Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

[Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

[Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Empty
MessageSujet: [Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan [Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Icon_minitimeMar 1 Avr 2014 - 23:04

Ça y était... Bien que cela faisait déjà quelques saisons que son père lui avait accordé sa main à Korentin Kohan (un simple fils de duc!) au lieu de Grégorist Kohan (futur empereur!) et qu'il continuait de lui faire la cour avec force flatteries et cadeaux pour ravir ses yeux, jamais Valentine n'aurait cru que la date de leur mariage arriverait aussi vite. Malgré les crises qu'elle faisait subir à son père, malgré la terreur et le poison qu'elle distillait à ses servantes pour se défouler et rendre leurs vies impossibles, rien n'avait pu et n'aurait pu retarder l'échéance voir même annuler pour prendre le chemin que sa vie aurait dû prendre en toute normalité.

Aussi se fixait-elle avec impassibilité et froideur, raide bien que toujours gracieuse peu importe les circonstances, Valentine laissait ses servantes fixer les dernières attaches de dentelles, perfectionnant un minuscule point qui menaçait de se défaire, ajustant ses boucles par des perles et des boutons de roses blanches. La perfection se devait d'être incarnée à sa juste mesure et sa mère y veillait de très bien, le nez en l'air et donnant ses ordres alors qu'elle scrutait avec une minutie effrayante chaque centimètre carrée de la tenue de son trésor. A défaut de finir impératrice, au moins sera-t-elle une exquise fleur à son mariage et une duchesse plus qu'idéale se disait-elle... Elle était bien loin des tergiversations de sa chère petite princesse qui continuait de fulminer en silence et intérieurement, couvant et soufflant sur les braises de sa rancœur et de sa haine pour en tirer force. Si tous croyaient qu'elle se résoudrait à sa nouvelle condition, ils pouvaient se mettre le doigt dans l’œil et ce jusqu'au coude...

Valentine sentit un léger tiraillement sur ses jupons et baissa son regard sur la petite main potelée qui essayait d'attirer son attention, sa demoiselle d'honneur continuant d'aider à ajuster les fleurs dans ses boucles. La princesse Esmelda Kohan, sœur de son ex-soupirant Grégorist... Plissant le nez, elle tira ses jupons hors des mains de l'enfant et lui refusa l'attention qu'elle semblait regarder pour fixer d'un air dédaigneux le reflet de son miroir sous le regard désapprobateur de sa génitrice : oui et bien chère mère ça attendra que j'ai finit de digérer mon mariage pour minauder et faire sa gentille et sa mignonne pour tous les manipuler !, se disait-elle avec force en défiant son regard par miroir interposé sans aucun sourcillement. Ses traits tirés, de s'être levé aux aurores pour les finitions et l'habillement, et délicat habilement dissimulé par des crèmes sentant la rose et le jasmin, le rouge sur les lèvres et l'ocre sur ses yeux, la blancheur immaculée de sa robe en soie et dentelle, étincelante de reflet avec les perles, la nacre et les diamants, elle était époustouflante.

Ajustant quelques détails, sa mère finit par hocher la tête d'un ton approbateur avant de taper dans ses mains pour chasser les servantes et aider sa fille à marcher jusqu'à la sortie de ses appartements, appuyant sur son menton pour le lui relever encore un peu. Ne jamais se plaindre ou sourciller, toujours rester fière et époustouflante, toujours forte et souriante, être un pilier et un roc, une colombe et un poisson rieur, parfaite et toujours debout, telle était son éducation et telle elle sera au long de sa vie parce que tel est son devoir. C'est donc avec un sourire charmant et des yeux étincelants de « bonheur », un léger fripon de sang aux joues comme la prude jouvencelle timide et folle de bonheur qu'elle devait être, que Valentine chemina lentement au bras de son père puis de son beau-père le long du tapis bordeaux, saluant les gens en distribuant à tire larigot des sourires pétillants et ravis bien que tremblants de timidité jusqu'à ce que son regard se visse sur son futur époux, Korentin Kohan, qui trônait près de l'autel en l'attendant avec le baptistrel qui était sur le point de les unir jusqu'à ce que la mort les sépare.

Ô joie...
Revenir en haut Aller en bas
Esmelda Kohan
Esmelda Kohan
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
[Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Left_bar_bleue0/10[Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 3


[Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Empty
MessageSujet: Re: [Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan [Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Icon_minitimeVen 4 Avr 2014 - 17:50

Ayez le grand jour était arrivé. Enfin grand jour tout dépendait pour qui. Pas pour Esme. Mais une fois celui-ci passé, la vie reviendrait peut être à la normale dans le palais de Gloria. Car un mariage princier, celui du futur duc d'Aldaria et de sa belle et charmante épouse, sous les hourras de la noblesse en ébullition. Un tel événement était la plus belle de façon de paraître à la cour, de se faire de nouvelles alliances, de se montrer, de se pavaner, de faire étalage de ses richesses, de sa puissance, marier sa fille, son fils, devenir un nouveau conseiller ou bien gagner un peu plus. Bref des choses qui dépassaient de loin les envies et la compréhension de la petite princesse. Même si du haut de ses sept ans, Esmelda était bien loin d'être une idiote et savait mener son petit monde.

