Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Insomnie [Pv Nomin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Insomnie [Pv Nomin] Empty
MessageSujet: Insomnie [Pv Nomin] Insomnie [Pv Nomin] Icon_minitimeDim 8 Mar 2015 - 15:03

- - - 6 Juillet - - -

Des cadavres rampent encore autour d'elle. Combien de fois elle a fait ce cauchemar ? Elle ne se souvient plus, mais ce qui est sûr c'est qu'elle a conscience que ce n'est pas réelle. Non c'est juste le fruit de son imagination. Cependant, même le fait de savoir que tout se passe dans sa tête ne repousse ni la peur, ni le souvenir.
C'est en étouffant un cri qu'elle se réveille une fois de plus dans l'obscurité complète. Une fois encore, la bougie éclairant la pièce s'est éteinte. Elle ferme les yeux et s'imagine être baigné dans la lumière en tapotant la table de chevet à côté d'elle à la recherche de la bougie.
Une fois trouvé, elle l'allume et lâche un soupir de soulagement. La petite pièce est éclairé par la petite flamme chaleureuse.
Ninakiel s'allonge sur le lit. Elle sait qu'elle n'arrivera pas à se rendormir, elle contemple juste le plafond. Elle a vaguement conscience qu'elle est trempé de sueur et se dit qu'elle devrait peut être se lavé un peu. Mais pour l'instant elle ne peut pas resté dans sa chambre qui, bien que confortable, lui laisse l'affreuse sensation d'être prise au piège.
Elle passe un gilet fin blanc qui lui descend jusqu'à mi cuisse et sors silencieusement du logement qui leur a été attribué. A l'extérieur elle peut encore voir quelque personne dehors, mais beaucoup moins qu'en journée. Elle préfère largement quand cet endroit est bondé, il est plus vivant et plus agréable.
Elle s'assoit devant son logement et profite de l'air qui passe. Il est très différent de celui de la forêt. C'est toujours quand on perd quelque chose qu'on se rend compte à quel point on y tenait, elle s'en ai rendu compte quand elle a dut quitté la forêt et quand sa mère est...
Elle essuya une larme et secoua doucement la tête de droite à gauche, elle ne devait plus penser à ça.
Elle se releva et décida de se promener un peu dans la caverne, en se disant que si elle marchait, elle finirait bien par se fatigué au bout d'un moment et, qui sait, trouver le sommeil. De temps en temps elle levait la tête au plafond en espérant voir le ciel, mais c'était sans compter la pierre au dessus d'eux. Elle lâche un nouveau soupir, mais cette fois ci plein de nostalgie et de tristesse. C'est aussi une des choses qui lui manque.
Alors qu'elle commencait à penser que ça ne servirait à rien et qu'elle ferait mieux de rentrer et de travailler peut être un peu elle croisa un visage qui lui semblait familier. Elle le regarda quelque seconde et frappa doucement du poing dans la paume de sa main. Ca lui revenait en mémoire maintenant, car son nom avait fait beaucoup de bruit. Le plus jeune elfe à rejoindre le conseil. Il était même plus jeune qu'elle et faisait partie de la famille Terendul.
Malheureusement, elle ne pouvait pas le saluer étant donné son infériorité et cela la vexa quelque peu, car elle aurait voulu en apprendre plus sur lui. Elle ne savait pas grand chose mise à part quelque rumeurs qui s'ébruitaient de temps en temps.
Elle le fixa en espérant qu'il la remarque et qu'il engage la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Insomnie [Pv Nomin] Empty
MessageSujet: Re: Insomnie [Pv Nomin] Insomnie [Pv Nomin] Icon_minitimeMer 11 Mar 2015 - 18:06


