Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMer 23 Juin 2010 - 17:14

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Fiche111

  • Nom : Ura'sha

  • Prénom : Izia

  • Surnom : tout le monde l'appelle Didi

  • Date de naissance : 1650 de l'âge d'argent

  • Age : 12 d'apparence mais 100 ans

  • Race : vampire

  • Caste : guerrière

  • Métier : guerrière au service d'elle-même

  • Lieu de résidence : royaume des vampires

  • Arme principale : Drim, une épée en fer dont la couleur oscille entre le noir et le gris, ébréchée sur les côtés. De 1m25 de longueur et 8 cm de largeur, sa principale caractéristique serait qu'elle coupe tout et n'importe quoi. Izia la manie le plus souvent des deux mains.

  • Style de magie préféré : magie des ténèbres

  • Alignement : très maléfique


Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Fiche210

  • Physique :

    Izia doit mesurer dans les 1m43 mais on pourrait le dire avec certitude étant donné qu'elle ne s'est pas mesurée depuis fort longtemps. Avant sa transformation, Didi ressemblait à toutes les petites filles de son âge. Ses cheveux blond sale, encadraient un visage légèrement métissé, où deux yeux bleus accrochaient les rayons du soleil. Cependant maigre et fragile, elle donnait souvent l'impression qu'elle allait se briser au moindre souffle de vent.
    La transformation n'a pas eu beaucoup d'effet d'un point de vue physique. Son corps a gardé cette ossature frêle et maigre, fragile. Didi préfère marcher pied nu, et on suppose qu'elle ne porte pas grand chose sur elle, hormis sa cape, qu'elle porte constamment. Longue, rouge, trop grande pour elle, dissimulant son corps à la vue des autres. Sa capuche tombe sur son visage, ne laissant voir que sa bouche et son menton, cachant de ce fait ses yeux noirs, et ses cheveux d'un blond plus lumineux que par le passé.D'une couleur rouge sang, en lambeaux, elle fait penser à un nuage vermeil, et semble sans consistance. Une ombre rougeoyante, redoutable, présage d'une effusion de sang et d'une mort proche. Sa cape cache également une ceinture à sacoche, où sont réfugiés tout un tas d'objets utiles et/ou inutiles.
    Pour finir, Izia porte son épée soit dans son dos, dissimulée par sa cape, soit à la main.

  • Caractère :

    Bien avant que le don ténébreux lui soit attribué, Didi avait déjà montré des signes de cruautés assez inquiétants pour son âge. Malheureusement, loin de s'estomper, cette caractéristique s'accrut après sa transformation.
    Maniant avec une habilité surprenante pour son âge, une épée qui faisait à peu près sa taille, Didi ne se lasse pas de tuer avec un plaisir jouissif tout ce qui croise son chemin. D'un sadisme sanguinaire, dépassant de loin tout ce que peux ressentir une enfant, la petite fille ne reconnait jamais ses fautes et fait preuve d'une mauvaise foi inégalable. Cependant courageuse, et sans doute trop téméraire, elle n'hésite pas à s'embarquer dans des situations dangereuses. Malgré son côté impitoyable, Izia a toujours l'âme d'une enfant et réagit souvent comme tel. Capricieuse, collante, égoïste, arrogante, elle est également passée maître dans l'art de parvenir toujours à ses fins, grâce à sa volonté de fer. Son mauvais caractère et sa facilité à s'emporter est certainement l'un de ses plus gros défaut, surtout lorsque la situation nécessite une attitude calme et posée. Mais Didi préfère foncer dans le tas, c'est plus simple et moins fatiguant.
    Son plaisir jouissif face à la torture renforce son côté effrayant, également accentué par son regard inflexible, et sa part vampiresque.
    Malgré tout, comme toute enfant, Izia connait la peur, et sa plus grande qualité est sans doute sa franchise désarmante, et son dégoût profond et total pour la lâcheté et l'hypocrisie.
    Didi a peur feu, de la solitude même si elle prétend le contraire et des cerfs.

  • Aime/déteste :

    Comme tout vampire, Izia voue une adoration profonde au sang. Mais pas seulement, la petite fille aime planter ses crocs dans la chair humaine et entendre ses cris d'agonie s'élever alors qu'elle le vide de son sang. Elle aime les sentir se débattre sous son emprise implacable, et sentir ce liquide amer mais sucré couler délicieusement dans sa gorge. Didi aime également voir la peur se dessiner sur les traits des autres et les voir ramper à ses pieds, désemparés. Ce sentiment de puissance lui procure un bien fou. Izia adore les combats et les situations extrêmes, et, curieusement, les animaux. C'est sans doute avec eux qu'elle montre un visage doux et aimable, et pas déformer par une lueur démentielle qu'on lui voit habituellement. Le seul animal qu'elle n'aime pas est le cerf, car son arrogance l'irrite au plus haut. Étrangement, elle aime le jour, même si cela l'affaiblit considérablement, et ne se prive pas de sortir, toujours vêtue de sa cape, sous le soleil.
    En revanche elle déteste l'ordre, et la solitude, même si elle prétend le contraire. Elle hais le feu plus que n'importe quoi d'autres, et déteste les lieux tranquilles calmes ou qui suivent une logique bien définie. Didi ne supporte pas non plus qu'on ne se plie pas à ses caprices et déteste lorsqu'en plein combat, quelqu'un vient s'incruster pour l'aider.

