle pourrait être libre et utile! Enfin, c'est ce qu'elle s'était dit en prenant sa décision...

Oh certes, il n'y avait pas que des mauvais côtés, elle avait de bonnes compétences comme soldat, et elle avait pu obtenir une bonne place, sous les ordres d'Amy, et elle pouvait s'occuper des nouvelles recrues et veiller ainsi à ce qu'ils soient bien formés, voilà qui occupait bien ses journées, et parfois lui redonné le sourire que toutes ses sombres années lui avait fait perdre, surtout quand elle voyait les progrès de ses petits protégés, comme la douce Luna.

De temps en temps, comme dans ses moments là où elle menaçait de replonger dans la déprime, elle avait besoin de sortir un peu, de changer d'air, et quand la nuit commença à tomber, elle en profita pour s’éclipser comme un chat, ombre furtive qui se fond dans l'obscurité. Bien qu'elle était libre de ses mouvements, cela lui manquait et lui rappelait ses évasions nocturnes du château de la capitale , quant elle et Esmelda faisaient le mur en douce pour aller explorer le monde incognito et profiter de la vie simplement.

Elle se laissa alors guider par les étoiles, suivant les ombres grandissantes , pour finir par arriver jusqu'à l'Oasis, et un endroit qu'elle affectait particulièrement. Un peu plus loin se trouvait un petit coin à l'écart des yeux indiscret, abrité par un rocher du sable fin amené par le vent du soir, quelques arbres dont les longues feuilles allant et venant en cachant et découvrant doucement les étoiles et la lune.

S'approchant du bord de l'eau, elle se détourna un instant du reflet de la lune pour le sien... Parfois, elle avait du mal à se reconnaître, les rares fois où elle s'était confronté à un miroir étaient quand Esmelda la mettait devant l'un d'eux, et ces derniers temps, elle n'avait ni beaucoup vu sa princesse, ni un miroir... Son amie s'arracherait certainement les cheveux d'ailleurs si elle voyait les siens! Et tout en se promettant d'y remédier dés le lendemain, elle continua sa rapide inspection: Sa tunique grise avait des manches courtes et ne dissimulaient plus les différentes cicatrices qui lézardaient ses bras, chacune racontant son histoire... Ici un Alayien, ici un vampire, et tant encore .... Et ses chausses en dissimulaient bien d'autres! Elle avait toujours l'allure d'une guerrière, la guêpe mortelle qu'elle voyait en reflet il y a dix ans, avec quelques cicatrices en plus, mais c'était son visage qui devait avoir le plus changé : le teint était plus buriné, son sourire se faisait rare, et dans ses yeux ne brillait plus cette petite flamme pleine d'espoir et de vie. Il y avait sur ses traits des signes de maturité, du temps passé, mais aussi les marques des épreuves traversées...

Pourtant, si elle regardait bien, tout en dessous, sous les différentes couches et ce regard dur, elle parvenait parfois à retrouver la petite fille qu'elle avait été jadis, rêveuse, joueuse, pleine de vie , celle qu'elle était avant de rencontrer Esmelda. Ninna l'avait gardé cachée précieusement au fond d'elle, pour la préserver des larmes et de la haine , espérant secrètement un jour pouvoir la laisser sortir à nouveau pour vivre pleinement, libre...

Elle détacha son regard de la surface de l'eau, pour lever les yeux au ciel et contempler les étoiles, tandis qu'elle entendait un déplacement lointain sur le sable qui se rapprochait doucement d'elle... Même en plein milieu du désert, il se trouvait toujours du monde qui se baladait.



Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] 284600Ninnakitsigna

Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty
MessageSujet: Re: Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Icon_minitimeVen 3 Juil 2015 - 10:00

Cette nuit là, Isyndar était d'humeur morose et nostalgique. Cela lui arrivait parfois, souvent à vrai dire en ce moment. L'envie de partir rejoindre Shaynar se faisait sentir, peut être reverrait-elle sa famille, sa mère, un frère qui sait. Mais abandonnerait-elle son fils ? Son lié ? Et ses frères et sœurs prisonniers. Non, jamais. Plutôt mourir que de devenir une lâche. Mais l'envie était là. Comme une échappatoire à la rude vie dans le désert des protégés. Un moyen de libéré toute cette tension et les malheurs d'un clan dont la vie était rude. Mais libres. A bien y réfléchir, Isyndar préférait cela. Même avec des contraintes.
Un vol nocturne, le besoin de distance avec les protégés, l'envie de s'éloigner l'aiderait à mieux revenir. Et ses ailes la guideraient sans aucun but précis. Mais non loin d'une humaine sûrement comme elle.

