Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Möebius, DRAGON DES GLACES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Möebius, DRAGON DES GLACES Left_bar_bleue0/10Möebius, DRAGON DES GLACES Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Möebius, DRAGON DES GLACES Empty
MessageSujet: Möebius, DRAGON DES GLACES Möebius, DRAGON DES GLACES Icon_minitimeDim 13 Avr 2014 - 19:23




Möebius




«Il faut du courage pour se lever et parler. Il faut tout autant de courage pour s’asseoir et écouter» - Winston Churchill




© inconnu
Compétences
    Caractéristiques (clic) :

    Physique :
  • Force physique : bon
  • Agilité : très bon
  • Réflexes : bon
  • Résistance : moyen
  • Endurance : faible
  • Vol : très bon

    Mental :
  • Force mentale : très bon
  • Patience/self contrôle : bon
  • Intelligence : bon
  • Arrogance : moyen
  • Gentillesse : bon
  • Prestance/charisme : moyen
  • Mémoire : moyen

    Combat : moyen
  • Griffes et crocs : très bon
  • Craché de feu : moyen
  • Combat en vol : faible
  • Combat au sol : bon

Identité


  • Race : dragon

  • Prénom : Möebius

  • Surnom(s) : Möe

  • Titre : aucun

  • Date de ponte : inconnu

  • Date d'éclosion : 1752

  • Age réel : 2 ans

  • Lieu de naissance : terre elfique

  • Lieu de vie : nomade certainement



Oeuf et Dragonnet


  • Alignement : neutre tendance bénéfique

  • Style de magie principal : ancestral







Physique et caractère


  • Physique :

    Il pourrait être confondu avec une pierre précieuse tant la surface est lisse et brillante. Une impression de douceur émane d'une caresse avec sa surface bleuté. D'abord, avec hésitation on n'ose pas vraiment toucher cet objet des plus étrange. Mais une fois la main posée ce qui semblait n'être qu'une illusion devient réel, la douceur de la coquille est pour le moins troublante. Il est difficile de mettre un nom sur cette sensation agréable mais surprenante. Comme oui certains pensent qu'un œuf ça n'est pas doux, que la plupart ne sont que rudesse, lourd et moche. Mais ils changeraient d'avis face à l'abri du petit dragon bleu, de la soie voilà ! Enivrant au touché, tant et si bien qu'on voudrait poser son front dessus et s'endormir tout contre. Cette soie comporte du bleu, du blanc, du bleu foncé. Tant de variation de couleurs qui viennent décorer la surface de cet abri dans lequel se trouvait Möe. Les nuances se chevauchent de la plus foncée à la plus clair et ce respectivement du haut vers le bas. Même si la coquille est belle, sa taille est assez conséquente, un homme adulte aurait besoin de ses deux bras pour la porter, car après tout n'y a-t-il pas un adorable et bon dragonnet à l'intérieur ? Durant tout ce temps cette pierre ne pris pas de volume, heureusement d'ailleurs, c'était déjà bien suffisant ! Les dragonniers auraient eu quelques difficultés à la transporter

    Une fois sortie de sa coquille, Möebius n'était guère conséquent, à peine plus haut que le mollet d'un homme debout ! Même un chien aurait été plus effrayant. À croire que l’œuf le renfermant n'était pas fait pour lui. Le petit dragon se trouve être de la même couleur que la carapace qui le protégeait : bleuté mais, le blanc était plus présent sur la petite créature que sur ce qui fut sa protection et son nid douillet. Au soleil ce contraste ne se voyait que mieux, les rayons soulignaient l'éclat du bleu ciel, la clarté du blanc et la profondeur du bleue nuit.

