Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Icon_minitimeDim 9 Fév 2014 - 14:55

Merveilleux, voilà ce qui pouvait amplement définir le Royaume Sylvestre, mais encore plus le domaine Baptistral sur lequel régnait une atmosphère plus importante depuis quelques temps. Peut-être était-ce dû à l'invitation qu'avait fait parvenir le Baptistrel Merithyn dans le but de rassembler toutes les délégations en un seul même lieu, cette nouvelle n'avait pas vraiment enchanté une partie du peuple Elfique ou du moins de l'armée qui encaissait avec difficulté que leur terre soit foulée par ceux qu'ils s'obstinent à chasser de jour durant de nombreuses décennies. Mais la décision du Baptistrel était telle que personne n'avait vraiment son mot à dire, d'autant plus que cette réunion était pour la bonne cause, il fallait le voir comme ça plutôt que comme une provocation ouverte, du haut de sa sagesse l'Elfe n'avait certainement pas agit sans avoir envisagé le pire comme le meilleur afin de préserver l'équilibre sur Armanda.

Alayien, ce nom sonnait douloureusement dans la tête de certains Elfes ayant déjà eu vent des premières péripéties ayant eu lieu sur les terres humaines, dans un moment comme celui-ci Naaman était content que son territoire soit en quelque sorte préservé le tout en sachant que cela ne durerait qu'un temps, mais il fallait voir le bon côté des choses, les délégations Humaine et Vampire devraient pouvoir parvenir ici sans trop de difficultés à condition de bien s'y prendre. Il ne remettait pas en doute la capacité stratégique des humains qui pourraient trouver divers moyens d'arriver jusqu'ici, ni même celle du peuple nocturne qui comme son nom l'indique voyagerait sans nul doute de nuit se fondant dans les ombres comme ils ont l'habitude de faire pour s'abattre froidement voir lâchement sur leur cible. Soit ! Il faudrait patienter, mais surtout garder l'oeil ouvert un bon moment, car le moment fatidique approchait à grand pas et l'arrivée de l'un des peuples et ses représentants ne devrait plus tarder.

Naaman était à la tête d'une unité mobile, infanterie légère capable de se déplacer rapidement sur de longues distances pour plus d'efficacité, son escouade comptait une vingtaine de soldats tout plus dignes de confiance les uns que les autres. Ces derniers effectuaient des rondes depuis plusieurs heures attendant calmement que l'aube se lève afin d'avoir une meilleure vision des environs, la nuit n'aidant pas vraiment ce peuple il était parfois compliqué de parer à toutes menaces pendant que tout le monde dort, aux aguets, une poignée de soldats commençaient à s'agiter un peu plus loin émettant d'infime sifflement comme pour donner l'alerte. Calmement adossé à un arbre, le Capitaine Ghanen redressa la tête lentement tout en décroisant les bras, quittant son tronc il porta son attention sur les siens un peu plus loin. Quant à l'écho des sifflements il se dissipa sous la douce brise qui venait de pointer le bout de son nez remuant lentement les habits de l'Elfe qui ferma les yeux durant quelques secondes profitant de cette brise rafraîchissante après une longue nuit à monter la garde.

« Capitaine Ghanen, il semblerait que la délégation Vampire soit arrivée durant la nuit... »

Et bien, l'effet de surprise fut total pour le Capitaine qui comme à son habitude ne laissa rien paraître, mais n'en pensait pas moins. A quoi bon monter la garde de nuit s'ils n'étaient même pas capable d'apercevoir l'arrivée d'un petit groupe de Vampire, il faudrait peut-être mettre cela sur la tension ambiante ou peut-être bien la peur de voir arriver autre chose que des humains ou des vampires, car même s'il ne disait rien à ce propos, l'arrivée de l'envahisseur était une supposition qu'il gardait dans un coin de sa tête, pensant aux nombreuses pertes que cela pourrait engendrer... Reprenant ses esprits rapidement, il ordonna le rassemblement de l'unité mobile d'un geste de la main, puis indiqua à une partie de l'escouade de rester sur place afin de guetter l'arrivée des humains.

