Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Par le feu et le sang [PV Skade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kylian Wallam
Kylian Wallam
Mon identité
Mes compétences


Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeLun 27 Avr 2015 - 21:00

An 5 de l'âge d'obsidienne – 5 janvier.


Trois ans. A l'échelle d'une vie vampirique, trois années ne représentaient guère plus qu'un battement de cils, une durée presque éphémère en comparaison de siècles, voir pour de millénaires pour les plus anciens, d'existence. Pourtant, ces trois dernières années avaient certainement été les plus longues que le jeune renégat vampirique avait pu vivre. En seulement trois ans, il avait vu plus de violence et de malheur qu'il n'en avait connu au cours des vingt décennies qui les avaient précédés. La vie dans les sombres galeries du royaume vampirique, la guerre menée par Lorenz face à l'empire Kohan ou même le débarquement des Alayiens, aucune de ces terribles périodes de l'histoire ne pouvait ne serait-ce qu'envisager rivaliser avec ce qu'était devenue la vie en Armanda depuis que Vraorg avait été libéré. La vie en Armanda. En vérité, une vaste plaisanterie et pour cause : on ne vivait plus en Armanda. On y survivait... un peu... on y mourait... beaucoup. Difficile pourtant de déterminer avec justesse qui de ceux qui partaient ou de ceux qui restaient étaient les véritables chanceux, tant la mort semblait parfois châtiment plus souhaitable que la vie. Après tout, les morts ne souffraient plus, eux.

« Commandant Wallam ? Il vous attend. »

Cela faisait trois ans que le titre de commandant était venu précéder son nom dans la bouche de la plupart de ceux qui s'adressaient à lui, et il ne s'y était toujours pas habitué. Sans doute ne s'y habituerait-il jamais totalement, mais fallait-il vraiment s'en étonner ? Il éprouvait une telle haine pour ce que ce titre avait fait de lui, pour les actes qu'il avait commis en vertu de ce grade, comment pourrait-il jamais accepter de se reconnaître dans ce rôle qui lui avait été imposé ? Question sans réponse, il le savait, ce d'autant plus quand, douce et cruelle ironie de la chose, il s'était farouchement accroché à ce titre honni. Principalement dans les premiers temps de cette nouvelle ère de ténèbres, certains avaient en effet prétendus le lui ravir, pour s'octroyer le pouvoir et les privilèges qui étaient les siens dans la Théocratie. Mais tous ceux qui s'y étaient essayés avaient péris de sa main, sans aucune exception, car de ce titre dépendait désormais la place que le vampire occupait dans l'empire de Vraorg. Et de la place qu'occupait le vampire dépendait la vie, ou plutôt la survie, de sa princesse, était-il encore besoin d'en écrire davantage ?

Réprimant un soupir affligé, Kylian chassa ces tristes pensées et suivit le serviteur chargé de le mener face au nouveau maître d'Armanda. L'entretien fut particulièrement bref, comme l'avaient été tous ceux que le sombre garde et son maître avaient échangé : Vraorg ordonnait, il exécutait, on ne pouvait envisager relation plus simple. Ce jour-là, celui qu'on appelait le dragonnier des tempêtes quitta la salle d'audience avec pour mission de se rendre dans un village accusé de soutenir le protectorat. Comment ? Pourquoi ? Ces questions ne le concernaient pas. Les inquisiteurs s'étaient chargés d'enquêter et d'accuser, son rôle à lui se limitait à faire en sorte que ce village ne puisse perpétrer plus longtemps de tels actes de trahison.

A présent qu'il avait pris connaissance de ses ordres, le vampire ne perdit pas de temps et dirigea ses pas vers l'une des plus hautes tours de la forteresse, en gravissant les escaliers pour finalement venir se présenter sur un vaste balcon, lequel offrait une vue aussi triste que spectaculaire sur ce qu'était devenue Gloria, anciennement Magnifique, aujourd'hui Dépravée. Son regard autant que son esprit se tournèrent alors vers la sombre et massive silhouette de la plus terrifiante arme de guerre que comptait l'armée du Voleur de Coeur, siégeant à l'extérieur des murs pour y attendre son lié. D'une étreinte mentale, ce dernier lui fit savoir qu'il était prêt à la rejoindre, puis attendit silencieusement que la colossale créature se fut approchée pour bondir dans sa direction, s'aidant de sa magie pour franchir la distance qui les séparait encore et prendre rapidement sa place à ses côtés.

* Nous allons vers l'est, si tu veux bien. Un village n'a pas su apporter son aide au protectorat sans se faire remarquer... *

Il n'avait nul besoin d'en dire plus, ce n'était pas la première fois qu'un tel fardeau leur était dévolu et la dragonne comprendrait parfaitement la raison pour laquelle ils se dirigeraient dans cette direction, aussi le dragonnier n'avait-il plus qu'à faire partager à sa liée l'image de la carte sur laquelle lui avait été indiqué l'emplacement du village en question.


Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna1_zpsv1eypj5r

Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna2_zpshhfolblw

Merci à Achro pour les signatures ♥


Par le feu et le sang [PV Skade] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.


Dernière édition par Kylian Wallam le Jeu 30 Avr 2015 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeMer 29 Avr 2015 - 13:09


Elle ne bougeait pas car elle n'avait aucune raison de bouger. Si elle se refusait à céder même sous l'esclavage qu'on lui imposait, elle n'avait pourtant pas envie de faire le moindre effort pour le moment. Parfois, lorsqu'une infortunée créature bipède passait près d'elle, sans le vouloir le plus souvent, elle tâchait de se montrer aussi pacifique et accueillante que possible. Parfois, elle les aidait. Elle usait de son souffle de soin ou permettait qu'ils recueillent le fruit de l'enrichissement naturel que sa présence provoquait sur la végétation. Parfois, elle protégeait un petit accidentellement sortit des masures pitoyables à l'extérieur de l'enceinte en claquant des crocs contre les loups vampires. Ce n'était que peu de choses comparé à ce que le traitre aux écailles incolores lui avait fait faire, mais c'était offert de bon cœur néanmoins. Maintenant plus encore qu'auparavant, elle prenait le peuple humain en affection. Et en pitié. Autant que son cœur de dragonne le pouvait. Les habitants des masures vivaient dans son ombre en permanence, ils avaient appris à faire avec et à ne plus la craindre autant. Elle tenait les prédateurs à l'écart, et parfois, elle claquait des crocs contre un vampire venu du haut de la ville et qui maltraitait les humains qu'elle avait pris sous son aile. Pour tout cela, elle n'avait guère besoin de bouger.

Elle bougeait davantage lorsque Kylian venait à elle, mais ce n'était pas souvent. Il avait tellement de devoirs à accomplir dans la ville haute. Stupides devoirs, mais qu'y pouvait-elle ? Il lui manquait. Elle se sentait terriblement seule. Même les visites des autres dragons, rares, ne l'aidait pas. Elle s'en voulait. Contre Vraorg elle n'avait rien pu faire et elle s'en voulait, et elle était en colère. Si seulement elle avait eu la moindre possibilité d'échapper au traitre, elle l'aurait trouvé et l'aurait ensuite écharpé. Il n'était pas un dragon et certainement pas un Dieu. Il était une abomination et il voulait faire des siens des esclaves. Il avait corrompu son dragonnier. Parce que tout ça, tout ce que Kylian faisait, ce n'était pas sa faute. Au début elle en avait voulu à la femelle, Esmelda, parce que c'était son moyen de pression sur lui. Puis elle s'était faite une raison. Ce n'était pas sa faute non plus. C'était la sienne. Elle aurait dû pouvoir le vaincre. Elle aurait dû pouvoir le tuer. Pourtant elle n'avait pas pu. Quand elle y pensait, peut-être aurait-il mieux valu qu'elle n'approche pas, jusqu'à rencontrer les esprits, au moins. Mais elle n'était pas faite ainsi, et son lié était en danger. Alors elle avait attaqué. Elle n'aurait pas dû.

Un contact, soudainement, contre son esprit. Kylian. Elle le reconnaissait aisément. Une réponse de sa part, lasse, avant qu'elle ne daigne bouger pour se rapprocher de lui et lui permettre de s'installer sur son dos. < Ma volonté est-elle vraiment sollicitée ? > souffla-t-elle dans son esprit, désabusée. Qu'elle le veuille ou non il faudrait bien qu'elle le fasse. A l'image de la carte, elle acquiesça et ouvrit ses immenses ailes, engloutissant le piètre soleil des lieux tandis qu'elle prenait son essor vers le ciel. Même celui-ci lui semblait à présent fermé et porteur de chaines, de limites. Elle n'était pas faite pour la servitude, elle était libre, sauvage… Pour autant, regrettait-elle son dragonnier ? Non pas vraiment. Verith n'en avait pas et il subissait un sort semblable sinon pire. Au moins partageait-elle un tant soit peu ses affres avec son lié. Le voyage ne prendrait pas longtemps, comme à chaque fois. Après un temps de silence en vol, elle finit par prendre la parole pour l'occuper.

Elle lui raconta, avec peu de mots mais beaucoup d'images et de sensations, ce qu'elle voyait tous les jours, là au dehors. La petite vie misérable des humains dans les masures. Elle s'attarda sur des détails en apparence futile mais qui restaient remarquables pour un être dans sa situation. Le bleu un peu plus clair tel jour, une plante qui parvenait à pousser, malgré l'invasion des marais, un oiseau qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps, ou une enfant s'approchant plus près d'elle que les autres… puis au bout d'un moment, elle fit dévier le sujet < Cela fait un moment que je n'ai pas vu Cynoë. Esmelda et lui vont-ils bien ? >


HRP : Si quoi que ce soit ne te va pas n'hésite pas catkiss
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
Kylian Wallam
Mon identité
Mes compétences


Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeLun 4 Mai 2015 - 20:59

L'ironie emprunte d'amertume dont se drapait la question que formula sa liée en réponse à la requête du dragonnier n'échappa certainement pas à l'attention du premier concerné. Il la connaissait suffisamment pour savoir qu'elle n'apprécierait pas l'entendre s'excuser, après tout, il n'était pas responsable des agissements de Vraorg, du moins pas totalement. Mais il n'en ressentait pas moins un fort désagréable sentiment de culpabilité envers sa liée, d'une part parce que dans son ignorance il avait effectivement aidé à faire libérer le Dragon Blanc, et d'autre part parce qu'il ne pouvait tout simplement pas faire autrement que de se sentir responsable. Skade était tombée sous l'influence des terribles pouvoirs du voleur de coeur après avoir tenté de venir en aide à son vampire, si seulement celui-ci avait été plus... plus clairvoyant... alors peut-être aurait-il pu éviter de voir la fabuleuse matriarche réduite à l'état d'esclave. Peut-être. Instinctivement, le vampire glissa la main entre deux des larges plaques d'armure qui protégeaient sa lié, cherchant un contact direct avec les chaudes écailles de la dragonne pour y glisser une caresse d'encouragements et d'excuses tout à la fois. Il ne lui répondit qu'avec un murmure à peine audible, honteux lui-même d'avoir à proférer de tels mots :

« Pas vraiment, non... »