  • Particularité :

    Aucune, hormis peut être son côté de dément, et son incroyable sadisme.

  • Histoire (en cours) :

    -Tu triches !

    Didi ne bougea pas un muscle, se contentant de le regarder, ses yeux pétillant d'une lueur narquoise, alors qu'un sourire moqueur se dessinait sur son visage. Elle leva un sourcil qui se voulait étonné, mais ses traits montraient clairement ses pensées. Dven se releva tant bien que mal, essuyant de sa main déjà crasseuse, le sang qui coulait de son genoux. Izia fixa avec un intérêt passionné, le liquide rouge s'échapper finement de la petite blessure, comme hypnotisée par cette couleur vermeille.
    Dven lui jeta un regard noir, alors que ses yeux s'humidifiaient petit à petit. Didi observa avec une attention sournoisement délectable, ce visage s'efforcer de contenir des larmes imminentes.

    -Je ne triche pas, répondit Didi avec un petit sourire goguenard, c'est toi qui est faible. Et tu te considères comme un homme ?

    Elle accentua cette dernière phrase par un soupir impeccablement ajusté, enfonçant encore un peu plus Dven dans son humiliation. Incapable de se retenir plus longtemps, son ancien compagnon de jeu fondit en larmes, et s'enfuit vers le village, hurlant des paroles incompréhensibles, mais qui ne semblait pas valoriser Izia. Cette dernière ne s'en offusqua pas, bien au contraire. Depuis toujours, les villageois ne l'avaient jamais porté dans leur cœur. Son corps maigre, ses genoux noueux souillés par des croûtes noirâtres, ses cheveux d'un blond très sale ou encore son visage déformé par des traînées noires, n'arrangeaient en rien l'opinion des villageois. De plus, sa nature sauvage et agressive, son côté cruelle et son goût pour les moqueries perpétuelles faisaient d'elle l'exclue du village. Mais Didi ne s'en souciait guère. D'un parce que les enfants raffolaient de l'interdit donc plus les parents interdisaient à leurs petits de la fréquenter, moins ils les écoutaient. De deux, parce qu'elle s'amusait autant seule qu'accompagnée d'une ribambelle de garnements désobéissant qu'elle se faisait un plaisir d'embarquer dans des tas de situations dangereuses.
    Izia se détourna du village, une moue indifférente animant ses traits. Puis, sans un mot, elle s'élança dans la plaine. La nuit n'allait pas tarder à tomber et Didi savait qu'elle allait devoir bientôt rentrer. Sa mère lui avait maintes et maintes fois répétées que la nuit n'était pas faite pour les petites filles de son âge, car elle regorgeait de choses dangereuses et de créatures qu'il valait mieux éviter. Comme les vampires. Izia eut un petit sourire à cette pensée. Les vampires. Cette race avide de sang, prédateur implacable, à la force surpuissante. De quoi faire rêver un si petit esprit. Son père partait souvent à la chasse, cherchait de quoi les alimenter, puisque l'argent manquait considérablement et que la nourriture n'était pas donnée. Parfois, il emmenait Izia avec lui, et lui contait des histoires d'elfes, de vampires, de dragons et de dragonniers. Il disait que tout ceci n'étaient pas que des histoires, mais une vérité primordiale. Bien au contraire, sa mère répétait souvent que ces histoires à dormir debout ne l'aideraient pas à se trouver un mari dans le futur. Du haut de ses douze ans de vie, Didi avait seulement entendu cette seule et même phrase. Celle qui accompagnait ses jours, toujours la même, parfois prononcée sur un ton différent. Mais visiblement, c'était le seul argument que connaissais sa mère.
    Le fait qu'elle ne croie pas à toutes ces histoires, relevaient plus d'un entêtement immature qu'autre chose. Tout les jours, Didi entendait parler de vampires, dragonniers et elfes. Elle était même persuadée d'avoir croisé un elfe une fois. Mais en fait ce n'en était peut être pas un. Quoiqu'il en soit, dans ce village reculé, il n'y avait jamais personne. De plus; Izia doutait de la véracité des propos très contradictoires de sa mère. Pourquoi lui demander de rentrer la nuit à cause des créatures qui y rodaient alors qu'elle ne croyait pas aux vampires ? Trop de mystères qui échappaient grandement à sa compréhension. Mais tout ceci n'était que des éléments complètement futiles et dérisoires comparé à son côté éternellement insatisfait. Quelque chose lui manquait pour que Didi se sente complète et entière. Quelque chose de fondamental, qu'elle ne pouvait occulter.