Son regard glissait sur la foule nocturne emplissant en cette heure la caverne. Une foule moins dense mais non moins bigarré et dépareillée… une foule hétéroclite de noctambules aux mœurs et aux façons diverses. De fins diverses, sans nul doute. Cela fait une semaine, presque jour pour jour, que l'aube rouge s'était levée pour baigner de son sanglant éclat les tréfonds d'Aigue la royale. Les faciès étaient encore marqués par l’événement… certains, hâves, d'autres simplement fermés, d'autres encore perclus de regrets. Son coeur ne s'éveillait à la compassion pour aucun. Il n'avait pas de place en lui pour la pitié ou l'empathie, uniquement pour la vengeance et la justice. Si tant est qu'il ose encore appeler cela justice. Rétribution plus que vengeance vaine, alors que les dernières affres et cicatrices de l'ingérence d'un seul individu risquaient de marquer ce monde pour les prochaines décennies et peut-être même davantage. L'aube rouge n'était pas le dénouement, pourtant c'était un si sanglant jalon de la démence naît un certain 10 mars, que certains espéreraient sans doute que ce fut la fin. Restaient les perles, l'amertume, et une situation politique tendue. Cette foule bruissante était le parfait exemple de l'histoire qu'ils légueraient aux futurs générations si elles advenaient jamais. Combien de morts, pour la vengeance d'un seul ? Combien de destructions, de chaos, pour un caprice, ni plus ni moins ? L'amertume qu'il nourrissait ne faisait que croître. Il désirait la tête du responsable de ce massacre, de ce gaspillage.

Et il l'aurait. Mais avant cela, encore fallait-il s'assurer de son succès. Et de la survie de son peuple. Peu importerait sa victoire, s'ils devaient disparaître le lendemain. Le temps était un élément si biaisé, l'instant présent ne comptait que s'il était construit pour l'assurance du lendemain. Ce qu'il voulait, c'était faire perdurer sa rétribution. Que jamais elle ne s'étiole. Son leg personnel, non guidé par le soucis d'un avenir plus raisonnable et digne de la sagesse sensément inhérente à son peuple mais conduit par la simple volonté et porteur du sceau de ce qui restait d'une innocence évanouie dans les brumes de Néant. Il relâcha une exhalation, un soupire discret. Les nocturnes étaient l'aveu de faiblesse que dissimulait la populace diurne. La rébellion était faible et pansait ses plaies. Elle avait besoin de se remettre tout en n'en ayant guère l'opportunité. Y parviendrait-elle malgré tout ? Il n'aurait su le dire avec certitude. Sans doute avait-elle ses chances, bien qu'il n'osa s'y raccrocher, encore empreint de l'inéluctable sentiment de lente déchéance qu'il avait entrevu au sein du sombre sanctuaire. Pourquoi alors poursuivre sa route ? Sans doute pour honorer le peu qu'il reconnaissait respecter. Des promesses comme celle de sa mère, ou de Falkir. Des points blancs dans un océan bourbeux. Une savante torture en somme, juste de quoi attiser des lambeaux d'un espoir moribond, pour allonger son agonie…

« Si vous comptez continuer d'observer vos alentours comme une carpe sortie de son étang, je vous prierais de le faire ailleurs que sur ma personne » ponctua-t-il simplement, sans cesser de penser, d'une voix neutre et parfaitement modulée, posée et dosée pour ne porter aucune trace du moindre sentiment, le propre même du cobra qu'il était. Son regard consentit avec une terrible lenteur à se détourner de la masse informe d'une rébellion exsangue pour se poser avec toute la froideur de son totem sur la frêle créature qui semblait statufiée près de lui. Oh certes il l'avait remarqué, et aurait volontiers ignoré sa présence pour le reste de la nuit dans la simple attente de l'instant plus ou moins lointain où elle aurait rendue les armes pour s'éloigner. Mais qu'à cela ne tienne, il était à présent le second homme de la race elfique, et ce devait d'un peu plus de proximité avec le bas peuple. L'étudiant comme il aurait étudié un rapport écrit, la suite prit un moment à venir alors qu'il la clouait de ce regard dérangeant, fixe, qui jamais ne cillait. « Gil'Sawan... » Oui, son père était un homme relativement habile, et elle, une arriviste tout juste nommée, mais soit, on ne débutait pas souvent en haut de l'échelle. « Dites moi, êtes-vous au courant que vous occupez une fonction importante et qu'à ce titre votre repos est d'intérêt commun ? Un héraut fatigué est un héraut inefficace »

