Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeMar 18 Fév 2014 - 12:33

1ere année Obsidienne. Fin de l'été, quelques heures après la bataille des Bois sombre.

Isyndar marchait de son pas léger, enfin léger pour un dragon de son envergure. Elle traversait le champs de bataille jonché encore de cadavres, d'amas en tout genre, bois, roche, reste d'armes et autres métaux. L'herbe verte hier, était en cette matinée, marron, rouge, noirs, terreuse et broyée. Le paysage idyllique de la veille était aujourd'hui un tableau raté d'un mauvais peintre, qui avait jeté sur la toile des couleurs sombres, mal assorties, ne laissant ressortir qu'une vision terne et morne d'une vie se terminant. Et pourtant, les rayons du soleil réchauffaient la peau chaude de la dragonne, ainsi que le sol en convalescence. Une luminosité pour faire taire les larmes rouge du domaine des chanteurs. Isyndar avait de la peine pour eux. Ils les avaient accueillis dans l'espoir d'une paix, d'une lutte pour la liberté. Et voilà que sur l'autel de cette belle promesse, la haine des mortels, comme l'appelait la mère des dragons, venait briser en un éclat suintant le rêve de la paix tant espérer par tous et notamment par les dragons. Skade était-elle revenue pour cela ? Voir si les dragons avaient réussi là où leurs ancêtres avaient failli. Ba la belle affaire. Ils avaient échoué et même pire, ils arrivaient même à se haïr.

Le chant des baptisrels l'aidait à avancer vers son lié, qu'elle avait laissé un instant, le temps qu'il récupère ses armes et que l'écaillée aille voir les siens. Où était-il maintenant ce bipède ? Un jour, elle lui mettrait une corde autour de la taille pour être sûre de le retrouver plus rapidement. Curieusement, Isyndar avait en cet instant un besoin maladif de le voir. Trop de choses tournaient dans sa tête. Trop de doute d'un coup, de ressentis, il y avait de quoi perdre un dragon dans le ciel. Alors pour d'autres dragons au delà des monts, des vents, se lier avec RoËric était synonyme de trahison, de rabaissement de soi ? Alors pourquoi pour elle, c'était sa force, sa vie, son but pour avancer dans l'ombre qu'était sa vie et sa présence en ce lieu ? Étrange. Elle pouvait cependant mieux comprendre la réaction du dragon de feu, même si elle était excessive.

La petite dragonne de l'ombre avançait les yeux dans le vague. Il ne fallait pas fixer cette horreur qui se montrait à elle. La folie des bipèdes. Ce désastre au nom de quoi, de qui ? Est-ce que la dragonne mère avait raison ? Dans les questions que les deux jeune écaillés avaient posé à la belle grande dragonne s'en étaient ajouté bien plus encore. A son simple passage pourtant apporta son aide à la terre souillée en redonnant plus d'entrain à la vie de la nature en berne. La présence des dragons serait un allié de taille aux chants des Baptisrels. Et si elle pouvait les aider bien plus elle le ferait. Même si le serment était une offense envers sa race, Isyndar ne s'en formaliserait pas. Quand on œuvrait pour la paix, il fallait bien faire des concessions quoique qu'en dise les siens.

En se dirigeant vers le lieux de cache des armes, Isyndar se stoppa net. Entre un bâtiment en mauvais état, un arbre à terre, un dragon sombre. Elle eut peut un instant de se retrouver face au dragon de feu, dans l'ombre, le doute pouvait s'installer. Elle se figea avant de comprendre qu'il était plus sombre, moins grand, tout aussi fier cependant. Une seule et unique question vint à elle : était-ce donc lui le premier né ? Le dragon noir né bien avant elle, le premier qui ramena la magie sur Armanda et l'espoir du retour des dragons ? Sûrement. Une chance, il avait été lié à un vampire. Tristesse de connaître son histoire, même vaguement. Mais au plus profond de ses entrailles Isyndar ne pouvait que comprendre une telle perte. Aurait-elle eut la même force de caractère et mental que lui ? Sûrement pas...quoique. Petite n'avait-elle pas été séparée de son lié, et malgré le vide intérieur, elle avait vaincu cette mélancolie dans l’espoir de le revoir. Mais là aucun espoir de rencontre de nouveau.

Stoppée dans son élan et figée sur place, la petite dragonne de l'ombre ne savait pas vraiment comment réagir. Au vue de ses deux premières rencontres avec la gente masculine, fuir serait la meilleure solution à ses écailles. Mais le regard fier, impénétrable et un brin hautain du dragon sombre face à elle ne la fit pas bouger pour autant. Instinct de survie ou autre. Il n'allait quand même pas faire violence comme ses frères et remettre en cause ses choix, pas après ce qu'ils venaient tous de vivre.


[Petite intro en la matière en espérant que cela aille.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeMer 19 Fév 2014 - 11:14

Encore un champ de bataille... Encore cette vision de dévastation, encore ce silence surtout. C'était ce silence lourd et douloureux des après batailles qui l'avaient toujours le plus impressionné. Ponctué seulement par les gémissements des blessés et les lamentations des autres, il s'abattait brutalement après les fracas des combats et enveloppait les survivants d'une chape de plomb dont ils avaient souvent bien du mal à se secouer. Shaynar ne faisait pas exception.

Oh bien sur il n'était pas particulièrement touché par les combats. Il était taillé pour cela, tout en lui de son caractère aux piques acérées qui hérissaient sa colonne vertébrale le destinait à une vie de lutte et de sang versé. Mais il devait bien avouer que les guerres des bipèdes n'avaient strictement rien à voir avec les combats des dragons... Quelque soit les différents qui opposaient deux dragons, ils n'entraînaient jamais leurs clans entier dans ce genre de bataille rangée. Rares étaient les combats autre que singuliers, et la mise à mort n'était pas toujours de mise dès lors que le vaincu se soumettait à son vainqueur. Shaynar aimait le sang et l'adrénaline lâchée dans ses veines par l'imminence du danger mortel, il ne pouvait le nier. Mais ce silence... Ce silence l'avait toujours abasourdi et presque terrifié. Les animaux eux-même se taisaient, le flux magique du continent semblait se figer. C'était comme si la folie des guerriers avait mis à coup d'arrêt à l'équilibre universel... Détruiraient-ils le monde à terme, en voulant se détruire entre eux ? Ce n'était pas totalement impossible...

Plongé dans ces mornes pensées, Shaynar demeurait parfaitement immobile. Il avait passé un long moment à lécher consciencieusement les quelques égratignures que les armes des rares ennemis rencontrés avaient laissés sur ses écailles. Il n'avait pas vraiment participé à cette bataille pour tout dire. Son rôle avait été tout autre puisqu'il avait dû se laisser désincarner de son corps afin d'aller combattre un Esprit Supérieur qui s'était avérée être une femelle et qui même si il avait dû fuir n'avait toutefois pas accepté de se laisser tuer ! Les dernières paroles qu'elle avait prononcé lui avait laissé une impression désagréable, quelque chose clochait et cela allait leur tomber dessus à tous avant qu'ils n'aient le temps de dire ouf, il en était presque sur ! On ne combattait pas un créateur impunément et surtout on en sortait pas vainqueur... Cela s'était trop bien terminé pour eux, il n'y croyait pas. Mais il n'avait pas eu le temps de vraiment y réfléchir, une fois revenu dans le monde réel il avait dû suivre Merithyn et l'assister pendant qu'il tentait d'utiliser le retour de la magie pour réactiver les défenses baptistrales. Shaynar l'avait protégé de ses griffes et de ses crocs contre les quelques Alayiens qui avaient voulu l'empêcher d'agir ou lui barrer le passage, ils n'étaient plus qu'une bouillie sanglante à présent... Et les protections réactivées avaient achevé de faire basculer la bataille, la victoire était à eux...