    De façon générale Möebius avait une tête assez courte dû à son jeune âge, un coup frêle en manque de force. Un poitrail étriqué là aussi dénonçant sa faiblesse et son manque de masse musculaire mais, qui changera avec le temps, attachées à celui-ci de fines pattes courtes supportant très bien son petit poids de bébé dragon. Comme tout dragon normalement constitué, le petit Möe possédait une queue et une paire d'aile. Mais l'un et l'autre étaient ridicule ! La queue faite à la base pour équilibré le dragon, ne faisait que le gêner, au moindre saut ou tentative de course celui-ci s'emmêlait les pattes et se retrouvait le museau dans le sable à grommeler de ses nouvelles courbatures à venir. Ses ailes étaient inutiles aussi ! Oh non elles ne l'encombraient pas, c'était plutôt difficile d'ailleurs. Comme à son éclosion elles étaient quasi-inexistante ... Il n'y avait qu'une dizaine de centimètre qui les représentaient sur le dos de notre pauvre petit dragon. Impossible pour lui de tenter un battement ou même de les étirer à cause de leur taille. Pour un dragon ne pas pouvoir utiliser ses ailes, c'est plus qu'une souffrance, il se sentait à part, souvent il se demandait s'il était normalement constitué. Il manquait à notre bébé dragon une partie de lui. Dans ses grands yeux bleu clair de la tristesse et de l'incompréhension se lisaient sans peine. Fort heureusement pour lui avec le temps cela s'arrangerait.

    En parlant de changement les ailes furent la première chose qui se modifia sur notre dragonnet ! Les os longtemps tassé le long de sa colonne vertébrale sortirent, dans la douleur et la difficulté. Mais une fois ceci fait tout le reste ne fut que facilité pour notre reptile bleuté. La membrane qui était fine lors de sa naissance s'épaissit jusqu'à faire au moins deux bons centimètres. Le risque de cassure avait été écarté et serait tenu à distance au fur et à mesure que Möebius grandirait encore.

    Les pattes de ce qui commençait à être une jeune dragon, s'allongèrent d'un seul coup. Une poussée de croissance tiens donc ? Et oui ils n'y avaient pas que les humains à qui cela pouvait arriver. Ils s'allongèrent tant et si bien qu'il devint aussi conséquent qu'un cheval. Qu'est ce qu'il était difforme : un cou trop court, des ailes trop longues, un corps ridicule et une queue qui ne touchait même pas le sol. Mais il était si fier d'enfin grandir !

    Au passage adulte Möebius pris enfin la carrure et la prestance qu'exige les dragons. Pour commencer sa tête s'allongea et pris de largeur, ce qui effaça définitivement son air de bébé. Le bout de sa mâchoire se courba pour ressembler à un bec. En parlant dentition, les crocs du dragon bleuté tombèrent pour laisser place à d'autres plus fortes et solides. Son cou se muscla et prit sa taille normale, car une tête lourde demande un support qui convient. Maintenant on peut dessiner les muscles tant ils sont marqués. Sa cage thoracique s'élargit ce qui amena la métamorphose de son poitrail. C'est un signe de maturité physique qui ne trompe pas. Möebius devenait un dragon un vrai. Et cela se manifestait par ses écailles qui se transformaient plus en pics et ce partout sur son corps, cela coupait l'envie à quiconque de tenter une approche et encore moins une caresse, ces pics apparaissaient à l'arrière de ses ganaches, sous son menton, tout le long de sa ligne abdominale ainsi que sur le dessus de sa queue. Justement parlons-en de sa queue ! Elle qui ne lui servait à rien autrefois ! Désormais longue et tout en muscle elle lui est bien utile aujourd'hui. Le bout est en forme de flèche, mais que la flèche est grande ! Au moins aussi imposante qu'un buste humain ! Grâce à elle, ceux qui auraient le culot de s'approcher par l'arrière devrait passer outre ce mur écailleux et de pics que son propriétaire manipule avec justesse et agilité.

    Son poids changea tout comme sa taille ! Face à un homme Möebius doit bien faire dans les deux mètres au garrot. Mais avec le cou étendu vers le haut, il avoisine les trois mètres cinquante et des poussières. De la tête à la pointe de sa queue : entre six et huit mètres. Et ailes déployées le fier dragon bleu fait plus de cinq mètres d'envergure. Autant dire qu'il y a eu beaucoup de changements. Mais, même si son corps d'adulte est quasiment finit, Möe continu de grandir encore après tout il n'a que deux ans et toute une vie devant lui.

    Même si le beau dragon a prit du muscle, de la force il n'est pas un gros dragon, non. Dans la finesse et l'élégance plutôt ... Une seule chose ne changea pas en lui et ce depuis sa naissance : Möebius n'a jamais vraiment eu une température corporelle très perceptible, ses écailles sont épaisses et conserve la chaleur de son corps, autrement dit posé la main sur lui donnera l'impression qu'il est "froid" mais cela ne reste qu'une impression.



