Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Au plus près du firmament (Kedrildan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Au plus près du firmament (Kedrildan) Empty
MessageSujet: Au plus près du firmament (Kedrildan) Au plus près du firmament (Kedrildan) Icon_minitimeSam 29 Mar 2014 - 20:18

Avec une fierté non dissimulé, Trissi déploya ses ailes impérial, sur lesquels ricochait le soleil, projetant une myriade de taches d'ombres et de lumières sur le sol. Elle dirigea son regard en direction du firmament d'un éclatant bleu profond, s'attardant sur les quelques nuages paresseux qui le parcourait. Elle retrouvait avec un soulagement palpable la lumière du jour, après être resté ,bien trop longtemps à son goût, enfermé dans les sombres cavernes d'Aigue Royal. Elle remplit avec bonheur ses poumons de cet air si pur qu'était celui de la surface, en rien comparable avec celui, humide et vicié que l'on respirait dans les noirs entrailles de la terre. Elle avait été prisonnière de ces obscurs souterrains durant sept longues heures, qui lui avait parut des jours, ne pouvant que rêver de ce ciel bleu, dans lequel elle avait l'habitude de régner en maître.

Maladroitement installé sur la selle que l'on avait installé sur le dos de la dragonne, se tenait son Lié. Malgré son air suffisant, ce dernier était en piteux état. Sa soudaine répugnance envers le sang humain l'avait laissé faible et amaigris, son regard était vide et morne, et son teint était verdâtre. A croire que toute ses forces l'abandonnait peu à peu, ne laissant bientôt plus une enveloppe vide.
Il n'avait pas été simple de le tirer de son apathie et de l'emmener voler, mais Trissi savait se montrer très persuasive lorsque la situation l'exigeait. Durant plusieurs jour, elle l'avait harcelé, tantôt mielleuse, tantôt boudeuse, véritable diva jouant son rôle à la perfection. Elle était finalement parvenu à le faire céder en lui faisant très justement remarquer que, au vu des batailles qui s'annonçait, il serait grandement profitable pour lui de s’entraîner au moins une fois à chevaucher un dragon, si il ne voulait pas s'écraser au sol au moindre virage qu'elle amorcerait.

Inspirant profondément, la jeune dragonne se tendit, prête à bondir dans les cieux. Sur son dos, elle sentit son dragonnier se crisper dans l'attente du décollage. A travers leur Lien, la dragonne sentit son angoisse

°-souhaite tu que quelqu'un te ligote à ta selle ? Ainsi tu sera certain de ne pas en tomber, et peut être pourra tu te concentrer sur le vol à venir ?° lui lança t-elle mentalement, sarcastique

Puis, dans un battement d'aile aussi gracieux que puissant, Trissi décolla. D'abord alourdit par sa charge inhabituel, elle peina à s'arracher du sol, avant d'enfin parvenir à s'élever. Elle glissa majestueusement sur les vent ascendant, prenant un peu plus d'altitude à chaque instant, jusqu'à ce que la lointaine silhouette de la cité d'Althaïa ne soit plus qu'un point noir, perdu au milieu des plaines sauvage de l'Est.

°-Ressent tu ce sentiment d'invincibilité Kedrildan ? Nous autres dragon et dragonnier somme fait pour régner en véritable roi sur les cieux ! Telle est notre place, au dessus de ceux qui rampe sur la terre. Nul ne peut nous vaincre, nous qui dominons le firmament° s'exclama t-elle, exalté

Ses écailles scintillait à lumière doré de l'astre solaire, ses yeux azur reflétait les cieux autour d'elle et son sang rugissait dans ses veines. Comment avait elle pu rester cloué au sol si longtemps ? Tout en elle était tendue vers un seul but, un seul désir: voler.
Emplit d'une énergie sans limite, la dragonne plongea à travers les nuages, se laissant chuter en direction du sol. Le paysage tourbillonnait autour d'elle, se faisant de plus en plus flou à mesure qu'elle prenait de la vitesse. Le vent hurlait à ses cotés, et la terre l'attirait de plus de plus fortement, attendant qu'elle tombe en son sein et se brise les os.
Déployant au dernier instant ses ailes puissante, l'Argenté stoppa sa chute et bascula sur le cotés, survolant à toute allure la plaine immense avant de disparaître à nouveaux dans les airs

°-Voilà bien longtemps que nous aurions du faire cela tout les deux°
Revenir en haut Aller en bas
Kedrildan Maralawë
Kedrildan Maralawë
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Au plus près du firmament (Kedrildan) Left_bar_bleue5/10Au plus près du firmament (Kedrildan) Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 5

Maitre de la Caste

Au plus près du firmament (Kedrildan) Empty
MessageSujet: Re: Au plus près du firmament (Kedrildan) Au plus près du firmament (Kedrildan) Icon_minitimeMer 2 Avr 2014 - 0:34

