Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Partager? Jamais... (Flashback Alford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Empty
MessageSujet: Partager? Jamais... (Flashback Alford) Partager? Jamais... (Flashback Alford) Icon_minitimeSam 14 Mar 2015 - 22:29

~ Le 8 mai 1753 [Flashback] ~

Il ne serait que le troisième cette semaine, a faire les frais de son humeur... Personnes d'innocents, sinon pourquoi auraient-ils eus un contrat sur la tête...? Non, cela ne lui faisait ni chaud, ni froid. Elle avait tôt fait de comprendre que "personne" n'était innocent. Pas même elle. Personne.

L'ombre qu'elle était, avançait à pas de velours, tapis dans l'obscurité, recouverte entièrement de tissu... Comme toujours, jusqu’à sa capuche masquant sa chevelure. Le tissu sur sa bouche cachant ses traits, ne laissant paraitre que deux perles nacrées dans la pénombre... Vicieuses et insensibles... Elle le suivait depuis maintenant quelques heures déjà et se délectait presque de sa chasse, y trouvant un plaisir tout à fait malsain... Bientôt elle le coincerait au détour d'une ruelle et elle étreindrait sa vie, simplement. Oh elle pouvait bien le récupérer vivant. La prime était légèrement plus élevée dans ce cas d'ailleurs. Mais elle avait tant besoin de passer ses nerfs qu'il n'aurait pas cette chance... Hélas. Elle ne le ferait pas nécessairement souffrir... Mais elle pourrait l'observer rendre son dernier souffle et jouir de cet instant magique ou elle était "la mort"... Ou elle prenait ce qu'elle devait prendre. Une façon comme une autre d’exorciser sa frustration.

Car frustrée elle l'était... Elle n'avait pas de nouvelle de son père et mentor depuis bien trop de temps maintenant. Et elle ne pouvait que se figurer qu'il avait possiblement été tué, ou qu'il l'avait abandonné pour quelque chose de plus "grand" de puis "important"... Aussi son humeur avait changé... Et avec, ses habitudes et même son caractère. Elle n'avait jamais fait que son travail jusque là. A présent, il s'agissait presque d'un loisir... Et bien qu'elle semble glisser sur un terrain inconnu, elle trouvait toujours une raison à son fonctionnement...

Le voila qui tournait dans une ruelle. Parfait, celle-ci n'avait d'issue qu'après plusieurs mètres... Elle pourrait l'intercepter aisément...

Emboitant le pas à sa cible, elle dégaina sa lame dans le plus grand silence et ses enjambées se firent plus rapide... Pas forcément plus audibles cependant. Pourtant, elle s'interrompit à mi distance... observant derrière elle. Rien. Elle reprit son assaut, mais encore une fois elle s'arrêta. Si quelqu'un les suivait, il avait mal choisit son jour.

Son contrat interrompit sa marche et frappa à une porte misérable, avant de s'y engouffrer... Livilith s'extirpa de la ruelle, disparaissant tout à coup du champs de vision de quiconque présent sur les lieux... Se retrouvant sur un mur, puis sur un toit. Elle patienta alors de voir débouler dans la rue, l'importun qui les suivait... De toute manière, il n'y avait ici qu'un bordel peu fameux, sa cible en avait pour une petite heure... Elle le laissait à sa dernière catin, le temps de découvrir qui l'avait suivit...

Et elle le vit débarquer... Certainement pas quelqu'un de la guilde. Certainement pas un assassin. Un mercenaire peut-être ? Il n'était sans doute pas inoffensif, puisque armé... Mais restait à déterminer, a quel point... Et pourquoi il les avait suivit.

Sautant d'un bond, elle n'hésita pas une seconde à lui tomber dessus, son corps s'affaissant sur le sien et lui faisant perdre l'équilibre aussitôt. Elle n'avait pas envie de faire dans la délicatesse... Pas aujourd'hui. Arme en main, elle porta sa lame à son cou, appuyant très légèrement dessus, signifiant à sa nouvelle proie, que si elle avait voulu le tuer de suite, ce serait chose faite. Non, elle voulait une explication.

