Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Liorah ARADANE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Liorah ARADANE Left_bar_bleue0/10Liorah ARADANE Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Liorah ARADANE Empty
MessageSujet: Liorah ARADANE Liorah ARADANE Icon_minitimeJeu 17 Juil 2014 - 17:34





L'illusion qu'offre la beautée est bien plus mortelle qu'une arme à elle même...



©
Identité

Spoiler:
 
  • Race : Elfique

  • Nom : Aradane

  • Prénom : Liorah

  • Surnom(s) : Lora

  • Titre :

  • Date de naissance : 1300 âge d'argent

  • Age réel : 450 ans

  • Age vampirique :

  • Lieu de naissance : Royaume Elfique

  • Lieu de vie : Les vieux bois.

  • Rang social : Classe moyenne

  • Poste/emploi : Garde

  • Guilde : Aucune


Compétences

Spoiler:
 
  • Alignement : Neutre

  • Arme principale : Elle possède une épée forgé par son père. Elle est assez longue et où son manche un voit des écailles taillés dans l'argent.

  • Autres objets : Elle possède aussi un arc en bois qu'elle a sculpté à la main. Son arc possède des gravure des paroles que sa mère lui répétait souvent: N'oublie jamais qui tu es.

  • Caractéristiques : :

      Physique :
    • Force physique : Bon
    • Agilité : Très bon
    • Furtivité : Bon
    • Réflexes : Moyen
    • Endurance : Bon
    • Résistance : Moyen
    • Beauté : Très bon

      Mental :
    • Force mentale : Bon
    • Patience/self contrôle : Moyen
    • Perception : Bon
    • Intelligence : Bon
    • Arrogance : Très faible
    • Gentillesse : Bon
    • Prestance/charisme : Bon
    • Mémoire : Moyen

      Combat :
    • Epée : Très bon
    • Dague doubles ou simple : Très faible
    • Poignard : Très faible
    • Lance : Très faible
    • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Très faible
    • Hache : Aucun niveaux
    • Faux : Aucun niveaux
    • Fouet : Aucun niveaux
    • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Faible
    • Art de la parade (bouclier ou arme) : Moyen
    • Arc : Très bon
    • Arbalète : Moyen
    • Mains nues/pugilat : moyen
    • Equitation : Moyen

  • Totem : totem et niveau, cette partie sera remplie par le staff

  • Style de magie principal : Elfique

  • Puissance magique innée :

  • Niveau magique :Mage correct





Physique et caractère

Spoiler:
 
  • Physique : Habillé de mon éternel costume de garde je mentirais si je dirais que j'ai l'air inoffensive. Avec ses morceaux métalliques qui accentuent mes formes de femmes j'ai l'air d'une vraie combattante qui aurait braver les plus grandes tempêtes. J'ai toujours mes cheveux dans le vent et certainement complètement ébouriffés en permanence. J'ai une vraie crinière de cheveux châtains et dorés. Ne croyez pas non plus qu'ils sont froissé comme du foin ! Ils en sont tout le contraire. Ils sont soyeux et doucement en cascade derrière mon dos. J'ai des épaules assez découpés mais mes hanches suivent elle aussi le mouvement. Ainsi, j'ai une taille fine. Je suis de taille petite et cela me convient. De toute façons, ma taille ne me gène pas lors des combat puisque mon agilité me donne l'avantage sur mon adversaire. J'ai des jambes élancés malgré mon minuscule haut de corps qui font, malgré tout, rêvé les hommes que je croisent. Ainsi il y a mes fesses qui en font voir de toute les couleurs à ces jeunes elfes de mon coin. J'ai une voix extrêmement féminine qui en a impressionné plus d'un durant mon passage à d'autre endroit. J'ai une démarche droite et digne d'une femme qui se respecte. Mes yeux sont d'une couleur doré ce qui en envoûte plus d'un je dois avoué. Mon visage et mon uniforme ne sont pas du tout en harmonie. Mon visage étant doux, dénudé de toute méchanceté avec des lèvres pleine de finesses, un nez légèrement arrondis ainsi complètement minuscule et mes yeux rempli d'une empathie à rendre les gens empathique à leur tour mon costume froid et dépourvu de pitié ne s'accorde point à mon visage. Pourquoi pas en tirer avantage pour mes prochaines rencontres ? Malheureusement, malgré mon agilité assez développé j'ai de la difficulté à certain moment d'évaluer mes mouvements donc je suis très gaffeuse. Mes mouvements peuvent des fois être mal coordonné et juste à me voir cela se voit. Heureusement, je peux compter sur ma magie quand je perds mes moyens. Malgré tout, j'ai l'air un peu frêle et même si j'ai une beauté sortant de l'ordinaire mon teint pâle me donne à l'occasion l'air d'être malade. Bref, toutes beauté n'est point parfaite.


