Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Lylianne SEVIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Lylianne SEVIA Left_bar_bleue0/10Lylianne SEVIA Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Lylianne SEVIA Empty
MessageSujet: Lylianne SEVIA Lylianne SEVIA Icon_minitimeDim 4 Mai 2014 - 16:35


Sevia Lylianne


" On m'a toujours dit d'arrêter de faire la timide , mais pourtant c'est une forme de politesse... "



© Galerie d'image du forum
Identité

Spoiler:
 
  • Race : Humain

  • Nom : Sevia

  • Prénom : Lylianne

  • Surnom(s) : Lyli

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : 5 décembre 1734

  • Age réel : 21 ans

  • Age vampirique : //

  • Lieu de naissance : Elena la Robuste

  • Lieu de vie : Aldaria la Superbe

  • Rang social : Bourgeoisie

  • Poste/emploi : Mage libre

  • Guilde : Aucune


Compétences

Spoiler:
 
  • Alignement : Très bénéfique

  • Arme principale : Son bâton de mage. Celui-ci possède une légère pointe en métal au bout comme un bâton de montagne afin de faciliter le déplacement.

    Le bâton possède un enchantement qui le rend incassable. Il peut également créer une bulle de protection afin d'amortir les dégâts. L'efficacité dépend de la puissance magique. Le bouclier ne peut bloquer que les attaques magiques inférieurs ou égale à celui du lanceur. Pour les sors de niveau égale, le bâton peut bloquer les sors pour environs quelques minutes(2 à 5 minutes selon l'endurance du lanceur). Pour les mages de niveaux inférieurs le bouclier peut protéger pour plusieurs heures. La durée est variable selon l'endurance du lanceur (2h à 3 et demi) selon l'endurance du lanceur.

    Pour les attaques physiques. Le bouclier peut entièrement bloquer une attaque puissante (grand coup de hache ou épée, voir plusieurs flèches tirées en même temps) avant de rompre.
    Il peut absorber avant de rompre quelques coups d'épées (5 à 7 coups) variable selon la puissance magique du lanceur et environ autant de flèches .

    Le bouclier puisse sur la force magique de l'utilisateur. Il ne faut donc pas en abuser...


  • Autres objets : Un couteau ou des objets basiques... Elle possède un cheval, mais ce n'est pas vraiment un objet (même si à l'époque les animaux avaient probablement le statut d'objet...)

  • Caractéristiques : : ici informations pour remplir cette partie

      Physique :
    • Force physique : faible
    • Agilité : Moyen
    • Furtivité : Moyen
    • Réflexes : Bon
    • Endurance : Moyen
    • Résistance : faible
    • Beauté : Bon

      Mental :
    • Force mentale : Moyen
    • Patience/self contrôle : Très Bon
    • Perception : Moyen
    • Intelligence : Très bon
    • Arrogance : Catastrophique
    • Gentillesse : Très bon
    • Prestance/charisme : bon
    • Mémoire : Bon

      Combat :
    • Epée : Aucun niveau
    • Dague doubles ou simple : Aucun niveau
    • Poignard : Catastrophique
    • Lance : Aucun niveau
    • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Bon
    • Hache : Aucun niveau
    • Faux : Aucun niveau
    • Fouet : Aucun niveau
    • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Aucun niveau
    • Art de la parade (bouclier ou arme) : Faible
    • Arc : Aucun niveau
    • Arbalète : Aucun niveau
    • Mains nues/pugilat : très faible
    • Equitation : Bon

  • Totem : totem et niveau, cette partie sera remplie par le staff

  • Style de magie principal : Humaine

  • Puissance magique innée : Puissant

  • Niveau magique :A ne pas confondre avec la puissance magique innée, il s'agit ici du niveau de magie que possédera votre personnage au moment où vous allez commencer à jouer. Ce niveau est bien sur étroitement lié à la puissance magique innée (si vous avez un faible niveau de naissance vous ne serez forcément jamais un très bon mage). Ne remplissez pas cette partie, cette décision revient au staff mais notez bien que vous pourrez faire évoluer ce niveau au fil du jeu.





