Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Icon_minitimeVen 16 Juil 2010 - 12:08

Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Fiche111

  • Nom : Tanaan

  • Prénom : Gavin

  • Surnom : Dive

  • Date de naissance : An 1725 de l'âge d'Argent, à la fin de l'été

  • Age : 25 ans

  • Race : Humain

  • Caste : Voleur. Voleur professionnel, évidemment. Gavin n’a jamais rien su faire d’autre... et n'a pas vraiment voulu, non plus.

  • Métier : Voleur, hors-la-loi et bandit de grand chemin. Loup de la Horde aussi, ce qui assure au détenteur de ce titre une vie palpitante et pleine de surprise.

  • Guilde: La Horde

  • Lieu de résidence : La Horde ne possède pas de lieu de résidence fixe, obligée qu’elle est de se déplacer sans cesse. Gavin, lui, appelle « Maison » tout lieu dans lequel sa horde vit.

  • Arme principale : Un poignard au manche ciselé. Contrairement à ses autres armes, il n’est pas le butin d’un vol, mais bel et bien un cadeau reçu à la suite du sauvetage d’un magicien… sauvetage qui n’était qu’un effet collatéral et en aucun cas le but recherché. Selon son donateur, le poignard aurait la propriété de ne jamais pouvoir blesser son actuel propriétaire. Gavin n’a jamais testé cette propriété, cela dit : celui qui lui prendra son arme pour le blesser avec n’est pas encore né, et aucun des loups ne s’est essayé à tenter l’expérience.

  • Style de magie préféré : Magie humaine

  • Alignement : Neutre tendance bénéfique


Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Fiche210

  • Physique : Plutôt petit et trapu, Gavin n’est sans doute pas le jeune premier sur le chemin duquel toutes les jeunes filles se pâment. Il possède malgré tout un certain charme, du moins, lorsqu’il n’affiche pas une mine bougonne et rébarbative, ce qui est le cas la plupart du temps. Si jeune et déjà grognon !
    Ses yeux gris ne démentent pas cette aura de sérieux et d’intensité qui le caractérise, et les gens se retrouvent souvent mal à l’aise face à l’examen de ces prunelles couleur acier. Ses cheveux bruns, portés mi-longs, adoucissent un peu son aura autoritaire et l’aident à se fondre dans la masse lorsque cela est nécessaire : c’est fou comme quelques mèches de plus ou de moins peuvent faire la différence dans un visage, et modifier l’apparence de quelqu’un qui a besoin de disparaître !
    Gavin ne manque donc pas de charisme, et tout dans sa façon de se vêtir ou de se déplacer l’atteste. Souvent habillé de vêtements foncés qui souligne son austérité, le reste de l'équipement du voleur, également de couleur foncé, incite à penser qu'il ne faut mieux pas trop le titiller. Il se déplace de manière souple et fluide, à la façon d’un prédateur. Certes, il ne possède pas la grâce et l’habileté des autres races, mais sa manière de marcher démontre tout de même qu’il possède certaines qualités physiques.
    Habitué dès son jeune âge à la vie en plein air, Gavin a développé une musculature enviable, et n’hésites pas à se servir de sa force. Bronzé par le soleil, la peau tannée par la vie dehors, Gavin a une apparence plutôt sombre. Un avantage aussi, puisque lorsqu'il se déguise de vêtements bariolés, on a presque du mal à le reconnaitre. Puissant et rapide, ses yeux gris transperçant quiconque ose le regarder, toute son apparence clame qu’il est dangereux, et que mieux vaut ne pas trop se frotter à lui.

