Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Ninakiel GIL'SAWAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Ninakiel GIL'SAWAN Empty
MessageSujet: Ninakiel GIL'SAWAN Ninakiel GIL'SAWAN Icon_minitimeSam 7 Mar 2015 - 20:24


Gil'Sawan Ninakiel






Compétences

    Caractéristiques (clic) :
    Physique :
  • Force physique : Faible
  • Agilité : Moyen
  • Furtivité : Faible
  • Réflexes : Bon
  • Endurance : Faible
  • Résistance : Moyen
  • Beauté : Bon

    Mental :
  • Force mentale :Moyen
  • Patience/self contrôle : Moyen
  • Perception : Très faible
  • Intelligence : Bon
  • Arrogance : Faible
  • Gentillesse : Moyen
  • Prestance/charisme : Moyen
  • Mémoire : Bon

    Combat :
  • Epée : Aucun niveau
  • Dague doubles ou simple : Catastrophique
  • Poignard : Aucun niveau
  • Lance : Aucun niveau
  • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Moyen
  • Hache : Aucun niveau
  • Faux : Aucun niveau
  • Fouet : Aucun niveau
  • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Aucun niveau
  • Art de la parade (bouclier ou arme) : Moyen
  • Arc : Aucun niveau
  • Arbalète : Aucun niveau
  • Mains nues/pugilat : Aucun niveau
  • Equitation : Bon

Identité


  • Race : Elfe

  • Nom : Gil'Sawan

  • Prénom : Ninakiel

  • Surnom(s) : Nina

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : Décembre 1635

  • Age réel : 120 ans

  • Age vampirique : x

  • Lieu de naissance :Royaume Elfique

  • Lieu de vie : Aigue-Royale

  • Rang social : Bourgeoise

  • Poste/emploi : Héraut

  • Guilde : Aucune


Equipement et magie
  • Arme principale : Pour le peu qu'elle se bat, Ninakiel utilise un sceptre qui n'a pas vraiment grande utilité. Il est en cristal et à son sommet est enchassé un saphir. Chérissant tout de même son sceptre, Ninakiel lui a donné le nom "Brimiël".
    Enchantement : Incassable
    Dû à la fragilité de son sceptre, Ninakiel a demandé à ce qu'il soit enchanté de façon à ce qu'il ne puisse pas être brisé.

  • Autres objets : Une chaîne simple en argent autour du cou, aucune caractéristique particulière. Ninakiel y tient beaucoup et la porte tout le temps.

  • Alignement : Neutre tendance bénéfique

  • Totem : totem et niveau, cette partie sera remplie par le staff

  • Style de magie principal : Elfique

  • Puissance magique innée : Correct

  • Niveau magique :A ne pas confondre avec la puissance magique innée, il s'agit ici du niveau de magie que possédera votre personnage au moment où vous allez commencer à jouer. Ce niveau est bien sur étroitement lié à la puissance magique innée (si vous avez un faible niveau de naissance vous ne serez forcément jamais un très bon mage). Ne remplissez pas cette partie, cette décision revient au staff mais notez bien que vous pourrez faire évoluer ce niveau au fil du jeu.




Physique et caractère

  • Physique : Une fois dépassé le stade de l'adolescence, Ninakiel a toujours imposé le respect et l'admiration... ou la jalousie.
    Non pas grâce à sa musculature, la maitrise des armes ou un éventuel don pour le combat mais grâce à d'autre types d'armes...
    Ses armes à elle.
    Ses longs cheveux clairs, à la limite d'atteindre la perfection blanche de la neige tranche avec son teint rosé et ses yeux d'une couleur dorée.
    Sa silhouette, fine et élancée, lui permet de dépasser d'une bonne tête toutes les elfes de tailles normales.
    Ses membres, jambes et bras délicats et fins lui donnent l'air de flotter à chaque pas qu'elle fait, la rendant plutôt gracieuse.
    Son visage, légèrement triangulaire bien que plutôt petit, contient des lèvres pleines, un peu plus roses que sa peau, un petit nez droit et deux pépites d'or encadrées par de longs cils.
    Elle aurait pu être parfaite si elle n'avait pas eu ces cicatrices glacés, causé par un échec lors d'un enchantement, en dessous des yeux, et même si elle n'était que très peu visible, cela déformait légèrement son visage qui restait quand même très beau.
    Ninakiel est une jeune fille qui aime être féminine et en conséquence, elle porte souvent des vêtements qui la mette en valeur, essentiellement des robes simple et moulant son torse en laissant une liberté de mouvement à ses jambes.
    Sa voix est légèrement aiguë et n'a rien de vraiment spécial, même si elle à tendance à porter un peu trop au gout de la jeune fille.