    Un bruissement léger se fit entendre, alors que le vent se levait, balayant d'une brise légère les feuilles qui jonchaient le sol. Ce petit crépitement si délicat, presque inaudible, lui procura cependant un frisson délicieux dans le dos. La nuit était maintenant tombée, parant le monde d'un voile noir, ténébreux. Nuit, dominée par la Lune et ses étoiles, seules témoins des évènements qui allaient suivre. Didi ne pressa cependant pas le pas. Oui, elle était censée être déjà rentrée. Néanmoins, depuis longtemps elle rêvait de passer une nuit comme celle-là, unique ombre vivante dans cet univers inconnu et obscure. De quoi effrayer n'importe qui. Mais pas Izia. Ou peut être que si, un peu. Cependant c'était une peur délicieuse, agréable, envoûtante. Le vent se leva une seconde fois, plus fort cette fois ci, accompagné par une respiration rauque. Une respiration qui n'était pas de son fait. Didi choisit cet instant pour s'arrêter, intriguée par ce bruit qui ne s'associait pas le moins du monde avec le bruissement léger du vent. Mais la petite fille n'eut pas le temps de s'enquérir plus amplement de l'origine du bruit, car elle fut soudainement projetée contre le sol, plaquée et immobilisée, par quelqu'un à la force incroyablement surprenante. Une force qu'elle pouvait même qualifier de surnaturelle. Puis, ensuite, ce fut juste une douleur poignante, tandis qu'elle sentait deux crocs s'enfoncer avidement dans sa nuque. Puis, son esprit cessa de fonctionner, voilé par la douleur qui s'insinuait sournoisement en elle. Bientôt Izia n'eut plus conscience de rien. Rien si ce n'est le bruit délicieux provoquait par le vampire, qui absorbait son sang, avec une avidité farouche. Car oui, elle en était sûre, c'était forcément un vampire. Seul les vampires pouvaient être capable de faire de telles choses. Ce fut à peu près la dernière pensée cohérente qui lui vint à l'esprit alors qu'elle sentait la vie la quitter aussi vite que son sang. Puis, elle sombra dans l'inconscience, prête à ouvrir les bras à la Mort, et conquérir enfin le monde des âmes.
    Lorsque Didi ouvrit les yeux, la nuit n'était toujours pas terminée. La première chose dont elle prit conscience fut la ressemblance du ciel avec celui sous lequel elle avait vu le jour. Normal, c'était le même. Ce qui signifiait qu'elle était bien loin du monde des morts. Au contraire, elle était on ne peut plus vivante. Ainsi le vampire l'avait laissé vivant ? Fait pour le moins inhabituel. Des rares choses qu'elle savait sur les vampires, le fait qu'ils tuaient leur victime en les vidant de leur sang était la plus courante. Sans doute n'était-elle pas la première. Peut être qu'il avait déjà beaucoup bu et qu'il n'avait plus faim pour la suite. Puis, la deuxième chose, fut la douleur lancinante qui lui brûlait ardemment le cou, à l'endroit où le vampire avait planté ses crocs. Brûler qui lui chauffait non seulement la nuque, mais également l'ensemble de son corps. Il ne lui en fallut pas plus pour deviner que c'était cette souffrance qui l'avait tiré de son inconscience. Combien de temps était-elle restée ainsi allongée ? Elle ne saurait le dire. Sans doute plus qu'il ne fallait. Sa mère devait certainement se faire un sang d'encre. Ce n'était pas bien grave en soi.
    Izia se redressa tant bien que mal, le visage déformé par la douleur. Maintenant qu'elle était complètement éveillée, la souffrance se faisait de plus en plus intense, et un mal de tête abominable la prit alors qu'elle se tenait assise. Mal de tête qui fut remplacée par une explosion volcanique à l'intérieur de son esprit, tandis que le brasier se transformait en un véritable incendie. Incapable de se retenir plus longtemps, elle poussa un hurlement de douleur qui se répercuta dans le silence de la nuit, faisant par ailleurs frissonner les étoiles. Une douleur fulgurante lui vrilla les tympans, et elle se courba, prenant sa tête dans ses mains. Loin de s'atténuer, l'élancement perdura, augmenta même. Elle sentit le l'incendie la consumer peu à peu, tandis que le feu descendait vers ses poumons, en profitant pour les broyer par des flammes ardentes sans aucun ménagement. Sa respiration devint saccadée, suffocante, et un haut le cœur la prit, faisant exploser le peu de poumons qui lui restait. Puis, sans plus attendre, elle se plia en deux, vomissant un flot de sang, qui se déversa sur ses vêtements déjà sales, les colorant d'un rouge assombri pas l'obscurité de la nuit.
    Tremblante, la respiration de plus en plus oppressée, Didi, dans un élan de réflexion qui devait certainement être le dernier, sentit que la fin était proche. Jamais sa température n'avait été aussi élevée, et elle n'avait pas besoin de consulter une guérisseuse pour en être sûre. Un nouveau soubresaut la tira de ses pensées, alors qu'elle déversait encore une fois le peu de sang qu'il lui restait sur le sol, l'esprit dorénavant occulté par la douleur et la folie. Izia n'avait maintenant plus conscience de rien. Hormis cette douleur folle qui consumait chacun de ses membres. Son nom, sa maison, ses parents, rien de tout cela ne comptait à présent. Juste la souffrance demeurait, sournoise et impitoyable, s'infiltrant dans tout ses orifices afin de répandre sa folie destructrice. Izia ne sut combien de temps ce cauchemar dura. Trente minutes, une heure, plus peut être, mais quoiqu'il en soit, ce fut les minutes les plus abominables de toutes sa vie. Tremblante, vomissant des litres de sang, brûlante et le corps dégoulinant de sueurs dont la température pouvait aisément concourir avec celle de la lave.
    Enfin, alors que le jour pointait, une lueur timide et rosissant le ciel maintenant pâle, Didi sentit la douleur diminuer. Le mot faible n'était certainement pas un qualificatif exact pour définir l'état dans lequel elle se trouvait. Ses cheveux blonds lui collaient à la peau, rougis par son sang, qui s'était répandu sur une bonne partie de ses vêtements. Ses habits justement moulaient son corps d'enfant, du aux flots de sueur qu'elle avait laissé échappé durant la nuit. Sa tête bourdonnait, des points noirs dansaient devant ses yeux alors qu'un mal de ventre affreux lui oppressait l'estomac. Elle se sentait vide, ni morte, ni vivante, juste entre les deux. Izia resta dans cette position, sans bouger, essayant de recoller ses pensées, et reprendre peu à peu l'emprise de son corps et de sa raison, attendant que la douleur passe. Mais, épuisée, fatiguée, vidée, seule le sommeil parvint à avoir raison d'elle, et Izia s'évanouit une deuxième fois.