  • Caractère : Gavin est sérieux, Gavin est serein et sûr de lui, et Gavin est un peu trop sérieux. En général, quand on parle de lui, voilà les trois phrases qui ressortent le plus souvent, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces phrases ne sont pas totalement fausses.
    Il n’est pas sauvage: bien sûr, il se mêle à la vie de la Horde, et n’hésite pas à se mêler aux conversations et à rire avec eux de temps en temps, même si ce n’est pas lui qui lance les plaisanteries. Mais pourtant, une sorte de distance émane de lui, qui fait que les gens qui le connaissent peu ne sont pas très à l’aise face à lui. Sa Horde, elle, sait que sous son air sérieux se cache quelqu’un au grand cœur, toujours prêt à aider un camarade en difficulté ou à mettre la main à la pâte. Il est seulement peu volubile, c’est dans son caractère : pas besoin de grands discours là où trois mots suffisent, pas besoin de grandes tapes amicales quand un seul sourire peut signifier son assentiment. Cela n'est pourtant pas de l'indifférence : ses camarades le savent, un geste ou un mot de félicitations de lui constitue en général à tout un discours plein de bienveillance. Il faut juste s'y habituer, au début!
    Ses analyses sont froides et pertinentes, il sait ce qu’il veut et où il va, et il ne laisse pas ses sentiments interférer : il sait ce qu’il doit faire, et rien ne le détourne de son but. Intransigeant envers les autres, il l’est encore plus avec lui-même. Obstiné ? Non, plutôt déterminé à réussir, sans pour autant risquer sa vie ou celles qui lui sont confiées. Le code d’honneur strict de la Horde, Gavin le respecte à la lettre, et ne tolèrera pas de ses semblables un seul manquement aux règles que tous ont acceptées. D’ailleurs, le voleur n’est pas quelqu’un de tolérant, en règle générale : il distingue les différences entre erreur évitable ou non, mais il ne faut guère lui en demander plus.
    Quant à la Louve, et bien… il lui voue un respect profond, et ne tolère guère que l’on en fasse pas de même. Prompt à exécuter ses ordres et ses moindres demandes, il ne discute pas souvent, sauf lorsque ses informations peuvent faire une différence. Plus jeune, il en a surement été amoureux, mais cet amour a laissé la place à autre chose, une grande confiance et un dévouement sans limites.

  • Aime/déteste : Si on lui demandait un jour de faire une liste de ce qu’il préfère dans sa vie, la réponse de Gavin serait évidente : la Horde. Sa maison, sa famille, la seule chose qui vaille la peine de se sacrifier et de se battre. D’ailleurs, ça aussi, le voleur adore : se battre, sentir la poussée d’adrénaline quand on est face à son adversaire, quand on dépasse ses propres limites pour être le meilleur. C’est comme une drogue, il en a besoin. Pourtant, cette « bagarre » n’est pas seulement sur le plan physique : concevoir des plans, être meilleur que son adversaire, déjouer ses pièges et défier son intelligence pour lui prendre ce à quoi il tient le plus, son argent... C’est un défi à la hauteur de ses compétences, et rien ne plaît plus au jeune homme que de jouer à ce petit jeu. Quant à ce qu’il déteste, c’est simple : l’échec, le manque de prudence, l’incompétence. Un incompétent ne reste pas un loup très longtemps, évidemment, mais Gavin prend chaque défaite, chaque erreur comme un affront personnel. Et sinon, autre chose qu’il déteste : la neige. Dans son village natal, près des côtes, la neige était très peu présente, mais au travers de ses déplacements avec la Horde, il a appris à connaître et à détester cette poudre blanche qui vous glace les os, quoi que vous fassiez. Avec un dragon sous la main, c’est peut-être supportable, mais tant que ce ne sera pas le cas, le jeune homme considèrera chaque flocon de neige comme un ennemi personnel.

  • Particularité : Gavin est un navigateur plus que passable, son père le destinant à l’origine à être capitaine de l’un de ses bateaux, il a appris à son fils les bases de la navigation en mer.

  • Histoire : Le bébé qui naquit à la fin de l’été, dans la famille Tanaan, était attendu depuis très longtemps. En plus, il était un garçon, un futur héritier pour la florissante affaire de son père, affaire construite à mains nues depuis son arrière-grand-père déjà. L’accouchement avait été difficile, mais le bébé était fort et vigoureux, il n’eut aucun mal à survivre : on décida donc de l’appeler Gavin, et de nommer un bateau à son nom, comme il était coutumier de le faire dans le village de pêcheurs où l’enfant vit le jour.
    Les esprits devaient s’être penchés sur l’enfant, car il grandissait vite et bien, semblait intelligent et surtout, ressemblait de plus en plus à son père, qui se surnommait avec humour « plus bel homme du village ». Que de chance pour cet enfant, non ? Sans doute, jusqu’à ce que sa mère tombe enceinte : elle qui avait eu bien du mal à se remettre de la naissance de son fils, succomba à la naissance de sa fille. Un grand malheur : Gavin, deux ans, et Selenia, quelques heures, étaient devenus orphelins de mère. Devant la nécessite de trouver une nourrice pour que la fillette puisse survivre, Pelleon, le père, ramena dans sa famille une jeune femme dont le bébé était mort-né. D’abord nourrice, puis mère de substitution, la jeune femme, Elena, devint vite la nouvelle Mme Tanaan. A la grande joie des deux petits : Selenia n’avait pas connu d’autre mère, et Gavin n’avait comme souvenir d’elle qu’une dame fatiguée et alitée, qui dégageait une odeur étrange et ne devait pas être dérangée. Bien trop peu pour se morfondre devant la mort de cette maman quasi-inconnue !

