Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Présentation de Lohan Myrh VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Présentation de Lohan Myrh VALIDE Empty
MessageSujet: Présentation de Lohan Myrh VALIDE Présentation de Lohan Myrh VALIDE Icon_minitimeMar 4 Nov 2014 - 22:10


Myrh Lohan


« La pauvreté dans la liberté est préférable à la soumission dans l'opulence. »
- Ahmadou Kourouma




Compétences


    Caractéristiques (clic) :
    Physique :
  • Force physique : Moyen
  • Agilité : Moyen
  • Furtivité : Moyen
  • Réflexes : Moyen
  • Endurance : Moyen
  • Résistance : Moyen
  • Beauté : Bon

    Mental :
  • Force mentale : Moyen
  • Patience/self contrôle : Moyen
  • Perception : Moyen
  • Intelligence : Bon
  • Arrogance : Bon
  • Gentillesse : Moyen
  • Prestance/charisme : Bon
  • Mémoire : Moyen

    Combat :
  • Epée : Très bon
  • Dague doubles ou simple : Aucun niveau
  • Poignard : Aucun niveau
  • Lance : Aucun niveau
  • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Aucun niveau
  • Hache : Aucun niveau
  • Faux : Aucun niveau
  • Fouet : Aucun niveau
  • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Aucun niveau
  • Art de la parade (bouclier ou arme) : Moyen
  • Arc : Bon
  • Arbalète  : Aucun niveau
  • Mains nues/pugilat : Aucun niveau
  • Equitation : Moyen


Identité



  • Race : Humain

  • Nom : Myrh

  • Prénom : Lohan

  • Surnom(s) :

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : Premier Janvier 1733 de l'âge dargent

  • Age réel : 22 ans

  • Age vampirique :

  • Lieu de naissance : Gloria

  • Lieu de vie : Nomade

  • Rang social : Petit peuple

  • Poste/emploi : Chasseur de prime/mercenaire

  • Guilde : Aucune



Equipement et magie


  • Arme principale : Léger, maniable, élégant : mon glaive est mon plus fidèle allié. Il est d'excellente facture, coulé dans un alliage de fer et d'argent et sertie d'une pierre de jade. Je doute qu'il ne me donne quelconque pouvoir : hormis celui d'ôter la vie. Mais ce n'est qu'un objet, un instrument. Je ne l'utilise qu'en dernier recours. Cette "arme" n'est qu'un leurre. Les gens ne savent pas, mais ma véritable force n'est autre que mon éloquence.

  • Autres objets : Outre mon magnifique glaive, je suis aussi très habile à l'arc. C'est un arc elfique magnifiquement ornée, le souvenir d'un vieil ami. Je porte aussi une dague bien cachée dans la doublure de mon pantalon, sur la cuisse droite. Je ne l'utilise quasiment pas, c'est une arme de lâche que je garde en cas d'extrême nécessité.

    Jouissant d'une vie de nomade - voir d'aventurier - j'essaye de ne garder sur moi que le stricte minimum. A savoir mes vêtements, composés d'un pourpoint stylisé en cuir durcie d'excellente facture. Ce vieil homme paraissait très enthousiaste quand il m'expliqua que le cuir résisterai à des chocs relativement important, mais je m'égare.
    Je porte un pantalon assez ample pour me mouvoir avec aisance (toujours en cuir). Enfin des bottes d'une qualité rare, me permettant des déplacements longs sur divers reliefs de manière optimal.
    Bien entendu je dispose d'un sac à dos me permettant d'entreposer la majeur partie de mes trouvailles. Cependant il est souvent vide, et ma cape a tendance à le cacher

    En ce qui concerne les vivres, je laisse mon fidèle destrier s'en charger. C'est un des chevaux sauvage parcourant le vaste territoire impérial qui fut capturer, dresser, puis troqué. Je marche beaucoup au troc. Elle s'appelle Mélisse.