Physique et caractère

Spoiler:
 
  • Physique : Lylianne est une humaine de taille moyenne 1 mètre 55 pour 45 kilos, son apparence plutôt fragile. la jeune femme ne possède pas une grande force physique et n'a certainement pas la carrure pour être ou devenir guerrière. Elle porte souvent des tenues assez sobre et simple. Celle-ci prend soin d'elle, mais sans exagération. Sa façon de s'habiller restera très souvent correcte sans pour autant être trop chic.

    Lylianne a des cheveux de couleurs roux, ils tombent au niveau des épaules, ses yeux sont bleus. Elle a un visage parfaitement soigné, une peau assez fragile et douce. Elle a de petits cils, son nez de taille moyenne et des lèvres plutôt fine. Son menton est très légèrement allongé et ne possède pas de fossette. L'humaine semble beaucoup plus jeune que son âge réel et pour cause son visage la rajeunit. Son cou est assez court, sa poitrine est de taille moyenne . Sa taille est fine et ses jambes sont de taille moyenne. Ses vêtements sont généralement de couleur verte et jaune ce qui assortit bien avec ses cheveux roux. Elle a les épaules étroites et des bras assez frêles et fragiles. Ses mains semblent douces et assez petites.

    Lylianne n'est pas d'une beauté extraordinaire et passe facilement inaperçue. Elle est moyennement agile et devrait faire davantage exercice physique, sa faible carrure lui pose beaucoup de soucis. Heureusement que sa capacité à utiliser la magie compense.

  • Caractère :Cette humaine très timide, réservée voire même renfermée Il est très difficile pour elle de communiquer avec des inconnus. Elle parle très doucement et semble toujours un peu hésitante. Il n'est pas rare que d'autres personnes demandent à celle-ci de parler plus tard. Lylianne a tendance à perdre ses moyens si tente de l'intimité ou de la gronder. Elle est très sensible et devient rapidement nerveuse. Celle-ci peut avec de la persévération et de la volonté garder le contrôle de ses émotions. Son côté timide et effacé date depuis toujours, mais elle reste très amicale et altruiste de nature. Celle-ci est très patiente et pourrait être très sociable si sa timidité ne lui faisait pas défaut. Cette femme est généralement joyeuse et de bonne humeur même, souriante et agréable à vive sont deux de ses qualités.

    Il est très rare que cette personne se retrouve dans l'obligation de se battre. Cette femme a horreur du combat et se bat uniquement pour défendre elle ou ces rares proches. Elle est très diplomate et fera tout pour éviter les conflits inutiles. En revanche sa personnalité refermée, son nombre d'amis est limité. Quand l'un d'entre eux est en danger, elle peut rapidement s'énerver jusqu'à exploser de rage. Généralement, celle-ci ne s'énerve que très difficilement. Un calme à toute épreuve, elle a horreur de s'énerver et serait bien trop gêner de montrer sa colère en public. Lylianne est de nature très calme, mais s'en prendre à ses proches, elle ne le supporte que difficilement. Si l'un d'entre eux venait à mourir, le choc serait rude pour elle. L'humaine pourrait arrêter de se nourrir pendant plusieurs jours et ne dormir que très peu tellement la tristesse la rongerait..

    Elle apprécie beaucoup les animaux en tous genres et a une passion folle pour les dragons. La jeune femme a tendance à être moins timide avec les animaux et serait capable de s'ouvrir plus facilement à un dragon, bien qu'en soit jamais croisée. Si la possibilité se présenter, elle protégerait un dragon tant que celui-ci ne soit pas foncièrement mauvais... Lylianne à une sainte horreur des vampires et toutes personnes maléfiques ou nocives. Elle ne comprend pas le désir de rependre le mal dans ce monde. Pour celle-ci les vampires sont une aberration pure et dure. Si sa crainte envers eux est assez grande, c'est sans hésitation que la jeune femme tentera de les combattre même si ses chances sont infimes...

    L'humaine semble plutôt réfléchie et Sage, elle fut une passion à ses études et tentera toujours d'accumuler un grand nombre de connaissance sur la magie, la science et tout autres domaines. En revanche elle a tendance à être plongé dans la théorie au point d'en oublier la pratique, pour exemple. Elle a de bonne connaissance théorique en guérison, mais celle-ci supporte difficilement la vue du sang(non pas comme une peur bleue, mais son regard ne peut se fixer sur la blessure). Si ce défaut venait à être soigné, elle pourrait faire une bonne guérisseuse. Elle n'hésite pas à étendre aux maximums ses connaissances et dans tous domaines.