Quelques soldats Elfes passèrent sans le saluer, trop hagards pour cela. La vision du sanctuaire baptistrel dans un tel état de désolation était sans doute incroyable et particulièrement douloureux pour eux... Shaynar pouvait sentir la peine et le désespoir épuisé de Merithyn dans son esprit. Celui-ci l'avait laissé quelques instants pour aller se ressourcer du côté du sanctuaire du feu. Il s'y trouvait encore même si une agitation plus loin dans la forêt avait attiré son attention. Le dragon lui envoya une onde apaisante, ce n'était sans doute rien. Les Alayiens étaient parti, aucun autre danger ne pouvait les guetter n'est-ce pas ? Même le prince vampirique n'était pas assez idiot pour aller profiter du fait que le serment était brisé pour lancer de nouveaux combats. Ce n'était franchement pas le moment... De toutes façons les vampires étaient tous éparpillés dans le domaine, de même que les hommes et que les représentants importants de la délégation elfique. Merithyn pouvait bien prendre le temps de se reposer un peu... Ils étaient tous sonnés après cela, et l'impression que quelque chose n'allait pas du tout continuait à tourner dans la tête de Shaynar après ce combat contre Néant... Il ne se sentait pas tout à fait bien, et il ne parvenait pas à comprendre en quoi il allait mal exactement... Mais tout cela s'effaça de la plus étrange des façons.

Il avait fermé les yeux quelques secondes afin de calmer son esprit blessé par toute ces visions d'horreur. Sombre masse immobile entre un bâtiment à moitié en ruine et un arbre déraciné, il s'était couché en position d'attente, suivant Merithyn de par son esprit jusqu'à ce qu'il veuille bien revenir à lui. Mais lorsqu'il les ouvrit à nouveau ce n'est pas sur le baptistrel que le rubis de ses prunelles se posa mais sur une apparition incroyable. Le noir venait de tomber sur la plus gracieuse, la plus aerienne et jolie dragonne qu'il n'avait jamais été amené à rencontrer. Qu'était-ce que cela ? Avait-il des visions maintenant ? Ah il savait bien que quelque chose n'allait pas chez lui depuis son combat contre Néant ! Il devait être malade... Il ne manquait plus que cela tiens...

Il cligna des paupières, deux fois, puis trois. Mais la vision ne voulu pas s'effacer. Apparemment il ne rêvait pas... D'où pouvait-elle bien sortir ? Elle ne faisait pas partie des délégations et n'avait pas combattu avec eux dans le plan astral. Elle avait dû arriver avec les renforts Elfiques, il ne voyait que cela... Sans doute était-ce une dragonne de deuxième génération parmi ceux qu'il n'avait pas encore rencontré.. Mais jamais il n'aurait imaginé qu'une telle merveille puisse exister dans une génération ou une autre ! Il la fixa de son regard brûlant lorsqu'elle se figea sur place, apparemment aussi décontenancée que lui. Elle n'avait pas dû s'attendre à croiser un congénère... Puisqu'elle ne faisait pas le premier pas, il se décida :

"Salutations soeur d'écaille. Je suis Shaynar, le premier-né. Presque lié de Merithyn Shadowsong. Je n'ai pas le plaisir de te connaître... Es-tu lié à l'un des elfes venus nous aider à faire basculer le combat ?"

Il pencha la tête tandis que son esprit volait doucement à la rencontre du sien, l'effleurant sans vraiment chercher à forcer le contact. Le sien n'était que curiosité totale, il cachait son émerveillement de son mieux mais ne parvenait pas totalement à s'empêcher de la dévorer du regard...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeVen 21 Fév 2014 - 16:56

Pourquoi donc ce dragon sombre la regardait ainsi ? N'avait-elle plus ses ailes à leur place ? Avait-il rencontré le dragon rouge ou doré et avait parlé de ces discussions houleuses. Non, quand même pas. Il fallait qu'elle arrête la paranoïa, ce n'était pas bon pour ses écailles. Mais alors pourquoi ce dragon la regardait ainsi ? Dans le doute, elle ne s'avança guère plus, laissant entre eux une distance de sécurité. La guerre à peine finit avait peut être encore échauffée quelques esprits belliqueux et il ne fallait pas être une dragonne millénaire pour le savoir.

Mais la bienséance et la bonne éducation prévalait et Isyndar laissa glisser son esprit, tâtonnant, hésitant vers celui de son aîné.

« -Je suis enchantée de vous rencontre Shaynar, le premier né. »

Enfin, la petite écaillée l'espérait. Que cette rencontre ne se solderait pas en échec, comme ses précédentes rencontres avec des mâles dragons. A croire que l'arrogance légendaire des dragons ne provenaient que de l'autre sexe et que depuis cette étiquette collait aux écailles de tous les dragons. Même de celles qui en sont dépourvues.
La petite grise continua en se présentant et annonçant le nom de son lié. Sans en dire plus. La mention vampire faisait généralement effet. Et même si elle était face au premier dragon, au premier lié à un vampire... qui est mort. Lié maintenant à un elfe. Peut être ne voulait-il pas, plus être associé à une de ces créatures de la nuit ?

Mais, ne pas se présenter à un de ses aînés était un affront pour la dragonne sombre qui y mettait un point d'orgue. Elle éviterait juste certains détails. Un détail qui ne glissera pas en douceur vers l'esprit de l'aînée des dragons, toujours mesurée et hésitante, les griffes ancrées dans le sol, prête à bondir et s’envoler au moindre geste de la montagne de pics qui se trouvait face à elle. En même temps, lié à un ancien vampire, le premier né devait connaître son dragonnier. Des vampires jetant à la figure les principes de leur prince, ça ne courrait pas les galeries vampiriques. Son nom devait parcourir les entrailles des profondeurs.

« Je suis Isyndar, liée à Roëric Alokor.»

Isyndar secoua sa tête, non, il fallait qu'elle arrête avec cela. Roëric méritait plus que quiconque son choix. Drôle, bourru, mal habile, mais doté d'une grande force morale, d'un élan de justice et surtout d'un humour qui plaisait à l'écaillée.

Mais la question n'était pas là.

« -Non, je ne suis pas liée aux elfes venus porter main forte pour cette sombre bataille. Mais, je suis bien arrivée en même temps qu'eux. »

La dragonne de l'ombre leur avait même inconsciemment sauver la vie, face à cette brute aux écailles de feu. Mais il fallait avouer que son arrivée massive accompagnée de celle des elfes avait aidé à changer la donne et mener à la victoire, du moins à la fuite des alayens pour l'empire humain. Comme s'ils avaient besoin de ça.