  • Alignement : Neutre tendance bénéfique

  • Totem : totem et niveau, cette partie sera remplie par le staff

  • Style de magie principal : Humaine

  • Puissance magique innée : Correct

  • Niveau magique :A ne pas confondre avec la puissance magique innée, il s'agit ici du niveau de magie que possédera votre personnage au moment où vous allez commencer à jouer. Ce niveau est bien sur étroitement lié à la puissance magique innée (si vous avez un faible niveau de naissance vous ne serez forcément jamais un très bon mage). Ne remplissez pas cette partie, cette décision revient au staff mais notez bien que vous pourrez faire évoluer ce niveau au fil du jeu.





Physique et caractère



  • Physique : Il est clair que mon physique est avantageux. Je suis un homme de taille légèrement supérieure à la moyenne et mon corps est rompu à une multitudes de supplice physique. Je m'explique : durant toute ma vie j'ai connu la fatigue, la faim et le froid. J'ai du apprendre à me lever tôt et à effectuer des voyages éprouvants. Mon corps s'est adapté, ainsi j'ai hérité d'une stature élancé et solide. Il m'est ainsi plus aisé de fuir un ennemis bien trop fort ou au contraire : l'affronter.

    Pour rentrer dans le vif du sujet, sachez tout d'abord que l'on me reproche trop souvent d'avoir un regard bien trop insistant et parfois même effrayant. Mes yeux sont verts, petits et perçants ce qui peut sans doute attirer l'attention. Ce qui attire le plus les femmes sont sans nul doutes mes traits prononcés et ma mâchoire carré, surplombé d'une épaisse barbe coupée ras partant de l'extrémité gauche de ma tempe jusqu'à la droite et faisant le tour de mes lèvres. Mes cheveux quant à eux sont assez communs : Châtain foncé et plutôt lisse. Ils flottent au grès du vent, je devrais songer à les attacher d'ailleurs.
    Je ne sourit que très rarement, affichant constamment un air neutre. Un mal pour un bien puisque cela me permet de n'afficher aucune émotion (dans la mesure ou celle ci ne sont pas fortement sollicité.)

  • Caractère : Je suis - je pense - une personne assez complexe. Très jeune déjà les gamins qui me fréquentaient me considérait comme une sorte de leader. Une qualité plutôt étrange chez moi puisque j'ai toujours était un solitaire. Je ne m'intégrait pas dans ce monde que je considérait - et que je considère encore - comme injuste.
    Ne voyait pas ici un effet personnel, mais même gosse j'avais saisi ce putain de concept qu'était la soumission. Cette pratique étrange qui incité un humain à asservir un autre humain. Jamais je ne puis me retrouver dans cette idée. C'est peut être pour ça que mes camarades me considéraient comme leur chef. Je pense que j'étais un genre d'idéal. Un petit héro sans peur qui s’insurgeait déjà contre l'injustice. C'etait presque mignon.

    Quoi qu'il en soit je n'ai jamais changé ma philosophie, et plus je grandissais plus mes idéaux prenaient vie.
    C'est sans doute cette ferveur qui me rend si arrogant. Mais au fond, avoir de l'estime pour soit même est-il un pêcher ? Vous voyez, je ne suis pas un simple chasseur de prime complétement abruti. Je me pose une multitude de questions.

    Ce sont toute ces questions qui m’ont forgées, qui ont fait de moi ce que je suis maintenant : un sacrée beau parleur ! Mais ne croyez pas que je suis un simple charlatan, s'il vous plait. J'aime la rhétorique, je sais exactement trouver les mots qu'il faut. Cependant je parle avec foi et détermination. C'est mon plus grand atout. En y réfléchissant bien, je pense que cela joue beaucoup sur le fait que les gens ont tendance à me suivre. J'inspire la confiance, autant par mes mots que par mes actes.