  • Caractère :

    Petit, Möebius était assez joueur en plus d'être un explorateur. Mais que ce soit aujourd'hui ou hier, le dragon bleuté n'a jamais été vraiment bavard. Cela ne signifiait pas qu'il n'appréciait pas son interlocuteur, mais plutôt qu'il réfléchissait qu'elle pourrait être la réponse la plus adaptée. Mais parfois au moment ou il s'apprêtait à répondre, la personne venait tout juste de partir ou le sujet de discussion avait changé. Et puis il ne faut pas oublier que Möe n'a pas grandi avec d'autres dragons, parmi les terres elfiques il était le seul de sa race. On pourrait penser que ça n'est pas grand-chose, mais pour un dragonnet c'est beaucoup.

    Autrement dit avec le temps, le grand écailleux se contentait bien souvent de garder le silence et d'écouter. Mais ceci devint une de ses principales qualités avec le temps. Celui-ci a entendu tellement d'histoires qu'aujourd'hui il pouvait écouter des heures durant un groupe de personnes parlées, jamais il n'allait répétait, même les grandes lignes de la conversation. Une créature de confiance donc.

    N'ayant pas eu de mère qui lui donnait son amour et ses conseils, son dragonnier était la seule personne à qui, il pouvait aller raconter ses craintes et ses problèmes. Il n'était pas du genre à se plaindre sur son sort mais, être petit et difforme était difficile. Comme le temps inversa les rôles le dragonnier devint presque fragile aux yeux du beau reptile devenu adulte. En remerciement de toutes ses années de bienveillance et de protection, Möebius devint très prudent et réfléchit lorsqu'il s'agissait de prendre une décision, même si elle était quasi-insignifiante concernant la personne qui lui était chère. I n'y avait pas eu que son dragonnier qu'il voulait protéger, tous ceux qui avaient veillé sur lui lorsqu'il s'était abîmé une aile ou cassé une dent.

    En dépit de son éternelle envie d'aider les autres, Möebius est plutôt dans le genre maladroit. Dragonnet, sa queue et ses ailes ne l'avaient pas aidé à rectifier le tir. Mais encore aujourd'hui, faire preuve de discrétion et d'adresse reste compliqué. Mais bizarrement ça n'est plus le cas lorsque la situation devient difficile aussi bien physiquement que mentalement. Le dragon bleu fait preuve de calme et de patience. Sous pression, sa maladresse disparaît au lieu de s'amplifier pour laisser place à un écailleux rapide et agile. Dans bien des situations, son sang froid le sauva, lui et son dragonnier.




Mes liens


Un souffle réchauffe la carapace. La petite créature le sent, elle se blottit contre la coquille encore tiède de sa carapace. Qui cela peut être ? Quelqu'un de proche surement. Oui, car ce geste est récurrent, avant cette chaleur il y a des secousses dûs au vent, puis comme si on posait un objet extrêmement lourd sur le sol. Au moins plus d'une tonne ! C'est même sur. Oui c'est la mère de Möebius qui veillait sur son petit même à travers la coquille. Seule sur cet îlot perdu en pleine océan elle sait qu'elle devra laisser son enfant à quelqu'un d'autre, pour le salut d'un monde situé bien loin d'ici. Elle s'appelle Thalionwen qui signifie la blanche. Toute en finesse et en élégance, elle n'est pas bien grande et c'est bien elle qui lui a transmis le côté clair des écailles de son fils, la clarté dans ses yeux également.

Möebius n'était l'union que d'un simple accord. Sa mère avait accepté de faire un oeuf pour accéder aux souhaits du Dracos Honoris : repeupler Armanda en dragon et ainsi ramener la magie sur cette terre, mais elle regrettait, cette petite créature à l'intérieur c'était elle qui l'avait fait. Il s'agissait d'une partie d'elle. Mais les voix du Dracos Honoris étaient impénétrables. Il exigeait une nouvelle génération de dragons et cet oeuf en faisant désormais partie.