    Cette fois-ci, ce fut le bruit des oiseaux qui la tira de son sommeil. Didi se trouvait toujours au même endroit que d'habitude. Son exploration l'avait conduite loin dans la plaine, l'éloignant ainsi du village. Elle se retrouvait donc seule et désemparée, considérablement affaiblie, avec nulle part où aller. Se relevant tant bien que mal, Izia constata avec soulagement qu'elle tenait sur ses jambes. Puis, se remémorant vaguement le lieu de l'endroit où elle supposait habiter, elle laissa ses pas la guider machinalement vers chez elle. Il semblerait que sa fière soit retombée, mais elle ne put en être sûre. En fait, à ce instant, Izia n'avait pas vraiment conscience de quoique ce soit. Elle se sentait juste très fatiguée, cependant jamais elle n'aurait pu penser qu'elle avait vomi plus des trois quart de son sang il y a encore à peine quelques heures. Le soleil brillait ardemment, et l'ombre qui commençait à s'agrandir devant elle, lui montra que l'après-midi était déjà bien avancé. Néanmoins, Didi n'y prit pas garde. Tel un corps sans âme, comme si elle n'avait plus aucune volonté propre, elle se dirigeait inlassablement vers son lieu de résidence. Son corps était étrangement léger, et à chaque pas effectué, il lui semblait retrouver possession de tout ses moyens. Ce fut une Izia certes ensanglantée, mais entièrement rétablie qui passa le seuil de sa maison. Ses parents n'étaient pas là. Un regard lui suffit pour noter l'absence du manteau de son père, et la présence de la corbeille à fruit de sa mère, montrant clairement qu'ils devaient être certainement à sa recherche. Izia eut un petit sourire en coin. Elle pourrait très bien leur faire la surprise. Se cacher puis apparaître soudainement devant eux, comme si de rien était. Enfin, elle se délecterait de leur tête interloquée et horrifiée à la vue du sang qui recouvrait ses vêtements. Didi se précipita donc vers sa chambre, vérifiant bien de n'avoir laissé aucun trace de son arrivée. Puis, elle alla se coucher dans son lit, attendant patiemment que ses parents daignent de venir.
    Le temps semblait s'écouler lentement, espérant sans doute la voir trépigner d'impatience. En fait, il n'en fut rien. La nuit tomba plus vite qu'elle ne l'aurait cru, et Izia affichait maintenant une expression hébétée. En réalité, elle ne savait plus trop où elle en était, ni ce qu'elle faisait ici et pourquoi elle y était. Elle balaya d'un regard vague l'ensemble de sa chambre, prit un objet au hasard et l'envoya à travers la pièce, où il alla se fracasser violemment contre le mur opposé. L'objet se fracassa en mille morceaux et parsema le sol de ses débris, procurant à la petite fille un sourire carnassier.
    Elle avait faim.
    Une faim intense, intenable, brûlant sa gorge sèche, lui faisant tourner la tête. Elle se sentait à nouveau faible, vidée. Mais cette fois-ci, elle n'avait pas chaud, bien au contraire. Didi passa une main sur son front, touchant avec une curiosité enfantine sa peau désormais froide. Cette fraîcheur beaucoup trop glaciale pour être naturelle, ne l'étonna pas plus que ça. Ses lèvres se retroussèrent en un petit sourire, alors qu'elle triturait sa peau lisse et froide. Une peau qui lui était inconnue. Qu'attendait-elle donc ? Mystère. Elle ne le savait plus très bien.
    Didi haussa les épaules, et se leva de son lit, pour se diriger vers la cuisine.
    Elle avait faim.
    C'est ce moment que choisi ses parents pour rentrer. Didi les entendit bien avant qu'il ne passe la porte et les vit bien avant qu'ils ne la remarquent. Ils restèrent là à la dévisager, éberlués, n'osant croire ce qu'ils avaient devant leurs yeux. Izia vit leurs regards passés de la surprise au soulagement pour s'arrêter sur de l'effarement. Effarés par la vue de son sang. Izia ne fit pas un geste. Elle fixait avec curiosité ces visages qui lui semblaient vaguement familiers. Mais plus que les visages, c'était ce parfum enivrant qui animait ses membres d'une sensation nouvelle.