  • Caractère : Le premier point que je me dois de vous avouez c'est bien ma terrible sensibilité. Je dis le mot terrible car cela m'empêche parfois de réfléchir adéquatement. Je ne suis pas irréfléchi mais quand mes sentiments prennent le dessus je risque de faire quelques bêtises que je regretterais aussitôt le geste accompli. Je crois que cela constitue en fait un point faible et un point fort dont je peux en tirer profit comme cela peut me nuire lors de mes combat. Même si j'ai un sens empathique un peu trop développé, j'ai une volonté d'acier. Mon père m'ayant poussé à bout dans mon enfance j'ai pu gagner en endurance ainsi qu'en détermination. Quand je veux obtenir quelque chose , je l'obtiens. J'irai toujours au bout de mon but. Ce but, c'est protégé le royaume et rien de plus ni de moins. Je ne serai satisfaite que quand mon ultime combat sera terminé et que j'aurai ce que j'ai tant convoité. J'ai hérité de la mémoire fragile de ma mère. Il faut me répété assez souvent ce que l'on m'a dit pour que je puisse m'en souvenir longtemps sinon dans cinq minutes tout sera parti. Je suis certainement pleine de volonté et d'enthousiasme mais je ne me plaint pas si cela prends un certain temps à se réalisé. La patience est la chose la plus récompensé. Je ne suis pas si fragile que cela mais admettons que je suis douce et que rarement je deviens froide. Mais, parce qu'il y a toujours un mais, les Alayiens et les vampires ne mériteront pas le même sort. Bien que je sois de nature docile et gentille, ceux-ci qui ne font pas parti de ma race ne connaîtront aucune faveur. Les valeurs ancestrales des elfes sont une partie considérable de ma vie alors, ceux qu'ils veulent y changer quelque chose sont des crétins un point c'est tout. J'avais oublié le point où je suis têtu. Si j'ai une idée en tête, tu ne seras jamais capable de me faire changer d'idée à moins que tu m'apporte des sucreries, là, c'est possible de me voir changer d'idée. Bref, je ne suis pas très méfiante mais je me méfie des hommes. Je ne sais pas pourquoi mais je l'es trouve plus méchant? Plus louche? Je ne sais point. J'en ai rencontrer que quelque uns et même encore! Avec le fait que je passais mes journées à m'entraîner, je ne pouvais pas faire connaissance avec tout le royaume. En somme, j'ai une faible capacité de mémorisation mais je suis très douce ce qui me permet de tisser des liens rapidement.



Mes liens

Spoiler:
 
Mère: Durant mon enfance c'était avec elle que j'allais me promener dans les bois. On riait énormément ensemble et ont passait souvent tout notre temps à cueillir des fleur dans la forêt pour fabriquer des potions médicinales. J'étais très proche d'elle. Elle me comprenait et on se faisait confiance l'une en l'autre. Je me confiais toujours à elle et c'était une personne tellement gentille et douce qu'elle pouvait dissiper tout les nuages qui étaient dans ma vie. Puis, quand mon père est mort. Elle est devenu distante et absente. Notre relation s'est dégradé jusqu'à être quasi-inexistante. On ne se parlait plus et on ne faisait plus rien ensemble. Cela a continuer jusqu'à ce jour où elle a rencontré Melvin. Elle a recommencé à afficher le sourire d'autrefois et je n'ai pas été fâché. J'ai même été contente pour elle car j'avais fait la paix avec la mort de mon père. Nous avons recommencer à rire ensemble et elle a décidé de s'installer dans la forêt avec Melvin. Moi, j'ai décidé de m'installer à 10 minutes d'elle pour toujours entretenir notre relation qui m'est vraiment cher.