Craintive, sûrement pas, prudente certainement, Isyndar avait vécu caché des autres, alors se dévoiler ne serait-ce qu'un peu apportait son lot de méfiance. On n'était pas un loup de la Horde, la liée d'un vampire renégat sans en prendre certains traits.

« -Vous étiez à combattre ... Cet esprit malade qui ne cherche que destruction et fin de notre race ? J'ai entendu dire que les dragons et dragonniers ont combattu l'esprit dans un espace céleste.»

Oui entendu, et oui elle n'y était pas. En même temps, la petite grise et son lié n'étaient pas censés se trouver sur le domaine. Ce fut le hasard et la folie des hormones de Kylian Wallam qui furent la cause de leur présence. Un heureux hasard ou bien la folie des esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeLun 24 Fév 2014 - 10:54

Elle ne semblait pas tellement en confiance, et même carrément sur la défensive. Pourquoi cela ? N'avait-elle jamais rencontré un frère d'écaille ? Si peu nombreux qu'ils étaient ils n'allaient tout de même pas s'entretuer sans raison valable ! Encore que certains n'avaient sans doute pas la même bonne volonté... Cette idée l'agaça quelque peu. Le clan des nouveaux dragons Armandéens avait vraiment besoin de se parler...

« -Je suis enchantée de vous rencontre Shaynar, le premier né. »

La douceur de l'esprit de la dragonne l'émerveilla. Il avait déjà été en présence d'esprits draconiques féminin mais cela ne lui avait jamais fait cet effet là. Elle sembla hésiter longuement à se présenter et il pencha la tête avec étonnement, ne comprenant pas cette hésitation. Qu'est-ce que son nom pouvait avoir de si terrible pour justifier de tels doutes ? Il n'allait pas la manger tout de même... Elle se décida enfin et il comprit que ce n'était pas son propre nom qui la gênait mais bien celui de son lié. Il lui fallu quelques secondes pour comprendre.

"Alokor... Un vampire hein ? C'est cela qui t'inquiète petite soeur ? Je serais bien mal placé pour te jeter la pierre. D'ailleurs je n'en vois pas l'utilité, le choix d'un dragon est sacré et un peuple ne vaut pas mieux qu'un autre malgré ce que les bipèdes aimeraient croire.".

Il secoua la tête à cette pensée. Il considérait comme une chance le fait d'avoir pu éclore parmi un peuple aussi difficile d'accès que celui des vampires. Il le connaissait parfaitement bien à présent, ce qui était loin d'être le cas de la majorité des dragons. Et il aurait mentit en prétendant se sentir mieux parmi les elfes que parmi les sangs froids. La façon d'être de ces derniers collaient plus avec son caractère, alors que les simagrées des elfes ne cessaient de le lasser et de l'étonner. Heureusement que Merithyn était différent ! Bien sur, il aimait son peuple d'adoption et n'oublait pas sa promesse de veiller sur lui, mais il n'oubliait pas qui étaient les bipèdes qui avaient vu ses premiers pas. Ses souvenirs lui revinrent tout à coup et il cligna des paupières :

"Mais attend... Alokor..."

Elle le coupa alors même qu'il tentait de rassembler ses pensées et de se souvenir de qui pouvait bien être ce vampire. Le souvenir du combat contre le noir esprit lui revint aussitôt, assombrissant son regard :

"J'y étais oui... Ce ne fut pas facile. Néant est... Différent de ce que je croyais. C'est un esprit féminin, cela ne devrait pas vouloir dire grand chose je sais, mais je pensais qu'elle nous apparaîtrait plutôt comme un monstre sans personnalité aucune. Cela a été le cas au début, puis elle s'est transformé pour nous montrer son vrai visage. Un dragon ne peut facilement juger l'apparence d'un bipède même si c'est un esprit, mais je peux t'assurer que les dragonniers présent l'ont trouvé belle, elle semble presque fragile... C'est... Déconcertant. Comment peut-on en arriver là ?"

Sa question se perdit dans les méandres de sa propre perplexité, il avait vraiment été décontenancé par le changement d'apparence de Néant. Sa tête de monstre collait si bien avec son caractère et sa nouvelle tête de femme si mal ! Rapidement, il échangea toutes les images du combat avec son interlocutrice afin qu'elle sache comme tout s'était passé. Il ne pu s'empêcher de mettre ses propres exploits en avant, se mettant instinctivement en valeur afin de l'épater si c'était possible. Mais lorsqu'il en arriva à la fin de la confrontation il redevint plus sérieux :

"Oui, ses derniers mots étaient bizarres hein ? D'ailleurs je me sens bizarre depuis notre retour dans ce plan... Je crains un coup fourré de sa part..."

Mais il n'y pouvait pas grand chose évidemment. A la place il préféra se concentrer sur le nom qu'il avait éludé plus haut :

"Je connais Roëric Alokor. De réputation du moins. C'est le soutien principal de Wallam non ? D'après les vampires, le prince noir était déçu d'avoir perdu un tel guerrier. Pour avoir attiré son attention, il doit être très prometteur."

Il ne disait pas cela pour la flatter, enfin si... Peut-être un peu... Mais c'était vrai non ? Il avait entendu parler du talent d'Alokor à l'épée, et de son titre de maître-lame. Il se rembrunit à la pensée de la vie qu'avait dû avoir la dragonne :

"Ce n'est pas facile de fuir tout le temps, et tu n'as sans doute connu que cela depuis ta naissance... Wintel fait beaucoup de mal... Quels sont vos projets à présent ?"

Une manière comme une autre de lui apprendre qu'ils sont bel et bien dans le même camps...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeLun 24 Fév 2014 - 19:33

La dragonne grise redressa la tête dans une attitude digne et un peu dédaigneuse. Il valait mieux donner le plis dès le début. Pas enthousiaste et curieuse comme ses précédentes rencontres. Même si celui-ci ne semblait pas plus hargneux et moins prétentieux que les autres.

Mais elle continua avec politesse, laissant glisser son esprit dans celui du premier né pour y répondre sans hésitation avec un aplomb. Quitte à ce qu'on la contredise, il fallait que se soit dit et fait avec convictions. Sinon, cela ne servait à rien.

« -Et pourtant, ce choix sacré semble fortement contrarié ces derniers temps. Au beau milieu de négociations de paix. Cela viendrait de bipède encore je passerai outre, mais de dragons... comme quoi. Aucun bipède ne m'a jamais contredit. Jamais et les miens si. Belle ironie !»

Ou pas. Mais comme quoi la surprise ne venait pas forcément de là où on l'attendait. Pour preuve. Aussi bien dans le cas d'Isyndar, que pour la lutte de Shaynar contre le néant. Néant, esprit de terreur et de destruction, image hideuse d'un esprit malsain. Et pourtant contre toute attente. Un peu comme l'espoir de voir ses frères et sœurs l'épauler.