Pas plus la dragonne que son dragonnier n'avaient voix au chapitre, Vraorg était seul maître en son royaume et eux ne pouvaient qu'exécuter docilement la volonté de ce dernier, sous peine d'encourir de terribles châtiments. Ou plus précisément sous peine de faire encourir les souffrances en question à ceux qui leur étaient chers, le Blanc maîtrisant parfaitement l'art de la cruauté dans toute sa quintessence. Toutefois, l'écailleuse sembla avoir cerné les tristes pensées qui animaient l'esprit de son lié et Kylian put rapidement sentir l'esprit de la dragonne se resserrer sur le sien pour y glisser des images et sensations ternes en apparence, mais qui toutes recelaient une note plus encourageante, anodine mais bienvenue en ces temps où le moindre espoir semblait vain. Le vampire se fendit d'un discret sourire, laissant son esprit exprimer sa gratitude mieux que n'auraient pu le faire les mots dont usait normalement le langage qui était le sien. Il retrouva cependant rapidement son sérieux tandis que la Mère des Tempêtes abordait le sujet de la princesse et de son jeune lié, répondant avec une triste mélancolie :

* Aussi bien qu'il est possible d'aller quand on vit sous le joug d'un dragon voleur de coeur, je suppose. Cynoë est devenu un dragon splendide et vaillant, mais Esmelda m'inquiète, je la soupçonne... enfin, j'ai peur qu'elle se méfie de moi... pas volontairement bien sûr, mais je sens bien que je la mets parfois mal à l'aise... Souvent même. *

En même temps, pouvait-il vraiment le lui reprocher ? Au vu de ce que Vraorg avait fait de lui, le vampire lui aussi éprouvait de plus en plus de difficultés à se sentir à l'aise avec lui-même. Et il pouvait bien essayer d'éloigner son esprit de ce qu'il accomplirait une fois encore dans les heures à venir, il n'en demeurait pas moins vrai que ce qui à cet instant encore répondait à la définition d'un paisible village sans histoire ne serait plus guère qu'un champs de ruines fumantes parsemés de corps sans vie lorsqu'il en repartirait. A cette pensée, le vampire inspira profondément et laissa échapper un soupir plus profond encore :

« Je hais ce que je suis devenu. »

Et le mot lui paraissait encore trop faible, mais il n'avait pas le temps de plus s'épancher : Skade volait vite, le moindre battement de ses ailes suffisant à lui faire franchir plusieurs kilomètres, et Kylian pouvait déjà deviner en contrebas les silhouettes plus sombres des toits d'un village. Sans qu'il put vraiment l'expliquer, le vampire se laissa caresser par l'espoir que les habitants aient pu être averti d'une quelconque façon et ainsi évacuer les lieux, mais autant les volutes de fumée s'échappant de quelques cheminées que les lueurs aux fenêtres indiquaient assez clairement qu'il y avait de la vie dans cet endroit. Et cette vie déplaisait à son maître. Réprimant une nouvelle sensation de malaise, le dragonnier pressa son esprit contre celui de sa liée pour l'informer :

* Vraorg a expressément demandé à ce que je lui ramène la tête du bourgmestre. *

Sous-entendu, impossible d'écraser le village sous un torrent de flammes pour s'en retourner en oubliant aussi rapidement que possible ce qui s'était déroulé ici. Kylian conserva le silence tandis que la dragonne se posait à distance raisonnable du petit bourg, sa masse imposante faisant trembler la terre jusqu'à plusieurs lieues à la ronde et ce quand bien même elle s'efforçait de faire preuve de délicatesse. Peu importait pourtant qu'ils soient ou non repérés en vérité, depuis l'apogée du règne de Vraorg, les habitants avaient appris à ne plus s'inquiéter de ce qui pouvait se passer à l'extérieur une fois la nuit tombée. Et si rares seraient ceux qui trouveraient le courage de risquer un regard au dehors, moins nombreux encore seraient ceux qui essaieraient de s'interposer. A cette pensée, Kylian déglutit péniblement : sur l'ensemble de la population, combien étaient véritablement partisans du protectorat et donc les ennemis du Dragon Blanc ? Combien seraient d'innocentes victimes sacrifiées par la cruauté d'un souverain qui s'encombrait peu de causer des dommages collatéraux en ordonnant à ses sbires de raser tout un village pour n'en débusquer qu'une poignée de rebelles ?

* La demeure du bourgmestre se trouve probablement près du centre du village, tu peux m'attendre ici si tu préfères, je ne serais pas long. *

Dans le cas contraire, il était toujours possible de réduire la taille de la dragonne pour lui permettre d'accompagner le vampire sans risquer tout dévaster avant que le sombre garde n'ait obtenu ce qu'il avait été envoyé chercher.


Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna1_zpsv1eypj5r

Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna2_zpshhfolblw

Merci à Achro pour les signatures ♥


Par le feu et le sang [PV Skade] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeJeu 7 Mai 2015 - 19:41


Cynoë était un peu devenu son propre petit, aussi était-il plus que normal qu’elle s’inquiète à son sujet. Et même sans cela… quand elle avait accompagné le groupe jusque devant les galeries des vampires, quand elle les avait laissé s’enfoncer dans ce lieu atroce, pour réveiller cette chose atroce qu’était Vraorg, elle avait eu ses doutes, ses fautes. Depuis… non elle ne l’avait pas beaucoup vu, il était resté longtemps à l’arrière avec sa dragonnière et lorsqu’il avait pris son essor elle n’était pas là. Alors oui, elle se posait des questions, c’était normal, non ? Si elle avait pu éviter au tout petit d’être réduit en esclavage elle l’aurait fait de bon cœur, même en se sacrifiant. Il était plus important qu’elle. Et la princesse… et bien, elle ne pouvait que s’en soucier puisqu’elle était une amie, et la femelle de son dragonnier. Ce à quoi il tenait, elle y tenait également, pour la plupart en tout cas. Alors oui, la demande était sincère, et la réponse l’intéressait. Elle écouta donc la réponse sans un mot, son vol paisible malgré la sinistre besogne qui les attendaient. Elle ne dit rien non plus une fois qu’il eut finit. Que pouvait-elle en dire ? Elle n’était pas hypocrite, Esmelda avait raison de se méfier. Ce n’était pas la faute de son vampire évidemment et c’était cruel pour lui, mais pas moins vrai pour autant. D’ailleurs la vérité n’était que rarement agréable.

Elle gronda lorsqu’il reprit la parole, et cette fois, fit claquer sèchement sa voix mentale < Tu n’es rien devenu ! Tu es contraint d’accomplir de mauvaises actions, c’est un fait mais tu ne deviendra quoi que ce soit que si tu embrasses ce que tu fais et y trouve du plaisir ! > Elle laissa un instant passé, puis reprit avec plus de douceur, comme si cette douceur arrivait à retardement, mais c’était presque naturel puisqu’elle était avant tout une dragonne sauvage, qui ne s’était jamais soucier de quoi que ce soit de bipède avant lui. < Kylian… Si tu commences à haïr ce que tu es, à TE haïr, alors il aura non seulement gagné la domination de ces terres, mais il aura également commencé à ronger autre chose. Un autre royaume. Celui de ton âme et de toutes celles des bipèdes et des dragons. Ne le laisse pas t’ôter le peu qu’il te reste, je t’en prie… Je ne te demande pas d’accepter ce que tu fais, je suis même contente que tu ne te laisse pas corrompre, mais il y a d’autres façons de corrompre, plus subtiles, plus sinueuses… > Elle donna un puissant battement d’aile qui les fit avancer de plusieurs dizaines de lieu avant de conclure simplement < Je t’aime, moi, petite chose > Oui, elle l’aimerait toujours, quoi qu’il arrive.

A la précision, elle ralentit < D’accord… > Elle aurait autant préféré les baigner de feu. Ils seraient morts presque immédiatement, sans douleur. Mais évidemment, Vraorg était cruel. Ne cherchant pas à cacher ses pensées, elle s’intéressa plutôt au village. Après un instant, elle se posa enfin, lourdement, quoi qu’essayant d’être délicate. Lentement, son esprit reflua en elle. Elle était toujours présente pour le vampire, mais pas autant, pas de façon aussi ouverte. Mieux valait pour le moment, quoi qu’elle le soutint sans faillir. < Non, je viens avec toi. Je refuse que tu accomplisses seul cette besogne > On le laissait déjà bien assez seul comme cela. Grâce à lui, elle accomplit alors, lentement, la magie qui devait lui donner une taille beaucoup plus réduite. Pour l’occasion, elle choisit un aspect de jeune dragonne, par précaution. Savait-on jamais, si un rebelle ou deux tentaient de s’en prendre à son vampire. Fort heureusement pour elle, son armure magique pouvait se réduire également, pour s’adapter à elle, aussi disposerait elle encore d’une bonne protection.

Une fois réduite, elle étira ses ailes avant de les reployer nettement autours de son corps caparaçonné. < Allons-y, plus vite nous en aurons fini mieux cela vaudra ! > Et elle vint accoler Kylian, marchant avec lui vers le petit village. Ils pénétrèrent ensemble entre les premières maisons et elle huma l’air, sa queue ondoyant derrière elle comme un balancier. Il y avait des odeurs caractéristiques d’humains et d’animaux, et de la terre des champs que cultivaient les paysans, mais pas seulement. < Ça sent la peur… > C’était aigre et frais, répugnant à son avis mais pas surprenant en revanche. Elle tendit le cou lorsqu’ils arrivèrent enfin au milieu du petit amant de nids d’humains. < Celle-ci ? > Elle envoya l’image d’une maison de la ‘place’ comme ils appelaient ça, une maison un peu mieux bâtie que les autres avec une porte à haut linteau et qui était éclairée plus vivement que les autres, comme si un grand feu brûlait dedans. Elle n’avait jamais vu de villages bipèdes de près, aussi devinait-elle simplement par logique, puisque les bipèdes chefs aimaient bien avoir des nids plus grand que ceux des autres.

< Tu veux que je les fasses sortir ? > Un rugissement bien placé devrait faire l’affaire…
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
Kylian Wallam
Mon identité
Mes compétences


Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeMar 12 Mai 2015 - 21:09

A n'en pas douter, Kylian connaissait la Mère des Tempêtes mieux qu'aucun autre bipède n'aurait pu le prétendre, peut-être même la comprenait-il mieux que les dragons eux-mêmes. Doux privilège réservé à celui qu'elle avait choisi pour lié d'âme, il avait pu au fil du temps découvrir non seulement la douceur et la bienveillance, la sagesse et la patience, mais aussi et surtout le coeur débordant d'amour que la dragonne dissimulait habilement derrière son tempérament sauvage et indomptable. Tempérament qui ne manqua d'ailleurs pas rapidement se manifester tandis que l'écailleuse réagissait au commentaire qu'avait laissé échapper le vampire. Ce dernier grimaça brièvement sous l'impact du grondement contrarié que sa liée fit claquer dans son esprit pour le sermonner ou plus exactement, pour le réconforter comme seule pouvait le faire une digne souveraine des nuées. Depuis leur première rencontre, depuis qu'elle avait décidé de prendre son sous aile un misérable petit vampire qui n'avait pas trouvé plus élégante façon de la saluer que de régurgiter devant elle le sang d'un sanglier malade, la dragonne avait en effet toujours eu le don de raviver l'estime qu'il pouvait avoir de lui-même. Et ce talent qui lui était propre, l'écailleuse le mit une fois encore à profit, plongeant l'esprit de son dragonnier au coeur d'une réflexion qui le préoccupait encore tandis qu'il aidait sa liée à recouvrer de plus modestes dimensions. Il ne voulait certainement pas se laisser corrompre, il en avait déjà fait l'expérience en laissant un certain diamant de pureté altérer ce qu'il avait été et n'avait aucune envie de réitérer pareille sottise en offrant à Vraorg la possibilité d'en faire autant. Il était prisonnier, tout comme l'était sa liée, tout comme l'étaient la princesse et Cynoë, tout comme l'étaient les malheureux qui en ce moment même mourraient à Morneflamme. Un prisonnier certes plus chanceux que les autres, du moins s'il était vraiment possible de qualifier de chance le fait de servir les desseins du Dragon Blanc, mais un prisonnier malgré tout et c'était bien cela qu'il devait garder à l'esprit.