Il tut la fin de sa pensée, à savoir qu'elle était déjà bien assez jeune et inexpérimentée pour ne pas s'en sortir sans avoir en plus à y ajouter le poids de sa fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Insomnie [Pv Nomin] Empty
MessageSujet: Re: Insomnie [Pv Nomin] Insomnie [Pv Nomin] Icon_minitimeMer 11 Mar 2015 - 20:25

« Si vous comptez continuer d'observer vos alentours comme une carpe sortie de son étang, je vous prierais de le faire ailleurs que sur ma personne »

Ninakiel ne sut immédiatement ce qui la dérangeait plus dans sa réponse de l'elfe, son mépris à peine masqué, le fait qu'il s'exprime malgré tout avec un calme froid comme la glace ou bien le fait qu'il l'ai remarqué sans même posé un regard sur elle.
Elle ne se sentit pas insulté, il était dans son droit : on était en pleine nuit et c'était un moment peu opportun pour faire connaissance, seulement elle consacrait tout son temps de la journée à son travail, après tout, elle l'aimait beaucoup et s'y sentait utile.
Un peu mal à l'aise, elle détourna le regard. Ce n'est qu'une fois qu'elle sentit qu'il consentait à poser le sien sur elle, qu'elle le regarda de nouveau. Ils restèrent comme ça pendant un instant qui lui sembla très long. Il y avait quelque chose chez lui qui la rendait mal à l'aise. Elle avait l'impression d'avoir quelqu'un de mort en face d'elle, quelque chose qui lui donnait des frissons désagréables dans le dos, et l'impression de ne pas pouvoir respiré. Elle passe une main dans ses cheveux et sourit poliment.

« Gil'Sawan... »

Elle n'aimait pas spécialement avoir à faire ça, mais en raison de leur différence de niveau, elle s'inclina jusqu'à ce que son corps forme un parfait angle droit et croisa ses mains au niveau de son coeur. Elle ne bougea plus et resta dans cette position qui lui était très peu confortable, mais elle l'avait tellement pratiqué qu'elle pouvait garder la pose pendant plusieurs heures. Ses cheveux retombaient de chaque côté de sa tête et pouvaient presque toucher le sol, ce qui ne l'arrangeait pas, songea t-elle pendant une demi seconde.

« Terendul »

Visiblement il connaissait sa famille, et pour cause : son père a toujours fais un très bon travail, et même si elle n'était pas encore totalement reconnu, elle travaillait dure et plaçait toujours son devoir avant le reste.

« Dites moi, êtes-vous au courant que vous occupez une fonction importante et qu'à ce titre votre repos est d'intérêt commun ? Un héraut fatigué est un héraut inefficace »

Elle fronça les sourcils, toujours dans la même position du salut cérémonial et fort heureusement ses longs cheveux blancs la cachait de son interlocuteur. Elle mordit doucement sa lèvre inférieur pour se calmer. Elle n'avait pas du tout aimé sa remarque au sujet de son rôle. Elle soupira doucement et se releva sans la permission du jeune Terendul, oui elle savait que ce n'était pas du tout approprié, mais elle ne trouvait pas qu'à ce moment précis il méritait son respect. Elle lui sourit gentiment.

« Je vous remercie pour l’intérêt que vous accordez à ma tâche et je tiendrai compte de vos inquiétudes. Je vous ferais cependant remarquer que vous êtes, vous aussi, éveillé à cette heure avancée de la nuit et me permet d'exprimer mon appréhension au sujet de votre possible fatigue et à votre poste, beaucoup plus important que le miens. J'espère que cela n'aura pas de répercussion sur votre travail qui est, je dois bien l'avouer, d'une grande qualité. »

Elle réajusta sa chemise qui était légèrement tombé lors de son salut pour se protéger de la fraicheur nocturne, et surtout de l'humidité des cavernes. Elle marqua pendant ce temps une pause avant d'ajouter

« De puis je ne suis pas fatigué le moins du monde, je n'ai besoin que de très peu de sommeil et je peux vous assurer que cela n'aura aucune influence sur mon travail. »

Son comportement n'était pas du tout approprié et si son père voyait ça il l'aurait probablement durement réprimandé, et il aurait raison. Mais à ce qu'il paraît, la nuit force les gens à être plus honnête.
Elle savait cependant qu'elle perdrait probablement cette joute verbale et ne voulait aucunement établir de mauvaise relation avec le jeune conseiller.