« -Les apparences sont souvent trompeuses. La vilaine créature maléfique, rebutante et ayant tout pour déplaire être aux yeux des bipèdes une belles et frêle jeune femme. De quoi faire tourner des têtes. Bien heureux que votre première vision fut celle de ce monstre, sinon auraient-ils osé s'affronter à cette frêle créature ? Fusse-t-elle esprit ? »

Isyndar connaissait la faiblesse des hommes. Les femmes, leur regard de braise, leur formes généreuses, la petite grise avait pu voir cela auprès de son lié et la chef de file de la Horde. Cette sensation étrange qu'elle avait pu sentir entre eux. Ce sentiment inconnu à la fois palpitant et renversant. Alors une bonne de dragonnier face à un joli esprit même le Néant lui même.

« -Peut être encore une ruse pour mieux amadouer les hommes dragonniers. Espérons que les dragons ne se laissent pas amadouer par une fragilité irréelle. Qu'a-t-elle dit ? Proféré des menaces ? Vous avez lutté contre un esprit, sa puissance est immense malgré votre union et force. »

Cela ne n'étonnerait pas la petite dragonne. Cet esprit semblait prêt à tout pour parvenir à ces fins. Et On ne devait pas sortir d'un combat contre un tel adversaire sans subir son courroux.
Et Isyndar n'aurait pas à subir celui du premier né. Une chance, pas de coup de griffures en plus. Méfiante tout de même, elle continua à lui répondre avec douceur et tatillonement. Un brin de fierté en parlant de son lié, surtout que le dragon noir semblait reconnaître les qualités de son dragonnier vampirique.

« -Il est en effet un ami de celui qu'on nomme rebelle vampirique. Et en effet, c'est un homme qui attire l'attention et pas seulement au vu de ses compétences. Je me réjouis qu'il ait choisis une autre voie que celle de ce prince noir. Il vaut bien mieux. Et me savoir près d'un tueur de dragon... Je pense que je serai restée dans mon œuf. »

D'ailleurs, elle se questionnait sur comment le premier né lui put le faire. Il devait faire preuve de courage, de patience mais surtout d'une confiance en soi et d'une grande maîtrise de ses nerfs. Elle était bien plus impressionnée par cela que par les images de son combat contre l'esprit du Néant.
Mais parlons de chose plus légère et surtout de l'avenir, pas de ce passé chaotique et brûlant encore sous leur griffes.

« -Et vous, votre presque lié, son nom, est-ce que d'un maître de ces lieux ? »

Un nom vaguement prononcé lors de son arrivée. Mais elle ne l'avait pas rencontré. Pas eut cette chance, en même temps, l'homme devait aussi avoir mieux à faire que de croiser la présence d'une dragonne et son lié, électron libre, non relié aux grands de ce monde.
Isyndar lui laissa filer les images de sa vie auprès de la Horde, ses rencontres avec Kylian et la lutte contre Lorenz et le soldat froid.

« -La fuite est mon quotidien, même si j'ai eu la chance de grandir au milieu d'un groupe d'humains attachant et de les suivre durant de nombreux mois, voir années. Une certaine stabilité, certes pas celle de bipèdes qui vivent toute leur vie sous un toit. »

Son avenir. Repartir en sens inverse. Isyndar avait l'impression de faire que ça. Elle allait acheter une corde elfique à ce rebelle de vampire et l'accrocher à sa selle. Comme ça, elle l'aurait sous la main. L'avantage, voler était plus qu'une seconde nature et elle commençait à connaître le ciel armandéen comme ses ailes.

« -Il en a fait que trop. Je ne sais pas. Le maître de mon lié a encore disparu. Nous allons encore aller le chercher. Il n'est pas bon de rester seul en ces temps incertains. Et vous. Si votre lié a besoin d'aide pour reconstruire...avant de partir. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeJeu 27 Fév 2014 - 17:21

Le noir cligna des paupières lorsque son interlocutrice écailleuse se redressa en une pose magnifiquement dédaigneuse. Dracos... Quelle élégance ! Quelle fière assurance dans son allure ! C'était la première fois qu'il avait l'impression de tomber enfin sur quelque digne de sa propre prestance, et ce n'était pas peu dire ! Oui bon d'accord, il valait mieux ne pas trop le dire quand même. Les elfes auraient acquiescé avec enthousiasme à toute parole sensée ou non de l'objet principal de leur admiration mais il voyait déjà la lueur de franche rigolade s'allumer dans les yeux de Merithyn. Quoi ? C'était une bonne chose d'avoir une haute opinion de soit, non ? Bref ! Elle était vraiment bien cette petite... Un canon de beauté selon ses propres critères et une personnalité très intéressante d'après leurs premiers échanges mentaux. Déconcentré, il mit un instant à revenir à l'instant présent et à analyser ce qu'elle lui présentait avec forte conviction. Ah mais c'est qu'elle semblait avoir du caractère ! Mécontent, il gronda :

"Qui donc t'a contrariée ?"

Tout à coup il n'en avait plus assez des guerres et des bagarres, une de plus après tout ce ne serait pas un mal non ? Et il se sentait tout à fait assez en forme pour aller rosser tout bipède ou dragon qui aurait osé s'en prendre à l'actuel objet de son admiration. Mais elle reprenait déjà la parole et il ne pu qu'acquieser devant sa sagesse :

"C'est vrai. Je doute que Merithyn se serait laissé embobiner par de tels artifices mais le jeune humain du dragon d'or peut-être... Voir même l'elfe de Moëbius... Qui sait. Les bipèdes se laissent facilement influencer par leurs hormones"

Disait-il en couvant la belle du regard... Il se redressa avec fierté suite à ses questionnements :

"Elle nous a menacé oui, d'une malédiction... Elle n'a pas précisé mais de toutes façons nous l'avons vaincue. Même si elle reviendra, elle sait à présent que nous ne la laisserons pas détruire ce à quoi nous tenons."

Une colère grondante couvait dans son esprit rien qu'à l'idée qu'on puisse s'en prendre à ce monde, aux dragons des nouvelles générations et à Merithyn aussi, à Merithyn surtout... Ecailles et piques dressées, il ne pouvait paraître plus agressif. Autant dire donc qu'il comprit très bien la note de fierté qui vibra dans ses paroles lorsqu'elle évoqua son dragonnier. La mention à Wintel le doucha néanmoins sévèrement, lui reprochait-elle ses propres choix ? Il n'en avait pas l'impression... Mais il jugea tout de même bon de se justifier :

"Il n'était pas un Tueur de Dragon lorsque je l'ai rencontré pour la première fois. Il ne l'est devenu que juste avant mon départ, et j'avais déjà décidé à ce moment là de quitter les vampires. Je n'ai jamais été à son service, je l'ai toléré parce que mon dragonnier le respectait. En quelques sorte.."