Melvin: C'est tout simplement une connaissance. Tout ce que l'on se dit c'est un bonjour poli puis on se demande comment nous allons et cela fini généralement par un sourire. Voilà. Ma mère m'a toujours poussé à mieux le connaitre mais sincèrement, il m'a jamais intéressé plus que ça.

Père: C'était une relation des plus banales. Je l'aimais beaucoup mais c'était un lien familiaux rien de plus. Bref, aucune démonstration d'amour et aucune discussion sur ma vie en général. Une relation basique père-fille. Il était du genre à rester sérieux et à trouver le rire une perte de temps. Mais je sais qu'il m'aimait. Lors de sa mort j'ai réalisé que c'était plus que de l'amour. On appelle cela l'amour inconditionnelle et je l'es appris à mes dépends. Malheureusement, il étais très exigeant et me poussait à ma limite à chaque entraînement mais cela à porter ces fruits car aujourd'hui j'ai une volonté d'enfer.

Mandara: Elle c'est ma meilleure amie depuis très longtemps. Alors que mon père n'était plus de ce monde, cette amie m'a donné la force de continuer. C'est le genre de personne qui ne baisse jamais les bras et qui voit la beauté en chaque être vivant qu'elle rencontre, animaux comme elfiques. Elle est d'une gentillesse inné et encore aujourd'hui on se voit fréquemment pour parler de nos petits secrets. C'est une grande amie de longue date et c'est grâce à elle si je n'ai pas sombrer dans la folie.



Derrière l'écran

Spoiler:
 
  • Petite présentation : Je m'appelle Anaïs et j'ai 16 ans. J'adore danser et j'ai fait beaucoup de compétition dans ce domaine. Je fais énormément de théâtre et j'adore cela. La scène est l'endroit où je me sens le plus à l'aise. Ainsi, j'ai le projet de publier un livre dont un qui est en construction en ce moment. Bref, j'aimerais aussi apprendre à mieux dessiner parce-que j'adore le dessins aussi.

  • Rythme rp : Cela dépends toujours si je suis chez mon père ou si je suis chez mon amoureux. Mais en général je réponds aux deux jours maximum. Mais, des facteurs peuvent influencer le temps de réponse. Bref, en général je réponds assez vite.

  • Particularités rp : Je suis en moyenne possession de mes moyens. J'en ai pas fais des centaines mais je me débrouille assez bien. Je fais de moins en moins de fautes. Je suis une fille imaginative donc normalement je fais des réponses assez fournis mais pas avec des centaines de lignes non plus.
  • Le code du règlement :








Je suis née au sein du royaume elfique lors d'une grande fête. Le monde chantait, dansait et riait tous en cœur lors de mon arriver sur la terre ferme. J'étais considéré à ce moment comme un miracle. Un miracle du à la nature et à ce qu'elle a à offrir aux plus pures des êtres vivants.

Enfance: Je n'ai pas vécu dans la plus grande des richesse car ici, l'argent importe peu. Durant cette période où je découvrais le monde, mon père commençait déjà à m'apprendre l'art de la guerre, de se battre, de tuer. Il m'a appris à manier l'épée avec une très grande dextérité. Après quelques années à m'entraîner il m'a récompensé en me donnant une épée taillé dans une magnifique pierre d'ébonite et avec un manche taillé avec une texture d'écaille. Mon père n'étant pas très haut placé dans la société, n'a jamais réussi à se tailler une place de choix dans les treize conseillers. Mais, par sa volonté , il m’influença dans ma manière de penser. Avec ses idéaux conservateurs, j'ai hérité de son idéalisme à la préservation de notre communauté et de nos valeurs. Pendant quelques années, je me suis entraîné de plus en plus fort jusqu'à devenir aussi bonne que mon père lui-même. Ma mère, elle, m'a appris a puiser la puissance des esprits. Elle s'assurait de mon éducation en matière de magie. Ma mère , une mage très puissante, a toujours été déçu de mon piètre niveau magique. Je savais qu'elle n'était pas contente mais je faisais de mon mieux pour m’améliorer lentement mais surement. Deux jours par semaine, on se retrouvait l'une et l'autre dans la forêt et on y faisait de la méditation pour ne faire qu'un avec la nature. C'était notre moment à nous deux. Malheureusement, la magie s'affaiblissait et les ressources magiques n'était pas des plus propices. Mes deux parents ne travaillaient point. Il se consacraient uniquement à mon éducation. Nous faisions du troc avec nos amis pour vivre humblement car vivre dans le luxe n'était pas primordial.