Dernière édition par Ninakiel Gil'Sawan le Dim 15 Mar 2015 - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Insomnie [Pv Nomin] Empty
MessageSujet: Re: Insomnie [Pv Nomin] Insomnie [Pv Nomin] Icon_minitimeSam 14 Mar 2015 - 14:56


Les orbes marmoréennes roulèrent dans leurs écrin en une preuve flagrante de ce qui agitait le fond de sa pensée à l'entente d'un babillage aussi ridicule. L'intérêt qu'il lui portait ? Certes non, quant bien même verrait-il quelque agrément à l'usage des hérauts, du moins personnellement, il ne s'intéresserait non point à sa tâche, mais aux multiples usages qu'il pourrait trouver à un serviteur en pleine possession de ses moyens. La somme d'absurdité qui pouvait parfois naître d'autrui était… lassant. « Oh, mais si vous me l'assurez me voilà amplement rassuré » serina-t-il en une réplique suintante d'ironie. Croyait-elle sincèrement qu'il lui suffisait d'affirmer quoi que ce soit la bouche en cœur ? Quant bien même aurait-elle été davantage capable et à-même de se gérer, il n'en restait pas moins qu'on n'était jamais rien moins que le pire juge envers soi-même, encore plus quand on sortait d'une vie oisive et dorlotée au cœur des bois de ses ancêtres. Je ne suis pas fatiguée… qui croyait-elle réellement tromper avec pareille sottise ? Enfin cela n'appartenait après tout qu'à elle en fin de compte. Quand elle arriverait au bout de sa piètre résistance et qu'elle s'effondrerait en causant certainement des dégâts par la même occasion il se contenterait de la faire placer à un autre poste, moins coûteux en constance pour une jeune elfe telle qu'elle. Elle n'en ressortirait sans doute pas mais après tout, qui cela ennuierait-il ? Sa famille sans doute, mais qu'à cela ne tienne, il en affrontait des biens plus hautes placées.

La jaugeant toujours froidement, il consentit à indiquer cependant, moins par soucis de son interlocutrice que de ses principes, toujours avec ce détachement posé qui le caractérisait. « Faites moi votre parade prénuptiale encore une seule fois, de jour comme de nuit, et je vous briserais une jambe. Récidivez une fois après cela et je briserais l'autre. Que certains aiment à se flatter de pompeuses stupidités pour le plaisir d'abaisser la masse ne me convient pas » Quand avait-il jamais eut besoin de voir un elfe à genoux pour se savoir supérieur à lui ? Le reste du monde pouvait bien s'échiner à le lui démentir, il resterait toujours persuadé d'être bien plus capable que la large majorité d'entre eux. Les autres ? Oh il les repérait fort bien, et savait également très bien louvoyer pour s’accommoder d'eux. N'était-ce pas son rôle après tout. « Quand à mon emplois… » Il ponctua le tout d'un silence « Sachez qu'il est relativement peu chronophage, contrairement à ce que nos doyens ont pu fourrer dans votre petite cervelle. Je me contente simplement d'éviter que notre si cher empereur ne fonce droit dans un mur de granit comme il semble vouloir le faire en permanence, enfantin ne trouvez-vous pas ? » Lueur d'un regard acéré taillant dans la chair. Une fausse question, une question piège. Il avait beau persifler, la vérité était pourtant qu'il tenait à ce jeune elfe écervelé et trop prompte pour son propre bien. Aegnor était un idiot, mais un idiot avec du potentiel, ce qui changeait tout.