    Je suis cependant victime d'une sacrée malédiction appelée communément "la colère". En effet j'ai souvent tendance à perdre patience et à faire exploser mes sentiments. Une tendance qui démontre cependant mon honnêteté et la foi en mes idées.

    J'aime la nature. Elle me comprend, je lui appartient comme elle m'appartient et appartient à tout le monde. Elle est la plus digne de ma confiance. Cette confiance que je ne confie pas au premier venu, je sais me montrer distant et même très rancunier. Ce qui n'est pas une bonne chose : j'en suis conscient.

    Voilà ce que j'étais et ce que je suis. J'ai hâte de voir ce que je serai.




Mes liens

Je n'ai pas de famille, du moins pas à mes yeux. Je ne les ai jamais connu et je n'ai absolument aucune information sur eux, pourtant je suis persuadé qu'ils sont mort. Mélisse ma jument, est ma seule famille. Je ne la considère pas comme un vulgaire animal, c'est un cadeau de la nature. Elle m'épaule et me conduis : je lui dois tellement, mais je doute qu'elle s'en rende seulement compte. Je pense qu'elle symbolise l'image que je me fait de la nature : fidèle, simple et majestueuse.
J'y tiens énormément.



Derrière l'écran



  • Petite présentation : Je m'appelle Jean-Baptiste (alias jb), j'ai 18 ans (19 en Janvier). Je fais du rugby depuis que je suis tout gamin et actuellement je suis en terminale S (mention redoublement seconde...). Je suis assez ouvert en fait, d'un côté assez sportif et de l'autre très axé jeux vidéo. Concernant le rp, j'ai tellement accrochée au background de ce forum que je n'ai pu m’empêcher de m'inscrire. Au passage, j'ai écris la fiche de présentation à la première personne mais j'ai bien compris qu'en rp on doit tout faire à la troisième Smile.

  • Rythme rp : Mon temps de réponse est assez variable mais reste assez rapide. Il m'est déjà arrivé de répondre 2 à 3 fois en une soirée. Sinon je ne met guère plus de 3 jours pour répondre.

  • Particularités rp :  Alors mon gros point faible est sans nul doute l’orthographe.
    Sinon je suis toujours ouvert pour aider les débutants, même si je doute d'être un expert dans le domaine du rp !
    Sinon oui, maintenant je peux dire que je suis un vétéran. Sans pour autant dire que j'ai un bon niveau, du moins ce n'est pas à moi d'en juger !

  • Comment avez vous découvert le forum : Top site !

  • Le code du règlement :










Gloria la magnifique, c'est ainsi qu'on appelle ma ville natale.
Gloria la trompeuse, ce nom lui va à ravir.