Adolescence: J'ai continué à m'entraîner avec une détermination qui gagnait en force à chaque levé de soleil. Je pratiquais la magie et ainsi préservait le lien qui m'était donné avec la nature. De plus, je m'entraînais pendant des nuits entières pour améliorer ma facilité à me mouvoir d'une façons très fluide. Je ne me suis pas fait d'amies à la seule exception d'une seule que je garderai toute ma vie. C'était la seule à vraiment comprendre pourquoi je m'entraînais autant et que j'étais aussi autant acharné à devenir meilleur un peu plus chaque fois. J'ai fais abstractions de mes liens familiaux pour me consacrer à mon niveau d'apprentissage qui s’élevait au grès du temps. Mandara m'accompagnait souvent au lieu où je m'entraînais et elle m'a énormément encouragé quand je croyais que tout mes efforts étaient vain. On pourrait même dire que c'est grâce à elle si je n'est pas abandonné et que j'ai pu accéder à ce poste de garde. Ma mère continuait à fabriquer des potions médicinales pour guérir les blessés de notre village et mon père lui se contentait d'aider le peuple en restant garde avec le rêve qu'un jour il deviendrait un des treize conseillers. Malheureusement , ma mère et moi savions qu'il nourrissait des rêves bien trop irréalistes. Nous savions qu'il se sentait bannis de la communauté ainsi mais de toute façons, j'étais bien trop occuper à mener à bien ma propre mission que je m'étais imposé. Malgré les années qui se sont écoulés, je me rappelle de ce jour. J'étais dans la forêt, il faisait pratiquement nuit et j'entendais déjà les oiseaux entamé leur champs du couché du soleil. J'étais encore en train de pratiquer mes acrobaties pour évité les coups de mes adversaires quand des gardes m'ont interpellé. Je me rappelle de m'avoir retourné et d'avoir vu mon père dans leur bras. Mon père si souvent avec les traits durcis par la discipline était maintenant complètement inanimé,mort, froid. Il était censé être parti en voyage pour découvrir de nouvelles plantes afin que ma mère confectionne de nouvelles pommades. Ses compagnons ont réussi à le ramener alors qu'eux ont pu tuer avec acharnement leur adversaire, un vampire. Je pouvais voir la blessure violente où sa poitrine qui avait du être mortel lors du combat. Je me suis senti vide pendant un instant. Malgré notre tristesse, nous avons organisé une cérémonie. Nous avons entamé des chants qui récitait toute sa vie, de sa naissance jusqu'à sa mort. Nous avons décrit son mariage avec ma mère ainsi que mon arrivé. Ainsi, j'ai pu entendre le combat qu'il avait effectué aux côtés de ses compagnons. Ils s'est battue pour défendre ses amis de quelques vampires. Lors de son voyage pour simplement explorés avec ses frères d'armes. Des vampires les avaient attaqués et avec sa volonté à rester têtu, il a périt. À ce moment de la mélodie que nous récitions en cœur, je me suis surprise à souhaiter que ses compagnons soient morts à sa place. Il est mort dans l'honneur d'avoir défendu sa volonté et d'avoir donner la chance de vivre à ceux qui aime. J'ai pensé à me venger mais je savais que si j'y allais, j'allais connaître la même fin que lui. Alors, j'ai décidé de patienté. il viendra bien un jour où je pourrai me venger. Patience...Liorah... Patience....