« Très bien, je suppose que nous allons devoir y aller. Mettons nous en route et allons voir ce qu'il en est. »

Aussitôt dit, aussitôt fait, le Capitaine et ses soldats se mirent en route rapidement afin de partir à la rencontre de la délégation Vampirique qui s'était établie dans le domaine Baptistral. Une odeur infecte vint alors attaquer les narines de Naaman qui esquissa une légère grimace, après tout à quoi s'attendait-il ? Une odeur de sang se remplace difficilement par la douce et agréable odeur de la rosée du matin... Un vampire reste un vampire même lors de ces déplacements, cette odeur putride suivait ces êtres constamment autant dire qu'il ne valait mieux pas avoir l'odorat sensible, sinon les nausées risqueraient d'être plus violente les unes que les autres. Une fois sur place il put constater avec joie ou presque, disons quelques choses comme ça qu'il n'y avait pas eu de réel incident durant le voyage du moins en apparence, après tout des vampires faisant une pause ça ne se voit pas tous les jours. Lentement, les yeux clairs de Naaman se posèrent sur chacun des vampires présents, certains étaient il faut le dire plus imposant voir... Glaciale qu'autre chose, tandis que d'autres paraissaient tout de même un peu plus avenant... Amusant pour un vampire. Circulant dans les rangs lentement, observant les visages présents afin de tenter d'en apercevoir un qui pourrait lui paraître familier, une ancienne proie peut-être ? Ou l'un de ses vampires réputés pour semer le chaos chez les humains...

Soudain il s'arrêta, ignorant même la présence des vampires autour de lui, pour reporter son attention sur deux créatures qui méritaient certainement plus toute son attention que les autres deux Dragons, s'il y avait bien une chose que Naaman trouvait aussi merveilleux que sa propre contrée c'était bien les Dragons qui sans eux le peuple Elfique ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui...

« Amusant, il est difficile de croire que ces êtres sont capables de s'acoquiner avec des créatures aussi magistrales. Il semblerait que certains d'entre eux sont encore capables de faire preuve de bon sens. »

« Il semblerait mon Capitaine. » appuya l'un des Elfes présent à ses côtés.

Et alors qu'il redressa la tête il percuta sans le vouloir un inconnu ou une inconnue difficile à dire avec cette énorme tignasse rousse qu'il apercevait en premier lieu, avant même de baisser la tête pour voir à qui il avait affaire l'Elfe prit la parole :

« Toutes mes excuses... Je ne vous avais pas... » Puis il s'arrêta lorsqu'il baissa la tête pour enfin s'apercevoir qu'il venait de percuter l'un des vampires de la délégation espérant qu'il ne venait pas de rentrer dans quelqu'un « d'important » ce qui pourrait entacher le débat ultérieurement. « vue.. » Finit-il tout de même par politesse. Et voilà que tout commençait bien pour lui, après avoir raté l'arrivée de la délégation Vampirique, voilà qu'il percutait l'un d'eux... Stoïque, il croisa les bras tout en réalisant un mouvement de recul afin d'apercevoir entièrement son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Kedrildan Maralawë
Kedrildan Maralawë
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Left_bar_bleue5/10Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 5

Maitre de la Caste

Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Icon_minitimeMar 11 Fév 2014 - 13:39

La cavalcade avait été longue et éprouvante : cela faisait des jours qu'ils n'avaient pas pu manger, le pire était sûrement les jeunes qui n'étaient pas encore vraiment habitué à de longues périodes de diètes et l'odeur du vieil elfe n'arrangeait rien puisqu'on ne devait pas le blesser et que Kedrildan veillait à sa sécurité. Sans compter que les Alayens leur avait mis le grappin dessus, enfin une de leurs patrouilles... Rah ces ennemis, quelles plaies ! Envahissant et extrémistes, il détruisait tout sur leurs passages mais ils étaient surtout extrêmement virulent, encore pire qu'une nuée de criquet sur les cultures des humains.

Mais au moins ils avaient finit par arriver à bon port... Avec dégoût, il dut se dépouiller de ses armes sous le léger sourire amusé de son maître, Achroma : Kedrildan pensait régulièrement que ses manières enfantines et ses fausses bouderies devaient le distraire et le faire rire. Le blond était sa famille et il était toujours heureux de réussir à le tirer de ses pensées mélancoliques quand il y arrivait... Ça avait au moins le don de décrisper alors qu'il se sentait si nu sans ses armes que les baptistrels avaient prit avec eux pour qu'il y ait moins de tentation à céder aux tensions entre les divers clans. Ce ne sera vraiment pas de tout repos ces négociations...

Le roux laissa donc ses armes et rendit par la même occasion son prisonnier qu'il avait espéré lié à lui mais bon il n'avait pas eu assez de temps... Bah il aurait tout de même l'occasion de le revoir vu qu'ils étaient tous coincé ici à présent, sait-on jamais. C'est donc puant la feuille de salade et les crocs dévoilés par la faim que Kedrildan s'écarta des autres pour retourner auprès de sa dragonne qui pestait de tout son saoul dans leur lien, lui collant une de ces migraines entre les deux oreilles, tout simplement ignoble.