La dragonne approcha d'un pas léger pour son statut de dragonne. Mais on ne devenait pas dragonne de l'ombre sans un minimum de vérité. Avoir été élevé dans la discrète Horde des loups de Mélusine avait grandement contribué à recevoir ce surnom donné par ses amis et son lié, et qu'elle aimait plus que tout. Souvenir d'un passé qu'elle gardait dans son esprit comme un précieux souvenir.

« -Eh bien, les tourments nocturnes ne sont pas le seul lot des dragons, mais aussi des bipèdes. »


Approchant doucement son esprit de celui de la jeune femme, Isyndar lui fit comprendre qu'elle venait en amie, rien à craindre de la dragonne. Parfois, même avec sa petite taille, la dragonne de l'ombre arrivait à faire peur à son arrivée. Ce qu'elle pouvait comprendre. Un dragon, sa musculature, sa puissance magique, son feu, ses griffes n'allaient parfois pas en accord avec sa gentillesse. Mais l'imposante masse qu'elle représentait par rapport à un bipède les excusait.

« -Puis-je partager avec vous un peu de ce sable et de l'ombre inexistante de cette oasis ? Sauf si vous désiriez être seule dans les méandres de votre âme.»

Après tout, parfois, elle le désirait, elle dragonne jamais vraiment seule, mais c'était un mal nécessaire pour sa survie, de tenter d'éloigner son esprit de son lié. A jamais bien longtemps, mais il fallait renforcer sa force mentale, même si celle-ci fut mise à grande épreuve depuis sa naissance. Isyndar replia ses ailes après les avoir détendu.

"-J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence... C'est ce que m'a dit un homme des sables, il y a quelques jours. Il y a quelque chose de vrai. Mais il a oublié les grains de sables s'insinuant partout. »

Mais quelque part, les protégés étaient ces grains de sable. Ils étaient nombreux, certes trop peu, mais nombreux quand même, s'insinuant dans la théocratie et s'y accrochant comme ils s'accrochaient au désir de liberté afin de la faire plier. Un grain dans la main n'était rien, à peine une poussière pour le commun des mortels. Mais une poignée ? Un désert. C'était une force, une puissance qui se glisserait dans les rouages des ténèbres pour y apporter la chaleur. Leur silence, leur absence aux yeux des théocrates ne les empêcheraient pas de rayonner en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Ninna Galliang
Ninna Galliang
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Faible mage
Expérience:
Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Left_bar_bleue0/10Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 1


Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty
MessageSujet: Re: Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Icon_minitimeVen 31 Juil 2015 - 11:18

... Et pas n'importe quel monde... Dans la douceur du soir, ses muscles se bandant machinalement pour se défendre contre un ennemi, ils se relâchèrent presque aussitôt quand elle comprit l'identité du marcheur solitaire. Non parce qu'elle se sentait en sécurité, mais parce que ses petits muscles pouvaient bien se préparer tant qu'ils le voulaient, ils n'étaient pas de taille fasse à ceux qui roulaient sous les écailles du dragon, et son expérience lui avait apprit bien plus tôt qu'une attitude défensive et méfiante ne faisait qu'engendrer la même réaction chez un dragon. Et elle n'avait ni l'envie, ni la tête à se battre ce soir, et encore moins contre elle...

Et la belle dragonne des ombres venait manifestement en paix.... Une chance pour la jeune femme, qui se rendit compte qu’après tout, elle ne recherchait pas vraiment la solitude, simplement l'éloignement des humains, hors Ysindar n'avait rien d'un protégé quelconque et ses paroles la touchèrent plus qu'elle ne l'aurait cru. La discussion promettait d'être riche et intéressante, et la dragonne était bien plus calme et posée que ne pouvait l'être son fils!