- Qui êtes-vous... ?

Une façon peu banal de commencer une rencontre... Si sa voix mélodieuse trahissait son appartenance au sexe féminin, rien de son accoutrement n'en laissait paraitre quoi que ce soit. D'ailleurs, il ne pouvait qu'observer ses deux opales qui le fixaient furieusement. Le reste étant soigneusement camouflé.
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
Alford Gorder
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Partager? Jamais... (Flashback Alford) Left_bar_bleue5/10Partager? Jamais... (Flashback Alford) Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Empty
MessageSujet: Re: Partager? Jamais... (Flashback Alford) Partager? Jamais... (Flashback Alford) Icon_minitimeDim 15 Mar 2015 - 10:05

Ce qui était bien quand l'on était mercenaire, c'est que l'on manquait rarement de travail qu'ils soient honnête, ou non. On trouvait de tout que ce soit l'escorte de marchand, l'extorsion, les bastonnades, les assassinats, la protection de client, le traque de criminel, ou de voleurs, en somme pleines de façons plus, ou moins honnêtes de remplir sa bourse. Personnellement Alford préférait le travail honnête, il n'était pas des mercenaires qui se convertissaient en pilleur, et en coupe jarrets lorsque le travail venait à manquer. Peut-être car il voyait plus dans ce travail un moyen de vivre son rêve de voyageur qu'une méthode pour s'enrichir.

Oui il aimer voyager, voilà pourquoi un fils de paysan comme lui avait décidé de prendre la route, il ne serait sinon jamais venu à Gloria par exemple, et il serait rester à sa ferme familiale à traire les pis des vaches, et à semer les graines pour le blé au lieu de s'être convertir en mercenaire. Bon d'ailleurs en parlant de boulot il avait décroché un travail plutôt sympathique, il devait ramener mort, ou vif une personne peu recommandable, de préférence vif bien entendu pour avoir une plus grande prime, et pour laisser la justice régler à sa façon ce genre de problème...

Du coup après une recherche plus, ou moins longues il trouva enfin sa cible… Ouais il connaissait ce coin, dur de ne pas faire de cric crac avec son armure quand il marchait, mais il y arrivait a peu près, de toute manière ce n'est pas comme si les types louches à cette heure n'étaient pas foison, à sa manière se balader en armure était un gage de sécurité par rapport aux voleurs, ou autres, pas grande monde oser s'en prendre à un guerrier en armure de plaques après tout, surtout avec dague, ou poignard, des armes totalement inutiles face à une armure si l'on n'a pas la chance de toucher un point faible. Seul un guerrier expérimenté peux tuer un soldat en armure avec un poignard, et encore il y a une bonne chance de finir au cercueil en essayant, ouais au final rien ne valait un arc, ou une arbalète face à une armure…

Visiblement la cible était rentré dans un bordel vit-il, il se posa quelques questions en voyant que l'autre présence qu'il avait vu non loin de la cible avait disparue… Peut-être que ce n'était que le garde du corps de l'autre, il n'en savait rien, il se contenta juste d'avancer dans la ruelle en regardant sur les côtés avec méfiances, puis il s’avança vers la porte…

Et il se fit littéralement sauter dessus tout à coup, Alford qui était un ours normalement pouvait facilement encaisser une femme qui tombe sur lui, mais par surprise c'était un peu plus compliqué, résultat il chancela pour tomber au dos par terre, un poignard légèrement pointé à travers la faille entre son armure qui protégeait sa gorge, ce serait une bonne idée d'investir dans un gorgerin, ou de la maille protectrice à cette partie là du corps décidément…