Mes liens

Spoiler:
 

Chris Sevia = Père de Lylianne (décédé , personnage propre à l'histoire de Lylianne )
Hélène Sevia = Mère de Lylianne(personnage propre à l'histoire de Lylianne)
Milie Sevia = Tante de Lylianne (décédé)(personnage propre à l'histoire de Lylianne)
Usan Sevia = Oncle de Lylianne (décédé)(personnage propre à l'histoire de Lylianne)
baelfire Sevia = Fils de Lylianne(personnage propre à l'histoire de Lylianne)

Claria Hedi = (meilleur amie , devenu une vampire , et décédé par la suite, personnage propre à l'histoire de Lylianne)



Derrière l'écran

Spoiler:
 
  • Petite présentation : Parlez nous de vous, rien n'est obligatoire mais pourquoi ne pas nous donner votre prénom, votre âge, vos passions ? C'est plus sympa de se connaître un peu !
    Faisons, simple , moi c'est Florent, j'ai 19 ans, bientot 20 ans. Bah mes passions, je suis un geek pur ça va?? x= Ahh ! Oui j'adore troller par moment alors ... euh oui voilà =) Ne vous étonnez pas si je taquine, je fais souvent ça quand je m'ennuis ou alors je parle pour rien dire :/ un peu comment maintenant quoi? =)

  • Rythme rp : Je respecterais le rythme rapide du forum... En moyenne 2 jours, au plus tard une semaine...
  • Particularités rp : L'orthographe, c'est peut-être plus gros défaut et cela nuit la qualité de mes rps... Après mon style peut surement s'améliorer, pour la taille des rps, ce n'est pas ça qui me fait froid aux yeux...

  • Comment avez vous découvert le forum : Top site... et puis j'avais vu aussi un partenariat sur un autre forum ... l'héritage... J'ai été sur se forum pendant quelques années ^^

  • Le code du règlement :








Enfance



J’appartenais une petite famille d'assez aisée, mes parents étaient des guérisseurs ou du moins des herboristes à l'époque et possédaient des connaissances sur la magie malgré le déclin de celle-ci. La famille Sevia avait une bonne partie de son existence vécue à Elena La Robuste l'une des plus grandes villes du royaume humain. Mes parents servaient la ville à leur époque et ils partageaient leurs connaissances et apprenaient également aux habitants de la ville à donner des premiers soins. Ils étaient de bon guérisseur et herboriste. Au plus grand étonnement de mes parents, je désirais pas faire carrière en tant que guérisseuse, j'avais le sentiment que ma voie était ailleurs . Cette ville ressemblait davantage à une forteresse ou à une cité. Celle-ci avait toujours été très militarisée et fournissait les meilleurs guerriers pour l'empire humain. C'était derrière les épais remparts de la ville que je naquis. J'avais toujours été fille unique et j'appréciais parfaitement ce mode de vie. . Grâce à mes parents, j'avais le droit à l'éducation et aux études. C'était une immense chance de pouvoir apprendre et m'instruire sans problème. Beaucoup de choses me passionnaient et parmi ces choses il y avait la magie. mon père et ma mère pouvaient facilement m'apprendre quelques tours. J'avais un don inné pour la magie, mais j'ignorais encore...

J'avais donc eu la possibilité d'aller étudier avec des jeunes de mon âge, j'avais environ huit ans à cette époque. J'étais à ce que l'on disait l'un des meilleurs élèves de la classe en revanche, j'étais tellement timide, j'avais du mal à m'adapter au différent comportement d'autrui. Pour faire simple, je n'avais que très peu d'ami. . Il y avait guère une autre fillette de mon âge du nom de Claria Hedi. Celle-ci avait un caractère assez différent du mien. Moi qui étais très timide, elle, c'était le contraire. Toujours prête à aller vers les gens. Sans hésiter celle-ci exprimait son avis. Qu'est-ce que j'aurais aimé être comme elle. On lui reprochait souvent son manque de tact qui la rendait parfois vexante aux yeux de certaines personnes. Nous avons grandi ensemble elle et moi dans cette même ville. Au fil des années je me renfermais davantage alors que Claria restait pour le moins presque inchangée.