Cela peut paraitre très cliché, mais jamais je n'ai jamais connu mes parents. Je ne sais ni qui ils sont, ni où ils sont et a vrai dire je m'en fiche. Je séjournais dans l'orphelinat du quartier pauvre dirigé par un bonhomme frêle communément appelé "Jakou". Je n'ai su que bien plus tard ce qui avait poussé cet homme à ériger un abri à morveux, mais j'y reviendrais.
Quoi qu'il en soit j'y ai coulé des jours paisible durant les onze premières années de ma vie. Très jeune déjà, j'étais attiré par les études : l'alchimie, l'astronomie et la physique me passionné. J'avais eu la chance de me lié d'amitié avec une apothicaire du nom de Mélisse qui une fois m'avoir fait découvrir ces matières, s'amusait à me faire les leçons du soir. C'est ainsi que j'appris à lire, à me cultiver et à aimer.
La vie en orphelinat n'était en finalité pas si terrible, hormis les ragoûts servit au déjeuner et au soupé. Quand je ne trainais pas tout seul, je passais le reste de mon temps avec mes camarades pour faire les quatre cent coup. Nous opérions toujours de la même manière : j'étais le stratège et l'investigateur, j'analysais puis établissais rapidement un plan d'action ; Josy la cadette de notre groupe s'occupait le plus souvent de distraire les gêneurs ; Marc et Jason passait à l'attaque alors qu'Ali semer le trouble une fois le "crime" accomplit. Par crime j'entend vol de pâtisserie, de colifichets... Bien sûr nous essayions d'agir le plus loin possible de notre foyer.
Un foyer qui ne tarda pas à devenir une camisole. Onze ans pour Jakou, c'était un âge raisonnable pour faire rentabiliser ses "petits protégés". Ce petit malin nous utilisait pour faire rentrer diverses marchandises illégales - des objets volés et autre drogue - au sein de la ville. Je ne sais pas vraiment si je dois oui ou non le remercier, car je suis forcé d'avouer que toute ses combines m'on toujours servit. Ainsi, de petit garnement nous devenions des receleurs. Ces deux années de servitude m'apprirent énormément de chose, bonnes comme mauvaises. Alors que mes camarades prenait leur marque et appréciait de se rendre utile, je ne me sentais pas à ma place. J'avais saisis que ce Jakou n'était qu'un espèce d'esclavagiste et qu'il se servait de nous pour se remplir les poches. Il m'était pourtant impossible de dévoiler cette vérité à mes amis, après tout ils n'étaient que des orphelins qui voulaient plaire au moins à une personne. C'est pourquoi je décidais de prendre la poudre d'escampette, en prenant soin de faire mes adieu à ma vieille ami Mélisse.

J'avais fuit la ville et décidé de prendre l'air. Ainsi j'atterrit à la campagne, autant dire que je m'émerveillais devant chaque étendue sauvage. Les cours d'eau ruisselant, les bosquets émeraude : un rien me fascinais. Je me rendis malheureusement vite compte que la vie sauvage demandait un certains nombre de compétence que je ne possédais absolument pas. Je fit alors une rencontre qui changea radicalement ma vie. Je rencontra Lewyng le second jour de ce qui fut une éternelle escapade. Il chantonnait paisiblement allongé dans un bosquet, tout en jouant du luth et rôtissant au soleil. En parlant de rôtie, mon arrivé soudaine près de ce paisible représentant elfique fit fuir une magnifique biche.
Le vieil elfe - même si il me répétait que 700 ans n'était pas si vieux - me prit en pitié et accepta de partager son repas avec moi, m'expliquant dans la foulée qu'il avait fuit la société elfique pour vivre loin de toute cette soumission. Il était devenu un ermite. Ses connaissances étaient extraordinaire, pour ne rien vous cacher c'était la première fois que je discutais avec un elfe et j'en fut agréablement surpris. Quoi qu'il en soit, ce repas alluma en nous la flamme de l'amitié (malgré mon jeune âge) et il lia nos destinée pour un long moment.
Lewyng devînt mon mentor, et mon ami. Il m'apprit à tendre et fabriquer un arc, ainsi qu'à tailler des flèches. Il m'enseigna le respect de la nature, il m'inculquait son savoir sur son peuple et sur la magie fondatrice ainsi que sur les dragons. Sa sagesse détint sur moi et je fut agréablement surpris de constater chez lui le même mépris concernant les hiérarchies abusives. Le soir, il me comptait des récits épique en observant les étoiles. Parfois nous jouions à un jeu de son invention consistant à créer et poser des devinettes. Ce petit jeu me permit de travailler mon vocabulaire et de m'ouvrir au multiples sens des mots. J'apprit de lui une quantité extraordinaire d'informations, sa culture me passionné. Les récits provoquaient en moi des pulsions guerrières qui faisait bien rire mon camarade aux oreilles pointues. Il décida donc de m'initier à l'art martial, c'est ainsi que je fus en mesure de tenir une épée. J'étais tout aussi passionné et nos entrainements se répétaient inlassablement des heures et des heures. Ce qui ne manqua pas de nous sauver la vie face à moult brigand (quoi qu'ils ne faisaient pas le poids face à Lewyng). Lewyng et moi avions parfois l'habitude de trainer dans les nombreux petit villages humains : la plupart du temps nous effectuons des petits boulots servant à financer nos maigres besoins matériels et nos petites escapade dans les tavernes crasseuses des villages que nous visitions. Ce jour là je rencontra Méline, la fille d'un marchand de passage. Ce dernier semblait passionné par les  histoires elfiques et discuta longuement avec mon camarade. Moi j'étais plutôt passionné par Méline. Elle était légèrement plus âgée que moi et je me rappellerais toujours de ses longs cheveux cendrée. Cette nuit là, elle m'initia à la luxure et à la passion. Jamais je ne l'oublierai.
Mais très vite nous reprîmes la route et Méline ne fut qu'un lointains souvenir. Cette dernière tendance rentra finalement dans mes habitudes de nuit de beuverie. Lewyng ne s'y opposait pas et se contenté de philosopher une fois les détails de mes nuits dévoilés. Ces six années furent les plus belles de mon existences.