Et il fallait bien avouer qu'il avait résisté à toutes ses tentatives de le braquer, ce qui était un exploit notable. Ce n'était pourtant pas faute d'y avoir mit tout son cœur. Se détournant, il se remit à observer la foule, laissant progressivement son regard papillonner vers les chatoiements d'une roche d'éclairage jetant des ombres singulières sur les corps qui l'approchait. Peu gêné par le silence et le cultivant même, il resta ainsi ce qui sembla être des heures durant, étudiant les façons de cette foule disparate dont il moquait la fragilité. Que se cachait-il, derrière ces humains et ses elfes marchants côtes à côtes ? Derrière ces vampires s'accordant au rythme de vie des races qu'ils jugeaient simples et insignifiantes proies ? Tout un système, si complexe qu'il ferait perdre la tête à celui qui tenterait d'en dresser un portrait vulgarisé. On ne vulgarisait que ce qui avait lieu de l'être après tout. Ce dont on pouvait saisir tous les tenants et aboutissants. Pourtant, il consentit, grand seigneur, à ouvrir de nouveau la bouche, jaugeant sans doute que tant qu'à subir la présence de cette oisillon, il pouvait se permettre de lui salir les plumes. « Dites moi donc, puisque vous semblez tant tenir à me… gratifier…. De votre si charmante présence, comment comptez-vous donc vivre votre fin prochaine»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Insomnie [Pv Nomin] Empty
MessageSujet: Re: Insomnie [Pv Nomin] Insomnie [Pv Nomin] Icon_minitimeDim 15 Mar 2015 - 8:56

Comme les rumeurs l'affirmait, Nomin Terendul n'était pas quelqu'un avec qui il était facile de traiter. L'ironie et l'agressivité suintait de sa voix, elle aurait difficilement pu trouver quelqu'un d'aussi méprisant que lui, et cela lui donna quelque peu mal à la tête.
Elle n'aimait pas montrer de respect aux personnes comme lui, trop sûr d'eux et regardant de haut les familles moins élevés que la leur. Ils ne voyaient qu'en eux des objets pouvant être utilisé à souhait pour satisfaire leur caprice. Elle retint un soupir, elle devrait garder le contrôle d'elle même et finir cette échange le mieux possible, bien qu'elle doutait fortement que cela puisse être faisable.

Il s'élanca dans un long discours, qui ressemblait soit dit en passant plus à une menace qu'autre chose, sur des jambes brisé et des parades et elle ne put se retenir de rigoler doucement et dû se mordre la lèvre inférieur pour se étouffer un éclat. Décidément il était vraiment trop sûr de lui.

Sachez bien que ce n'était pas du tout mon objectif, loin de moi l'idée de vous faire une "parade prénuptial" comme vous vous amusez à le décrire, je respecte juste le protocole. Désolé si je vous ai offensé de ce fait.

Ainsi, il prenait vraiment son travail à la légère pas vrai ? Il aurait beau démentir ou se justifier de n'importe qu'elle façon, les doyens lui avait bien "fourré le crâne" comme il disait, pour elle sa tâche ne devait pas être de tout repos.

Je ne pense pas que ce soit enfantin et ce que vous pensez de votre emploi n'engage que vous. Pour ma part je pense que vous avez tout de même de lourde responsabilité. Après tout vous devez l'empêcher de foncer dans un mur, pas vrai ?

Il se mit à regarder la foule qui hantait encore les lieux. Elle regarda et ce qu'elle vit lui plut. Elle sait que si elle disait ce qu'elle pensait on la traiterai comme une hérétique mais voir des elfes avec des humains, en tant qu'ami bien sûr, pas plus que cela, lui faisait plaisir. N'était-ce pas juste de revoir notre jugement envers ces humains qui nous avaient recueillis alors qu'ils n'avaient plus de foyer et nul part où aller ?
Bien sûr, comme elle le pensait précédemment, cela ne devait pas aller plus loin que de l'amitié, après tout ils se devaient de préserver leur race. C'était bien assez difficile comme ça de se reproduire, si c'était en plus avec des humains, on courrait à la catastrophe.

Nomin Terendul la tira de ses pensées. Elle n'était pas bien sûr d'avoir compris. Sa fin proche ? De quelle fin parlait-il ? Elle se tourna de nouveau vers lui et arqua un sourcil.