D'ailleurs, depuis que les préparatifs devenaient quotidien et ne concernait que le mariage, la princesse ne quittait plus les cuisines, refuge paisible malgré l'agitation chronique de nourrir plus d'une centaine d'invités. Le chef Moore était un homme à la poigne ferme, à la voix grondant comme le tonnerre et qui aimait ses plats visiblement. Mais sous ses airs grognon et toujours à houspiller, il y avait un homme au cœur d'or qui donnait toujours une pâtisserie ou un petit quelque chose de sucré à la jeune princesse. Son commis, Miss Hughes était une femme qui devait avoir été bien belle, avec de longs cheveux roux noués en chignon. Cette femme était une mine d'histoire et de contes qu'elle murmurait à la princesse en épluchant des pommes de terre tandis que la petite fille buvait du lait et grignotait des biscuits. Cette femme semblait avoir vécu douze vies, dont une bien triste. Ses enfants étaient morts dans un raid de vampires il y a de nombreuses années et de fil en aiguilles, elle avait trouvé une place au sein du palais de Gloria, pour le plus grand plaisir de Esmelda.

Mais voilà, sa cachette fut bien inutile le jour même de la noce, car la jeune cousine du marié servait de faire valoir à la belle mariée, elle était la petite fille qui ouvrirait les festivités en précédent l'arrivée de la mariée, tapissant le sol de roses que Valentine foulerait pour rejoindre son futur époux et les baptisrels qui chanteraient à leur gloire et leur vie. En attendant, Esmelda devait attendre devant la future mariée qui se faisait maquiller, parfumer, habiller et coiffer. La princesse était déjà parée, comme une de ses poupées qu'on s'obstinait à lui offrir. Ses cheveux ondulés, et remplis de nœuds horribles qui juraient avec sa robe d'un blanc semblable à la neige. La journée serait longue, car déjà elle s'ennuyait au beau milieu de ses femmes qui s'affairaient à rendre la mariée la plus jolie. Oh elle l'était, tout le monde le disait. Mais pour Esmelda, Valentine était celle qui allait lui voler son compagnon de jeux depuis qu'elle était née, son cousin avec qui elle avait déjà fait les cent coups. Son cousin adorée avec qui elle était très proche, une fois marié celui-ci s'occuperait de sa nouvelle famille. Puis en présence de cette blonde, Korentin devenait comme... un imbécile qui avait perdu sa langue et son esprit. Et rien qu'à cette idée, la petite princesse se sentait bien triste en cette journée de joie pour tous. Ou presque. Elle tira un peu la robe de la future mariée pour savoir encore combien de temps elle allait attendre là.

Enfin, on se levait et la cérémonie commençait. On pressa la petite princesse de se lever et de signifier avec son arrivée que la cérémonie commençait. La journée serait longue. Très. Des cris d'émerveillement s'élevèrent quand elle passa en jetant des fleurs. La petite princesse s'avançait d'un pas déjà très altier pour son jeune âge, gracieuse et royale. Mais à l'intérieur, Esmelda ne rêvait que d'une chose, bondir, courir, comme tout enfant de son âge. Vivement que la journée se finisse, mais elle serait longue, et demain aussi.
D'un petit regard triste, elle plongea son regard ambré dans les yeux profonds de son cousin avant de se pousser pour rejoindre sa mère, belle, resplendissante dans des couleurs pastels. A ses yeux, la plus belle de la cérémonie, c'était bien Rachèle Kohan. Une harmonie et une paix intérieure se dégageait de sa mère, une assurance qui fit dire à la jeune Esmelda que tout irait bien, qu'elle n'avait pas à s'inquiéter.


[Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan 1450384496-esme

[Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

[Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Empty
MessageSujet: Re: [Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan [Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Icon_minitimeDim 6 Avr 2014 - 18:50

RP ARCHIVE, DEPART D'UNE JOUEUSE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


[Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Empty
MessageSujet: Re: [Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan [Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

[Flash-back] An 1739 de l'âge d'argent - Mariage de Valentine et Korentin Kohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» [Flash Back] Une infiltration plus ou moins réussie[PV Hikari]
» (Flash-Back) Entrainement dés le plus jeune âge ! (PV Harlock Zora)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-