Hélas, le destin semble être un de ces rabat joie. Notre si paisible vie fut troublé par une terrible visite.
Notre route croisa celle d'un petit groupe de brigand qui sévissait actuellement dans la région. Ils n'étaient que cinq - en façade - mais leur habilité au combat était plus que raisonnable. Cette rencontre se solda inéluctablement par un bain de sang. La bataille fut cependant plus rapide que l'on aurait put le croire. Lewyng se débrouillait parfaitement avoir trois brigands, quant à moi j'essayais tant bien que mal de repousser les deux autres. Une fois que les trois ennemis s'écroulèrent face aux assaut de mon camarade, celui ci courra à ma rescousse et s'occupa d'un des assaillant en un rien de temps, je réussit finalement à abattre le dernier et fier de ma performance je me mit à gambader en direction de mon mentor qui venait de baisser sa garde. Grave erreur.
Nous avions oublier un sixième brigand parfaitement caché derrière un buisson qui se jeta furtivement sur Lewyng. Ni l'une ni deux, il lui enfonça tant bien que mal sa lame dans l'abdomen.
Je réagis alors instinctivement, en dégainant mon arme et en abattant l'assassin.
Lewyng tomba à terre, retira l'épée et se tordit de douleur. Je le veilla durant toute une nuit, où il succomba malheureusement à sa blessure trop importante. Je me sentis alors terriblement redevable. Je saisis son arc et la bouteille de gnôle. J'en vida une partie sur Lewyng. Et d'un geste, je composais le mouvement clef pour faire échapper une minuscule flammèche qui embrasa son corps (ce fut la seule et unique fois que je réussis à faire ce genre de chose). Je lui devais une sépulture magique, il m'avait enseigné que les elfes étaient honoré de cette manière.

J'avais dix-neuf ans quand je quittais mon ami. Assez rapidement je décidais de voyager de ville en ville pour gagner ma croute, sans réelle but. La vie m'avait tout prit. Je devînt ce que l'on pourrait appeler un chasseur de prime.Étant solitaire et ne rendant de compte à personne, j'usais de mon intelligence et de ma rhétorique pour m'en sortir. Parfois de l'épée, au pire des cas.
Mes pérégrinations me menaient quelques fois dans des lieux formidable, notamment la fois où un vieil homme me promit de me donner un pourpoint d'excellente facture si je l'escortais dans des ruines étranges présentes dans le désert. Par ailleurs, c'est sur le chemin que je dénichais mon glaive. Il était partiellement enfouit au côté d'un cadavre parfaitement décomposé (cela devait sans doute être mon jour de chance, contrairement au macabé). Mais ma plus belle trouvaille fut Mélisse, ma jument. J'en hérita à la suite d'une longue escorte de caravane marchande. Le bourgeois m'avait fait cette proposition alors qu'il disposait d'un cheval de trop, une offre alléchante cela va de soi.
Une chose n'avait cependant pas changer depuis ma tendre enfance. Les gens se sentaient toujours autant en confiance à mes côtés.