  • Caractère : On pourrait facilement dire que, avant l'exode Ninakiel n'était pas une fille facile à approcher, je m'explique.
    Son intelligence et sa beauté, peu commune pour son jeune âge, la prédestiné d'ors et déjà à une carrière toute tracé dans la politique.
    Son seul défaut qui l'empêchait de prétendre à un poste haut placé était son problème à noué des relations amicales avec ses semblables, qu'ils soient plus ou moins âgés. Si seulement elle aurait pu se comporter avec tout le monde de la même manière dont laquelle elle se comporte avec sa famille.
    Il lui arrivait parfois d'aider sa famille à trouver des solutions à certains problèmes, mineures ou majeurs, même si elle n'obtenait pas toujours la reconnaissance qu'elle méritait, elle était heureuse de pouvoir être utile à sa famille. Elle travailla donc plus dur afin d'être félicité et gagner en notoriété au sein de la famille.
    Si bien qu'à force de toujours placé les affaires familiales au cœur de sa vie, elle en a oublié ses propres objectifs ou ses propres rêves.
    Alors qu'auparavant, elle rêvait de voyage, d'aventure et de liberté, elle ne rêve à présent que de... de rien du tout en fait.
    Des fois elle s'assoit encore dans un coin en regardant le ciel en s’imaginant être quelqu'un d'autre... quelqu'un de libre, avant d'être rappelé à l'ordre par ses obligations.
    Sa vie lui semble bien monotone, mais au fond d'elle, elle le sait, elle le sent, ce n'est qu'une accalmie avant la tempête...
    Et cette tempête arriva, elle eut pour nom l'Exode. Elle vécu des expériences qu'elle aurait préféré ne jamais avoir à subir et cela la changea radicalement.
    Elle compris que, pour avoir une place dans ce monde, et ne pas être oublié et laissé pour morte, elle devrait trouver sa place. Elle était devenu plus mature et plus ouverte aux autres elfes, même si elle a encore du mal avec les humains.



Mes liens

Elen Gil'Sawan :
C'est la matriarche de la famille, la plus âgée de ses proches et même si au début, leur relations était bonne, elle s'est dégradé au fil des années. Même si elles ne s'entendent plus aussi bien qu'avant, Ninakiel lui porte toujours un respect immense.

Linis Gil'Sawan :
Défunte mère de Ninakiel, toute la famille l'appréciait pour sa bonté et sa gentillesse envers autrui. Le reste sera plus détaillé dans l'histoire

Silur Gil'Sawan :
Père de Ninakiel, c'est lui qui l'a élevé afin de devenir une elfe respectable et lui a appris les bases du leadership. Elle tient à lui plus qu'à n'importe quel membre de sa famille, même si il est plutôt dur et distant avec elle.

Mise à part ces 3 membres de sa famille, aucun autre n'est notable et elle n'a que très peu de relation proche avec les autres elfes en dehors du cercle familial.