Des souvenirs douloureux lui revinrent de l'époque où Eliow et lui avait cru pouvoir se rapprocher des autres peuples. Il n'avait reçu que mépris de la part des elfes et rejet de la part des hommes, pouvait-on alors leur reprocher d'avoir rejoint les vampires, peuple légitime de son lié ? Lorenz était ce qu'il était, mais il avait eu le mérite de les accueillir à bras ouverts, lui... Ou presque... La présence de Merithyn avait bien évidemment posé pas mal de problèmes, mais cela ne s'était pas avéré insurmontable comme la présence d'un vampire parmi les elfes l'aurait été... Toutefois tenter d'expliquer tout cela à quelqu'un qui n'avait pas vécu leurs aventures aurait été difficile, il garda donc le silence sur tout ceci et se contenta de répondre avec une certaine arrogance :

"Merithyn est le Maître de ces lieux. Il est le Gardien des Baptistrels. Celui qui a proposé ces négociations... Bien sur il ne s'imaginait pas que cela tournerait ainsi..."

Une note douloureuse passa dans son esprit lorsqu'il effleura son lien avec l'elfe chanteur. Celui-ci ne se remettrait pas de sitôt de la souillure qui avait eut lieu sur le domaine qu'il devait protéger... Il lui décerna une caresse mentale avant de se réintéresser à la dragonne.

"Je comprend..."

Oh oui cela il comprenait... Il n'avait peut-être pas fuit toute sa vie mais il avait eu une existence pour le moins embrouillée et complexe ! Comme tous les dragons sans doute, ce monde était si difficile à appréhender pour eux ! Une vague de déception passa dans son esprit lorsqu'il l'entendit dire qu'elle comptait repartir à la recherche du rebelle.

"Je ne pensais pas que vous repartiriez si tôt avec ton lié... Je... J'ai déjà rencontré d'autres dragons, mais j'aurai aimé apprendre à te connaître toi. Les autres avaient moins de conversation. Veux-tu venir voler avec moi ce soir ? Si tu ne dois rester que quelques jours à peine, j'aimerai qu'on en profite..."

Il ne savait pas très bien ce qui lui avait prit de l'inviter comme cela. Merithyn allait se demander pourquoi il volait seul, même si il aurait tôt fait de comprendre. Et qu'allait-il bien pouvoir lui dire pendant une soirée entière ? Il en paniquait déjà... Mais c'était plus fort que lui, l'idée qu'elle puisse quitter les lieux sans même qu'ils n'aient pu discuter plus encore lui était douloureuse. Tant pis... Il verrait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeVen 28 Fév 2014 - 17:10

Bien sûr que cet esprit, femme ou homme, qu'importe au final, ne partirait sans laisser une trace de l'affront qu'avait profané les dragons et dragonniers à ses yeux de supérieur. Isyndar laissa échapper un regard inquiet vers son semblable. A la fois rassurée que Roëric n'y soit pas allé, et inquiète pour ses frères et sœurs, et par extension leur liés, la petite grise chercha un appui de réconfort qui ne vint pas. Comment agir face à une peut être menace pas encore palpable ou qui ne viendra pas.

Elle prit le partit de lui envoyer une onde compatissante et rassurante. Elle veillerait sur les siens, si jamais...
Mais pour le moment, pas de menace venant d'esprit ou de dragons et encore moins d'alayens.

« -Les Baptisrels semblent en effet des être bien à part. Je n'ai pas rencontré votre presque lié mais ses confrères. Leur profond respect des éléments de la vie m'a conféré le plus grand respect et voilà pourquoi je n'ai oscillé aucune écaille quand à leur serment. »

Et pourtant, il y avait de quoi. C'était un affront et bien là son seul et unique point commun avec le dragon doré. Mais le bon d'un dragon n'est-il pas de comprendre et accepter les différences de chacuns ? Du moins, c'est comme ça qu'elle avait toujours fonctionné, même quand l'écaillé grise trouvait ça stupide : museler un dragon.

« -Les humains ont une réaction de l'immédiateté, dans la beauté des choses ou l'instant d'une action, sûrement dû à leur jeune vie. Et au vu de l’obtus caractère de son dragon d'or, je ne peux que comprendre ce jeune humain. »

Et toc. Même s'il y avait une part de vérité. Les humains semblaient toujours en perpétuel mouvement, fonçant tête baissée... quoique elle avait hérité d'un vampire qui était un peu pareil, quand il s'agissait des rares personnes en qui il tenait. Peut être le secret de l'attachement. Après tout, elle avait fait pareil pour aller le sauver lors de cette bataille.

Isyndar cligna des yeux et plongea un regard interrogateur dans celui du premier né. Il semblait étrange à la mention de son départ proche.

« -Mon dragonnier voudra au plus vite retrouver son ami et maître. Ce vampire a en effet l'art de se mettre dans les embarras jusqu'au cou en un rien de temps. Nous ne sommes pas trop de deux pour veiller sur lui. On dirait un humain impatient. »

Ou amoureux, mais bon, cela revenait un peu au même. Mais pour le moment, la dragonne de l'ombre avait mieux à penser. Un vol en tête à tête, avec un dragon. Oui, elle n'avait volé que avec Verith et ce dernier l'avait éclaté au sol. Puis rien de tel que détendre un peu ses longues ailes et laisser le vent lui chatouiller les écailles. Et ne penser à rien, et voir l'horizon et plus le carnage de la guerre. Ses yeux en avait que trop vu.

« -Je serai ravie de venir voler avec vous. Mon dernier vol avec un des nôtres fut pour venir porter secours lors de la bataille des bois sombre. J'aimerai y associer une image plus douce et paisible. »

Moins méfiante, Isyndar arriva à un peu plus se détendre, comme quand la petite grise parle avec sa sœur blanche. Tous les dragons ne sont donc pas des voyous incompréhensifs. Ouf, il y avait peut être un espoir.

« -Vous m'en direz plus sur les autres dragons que vous avez rencontré. Je n'ai pas encore eu la chance de tous les voir. »

Le soir venu, Isyndar retrouve Shaynar au même endroit de leur rencontre. De là le ciel fut témoin de leur premier rendez-vous. Simple plaisir de se sentir libre. Ils trouvèrent même une charmante colline que la lune éclairait de sa douce lumière. Shaynar lui narra le passé de sa vie auprès des vampires. Curieuse, Isyndar lui posait pleins de questions sur la vie qui aurait pu être la sienne, si Roëric avait suivit le prince. En échange, elle lui parla de sa vie auprès des humains et de la Horde. Ses loups lui manquaient.

Les jours suivant, Isyndar apporta son aide au mieux auprès des maîtres des lieux. Sa magie naturelle envers la nature renforçait les chants et magies des baptisrels. Et le soir venu, elle retrouvait le dragon sombre, pour converser sur leur rôle, le passé qu'ils avaient en commun, ou les zones d'ombres pourtant là, caché quelque part.

Un beau matin, la petite dragonne de l'ombre s'avança dans le domaine et vit au loin son nouvel ami. Elle fit un détour, avant de se rendre auprès de la mère des dragons.

« -Shaynar, le premier né, je te salue. »

La stature droite et fière, elle cligna des yeux pour glisser une notre plus sombre. Teintée de tristesse et de hâte, la dragonne lui annonça son départ proche.