Un jour j'avais remarqué que celle-ci avait quitté la maison de son père en pleurant. Je m'étais approché d'elle assez rapidement, j'étais inquiète, je ne comprenais pas ce qui lui arrivait. Je n'avais eu qu'une réaction agressive de sa part, celle-ci semblait avoir été frappé à plusieurs reprises. Mes tentatives pour avoir le nom de son agresseur n'apportaient rien. J'avais réussi à la ramener dans le domaine familial afin que mon père puisse soigner celle-ci. D'après les observations de ma figure paternelle, la pauvre fille semblerait avoir été frapper avec un objet métallique et contondant. Qui aurait bien pu faire cela? Pourquoi ne voulait-elle rien avouer? J'enrageais à l'idée que quelqu'un puisse lui faire du mal. Ce n'était pas tolérable, mais qu'est-ce que je pouvais faire de plus. Je n'osais pas forcer Claria à avouer la vérité, mais au fond j'aurais bien voulu l'aider davantage

Cette question fut sans réponse ce jour là. Mère avait décidé d'aller au domicile de la famille Hedi afin de savoir ce qui s'était réellement passé. Elle n'avait eu que comme réponse une réaction agressive du père de Claria. Cet homme recherchait sa fille et ne sembla que légèrement surpris quand il apprit que sa la fillette était en train d'être soigné par Père. Celle-ci passa la nuit à la maison afin de surveiller son état. Bien qu'une enquête fût menée rien ne semblaient déterminés qui pourrait être le responsable à par la famille. On pouvait juste supposer par rapport à la violence des coups que l'agresseur était un homme... Malheureusement les autorités de la ville avaient d'autres préoccupations plus importantes que s'occuper de ce qu'ils considéraient comme des broutilles. Quelle bande d'incapables... Comment on pouvait se moquer à ce point d'une telle agression? N'avaient-ils donc pas de coeur?

Je voulais savoir qui avait fait cela afin de lui faire payer. Je mis tous en oeuvre pour faire cracher le morceau à Claria, celle-ci fut surprise. Habituellement, j'étais très timide, mais la colère et l'énervement m'avaient comme... donner des ailes. Celle-ci finissait par avouer que son père l'avait battu pour avoir refusé d'effectuer une corvée qui était de nettoyer le grenier. La fillette avait peur de cet endroit, bien que cela me semblât étrange... À cette époque nous avions dix ans... Claria était surement plus trouillarde qu'il n'y paraît, ou alors c'était autre chose. Je ne le saurai jamais... Celle-ci ne souhaita pas en dire plus et m'avait fait jurer de ne rien dire. Cette histoire sembla se passer, bien que le père de la famille Hedi ne semble pas recommencer, je sentais mon amie de moins en moins joyeuse. Son humeur était souvent maussade... Nous avions douze ans désormais. Je restais très amie avec cette fille et mes études me passionnaient davantage.

Début Adolescence

Mon adolescence fut pour le moins mouvementée. Ma soif de connaissances et de savoir rester inchangée, mais mon désir de découvrir le reste du monde ou au moins le royaume des Humains. Après avoir longuement insisté auprès de Père et Mère, ils avaient finalement accepté. Un oncle et une tante étaient des commerçants nomades. Ils voyageaient de ville en ville à l'aide d'une caravane. Ils étaient de passage en a Élena, c'était avec joie que fus accueillie auprès d'eux. Il me faudrait probablement plusieurs années avant de partir l'ensemble du territoire et des villes. Je continuais malgré ce voyage mes études et entre-temps j'appris l’équitation. Notre mode de déplacement était principalement à cheval et cela devenait l'un de mes principaux passe-temps.