    -Izia...

    C'était la femme qui avait murmuré le prénom. Un mouvement léger des lèvres. Un mouvement de trop. Avant qu'elle aie pu faire quoique ce soit, Didi se jeta sur elle, la renversant sur le sol. Elle l'immobilisa avec une facilité déconcertante, qui aurait pu l'étonner si elle avait été dans son état normal. Cependant c'était bien loin d'être le cas. Didi n'attendit pas une seconde de plus et planta ses dents dans la chaire de celle qui avait été sa mère. Un liquide amer, mais délicieusement sucré envahit sa gorge et descendit dans son corps, l'enivrant totalement. De plus en plus assoiffée par cette boisson mielleuse, Izia ne faiblit pas une seconde, quand bien même les hurlements de sa mère retentissaient contre les parois de la maison. Elle sentit une main se poser sur son épaule et tenter de l'arracher à sa proie, mais, toujours sans quitter la gorge de sa mère, Izia prit la main en question, la tordit sans ménagement, arrachant ainsi un cri de douleur à son propriétaire, et le poussa violemment, l'envoyant se heurter au mur de la cuisine, avant qu'il ne tombe sur le sol, évanoui. Didi ne détacha pas sa prise du corps de sa mère. La sentir se débattre alors qu'elle absorbait toute son énergie, sentir la vie la quitter petit à petit était un sentiment des plus jouissifs, et lui procurer un plaisir intense. Ensuite, lorsqu'elle se fut repue du premier corps, la bouche ensanglantée, les yeux brillant d'une soif ardente et inassouvie, elle recommença le même rituel sur son père, jusqu'à ce que la dernière goutte de sang soit anéantie. Finalement, Didi sortit de la maison, les yeux luisant d'une lueur démentielle, les traits animés par une folie certaine, et elle éclata d'un rire fou, qui sembla se répercuter dans tout le village. Puis, sans rien dire, elle s'enfonça dans la nuit, partant à la quête de nouvelles proies.