"Avec plaisir Dame des ombres, il n'y a que les rois et les esprits pour se permettre de prétendre s'octroyer un lopin de terre... Hors je ne suis heureusement ni l'un ni l'autre!" répondit-elle doucement avec un sourire accueillant.

Le désert était pourtant suffisamment grand pour que deux âmes en peine ne se croisent pas, mais les voies du destin choisissaient parfois de drôle de compagnons de route, et Ninna avait apprit depuis longtemps à tirer un enseignement de chaque carrefour qui se présentait à elle.

"Des paroles sages, en effet, le sable est un petit ennemi invisible qu'on ne voit pas venir, on ne s'en méfie pas, il a l'air si inoffensif,..." dit-elle en plongeant lentement sa main dans le sable encore un peu chaud, attrapant une poignée pour la laisser s'écouler lentement à ses pieds . "Ensemble ils peuvent former des dunes, des montagnes, mais quand le vent souffle, ils se disperse aussi facilement que cela... et ils redeviennent solitaires à nouveau..."

Voilà ce qui étaient arrivé aux humains, aux vampires et aux elfes : ils s'étaient unis, avaient combattu ensemble, et quand le vent s'était levé, ils s'étaient disséminés à nouveau, aux quatre coins du pays, seuls , encore et toujours, luttant pour leur survie comme ses pauvres petits grains qui cherchaient à se retenir inutilement, misérablement, à leur dune.

"Ils croient être libre, mais ils ne font que suivre la direction du vent... " La liberté dont ils jouissaient ici n'était qu'illusoire, ils ne pouvaient aller nulle part ailleurs, par peur, par devoir, ou par renoncement... Humain, elfe, dragon, et même esprits... Tous attendaient que le vent souffle à nouveau, regardant le passé avec autant de regret que le futur. Et tandis qu'elle s'entendait prononcer ses paroles si pessimiste, elle se rendit compte qu'elle-même, n'allait pas tarder à passer dans le camps de ceux qui avaient renoncer, et finir comme un petit grain de sable , insignifiant et sans intérêt dans ce monde... Un état d'esprit encore inconcevable voilà quelques mois... Il fallait qu'elle y mette bon ordre, et vite! Et la dragonne pouvait bien être celle qui lui mettrait le coup de pied au fesse dont elle avait besoin! Si il y avait encore de l'espoir, il fallait qu'elle le sache!

"Mais après tout, le sable à d'autres propriétés, et si le vent s'y prête, il peut polir une falaise, lui donner une nouvelle forme, un nouveau visage..." finit-elle par murmurer, replongeant son regard sur son reflet trouble dans l'eau.
"Le vent finira-t-il par souffler ainsi?" demanda-t-elle en levant les yeux sur la dragonne, une lueur presque suppliante au fond de ses prunelles sombres...




Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] 284600Ninnakitsigna

Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty
MessageSujet: Re: Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Icon_minitimeDim 2 Aoû 2015 - 16:50

L'humaine était donc prompt à la discussion philosophique nocturne. Une chance, Isyndar en avait l'habitude avec son lié. Bien souvent, ils parlaient tous les deux de la vie, son fonctionnement, de leur rêves, ou bien de comment fonctionnait le monde bien avant qu'elle naisse, dans ce que Roëric savait et se souvenait.

« -Ni l'un ni l'autre ? Mais pouvez être un de ces êtres qui désire le repos de l'âme après un combat bien rude dans ce cas vous valez tout autant qu'un roi ou un esprit si ce n'est plus. En ce monde chaque être est l'élément essentiel d'un rouage qui ne peut fonctionner sans un... comme ce désert, un grain de sable seul n'est rien, en masse c'est un désert. »

L'argent, la puissance cela ne faisait pas tout. Et pour preuve. Ni les rois de ce monde ni les Esprits n'étaient parvenus à vaincre le voleur de vies.

« -Un peu comme nous. Nous sommes seuls, un petit ennemi invisible qu'on ne voit pas venir, on ne s'en méfie pas, il a l'air si inoffensif que l'on divise parfois mais qui par contre se rassemble de nouveaux pour reformer un tout. Mais peut être que nous redeviendrons par la suite des êtres solitaires. Une fois que cette guerre sera fini.»