    Malgré un commencement difficile, la famille Tannan, nouvellement recomposée, était une famille heureuse et sans histoire. Elena, que les deux enfants appelaient « Maman », était aimante et attentionnée, remplaçant avec son amour celle qui leur avait donné la vie. Malgré les tensions et les disputes, fréquentes dans toutes les familles, tout allait pour le mieux. Quelques années plus tard, quand Gavin eut 6 ans et sa sœur 4, la famille se vit accueillir deux nouveaux membres : Aidan et Amalia, faux jumeaux, se virent accueillis comme des héros. Pensez donc, un frère et une sœur d’un coup, deux futurs camarades de jeu d’un seul coup ! Jamais leur mère ne fit la différence entre ses enfants et les premiers-nés de son mari, et cette vie sans histoire aurait pu continuer très longtemps, le chemin de chacun étant tracé par le patriarche : Gavin deviendrait capitaine de navire, et Selenia serait guérisseuse. Tout aurait été parfait, si seulement on avait pris soin de s’intéresser à l’avis de l’aîné de la famille Tanaan.
    Car le petit Gavin n’était absolument par d’accord avec le plan que l’on avait tracé pour lui. Il rêvait d’aventure et de combats, de dragons et de magiciens, et pas de s’embarquer à l’aube pour aller pêcher la truite. D’ailleurs, il n’y avait pas de truite en pleine mer, mais ce n’était qu’un détail. Bref, le petit rêvait de liberté, et l’océan n’en offrait pas assez à ses yeux : il voulait devenir guerrier.

    Evidemment, pour son père, cela était hors de question. Il se fit d’ailleurs fort d’éloigner son aîné de tout précepteur militaire ou magique, qu’il donna pourtant à sa fille Selenia qui, elle, voulait devenir mage, guérisseuse, et peut-être aussi princesse si elle en avant le temps. Gavin suivait donc les cours avec Selenia, maintenant son père dans une relative ignorance de cet état de fait. C’est ainsi que le jeune garçon, âgé désormais de presque 12 ans, apprit à maitriser la magie des Humains et celle d’Armanda. Il n’était pas un magicien très doué, mais il possédait une grande capacité d’attention et une force morale étonnante pour un si jeune garçon, ce qui fait qu’il se montrait plutôt moyen. A sa grande joie, d’ailleurs : mage, à ses yeux, ce n’était pas assez excitant.
    Alors, pour trouver de quoi faire grimper son adrénaline, Gavin se mit à arpenter les rues du bourg le plus proche, au grand désarroi de son père, qui lui interdit de fricoter là-haut. Autant indiquer au petit garçon qu’il avait carte blanche ! Très vite, malgré son air de « gosse de riche » qui lui valut quelques bastonnades, il s’intégra à un groupe de petits vagabonds, voleurs à l’étalage et coupeurs de bourses. Il se montra vite doué pour le métier, et pour l’art de la diversion : avec son air sérieux et insoupçonnable, bien malin celui qui aurait pu deviner qu’il détournait l’attention de sa victime pour que les autres puissent s’occuper de sa bourse ! Très vite, on lui donna le surnom de Dive, abrégé de diversion, scellant ainsi son entrée dans le groupe.