Derrière l'écran

  • Petite présentation : Voilà voilà, vous pouvez m'appeler Nina (ce n'est pas mon vrai prénom mais ça suffira), j'ai 18 ans et je suis actuellement en terminal pour passer un bac pro en informatique et réseau (grosso modo) j'aime les jeux vidéos et les RP

  • Rythme rp : J'ai compris le principe du rythme de RP rapide et l'approuve totalement. Je réponds en général dans la journée même qui suit la lecture de la réponse du partenaire

  • Particularités rp : Ca fait déjà pas mal de temps que j'ai commencé le RP, mais j'ai jamais forcément eu un niveau exceptionnel, je fais cependant de mon mieux pour m'améliorer !

  • Comment avez vous découvert le forum : Sur un site du style TOP RPG

  • Le code du règlement :









12 Décembre 1635, Naissance.

L'elfe regarde par la fenêtre, les mains solidement ancré sur le rebord de la table. L'inquiétude marque son visage, elle aurait du l'écouter, on en serait pas là actuellement. Alors qu'ils leur restaient tellement de temps pour trouver une autre solution.
Des cris se font entendre venant de l'autre pièce. Cela fait quatre heures que le travail a commencé. Les quatre plus longues heures de sa vie. Il ferme les yeux en tentant d'ignorer la douleur et l'épuisement de sa femme et se replonge dans la contemplation de cette nuit froide d'hiver.
Le soigneur les avaient pourtant prévenu. Elle était trop faible pour donner la vie, elle qui a toujours eu une faible constitution. Mais elle avait insisté... tellement insisté. Il n'avait pas pu refusé, et c'était trop tard maintenant. Il regrette.
Un autre cri, plus faible, retentit une nouvelle fois. Il se mord la lèvre inférieur et serre plus fort la table entre ses mains. Ce sentiment d'impuissance, il ne l'avait jamais ressentit.
Quelqu'un sort de l'autre pièce, il se retourne pour voir le visage souriant du soigneur. Il a un bébé dans les bras. Une petite créature, plus petite que son avant bras. Le soigneur lui tend et Silur la pris et la serra contre lui. C'était une petite fille adorable, il sait que tout les parents disent ça à la naissance de leur enfant, mais c'était réellement le plus beau bébé qu'il lui ai été donné de voir.
Il releva la tête et demanda à voir sa femme, le soigneur s'écarta légèrement pour lui donner l'accès à la pièce d'à côté, où il accourut en tenant fermement le bébé dans ses bras. Quand il découvrit sa femme, il pleura de joie. Elle avait beau être à la limite morte de fatigue, des cernes sous les yeux, les joues creusés par les dernières semaines avant sa délivrance et le teint jaunâtre, il trouva encore que c'était la femme la plus belle qu'il eut jamais vu.
Il s'assit à côté d'elle et déposa un léger baiser sur ses lèvres en serrant leur fille entre eux. La mère n'avait plus assez de force pour parler et chuchota un dernier mot avant de s'endormir.
"Ninakiel"