S'il y avait bien une ville où j'étais impatiente de découvrir, c'était la ville d'Aldaria qui avait toujours été réputé pour avoir les meilleurs magiciens de l'empire. Même si la magie était ridiculement bien moins forte depuis la disparition des dragons, la réputation de la ville était toujours en rapport avec la magie. Ce lieu possédait une grande bibliothèque ou du moins cela ressemblait à une bibliothèque. Cet endroit se nommait les "Arcanes"... Je rêvais de découvrir ce lieu qui renfermait un grand nombre de connaissance. J'avais également appris des bases en commerce, mais bon, je n'avais nullement le caractère pour être commerçante... Notre voyage jusqu'à cette se passa sans encombre bien que nous craignissions énormément les attaques de bandits. Heureusement que mon oncle savait se défendre car ma magie ne suffirait surement pas à nous défendre. Comme on le savait, la magie n'était plus ce qu'elle était à cette époque.

La ville d'Aldria était plus grande Elena, elle était la deuxième plus grande ville du royaume. J'étais ravie d'aller dans cette ville. Le lieu était bien plus accueillant que cher moi. J'avais décidé de visiter la ville et y compris cet endroit nommé les "Arcanes". J'avais découvert l'existence passée des dragons, ces créatures fascinantes et légendaires. C'était telle déception que cette espèce soit éteinte. Du moins c'était ce que l'on croyait à l'époque... La vérité était toute autre, les dragons n'avaient jamais complètement disparu. J'avais passé presque la majorité de mon temps dans cette ville à étudier les livres. Malgré tout, j'avais été visiter les boutiques sans rien pouvoir acheter. Nous restons quelques semaines dans cette ville avant de repartir...

Mon voyage à travers tout l'Empire humain fut riche comme je l'avais espéré. Les années passèrent ainsi sans encombre. J'avais également visité la capitale de l'empire toujours en la compagnie de mon oncle et ma tante. De temps en temps, je retournais voir mes parents quand nous avions l'occasion, ils avaient tous bien changé ... J'avais appris également une nouvelle surprendre et qui m'avait ravi. Le retour des dragons, j'avais alors 17 ans. Nous étions en l'année 1751... Je rêvais désormais de rencontrer un jour l'une de ces créatures légendaires....


Fin d'adolescence et passage à l'age adulte.


Cette partie de ma vie fut la plus sombre de toute ma vie. J'avais perdu l'ensemble de mes proches ce jour là. J'avais jugé avoir voyagé assez longtemps en compagnie de mon oncle et de ma tante. J'avais décidé de rentrer et reprendre ma vie chez Père et Mère. Le voyage du retour fut catastrophique, le fait de me rappeler ce terrible événement me fait encore trembler... Alors que l'on voyageait sur les chemins et au travers les plaines centrales du pays. Nous fîmes attaqués par un groupe de bandits, ils tuèrent mon oncle et ma tante. Tant qu'à moi je fus épargnée, du moins... ma vie fut épargnée... Je fus souillée par l'un d'entre eux. Surement leur chef... Je n'ose dire plus en détail ce qui s'était passé. C'est un effroyable souvenir... Je resterais incapable de me souvenir des visages de ces bandits. Ils avaient volé tous les chevaux et m'avaient abandonné sans avoir le moindre scrupule à mon égare. C'était que quelques heures plus tard que de brave voyageur qui passer par chance ici pour découvrir ce massacre. Nous étions plus qu'à quelques heures d'Élena, ils m'avaient raccompagné à la cité. En rentrant à la maison, je n'avais pas décroché un mot... Ce fut les voyageurs en question qui racontèrent l'histoire, bien qu'ils ignorent ce que les bandits m'avaient fait....

J'étais resté environ une semaine en mangeant que très peu. Peu à peu je me remis à reprendre la parole. L’événement resta gravé en ma mémoire. Je finissais au fil des semaines par m'en remettre très doucement. Je n'avais toujours pas eu de nouvelle de Claria. J'ignorais même si celle-ci était au courant de mon retour... J'irais lui rendre visite... enfin... quand ça ira mieux. Cela serait gênant de retourner la voir dans un si triste état tout de même...