Ainsi plongé dans ses pensées, Kylian ne remarqua pas immédiatement que sa liée avait achevé sa transformation et il fallut un encouragement de la part de la dragonne pour le ramener à de plus présentes préoccupations. Ceci accompli, dragonne et dragonnier purent s'avancer lentement vers le village, l'ancien renégat profitant de ces quelques centaines de mètres pour glisser une confidence mentale à sa liée :

* Mon âme restera à jamais ton royaume, ma liée, et je ne laisserais aucun autre dragon, plus encore un voleur de coeur, s'approprier ce qui t'appartient. *

Il ponctua ses mots d'une étreinte mentale avant de se concentrer sur la sombre besogne qui les avait amené ici, laissant à ses sens de prédateur le soin de le renseigner sur ce qui les entourait. Sans surprise, sa vue ne découvrit que des portes et des volets de bois soigneusement fermés, ne laissant filtrer que la discrète lueur de feux de cheminée hâtivement occultés à leur approche. Son ouïe ne décela que le battement de coeurs effrayés, anxieusement réfugiés derrière les murs de demeures qui n'apportaient qu'une protection bien illusoire. Son odorat, enfin, enivra les plus primaires instincts du vampire qu'il était d'une odeur bien connue et particulièrement appréciées par la majorité de ses pairs, odeur que l'écailleuse fut la première à nommer, odeur de peur.

* Ils savent que Vraorg ne déplace pas le commandant de sa garde et sa liée pour une visite de courtoisie, ils savent que nous laisserons des morts derrière nous. Ils ignorent juste combien. *

Difficile de totalement occulter le sentiment de culpabilité qui vint l'étreindre au moment de prononcer ces derniers mots, mais ils n'en continuèrent pas moins de remonter le long de la rue principale qui traversait la bourgade. Personne ne se risqua à les interpeller ou même à les croiser, exception faite d'un chat qui repartit bien vite chasser ses souris sans plus s'intéresser à eux. Un peu plus loin, le duo déboucha finalement sur la place centrale du village, déserte à cette heure tardive. D'un hochement de tête, Kylian confirma silencieusement l'hypothèse qu'avait émise sa liée à propos de l'habitation que devait occuper le bourgmestre. Ils s'en approchèrent et le sombre garde vérifia instinctivement que son épée coulissait librement dans son fourreau, puis prit une profonde inspiration avant de rejeter l'offre de la dragonne :

* Non, je préfère... régler ça... à l'intérieur. *

Joignant le geste à la parole, il s'avança vers la demeure du bourgmestre et frappa trois coups secs contre le bois de la porte avant de s'annoncer et d'exiger qu'on vint lui ouvrir. Il ne reçut aucune réponse, comme il s'y était attendu, aussi glissa-t-il un rapide regard à sa liée avant de forcer la porte d'un solide coup d'épaule et entrer. Dès son premier pas à l'intérieur, Kylian déboucha dans une large salle simplement mais confortablement meublée, probablement la pièce à vivre de la maison. Quelques chaises, une grande table et plusieurs coffres ou armoires pour le rangement, l'aménagement était certes très éloigné du luxe ostentatoire des palais richement décorés de la noblesse, mais il n'en demeurait pas moins représentatif du poste de petit bourgeois qu'occupait celui qui vivait ici... avec sa famille. C'était même la première chose que le sombre garde avait pu remarquer à son entrée : les trois silhouettes réfugiées près d'un fauteuil situé non loin de l'âtre de la cheminée. Le bourgmestre s'y tenait assis, tandis que sa femme attendait debout derrière lui, portant entre ses bras un petit garçon âgé de moins d'une dizaine d'années. Les deux premiers regardaient leur sinistre invité avec nervosité tandis que le troisième avait réfugié son visage dans le creux du cou de sa mère. Le vampire sentit distinctement son estomac se nouer face à ce tableau, mais il se ressaisit rapidement et décrispa les mâchoires pour prendre la parole, saluant avec fermeté :

« Bourgmestre... Madame... »

Pas l'un plus que l'autre ne répondit. Son regard se fit alors plus acéré tandis qu'il dévisageait l'homme assis dans son fauteuil et poursuivait, éludant magistralement les détails qui étaient venus troubler son entrée pour aborder la raison de sa présence devant eux :

« L'inquisitrice Aerin a réuni les preuves de votre trahison, nous savons que ce village alimente les efforts de la résistance connue sous le nom de Protectorat et cette situation déplaît au seigneur Vraorg. Je suis venu y mettre un terme... définitif. »

Le vampire distingua nettement le frémissement nerveux qui agita la joue du bourgmestre tandis que celui-ci levait les yeux vers son épouse et l'invitait à se retirer pour mettre l'enfant au lit. D'un regard, Kylian lui en donna l'autorisation et attendit patiemment que la jeune femme eut disparu par la porte du fond pour ramener son attention sur le chef de village, lequel répondit finalement :

« Vraorg n'est un seigneur que pour les lâches de votre espèce, vampire ! Vous pouvez me tuer, un autre prendra ma place. Nous ne cesserons jamais de lutter ! »

« J'admire votre courage, bourgmestre. Croyez bien que je suis désolé que vous vous soyez fait prendre. »

« Pas autant que moi, Wallam-le-Sombre, pas autant que moi... »

Les derniers mots s'étaient accompagnés d'une subtile variation dans l'intonation de la voix, à peine perceptible mais non moins suffisante pour éveiller la méfiance du vampire. La seconde suivante ne fut dès lors plus guère qu'un duel de réflexe, le bourgmestre se révélant subitement un adversaire plus coriace que l'envoyé de Vraorg n'avait pu le supposer : habile maître mage, l'humain semblait décidé à défendre chèrement sa vie, concentrant sa magie pour projeter un puissant sort de lisière d'eau en direction de son bourreau, lequel n'esquiva la trombe aquatique que par la grâce d'un leste bond en travers de la pièce. Toutefois, le bourgmestre ne s'arrête pas en si bon chemin et poussa même son avantage, profitant de ce que le vampire récupérait son équilibre pour déchaîner un nouveau sort. Après l'eau, ce fut avec une fureur de glace suffisamment puissante pour contraindre sa cible à se protéger derrière un trou ténébreux qu'il attaqua. Réprimant un juron, Kylian dut concentrer toute son attention sur sa défense pour ne pas risquer se faire écharper par la tornade givrée qui dévasta la pièce, et ne put empêcher la fuite du fugitif qui disparut rapidement vers l'arrière de la maison.

* Skade ! Ils essaient de s'enfuir par les jardins ! *

En fait de fuite, il s'agissait plutôt d'une véritable embuscade, comme le confirmèrent d'ailleurs rapidement les bruits des volets s'ouvrant à l'étage supérieur pour dévoiler des arbalétriers suffisamment déterminés – ou inconscients – pour braquer leurs armes en direction de l'écailleuse qui demeurait encore à l'extérieur. Dans le même temps, à l'intérieur, ce fut une poignée d'hommes d'armes qui déboula bientôt lames au clair, avec l'intention plus qu'évidente de s'interposer entre le vampire et ceux qu'il poursuivait.


Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna1_zpsv1eypj5r

Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna2_zpshhfolblw

Merci à Achro pour les signatures ♥


Par le feu et le sang [PV Skade] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeLun 18 Mai 2015 - 22:23


Un ronronnement ponctua l’affirmation que son âme serait toujours sienne. Ah cela ! Il valait mieux ! Vraorg ou pas, elle ne laisserait personne lui voler l’âme de son lié. C’était son bien, à elle, et à personne d’autre. Pas même à Esmelda. Et son âme à elle, lui seul pouvait prétendre la posséder. Comme de juste d’ailleurs. Ensemble ils étaient plus fort… comme les dragonniers tous ensemble étaient plus fort. D’ailleurs, est-ce que ça ne pouvait pas être une façon de se défaire de Vraorg ? Après tout, Edwyn avait dit que la magie des dragonniers était faite pour vaincre les esprits. Le Voleur de cœur était simplement une créature qui avait volé le pouvoir d’un Esprit, rien de plus. Il était bien possible, alors, qu’une réunion de tous les dragonniers et dragons, soit capable de vaincre l’abomination… Mais hélas, encore fallait-il parvenir à réunir ces individus, ce qui était impossible en l’état. C’était pour cette raison qu’elle ne fit pas part de son idée à Kylian pour le moment, préférant attendre. A la place, elle lui étreignit l’esprit sans cesser de marcher.

En sentant sa culpabilité à l’égard du village, elle l’étreignit d’ailleurs plus férocement. Il ne fallait pas qu’il vacille. Oui c’était terrible, de devoir sacrifier ces humains, même elle voulait bien l’admettre, et pourtant il le fallait bien. L’utopie selon laquelle on pouvait obtenir un lendemain meilleur sans rien sacrifier, c’était bon pour les petits des bipèdes, rien d’autre… La nature n’était faite que d’un combat perpétuel et ce serait la même chose ici. Il n’y avait rien d’autre à en dire. < D’accord > fit-elle simplement en avançant avec lui vers la porte de la demeure. Plus vite ce serait fait, plus vite ils repartiraient… Muette tandis qu’il faisait face à la famille humaine, elle n’en huma pas moins l’air attentivement. Elle n’aimait pas beaucoup cette situation, ni l’attitude de l’humain. Oh certes il pouvait être courageux mais… tout de même ! Cependant, elle devait reconnaître qu’il était plein d’aplomb, même si cela la rendait méfiante. Dommage qu’il se soit fait prendre, effectivement…

Surprise par l’attaque, elle eut cependant le soulagement de voir son vampire se protéger. Mais quand elle comprit qu’il était tombé dans un piège, sa colère ne tarda pas. Poussant un rugissement furieux, elle se projeta vers le haut, relativement à l’abri et atteignit la première fenêtre. Elle harponna de ses crocs l’humain qui s’y trouvait tandis que son armure luisait soudaine d’une blancheur si absolue qu’elle condamna les autres à l’aveuglement tandis qu’elle déchirait la chair de sa proie. Les crocs rougit de sang, elle gonfla les poumons un bref instant et relâcha une gerbe de flamme mouchetée de gris qui enflamma la demeure immédiatement. Pour autant, elle ne s’attarda pas et traversa l’étage de bout en bout pour défoncer une fenêtre de l’autre côté et s’envoler à la poursuite du mage qui avait organisé tout cela. Les arbalétriers aveugles n’étaient plus une menace réelle, et les épéistes, Kylian s’en chargerait, elle en était certaine… restait donc à rattraper l’humain.