23 Novembre 1643, Avenir.

Des années se sont écoulés depuis sa naissance. Même si elle est encore une enfant, elle est devenue plus mature et magnifique. Bien que son physique soit encore enfantin, on peut deviner des formes naissantes.
Comme toujours, elle prend des leçons pour apprendre la géographie, l'histoire, la langue et tout autre sujet que son père et sa mère auront jugé utile à la famille.
Oui, elle peut être utile à sa famille, et elle deviendra la fille idéale pour lui. Elle n'a pas le temps de pleurnicher ou faire des caprices. Elle apprend et elle applique ce qu'on lui a apprit. Elle ne sourit pas, ou que très peu, et quand cela arrive c'est un sourire forcé, de la pure politesse.
Malheureusement elle ne remplissait pas tout les critères de son père. Il avait essayé de l'entraîner tant de fois au combat, mais rien y faisait. Les épées étaient trop lourdes pour elle, et elle n'avait pas la précision et l'agilité nécessaire pour exceller dans la maitrise des armes comme l'arc ou la dague. Elle n'était tout simplement pas née pour le combat. Cet échec cuisant lui fit comprendre que tout le monde ne pouvait pas faire ce qu'on voulait.
Son père lui, l'avait compris depuis longtemps, et lui qui voulait faire d'elle une rôdeuse comme sa mère, n'eut qu'à réfléchir un peu pour trouver la nouvelle vocation de sa fille : la politique. A partir de ce jour elle eut une formation complète axée uniquement sur ce domaine.
Ce fut à cet âge là environ, qu'un malheur arriva.
Son père et sa mère ne pouvait pas s'occuper d'elle, ils l'ont donc confié à un ami de confiance. Alors qu'elle était en train d'observer un apprenti enchanteur en train d'effectuer un... et bien un enchantement de givre sur une épée, il échoua lamentablement, et le sort ricocha sur la jeune Ninakiel, directement sur le visage.
A partir de ce moment, elle ne le voyait quasiment plus son père. Toujours occupé à droite et à gauche, et quand elle le voit, il n’émet que des critiques avec un regard dur et froid. Mais elle sait qu'il l'aime beaucoup. Des fois, quand elle dort, il vient dans sa chambre et caresse ses cicatrices, en dessous de ses yeux, lui dépose un léger baiser sur le front et s'en va après lui avoir caresser les cheveux. Des fois elle sent quelque chose d'humide tomber sur sa joues... des larmes.
Par contre, elle passait tout le temps que sa mère avait de libre avec elle. Les deux parentes s'entendaient à merveilles et étaient d'accord sur tout point.
Sa mère était une rôdeuse, agile comme une panthère et silencieuse comme un chat. Elle était forte et pourtant tellement belle. Elle était comme un modèle pour la jeune fille qu'était Ninakiel et elle se sentait toujours tellement fière d'être sa fille.


12 Août 1685, Objectifs.

Tout se déroulait comme son père l'avait prévu, il déambule dans une longue allée en ricanant doucement, bientôt elle serait capable d'apporter un peu plus d'honneur et de pouvoir à sa famille. Il lui fallait juste du temps, d'ici quelques années il verrait sa fille accomplir son rêve, sa femme serait fière de lui.
De son côté, la jeune elfe ne se doutait de rien. Elle aurait bientôt 50 ans. Elle n'en avait pas parlé à son père, mais elle aurait voulu être ambassadrice. Elle savait que son père voulait qu'elle reste près de lui, à des fins purement politique et égoïste, mais elle ferait ce qu'il voudrait, comme toujours.
Cependant, elle en avait parler à sa mère et elle savait que, si sa mère parlait à son père, il la laisserait faire ce qu'elle a envie.
Elle n'avait pas eu d'histoire d'amour inutile, ni de véritable ami non plus. Les filles la détestait et elle avait un peu de mal à comprendre et à parler aux hommes.
Mais c'est pas grave, elle avait sa mère qui veillait sur elle. Et son père aussi car même si il ne la voyait pas réellement, ça lui suffisait, et si elle pouvait obtenir son approbation, ce serait l'accomplissement de son rêve. Elle était certes, loin de son objectif et doutait qu'elle arriverait un jour à l'atteindre mais ça n'avait guère d'importance, elle continuerait.
Elle se promenait dans une partie de la maison familiale, entre de cours qu'elle suivait encore, quand sa première humiliation qu'on lui fit subir arriva. Elle rencontrait très peu souvent la matriarche de la famille, et comme par miracle ce jour ci elle la vit. C'était une elfe magnifique, elle avait la prestance d'une grande Dame et le charisme d'un chef. Elle voulait lui parler. Quand leur regarde se croisa, elle le soutenu, l'invitant à la saluer. Mais la matriarche n'avait jamais apprécié la jeune elfe, et l'ignora, avec un petit sourire en coin.
Elle ressentit quelque chose dans son cœur. C'était la première fois, comme un pincement, ou comme si quelqu'un grattait ses ongles contre un os. C'était désagréable. Elle pencha la tête et regarda ses pieds avant de se remettre à marcher.
La matriarche se retourna vers Ninakiel, un léger sourire étirait ses lèvres. Elle ne savait, ne savait plus comment lui faire comprendre qu'elle devait changé. Elen avait déjà essayé de lui parler en lui demandant de s'intéresser aux autres car si elle voulait continuer à suivre la voie de la politique, elle devait apprendre à faire le premier pas et à perdre cette fâcheuse habitude à garder tout le monde à distance. Alors si elle devait lui faire comprendre de la manière forte ce que c'était de se faire ignorer, Elen le ferait.
Non elle ne détestait pas cette enfant, au contraire, et qui pouvait la détester ? Mais elle voulait juste qu'elle devienne quelqu'un de meilleur.