« Ju.. Juste un hon... hon.. nête chasseur de prime. » Dit-il gêné avant de repousser immédiatement la femme qui était sur lui, pas avec brutalité, mais juste de quoi être un peu plus à l'aise. Il avait un peu mal au coup mais disons qu'Alford aurait eu du mal à compenser avec une femme sur lui pour se sentir à l'aise déjà, alors si en plus elle pointait une arme sur lui il aurait plus bégayer qu'autre chose à force…

« Je suppose que vous n'êtes pas le garde du corps de l'autre crétin sinon vous seriez rentrer avec lui dans le bordel... » Dit-il calmement avant de poursuivre. « Permettez si je ne suis pas vraiment de bonnes dispositions là, pas que je n'apprécie pas que les femmes me sautent dessus, mais généralement je préfère que ce soit sans poignard... » Voilà comment il essayait de détendre la situation autant dire, que l'efficacité de sa méthode était plus, ou moins discutable.

Puis il décida de se présenter enfin pour de vrai. « Alford Gorder . Je traque l'homme qui vient de rentré dans l'auberge… Et vous ? » Dit-il en se relevant calmement. Il restait méfiant, elle semblait savoir manier un poignard d'une certaine façon, et puis on ne pouvait pas lui reprocher d'être un peu à cran avec ce qui venait de se passer...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Ulodap7ed3f

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Merith11

Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Empty
MessageSujet: Re: Partager? Jamais... (Flashback Alford) Partager? Jamais... (Flashback Alford) Icon_minitimeDim 15 Mar 2015 - 13:33

« Ju.. Juste un hon... hon.. nête chasseur de prime. »

Honnête... Elle aurait pu lui rire au nez, rien que pour cette réplique, pour le moins... Hilarante. Mais elle n’eut pas le temps de profiter de son avantage ou de se moquer qu'il la repoussait méthodiquement... Sans trop de violence, mais avec assez de force pour qu'elle ne tente rien d'irréfléchie. Elle n'avait pas du tout évaluée la situation à vrai dire... Il était grand, vraiment grand et massif. Un homme taillé pour le combat. Soit... Un chasseur de prime. Mais de la à paraitre honnête, elle en doutait cruellement.

N'abusant pas de ses menaces, elle rangea son poignard, celui ci disparaissant aussi rapidement qu'il était apparut, sans qu'on ne sache réellement ou elle avait bien pu le camoufler. Elle inspecta son interlocuteur et jeta un très bref coup d’œil au bordel, derrière elle. S'exprimant avec moins de chaleur encore que précédemment.

- Parce que j'ai l'air d'un garde du corps peu être?

Non et mille fois non, elle ressemblait largement à ce qu'elle était... Un assassin, une ombre...

Irritée? Ou agacée d'être en compétition pour la tête d'un déchet pareil, elle réajusta sa capuche et écouta la présentation, sans montrer le moindre signe d'intérêt pour le dit "Alford". Son regard évaluait pourtant ses chances contre lui. Elle était rapide, mais il pourrait la briser en deux au moindre faux pas. Si il la saisissait, elle ne pourrait plus rien faire et l'armure était embêtante... Vraiment.

Ceci étant, elle ne murmura qu'une brève réponse, ignorant le passage sur sa présentation et le mettant simplement en garde.

- Vous chassez ma proie... Je ne peux vous laisser continuer.

Il s'agissait d'une mise en garde à peine couverte... Soit il comprenait qu'elle engagerait la violence s'il continuait, soit il ne comprenait pas ou s'en fichait et elle devrait mettre sa menace à exécution. S'en prendre à plus fort qu'elle ne serait pas une première. Mais le mettre hors d'état de nuire et s'occuper de sa cible en même temps ne serait pas forcément réalisable. En bref, elle allait devoir se débarrasser de lui et vite ou manquer sa chasse et redoubler de frustration.