En le voyant s’éloigner par bonds magiques, elle gronda et fonça en piquer, bien décidée à l’attraper et à le ramener. Kylian ne devait pas faillir !
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
Kylian Wallam
Mon identité
Mes compétences


Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeSam 30 Mai 2015 - 12:09

A supposer que le rugissement furieux qui s'éleva soudain à l'extérieur de la demeure du bourgmestre ne fut pas assez éloquent, le crépitement du feu ravageant l'étage et l'effondrement du mur que traversa l'écailleuse pour se lancer à la poursuite du fuyard ne manquèrent pas signaler son courroux à qui l'ignorait encore. Toute la maison sembla d'ailleurs trembler face à la colère de la Mère tempête, les massifs murs de pierre laissant s'échapper des traînées de poussière peu rassurantes tandis que le bois de la charpente craquait sinistrement sous les flammes qui le rongeaient. Au rez-de-chaussée, humains comme vampire furent brièvement déséquilibrés mais les réflexes naturels du prédateur lui permirent d'être le premier à se rétablir. Avec toute la vélocité que son corps était capable de démontrer, Kylian s'élança vers les épéistes qui prétendaient lui barrer le chemin et en disposa à l'aide d'un sort de confusion bien placé. Ainsi influencés par la magie du dragonnier vampirique, les soldats furent incapables de l'empêcher de passer et se regardèrent les uns les autres, la raison d'être de leurs épées semblant soudain leur échapper totalement. L'un d'eux était si troublé qu'il s'excusa platement lorsque le vampire l'écarta pour se dégager l'accès à la porte par laquelle s'était enfoui le bourgmestre. Un solide coup d'épaule régla la question d'un verrou éventuel et lui permit de rejoindre les jardins, son regard acéré perçant aussitôt les ténèbres de la nuit pour venir se poser sur la massive silhouette de sa dragonne et en particulier sur l'ombre du bipède qui frétillait entre les pattes de l'écailleuse tel un poisson prit dans les filets d'un pêcheur. Quelques bonds agiles permirent au dragonnier de rejoindre rapidement sa liée, son esprit se pressant contre le sien pour vérifier qu'elle n'avait pas été blessée :

* La prochaine fois que je suis assez idiot pour croire qu'un partisan des Protégés se laissera exécuter sans opposer de résistance, rends moi service, donne moi un grand coup de patte sur le crâne. Est-ce que tout va bien ? *

Il n'eut cependant guère l'occasion de s'attarder sur sa réponse, la faute à leur prisonnier qui à force de se débattre était parvenu à se libérer des pattes de l'écailleuse, sacrifiant sa cape, une sacoche et un peu de son cuir chevelu au tranchant des griffes qui le maintenaient prisonnier. Il ne se sauva pas bien loin cette fois, trébuchant sous l'effet de sa propre panique avant de ramper misérablement comme si le moindre centimètre de distance eut été un espoir supplémentaire de voir sa vie épargnée.

« Traîtres ! Lâches ! Monstres ! Vous êtes ... A mort le Blanc ! A mort Vra... o... eurghhh... »

La fin de sa phrase se perdit dans un hoquet sanglant tandis que son regard s'écarquillait en une grimace de stupeur et de douleur mêlées. Un voile terne glissa alors devant les yeux du bourgmestre dont l'âme s'en allait lentement rejoindre Mort, guidée par l'acier de l'épée que le dragonnier avait brutalement enfoncée dans le torse du malheureux, juste au niveau du coeur. Le bourreau vampirique cligna des yeux, bouche entrouverte, et réalisa lentement le geste qu'il venait d'exécuter. Il n'avait lui-même pas véritablement en conscience de ses doigts venu se refermer sur la poignée de son épée, pas plus qu'il n'avait prémédité le mouvement de son bras meurtrier. Sa réaction avait été instinctive, presque bestiale en vérité, dictée par la sombre marque qu'avait apposée sur lui son seigneur. On ne menaçait pas le maître, c'était blasphème, et le blasphème était puni de mort.

« Je... Je ne voulais pas... »

Et pourtant si, il en avait eu l'intention, c'était même la principale raison de sa venue ici mais il ne parvenait pas à se défaire du malaise venu l'étreindre depuis qu'il avait accompli sa tâche. Au bout de quelques secondes à fixer le cadavre encore chaud, le dragonnier extirpa son épée du corps de sa victime et en frotta la lame ensanglantée sur le vêtement du défunt. Son regard glissa ensuite vers celui de sa liée en une muette question : pourquoi fallait-il que cela lui soit si difficile ? Il n'était pas certain que trois millénaires de sagesse seraient assez pour lui apporter une réponse, ce d'autant plus qu'un cri déchirant vint brutalement rompre le morbide silence qui s'était installé. Portant toujours l'enfant désormais orphelin dans ses bras, l'épouse du bourgmestre s'était inquiétée, était revenue sur ses pas et venait d'apercevoir le corps sans vie de son mari...


Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna1_zpsv1eypj5r

Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna2_zpshhfolblw

Merci à Achro pour les signatures ♥


Par le feu et le sang [PV Skade] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeVen 12 Juin 2015 - 20:12


Ah mais c’est qu’il gigotait ce bipède ! Elle avait l’impression d’essayer d’immobiliser une anguille et comme elle ne pouvait pas faire peser tout son énorme poids sur l’humain sans risquer de le broyer. Or, c’était Kylian qui devait l’abattre, pas elle. Et puis elle ne voulait pas lui faire ce plaisir. Feulant et fouettant l’air de sa queue, elle lui pressa son museau ceint de l’armure blanche contre le torse, lui faisant littéralement les gros yeux, intimant à cette frétillante proie de se calmer tout de suite. Malheureusement, ledit frétillant n’avait pas l’air prêt à écoute ce qu’on lui disait. Idiot d’humain ! Qu’est-ce que ça lui apporterait de gigoter ? Une mort rapide ? Oui peut-être… d’autant qu’elle commençait à perdre patience. Fort à propos, son dragonnier apparu enfin et elle pressa un esprit contrarié et ronchon contre le sien, lui assurant qu’elle allait bien. Les éraflures qu’elle aurait pu recueillir dans sa traversée de l’habitant bipède lui avaient été épargnées grâce à la lourde armure qu’elle portait. A sa demande, elle grogna derechef et répondit dans son esprit.

< Oui, je vais bien… mais tu n’es pas… > Elle n’alla pas plus loin, pour la simple raison qu’elle n’en eut pas le temps. L’humain qu’elle avait attrapé parvint à la fuir et elle allait se ramasser sur elle-même pour lui bondir cette fois dessus et l’écraser simplement sur place, quand il tomba tout seul. L’image était pitoyable…Elle se redressa, le cou arqué et l’observa simplement alors qu’un flot de paroles quittait ses lèvres, vomit sous l’effet de la pression et, certainement, de l’imminente fin. Fin qui ne tarda pas, effectivement, quand son vampire se chargea de le réduire au silence. Elle l’observa alors, lui, son dragonnier, alors qu’il tournait son regard vers elle après cette basse et vile besogne, et elle n’eut guère de mal à lire dans son âme la question qu’il lui posait. Elle n’eut pas le temps de répondre… Sa tête darda vers la source du cri et elle pivota pour observer la femme et l’enfant fixement. C’était sans doute cruel, mais mieux valait qu’ils meurent tous deux. Ce serait le mieux oui, pour tout le monde…

Mais encore fallait-il que son vampire décide. Son esprit se tourna vers lui, et elle l’interrogea. Allait-il les supprimer ? Le voulait-il ? Elle avait beau être persuadée que ce serait le mieux, s’il ne le désirait pas alors elle ne ferait rien… mais si c’était nécessaire alors il le fallait, et elle pourrait le faire à sa place. Ce ne serait certainement pas les premiers qu’elle supprimerait… et si elle les incinérait, cela irait si vite qu’ils auraient à peine le temps de sentir la douleur. < Tu es seul décideur tu sais > Au loin, le nid humain continuait de flamber joyeusement. Elle huma l’air puis ajouta < Et tu ferais peut-être mieux de décider vite, je sens d’autres bipèdes avec des armes… > Elle gronda un peu, et son armure se remit à luire sourdement, comme pour appuyer ses dires. Elle n’aimait pas du tout cette histoire. Ils étaient venus là pour une banale affaire d’exécution, et elle avait l’impression qu’ils avaient donné un coup de pied dans une fourmilière.

Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
Kylian Wallam
Mon identité
Mes compétences


Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeDim 21 Juin 2015 - 11:00

Les mots de sa liée tournaient sinistrement dans son esprit, son regard ne quittant pas la silhouette de celle qui désormais se présenterait veuve, berçant le petit orphelin dans l'espoir d'en faire taire les pleurs. Vain espoir cependant, le gamin était terrifié et ne se privait pas de le faire savoir, arraché qu'il avait été à la routine de son foyer, doux foyer. A qui la faute ? A son père, qui avait eu le courage de se dresser face au despotisme d'un dragon tyrannique et cruel mais dont le destin avait voulu qu'il soit découvert par l'inquisition ? A moins que ce ne fut celle du tyran, justement, dont la loi impitoyable régnait où que son regard se posa, celui-là même qui avait détaché son sbire pour accomplir sa mortelle volonté ? Au prix d'un ultime effort, Kylian détourna les yeux et revint les poser sur le cadavre inanimé gisant à ses pieds, sombrant dans ses pensées un temps qui ne dépassa pas quelques secondes aux yeux de ceux qui l'entouraient mais qui lui sembla personnellement beaucoup plus long. Il était seul décideur, en effet, c'était lui qui avait décidé de courber l'échine face au Voleur de Coeur, c'était lui qui avait décidé d'accepter la mission qui lui avait été confiée cette nuit, c'était lui qui avait décidé de plonger sa lame dans le coeur de feu le bourgmestre d'un petit village comme il en existait des milliers dans l'empire. C'était lui qui déciderait à présent du sort qui attendait femme et enfant : un simple geste, une discrète pensée de sa part et le feu ravageur de sa liée rendrait à l'Esprit de la Mort ces âmes moins chanceuses que les autres. L'évocation de l'Esprit funèbre lui tira une brève mais non moins intense douleur, sa marque n'appréciant que modérément voir ses pensées se tourner vers l'un des Sept, ou plutôt l'un des Huit.

Des cris dans le lointain et le son d'une cloche de ralliement l'arrachèrent finalement à ses muets égarements. Skade avait raison, ils n'avaient déjà que trop tardé et la situation menaçait s'aggraver à chaque seconde qui s'écoulait.

« Partez ! Il n'est plus rien que vous puissiez faire pour lui mais vous avez encore une chance de sauver votre enfant, si vous faites vite ! »

Vraorg avait réclamé une tête, pas trois, Kylian avait pris sa décision et celle-ci ne ferait pas couler plus de sang qu'il ne serait contraint d'en sacrifier. Alors même qu'il se détournait de la mère en fuite pour achever sa sinistre besogne et prélever le trophée réclamé par son maître, le jeune dragonnier comprit à quel point sa liée avait eu raison. Certes, il était contraint de faire de mauvaises actions, mais aussi longtemps qu'il garderait à l'esprit un peu de ce qu'il avait été, un peu de ce qu'il était encore au fond de lui, Vraorg n'aurait pas totalement gagné. Et ce quand bien même sa marque le punissait sévèrement pour avoir osé émettre de telles pensées.

La douleur s'estompa cependant rapidement tandis que la tête du bourgmestre disparaissait dans un sac que le vampire avait amené à cet usage précis. En quelques gestes vifs et précis, Kylian passa ensuite la sangle de son funeste fardeau autour de son épaule et vérifia qu'il tenait bien en place avant de revenir vers sa liée, l'esprit un peu plus serein.

* Je ne sais pas si j'ai pris la bonne décision ou non, mais nous avons ce que nous sommes venus chercher. A présent, filons avant d'avoir toute l'armée protégée aux trousses. *

Il exagérait peut-être légèrement le danger réel mais il n'en espérait pas moins mettre rapidement autant de distance que possible entre cet endroit et eux.


Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna1_zpsv1eypj5r

Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna2_zpshhfolblw

Merci à Achro pour les signatures ♥


Par le feu et le sang [PV Skade] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeMar 23 Juin 2015 - 17:32


Elle attendait. Pas seulement sa décision, mais ce qu'elle représenterait. Elle attendait oui, elle attendait beaucoup de lui… C'était un instant tel que celui-là qui déterminait ce qu'était vraiment un être, en particulier un bipède, car les dragons étaient régit par d'autres lois. Elle ne le jugerait pas forcément, et l'accompagnerait quoi qu'il décide, mais elle craignait… oui il fallait l'admettre, elle craignait ce qu'il allait lui montrer. Car bien qu'elle ne quitte jamais son côté, ne l'abandonnerait pour rien au monde, quoi que mettre fin aux jours de ces deux humains ne l'entache de rien car elle était dragonne, elle ne désirait pas le voir sombrer dans la malice du Voleur de Cœur. Voir son dragonnier embrasser tout entier la cause de cette abomination serait pour elle un déchirement dont elle ne se remettrait pas… Elle l'avait choisi parce qu'il était droit et avait un bon fond, parce qu'il était Kylian, et elle ne voulait pas d'un autre bipède, elle ne voulait pas d'une créature haineuse et cruelle. Elle exécrait bien trop les bipèdes qui se complaisaient dans leurs vices.

L'attente sembla durer éternellement, même pour elle, mais elle se refusait à abandonner ses convictions. Elle savait qu'il ferait le bon choix. Il le fallait. Et quand enfin il se décida, elle gronda tout bas, satisfaite. Bien. Voilà qui la confortait dans ses opinions. Une fois encore elle avait raison. Avec détermination, elle vint soutenir son esprit et combattre la douleur que la marque lui infligeait. Elle refusait de le laisser souffrir sans rien faire, plus encore quand il prenait enfin conscience que son état n'était pas une fin, et certainement pas une condamnation définitive. Car ce n'était pas le cas. Il devait forcément il y avoir une solution pour le délivrer…. < C'était la bonne, je pense > fit-elle alors qu'elle pressait son museau pointue contre son torse, un bref instant, en signe de soutien. Elle acquiesça cependant au fait qu'il fallait éviter de traîner plus longtemps par ici. Oh elle aurait pu les combattre, mais pourquoi faire exactement ? Non il fallait les laisser en vie. Plus il y avait d'ennemis de Vraorg, plus elle était satisfaite.

< Aide moi à grandir, et nous partirons > Fort heureusement, inverser les effets de son habileté magique était plus simple, et plus rapide, et en quelques brefs instants, elle retrouva son gigantisme, provoquant l'arrêt brutal des guerriers qui accouraient vers eux. Les surveillant attentivement pendant que son vampire grimpait en selle, elle finit par leur souffler un nuage de vapeur sombre et chaud au visage avant de s'élever haut dans les airs. Bientôt, elle fut si haut qu'elle semblait toute petite vue d'en bas, et le sol n'était plus qu'une vague tâche sans attrait. Elle ne prit pas immédiatement la direction de la capitale théocrate, profitant un moment de sa solitude en tête à tête avec le bipède dont elle partageait l'âme. Une idée, à demi dérisoire, vint glisser contre la conscience de Kylian, alors qu'enfin elle changeait de cap. Si Cynoë et elle emportaient leurs dragonniers pour une balade, ils pourraient tous quatre ne jamais revenir….

Et pourtant. Auraient-ils leur place, ailleurs ? Parviendraient-ils à trouver un moyen d'aider Esmelda ? Et d'effacer leurs marques à tous deux ? Elle n'avait jamais eu si peu de réponses et de certitudes quant au futur, et cela l'inquiétait. Comment pouvait-elle protéger son dragonnier, dans de telles conditions ? Avec un grondement vibrant, elle remonta, museau vers les hauteurs du ciel, et se mit à battre furieusement des ailes, déterminée à s'élever le plus haut possible, flèche grise entre les nuages. Lentement, la pression se fit intense, de plus en plus intense, mais toujours elle montait, se refusant à abdiquer. L'air se fit bientôt presque solide autours d'elle et seul l'inconfort de Kylian la décida enfin à redescendre. Plaquant les ailes contre son énorme corps, elle piqua vers le sol à présent invisible sous les épais nuages…

Le vent hurlait contre ses écailles, et sans les attaches et la magie de sa selle, le vampire aurait certainement été réduit à l'état de corps brisé et balloté contre ses énormes piquants. Sur son passage, les nuages pluvieux se chargeaient de foudre, grondants et noircissant comme sa soudaine colère. Mais elle n'y prêta aucune attention, piquant toujours davantage vers la terre, lancée à une telle vitesse qu'elle se sentait presque dévier de sa trajectoire… puis en voyant le sol proche elle rétablit son vol, ouvrant tout grands les ailes et laissant son immense queue creuser un cratère là où quelques secondes plus tôt, il y avait une colline et une vallée vierge. Des morceaux de terre volèrent en tous sens, des arbres déracinés valsèrent, qu'elle embrasa d'un souffle brûlant couleur d'orage luminescent.

Elle ne voulait pas rentrer. Pas tout de suite. Bientôt son vol dépassa Gloria, et les conduisirent tous deux proches de l'océan. Alors seulement elle sembla se pénétrer à nouveau d'un peu de calme, et un profond soupire secoua sa silhouette gargantuesque… Si seulement leur plus gros ennuis avaient pu se résumer à un misérable diamant…
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
Kylian Wallam
Mon identité
Mes compétences


Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeMar 30 Juin 2015 - 18:28

Il n'avait pas imaginé un seul instant que la dragonne millénaire aurait pu lui reprocher d'avoir épargné deux vies innocentes, mais il n'en fut pas moins rassuré d'apprendre qu'elle partageait cette décision et approuvait le choix de son dragonnier. Vraorg serait probablement moins enthousiaste mais qu'importe, Kylian avait docilement accompli sa mission et le Blanc devait avoir compris depuis longtemps que le commandant de sa garde ne mettrait jamais autant de coeur à le servir que certains autres de ses sbires, en particulier les plus cruels et brutaux. D'une étreinte mentale, le dragonnier vampire remercia sa liée pour le soutien qu'elle lui manifestait puis grimpa rapidement en selle, sans même attendre que la titanesque mère des tempêtes eut totalement recouvré sa taille initiale. Il s'y sangla solidement, comme il en avait pris l'habitude, et se laissa porter à travers cieux pour quitter pendant quelques heures le monde auquel il appartenait. Ils laissèrent derrière eux leurs poursuivants pour disparaître derrière les nuages, masses claires et cotonneuses, impalpables, froides et particulièrement humides comme il en avait fait la surprenante découverte la première fois que sa liée l'y avait plongé. Le silence qui régnait dans ce royaume inconnu de tous ceux qui n'avaient pas eu la chance d'être choisis par un dragon avait toujours eu quelque chose d'apaisant, comme s'il suffisait d'un vol pour oublier les tracas et les dangers de la guerre qui dévastait le monde d'en bas.

Toutefois, le désir épris de liberté que sa liée vint manifester auprès de son esprit lui arracha un sourire attristé, peut-être même un brin mélancolique. L'idée de fuir loin d'Armanda et de la violence qui y régnait depuis trop longtemps était loin de lui déplaire, même s'il demeurait conscient qu'elle resterait définitivement un rêve inatteignable, à l'image des innombrables utopies que le vampire avait tant chéri par le passé. D'une part, il leur faudrait déjà réussir à se débarrasser des marques apposées par Vraorg, mais à supposer même qu'ils parviennent à réaliser cet exploit, voudraient-ils vraiment abandonner derrière eux tout ce pour quoi ils s'étaient battus ces dernières années ? Probablement pas, et même certainement pas dans le cas d'Esmelda, du moins pas si elle ne pouvait emmener avec elle toutes les vies innocentes qui souffraient du mal qui régnait un peu partout désormais. A cette pensée, le vampire laissa son regard glisser le long des flancs de sa liée, notant mentalement qu'il y avait pourtant énormément de places disponibles sur une telle créature. Cette folle idée ne s'attarda pourtant pas bien longtemps et pour cause, l'embarquement à lui seul représenterait un insurmontable défi, sans parler du risque plus que réel qu'un pourcentage important des passagers finirait probablement le voyage en pièces détachées, lacérés par les écailles tranchantes qui ornaient la cuirasse naturelle de la dragonne. Dommage.

L'écailleuse avait-elle perçu le regret dans l'esprit de son lié ? Difficile à dire, toujours est-il qu'elle semblait bel et bien avoir décidé d'offrir quelques sensations fortes à son passager aux dents longues, s'élevant brusquement toujours plus loin, toujours plus haut. Instinctivement, Kylian raffermit ses prises sur les sangles de la selle et se pencha pour se tenir au plus près de sa liée, partageant avec elle des émotions auxquelles des mots ne sauraient rendre justice. Voler avec un dragon représentait déjà une expérience sans équivalent dans ce monde ou un autre, mais lorsque ledit dragon décidait de repousser jusqu'à ses propres limites, le bipède qui l'accompagnait devenait bien plus qu'un privilégié.
L'air raréfié en altitude ne posait certes aucune difficulté au vampire, mais le froid mordant se faisait à présent de plus en plus incisif, à tel point que pas même la chaleur qui se dégageait de la dragonne ne suffit à préserver le dragonnier de ses effets. Une fine couche de givre vint bientôt recouvrir ses vêtements et même sa peau froide de vampire, mais pas un instant il n'éprouva le besoin d'arrêter sa liée. Au contraire, il était curieux de voir ce dont elle était capable, il voulait découvrir ce qu'aucun autre bipède avant lui n'avait pu ressentir. Plus haut, encore plus haut, alors seulement parviendrait-il peut-être à attraper l'une de ces pépites étincelantes qu'on nommait étoiles, un cadeau qu'il se ferait un plaisir d'offrir à son aimée.

Malheureusement, le froid se fit plus intense encore, la douleur de sa morsure s'accentuant à chaque nouveau battement d'ailes de la dragonne. A demi engourdi par le gel, Kylian sentit plus qu'il ne vit le changement de direction de sa liée, l'étrange sensation qui s'empara de son estomac lui laissant comprendre que leur ascension ralentissait pour finalement s'immobiliser quelques secondes avant d'entamer le chemin en sens inverse. Par chance, les rafales de vent qui lui fouettèrent bientôt le visage eurent vite fait de le ranimer et le vampire s'empressa d'affermir un peu plus encore sa prise sur les sangles de cuir qui le maintenaient solidement attaché au dos de sa titanesque monture. Il eut volontiers crié pour manifester son émerveillement ébahi mais il craignait sérieusement qu'ouvrir la bouche à cet instant ne lui fasse ingurgiter une telle quantité d'air qu'il en éclaterait. C'était probablement une crainte exagérée, mais le petit bipède qu'il était n'en avait pas moins le souffle coupé par les évolutions aériennes de sa liée. Elle descendait presque à la verticale désormais, gagnant un peu plus de vitesse à chaque nouvelle seconde, jusqu'à ce que le duo transperce la couche nuageuse qu'ils surplombaient, dévoilant les vastes plaines de la Théocratie qu'ils menaçaient de percuter. A une telle allure, l'impact les tuerait sur le coup, mais alors même qu'il pressait son esprit contre celui de sa liée pour manifester cette inquiétude, la colossale écailleuse redressa sa course. Pour sa part, l'estomac du vampire exécuta une magnifique série de vrilles toutes plus complexes les unes que les autres mais conserva son contenu à la place qui était la sienne.