7 Avril de l'an 2, L'Exode.

Ninakiel était avec sa mère quand son père rentra dans sa chambre. Il échangea un regard avec sa mère et ils se comprirent immédiatement. La jeune elfe de son côté, était loin d'imaginer ce qui était en train d'arriver.
Elle a envisagé toute les options pendant que sa mère et elle préparait leurs affaires. Une attaque des vampires dont elle a si souvent entendu parler ? Ou bien encore une guerre avec les humains ? Mais elle savait au fond d'elle que c'était plus grave que ça. Le Royaume était protégé par une barrière, ils n'auraient pas pu attaquer comme ça !
Quand sa mère lui répondit enfin, ils étaient en train de cavaler, sa mère, elle et un guide, son père étant rester à la maison pour guider les autres membres de la famille et s'assurer que tout se passait bien.
La vérité était terrifiante. Des humains armés d'un métal qui absorbait la magie avait attaqué, et c'est ce qui expliquait l'impuissance des elfes, dont leur puissance reposait quasiment totalement sur la magie.
Le guide qui semblait quelque peu paniqué se retourna vers nous et nous annonca une nouvelle qui faisait froid dans le dos. Sans s'en rendre compte ils avaient légèrement déviés du chemin et devait donc prendre un autre passage, beaucoup moins sûr.
Ninakiel le savait, elle avait un terrible pressentiment. Quelque chose allait mal finir, mais elle n'aurait jamais pu se douter de ce qui allait arriver. Ce fût sa première rencontre avec des humains.
Ils étaient quatre ou peut être cinq et eux, les reconnurent immédiatement. Ce fut la première fois que Ninakiel vu un sourire aussi malfaisant. Cependant il restait un espoir, ils étaient sans monture, alors qu'eux si. Ils pourraient peut être s'enfuir, et pendant un moment elle cru qu'elle pourrait s'enfuir sans problème.
Seulement ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est qu'il y avait un archer dans le groupe d'assassin. Il tira une flèche et Ninakiel se retourna. Ils étaient à une centaine de mètre d'eux et pourtant, il réussit à toucher sa cible.
Elle eut le temps de tout voir, la flèche percer doucement le dos de sa mère et étrangement peu de sang sortit de la plaie, bien qu'elle ai atteint le cœur.
Tout se passa très vite, sa mère tourna ce qui lui restait de son visage vers elle et a juste eu le temps de lui ordonner de partir avant d'être réduit à l'état de poussière.
Elle ne se souvint plus exactement du reste du chemin, elle était trop assommé par le chagrin, la haine et la colère envers ces gens. Le guide pleurait aussi, se maudissant de s'être écarté du sentier protégé et tirait les rennes du cheval de la jeune elfe. Elle se fichait de tout désormais, sa mère adoré était morte et elle voulait juste arrivé. Son visage était devenu aussi pâle que celui d'un mort et des cernes marquait lourdement ses yeux. La tristesse et le désespoir déformait ses traits qui avait été si beau quelques heures auparavant.
Peu importe où elle devrait habité, elle voulait juste arriver à destination. Ce ne fut uniquement que quand elle est arrivé qu'elle sut que ça n'irai pas. Elle regretta immédiatement ses pensées.