Une autre tactique était alors possible... Le laisser chasser et le doubler à la dernière minute... Encore fallait-il qu'elle se contienne, chose qu'elle haïssait encore plus que son propre plan. Cela dit, elle pouvait aussi le charmer et voir si le mettre mal à l'aise était efficace... Il ne semblait pas forcément apprécier le contact homme femme, bien qu'il en joue plus ou moins par les mots... Son attitude n'était pas celle de tous les hommes. Elle pourrait sans doute creuser en ce sens... Un peu fourbe, mais puisqu'il venait gâcher son plaisir de chasse, elle compenserait en lui en faisant baver un peu.

S'il n'était pas spécialement, beau ou attirant... Bien que Livilith n'ai jamais vraiment d'attirance pour qui que ce soit, elle savait tout de même reconnaitre lorsqu'un homme avait du charme. Il n'avait pas non plus l'air d'un gros vicelard... Celui ci n'était pas du genre prince charmant mais plutôt, du genre canard boiteux. Un œil qui louche, un faciès peu engageant... Un corps en désaccord avec la nature. Des muscles sur une carrure mince... Bref, pas vraiment le genre de mec qui devait avoir la cote... Et pas vraiment le genre non plus à prendre une femme de force. Soit... Elle pouvait toujours l'amadouer. Mais ce serait luter avec elle même, car elle n'avait qu'une envie et c'était bien de se défouler sur sa proie et pas de jouer les minettes.

Elle se reprit après un moment de réflexion, soupirant brièvement pour montrer son changement d'humeur. Parlant avec plus de douceur.

- Nous pouvons peut être nous... Arranger ?

Et comme preuve de bonne foi, elle ajouta.

- Vous pouvez m'appeler Liv.
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
Alford Gorder
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Partager? Jamais... (Flashback Alford) Left_bar_bleue5/10Partager? Jamais... (Flashback Alford) Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Empty
MessageSujet: Re: Partager? Jamais... (Flashback Alford) Partager? Jamais... (Flashback Alford) Icon_minitimeLun 16 Mar 2015 - 7:55

Il ne dégaina pas son épée, visiblement elle rangeait son poignard, autant donc ne pas rajouter de l'huile sur le feu, alors que la situation s'apaisait au moins un peu. Dans tout les cas que les choses prennent une tournure plus sereine n'était aucunement pour lui déplaire. Après tout il n'était pas censé y avoir de mort, enfin pas censé y avoir de mort à part la cible, et Alford n'était pas vraiment des plus motivés à l'idée de tuer quelqu'un si ce n'était pas nécessaire, même quelqu'un qui lui avait sauté dessus comme cela, disons que le mercenaire préférait que le sang ne coule pas de façon idiote.

« Un voyageur comme moi finit pas ne plus s'étonner de grand-chose. » Dit-il calmement, même si lui même se disait que la jeune femme ressemblait plus à un coupeur de gorge, ou à un voleur qu'autre chose, en somme pas un garde du corps, mais quelqu'un comptant sur une certaine agilité, et discrétion pour faire son travail. Enfin dans tout les cas pas forcément quelqu'un qui rassure par sa simple présence, et pas le genre de personne avec qui un chasseur de prime pouvait bien s'entendre, enfin en tout cas mieux que si il avait été un membre de la garde Glorienne en tout cas.

« Eh bien il semblerait que nous soyons dans une impasse. » Se contenta t-il de murmurer pratique. Il n'était pas vraiment du tout sensible à la menace, Alford était un téméraire dans l'âme, il était capable de prendre des risques insensés des fois, et disons qu'a ce stade là ce n'est même pas s'il avait cillé, pas qu'il la sous-estimait, mais juste que il ne voyait aucune raison d'avoir peur en cet instant. Dans tout les cas il resta immobile, et à l'affût, il ne posa pas la main sur la gare de son espadon accroché dans son dos, mais s'apprêtait à le faire si danger il y avait. Sans doute qu'il aurait été plus sage, et prudent de se replier calmement, ou de négocier, mais à ce stade là disons qu'Alford n'avait jamais été quelqu'un de très prudent. De plus il n'aimait pas qu'on lui marche sur les pieds d'une façon qui pourrait lui paraître humiliante.