    ***

    Les souvenirs s'effacent au fur et à mesure que le temps passe pour les vampires. Didi gardaient aucun souvenir de son passé. Ou plutôt des brides, des images vagues, floues, dont elle n'était pas véritablement certaine. Comme nombreux vampires, elle ne pouvait oublier la souffrance de sa transformation, ni le plaisir intense ressenti lorsque ses lèvres rentrèrent pour la première fois en contact avec la peau tendre et fraîche de sa malheureuse proie. Mais hormis cela, les souvenirs qui lui restaient de ses premières années en tant que vampires, avaient presque toutes disparues. Et ses souvenirs du temps où elle était humaine, n'existaient plus. Si quelqu'un avait été là pour écrire toutes ces choses, et ainsi lui transmettre lorsqu'elle les aurait oublié, il aurait eu certes nombreuses histoires à raconter. Il aurait écrit la façon dont, une fois le sang de ses parents absorbé, elle serait allée rejoindre les siens dans les sous-terrains, poussée par son instinct vampirique. Il aurait décrit son épopée, voyageant de nuit, se cachant le jour, tuant, massacrant, dévorant tout ce qui croisait son chemin, semant ainsi la terreur et la pagaille partout où ses pas la portaient. Il aurait raconté avec minutie son arrivée dans les sous-terrains où, sifflée, huée, elle s'était affalée sur le sol humide, les vêtements en lambeaux, le visage croûté par le sang sec de ses victimes. Il y avait tant de choses à dire, lors de ce siècle, qu'il n'aurait sans doute pas vécu assez longtemps pour pouvoir tout écrire. Et même si c'était le cas, il n'aurait pas pu s'empêcher d'omettre un ou deux détails, même plus.
    Didi apprit à vivre comme les vampires au fur et à mesure que le temps passa. Ses cheveux avait pris une belle couleur dorée, tombant élégamment en cascade sur ses épaules, et même si elle avait gardé ce corps maigre et fragile, ses traits s'étaient affinés, sa transformation ayant enlevé ses défauts, lui donnait ainsi un air angélique. On aurait pu lui donner le premier dragon sans confession. A leur côté, elle apprit les meilleurs façon de tuer un homme, les règles fondamentales, comment transformer un homme en vampire ou encore les différents goût des humains. Elle avait une préférence pour les hommes avares et ingrats, égoïstes. Leur sang lui procurait des frissons intenses, renforçant son côté cruel. Du moins, c'est ainsi qu'elle le ressentait. Ce fut de cette manière qu'elle occupa ses premières années de vampires. Puis ensuite, sa vie prit un tout autre tournant.
    En l'an 1680 de l'âge d'argent, elle sauva, involontairement bien évidemment, la vie d'un maitre guerrier. Enfin, peut être que le terme de sauver la vie est trop fort lorsqu'on parle d'un maître guerrier, mais Didi joua un rôle primordial dans ce combat. C'était la nuit, bien évidemment. Et elle avait faim. Izia s'était glissée jusqu'au village pour assouvir sa soif dévorante, qui la consumait toujours aussi délicieusement. Elle traquait sa proie depuis plusieurs minutes déjà. C'était également un autre aspect de la chasse qu'elle aimait. Traquer sa proie. Pas trop longtemps, mais juste assez pour se délecter de l'idée qu'elle sera bientôt prisonnière de ses filets, se débattant désespérément tandis qu'elle absorberait petit à petit son sang. Didi traquait donc sa proie, ombre sournoise dans la nuit. Et visiblement, cette proie suivait elle-même quelqu'un. Mais ce détail était bien plus que dérisoire aux yeux de la petite fille. Son attention se focalisait uniquement sur sa prochaine victime et nulle part ailleurs. Ce fut lorsque la Soif devint plus pressante, qu'Izia se décida à agir. Lorsqu'il sa proie se fut aventurée dans une ruelle plus sombre, Didi n'attendit pas un instant de plus pour lui sauter dessus. Trop focalisée sur le sang qu'elle allait bientôt ingurgiter, elle ne prêta aucun attention au couteau que sa proie levait en direction du maitre guerrier. Elle ne prêta également aucune attention au ledit maître guerrier qui s'était retourné soudainement, prêt à s'engager pleinement dans le combat. Son instinct du sang obscurcit sa raison, et la seule chose qu'elle fut capable de rallier à la réalité, fut l'impact de ses dents pénétrant la chaire de sa victime. Puis, tout fut voilé par l'euphorie jouissive qui l'habitait chaque fois qu'elle avalait ce breuvage onctueux. Le maître guerrier n'était pas dupe, et savait que Didi avait agi uniquement par faim, et non pas par générosité. Néanmoins, il ne pouvait se soustraire à l'Honneur. Elle lui avait sauvé la vie, d'une certaine façon, et il ne pouvait le nier, quelque soit la façon, l'état d'esprit ou le motif qui l'avait poussée à le faire. Une vie pour une vie. Et c'est ainsi qu'au lieu de le manger, comme elle l'avait voulu au départ, Didi décida de commencer son entraînement de guerrier.
    Les années continuèrent donc de s'écouler, inlassablement. Didi apprit le maniement de l'épée, affinant son talent dans des combats sanglant, où elle se battait seule contre tous, tuant ce qui croisait son chemin. Bientôt, l'enfant se prit d'un plaisir pour les combats similaire à celui de tuer et de boire. Elle ne cessait de trépigner d'impatience chaque fois que son maître lui confiait une mission. Puis, lorsque celui-ci fut trop vieux et beaucoup trop encombrant, Izia estima qu'il n'était plus nécessaire de s'en encombrer et n'hésita pas un seul instant à le tuer. Bien évidemment, toujours partante pour une combat, elle lui laissa la chance de se défendre. Mais comme tout les humains à l'âge on ne peut plus raisonnable, il succomba bien vite à la force d'un vampire, aussi jeune soit-il. Il était normal que Didi ne possédait pas une force et résistance ou une beauté semblable à ses confrères. Étant plus petite, ses pouvoirs de vampire étaient bien au-dessous de la moyenne. Justement à cause de cette faiblesse, Izia ne supportait pas d'être une enfant. Néanmoins, son âge lui apportait quelques avantages. En effet, qui se méfiait d'une petite fille au corps fragile et au visage angélique ? De plus, son agilité et ses réflexes compensaient son manque de force. Sa petite taille lui permettait d'esquiver avec plus de facilité les coups qu'on lui portait. Mais pour les hommes, ces caractéristiques ne comptaient guère. Didi était certes plus faible que les autres vampires, mais elle en demeurait pas moins beaucoup plus forte que les hommes. Et ce fut également grâce à ça qu'elle n'eut pas trop de difficulté lorsqu'elle tua son maître.

    En l'an 1720, Izia était une fine lame, vivant toujours parmi ses semblables dans les sous-terrains. Du haut de ses 70 ans, Izia était l'une des plus jeunes, ce qui ne l'empêchait pas de posséder la même soif de sang que les autres. Qui plus est, d'une cruauté presque inégalable, et grâce à son maniement pour les armes, elle ne se laissait pas faire, et les autres la laissaient tranquille. Didi ne doutait pas qu'elle pouvait se faire tuer n'importe quand, succombant sous le nombre, mais cette pensée ne la terrifiait guère, bien au contraire.
    Ce fut durant ces années, que la petite fille décida de s'exiler hors de chez elle et parcourir le monde. Voyageant de nuit et dormant le jour, sa grosse épée qu'elle avait forgé elle-même lors de son entraînement à la main, elle attirait les regards des rares personnes qu'elle croisait. Mais bien souvent ceux-ci ne vivaient pas assez longtemps pour le raconter. Cependant, elle en laissait toujours vivre un ou deux, assez longtemps pour qu'il raconte ses aventures, le récit bien évidemment déformé par la peur.
    Aujourd'hui encore, vêtue de sa cape rouge, Drim à ses côté, Izia ne fait rien d'autre que manger et tuer, voir torturer, perfectionnant de ce fait sa maitrise à l'épée. Pour l'instant elle n'a aucun rôle fixe, et fait le travail qu'on lui donne, lorsqu'elle en a envie, bien entendu.