La magie semblait plus forte que par le passé avec le retour des dragons. Mes parents étaient devenus un peu de temps des mages assez puissants. Je désirais une seule chose apprendre à me défendre seule et défendre également mes proches. Mon amie d'enfance quant à elle avait bien grandi. Elle cherchait à s'enrôler à la garde de la ville. Je ne m'étais jamais attendue à cela... Si c'était ce qu'elle souhaitait, je n'allais pas oser la contrarier... Quant à moi. Je ne rêvais que d'une chose, retourné à Aldaria. Seulement partir seule là-bas sans avoir d'argent qui soit à moi était pour le moins impossible. J'étais donc resté avec mes parents en attendant de meilleurs jours... Au bout de quelques mois je découvris que j'attendais un enfant. Au moment de la découverte j'étais non seulement affolé à cette idée, mais de plus cette grossesse était bien plus que non désirée. Celle-ci était presque imposée... J'enrageais en repensant à cette crapule, si jamais je le retrouverais, j'ignorais encore ce j'allais oser lui faire... J'allais devoir tous avouer à mes parents... Mais comment leur dire?

Il me fallut plusieurs jours avant d'avouer la vérité à mes parents à leur plus grand désarroi. Ils étaient furieux et mon père à jurer de retrouver ce bandit, mais qu'est-ce que cela aurait changé? Je me souvenais devoir stresser que je ressentais à l'époque... Je ne m'étais jamais sentis autant mal à l'aise de toute ma vie... Les vaines tentatives de mes parents pour me réconforter n'arranger rien à la situation. J'imaginais que j'allais malgré tout être heureuse avec cette enfant et que ce que je vivais n'était qu'une période difficile. La grossesse se passait normalement et sans encombre. Il y avait pas vraiment d'élément marquant. Au fond mes parents avaient fini par accepter cette situation bien que très difficilement. Je pouvais semaine après semaine constater l'évolution l'état de ma grossesse. J'avais atteint pendant cette période l'âge adulte, il ne restait pas quelques mois avant que l'enfant vienne au monde. J'étais impatiente, car attendre un enfant était vraiment difficile. Je n'imaginais pas à ce moment la difficulté et la douleur que l'accouchement causerait

Mon enfant naquit le 14 Juin 1752 à Élena. C'était un garçon du nom de Baelfire. L'accouchement s'était passé sans le moindre problème. Je me souvenais de mes parents inquiets, au fond je n'avais peut-être pas désiré cette enfant, mais je découvrais que malgré la douleur que donner la vie était l'un des plus beau cadeau que l'on pouvait offrir. Même si cette vie est difficile et cruelle, cela reste la chose la plus précieuse que l'on possède.Malheureusement cette possibilité de vivre heureuse s'envola au court trois années qui suivent. L'armée Alayienne avait débarqué sur le royaume humain. L'armée de l'empire fut rapidement balayée. J'avais élevé mon enfant dans cette guerre et je restais chez mes parents. Je continuais d'étudier et surtout je souhaitais devenir Mage. Je rêvais un jour de partager mes connaissances mon savoir avec autrui. Si cela cette vie avait été possible. Bien sûr, mon fils restait prioritaire, je passais la majorité de mon temps à l'élever.

Malheureusement ce bonheur n'était pas fait pour durée éternellement. L'armée Alayienne avait débarqué sur le royaume humain. L'armée de l'empire fut rapidement balayée. J'avais élevé mon enfant dans cette guerre et je restais chez mes parents. Je continuait d'étudier et surtout je souhaitais devenir Mage. Je rêvais un jour de partager mes connaissances mon savoir avec autrui. Si cela cette vie avait été possible. Bien sûr, mon fils restait prioritaire, je passais la majorité de mon temps à l'élever.

Baelfire était un jeune garçon aux cheveux roux comme moi, mais ses yeux étaient d'une couleur verte semblable à une émeraude. Il était plutôt petit, enfin comme tous autres enfants... Malgré la particularité de sa conception non désirée. Il restait mon fils et jamais je ne pourrais le rejeter... Cela serait contre nature... Je me promenais régulièrement en ville avec lui. Il était plutôt dynamique et je n'avais jamais imaginé qu'un enfant demanderait autant de contrainte. Il semblait très curieux de nature et je craignais qu'un jour où l'autre il me demanderait qui serait son père. Comment lui répondre à une telle question, c'est à peine si je connaissais moi-même la réponse. Mon fils risquerait de souffrir de cette particularité gênante.