Peut être que cette union ne sera qu'éphémère, mais elle aura permit de construire de nombreuses choses et de belles choses. Isyndar ne se faisait pas d'idée sur cela. Elle aussi, avec son lié, avait un mode de vie de nomades, préférant vivre dans les airs, seuls, eux deux, ne vivant que de l'air du vent et de l'envie d'avancer bien loin devant, toujours plus haut, plus loin.

« -Le vent change parfois, et les grains de sables savent aussi se coller et rester là où bon leur semble. Ecris les choses néfastes que l’on t’a fait subir dans le sable, mais grave les bonnes dans le marbre. Ce qui prouve l'éphémère de cette matière. Et pourtant, c'est bien là le sous-estimer. Car il dure dans le temps, malgré le vent et les tempêtes.»

Oscillant entre courage et nostalgie, la dragonne de l'ombre continuait de déverser son flot de pensées auprès de la jeune humaine pensive.

« -Et pourtant c'est décourageant le sable. Rien n'y pousse. Tout s'y efface.”

Pour preuve, il avait fallut l'aide des Esprits afin de permettre un semblant de vie dans ce lieux sacré pour le sable. Et même avec cela, le sable dominait toujours leur vie, comme un ennemi vicieux qui ne les lâchait pas. Presque plus tenace que les théocrates, c'est pour dire. Mais là aussi il fallait tourner le désavantage en son contraire, c'était à eux de construire leur vie comme ils l'entendaient en fonction des éléments.

« -C'est à nous de devoir le façonner. A notre image. En devenant le vent. Savez-vous souffler ? »

Pas au sens littéral du terme bien entendu, mais un souffle mental voir physique de vouloir façonner son avenir, même encore incertain. Juste en souffler les contours pour mieux le dessiner demain. Après tout, le sable, venaient-elles de le dire est une force, tout comme elles pouvaient l'être, toutes deux, à leur manière.
Revenir en haut Aller en bas
Ninna Galliang
Ninna Galliang
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Faible mage
Expérience:
Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Left_bar_bleue0/10Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 1


Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty
MessageSujet: Re: Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Icon_minitimeMer 5 Aoû 2015 - 22:14

Rassemblant ses jambes en tailleurs sous elle, songeant avec amusement, si on lui avait dit que sa petite escapade nocturne tournerait ainsi, à user de métaphores sur le vent et le sable dans un débat philosophique avec un dragon à la belle étoile....
Sa réflexion sur l'idée de graver les choses positives sur du granit lui plut beaucoup, et avec son doigt, elle traça sur le sable le nom de Vraog, puis souffla dessus lentement, jusqu'à ce qu'il finisse par s'effacer et se mélanger au désert...

"Oui..." murmura-t-elle, "Je crois que je suis encore capable de souffler pour faire tourner le vent.... Il ne me manque qu'une direction...."
Et une cible a portée de tir...
"Mais seule, je ne pourrait peut-être pas souffler très loin..."

Elle jeta un œil complice à la dragonne, avant de jeter une poignée de sable dans l'eau sombre à côté d'elle, regardant un instant les ondulations de l'eau se dissiper tandis qu'ils coulaient au fond, hors de porté de sa vue.
« Tu savais que, lorsqu'un grain de sable s'infiltre dans une huître, elle peut finir par le transformer en perle ? » dit-elle en songeant à la grossièreté et l'insignifiance du grain lambda, qui d'un seul coup se retrouvait avec ce statut si précieux, si convoité, si important que tous les autres grains de sable... Un petit peu comme Esme... Sa perle parmi le désert, brillante comme une étoile dans le ciel noir pour les guider... Mais perdue au fond de l'océan, elle ne pouvait inspirer personne... ! Si fragile en liberté, sans petite coquille pour la protéger des éléments et des voleurs... Ou le courant la conduira-t-elle ?