  • Liens familiaux :

    Aucun. Elle a tué ses parents lors de sa transformation.

  • Autres liens :

    Elle ne s'entend pas vraiment avec ceux de races qu'elle trouve dénués d'intérêt, et elle a tué son maître d'arme à la fin de son entraînement et et la vie de ce dernier.

  • Code du règlement : Ok by Shay'


Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Fiche311

  • Petite présentation :

    Bien donc mon prénom reste inconnu, mais sur le net on me connait sous le pseudo de Rin (ou bien Didi depuis sa création). J'aime alors le rp bien sûr, pis les jeux vidéos, les mangas. Je préfère cependant lire et écrire, pis ben la musique, parce que sans le rock je pourrais pas vivre, je vous l'avoue. Groupes préférés ? Noir Désir et Metallica.
    Pis j'adore le chocolat. Et j'ai 17 ans, au passage. Voilà.

  • Nombre de connexions par semaine : alors... généralement je me connecte au minimum tout les soirs, sauf lorsque je pars. Et si j'ai accès à un ordi dans ces cas là, je n'aurais pas le temps de rp.

  • Particularité RP :

    Euh... non aucune. Juste quand j'ai pas d'inspi vaut mieux pas que je me force à écrire parce que sinon c'est un véritable massacre. Mais come tout le monde je crois.

  • Comment avez-vous découvert le forum ? : Sur un top site si mais souvenirs sont bons...


Je préfère taire l'histoire pour le moment. Déjà elle n'est pas au point, et deuxièmement, j'aimerais savoir les points qu'il y a a changer avant de la poster^^


  • Physique :

    • Force physique : inférieur à la moyenne
    • Agilité : supérieur à la moyenne
    • Réflexes : supérieur à la moyenne
    • Endurance : moyenne
    • Résistance : inférieur à la moyenne
    • Beauté : inférieur à la moyenne


  • Mental :

    • Force mentale: moyen
    • Patience / Self contrôle : inférieur à la moyenne
    • Intelligence : moyen
    • Arrogance : supérieur à la moyenne
    • Gentillesse : catastrophique
    • Prestance/Charisme : moyen
    • Mémoire : moyen


  • Niveau guerrier :

    • Epée : excellent
    • Lance : catastrophique
    • Arc : catastrophique
    • Poignard : moyen
    • Combat à mains nues : moyen
    • Equitation : catastrophique


  • Niveau magique : jeune magicien


Dernière édition par Izia Ura'sha le Mer 30 Juin 2010 - 13:58, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMer 23 Juin 2010 - 17:27

Je te souhaites une nouvelle fois la bienvenue Izia, j'ai cru voir que tu souhaitais un premier avis sur ta fiche avant de continuer alors voici :

L'âge : Alors cela va dépendre de ton histoire en fait et peut-être que ce sera tout à fait crédible mais sache que plus un personnage est vieux et plus son histoire est difficile à rédiger pour la simple et bonne raison qu'elle sera longue. A moins d'avoir une idée très arrêtée et définie de ce que sera ton histoire je te conseillerais de la rajeunir un peu ne serais-ce que par facilité. Pour te donner une idée nos vampires actuels ont vers les 200 ans maximum (sauf Lorenz qui est un cas à part). A toi de voir selon tes préférences mais tu devras faire très attention à respecter l'histoire du forum, ne te complique pas trop la tâche non plus Wink

L'arme : son pouvoir peut-être validé sans soucis. Sa taille par contre pose peut-être problème, il n'est pas très crédible qu'une enfant de cet âge (même vampire) puisse manier facilement une telle masse... Peut-être faudrait-il la rétrécir un chouïa ? Oo

Physique et caractère : je n'ai rien vu à redire pour le moment à part peut-être les reflets violets de ses yeux qui ne sont pas très crédibles.


Voilà, c'est maigre pour le moment mais le plus important reste l'histoire Wink n'oublie pas non plus de faire ta fiche de caractéristiques.

Bon courage à toi !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMer 23 Juin 2010 - 17:55

J'ai posté ma fiche... et corrigé les détails... juste comme ça, vu que je sais que vous voulez un nom fantasy. Est-ce que le fait qu'elle se fasse appeler Didi vous gêne ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMer 23 Juin 2010 - 18:15

Alors non, si ça avait été son prénom ça aurait pu être un soucis mais vu que ce n'est qu'un surnom ça entre parfaitement dans le contexte ^^

Parfait pour les détails, concernant la fiche par contre il y a des choses qui ne vont pas. Tu as trop de excellents et tu dois bien considérer le fait que tu compares ses caractéristiques par rapport aux autres vampires et pas aux humains ! Du coup :

Force physique : c'est un vampire enfant donc elle sera forcément inférieure à la moyenne
Réflexe : excellent ça me parait haut, à ta place je redescendrais à supérieur moyenne sauf si tu as une explication solide dans l'histoire.
Le reste : tu ne dois pas marquer "faible" ou "aucun". Tu as l'obligation d'utiliser les termes qu'on te donne car cela nous servira après pour le système de résolution d'actions.