Lorsqu'il eut récupéré un peu de sa conscience, Kylian vit les contours de Gloria défiler sous eux mais fut bien incapable de s'en étonner, encore trop secoué par le traitement auquel sa liée venait de le soumettre. Ce n'est que lorsque son regard se posa sur les vastes étendues salines de l'océan qu'il consentit finalement à faire entendre sa voix dans l'esprit de l'écailleuse :

* Nous retrouverons notre liberté, Skade. *

Car c'était bien de cela qu'il s'agissait, il n'en avait pas le moindre doute. Bien avant même que leurs âmes se soient unies, il connaissait le caractère indomptable de la Mère des Tempêtes et l'importance que celle-ci accordait à son tempérament de dragonne sauvage. Les chaînes qui lui avaient été imposées par la soumission de son dragonnier ne devaient lui sembler que d'autant plus lourdes. Pour appuyer son propos, Kylian vint glisser une caresse sur les sombres écailles de la dragonne, en signe d'apaisement, de réconfort et de gratitude tout à la fois, avant de laisser entendre une interrogation prudente :

* Crois tu qu'un baptistrel serait capable d'enfermer le chant-nom de Vraorg dans un diamant de pureté ? *

Il était dis qu'il n'apprendrait jamais de ses erreurs, mais la question lui était venue sans même qu'il ait eu à y réfléchir, au seul souvenir de ce que sa liée et lui étaient venus dissimuler sur la côte quelques années auparavant. Toutefois, il regretta amèrement de se l'être posée lorsque sa marque le foudroya d'une nouvelle crise de douleur, laquelle manqua d'ailleurs de peu le désarçonner. Message reçu, il avait été stupide de sa part d'avoir caressé l'idée d'utiliser une telle arme contre le Voleur de Coeur, mais face au désespoir de sa liée, il était prêt à envisager toutes les éventualités, même les plus dangereuses ou les plus saugrenues.

* Nous trouverons un moyen... *

Mais pour l'instant, il voulait laisser à sa liée l'occasion de profiter encore un peu de la liberté qu'elle venait de leur octroyer. Lorsqu'il regagneraient la capitale Théocrate, Kylian aurait vraisemblablement à répondre de son retard mais peu lui importait, le châtiment du Blanc ne serait jamais qu'un modeste prix à payer comparé à quelques heures d'une ''rébellion'' qu'il se refusait encore à totalement enterrer.


Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna1_zpsv1eypj5r

Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna2_zpshhfolblw

Merci à Achro pour les signatures ♥


Par le feu et le sang [PV Skade] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeJeu 2 Juil 2015 - 17:39


Retrouver sa liberté... Oui elle voulait retrouver sa liberté. Il le fallait. Elle n’était pas faite pour vivre les ailes coupées. Et lui non plus d’ailleurs. Il était son dragonnier, rien ni personne ne pouvait le contraindre si ce n’était-elle, parce qu’elle était sa liée. Alors oui, ils retrouveraient leurs libertés. Il le fallait. C’était plus qu’une nécessité ou un besoin, même vital, c’était… simplement l’ordre juste des justes choses. Ils n’auraient jamais dû être asservis de quelque façon que ce soit en premier lieu. Et encore moins par un dragon… du moins, celui qui avait été un dragon, qui ne l’était plus aujourd’hui. Elle lui caressa l’esprit, tandis que son vol se faisait plus doux et paisible, harmonieux. Elle survolait l’eau, suffisamment bas pour immerger ses griffes qui laissaient des sillons sur la surface ondoyante. Il n’y avait nul besoin de mot pour traduire ses sentiments à l’égard de ce qu’il avait énoncé. Oui elle voulait sa liberté, mais pas seule… elle voulait le voir libre aussi, ainsi que Esmelda et Cynoë, et Trissi également. Elle ne voulait plus voir le moindre dragon asservi par l’abomination. Ces petits d’écailles, braves petits d’écailles, ne méritaient pas cela. Personne, d’ailleurs, mais eux moins encore que les autres… Ils avaient offert la renaissance de la magie au continent, subit les guerres des bipèdes… ils ne méritaient pas cela, oh non !

Revenant à l’instant présent, elle resta surprise, mais de mauvaise façon, devant sa demande. N’avait-il donc pas assez subit de malheurs en rapport avec un diamant de pureté ? On aurait tout de même pu le penser. Il avait failli perdre son humaine à cause de l’un de ces objets… son humaine et tout ce qui faisait son identité. Elle l’aida pourtant à surmonter la douleur infligée par la marque et consentit même à répondre, par foi en lui. < Un baptistrel en serait capable, oui, s’il survivait à l’entente du chant en question… mais ce n’est pas quelque chose qui doit être contenu dans un objet, quel qu’il soit, je pense… ce serait une abomination pire que celle que tu as subit. De plus les diamants de pureté ne sont pas, à l’origine, fait pour être des armes, ils sont faits pour la guérison des mortels et du monde. C’est un manquement qui n’a été toléré que parce que celui qui a provoqué cela la première fois avait des intentions pures. Ce serait bien pire si un tel acte était réalisé avec la volonté de nuire… > Elle n’en dit pas plus, mais elle était persuadée que celui qui ferait une chose pareille ne vaudrait pas bien plus que le Voleur de Cœur lui-même. Et elle refusait que Kylian réitère l’expérience.

Acquiesçant avec un brin d’éloignement, l’esprit voguant à nouveau sur l’immensité des flots, mais en sentant Kylian et sa détermination ravivée, elle redevint farouche. L’envie de lui offrir un moment inoubliable la reprit. On pouvait certes arguer que c’était déjà le cas, mais elle voulait plus… pour eux deux. Un dernier défi à la face du monde avant de devoir supporter de nouveau les chaînes, à Gloria, en se morfondant sous la pluie jusqu'à la prochaine mission qu'on daignerait lui confier. Elle s'éleva de nouveau, suffisamment pour pouvoir changer de trajectoire sans mal et piqua vers la surface de l'eau, la fendant cette fois de toute sa large forme et plongeant jusqu'à disparaître totalement sous la surface aqueuse. Dans cet autre univers tout était bien différent, comme haut en bas. Le ciel d'abysse s'étendait sous son ventre, tandis qu'elle ondoyait proche du sol-surface. Sa présence effrayait les bancs de poissons alors qu'elle ondulait plutôt qu'elle ne volait. < Tu ne t'es jamais demandé ce qu'il y avait si bas sous l'eau ? > Elle éleva le museau hors de l'eau, gonfla ses larges poumons, puis plongea, profondément, comme une énorme créature marine issue des légendes bipèdes.

C'était un monde étrange, bien moins peuplé, à première vue, et pourtant… ce n'était le cas que d'une petite parcelle de ces fonds. Ce qui avait été les terres de l'ouest et les vieux bois, engloutis par Néant, étaient entièrement vide et silencieux, mais plus loin, il y avait plein de vie. Elle déploya son esprit, voulant transmettre cette étrange vision à son dragonnier, l'entente, furtive, comme un chuchotis, de ces esprits par milliers… des esprits simples et étrangers, autant pour un bipède que pour un dragon. Il y avait les poissons, bien sûr, mais bien d'autres plantes, et même, elle le découvrit avec lui, des roches qui pensaient… Curieuse de ces dernières, elle plongea plus encore, se servant de sa queue comme d'une nageoire de fortune. Bientôt, son museau toucha un point rocheux, comme une crête au bord de ce qui semblait être un immense trou sans fond. < Même moi je ne me risquerais pas là-dedans… > commenta-telle pour se dragonnier. Le trou béant était naturel, ses profondeurs si noir qu'elle n'y voyait rien. Un instant, quelque chose sembla se mouvoir dans l'ombre de ce très haut-fond, et instinctivement, elle gronda un avertissement qui vibra sous l'eau comme un semblant de secousse sismique.

La forme bougea, une fois de plus, puis disparue. Son museau revint aux roches, colorées, aux formes étranges, presque animales. C'était joli, d'une certaine façon, étrange. Mais les plus jolis, elle ne les découvrit que par hasard, en déplaçant un morceau de roche avec une griffe. Sous la roche, il y avait d'autres de ces cailloux-qui-pensent, dont elle avait oublié le nom bipède. Ils luisaient délicatement, de lueur presque inconnue sur la surface d'Armanda, et leurs formes étaient délicates et aériennes. < Ce n'est pas une étoile, mais peut-être que ta Esmelda apprécierait d'en voir un, qu'en dis-tu ? > Il lui faudrait certainement remonter prendre de l'air et replonger avant qu'il ne puisse récupérer une de ces roches, car cela faisait un moment déjà qu'elle nageait sous la surface, mais elle estimait qu'il ne risquait pas grand-chose à se détacher de sa selle pour aller cueillir ces curiosités marines. < C'est dommage que Cynoë soit encore trop jeune pour plonger comme ça… Mais nous pourrons les emmener quand il sera plus vieux. Il suffirait d'un sortilège pour que ta princesse puisse respirer sous l'eau et tout irait bien >
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
Kylian Wallam
Mon identité
Mes compétences


Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeSam 11 Juil 2015 - 20:04

Le courroux de la marque qu'avait apposé sur lui le Voleur de Coeur s'estompa lentement et la douleur purement physique céda bientôt sa place à un frisson d'effroi parcourant l'échine du dragonnier vampire. Le chant-nom du Dragon Blanc pouvait-il vraiment tuer le baptistrel qui se risquerait à y prêter l'oreille ? La matriarche draconique semblait le penser et même si Kylian ne connaissait des chant-noms que le peu qu'il avait appris de Merithyn, il ne lui était pas difficile de rejoindre l'opinion de sa liée. Vraorg n'avait tout simplement rien de commun avec les dragons, moins encore avec les bipèdes, et son chant-nom devrait forcément le refléter. Le Mal à l'état pur, en somme, du moins pour ceux qui aimaient à penser qu'un tel concept était une réalité. Certains raisonnaient en termes de Bien et de Mal, d'autres préféraient l'Ordre et le Chaos, les derniers favorisaient quelque autre mode de pensée. Qu'importe en vérité le nom qu'on y donnait, Vraorg incarnait tout ce qu'il pouvait y avoir de négatif dans l'existence, et peut-être même au delà. Alors était-ce vraiment un tort de la part de l'ancien renégat que d'avoir assimilé les diamants de pureté à une arme ? Peut-être. Probablement même, si l'on considérait les sinistres antécédents qui le liaient à ces pierres si particulières. Mais d'un autre côté, cela faisait trois ans déjà que le seigneur Blanc avait instauré son règne de terreur et de cruauté, et la situation ne semblait nullement devoir s'améliorer. Trois ans. Un grain de poussière à l'échelle d'une vie de vampire ou d'une vie de dragon, mais une éternité pour tous ceux qui avaient à en subir chaque seconde dans la souffrance. Une éternité au cours de laquelle rien n'avait été accompli pour les délivrer. Alors la volonté de nuire à Vraorg était-elle vraiment différente de ce qu'il convenait d'appeler une intention pure ?

Kylian en était là de ses réflexions, cherchant à peser le pour et le contre, s'interrogeant sur les possibilités qu'un individu mal intentionné à l'égard de son maître pouvait envisager. Après tout, n'était-ce pas le travail du chef de la garde que d'envisager toutes les faiblesses dans la cuirasse de celui qu'il devait protéger, pour mieux y palier ? Cet innocent raisonnement ne suffisait pas à duper totalement la marque et le vampire devait parfois serrer les dents lorsque son esprit se laissait tenter de la sorte, mais au moins avait-il le mérite d'en atténuer la virulence. Toutefois, ces considérations s'éloignèrent brutalement de son esprit lorsque le dragonnier put sentir le vol de sa liée s'incliner de nouveau, plongeant vers les flots tourmentés de l'océan.