« Mais il n'y a pas que le vent qui influe sur la vie d'un petit grain de sable... Son destin peut être multiple, et les possibilités.... infinies ! » Une note d'espoir dans la voie, elle se demandait quel grain de sable elle pouvait bien être... Bien que pour l'instant, elle soit perdue dans le désert, dans tous les sens du terme ! Allait-elle s'envoler un peu plus loin sur une dune ? Ou encore s’abîmer au fond de cet oasis ? Grimper au sommet des falaises ? Ou finir avaler par mégarde par un nomade du désert baillant pendant sa garde.... En tout cas, la dragonne avait raison sur un point : elle ne devait pas rester seule : isolée, elle n'avait aucune chance de réussir quoi que ce soit... En nombre, ils pouvaient faire la différence, même perdu au milieu de nulle part !
La preuve avec ce désert : il n'en avait pas toujours été ainsi, il y à bien longtemps, au-delà de mémoire d'homme, ces lieux devaient abriter de la faune et de la flore luxuriante, qui aurait fait passé cet oasis pour un petit buisson quelconque . Aujourd'hui, dernier vestige d'un paysage en ruine, il tenait bon face au redoutable sable ! Mais un jour viendra où il disparaîtrait lui aussi... Dans quelques années ou quelques siècles, mais le temps aurait raison de lui tôt ou tard !

Elle fit par à la dragonne de sa réflexion afin de lui demander son avis :
« Où l'oasis trouve-t-il la force et les capacités de résister au désert ? » Après tout, le secret de la résistance de cet endroit pourrait bien leur apporter une réponse métaphorique à leurs problèmes...

« Les vieux nomades du désert parlent de légendes où il est raconté qu'il fut un temps où toute cette zone était habitée, riche et abondante, et que le désert tenait dans un bac à sable d'enfant... Et puis le vent s'est levé.... ! Et il n'a laissé que des ruines derrière lui... Certains se vente d'en avoir explorer, d'autres racontent qu'ils sont hantés par des démons... Quoi qu'il en soit le sable aurait triompher dans tout Esfelia, hormis quelques rares endroits comme celui-ci ! »

Si ces vieux n'avaient pas trop de sable entre les deux oreilles et qu'ils disaient à moitié vrai, alors le vent pouvait-il souffler dans cette direction pour eux ? Les aider à tenir bon face à la marée, et envoyer voler le royaume et ses persécutants?



Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] 284600Ninnakitsigna

Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty
MessageSujet: Re: Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Icon_minitimeMer 19 Aoû 2015 - 22:30

Il y avait de sages paroles dans les songes de la petite humaine aux cheveux aussi sombres que la braise. Tristes paroles sages, remplies d'amertumes et de chagrin. Mais il y avait de quoi. Sombre période qui les laissait chaque jour un peu plus dans le méandre de leur songe, ne laissant place qu'aux ténèbres et à la noirceur de ce qu'est devenu leur misérables vies.

« -La direction est celle de ton cœur et de ton âme jeune humaine. Que te dit-il ? Où a-t-il envie de te porter ? Pour quoi ? Pour qui ? Quand tu sauras répondre à cela tu sauras où aller et comment t'y rendre ! Et tu ne seras jamais seule à souffler.»

Isyndar souffla légèrement sur le sable encore chaud. De nombreux grains roulèrent ensemble dans une parfaite harmonie. Même si celle-ci partait aux quatre vents, l'image était là.

« -Vraorg veut nous faire croire que nous sommes seuls et démunis face à lui. Il arrive à mater des esprits alors une humaine ou une dragonne. Mais tu n'es pas la seule humaine, et je ne suis pas le seul dragon. Il y a aussi des vampires, des elfes, des hommes, des femmes, des bûcherons, des paysans ou des soldats. Tu es cent, mille avec eux. Et ensemble nous parviendrons à souffler plus fort que lui. Il faut juste que nous arrivions à marcher dans la même direction. C'est peut être par là que tu devrais commencer ? »

S'unir, laisser de côté les différences et se concentrer sur leur points communs, leur force. Avançant à l'unisson d'un même pas, dans la même direction. Mais il y avait encore beaucoup de chemin à faire. Même si ces trois années avaient déjà diminué certains murs que les différences, notamment de races, avaient érigé quelques siècles auparavant.

« -Alors nous avons de bien jolies perles en devenir ici. »

De son âme, la dragonne de l'ombre effleura doucement celle de la jeune perle devant elle. Douce mélancolique de la nuit, Isyndar sentait son envie de mieux faire mais d'être démunie face à l'immensité de la tâche. Un peu comme elle.