J'espérais que cela le rendrait fort, que cela développerait son caractère positivement. Malheureusement, je pouvais observer dans son regard une certaine jalousie envers les autres enfants, ceux qui possèdent leurs pères et leurs mères ; ceux qui avaient une famille unie et complète. Celui-ci était très possessif envers moi sa mère, ça on pouvait le dire. Il avait horreur de me voir partir sans lui et pleurer à chaque fois. C'était comme si Baelfire craignait que je le quittasse ou que je l'abandonnais à son sort. J'avais beau lui promettre mon retour, cela ne changeait rien. C'était très difficile de le laisser seul avec mes parents. Bien sûr, il aimait ses grands-parents énormément sans aucun doute. Il était très bavard et généralement joyeux, je le trouvais adorable et je lui avais appris à être poli dès son plus jeune âge.

Mon amie Claria sombra dans un destin très sombre. Je ne la voyais que très peu, celle-ci travaillant à la garde de la ville. Celle-ci fit agresser par un groupe de vampires, seule, elle ne pouvait rien faire contre eux. Elle fut transformée en cette chose sans rien pouvoir faire. Celle-ci perdit toute sa raison et devenue agressive et mauvaise. Dans sa folie, celle-ci décida de s'en prendre à moi et à ma famille et massacra chacun d'entre eux. La pauvre fille avait même tenter de m'ôter la ville ainsi que celle de mon fils. J'avais réussi à me défendre contre elle. La garde de la ville, alerté par les cris, les hommes sont intervenus rapidement et dans ce combat ils avaient tué ma meilleure amie... C'était sous les yeux de mon fils que cette scène se déroulera. Je craignais que celui-ci garde des séquelles tout au long de sa vie... Les tentatives pour le réconforter ne changeraient rien à cela.

Le désespoir était immense et les pleurs ne pouvaient me rendre ce que j'avais perdus. L'envie de vivre elle-même me quitter. Je devais rester forte, mais comment? Comment je pourrais me remettre d'un tel choc... Après cet événement tragique je décidais de quitter la ville avec Bealfire. Cela ne me permettrait pas d'oublier ce malheur, mais au moins... je ne verrais plus cette ville, mon fils ne ferait plus cette ville. Je ne serais plus capable de vivre dans cette maison comme si rien n'était. Ma colère était grande, mais qu'est-ce que cela changerait... Mon fils restait traumatisé par cette événement sombrement tragique. Il souffrait de cauchemars lié à la mort de mes parents. Il était si jeune... La vie s'annonçait déjà difficile pour lui.

Je devais continuer à croire à un avenir meilleur... Je devais me battre pour mon fils et pour la mémoire de ceux qui sont morts. Ma raison de vivre était là, ma raison d'avancer était toute tracer. Beaucoup de monde aurait sombré dans un chemin très sombre et j'aurais pu suivre ce chemin. Après une longue période dépressive, je décidais que la meilleure chose à faire était de tout faire pour améliorer la situation de ce monde. Le continent est en guerre et les peuples qui y vivent se haïssent mutuellement se faisant souffrir les uns les autres. Jurer par la haine et la vengeance ne faisait qu'entraîner un cercle vicieux sans fin... Mais qui pouvait comprendre cela ou alors qui pouvait l'arrêter se cercle? C'était peut-être un objectif à me donner... Oui... cette voie était pour moi la plus juste qu'il puisse être.... Je devais me battre non pas pour moi uniquement et non pas pour ma cause uniquement, je devais me battre pour ce qui m'était cher. Mon fils ainsi que ce monde...



Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Lylianne SEVIA Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lylianne SEVIA Empty
MessageSujet: Re: Lylianne SEVIA Lylianne SEVIA Icon_minitimeDim 4 Mai 2014 - 17:35


Lylianne SEVIA Comman21



Lylianne garde toujours son bâton de mage prêt d'elle. Si non, elle garde son bâton attaché dans son dos afin qu'il ne dérange pas
Lylianne SEVIA 1_swor12


ici ce que je possède mais que j'ai déposé quelque Son cheval du nom de Arion, elle le fait garder dans une écurie et le sort uniquement pour sortir de ville... part
Lylianne SEVIA 2_swor11

Revenir en haut Aller en bas

Lylianne SEVIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-