Ma fin proche ? Qu'entendez vous par là ? Je n'ai pas l'intention de finir ma vie prochainement si c'est à cela que vous faites allusion. Je compte bien vivre encore plus longtemps. Même si c'est la guerre, je ferai de mon mieux pour survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Insomnie [Pv Nomin] Empty
MessageSujet: Re: Insomnie [Pv Nomin] Insomnie [Pv Nomin] Icon_minitimeLun 16 Mar 2015 - 23:30


Ce n'était pas du tout son objectif que de lui faire sa parade mais elle respectait le protocole… ou, comment dire tout et son contraire dans la même phrase, sans même se fendre du tact de noyer sous l'apparence ce palabre bancal. Il en venait à se demander si c'était le fait de son apprentissage oisif, ou bien l'influence des humains qui entraînait un tel manquement. Tout autre que lui aurait certainement était vexé du peu de considération que ces simples mots provoquaient. Lorsque l'on aimait à se moquer sans en avoir les moyens, il était d'usage d'y mettre les formes, par Dracos ! « L'êtes-vous seulement » Appréhendait-elle même le mot contrition ? Il semblait bien que non. Du moins en doutait-il, mais après tout, ne doutait-il pas de tout ? C'était là sa façon d'être et il la cultivait. Le reste du monde n'avait qu'à s'y faire ou à abdiquer et se retirer, il ne le retiendrait nullement. La suite, cependant, lui tira un rictus, éphémère mais sinistrement amusé. Un rictus qui tranchait dans son juvénile faciès. Elle était… adorable, d'une certaine façon. Comme un lièvre ou une fantasque petite biche innocente. Et lui, sombre serpent, aurait volontiers noué ses anneaux autours d'elle pour la broyer.

Il n'aimait pas cette innocence. Elle lui semblait trop ingérente, trop ridicule trop, tout simplement… C'était dangereux, pour elle du moins, et inconfortable pour lui qui aspirait à la secouer comme un vulgaire prunier pour la faire revenir les deux pieds sur terre. La culture elfique était, certes, très bien ancrée en elle. Une parfaite jeune elfe en somme. Mais parfait n'était pas amusant, parfait était synonyme de statisme et de déperdition dans l'austérité d'un ordre qui s'aveuglait de l'érosion de son monde. Les doyens entretenaient le mythe du conseil pour se faire bien voir et pour solidifier une base de croyances traditionnelles qui, parfois, tendait à vaciller. La moitié d'entre-eux ne servait à rien d'autre qu'au décorum, et lui-même parvenait parfaitement à allier ses fonctions et sa passion de l'invention. Il était fort dommage, à ce titre, que l'exode des elfes ait eut lieu en de si funestes conditions, ou il se serait fait un plaisir de découvrir les mystères de l'humanité en matière de technologie avec la constance d'un jeune soldat à l'entraînement. Ce n'était, hélas, pas le cas et il devait s’accommoder de ses aspirations frustrées.

« De bien louables affirmations sans nul doute, mais l'épée qui vous fendra, la magie qui vous étreindra ne vous demandera pas votre avis. Mais soit, vous ferez de votre mieux pour vivre. Puisqu'il en est ainsi, que pensez-vous pouvoir faire au sujet de ce qui a engloutit notre forêt ? » Il tourna de nouveau son regard statique sur elle, le mercure le constituant adoptant une nuance plus sombre dans la chiche luminosité « La puissance qui a fait disparaître les vieux bois ne s'apaisera pas de ce premier sacrifice. Elle poursuit son avancée, rampante, dévorant tout et ne laissant rien d'autre que du vide sur son passage. Et comme si elles ne suffisaient pas, d'autres de ces immondices se nichent à présent dans d'autres replis de notre continent, gangrène que l'on ne put arrêter. Peu importe le nombre d'aventuriers qui s’élanceront, portés par leur volontés et leur gloires, ils ne pourront venir à bout de ces créations de Néant. Il suffit d'une seule Perle, une seule. Comptez-vous également faire de votre mieux contre ces reflets de la haine d'un Esprit supérieur ? Imaginez-vous seulement ce que cela représente ? »

La question était réelle « Dites-moi donc, si vous deviez malgré tout disparaître. Préféreriez-vous cesser d’exister, aspirée par Néant, ou vous éteindre dans les bras de Mort ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Insomnie [Pv Nomin] Empty
MessageSujet: Re: Insomnie [Pv Nomin] Insomnie [Pv Nomin] Icon_minitimeMer 1 Avr 2015 - 15:41