La récente arrivée des dragons me refit penser aux histoires de Lewyng. Ces êtres magnifique me fascinait, très vite je me jurais d'en rencontrer un.
Je conclue par ailleurs très vite que le retour - pour ainsi dire titanesque - des dragons annonçait le changement. Tout commençait avec la guerre contre les vampires, s'ensuivit l'arrivée des Alayiens : des fanatiques qui ne tardèrent pas de s'allier avec l'empereur actuel. Une rébellion dirigé par Korentin Kohan vit le jour, elle visait à repousser les Alayiens et asseoir Korentin sur le trône. En temps normal jamais je n'aurais pris parti. Après tout les loyalistes et les rebelles ne sont que des royalistes abrutis par leur hiérarchie abusive, cependant l'arrivée des dragons m'incitait à faire un choix. La raison était floue, mais les événements prenaient une tournure dramatique. Les dragons étaient forcément liés à toute ces manigances. Quoi qu'il en soit je décida de changer mes habitudes, cette fois ci je voulais être au centre du conflit. Je ne voulais plus écouter des histoires comme celles que Lewyng me comptait, je voulais en faire partie : m'illustrer. Cette ambition naïve qui nait en moi sera le moteur de mes choix, ma décision est prise.
Je défendrais une cause juste.

.


Dernière édition par Lohan Myrh le Mer 5 Nov 2014 - 18:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Présentation de Lohan Myrh VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Lohan Myrh VALIDE Présentation de Lohan Myrh VALIDE Icon_minitimeMar 4 Nov 2014 - 23:26

Bon à nous deux alors Lohan, ta fiche est très sympathique, mis à part quelques détails^^ Je serais ton correcteur !

Identité > Ok

Equipement > Pour un si jeune homme, issu du bas peuple, avoir une telle arme est étrange tout de même. Il faudrait une solide explication à sa présence ! De plus, l’argent tel quel ne s’utilise pas pour les armes, il faut un alliage avec un autre métal, même minime, mais ça c’est un détail ^^

Les vêtements, au final, ils sont enchantés ou non ? Il faut que ça apparaisse clairement, que l’on n’ait pas à se poser la question !

Pareil le cheval, pour un mercenaire tout juste adulte et du bas peuple, étrange qu’il en possède un ! Tu pourrais détailler dans l’histoire ?

Compétences > Ton personnage n’a pas pu être entraîné dans toutes ces armes ^^ c’est un très jeune
humain, déjà qu’il arrive au niveau très bon dans une arme c’est impressionnant, donc dans plus d’une et en ayant des capacités mêmes minimes dans toutes c’est pas possible. En l’état, je te propose de garder l’épée, la parade et éventuellement l’arc. La parade sera à descendre à moyen, je te laisse le très bon à l’épée. Tout le reste sera à remettre à aucun niveau.

Physique > « Mes yeux sont verts, petits et perçants ce qui n'est en effet pas très commun. »

>En quoi n’est-ce pas commun ?

« Un mal pour un bien puisque cela me permet de contrôler mes émotions et ainsi garder un contrôle optimal sur chacune de mes conversations. »

> Ça ne correspond pas à ta caractéristique self contrôle très faible ça ^^

Caractère >

« J'aime la rhétorique, je sais exactement trouver les mots qu'il faut. »

> Pas vraiment un souci en soit, mais il faudrait développer un peu cette partie. La rhétorique c’est une discipline qu’on n’apprend pas dans le bas peuple. Il s’y est essayé où ? Il peut l’avoir fait, hein, faut juste nous expliquer un peu ^^ c’est lié à son temps avec l’elfe ?  