Comment aurait-elle pu savoir qu'elle vivait sous terre ? On lui attribua à elle et à son père, qui arriva peu de temps après elle, et encore plus dévasté par la perte de sa femme, un logement dans une caverne qu'elle trouvait trop humide, trop sombre et trop étroite pour elle.
Immédiatement après être arrivé, elle s'endormit dans un lit qui n'était pas le sien. Elle ne se sentait pas chez elle.
Sa "nuit" fut agité. Elle vit une femme au visage familier ramper vers elle, son visage se décomposant peu à peu, jusqu'à être réduit à l'état de squelette, mais cela ne l’empêcher pas d'avancer, encore et toujours vers Ninakiel tandis qu'elle reculait sans cesse devant ce qu'elle pensait être une menace. Jusqu'à ce qu'elle ne put plus reculer, le dos au mur.
Elle cria jusqu'à ce qu'elle n'ait plus de souffle, pleura jusqu'à ce qu'elle n'ai plus de larme. Elle appelait doucement à l'aide dans l'obscurité, mais personne ne l'entendait. Cette fois ci, elle n'était pas dans un cauchemar, ce n'était que la triste réalité.
Elle rampa jusqu'à la sortie de la pièce et trouva une bougie qu'elle alluma, tentant, de sa petite flamme, de repousser l'obscurité effrayante qui l'entourait.
Plus jamais elle ne serait dans le noir, synonyme pour elle d'impuissance. Ce n'est que la nuit suivante, quand son père éteint pour elle la bougie dans sa chambre alors qu'elle dormait et que ses affreux cauchemars revinrent qu'elle compris que pour elle, la lumière était devenu un besoin maladif.
La journée suivante elle reprit les choses en main. Sa mère n'aurait jamais voulu la voir comme ça. Malgré la haine qu'elle avait pour le groupe qu'elle avait pour les humains qui avait tué sa mère, elle savait que ceux qui les avait recueillis, elle et son peuple n'y étaient pour rien. Elle ne les détestait donc pas et fit de son mieux pour s'entendre avec eux, ce qui était, elle le sait, pas au goût de tout le monde parmi les siens. Elle était l'une des rares qui leur adressait vraiment la parole, mise à part quelques autres elfes plus ou moins jeunes.
La proposition que lui firent les doyens des elfes et les dirigeants de la rébellion fut donc comme naturelle pour elle.
On lui donna le rôle de faire le lien entre les différents groupes de la rébellion, et ça lui allait, après tout cela ressemblait à peu près à ce qu'elle voulait faire auparavant, ambassadrice. Elle avait enfin un nouvel objectif, une tache à accomplir. Elle se sentait revivre à nouveau, comme si sa mère lui avait donné une tape sur l'épaule avec le sourire maternelle qu'elle lui avait adressé tant de fois auparavant.
Peu à peu, le désespoir, la tristesse et la peur s’effaça de son visage. Les cernes disparurent peu à peu, grâce à la lumière chancelante de la bougie qui éloignait ses cauchemars.
Oui elle ferait le lien dans la rébellion et un jour, elle trouverait un autre endroit que ces grottes humides pour vivre, peut être qu'ainsi elle n'aura plus besoin de lumière pour disperser l'obscurité.