* Skaaaaaade ?! *

Trop tard, la dragonne ne pourrait plus redresser sa trajectoire désormais, à supposer bien sûr qu'elle en eut seulement émis l'intention. Instinctivement, Kylian raffermit sa prise sur les attaches qui le maintenaient en selle, encaissant solidement l'entrée dans cet univers liquide et salé, froid et sombre. Une chance que les vampires soient les champions incontestés de l'apnée, une chance également que dragon et dragonnier ne s'encombraient pas de la parole pour s'adresser l'un à l'autre. S'il s'était déjà interrogé sur les mystères des profondeurs marines ? Pas vraiment non mais était-ce vraiment surprenant ? Après tout, s'ils avaient voulu voir les bipèdes s'aventurer dans le royaume d'Océan, les Esprits les auraient affublés de nageoires pour les y encourager, non ? Toutefois, à présent que le Marcheur de l'aîné des Sept Frères semblait devoir se faire nageur, la curiosité et l'émerveillement ne manquèrent pas s'immiscer dans son esprit. C'était la première fois qu'il voyait une telle quantité de poissons évoluer dans leur milieu naturel, fuyant l'énorme dragonne sous-marine en virevoltant dans l'eau avec une grâce que l'on ne soupçonnait pas lorsqu'on les voyait étalés sans vie sur les échoppes des poissonniers. Leur nage n'était d'ailleurs pas sans rappeler le vol des nuées d'étourneaux qu'on pouvait parfois apercevoir dans le ciel des plaines, à l'approche de l'automne. Et ce que le regard du vampire parvenait à discerner dans ce monde liquide n'était qu'une infime parcelle de ce qu'il dissimulait, comme le lui fit rapidement remarquer sa liée. Des créatures fascinantes dont le vampire ne soupçonnait pas même l'existence évoluaient ici, offrant le spectacle d'un véritable monde sous-marin caché.

* J'étais loin d'imaginer que l'océan ressemblait à cela... *

Quand on en connaissait que la surface, il était facile de supposer que l'océan n'était qu'une vaste étendue d'eau salée dépourvue d'intérêt mais par l'intermédiaire de sa liée, Kylian découvrait à présent qu'il n'en était rien. L'océan foisonnait de vie et de beauté mais également de mystère et peut-être même de danger. Après tout, si les dragons régnaient dans les cieux, qui pouvait prétendre que les profondeurs abyssales ne dissimulaient pas des créatures tout aussi impressionnantes ? Peut-être le gouffre qui s'ouvrait sous eux abritait-il une créature aux dimensions aussi démesurées que celles de sa liée, peut-être les histoires des marins Lyssiens n'étaient-elles pas seulement des récits destinés à effrayer les ''terrestres''.

* Tu m'en vois ravi... *

Non pas qu'il eut hésité à la suivre si sa liée avait voulu explorer les ténèbres sous-marines, il la suivrait aveuglément jusqu'au bout du monde si elle l'avait voulu, mais il n'en appréciait pas moins se tenir à l'écart d'Océan savait quelle créature pouvait y résider. Et puis, il y avait déjà bien assez de merveilles à découvrir ici que pour avoir envie de s'enfoncer plus profondément encore : les roches autant que les poissons rivalisaient de couleurs et de formes luisantes à la lueur des quelques rayons du soleil qui parvenaient à briller jusqu'ici.

* J'en dis que c'est une très bonne idée. Curieuse comme elle peut l'être, Esmelda adorerait découvrir ces étrangetés sous-marines. *

Peut-être même cela parviendrait-il à lui faire oublier l'espace de quelques instants la sinistre réalité de la surface. En fait, il en était même convaincu, aussi la perspective d'une future virée sous-marine en compagnie de la belle et de son améthyste de lié avait-elle de quoi réjouir le coeur moribond du dragonnier vampire.

* Ce serait formidable, oui. *

Mais en attendant que Cynoë soit suffisamment grand et fort pour emmener la jeune femme pour un vol aquatique, il leur faudrait se contenter d'admirer les quelques échantillons que le vampire allait récolter. Abandonnant la selle et les attaches qui le maintenaient sur l'épaule de sa liée, Kylian se laissa glisser dans l'eau. Il lui fallut un petit moment pour appréhender la nage à une telle profondeur mais après quelques essais plus ou moins réussis, le vampire parvint à synchroniser ses mouvements et à se déplacer dans la direction voulue. Il manquait certes de l'aisance et de la grâce des créatures marines, mais le poids de son équipement l'aidait à maintenir sa profondeur et bientôt, le dragonnier fut capable de se diriger vers les roches bigarrées que sa liée avait approché. Lorsque cette dernière lui fit part de son besoin de remonter respirer à la surface, Kylian acquiesça et gratifia la dragonne d'une étreinte mentale pour la rassurer. Son absence serait de courte durée et aucun des poissons environnants ne pouvait prétendre être suffisamment gros pour confondre le vampire avec son repas, il n'y avait aucun danger à craindre.

L'écailleuse repartie vers le monde d'en haut, l'ancien renégat vampirique poursuivit sa collecte sous-marine, ramassant pierres et coquillages qu'il rangeait dans l'une des sacoches qui lui ceinturaient la taille. Il avait eu raison de penser qu'aucun poisson ne s'intéresserait à lui, mais il avait eu le tort d'oublier que les poissons n'étaient pas les seuls occupants du récif. Ce fut donc un énorme crabe de la taille d'un bouclier qui se chargea de le lui rappeler, alors que le vampire avait par mégarde approché le bras un peu trop près de l'anfractuosité dans l'ombre de laquelle le crustacé avait élu domicile. La pince dont l'étau se referma soudain sur son poignet lui arracha un grognement ahuri avant que ne s'engage la lutte. Têtue et fermement bloquée dans son creux de rocher, la bête ne prétendit pas lâcher prise et ce en dépit des efforts du vampire pour l'y contraindre. Mal à l'aise dans cet environnement qu'il ne connaissait pas, Kylian se débattit maladroitement, s'efforçant d'arracher son bras à son pinceur avant de se laisser caresser par le réflexe instinctif mais particulièrement stupide d'ouvrir la bouche pour crier quelque remontrance à l'encontre du crustacé. En fait de cri, ce fut une série de bulles furieuses qui s'échappèrent de sa gorge, juste avant que ne s'y engouffre une généreuse lampée d'eau salée qui le lui fit amèrement regretter.


Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna1_zpsv1eypj5r

Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna2_zpshhfolblw

Merci à Achro pour les signatures ♥


Par le feu et le sang [PV Skade] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeLun 13 Juil 2015 - 17:52


Elle était contente que l'idée lui plaise. La curiosité de la femelle humaine, elle l'avait un peu deviné. Qui n'apprécierait pas, alors, de découvrir ce qui se cachait là-dessous, sous l'eau ? D'autant que tout le monde n'aurait pas cette chance. Oui, c'était prompt à chasser un moment la morosité. Découvrir un autre monde, imaginer ces espaces pour eux, et s'émerveiller devant ce qu'ils contenaient. Amusée, elle s'imagina un instant troquer son souffle et ses ailes pour évoluer dans ce ciel d'eau salée. Pourquoi pas ? Sans doute n'aurait-elle pas été malheureuse d'être née dragon de cet autre monde. Mais alors, elle n'aurait certainement pas pu visiter celui des cieux, comme elle le faisait à l'heure actuelle. Au final, elle était très bien comme elle était ! Mais continuer de nager ainsi lui ferait grandement plaisir. Son instinct lui soufflait qu'il y avait encore beaucoup de choses à découvrir dans ce monde d'eau… et elle les découvrirait avec son dragonnier, avec joie. Et ensemble ils pourraient faire part de leurs trouvailles à Esmelda et Cynoë. C'était également une bonne solution en attendant qu'ils puissent en faire de même.

Après s'être assurée, et faite rassurée, sur la sécurité de son dragonnier qui jouait les poissons, elle remonta vers la surface et émergea le museau pour respirer à grandes goulées. A chaque fois qu'elle inspirait, son museau bougeait vers l'avant, créant de nouveaux remous. Elle suivit avec attention l'évolution de son vampire sous-marin, se maintenant à la surface par un jeu de pattes et d'ailes. Cependant, l'apparition du crabe la fit bien rire, une vibration sur la ligne de l'océan tandis qu'elle s'abaissait de nouveau, plus difficilement que la première fois. Ce n'était pas tous les jours que votre lié se faisait soudain agresser par un crabe. Des soldats et des mages oui, mais un crabe ? Ça changeait. Et c'était tellement drôle de sentir la lutte qu'elle ne put s'empêcher de traîner un peu, histoire de faire durer la rencontre. Riant mentalement également, elle lança dans l'esprit de Kylian : < Courage mon brave vampire ! Je viens à ta rescousse ! > Taquine et enjouée soudainement, elle vint tourner autour du récif puis allongea le cou pour voir un peu mieux la bête embusquée dans la cavité rocheuse.

Mais quelle idée avait-il eut aussi, d'ouvrir la bouche ! Même elle ressentait le salé de l'eau. Fort heureusement, ce ne serait pas mortel, mais tout de même ! Plongeant ses griffes dans la roche, elle s'ancra fermement puis repoussa le crabe de son museau, ne désirant pas pour autant lui faire du mal. Elle éloigna Kylian et le déposa sur une autre surface de roches brillantes avant de reprendre la parole. < Et voilà, glorieusement arraché à la pince d'un gros crabe de mauvaise humeur ! Mais garde la bouche fermée maintenant, je ne voudrais pas que mon lié se transforme en outre d'eau salée…> Au souvenir du gout, elle agita le museau et par reflexe voulu se lécher le museau… ce qui lui fit également avaler de l'eau < Et bien on dirait que je ne fais pas mieux > Grondante, elle l'enjoignit de continuer sa collecte avant qu'elle ne soit contrainte de remonter encore une fois pour chercher de l'air et qu'un autre crabe en profite pour l'attraper de nouveau. L'aidant un peu, elle retourna quelques morceaux de roches, pour voir s'il y avait dessous des choses intéressantes.

Sa découverte la plus notable fut à ce titre une plante-roche marine avec un corps pourpre et de longues feuilles-filaments luminescents qui ondoyaient sous l'eau. Malheureusement, Kylian était déjà bien chargé à ce moment-là, aussi ne proposa-t-elle pas de le prendre avec eux. < J'espère que nous en retrouverons de semblables à l'occasion > dit-elle cependant, ayant vraiment apprécié la petite chose. Une fois que son dragonnier remonta en selle, elle remonta vers la surface et fendit la surface de l'eau, élevant son long cou dégoulinant en nageant à la surface. Elle secoua la tête, puis se secoua tout court pour chasser un peu le liquide qui serpentait sur elle. A nouveau, elle put respirer, alors que Kylian pouvait alors se reposer un peu tandis qu'elle naviguait en suivant les bancs de poissons fugueurs. Il était tard, le soleil embrasait le ciel de ses rougeoiements, mais elle n'avait pas encore envie de rentrer. Alors qu'elle plongeait la tête pour voir sous l'eau tout en continuant de nager, elle se souvint fugitivement que Kylian avait un sac avec une tête coupée… et que Vraorg risquait de se demander pourquoi la tête avait séjourné dans l'eau de mer.