« Assez Trissi ! La paix ! Moi aussi j'ai faim et moi aussi je trouve l'odeur insupportable ! Mais pour l'instant il faut faire avec ma grande, c'est clair ?! »

Kedrildan se mit à grogner, se massant les tempes alors que sa moitié se mit à grogner de plus belle, se hérissant de plus belle alors que son compagnon avait l'audace de lui parler sur ce ton, elle, la plus belle et puissante de toutes les dragonnes ! Ah la barbe... Reniflant dédaigneusement alors que son blond partit avec les autres, le roux se dirigea vers sa monture avant de grogner et feuler alors qu'on le bouscula fusillant l'importun du regard et déjà prêt à en découvre : entre la faim et une saurienne criarde, il n'en pouvait plus !

« Tiens tiens tiens... Une feuille de salade parlante... Et aux bonnes manières... Je serais presque impressionné... Mais à moins de vouloir te jeter amoureusement sous mes crocs pour me servir de dîner parce que je suis tout à fait ton type de vampire, je te conseille ardemment de partir hors de mon chemin... Vermine des sous-bois... »

Le roux se mit à gronder, ses crocs bien à découvert pour l'impressionner et espérer le chasser, rien que la perspective de lui faire peur serait magistrale pour égayer un tant soit peu cette nuit qui s'étiolait peu à peu pour laisser place au soleil qui ne tarderait pas à tout baigner dans ses rayons d'or et d'ocre. Ah ça, il n'était pas impatient à vrai dire, loin de là... Il voulait même qu'une chose c'est boire une gorge bien fraîche et palpitante sur la langue avant de faire un long somme non loin de son maître pour attaquer une nuit en pleine forme.

« Alors, tu t'écartes ou je te viole la gorge... L'elfe... »

Kedrildan ? De très mauvaise humeur ? Oh si peu...

---

{hrp: on m'a dit de prendre soin du nouveau, de pas lui faire peur, alors surtout n'ai pas peur d'accord?  ops }



***
♥️ Histoire et Vie de Kedrildan Maralawë ♥️
♫ Thème de Kedrildan ♫ Moment avec Trissi ♫ La folie de Kedrildan ♫
=> Galerie graphique et Galerie littéraire <=
---
☼ Quand Kedrildan parle -> color=#318CE7 ☼
☼ Quand Kedrildan pense -> color=blue et i ☼
---
Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Achro_11

Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Icon_minitimeMar 11 Fév 2014 - 14:53

[Hrp : Trop aimable Very Happy ! Merci de tenter de me préserver.. Razz. J'espère que ça ira... J'ai un peu beaucoup répondu au feeling...]

Quand Naaman s'aperçut qu'il venait de percuter un Vampire, il ne mit pas longtemps à se rendre compte que les choses allaient rapidement s'envenimer pour peu qu'il soit tombé sur le plus casse-coup de la bande pour ne pas dire le plus chiant de tous, il aurait tout gagné. Pour l'heure les excuses étaient plus que la bienvenue, espérant par la même occasion que ce faux pas ne soit pas la cause d'une quelconque réprimande de la part des siens, même si au final il se moquait bien des répercutions il n'y était pour rien si les modèles réduits étaient autorisés à circuler partout dans le Domaine Baptistral. Tout d'abord, il y eut un grognement qui précéda un feulement lorsque le choc eut lieu, l'espace d'un instant Naaman se dit que cela aurait pu être pire et que l'étranger ce mette à hurler tel une femme prit de court... En parlant de ça... Il dévisagea brièvement le Vampire, un homme ou du moins ce qu'il en restait, l'odeur gênante et le teint pâle ne manqua pas de lui rappeler qu'il n'avait affaire qu'à une simple erreur de la nature. Comprenant rapidement que la réaction de ce dernier serait démesurée, l'Elfe prit une grande inspiration et tenta de se contenir face à l'élan de mauvaise humeur qui n'allait pas tarder à s'abattre sur lui.

« ... » Silencieux il préféra attendre la fin de cette démonstration verbale pour répondre.