Voilà, je te laisse tranquille jusqu'à ce que l'histoire soit faite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMer 23 Juin 2010 - 18:18

Modification effectuée. L'histoire ne sera très certainement pas en ligne aujourd'hui ni demain par contre ^^". Mais elle y sera avant la fin de la semaine !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeVen 25 Juin 2010 - 22:53

Tu t'en sors avec ton histoire Izia?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeSam 26 Juin 2010 - 19:43

J'ai pas eu trop le temps de m'y consacrer c'est pour ça que c'est plus long que prévu... mais elle va venir. Mais avec les vacances, je suis soudaine très surchargée -__-''.
Enfin, normalement, elle est finie ce soir, ou, dimanche soir. Disons que le plus tard serait lundi mais je ne pense pas vraiment la finir aussi tard^^''.
Bref, tout ça pour dire que je vais finir le plus rapidement possible !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeSam 26 Juin 2010 - 20:07

Ne t'inquiète pas, tant que tu préviens et que ta fiche avance pas à pas tout va bien! ^^
On souhaite juste ne pas te perdre de vue!

Bon courage pour la suite de ton histoire.

pS: attention ton avatar fait plus de 200*320, il faudra le réduire!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMar 29 Juin 2010 - 10:28

J'ai cru que jamais j'allais y arriver mais finalement, j'ai réussi... pffiou

Enfin bref, désolée pour ce retard et j'ai enfin terminé l'histoire. Bien entendu, s'il y a des points qui posent problèmes, je vais les changer.
Désolée également pour ce retard, mais même en vacances, je suis surchargée... ah la la....
Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Left_bar_bleue0/10Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMar 29 Juin 2010 - 12:16

Pas de soucis Izia ne t'en fais pas Wink

C'est à notre tour de te demander la patience, comme nous te l'avions dit nous sommes plus difficile sur les personnages de ce genre. Nous allons donc attendre l'avis de chaque admin et du modo et en discuter en partie administration. Si la majorité est pour alors ton personnage sera validé, bravo en tout cas pour cette fiche qui me semble très soignée ^^

Nous te tenons au courant de l'avancée des choses, ça ne devrait pas prendre plus de quelques jours je pense.


Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMar 29 Juin 2010 - 12:41

Merci... je vais prendre mon mal en patience^^, y a pas de soucis prenez votre temps^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMar 29 Juin 2010 - 21:42

Voici les observations du staff :

  • L'avatar est à redimensionner en 200X320 pixel
  • Il y a un "200 ans qui traine dans l'histoire
    Citation :
    Il y avait tant de choses à dire, lors de ces deux cent années, qu'il n'aurait sans doute pas vécu assez longtemps pour pouvoir tout écrire.
  • Pourquoi le vampire l'ayant mordue l'a laissée se transformer sans la vider de son sang entièrement ?
  • Le fait qu'elle boive le sang de ses deux parents et encore d'autres personnes ensuite nous sembles un peu beaucoup. Elle exploserait xD


Voilà, à part ça nous n'avons rien trouvé à redire. Ta fiche est très soignée et nous plait beaucoup, elle sera donc validée dans soucis dès que tu auras édité.

Encore un tout petit effort Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 14:04

Donc... j'ai fait les modifications effectuées. En ce qui concerne le vampire qui ne l'a pas vidé de son sang, j'ai essayé de mettre une explication mais en même temps, je ne suis pas dans la tête du vampire en question et donc par conséquent je ne sais pas exactement ce qui l'a poussé à laisser Izia vivante. Qui plus est, comme elle le revoit pas (il a du sa faire tuer par des elfes ou des humains) elle aura du mal à trouver une explication exacte. Je n'ai fait qu'émettre une supposition.

Enfin pour l'avatar, c'est une amie qui me l'avait fait et comme je ne sais pas le redimensionner, il va falloir attendre que je lui repasse... désolée ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 20:43

Pour ce qui concerne l'avatar, tu peux aussi tout simplement demander dans cette partie: ici du forum ^^
On te le fera Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 20:55

Le souci héraut, c'est que cet avatar, sublime au passage, est en 200*400. perso je serais incapable de le redimensionner sans le dénaturer ou le tronquer.... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 20:56

Pour l'avatar j'ai une amie, comme je l'ai dit, qui va s'en charger. Et je l'aurais demain. Ça vous va^^ ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 21:00

Oui bien sûr Izia, rien ne presse Wink

j'ai a-do-ré ton personnage au passage. Bon allez, j'arrête de flooder ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeJeu 1 Juil 2010 - 17:46

Merci^^

Ben au passage j'ai modifié l'avatar... ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Left_bar_bleue0/10Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitimeVen 2 Juil 2010 - 11:34

Et c'est donc validé, en te remerciant pour ta patience et en te félicitant pour la qualité de cette fiche Wink

Bon jeu !


Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Izia Ura'sha (ou Didi) vampire [terminé] VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rünya Heren - Vampire [Terminé]
» Ashelia D. Nargan, l'absinthe de l'homme [Terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-