Ninakiel avait déjà entendu parler du caractère difficile du Terendul, mais elle n'avait jamais prêté une réelle importance aux rumeurs. Et bien la voilà bien punie pour son manque de méfiance. Plus l'échange avançait, plus elle regrettait d'avoir engagé la conversation. Non pas que le Terendul lui paraissait ennuyeux, mais elle le trouvait dangereux, comme un serpent, la comparaison lui aurait probablement arraché un rire étouffé si c'était dans d'autre circonstance. Bien qu'il semblait être calme, elle ne doutait pas qu'il soit capable d'attaquer à tout moment.

Était-il seulement un elfe ? Cette question n'est pas à prendre au premier degré, mais quand elle lui parlait, elle avait l'impression de parler à quelqu'un de totalement différent des elfes en général. Peut être était-il seulement différent, mais elle savait qu'ils ne pourraient être en aucun cas amis. Ils ne se convenaient tout simplement pas. Elle avait été élevé dans la traditions tandis que lui était tellement... différent. Peut être n'était-ce pas une mauvaise chose finalement, mais elle savait qu'ils n'auraient pas grand chose à se dire l'un et l'autre. Leur relation pouvait être juste cordiale, au mieux.

Je ne doute pas que ce mal ne s’arrêtera pas là, et à mon humble avis peut être devrait-on essayer de mieux le comprendre avant de le combattre. Mais bien sur cela ne m'étonnerai pas que les recherches sur ce sujet aient déjà débutés. Pour ma part, même si j'aimerais prendre part aux recherches, mes capacités physique ne sont pas assez bonne pour combattre contre nos ennemis, et le phénomène qui dévore actuellement le monde dépasse de loin ma compréhension, j'ai bien peur d'être un poids sur les deux aspect de la guerre malheureusement. Cependant, je compte bien faire tout mon possible pour maintenir l'entente entre humain et elfe. Je sais bien que tout le monde ne voit pas cette union d'un très bonne œil, mais c'est la dernière option envisageable qu'il nous reste.

Elle se doutait bien que sa réponse n'allait pas satisfaire l'elfe, il aurait peut être voulu entendre de sa bouche qu'elle pouvait faire diverse tâche pour tenter d'éradiquer le mal, mais la triste réalité était bien là : elle en était incapable. Mais elle ne déprimait pas pour autant, certe elle n'était pas utile à cette bataille, mais tout le monde ne pouvait pas l'être ? Elle n'avait pas été formé dans ce but.

Je préfère ne pas mourir, mais si vous exigeait une réponse de ma part, alors la voici : je préfère mourir plutôt qu'être avalé par le même mal qui a rongé mon foyer et les ossements de ma mère. Elle n'a pas eu peur de mourir quand son heure est venu, alors je n'aurais pas peur non plus. Je sais que cela vous paraîtra niais, mais c'est ce que je pense, et ça me convient parfaitement.

Elle aurait aimé avoir le don de lire dans les pensées, juste pour essayer de comprendre comment réfléchissait l'elfe en face d'elle. Elle savait qu'il était complexe, mais elle ne doutait pas qu'il avait probablement des raisons pour chaque mot qu'il prononçait. Elle sentait qu'il était extrêmement intelligent, et sans qu'elle s'en aperçoive réellement, elle commençait déjà à le respecter, même s'il elle ne l’appréciait pas particulièrement. Cependant, elle se doutait bien qu'ils n'avaient pas les mêmes objectifs et garda cette pensée dans un coin de sa tête : elle ne pouvait pas lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Insomnie [Pv Nomin] Empty
MessageSujet: Re: Insomnie [Pv Nomin] Insomnie [Pv Nomin] Icon_minitimeSam 4 Avr 2015 - 11:14