« -Justement l'infiniment grand ne doit pas nous faire peur, mais nous donner la possibilité de voir plusieurs avenirs. Nous n'avons qu'un passé, un présent, le futur est le seul à se composer de multitude. Alors pourquoi nous morfondre dans une. Ça se trouve nous parviendrons à une autre. Pas à celle du désespoir et de l'anéantissement. »

Devant eux une vaste étendu de sable dont chaque grain permettait un avenir incertain mais dont il était les seules à pouvoir construire et se battre pour le façonner à l'image de leur désirs.

« -Comme nous pouvons trouver la résistance de continuer. En puissant dans des ressources inconnues au plus profond de la terre. Ce qui compte c'est qu'il existe des lieux où la vie peut encore prouver son existence même quand on pense qu'il n'y a plus rien de bon à y pousser. Les légendes ont toutes un fondement qui provient de la réalité. Modifiées avec le temps. A nous de redonner la verdure là où on pense qu'il n'y a plus de vie. »

Isyndar voulait y croire plus que tout. Après tout si ici vivait autrefois des animaux et des plantes par centaines au cœur de vastes prairies alors pourquoi le sable ne re-laisserait pas sa place au vert et aux chants des oiseaux ? Et la puissance destructrice de Vraorg à la liberté de chacun de disposer de sa propre volonté de servir un prince, une cause, ou bien ses propres pas.
Revenir en haut Aller en bas
Ninna Galliang
Ninna Galliang
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Faible mage
Expérience:
Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Left_bar_bleue0/10Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 1


Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty
MessageSujet: Re: Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Icon_minitimeMer 16 Sep 2015 - 10:30

S'unir... Oui, cela avait déjà été fait, elle avait déjà vu dans sa courte vie se forger une alliance entre les hommes et les elfes contre les vampires, puis celles de tout le peuple Armandéen contre les Alayiens, et une fois encore les voilà rassemblés dans ce désert, toutes races confondues, pour se dresser contre Vraorg... Enfin disons plutôt la moitié du peuple cette fois, et encore...Mais la tempête qu'ils préparaient ici soufflerait-elle aussi loin ? Ils s'étaient cachés si profondément à l'est, même les dragons ne soufflent pas aussi fort !
Ils fallait qu'ils se rapprochent, qu'ils frappent au cœur sans plus attendre ! Tellement de temps s'était déjà écoulé pendant qu'ils attendaient patiemment en se tournant les pouces ! Et cela rendait la jeune guerrière malade !

Elle sentit alors le contact apaisant de la dragonne, comme une main tendue aidant à relever un homme à terre. Une sensation délicate et sereine , que peu d'homme pouvait se venter de connaître et dont elle en savoura chaque secondes. Quand deux âmes se touchent, il n'y a pas de mensonges, pas de cachotteries, entières et sincères elles se regardent à nues. Voilà un contact qui manquait cruellement à ce monde... Puis elle soupira et ajouta :

« Voilà bien longtemps que je n'ai pas eut l'occasion d'avoir une telle discussion , en un tel lieu et en si bonne compagnie ! C'est très appréciable je t'en remercie ! J'ai souvent mauvais caractère parait-il , et le fait de me retrouver ici sans pouvoir rien faire m'aigrit d'avantage un peu plus chaque jour... La solitude est souvent mon refuge, mais il est bon de se souvenir qu'il y a encore de l'espoir ! »

Souriant chaleureusement, elle se redressa et se rapprocha de l'eau, observant son reflet onduler à côté de celui de la lune .
« Quand je me regarde, je ne me reconnaît pas toujours, physiquement mais aussi mentalement !
Et tu viens de m'aider à me rappeler pourquoi : il s'est passer beaucoup de choses dans ma vie, des bonnes comme des mauvaises, bien que les mauvaises aient souvent laisser plus de traces que les bonnes, mais je les ai toujours surmontées, parfois seule, parfois avec de l'aide, et j’espère que dans quelques années, quand je me regarderait à nouveau, je serait fière de ce que je vois, fière de ce que j'ai fait... Mais pour cela, je ne pourrait pas rester là a attendre. »


Elle se retourna vivement, les poings serrés sur les hanches, le regard déterminé , laissant son apathie et ses états d'âmes couler au fond de l'eau sombre.
Puis elle tendit la main vers la dragonne et avec un sourire malicieux lui déclara :
« Veux-tu souffler avec moi, Dragonne de l'ombre ? »