Néanmoins il semblerait que la jeune femme se montre plus sage à sa manière que lui ce qui n'était pas un mal. Elle parlait avec douceur, Alford l'écoute en se détendant légèrement, enregistrant le nom de la femme. Peut-être un faux, ou un vrai dans tout les cas d'une certaine manière c'était un peu moins tendu.

« Effectivement nous pouvons nous arranger. » Dit-il calmement, et un peu plus amical, il eu une idée en tête tout à coup.

"Vous comptez être payé par la garde? Ou vous connaissez une autre personne qui serait prêt à payer pour que le sort de cet homme soit réglé?" Demanda t-il calmement, après tout si les sources de paiement étaient multiples, il y avait moyen d'éviter de se déchirer sur un éventuel partage de la prime. Dans tout les cas il réfléchit courtement à ce point-ci avant d'enchaîner avec autre chose.

"Je suppose que vous avez quelque chose à ma proposer sinon...? Après tout si elle s'avançait c'est qu'elle devait avoir une idée d'arrangement en tête, et Alford avait bien envie de l'entendre pour voir si c'était acceptable, ou non. Pour le moment il se contenta donc d'écouter attentivement al réponse de la jeune femme tout en guettant un éventuel geste brusque de cette dernière, la tension de la chute n'était pas encore passé, et Alford était encore assez braqué.


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Ulodap7ed3f

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Merith11

Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Empty
MessageSujet: Re: Partager? Jamais... (Flashback Alford) Partager? Jamais... (Flashback Alford) Icon_minitimeLun 30 Mar 2015 - 22:17

Elle l'écoutait, jugeait chacun de ses mouvements et finit par sourire en coin... Il était sur ses gardes, soit, elle même était tendue, il faut dire que sa proie n'allait pas être chassée de la même manière maintenant qu'il y avait de la concurrence... Il fallait trouver une astuce, se montrer astucieuse en tout cas...

Observant la porte de la maison close, elle soupira et fit signe au chasseur de prime.

- Il nous suffit de partager. J'imagine que vous devez avoir été averti de la mise à prix par la garde, c'est aussi mon cas, d'une certaine manière... Donc, nous allons devoir partager, ou nous battre pour trouver un accord. Concrètement, je ne suis ici que pour la chasse, la prime n'est qu'un bonus. Laissez moi faire et je vous donnerais une compensation. Vous n'aurez pas tout perdu.

Une façon bien arrogante de proposer une solution, mais c'était déjà assez difficile pour elle de le formuler. Elle faisait preuve d'un peu de gentillesse, bien que cela ne soit pas très évident... Ceci étant, elle le laissa mariner quelques secondes, tout perdu à sa réflexion qu'il pouvait être. Puis elle ajouta, en offrant un demi sourire à son interlocuteur, son visage camouflé ne laissant paraitre que ses lèvres...

- Considérez ceci comme une chance pour vous de vous faire quelques pièces sans efforts. Pour ma part j'ai réellement besoin de cette petite chasse pour me défouler, vous ne voudriez pas frustrer une demoiselle, n'est-ce pas?

Elle aurait pu continuer sur sa lancée, mais un bruit détourna son attention de sur le mercenaire... Et ce n'était autre que leur proie qui se faisait la malle bien gentiment, aidé de plusieurs hommes. S'ils avaient cru qu'il était allé ici pour les catins, ils s'étaient trompés... Le bougre avait sans doute repéré le mercenaire, qui était clairement moins doué qu'elle pour la discrétion... Et voila que la chasse prenait une autre tournure encore. Sans plus d'échange, elle claqua sa langue en signe de désapprobation, revenant porter son attention sur Alford.

Inutile de préciser qu'elle l'accusait sans aucuns doutes de cette situation. Et sans demander son reste elle se mit à courir après sa cible, disparaissant rapidement au recoin d'une maison... Aucun doute sur le fait que le mercenaire suivrait. Après tout, il semblait vouloir sa prime celui là... Il ne lâcherait sans doute pas aussi facilement, quoi que le contraire l'aurait mise en joie...