Par expérience, il savait deux choses. La première, toute personne ayant spécifiquement besoin de statuer que quoi qu'il faisait était bien humble, ou franc, ou véritable, ne l'était pas, par définition. Parce quand on était convaincu, à tout hasard, que ce que l'on faisait été humble, on avait pas besoin de mots pour le dire, cela coulait de source et transparaissait au travers d'actes et de paroles. La seconde, découlant de la première, de plus d'une façon, était tout simplement que quiconque se permettant de donner un avis ne pouvait absolument pas être humble. Il était donc particulièrement 'amusant' d'entendre deux fautes combinées en si peu de mots. Mais il semblait bien là que ce fut un tour pour lequel l'expertise de cette jeune sotte ne faisait aucun doute. Il n'en dit rien. Quant bien même aurait-il désiré lui apprendre à mieux peser ses paroles qu'il ne l'aurait pas fait. Elle apprendrait bien toute seule les vertus de la correction dans le verbe. Et puis, pourquoi perdrait-il son temps avec une ingénue comme celle-ci, résolument incapable d'apprécier le cadeau inestimable qu'une discussion avec lui représentait ? Il gâchait bien assez de ses précieux instants.

Fait intéressant, il semblait qu'elle n'avait pas plus l'appréciation du temps ou de la faisabilité que celui de la bonne parole. «  Oh je vous en prie, si c'est là votre unique désire je puis vous trouver une utilité dans la compréhension du phénomène de destruction du monde par les perles de Néant, il suffirait de vous pousser entre les tentacules de l'une d'elle. Nous aurions amplement le temps d'étudier la décomposition de votre délicieuse personne » Et il ne plaisantait qu'à moitié d'ailleurs. Et ce autant volontairement qu'involontairement, puisqu'il n'était guère capable de se prendre au jeu de l'humour. Peu importait. Il restait de toute façon mitigé quand à son appréciation de l'attitude de cette… femme ? Non fille, elle n'avait pas l'envergure d'une femme. Il appréciait qu'on soit capable de se jauger à sa juste valeur, et de prime abord c'était effectivement ce qu'elle avait le bon goût de faire sur ce sujet-là. Mais dans le même temps, dans la bouche d'un tel individu, cela sonnait aussi beaucoup comme du refus d'effort. Ou bien était-il simplement trop exigeant ?

La suite fut beaucoup plus satisfaisante et lui tira enfin une expression, d'amusement cynique. «  Voilà enfin quelque chose de sensé sortant de votre bouche, je commençais à me poser des questions » décocha-t-il sans prendre de gants «  Si vous êtes avalée par Néant, votre âme immortelle s'éteindra et il ne restera absolument rien de vous. Pas seulement de votre conscience ou de vos réincarnations, mais de l'étincelle première qui a donné forme à votre âme à la création du monde. Si vous rejoignez Mort, votre âme perdurera en son sein, avec, toujours, la possibilité de revenir, dans ce monde ou un autre si celui-ci est détruit. Vouloir mourir plutôt qu'être effacé n'est pas niais, au contraire, c'est particulièrement pragmatique. Je préfère autant continuer et perdurer également » Il éleva une main un bref instant et expliqua «  Vous trouverez de nombreuses personnes pour simplement refuser l'éventualité de leur trépas. Ils dissimuleront cela sous du courage, de beaux sentiments, mais la vérité reste la même, ils ont simplement peur de regarder cette éventualité en face »

C'était déplorable, minable… «  Sachez que vous aurez toujours l'ascendant sur vos interlocuteurs si vous êtes ainsi capable de mettre vos affects de côté pour accepter certaines vérités que les autres ne supporteront pas. Et croyez moi quand il s'agit de la mort, même des guerriers émérites et entraînés seront vulnérables. Gardez cela en tête lorsque vous effectuez vos missions, cette question en conditionnent beaucoup d'autres »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Insomnie [Pv Nomin] Empty
MessageSujet: Re: Insomnie [Pv Nomin] Insomnie [Pv Nomin] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Insomnie [Pv Nomin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'exil est une espèce de longue insomnie.
» Etudes d'Oroken
» T'as elles et t'as lui, puis t'as l'insomnie [avec, Jyne et Eleanor]
» L'insomnie attire les ennuis [PV Heather Gall]
» (7) Insomnie bonsoir ft. Mickaëla Weaver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-