    Mais Palleon ne voyait pas cela d’un bon œil. Son héritier en train de virer voyou, cela ne correspondait pas à ses plans, loin de là ! Alors, voyant que les discussions, disputes et menaces n’y faisait rien, il choisit la manière forte : la délation. l'aîné des Tanaan rentra un soir à la maison, pour y trouver la Garde, appelée par son propre père. Une trahison que Gavin, du haut de ses 15 ans maintenant, n’avala jamais. Son père venait de le faire jeter en prison !
    Le jeune garçon y resta quelques mois, tout au plus. Là-haut, il se lia d’amitié avec un homme encore dans la force de l’âge, qui inspirait respect et crainte à ses condisciples prisonniers comme lui. Cette aura de force, de sérénité et d’autorité qu’il dégageait faisait l’envie de l’enfant qu’il avait cessé d’être le jour où son père l’avait trahi, et, presque inconsciemment, Gavin pris l’homme comme modèle. En l’espace de quelques semaines, l'enfant joyeux et polisson avait disparu , laissant la place à un adolescent froid et décidé, bien convaincu à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Et quand son modèle s’évada, ce fut tout naturellement que Gavin suivit. L’homme le prit sous son aile, bien plus à la façon d’un professeur dur et autoritaire que celle d’un père, mais l’adolescent n’avait plus besoin d’être materné. Sous l’égide de cet homme qui se faisait appelé le Vagabond, il apprit tout ce qu’il avait besoin de savoir pour être un voleur de grand talent : l’art de la dissimulation, l’art de la dague et du combat à mains nus, et aussi celui de tout considérer avec une froideur tactique. L’homme ne se montrait jamais chaleureux avec lui, et le jeune hors-la-loi appris rapidement qu’au final, c’est à ça que servait les bras des femmes : un peu de chaleur avant de retourner dans un monde froid et impitoyable, ou même votre propre père n’hésite pas à vous vendre pour un idéal aussi surfait que la Loi.
    Les deux hommes, le vieux et son jeune apprenti, voyageaient beaucoup, et parlaient très peu. Gavin apprit rapidement à ne pas poser de questions, et à suivre les ordres sans discuter. Cela ne le dérangeait pas : le Vagabond était son mentor, il savait ce qu’il faisait, et le plus jeune ne s’y opposait que s’il remarquait les failles. Sans s’en rendre compte, il devint plus fort et plus endurant, maniant le poignard avec brio. Quant à la magie, s’il connaissait quelques sorts mineurs, il avait peu souvent l’occasion de les mettre en pratique, même si son mentor l’encourageait à réviser ses bases.

    Cette vie de hors-la-loi solitaires prit fin tout aussi abruptement qu’elle avait commencé : un beau jour, Gavin se réveilla et le Vagabond avait disparu. A l’aube de ses 17 ans, le jeune homme se retrouvait seul, démuni… mais pas désemparé. Sa vie n’était peut-être pas conforme à ses rêves d’enfants, mais elle lui plaisait, somme toute. Jamais il ne chercha à prendre des nouvelles du Vagabond, ou de son père, mais la première chose qu’il fit, fut de se mettre en quête de Selenia, sa sœur. Elle vivait toujours dans leur ancien village, et tout allait bien pour elle : désormais, Gavin pouvait se consacrer à sa vie l’esprit tranquille.
    Au fil des années, de petit voleur sans ressources, Gavin se transforma en hors-la-loi confirmé. Vif et agile, pleins de ressources et de capacités, il adorait cette vie faite de maraude et de défis en tout genre. Plutôt solitaire, il ne se mêlait que rarement aux groupes de voleurs sans ambitions qu’il croisait, préférant vivre pour lui et pour lui seul. Sans amis, sans famille autre que Selenia, aucun risque d’être trahi. Mais l’être humain a parfois besoin de compagnie, c’est dans sa nature.

    C’est en attaquant quelques cavaliers (enfin, en ayant projeté d’attaquer serait plus juste) que Gavin eut connaissance de la Horde pour la première fois. Très vite, il repéra Mélusine, celle qui donnait les ordres, et en tomba fou amoureux. Pourtant, il n’avait rien vu de son visage, mais rien que l’aura qu’elle dégageait, sa prestance et sa voix firent qu’il la suivit comme un ivrogne suit l’odeur d’une outre de vin. Mais la Horde ne s’était pas construite et protégé en laissant n’importe qui jouer les espions, et très rapidement, Gavin fut intercepté par ses membres. Malgré sa maitrise du poignard, et sa connaissance plus que relative de la magie, un homme seul ne peut venir à bout de trois Loups, le jeune homme en fit vite l’amère expérience. On ne le tua pas, pourtant, lui donnant une chance de s’expliquer. Il faut croire que son explication était convaincante, car la Louve accepta de lui donner une chance, et de le croire quand il jura ne pas faire partie de l’armée. Il ne manquerait plus que ça !
    Le Loup nouvellement nommé fit rapidement ses preuves, et malgré sa nature plutôt solitaire, les autres apprirent rapidement à l’apprécier et à compter sur lui. Les Loups étaient plus que des bandits, ils étaient un clan, une famille, dans laquelle Gavin trouva sa place avec un naturel déconcertant. Très vite, il s’aperçut que son amour pour la chef de leur clan était partagé par tous les Loups, ce qui l’aida à relativiser : il n’était pas amoureux de Mélusine, mais prêt à la suivre au bout du monde. Et plus, s’il le fallait. Il avait enfin une famille, une vraie famille sur laquelle il pouvait compter, et se faisait fort de mettre à son service tout ce qu’il possédait.