Mais l'idée l'amusa, et elle la chassa rapidement. De toute façon, Armanda semblait vouloir l'y aider, et lui présenta un autre sujet d'intérêt. < Oh Kylian ! Il fut que tu vois ça ! > Et elle plongea à nouveau sans prévenir davantage au-delà de cette exclamation. Sous l'eau, ils avaient une superbe vue du grand récif sur lequel ils avaient trouvés les roches brillantes et le gros crabe-bouclier. Mais si cette vision magnifique avait de quoi ravir, ce n'était pas elle qui avait piqué la dragonne. En réalité, ce qui l'avait piqué, c'était les débris flottés de ce qui avait dû être un navire. Il était empalé sur un éperon de roche abrupt duquel elle s'approcha avec précaution, avant de planter les griffes dedans. Il s'élançait vers la surface depuis d'insondables abîmes, faisant de ce monde aqueux un univers de gigantisme incroyable. La queue battant dans l'eau, elle se pencha vers la carcasse du navire et l'observa sous divers angles < Etrange, on dirait que quelque chose a volontairement planté cette chose sur la roche. Et je croyais que les navires Lyssiens n'allaient pas aussi loin… >
Revenir en haut Aller en bas
Kylian Wallam
Kylian Wallam
Mon identité
Mes compétences


Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeSam 1 Aoû 2015 - 11:53

Le goût affreusement salé qui vint lui martyriser la langue lorsque l'eau de mer s'engouffra dans sa bouche balaya brusquement la surprise et les quelques secondes de lutte confuse qui avaient opposé le vampire à son tourmenteur aquatique. De sa main libre, Kylian s'efforça de venir trouver le manche de son épée : aussi épaisse la cuirasse du crabe pouvait-elle être, elle ne résisterait pas longtemps au tranchant de la lame enchantée. Il n'avait cependant pas même encore refermé les doigts sur la poignée de son arme que sa liée lui fit parvenir ses encouragements, non sans laisser filtrer un brin de taquinerie. Il n'y avait pourtant pas de quoi rire, du moins selon le point de vue du prisonnier enserré par la pince du crustacé géant. Il s'abstint cependant d'en faire le commentaire, conscient qu'il n'était probablement pas en état de faire preuve d'objectivité au vu de la situation dans laquelle il se trouvait. Réflexion faite, il ne pouvait de toute façon pas vraiment nier être conscient du ridicule qui l'auréolait en cet instant, comment dès lors pourrait-il se permettre de reprocher à sa liée de s'en amuser ? A cette pensée, Kylian jeta un regard bougon en direction de la pince dont la pression sur son poignet venait de s'accentuer, esquissant néanmoins un sourire en coin lorsque l'énorme museau de sa liée vint convaincre le crabe qu'il valait mieux pour lui ne pas insister. Skade n'avait peut-être pas de pinces, mais ses arguments n'en demeuraient pas moins convaincant pour autant.
Sitôt qu'il fut délivré, Kylian s'éloigna prudemment, observant la forme du crabe qui disparaissait dans l'ombre de son rocher pour y attendre le passage d'une proie plus à sa portée. Le dragonnier pressa alors son esprit contre celui de sa liée pour lui faire partager son soulagement et sa satisfaction :

* Merci et ne t'en fais pas pour ma bouche, je ne regoûterais à cette eau pour rien au ... *

Il s'interrompit presque aussitôt lorsqu'il vit que sa liée commettait exactement la même erreur que lui, pour son plus grand amusement. Il s'en fallut d'ailleurs de peu qu'il ne se laisse à nouveau surprendre, tant le spectacle de sa liée prise en défaut lui avait donné l'envie de rire. Toutefois, s'il ne pouvait effectivement pas l'exprimer à la façon des bipèdes, il ne se priva pas de lui faire partager son hilarité au travers du presque-lien qui les unissait, ponctuant cette note d'amusement d'un commentaire au ton léger, saupoudré d'une touche d'espièglerie :

* On le dirait bien, en effet ! Je suppose que c'est à ce genre de chose que l'on doit le dicton qui prétend qu'à tel dragon, tel dragonnier. Ou inversement. *

Sur ces entrefaites, la collecte sous-marine reprit dans la bonne humeur, Kylian prenant désormais soin de se tenir à l'écart de toute anfractuosité de roche un peu trop suspecte à son goût. La récolte fut particulièrement généreuse, au point que les sacoches du dragonnier vampire débordèrent bientôt des milles et uns trésors sur lesquels il avait pu mettre la main. Il n'avait pourtant pas encore ramassé la moitié du quart d'un dixième de ce qui aurait pu éveiller l'intérêt de son aimée, mais force était de reconnaître qu'il ne pourrait pas lui en rapporter davantage pour cette fois. Qu'importe finalement, cela avait au moins le mérite de leur donner une motivation supplémentaire pour réitérer cette petite plongée sous-marine en compagnie de sa belle et de son améthyste de lié.

Le retour à la surface fut l'occasion d'une bouffée d'air particulièrement bienvenue et relaxante, à défaut d'être véritablement nécessaire. Même les rayons déclinant du soleil sur sa pâle peau de vampire ne lui semblèrent pas aussi désagréables qu'ils pouvaient l'être en d'autres occasions. Confortablement installé à plusieurs mètres au dessus de la surface tumultueuse de l'océan, Kylian profita de la croisière que lui offrit sa liée, s'amusant de ce qu'elle semblait en ce moment préférer nager plutôt que voler. Mère des Tempêtes, Souveraine des Nuées et à présent Fendeuse des Océans, existait-il seulement un royaume sur lequel sa liée ne puisse régner ? A cette question, le vampire laissa son regard s'attarder sur les quelques étoiles lumineuses qui se laissaient lentement deviner dans le ciel du soir et la réponse lui vint tout naturellement : non, aucun.

Le soudain appel de sa dragonne vint brusquement tirer le dragonnier de ses rêveries, éveillant son intérêt mais lui arrachant une protestation tandis qu'il comprenait qu'elle replongeait vers les profondeurs.

« Skaaaaaade, mais j'étais presque sec blbblblblblblblb... »

Trop tard, mais ce qu'ils découvrirent bientôt valait en effet largement de se mouiller un peu. Outre la majesté propre aux fonds sous-marins du gigantesque récif qu'ils avaient passé la journée à explorer, l'ombre de ce qui ressemblait étrangement à une embarcation bipède de grande taille se détacha bientôt des formes richement colorées des coraux. Un navire échoué, si loin des côtes ?

* Parce que les navires Lyssiens ne vont pas aussi loin, en effet. Du moins pas volontairement. *

Et puis, ce navire ne ressemblait pas vraiment aux embarcations Lyssiennes, du moins pas à celles que le vampire avait déjà pu apercevoir. Non pas que Kylian fut un expert dans le domaine de la construction navale, mais il avait déjà eu l'occasion de fréquenter la cité côtière par le passé, bien des années auparavant, alors qu'il s'efforçait d'échapper aux sbires que Lorenz avait lancé à sa poursuite pendant son exil. A l'instar de toutes les grandes villes du continent, le port lui avait offert un refuge où s'abriter quelques semaines, quelques mois, pendant ses années de cavale et il avait eu l'occasion d'observer les embarcations des pêcheurs amarrées à l'abri de la rade. Aucune ne ressemblait à ce qu'il avait alors sous les yeux.

* Il pourrait également s'agir d'un navire Alayien qui se serait égaré dans une tempête. *

Il n'avait jamais vu ce à quoi pouvaient ressembler les embarcations qui avaient amené les adeptes du Néant sur Armanda, mais les dimensions du navire semblaient en faire un excellent moyen de transporter des troupes.

* Approche toi de l'avant, on dirait qu'une sorte de statue y est accrochée, peut-être cela pourra-t-il nous renseigner. *

Dans le cas contraire, il lui restait toujours la possibilité d'explorer l'intérieur de l'épave : le navire semblait s'être échoué depuis longtemps déjà, ce n'étaient pas les ouvertures susceptibles de lui servir de point d'entrée qui manquaient.


Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna1_zpsv1eypj5r

Par le feu et le sang [PV Skade] Nkykysigna2_zpshhfolblw

Merci à Achro pour les signatures ♥


Par le feu et le sang [PV Skade] Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitimeMar 4 Aoû 2015 - 18:58


La confirmation de ses pensées par le vampire ne fit qu’alimenter sa curiosité. Kylian connaissait mieux qu’elle les façons des bipèdes après tout, notamment les humains. Elle n’avait aucun doute quant au fait que ce ne fut pas un navire Lyssien. Mais dans ce cas, de quel navire s’agissait-il exactement ? Du peu qu’elle en savait, il n’y avait que les Lyssiens qui utilisaient vraiment des navires sur Armanda… alors si ce n’était pas une de leurs créations, qu’est-ce que c’était et d’où cela pouvait-il provenir ? Observant l’embarcation, elle ne répondit pas immédiatement à la suggestion de son dragonnier même si elle l’entendait effectivement… Allongeant le cou, elle contempla plusieurs longues traces, comme celles de ses propres griffes, sur le flanc droit de l’esquif de bois. < Oui, c’est peut-être cela… mais je ne sais pas, il ne me fait pas penser à un navire alayien > Cela dit, elle n’était pas très douée pour différencier, évidemment. A la demande, elle s’avança effectivement, curieuse de ce que pouvait être la statue en question. C’était étrange ça, tient. Une statue accrochée à un navire ? Encore une bizarrerie bipède. Elle se propulsa avec nonchalance dans le grand espace aqueux et vint planter les griffes dans la roche, la crevant et s’ancrant sur elle pour éviter de trop bouger et d’éloigner son dragonnier de ce qu’ils voulaient voir. Elle avec son long coup n’avait guère de mal à y voir après tout…

Effectivement, il y avait une statue. Mais une bien étrange statue. Cet art-là, elle ne l’avait encore jamais vu de sa très longue vie, ce qui était beaucoup dire… C’était une chose déliée, pour une image bipède, mais trop délicate pour son goût, et elle était gravée dans un autre matériel que du bois ou de la pierre. En frottant légèrement du bout du museau sur les algues et les coraux posés dessus, elle dégagea une toute petite surface blanche. < Je ne crois pas qu’on en tire beaucoup plus comme cela, On devrait la prendre et l’emmener sur la côte… tu ne penses pas ? En la décortiquant, on pourrait mieux voir de quoi il s’agit > Elle avait bien sentit l’idée de Kylian d’explorer la carcasse, mais elle préférait attendre avant de tenter cela. S’il avait été attrapé par un gros crabe qui pouvait dire par quoi il se ferait attraper cette fois, hein ? Dans cet univers d’eau, il n’était pas aussi fort que sur terre après tout. Mais s’ils ne parvenaient pas à obtenir quelque chose de la statue, alors ils pourraient revenir. Après tout elle volait assez vite pour faire le trajet rapidement. Ou revenir plus tard, s’il le fallait. Décidée, elle détacha une patte de la roche et attrapa la statue en faisant aussi attention que possible, pour l’arracher à la carcasse du navire.

Remontant en serpentant, la patte précieusement refermée sur la statue, elle jaillit hors de l’eau d’une impulsion des muscles et battit furieusement des ailes, projetant des gerbes d’eau un peu partout autour d’eux. Elle parvint cependant à décoller et prit de la hauteur… et en s’élevant au-dessus de l’eau, elle remarqua une bande de terre s’élevant hors de l’eau, surprise. < Je ne pensais pas qu’il y avait une île aussi… proche ? > Un long instant, elle se contenta de faire des cercles au-dessus de l’eau avant de se décider à approcher davantage, comprenant peu à peu que la balade les avait emmenés bien plus loin qu’elle ne l’avait d’abord imaginé. Cette île, c’était Flocon. Le sanctuaire des œufs. Prise d’une petite vague de nostalgie, elle vint survoler le volcan et la forêt, puis se posa sur la côte rocheuse, à moitié dans l’eau. Reposant la statue sur les roches, elle attendit que son dragonnier descende pour s’ébrouer et chasser l’eau de ses écailles puis pointa du museau vers le sol. < Tu crois que tu pourras la gratter un peu ? Elle a l’air solide, et cette chose blanche en dessous m’intrigue >
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Par le feu et le sang [PV Skade] Empty
MessageSujet: Re: Par le feu et le sang [PV Skade] Par le feu et le sang [PV Skade] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Par le feu et le sang [PV Skade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Don de sang
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-