Non mais comment avait-il pu s'être laissé convaincre... Comment avait-il pu oser céder au caprice de sa dragonne alors qu'il était plus faible que jamais, son dégoût pour le sang l'empêchant de se nourrir comme il le devrait ?! En même temps cette bougresse avait un caractère aussi imprévisible que les faveurs des dieux aussi pouvait-elle aussi charmeuse et merveilleuse, adorable même, autant pouvait-elle être exécrable et invivable, à la limite du meurtre ! Et lui, pauvre vampire fou amoureux de sa Trissi, il avait beau résister au début, il avait finit par s'éroder face à sa persévérance et sa détermination comme le rocher face au ressac et aux vagues de l'océan. Ce qui expliquait pourquoi présentement il était cramponné comme une bernique à son rocher aux sangles de cuir qui le reliait à la salle sur le dos de sa liée, le menton en l'air, l'air hautain et dédaigneux alors que les murmures impressionnés suivaient leur cheminement jusqu'à l'extérieur, jusqu'à l'air libre, jusqu'à... Jusqu'en plein jour ?! Voulait-elle sa mort par la culotte trouée de Dracos ?! Cette chipie voulait sa peau, il n'y avait pas d'autres explications au fait qu'elle l'emmenait voler en plein jour, malade comme un chien et affamé... Il allait rendre l'âme en plein vol et s'écraser comme une bouse de dragon par terre parce que sa liée était tout sauf facile à vivre... Il avait dû contrarié Dracos pour cela mais quand à l'objet de son erreur, il n'en avait aucune idée.

Les jointures blanches à force de serrer le harnachement, un léger frémissement de feuilles trouillu, le rouquin pestait entre ses canines, grognant contre l'inconscience d'une certaine dragonne de sa connaissance. C'est à ce moment-là qu'il aurait aimé qu'elle continue de batifoler avec les autres mâles au lieu d'oser lui pondre une idée pareille ! Et il ne pouvait pas se débiner à la toute dernière seconde pour retourner dans l'abri sécuritaire des grottes des rebelles... Pourquoi ? De un, elle l'avait eu plus d'une fois à l'usure et il était plus que sûr qu'elle n'hésiterait pas un seul instant à recommencer tant qu'il ne serait pas sur son dos pour voler enfin en sa compagnie. Était-ce d'ailleurs sa faute si cette petite péronnelle à écaille, cette dinde écervelée avait décidé de partir seule à l'aventure et d'offrir les prémisses de son vole à un mangeur de salade ?! Non, non et non ! Grrr... De deux, il n'était pas question qu'on continue de se moquer abondamment du vampire loqueteux et misérable qu'il était en ce moment. Il était peut-être en train de mourir mais il ne fallait pas non plus poussé Dracos dans le bac à sable hein, c'est qu'il a encore de la fierté le Kedrildan !

« Ah ah ah tais-toi donc espèce de pigeon à écaille ! Je ne suis pas d'humeur à écouter tes sarcasmes ! »

Sous l'effet de la nausée dû au mal de l'air et à la détresse de voir le sol s'éloigner à toute allure de leur position, la voix du roux partait par moment dans le très aiguë, ses poings se resserrant le plus possible contre l'harnachement. Mon dieu qu'il rêvait de parcourir la terre ferme... Déglutissant, il réussit à détourner son regard du sol si loin de lui et le fixa plutôt sur la nuque de sa liée, essayant de se détendre sans grand succès : en temps normal il se pliait en ronchonnant, succombant au charme irrésistible de sa moitié d'âme mais alors là, en plein milieu du ciel et en plein jour, fallait pas trop en demander non plus ! Heureusement que son maître, Achroma, l'avait habitué à déambuler sous la brûlure du soleil pour avoir un avantage de plus sur les autres membres abrutis composant sa race sinon c'était finit, il n'y avait plus de Kedrildan.

Ressentir ce sentiment d'invincibilité ? Telle était leur place ? Bah là, présentement, le pauvre vampire se demandait si ses boyaux décomposés n'allaient pas finir par franchir le barrage de ses lèvres exsangues alors qu'elle virevoltait, se laissait tomber pour mieux reprendre son envol sans s'écraser sur la terre ferme, enchaînant tonneaux et looping avec une joie débordante et enivrante. Enfin pour peu qu'on était réceptif... Il voulait descendre !!!!! Geignant de nausée et fermant les yeux en se pressant étroitement contre la selle, le roux jurait tout ce qu'il savait en criait de tout son souffle d'éternel, et parfois de façon peu masculine, avant de se mettre à balbutier des supplications.

« P-pitié arrête de faire des figures... Tu vas me tuer alors stop... Stop Trissi ! Bordel, cesse tes voltiges et stabilise-toi, je me sens maaaaaaaaaaaaaaaaal ! »

Saviez-vous que même les cadavres pouvaient devenir vert ? Bah jusqu'à présent, Ked non plus ne le savait pas et il rêvait de descendre pour se liquéfier dans le sol... Olàlà il ne se sentait pas bien du tout... Un haut le cœur plus tard, il finit par succomber à la tentation et vomit de tout son saoul jusqu'à alléger son pauvre estomac mort, le visage crayeux.

« Tu vas r-réussir ce que Lorenz rêve de faire espèce de terreur à écaille... Burp ! Pardon... »

Il était fier le dragonnier guerrier hein?

---

{hrp: tu me diras si ça te plaît ou non, je modifierais ce qui te gênera Wink }



***
♥️ Histoire et Vie de Kedrildan Maralawë ♥️
♫ Thème de Kedrildan ♫ Moment avec Trissi ♫ La folie de Kedrildan ♫
=> Galerie graphique et Galerie littéraire <=
---
☼ Quand Kedrildan parle -> color=#318CE7 ☼
☼ Quand Kedrildan pense -> color=blue et i ☼
---
Au plus près du firmament (Kedrildan) Achro_11

Au plus près du firmament (Kedrildan) Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Au plus près du firmament (Kedrildan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petit Firmament - Femelle
» Un peu plus près des étoiles
» LE SOLEIL D'AUSTERLITZ - 1805
» Le Manoir Oublié
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-