Après quelques temps à avoir veillé sur son fils elle sentie le moment de lui dire adieu : les dragonniers arrivaient pour emmener son petit. Par prudence elle quitta l'îlot avant qu'ils n'atterrissent ici. Autrement Thalionwen n'aurait pas supporté que quelqu'un touche à son oeuf. C'était préférable et heureusement qu'il n'avait pas éclot avant leur arrivée, jamais la dragonne blanche ne les aurait pas laisser faire. Même si Möebius n'était là que pour repeupler un monde il s'agissait de son seul et unique enfant et elle avait appris à aimer l'idée de le voir grandir. Faire ses premières chasses, ses premiers combats et le voir voler. Mais tout ceci ne devrait rester qu'un doux rêve.

En revanche, la mère obtiendra sans même le savoir ce qu'elle voulait pour son enfant : bien grandir avec quelqu'un de fiable. Möebius était destiné à avoir un dragonnier, avec lui il serait différent. Plus ouvert, plus joueur. Il n'hésiterait pas à lui confier sa vie. N'ayant pas connu celle qui l'avait fait, son dragonnier était la personne la plus chère à ses yeux, son instinct de protection ne faisait que s'accroître lorsqu'il était à ses côtés, mais n'était-ce pas normal lorsque l'on aime quelqu'un ? Après tout l'elfe a vu naître Möe

Dans les connaissances de Möebius, il y a Shaynar, Elrond était également présent à cette rencontre, lors de cette entrevue, le bleuté ressentit de l'angoisse mais également un profond respect pour le dragon noir qui était le dernier de la première génération de dragon. Il était donc son aîné et possédait une grande puissance et une sagesse bien plus importante que celle de Möe, de quoi rendre le reptile bleu nerveux et stressé face à cette ombre gigantesque.

Verith, lui aussi immense et puissant. Face à lui Möebius ressentit de la peur ainsi que de la nervosité, comment ne pas réagir face à un aura si brûlant et impétueux ? Lors rencontre c'était fait par un pur hasard. Ami ou ennemi ? Une chose est sur Möebius craignait d'avoir une telle masse de muscle et de puissance parmi ses adversaires. Fort heureusement pour le bleuté, Verith s'était contenté de le menacer de mort, mais finalement le grand rouge lui laissa la vie tout en lui indiquant quelques conseils concernant son amnésie.

Parlons maintenant d'une vieille connaissance ! Atalos ce fameux dragon doré et lié à Amyelenor un humain. Lors de leur première entrevue celui qu'était le petit bleu s'était montré méfiant et menaçant envers son frère doré ainsi que son lié pour finalement les jugés comme des intrus indésirables dans leur chasse. Mais la méfiance qu'il nourrissait à leur égards s'évanouit sous le poids de la curiosité dont avait preuve Möebius.

Mais la petite réunion entre dragons et dragonniers fut de courte durée pour le petit bleu qui choisit d'aller traquer une autreproie et durant cette traque il croisa la route de Lyroë l'une des personnes qui avaient participé à la quête pour ramener les oeufs sur Armanda, Möebius l'avait jugé étrange mais avait éprouvé envers une certaine fascination, quoi de plus normale face à une belle jeune elfe
.




Derrière l'écran



  • Petite présentation : On me surnomme Talim ou Ynaru à vous de voir *petit sourire* je fais du rp depuis maintenant deux ans et demi, j'ai commencé par curiosité puis j'ai fini complètement accro ! J'aime les univers fantastiques comme Narnia, Harry Potter et bien d'autres. Niveau caractère je suis très joueuse, impulsive mais toujours gentille, légèrement susceptible mais je m'améliore ne vous inquiétez pas. Je garde mon âge secret :p

  • Rythme rp : je ferais de mon mieux et j'ai conscience de l'engagement que cela représente un "rythme rapide" c'est justement ce que je cherchais.

  • Particularités rp : j'ai des difficultés avec les rps en groupe (plus de 2 personnes) j'espère qu'avec la pratique cela va venir, j'ai aussi tendances à oublier des mots ou à laisser quelques fautes dans mes réponses, mais j'utilise un logiciel de correction.