Jeune adulte: Ma mère et moi étions de plus en plus éloignés. La mort de mon père a créé un fossé entre elle et moi. J'en souffrait beaucoup, j'ai fini par me refermer sur moi-même. Pendant un certain temps Maranda a du partir avec son père à son tour pour s'entraîner elle aussi afin de devenir aussi bonne que moi. Avec le temps, je suis devenu presque folle. Je me demandais toujours pourquoi c'était mon père et pas quelqu'un d'autre. Je me demandais des questions auxquelles je m'accrochais alors que les réponses ne viendraient jamais. Deux ans plus tard, Maranda est enfin revenu. Elle m'a surprise à être totalement changé. J'étais devenu angoissé, méfiante, totalement confronté à la vie et à ses caprices. Ma mère était bien trop plongé dans la mélancolie pour s’apercevoir de la cage dans laquelle je m'étais enfermé à double tour. Maranda m'a appris de nouvelle chose et peu à peu j'ai retrouvé un sens à ma vie et j'ai retrouvé celle que j'étais. J'ai donné des coups d'épée contre mes peurs et des flèches contre la colère pour me libéré de ce desespoir qui m'avait trop longtemps rongé. Avec le temps, quand ma mère a réalisé que j'étais de plus en plus vieille et bientôt en l'âge de partir, elle a décidé de s'en sortir elle aussi. Par pur hasard, elle a rencontré Melvin. Elle l'a soigné lors de ses visite régulière au sein du royaume. Bien sur, elle en est follement tombé amoureuse. Au début, elle le trouvait sans aucun intérêt et même à la limite crétin. Elle a changé drôlement d'avis quand il lui a fait la sérénade puis lui a donné des fleurs. Moi c'est bizarre, je le trouve autant crétin. Quand il a décidé de s’installer dans les bois avec ma mère, pour moi, c'était une occasion de partir. Maranda m'a aidé à résonné ma mère presque trop protectrice et à jurer de veiller sur moi. Maranda à tenu sa promesse et elle ne m'a jamais laisser tomber.

Fleur de l'âge ( Présent): Maintenant habitante dans les bois avec ma maison en bois de chêne, je peux enfin espérer une vie paisible. Je m'entraîne encore ,cela est certain, car je dois garder mon poste de garde et ma force à l'occurence. J'ai décidé de suivre les traces de mon père. Il m'a tellement poussé dans cette direction et j'honore sa volonté à faire de moi une guerrière des plus déterminé. Avec le retour des dragons, la magie peut maintenant prospéré et les temps dures, où la nature en souffrait, sont maintenant de plus en plus loin derrière nous. C'est une bonne chose, nous aurons peut-être une chance contre ces Alayiens. Ils sont tellement nombreux que leur odeur se répand jusqu'à notre royaume. C'est répugnant! Ma mère m'a enseigné à respecté ce qui nous entoure et l'essence de la vie eux , ils se permettent de cracher sur le la terre où nous avons vécus nos plus beaux souvenirs. Je ne les comprends pas et certainement parce-qu'ils sont tout simplement monstrueux autant que les vampires d'ailleurs. Ainsi, avec la bataille des bois sombres, c'est pire. Ils m'ont simplement prouvé que leurs facons de vivre ce reflète jusque dans leur croyance les plus profonde. Leur soif de domination leur donneront la mort. Patience... Liorah...Patience... Les tensions politiques n'aident en rien à la situation. Moi je pencherais pour celui qui veut préserver nos valeurs anciennes. Pourquoi vouloir changer quand nous vivons très bien comme cela depuis des siècles? C'est comme se dire , pourquoi ne pas arrêté de détesté les vampires car ils n'ont rien fait depuis deux ans? Désolé, mais moi je n'arrêterai jamais de détester ceux que je déteste déjà et je n'arrêterai certainement pas de croire en ce que je crois depuis des centaines d'années. Calme-toi... Liorah... Calme-toi...


Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Liorah ARADANE Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Liorah ARADANE Empty
MessageSujet: Re: Liorah ARADANE Liorah ARADANE Icon_minitimeVen 15 Aoû 2014 - 17:39

Alignement: Bénéfique
Revenir en haut Aller en bas

Liorah ARADANE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Liorah Cursse - La douceur d'un ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-