« -Notre départ est annoncé dans trois lunes, si tout va pour le mieux. Nous partirons avec la mère des tempêtes. Les alayens n'ont pas épargné sa force, son endurance et sa grande résistance, mais elle recouvre ses forces et peut très bientôt reprendre route. Et notre chemin va dans la même direction, le voyage sera donc plus agréable et sûre pour nous en ces temps obscurs... Je voulais te prévenir. »

Elle hésita un temps et se lança finalement.

« -Je pensais que nous pourrions retourner voler vers cette jolie colline où nous nous sommes posés l'autre soir. Ce lieux bien loin des souffrances de la guerre et qui a eu la chance de ne pas en souffrir. Bijou étincelant dans ce monde en pleine effusion. J'ai beaucoup aimé m'y retrouver. Avec un des miens. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeDim 2 Mar 2014 - 16:28

Des instants magiques. C'est ce qu'il retiendrait des quelques heures qui avaient constituée leur premier vol ensembles. D'abord hésitants, ils n'avaient pas tardé à prendre confiance l'un en l'autre et leurs ailes s'étaient mise à battre à l'unisson tandis que leurs esprits s'effleurait avec curiosité, voir avec passion dans le cas du noir. Son dragonnier et son presque lié mis à part, c'était la première fois qu'il rencontrait un être susceptible de l'intéresser à ce point. Et le fait qu'il s'agisse d'une soeur de race ajoutait encore à l'attrait de la chose. Elle était drôle, patiente, intelligente aussi et c'était un véritable plaisir que d'échanger ses idées et sensations avec elle. Le moment de grâce s'acheva trop tôt au goût du dragon qui préféra dormir seul pour la première fois depuis bien longtemps. Merithyn s'en étonna bien sur, mais il ne serait sans doute pas long à comprendre ce qui causait un tel trouble dans l'esprit de son lié et il respecta son besoin de solitude.

Les jours suivants se révèlèrent tout aussi intéressants et agréables que celui-ci. Enfin surtout les soirées... Ils passaient en effet la journée chacun de le côté, dans une attente fébrile pour ce qui était de Shaynar, et se retrouvaient le soir pour discuter calmement et confronter leurs opinions. En quelques jours à peine, la dragonne grise en apprit plus sur Shaynar que quiconque à l'exception de Merithyn et Eliow. Elle avait gagné sa confiance sans la moindre difficulté et il se passionnait à tout instant pour ce qu'elle voulait bien lui raconter sur elle. Prétendre le contraire ne l'aurait pas avancé à grand chose, il était amoureux...

Cette constatation aurait dû l'emplir de perplexité, voir d'agacement même... Ne disait-il pas peu de temps auparavant que les dragonnes n'apportaient que des ennuis ? Voilà qui devait bien amuser Merithyn même si il avait la décence de garder ses pensées pour lui... Malgré tout Shaynar ne pouvait nier qu'il éprouvait un plaisir certain à cet état de fait. Il n'avait jamais été aussi parfaitement heureux et pour la première fois depuis son éclosion il aurait souhaité pouvoir arrêter le temps et se complaire paresseusement dans ces moments paisibles et agréables. Mais c'était sans compter sur cette sombre époque et sur les responsabilités lourdes qui pesaient sur le peuple écailleux. Les jours passaient à toute allure, et il savait que le temps mettrait bientôt un coup d'arrêt à tout ceci.

Le couperet tomba par un beau matin baigné de soleil. Il venait de passer plusieurs heures à se prélasser dans l'eau glaciale d'une calme rivière et il s'interrogeait à présent sur la suite de son programme. Merithyn était fort occupé par ses soins au prince noir, et lui-même ne pouvait pas approcher sous peine d'achever le prince maudit en question... Irait-il voler ? Il n'en avait pas très envie pour une fois, il fallait dire que voler seul perdait singulièrement en intérêt lorsqu'on s'était habitué à le faire avec Isyndar... Isyndar... Il savoura un instant la douce musicalité de ce nom dans le secret de son esprit et reprima un sursaut lorsqu'elle se matérialisa soudainement devant lui. Ben ça alors...

« -Shaynar, le premier né, je te salue. »

"Salutations écailles d'ombres. Je suis heureux de te voir" ronronna-t-il une fois remit de sa surprise.

Il était heureux qu'elle vienne ainsi à lui avant la fin de la journée pour une fois, mais un peu inquiet aussi... Le moment ne pouvait pas déjà être venu n'est-ce pas ? Elle était là depuis... Un petit moment... Il réalisa cela à cet instant et son inquiétude monta en intensité. Comment le temps avait-il pu passer si vite ? La suite confirma ses craintes et son esprit se fit tempête tandis qu'il se renfrognait :

"Je vois..."

Il avait presque grogné, mais s'était retenu juste à temps. Il ne voulait pas lui montrer à quel point son départ l'affectait, lui qui avait cru qu'elle changerait d'avis après tout ce temps passé ensembles. Il comprenait quelque part... Elle ne pouvait faire autrement que de suivre son dragonnier, mais... Si elle avait partagé ne serais-ce qu'une once de ses sentiments elle aurait hésité plus non ? Blessé et furieux de l'être, il se fit violence pour se contenir et accéder à sa demande. C'est presque sans un mot qu'ils décollèrent pour se rendre sur la colline dont elle avait parlé.

Le lieux était magnifique, épargné comme elle l'avait dit par les stigmates de la guerre. Ils se lovèrent dans l'herbe haute et chaude après y avoir atterri, dans cette même position qu'ils prenaient toujours pour discuter, mais Shaynar ne trouvait absolument rien à dire pour cette fois... Après un lent silence gêné et pesant, il exprima maladroitement :

"Je suis content que Skade vienne avec vous. Elle vous protégera..."

Sa fureur monta à nouveau en intensité dès que ces mots furent formulés par son esprit : mais quel idiot ! Venait-il de dire qu'il était heureux qu'elle parte ? Alors qu'il mourrait d'envie de se mettre à rugir jusqu'à ne plus avoir de voix ? Imbécile ! Incapable de se contenir plus longtemps, il tenta avec désespoir :

"Vous pourriez aussi rester... Un vampire n'a pas besoin de maître, d'autant plus si il passe son temps à disparaître..."

Une lueur brûlante s'alluma dans ses prunelles rubis lorsqu'il les plongea dans les yeux de la dragonne et il abandonna l'idée de la laisser partir pour épargner sa fierté. Elle lui était décidément trop précieuse pour qu'il ne tente pas tout ce qu'il pouvait, quitte à la supplier si besoin était. Il étira le cou jusqu'à ce que leur museaux se touchent presque :

"S'il te plait ?"

Devant son silence, il reprit avec hésitation :

"Moi aussi j'ai besoin de toi..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeLun 3 Mar 2014 - 20:45

En effet, avoir une dragonne millénaire à ses côtés aidait bien comme dissuasion. Mais Isyndar était surtout fière de pouvoir voler à ses côtés et qui sait en apprendre encore plus auprès de la mère dragonne. Marcher sur ses pas, dans l'espoir de devenir aussi forte, aussi douce et aussi prompt à répondre aux questions d'une nouvelle générations.
Cependant la petite grise se sentit un peu offensée, comme si elle n'allait pas s'en sortir seule. Jusqu'ici ils s'étaient bien débrouillés.