  • Comment avez vous découvert le forum : par un top-sit

  • Le code du règlement : ok by lorenz








Un point se dessine sur la ligne d'horizon. Une île ? Oui apparemment. L'oiseau profite de la brise pour planer jusqu'à cette terre perdue en pleine océan. Ce qui semble être une mouette observe le sol de ses yeux dégarni d'intelligence. Apparemment elle cherche ce qui sera son repas. Un caillou se trouve sur son chemin, idiote elle le ramasse et tente de l'avaler. Heureusement que cette tentative a échoué ! Autrement elle serait morte sans pouvoir découvrir cette somptueuse pierre au loin. Elle éjecta le petit bout de roche de son bec et escalade un petit monticule de terre. Quelle stupide créature pour être venue jusqu'ici ! Mais n'oublions pas qu'il s'agit d'une mouette tout de même ...

Une fois la petite motte franchit elle se retrouva nez à nez avec ce qui semblait être une roche. Qu'elle était grosse ! Au moins deux voir trois fois la taille du volatile. De couleur bleuté, la pierre avait la paroi lisse sans aucun défaut, elle étincelait sous les rayons du soleil couchant, soulignant sa courbe. S'il avait s'agit d'un tout autre animal, celui-ci aurait volontiers mis un coup de langue sur cette belle coquille. Il y avait de quoi s'y méprendre ! Tant cette somptueuse pierre était belle, on aurait pu lui trouver des ressemblances avec la glace même. De la beauté en toute simplicité.

Pourtant, la mouette n'eut même pas le temps d'y filer un coup de bec, qu'un coup de pied la dégagea vite fait bien fait. Elle s'envola en couinant de stupeur et de douleur. Trop concentrée sur sa trouvaille elle n'avait pas entendu venir une personne derrière elle. Celle-ci souleva avec douceur la pierre et se dirigea vers la créature qu'il l'accompagnait. La personne semblait fière de l'objet qu'il tenait dans ses bras. Il y avait de quoi ! À l'intérieur résidait le retour de la magie.

Eliow, Lyroë, Merithyn avec Shaynar et Cymbor ... Tous étaient venus pour récupérer les œufs de dragons disposés par le Dracos Honoris, oui Armanda avait besoin de renaître, la magie s'éteignait tellement vite. Il fallait donner une renaissance à cette terre autrefois majestueuse et fertile. Que diable avaient fait les elfes et les vampires ? Ce conflit déchirait ce monde en deux. Et les humains ... Pourquoi ressentaient-ils le besoin de construire toujours plus ? Les dragons avaient fui ce monde qu'ils ne reconnaissaient plus. Mais maintenant l'espoir était sur le point de revenir.

Les dragons et dragonniers quittèrent l'île de flocon pour regagner Armanda. L'œuf bleu ne fut pas le seul à avoir été déposé sur l'île solitaire, aussi d'autres œufs débarquèrent sur cette terre qui perdait sa magie, six pour être exacte.

L'œuf qui nous intéresse fut confié aux peuples des elfes, tout comme deux autres œufs. Les autres devinrent la propriété des vampires. Möebius sentit ... Oui ça devait être parmi ce peuple qu'il trouverait celui qui serait son lié, celui avec qui il se battrait, son partenaire dans les épreuves et la douleur, mais aussi dans les moments de joie malgré leur rareté maintenant.

Mais l'allégresse qui naissait entre Elrond et Möebius n'empêcha pas le temps de suivre son cours : l'un des dragons qui avait contribué au renouveau de la magie sur Armanda perdit la vie lors d'un combat contre Lorenz Wintel, le Dracos Honoris avait envoyé un signe pour prévenir un nouveau danger venait de faire son apparition : un grimoire renfermant mille et un secret, une arme mortelle pour les dragons. Les reptiles ailés de la première génération manquèrent de disparaître un à un alors qu'ils ne souhaitaient que retrouver les leurs, ce passage éclair près de la mort leur fit réaliser qu'ils se devaient à leur terre, ce qui apporta une nouvelle fois de la magie sur Armanda. Mais ce retour provoqua le réveil de l'esprit du Néant : ennemi de tous, suivis de l'arrivée des armées Alayienne. Aujourd'hui seule les terres elfiques sont à l'abri de leur invasion mais, pour combien de temps encore ? Cet événement acheva l'âge d'argent pour donner naissance à l'âge d'obsidienne !

Möebius est aujourd'hui dans la capacité de combattre et souhaite par-dessus tout honorer le voeux du Dracos Honoris ainsi que du peuple de son dragonnier : ramener de façon définitivement la magie sur Armanda et repousser au mieux les troupes Alayiennes ainsi que celle des vampires. Mais de nombreux changements vont survenir, ça n'est plus qu'une question de temps.



Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Möebius, DRAGON DES GLACES Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Möebius, DRAGON DES GLACES Empty
MessageSujet: Re: Möebius, DRAGON DES GLACES Möebius, DRAGON DES GLACES Icon_minitimeDim 13 Avr 2014 - 20:35


Möebius, DRAGON DES GLACES Comman16





Personnes spéciales

ELROND AMARIË Dragonnier et sa moitié. Un lien très puissant les unis mais il est mis à mal par la malédiction qui lui a effacé ses souvenirs, néanmoins la force de leur lien est toujours la et ne tardera pas à les rapprocher comme autrefois. Auparavant Möe était sur-protecteur envers son lié car il est la personne la plus chère à ses yeux.


SKADE Skade qu'il considère comme sa mère adoptive, elle l'a aidé à retirer quelques doutes qu'il trainait avec lui depuis longtemps, il la voit comme un modèle, plus tard il souhaiterait lui ressembler.

Ami(s)


IAN ROLNIR Humain, un garçon de seize ans pour lequel Möe s'est pris d'affection lors d'une promenade en forêt. Gentil et au coeur pur, le dragon estime beaucoup Ian. L'un et l'autre s'apprécie beaucoup et son vite devenus amis.


Ashy Dragonne émeraude que Möebius trouve particulièrement gentille et adorable, il se sent bizarre à ses côtés mais il n'y prête pas attention.

Ennemi(s)

CHRISTIAN WEREN Soldat humain étant un serviteur du Néant. Möebius ne le déteste pas mais le considère comme un ennemi car l'alayien souhaite obtenir le dragon suite à un combat remporter par le dragon. Totalement fermé d'esprit et fou de combat Christian n'est pas quelqu'un avec qui l'on peut discuter, seulement combattre.

Neutre


Aranël Terendul Elfe très gentil mais Möebius et lui ne se sont pas assez parlé pour savoir s'ils seront amis à l'avenir ou non.


NOM ET PRENOM ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION

Personnes connues avant amnésie


Verith Dragon rouge à fort caractère, celui-ci avait envoyé Möebius sur les roses lors de leur rencontre.


Shaynar ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION


Atalos ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION


Kedrilan Maralawë ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION


Trissi Dragonne d'argent que Möebius appréciait bien


NOM ET PRENOM ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION


NOM ET PRENOM ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION



Dernière édition par Möebius le Ven 31 Oct 2014 - 9:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Möebius, DRAGON DES GLACES Empty
MessageSujet: Re: Möebius, DRAGON DES GLACES Möebius, DRAGON DES GLACES Icon_minitimeVen 1 Aoû 2014 - 10:40


Möebius, DRAGON DES GLACES Comman27

Rps terminés
Spoiler:
 

RP EN COURS
Spoiler:
 
Rp avant amnésie

Spoiler:
 



Dernière édition par Möebius le Mer 13 Jan 2016 - 22:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Möebius, DRAGON DES GLACES Empty
MessageSujet: Re: Möebius, DRAGON DES GLACES Möebius, DRAGON DES GLACES Icon_minitimeMer 25 Fév 2015 - 12:12


Möebius, DRAGON DES GLACES Comman27

Cadeaux de noël de Christan Weren
Spoiler:
 
De Ambre
Spoiler:
 

De Achroma Seithvelj
Spoiler:
 

De Eliowir Serillëiel
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Möebius, DRAGON DES GLACES Empty
MessageSujet: Re: Möebius, DRAGON DES GLACES Möebius, DRAGON DES GLACES Icon_minitimeMer 13 Jan 2016 - 21:53


Möebius, DRAGON DES GLACES Comman27

Cadeaux de noël Orfraie Ataliel
Spoiler:
 

De Ambre
Spoiler:
 

De Elrond ♥
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Möebius, DRAGON DES GLACES Empty
MessageSujet: Re: Möebius, DRAGON DES GLACES Möebius, DRAGON DES GLACES Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Möebius, DRAGON DES GLACES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation de Hitsugaya Toshiro
» Dragon vs Aigles
» La Galerie Des Glaces
» DRAGON vs GGHH
» DRAGON VS VB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-