Liens > Famille ? Il en a bien une non, même s’il ne la connait pas ^^

Code > Bon ^^

Histoire >

« Très jeune déjà, j'étais attiré par les études : l'alchimie, l'astronomie et la physique me passionné. » > Comment est-ce qu’il en a entendu parler ? Ce ne sont pas des sujets que l’on voit vraiment abordés auprès du bas peuple. On lui en a parlé ? Il a épié des conversations ?

« Ce petit malin nous utilisait pour faire rentrer diverses marchandises illégales au sein de la ville »

> Quelles marchandises illégales ? ^^ C’est un détail mais toujours bon à préciser, on sait jamais

« J'avais saisis que ce Jakou n'était qu'un esclavagiste et qu'il se servait de nous pour se remplir les poches. » C’est bien une façon de parler pour l’esclavagisme ?^^ Vu qu’il n’est pas légal dans le royaume humain, je le suppose mais pareil, on ne sait jamais

« Le vieil elfe - même si il me répétait que 700 ans n'était pas si vieux - me prit en pitié et accepta de partager son repas avec moi, m'expliquant dans la foulée qu'il avait fuit la société pour vivre en accord avec la nature. »

> Quelle société ? O_o La société elfique est tout ce qu’il y a de plus en accord avec la nature !

« Il m'enseigna l'art noble de la chasse »

> Les elfes ne chassent jamais ^^

« J'appris de lui en quelques années plus qu'un noble humain pourrait apprendre en toute une vie, sa culture me passionné. »

> Il a effectivement pu enseigner beaucoup, c’est un elfe. Mais même un jeune homme avide d’apprendre et disposant de beaucoup de temps n’apprend pas en quelques années autant qu’en toute une vie, il faut rester cohérent ^^ Après il peut avoir l’impression d’avoir appris autant, mais faudrait le dire autrement

« Puis Lewyng se fit transpercé le cœur, il ne bougea pas, ne se défendit pas e je lui en voulus longtemps. »

> Les elfes ne tuent pas leurs congénères, même exilés ou honteux Wink Ils sont trop peu nombreux pour se le permettre et ce n’est de toute façon pas dans leurs habitudes. Si tu veux conserver ça il va falloir l’expliquer à fond !

Pour finir, il faut que tu places ton personnage dans les évènements actuels. J’aimerais que tu rédiges donc un bout d’histoire sur les évènements depuis 1750 : retour des dragons, guerre avec les vampires, guerre avec les alayiens, changement d’empereur, rébellion, fin du monde… C’est nécessaire pour t’aider à te placer dans le rp et pour montrer que tu sais où on en est ^^

J’ai bien vu ton souci d’orthographe ! Il faudra que tu te relises un peu pour corriger tes fautes, tu peux utiliser un correcteur comme bonpatron et nous avons quelques conseils > http://www.armanda.net/f87-aide-au-rp   par ici ^^

Voilà, ce sont de petits détails et incertitudes qu'ils faut clarifier, mais rien de rédhibitoire non plus! Bon courage ! Si tu as la moindre question, n’hésites pas à nous solliciter Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Présentation de Lohan Myrh VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Lohan Myrh VALIDE Présentation de Lohan Myrh VALIDE Icon_minitimeMer 5 Nov 2014 - 16:41

Voilà j'ai corrigé !

Concernant les équipements, tout est dans l'histoire.

J'ai corrigé pour les armes, je me suis juste permis de mettre "faible" pour dague.

Par colère, j'entend "qu'il faut pas le chauffer", je veux dire quand il explose. Sinon dans une conversation il garde son calme, dans la mesure du raisonnable. De toute façon j'ai homogénéiser le tout rendant plus light le fait de garder ses émotions, et en passant self contrôle à moyen.

Concernant la rhétorique, chasse, elfe qui s'entretue, marchandises illégales, société elfique, apprentissage de toute une vie, j'ai tout changé dans l'histoire.