« - Nous veillerons aussi sur elle. Je suis habituée à sauver les autres et à ne pas me laisser faire par quiconque s'en prend à moi. Alayens ou dragon rouge. »

Bon certes, le derneir avait faillit lui broyer les écailles mais bon.

« -Mon lié a une dette envers son Maître et il tient à lui, à sa manière. Puis il est attachant. Et mon dragonnier est plus serein avec lui. Malgré sa manie. Je me demande si en fait il ne veut pas de nous...»

C'était à méditer, mais son lié avait avec ce vampire une bien drôle de relation, et la dragonne l'acceptait. Cela comptait aux yeux du maître des lames alors cela comptait aussi pour elle. Puis, ce petit elfe aux yeux clairs semblait être une sorte d'espoir pour les vampires. Même si Isyndar avait encore du mal à voir comment.

Couchés dans l'herbe chaude, admirant un soleil qui descendait doucement dans l'horizon lointain, Isyndar était cependant partagée entre son bien être du moment et l'envie de redéployer ses ailes sur le territoire. Mais, elle avait enfin trouvé une présence chère. Peut être était-ce cela que Roëric avait cherché auprès de Mélusine ? Un compagnon semblable. Mais même ce bien être éphémère ne pourrait pas changer ce qu'était le couple de dragonnier.

« -Je ne décide pas...je sais que mon lié partirait de toute façon... Et moi aussi.... Nous avons la bougeotte, trop longtemps dans un endroit et cela devient trop étroit pour nous. »

Oui à tout bien y réfléchir, elle aussi.
Puis elle redressa la tête, les yeux pétillants d'une idée somme toute folle, sûrement irréalisables. Cette lueur folle d'une spontanée vive éclairait ses yeux clairs. Après tout, elle devait partir. Il ne pouvait en être autrement. La vie de nomade était ainsi. Pas de domicile, le ciel pour toit et l'espace du territoire comme maison. Et avoir un vampire ne craignant ni le froid ni la pluie comme dragonnier aidait sur beaucoup de point. Oui, Isyndar aimait cette vie avec son lié, sans attache, sans aucun devoir ni attente de personne. Sauf peut être du louvoyant Maître vampirique, mais encore. Roërci le suivait, acceptait certes certaine de ses conditions, mais n'allait pas pour autant prendre l'étendard et devenir porte parole d'une guerre sûrement vaine. Après tout, du moment que le soir ils pouvaient tout deux manger en paix au clair de lune.
Peut être que Shaynar aimerait cette vie aussi. Après tout les dragons avaient quand même dans le fond de leur entrailles, dans cette mémoire qui faisait d'eux des dragons.

« -Pourquoi ne viendrais-tu pas avec nous ? Ton presque lié pourrait soigner les plaies ouvertes qui jonchent le sol de ce territoire ? Nous pourrions de nouveau voler ensemble. »

Voler à deux, libre, comme leur ancêtres. Pas sauvage car lié à deux bipèdes, mais raccrocher à rien d'autres qu'à eux. Libre de tout accroche, ne donnant leur soutient ou aide qu'à ceux qui en sont réellement digne. Elle savait que Shaynar gardait encore enfouit en lui, son passé auprès du Prince vampirique. Cette association qu'il ne pouvait pas rompre sans apporter son lot de soucis et de douleur à son premier lié. Il ne fallait pas que cela se reproduise. Ni avec ce presque lié ni avec ceux des autres dragons. Son sauveur aux cheveux argenté n'avait pas-t-il faillit mourir en se liant encore et toujours à ce même vampire de malheur, laissant dans le désarrois sa dragonne ? Et puis...

« -Nous serions ensemble. »

Elle posa le bout de son nez en douceur contre le sien dans un légère grondement apaisant. La petite écaillée caressait du bout de ses écailles la noirceur de celle du premier né.

Isyndar savait très bien que même sans la recherche de Kylian, Roëric ne serait pas disposé à rester en royaume baptirels, à chanter avec eux les louanges des Esprits et des éléments de la nature. L'agitation et le perpétuel besoin de mouvements se faisait sentir dans les membres de son lié et la petite grise... était un peu comme lui, l'envie de bouger de changer d'environnements lui titillait les écailles. Même si depuis quelques jours, un dragon foncé lui donnait l'envie de rester sur la colline.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeDim 9 Mar 2014 - 18:31

Il l'avait offensée en prétendant qu'elle avait besoin de protection, il ne pouvait pas dire qu'il ne comprenait pas puisqu'il se serait sans doute vexé lui même... Mais ce n'était pas faux non ? Voler aux côtés d'une millénaire était quand même une sacrée sécurité ! Même si Shaynar aurait préféré la protéger lui-même... Enfin, mieux valait ne pas le lui dire, là elle se serait vraiment vexée pour le coup...

Il écouta ses explications, toujours aussi renfrogné. Il comprenait les raisons bien sur, mais il avait du mal à tolérer que des priorités bipèdes puissent passer devant les désirs des dragons. Surtout les siens ! Son ton mental se fit coléreux lorsqu'il interrogea :

"Il partirait sans toi ? Sottise. Un dragonnier ne peut quitter son dragon."

Pas sans se rendre terriblement malade, et pire encore pour le dragon en question... Mais il avait sa réponse, Isyndar partirait quoi qu'il puisse dire, elle le lui faisait clairement comprendre et tout ceci le blessait profondément. Il hésita un instant à s'envoler, à la planter là sans autre forme de procès pour aller lécher ses blessures quelque part comme un ours grognon, mais l'idée qu'elle puisse partir sans même lui dire au revoir le rendait fou. Un silence orageux tomba entre eux, mais elle ne semblait pas s'apercevoir de la détresse du dragon noir. Elle... Réfléchissait ? A quoi donc ? La réponse vint très vite :

« -Pourquoi ne viendrais-tu pas avec nous ? Ton presque lié pourrait soigner les plaies ouvertes qui jonchent le sol de ce territoire ? Nous pourrions de nouveau voler ensemble. »

La proposition le laissa pantois, et quelque peu méfiant. Disait-elle cela pour le calmer ? Les mots suivant furent presque une caresse, et le dragon sentit son coeur s'accélérer lorsque leurs nez se touchèrent, il loucha vers elle, incertain :

"Tu... C'est vrai ? Tu voudrais de moi à tes côtés ? Tu ne pars pas pour me fuir ?"

Il craignait qu'elle ne lui ai dit cela que pour lui faire plaisir, mais il n'y avait pas trace de mensonge dans son regard confiant. Il ronronna sans pouvoir s'en empêcher lorsque leurs écailles frottèrent l'une contre l'autre et le doux bruit de leurs deux respirations se mêla. Il n'était pas certain de pouvoir accepter une telle offre, mais le fait qu'elle la lui ai faite lui était très précieux. Il répondit donc avec douceur :

"Je ne sais pas Isyndar, Merithyn et moi avons des projets nous aussi... J'espère que nous voyagerons dans la même direction, mais je ne peux pas te le promettre. Par contre, je peux te promettre une chose..."