Le temps de tourner à l'angle, elle perçut sur sa droite un mouvement et effectua une rotation surnaturelle, de telle sorte qu'elle échappa à un lancé de débris en sa direction. Les hommes s'étaient dispersés, elle n'en avait comptée que cinq, mais c'était à vrai dire le sixième qui l'intéressait... Eux n'étaient ici que pour la ralentir dans sa poursuite... tant pis, elle prendrait le temps d'éliminer chacun d'eux, puisque tout le monde avait visiblement décidé de se mettre entre elle et sa proie... Elle profiterait pleinement de cette distraction!

Poignard en main, elle se servie de sa main libre pour saisir un couteau de lancé... Deux pas sur la gauche, un quart de tour vers la droit, un élancement du bras et un corps tomba, précédé d'un hoquet de surprise. Elle n'avait jamais été du genre à faire dans la lenteur. Tuer efficacement était sa façon de procéder, elle n'en tirait pas moins d'adrénaline, sinon plus et n'avait pas besoin de prendre "plaisir" à faire du mal. Elle se contentait de se débarrasser des nuisibles... Et cela n'avait aucunes incidences sur sa conscience. D'autant que la tête de celui qu'ils protégeaient était mise à prix!

Un autre se précipita vers elle et il ne fut que trop bien reçu, coup de poignard à l'estomac, déchirure sur le buste, en longueur, puis coupure intacte à l'horizontal de la gorge... Le sang l'éclaboussa et elle se faufila à nouveau dans l'angle mort d'une ruelle... Elle les savait toujours là... Ayant comprit contre qui ils devaient se battre. Étrangement, personne d'autre ne tenta l'assaut, mais le mercenaire en armure l'avait rejoint... Elle soupira de déception et désigna un coin de ruelle, partageant sa chasse pour couvrir plus de terrain... Peut être pourrait-il terminer les importuns, lui laissant l'opportunité de s'occuper de sa vraie proie...?
Revenir en haut Aller en bas
Alford Gorder
Alford Gorder
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Partager? Jamais... (Flashback Alford) Left_bar_bleue5/10Partager? Jamais... (Flashback Alford) Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 2

Modérateur
Mercenaire

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Empty
MessageSujet: Re: Partager? Jamais... (Flashback Alford) Partager? Jamais... (Flashback Alford) Icon_minitimeMar 31 Mar 2015 - 18:31

Partager ? Hmmm c'était une idée, personnellement Alford n'était pas contre, mais il ne savait pas s'il ne risquait pas de se faire rouler d'une manière, ou d'une autre. Mercenaire qu'il était, il était peut-être naïf en dehors du travaille, mais quand ça concernait le boulot il savait que généralement c'était au premier à réclamer la prime qui aurait l'argent, et il avait déjà faillit se faire avoir de cette manière, et la personne en face de lui n'avait pas forcément l'air d'être un parangon d'honnêteté, et de fiabilité. Dans tout les cas il verrait bien, mais il comptait rester prudent….

« Ma foi. Cela me semble être une idée. » Dit-il calmement, elle voulait donc chasser ? Chasser ? Elle faisait ce contrat uniquement pour le plaisir de traquer quelqu'un ? Cela lui semblait assez tiré par les cheveux, et étrange quand même… Enfin assez pour qu'il se pose des questionnes sur la personne en face de lui, bah sans doute qu'il devait y avoir des personnes qui aimaient la traque des criminelles, au point de s'intéresser plus à cela que la récompense… Pour sa part tant qu'il touchait l'argent de façon a peu près légale il ne cracherait pas sur la proposition de l'inconnue.