J'ai replacé Lohan dans l'histoire Smile

Voilà voilà j'espère que ça ira mieux ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Présentation de Lohan Myrh VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Lohan Myrh VALIDE Présentation de Lohan Myrh VALIDE Icon_minitimeMer 5 Nov 2014 - 18:20

Reprenons donc ^^

Les armes > Je te permet te laisser les dagues mais tu devras redescendre l'arc dans ce cas ^^ à toi de voir ce que tu préfères

"Par colère, j'entend "qu'il faut pas le chauffer", je veux dire quand il explose. Sinon dans une conversation il garde son calme, dans la mesure du raisonnable. De toute façon j'ai homogénéiser le tout rendant plus light le fait de garder ses émotions, et en passant self contrôle à moyen."

> Oui il est nécessaire de remonter le self contrôle, le très faible signifie que ton personnage se met très souvent en colère !

Histoire >

Pour l'elfe > ok, bon c'est étrange de la part d'un elfe mais il existe bien des originaux partout après tout

Pour les sujets d'étude/ les marchandises/chasse/rhétorique > vu et ok, pas de soucis donc, le dernier point a été expliqué de jolie façon

La mort de l'elfe > ok

L'explication du pourpoint enchanté > C'est bien d'avoir donné une explication, mais seuls les membres de la caravane magique peuvent enchanter des objets ^^ De plus, juste un détail (plus pour ta connaissance personnelle en fait) mais comme tous les Armandéens sont des mages, indiquer simplement qu'il s'agit d'un vieux mage revient à dire 'un vieil homme', garde le simplement en tête !

Le glaive > Va falloir développer ^^ Il n'y a rien ou presque dans le désert, donc pas de ruines à proprement parler (ou du moins pas qu'on puisse trouver aisément). Il a pu cependant tomber sur les restes d'un campement dans un possible renfoncement rocheux ou autours d'une oasis !

Et pour finir, dernier tit détail "Tout commençait avec l'arrivée des Alayiens" > Il y a la guerre avec les vampires avant ça, ton personnage y a forcément été confronté, mais tu peux simplement le noté rapidement. Ton placement est très bien^^

On y arrive presque ! Il ne reste quasiment rien, je te validerais quand tu auras revu ces petites choses.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Présentation de Lohan Myrh VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Lohan Myrh VALIDE Présentation de Lohan Myrh VALIDE Icon_minitimeMer 5 Nov 2014 - 18:52

Bah dis donc vous rigolez pas !

Tout les changements on était effectué ! J'ai préféré privilégier l'arc, j'ai changé "enchanté" par "excellente facture" et j'ai trouvé l'épée près d'un cadavre en décomposition.

Croisons les doigts ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Présentation de Lohan Myrh VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Lohan Myrh VALIDE Présentation de Lohan Myrh VALIDE Icon_minitimeMer 5 Nov 2014 - 19:00

dragon

Sois le bienvenu sur tes terres, fils d'Armanda.
  Tu es né avec une puissance magique innée de mage faible et ton entraînement dans le domaine magique t'a permis d'atteindre un niveau mage faible Tu as d'ailleurs été choisi par le totem glouton dont tu as atteint le niveau 1.

   Tes compétences ont été validées, tu pourras les faire évoluer tout au long de ton aventure. Tu as aussi un profil  neutre bénéfique   qui pourra évoluer en jeu sur demande.

 Pour tenir l'état de tes aventures à jour, tu possèdes une fiche de suivi de personnage qui se trouve en ce lieu. Tu peux y ajouter tes liens, ton inventaire, ton histoire personnelle et ce que tu souhaiteras. Tu peux aussi adresser tes questions ici.


  image
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Présentation de Lohan Myrh VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Lohan Myrh VALIDE Présentation de Lohan Myrh VALIDE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Lohan Myrh VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation d'Ashley Potter, délurée :D [Validée]
» Modèle de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-