En réalisant son geste, elle se dit que sa petite main tendue était un peu ridicule, et que si Isyndar la prenait au mot et venait à lui serrer la patte, elle n'aurait plus que ses os broyés pour aller botter les fesses de Vraorg ! Elle n'avait déjà pas beaucoup d'avantage sur lui en pleine condition physique, mais alors avec une main en moins, voilà qui n'était pas très malin ! Un top-la n'aurait pas été plus judicieux, si l'on comparait la force absolument pas équivalente entre les deux compagnes de la nuit ! Mais comme toujours , elle s'était laissé aller à l'impulsivité de ses émotions, remotivée par la dragonne ! Elle aurait d'ailleurs bien voulu savoir ce que pouvait bien lui renvoyer son reflet...



Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] 284600Ninnakitsigna

Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty
MessageSujet: Re: Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Icon_minitimeDim 27 Sep 2015 - 20:22

La petite humaine ne devait pas se laisser aller à des songes trop sombres pour ne pas sombrer justement avec. Même si elle devait faire face. Un juste équilibre aussi.

« -Il faut savoir faire un juste dosage des deux. Et je ne vous trouve pas de si désagréable compagnie, car crois moi je serai déjà partie humaine. C'est juste qu'il peut être parfois difficile de vivre, non par choix, tous ensemble, dans la peur des lendemains. Mais nous sommes tous dans ce cas. Et se rappeler que la mauvaise parole des uns peut être lié à cela. Ou bien à un fichu caractère. »


Et il y en avait. Puis mélanger trois races ensemble,il y avait des ratés parfois.

« -Et oui il y a de l'espoir dans chaque jour que les Esprits font. Nous nous réveillons plus forts des épreuves de la veille. »

Et ils devaient tous se rattacher à ces petites choses.

« -Le temps laisse des marques sur nos vie, nos corps. La guerre encore plus. Mais au fond de toi tu es la même. Gardes-tu les mêmes idéaux ? Les mêmes rêves ? Les mêmes envies ? Tu as vécu de nombreuses choses depuis le début de ta vie ? De ta présence ici. Rien n'est immuable. Pas même le désert. »

Celui-ci était autre fois bien autre. Une autre vie pour ce lieu, autrefois riche et dense. Et même depuis leur arrivée, la ville avait grandit, des champs et cultures poussaient, et le sable se promenait au gré du vent.

« -Mais tu peux être fière. Déjà tu es ici à tenter de sauver la vie, la liberté, le bonheur. Ce n'est pas rien. Il faut avoir du courage pour se regarder en face et s'avouer de telle chose. Mais l'impatience dont tu fais preuve, démontre que tu as envie d'avancer encore plus. N'est-ce pas une bonne chose ? »

La dragonne pensait bien que si. Mais c'était là le propre des humains. A toujours vouloir plus, là et maintenant.
Mais pour le moment, le temps était à s'enlever de l'esprit les questionnements de leur âmes. Et Isyndar se dressa sur ses pattes.

« -Avec plaisir fille de la nuit, comparse des pensées profondes. »

La jeune fille reprenait de l'écaille du dragon ou du poil de la bête. Et c'était une bien bonne chose. La nuit pouvait laisser aller aux songes, mais il fallait aussi qu'elle permette de prouver le courage des protégés en chaque instant. Lutter, survivre, avancer il y avait de quoi perdre espoir, et là l'humaine prouvait qu'elle en gardait une once en elle. Même si elle en doutait.
Elle s'avança près de l'humaine et pose le bout de son museau sur sa main avant de souffler aussi fort qu'elle pouvait dans le liquide précieux. Une sorte de libération de l'âme et de l'esprit, laissant les ondulations de l'eau amener au loin leurs soucis.

Se reculant, Isyndar demanda curieuse.

« -Qu'étais-tu dans une autre vie ? Soldat au service des hommes ? Ou bien fermière pour nourrir ton peuple ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Empty
MessageSujet: Re: Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Miroir miroir, dis moi qui je suis...[Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je suis libre comme l'air
» LIBERTE un bien grand mot
» ( Diarie) Je suis libre comme le vent ( rp fini !!) :)
» Le regard est'il le miroir de l'âme ????
» "Je suis un libre penseur, un trublion, un emmerdeur..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-