Leurs têtes se touchèrent lorsqu'il frottèrent plus encore leurs museaux l'un contre l'autre et sa voix mentale se fit plus câline :

"Je ne t'oublierai pas une seule seconde si nous devons nous séparer, que ce soit pour longtemps ou non. J'en serais incapable de toutes façons... Tu es l'autre morceau qui manquait encore à mon âme."

L'aveux résonna dans leur tête à tous les deux, et il plongea son regard dans le sien avec assurance. Il sentait l'attirance qu'elle ressentait pour lui à présent, elle était sienne aussi véritablement que le ciel leur appartenait à tous deux. Son sang bouillonna lorsque leurs esprits se mêlèrent plus profondément encore et il cessa de ronronner pour se faire plus sérieux encore, entièrement concentré sur elle :

"Veux-tu de moi à tes côtés Isyndar, la dragonne d'Ombre ? Veux-tu de moi comme compagnon de vie ?"

Il l'observait avec espoir, pas du tout prêt à encaisser la moindre rebuffade. Elle accepterait, il fallait qu'elle accepte. Sinon.. Il ne savait pas ce qu'il ferait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitimeMar 11 Mar 2014 - 21:52

Non, son lié ne partirait pas sans elle. Quoique il l'avait déjà fait... Quand elle était jeune, vulnérable, une vraie torture. Pour elle, lui aussi, elle l'avait sentie à leur retrouvailles. Bébé, ce vide en elle n'avait cessé de la quitter depuis son retour. Même si elle gardait au fond d'elle une part, ancré une douleur jamais tut. Pour le moment. Car là cette douleur semblait s'effacer petit à petit. Du moins, elle ne la sentait pas. Shaynar semblait apaiser cette part d'elle inquiète d'un abandon. Ses parents, son lié, lui le ferait-il aussi ?

C'est pourquoi elle fut bien surprise de sa demande. Fuir ? Le fuir. Mais pourquoi ? Elle n'avait aucune raison. Bien au contraire. La petite grise avait depuis longtemps eu envie de rencontrer les siens, une joie, un espoir, une curiosité, un échec... Un veut sa mort, l'autre celle de son lié. Elle avait un sœur blanche, puis Shaynar était arrivé. Bousculant de nouvelles questions, de nouveaux horizons. Mais surtout au apaisement total. Alors...

« -Pourquoi partira-je pour te fuir ? »

Non, les raisons étaient toutes simples. Juste des devoirs, des promesses, et la dragonne n'avait qu'une parole, et un dragonnier. Le sien, celui qu'elle devait protéger, prendre soin, surveiller.

« -Je te l'ai dit, mon lié a des obligations, et il est de mon devoir de veiller sur lui. »

Isyndar continue d'appuyer ses écailles sombres contre celle du premier né, lui insufflant avec douceur ce qu'elle ressentait pour lui.

« -Puis-je ne fuirai pas un des miens, avec qui j'ai enfin trouver paix et réconfort. »

Elle lui glissa aussi sa compréhension qu'il ne puisse la suivre, qu'elle ne lui en voulait pas. Ils étaient tous deux dans le même cas. Mais que cela ne devait pas empêcher ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre.

« -Je peux comprendre, tout comme le mien ton lié a aussi des devoirs. Qui sait le Dracos nous guidera peut être sur les mêmes routes. Mais je sais que nous nous reverrons Shaynar. »

Après tout son lié ne cherchait qu'à retrouver son maître et l'aider dans son entreprise gigantesque d'adoucir son peuple. Et le presque lié de Shaynar semblait être un prompt chanteur de la paix.

« -Je ne t'oublierai pas non plus. Tu m'accompagneras où que je sois. Je laisse auprès de toi une partie de mon cœur et de mon esprit. Tu es celui qui m'a redonné foi en notre race... »

Tout en ronronnant, elle glissa une douce onde de son esprit vers le dragon noir. Se dévoiler n'était pas des plus faciles, elle en avait eut la preuve et s'était bien dit de ne plus se laisser prendre à ce genre de chose face les siens. Mais Shaynar avait la tendresse si maladroite, touchante mais surtout sincère de son âme qu'elle ne pouvait répondre qu'en vibrant de la même façon que lui.
Elle redressa sa tête quittant les écailles chaudes de son museau. Ses yeux doux clignèrent un instant avant de mêler son esprit au sien dans une étrange profusion de sentiments.

« -Bien sûr, bien sûr que je veux auprès de moi, un tel compagnon que toi... Le ciel sans toi à mes côtés me paraîtrait bien fade et vide, alors que quand nous sommes tous deux, je le trouve fascinant et merveilleux. »

Il était bien inutile d'en dire plus. Ces quelques jours passés ensemble avaient permis à la petite dragonne de l'ombre de comprendre qu'elle éprouvait bien plus qu'une sincère sympathie pour le dragon noir, de la même façon que Silarae. Non, là ça allait au delà. Il devenait de plus en plus une partie d'elle. Un élément qui fournirait un tout et qui fermait un cercle interrompu. Plongés dans l'effusion de leur sentiment, Shaynar et Isyndar accordaient sur le même rythme leur souffle qui s'entremêlait de plus en plus, leur cœur qui battait au même tempo. Isyndar lui offrit son esprit en gage de sa volonté de le voir partager sa route, bien plus que pour un simple vol. Leur vie se suivrait maintenant et bientôt plus que jamais. Avenir d'un monde magique en ébullition, en proie aux doutes et aux querelles, dont ils seront demain porte parole et espoir d'un renouveau.
La lune comme seul témoin de leur amour mutuel et du futur d'Armanda, noir et grise unissant l'espoir d'une vie. Lui le premier né, vif comme le feu qui brûlait en lui, elle la dragonne de l'ombre, discrète.

Au matin du départ en quête de retrouver un vampire habitué à se cacher dans tout un territoire vaste et en guerre, Isyndar se rendit vers le domaine du Maitre chanteur, pour y trouver Shaynar et lui dire un ultime au revoir. Les trois derniers jours étaient passés bien vite et ils ne s'étaient pour ainsi dire quasiment pas quitter, suscitant même des remarques de son lié. Il pouvait parler lui.
Ces bipèdes. La démarche silencieux et aérienne propre à la petite grise se fondait dans le vent qui se mit à souffler. Un signe qu'il était grand temps de partir. Le vent chassait les mauvais souvenirs de la guerre et avec un peu de chance il chasserait la tristesse de la dragonne. Celle-ci s'était logée et grandissait de plus en plus au fil des jours. Mais l'importance de ce petit être aux yeux de son lié et de la mère dragonne ne devait en rien changer son voyage. Et puis, ils se retrouveraient, elle le savait. Aussi vaste que pouvait être le ciel, il y aurait toujours un lieu où ils se retrouveraient.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Un gars, une fille [Shaynar] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» [TERMINE] J'ai déjà vu cette tête... [PV]
» /!\ A ton tour, petite fille... fufufufufu...[PV Jena]
» La fille de Jean Zay se dit écoeurée...
» La fille de la Forêt de Jade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-