« On va dire que oui. » Conclut-il, de toute façon il ne voyait pas d'autres solutions qui ne finiraient pas en un éventuel bain de sang, ou une nouvelle bagarre inutile, autant accepter après tout. Il verrait bien s'il pouvait se montrer utile au passage… Dans tout les cas il commençait à se dire qu'il avait envie de voir comment cette « demoiselle » comptait se débrouiller, visiblement elle savait y faire, et elle ne devait pas user de méthodes aussi communes que celles que voit Alford habituellement, enfin il verrait bien assez vite après tout...

Dans tout les cas quelque chose vinnt vite interrompre leurs petites conversation, la cible ressortait visiblement avec une garde du corps bien garnie du bordel… Pour le coup il était sûr que les choses se compliquaient surtout au vu du nombre de gars, bon ces hommes n'étaient visiblement pas du tout en armure, et ne devaient pas du tout être des militaires de carrières, mais ils étaient nombreux… Dans tout les cas c'était embêtant, la cible aurait facilement le temps de se faire la malle, d'ailleurs c'est ce qu'elle prévoyait sans doute de faire en cet instant, même si heureusement elle ne courrait pas encore…

Et donc par la suite après un échange de regard assez froid avec la jeune femme, en concluant visiblement cette dernière était agacé, Alford couru à son tour vers la cible, certes il n'était pas du tout aussi rapide que la demoiselle, mais il pouvait essayer de maintenir un rythme de course convenable sans trop de difficulté, dans tout les cas il en fallait bien plus pour convaincre Gorder de lâcher une cible, surtout quand il était aussi proche d'obtenir satisfaction, il n'était pas un mercenaire de pacotille après tout, quand il donnait sa parole il faisait tout pour remplir son contrat, après tout même un mercenaire pouvait avoir une certaine forme d'honneur.

Et c'est ainsi qu'il arriva bien vite à la scène pour voir que la jeune femme se montrait assez efficace, quoique mortelle, Alford ne soutenait absolument pas ce genre de façon de faire, quoique elle n'avait peut-être pas le choix, mais à ce stade là faire un massacre n'était pas forcément nécessaire surtout si lui-même arrivait en soutien. Il entama donc à son tour les choses en bousculant un bougre qui était concentré sur la jeune femme, l'homme tomba au sol s’assommant sur un pavé non loin.

« Allez vous occuper de la cible, je me charge d'eux. » Dit-il calmement en prenant en main son espadon. Il se disait qu'il valait sans doute mieux pour tout le monde qu'il s'occupe des gardes du corps, pas que ces derniers soient ce qu'on pourraient dire des personnes innocents, et pur, mais bon si on pouvait éviter de tuer 5 personnes juste pour la tête d'un seul homme ce serait bien…

Et visiblement les bougres hésitaient en le voyant… Sur que lui était en armure, et sa zweïhander était ce qu'on pouvait appeler un argument de poids. Ils coururent d'ailleurs bien vite en sen inverse sans demander leurs restes… Un sage choix de leurs part pensa Alford… Il regarda du coin de l’œil visiblement la cible s'était engagé dans une ruelle, Gorder qui profitait d'avoir les mains libres prit donc en main son arbalète qui avait était chargé il n'y a pas si longtemps à la perspective de tout ce petit ménage, et il s'engagea donc à la suite de sa cible, et de la demoiselle...


Voix d'Alford

Comme avant de commander il faut apprendre à obéir. Avant de juger les autres, il faut savoir se juger soi-même, et se soumettre au jugement des autres.

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Ulodap7ed3f

Partager? Jamais... (Flashback Alford) Merith11

Code couleur texte alf : 33CCFF

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Partager? Jamais... (Flashback Alford) Empty
MessageSujet: Re: Partager? Jamais... (Flashback Alford) Partager? Jamais... (Flashback Alford) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Partager? Jamais... (Flashback Alford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» le plus grand virus jamais connu
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» On ne change jamais les bonnes habitudes... [open]
» Oh, je n'étais jamais venue ici ! -Xerxes~
» Ça n'aurait jamais pu marcher entre nous, chérie ! [Remy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-