30 Juin de l'an 2

Ces derniers mois avaient été plutôt paisible. Elle avait réussi à bien s'intégrer et ses cauchemars commençait à se disperser peu à peu, même si elle ne supporter toujours pas l'obscurité, Ninakiel pouvait entrevoir l'espoir de se débarrasser un jour de cette faiblesse.
Elle commençait à sourire de temps en temps, mais c'était des sourires sincères et ils devenaient de plus en plus fréquent.
Sa famille avait réussi à s'en sortir tous indemne, excepté sa mère. Mais son père commençait à se remettre, plus doucement qu'elle, de sa mort et il déprimait moins.
Finalement, ces grottes n'étaient plus aussi humides et plus aussi étroites qu'avant, et même si son peuple était quelque peu réticent au contact humain, ils commençaient à le tolérer.
Elle même trouvait que certaines personnes étaient intelligente et cultivés, bien que moins agréable à regarder que les elfes en général.
Cependant ce fut ce jour où sa vie redevenait un cauchemar. Elle pensait avoir vu le pire en regardant sa mère se faire tué sous ses yeux, mais ce n'était rien comparé à ce qu'elle vit ce jour là.
N'ayant pas l'aptitude de se battre, on la relégua aux soins, et même si elle n'était pas sur les champs de batailles, ce qu'elle vit ici fut tout aussi affreux. Les blessés hurlant à la mort, la puanteur des cadavres et les soigneurs qui s'agitaient autour lui donna la nausée. Elle aurait voulu s'enfuir, voir même mourir mais elle ne pouvait pas.
Elle était trop fière pour la première option, et pas assez courageuse pour la deuxième.
Elle exécuta les ordres qu'on lui criait, et s'efforça d'oublier que les malades qu'elle aidait à soigner était humain ou elfe et toute cette misère qui l'entourait était réelle.
Quand la bataille pris fin, elle dût aider à soigner pendant plusieurs jours et aida à faire le décompte des morts.
Plusieurs membres de sa famille mourut, mais ni son père ni la matriarche n'en faisait partis, si bien qu'elle réussit à trouver du bon dans le mauvais.
Mais les cauchemars n'en tenait pas rigueur, du bon qu'elle avait trouvé. Ils la torturaient avec le pire. Un mauvais mélange entre le cadavre de sa mère et celui de centaines d'inconnu tous autour d'elle sous un ciel rouge sang.
Elle tenta de se reconstruire, mais son innocence cessa totalement d'exister à partir de ce jour maudit. Il n'y avait désormais plus d'espoir de guérison pour sa peur de l'obscurité, tout ce qu'elle pouvait faire à présent, c'était de lutté pour que ces ténèbres ne l'engloutissent pas totalement et qu'ils ne prennent pas le meilleur d'elle. Ils avaient déjà beaucoup trop gagné.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Ninakiel GIL'SAWAN Empty
MessageSujet: Re: Ninakiel GIL'SAWAN Ninakiel GIL'SAWAN Icon_minitimeSam 7 Mar 2015 - 21:00


Ninakiel GIL'SAWAN Comman16






NOM ET PRENOM ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION


NOM ET PRENOM ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION


NOM ET PRENOM ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION


NOM ET PRENOM ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION


NOM ET PRENOM ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Ninakiel GIL'SAWAN Empty
MessageSujet: Re: Ninakiel GIL'SAWAN Ninakiel GIL'SAWAN Icon_minitimeSam 7 Mar 2015 - 21:01


Ninakiel GIL'SAWAN Comman21




Brimiël : Sceptre de Ninakiel
Enchantement : Incassable, cet objet ne peut être brisé.
Ninakiel GIL'SAWAN 1_swor12


ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque part
Ninakiel GIL'SAWAN 2_swor11



Dernière édition par Ninakiel Gil'Sawan le Sam 7 Mar 2015 - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Ninakiel GIL'SAWAN Empty
MessageSujet: Re: Ninakiel GIL'SAWAN Ninakiel GIL'SAWAN Icon_minitimeSam 7 Mar 2015 - 21:01


Ninakiel GIL'SAWAN Comman27

  • Lien du rp : La rencontre avec Ylan
    • La jeune elfe, trop peu méfiante, accorde sa confiance à la mauvaise personne : Ylan Cendremont, maître des esclaves.
    • Etat : En cours

  • Lien du rp : Insomnie avec Nomin
    • Lors d'une balade nocturne, Ninakiel rencontre Nomin Terendul avec qui elle échangera ses idées, bien que cela ennui surtout Nomin.
    • Etat : En cours

  • Lien du rp
    • Petit résumé de quelques lignes
    • Commentaire

  • Lien du rp
  • ....

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Ninakiel GIL'SAWAN Empty
MessageSujet: Re: Ninakiel GIL'SAWAN Ninakiel GIL'SAWAN Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Ninakiel GIL'SAWAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-