  • Liens familiaux : Gavin est l’aîné d’une famille recomposée de quatre enfants. Son père, Pelleon, est un petit bourgeois à la tête d’une flottille de bateaux de pêche. Les deux hommes ne se parlent plus, pas depuis que Gavin a décidé de quitter la vie qui lui était promise. Sa mère, Mayan, est décédée lors de la naissance de sa petite sœur, Selenia. Les deux jeunes gens sont encore très proches, Selenia s’étant installé dans les campagnes environnantes d’Aldaria pour y pratiquer son métier de guérisseuse. Son père s’est remariés à une femme, la douce Elena, qui a très vite considéré les deux enfants de son mari comme les siens propres. C’est elle qui donne parfois des nouvelles de son père à Gavin. Les deux jeunes mariés ont eu des faux jumeaux, Aidan et Almaria, que Gavin considère comme son frère et sa sœur, même s’il reste moins proches d’eux que de Selenia. Aux dernières nouvelles, Aidan serait le futur successeur de son père, et Almaria serait en passe de devenir mère pour la deuxième fois.

  • Autres liens : Gavin a gardé des liens très fort avec sa soeur, mais elle est la seule. Il n'a guère d'amis, sauf au sein de la Horde qui est bien plus une famille qu'autre chose. Pas d'amoureuse, seulement quelques filles qu'il paye pour passer du bon temps et de chaudes soirées. Quelques connaissances au sein des tavernes, rien de plus. Il n'a plus eu de nouvelles du Vagabond, à qui il vouait une admiration toute particulière.


  • Code du règlement : Ok by Lorenz


Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Fiche311

[list][*]Petite présentation : « Dis moi, Céline, les années ont passé ». Cette chanson me ressemble de plus en plus ! Donc, je m’appelle Céline, des années ont passé depuis ma naissance, autant que mon perso. Je viens de l’Est de la France, et… je suis presque rousse quand il y a du soleil ! Et j'aime lire... en ce moment, je re (re-re-re...) lis des romans sur les X-Wings (Star Wras^^), d'où le nom et le prénom de mon perso^^

[*]Nombre de connexions par semaine : Ca dépend de mon boulot, mais je dirais 4 minimum.

[*]Particularité RP : Je suis une fille, mais j’adore jouer des persos masculins, j’espère que ça ne pose pas de problèmes. Ca doit être mon côté garçon manqué ! Et sinon, pas de difficultés en rp, ça commence à me connaître maintenant !

[*]Comment avez-vous découvert le forum ? : Par Best RPG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Icon_minitimeVen 16 Juil 2010 - 12:14

  • Physique :

    • Force physique : Supérieur à la moyenne
    • Agilité : Moyenne
    • Réflexes : Supérieure à la moyenne
    • Endurance : Supérieure à la moyenne
    • Résistance : Moyenne
    • Beauté : Moyenne


  • Mental :

    • Force mentale: Supérieure à la moyenne
    • Patience / Self contrôle : : Inférieure à la moyenne
    • Intelligence : Moyenne
    • Arrogance : Inférieure à la moyenne
    • Gentillesse : Catastrophique
    • Prestance/Charisme : Supérieure à la moyenne
    • Mémoire : Moyenne




  • Niveau guerrier :

    • Epée : Moyen
    • Lance : Catastrophique
    • Arc : Inférieur à la moyenne
    • Poignard : Excellent
    • Combat à mains nues : Supérieur à la moyenne
    • Equitation : Catastrophique


  • Niveau magique : Encore en apprentissage - Très inférieur à la moyenne
Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Left_bar_bleue0/10Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Icon_minitimeVen 16 Juil 2010 - 13:37

Présentation rapide : ok, l'arme n'est pas très puissante et peut-être validée.

Physique, caractère, aime déteste : ok, rien à redire

Histoire : ok, pas d'incohérences notoires.

Caractéristiques : pas grand chose à redire. Le grade de futur magicien me parait un peu trop bas au point de vue de ton histoire, je te mettrais plutôt jeune magicien si cela te convient.

Pas grand chose à redire, bravo pour cette fiche, on voit que tu t'es intéressé au forum et à son histoire, ça fait toujours plaisir ^^
J'attends ta réponse pour ton niveau magique et je te valide.


Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Icon_minitimeVen 16 Juil 2010 - 13:44

Un niveau supplémentaire... pourquoi refuser? C'est ok alors, jeune magicien^^
Merci beaucoup en tout cas.

Et ce n'est pas difficile de s'intéresser à ce super forum, franchement!
Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Left_bar_bleue0/10Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Icon_minitimeVen 16 Juil 2010 - 14:16

Validé.


Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Gavin Tanaan - Humain [Terminé] VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Serenity Gontier, un véritable paradoxe humain. ~ [Terminée !]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Ça déménage ! [Terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Database : Humain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-