Une feuille de salade parlante ? Amusante comparaison, comme-ci cette dernière n'était pas habituelle chez les autres peuples. Quant à la politesse... Il est vrai que ces créatures tout comme une poignée d'humains ont certainement dû en oublier tout le sens depuis bien longtemps, mais comment leur en vouloir... De nos jours les bonnes manières se perdent et le respect des anciens n'est plus, une valeur importante aux yeux de Naaman qui en dehors de son comportement abusif tente au mieux de maintenir autour de lui. Bras croisés, l'Elfe observait calmement son interlocuteur qui en tant que vampire pourrait très vite déceler la sérénité de celui qui pourrait ou aurait pu servir de « dîner ». Une fois qu'il eut fini de beugler, le rouquin laissa apparaître ses crocs fièrement probablement dans le but d'intimider Naaman et abréger cette conversation qui sans cette fichu trêve aurait sans nulle doute tournée court rapidement pour l'un ou l'autre.

« Et bien... Qu'ajouter à cela ? Si ce n'est qu'il est rare de rencontrer un légume d'aussi mauvaise humeur que to... Hum, vous. » Dit-il en faisant référence à la couleur carotte que portait le vampire en guise de chevelure. « J'espère que cela ne s'applique pas à tous les tiens ici présents. »

Passant rapidement à autre chose ne préférant pas vraiment prolonger cette joute verbale, il prit tout de même la peine de tenter de calmer les choses en voyant qu'autour d'eux les regards commencèrent à se tourner lentement dans leur direction. Et dire que Naaman aimait se distinguer des autres, il n'aurait pas pu faire mieux pour le coup, peut-être penserait-il un jour à remercier ce Vampire. Essayant de reprendre à zéro la conversation, l'Elfe salua le plus respectueusement son interlocuteur tout en gardant un calme déconcertant malgré la situation.

« Je suis Naaman Ghanen, Capitaine de l'Unité mobile de l'Armée Elfique je vous pris une nouvelle fois de pardonner ce petit différent, je n'ai pas pour habitude de croiser des « êtres » aussi petit... Et aimable. » Se redressant doucement, il s'arrêta à hauteur du vampire tout en gardant les yeux sur celui-ci : « Allez-y, si cela peut excuser mon geste je suis « prêt » à en payer le prix. » Ajouta-t-il en sachant pertinemment que le sang Elfique coulant dans ses veines étaient infectes pour les Vampires et surtout peu nutritif, il ne suffirait même pas à étancher sa soif quelques minutes. Puis les risques que Naaman se transforme étaient nuls alors autant en profiter, bien que son comportement était un peu trop digne d'un Elfe... Probablement trop hautain et provocateur, mais à quoi bon ? Il ne changerait pas et cela même en présence du Seigneur Vampire lui-même.

Sentant que la situation devenait un peu tendu, le Soldat qui accompagnait Naaman prit congé rapidement sans même prendre la peine de demander le consentement de son Supérieur bien trop occupé avec cette chose lui faisant face crocs dévoilés au grand jour qui se levait lentement. En parlant de ses crocs, Naaman aurait bien aimé le tout aimablement lui en abîmer un ou deux, la tentation était terriblement forte surtout dans ces circonstances, mais les actes de violence et les armes étant proscrits en ce jour il faudrait remettre cela à plus tard. Rancunier et d'une grande patience, l'Elfe ne manquerait pas une occasion de faire payer cette offense au petit Rouquin le moment venu. Manipulant d'une main sa chevalière, Naaman tentait de dissimuler son impatience d'en découdre avec le Vampire, peu importe que cela se voit ou non, jouer avec sa bague avait souvent pour effet de l'apaiser le ramenant « aux sources. »

« Et la caro... Et à qui ai-je l'honneur ? J'ai cru voir que son aimable personne côtoyait un Dragon... Il me vient une question peut-être déplacée, mais l'insolence récurrente dont vous semblez faire preuve vous habite-elle constamment même en sa présence ? » Naaman tentait au mieux de changer de sujet pour éviter de faire déraper un peu plus les choses avec Poils de Carotte.
Revenir en haut Aller en bas
Kedrildan Maralawë
Kedrildan Maralawë
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Left_bar_bleue5/10Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 5

Maitre de la Caste

Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Icon_minitimeVen 14 Fév 2014 - 13:03

En même temps il ne fallait tout de même pas s'attendre à ce que le vampire en question se retourne, enroule ses bras musclés autour de ses hanches, les presse étroitement bassin contre basse pour le renverser en arrière et l'embrasse fougueusement comme s'il n'y avait pas de lendemain, comme deux vieux amants se retrouvant... Enfin on n'était tout de même pas dans un rêve voyons ! Alors effectivement, un elfe qui bouscule un vampire mal luné et affamé, forcément ça fait des étincelles, voire même deux ou trois brasiers pour peu que l'un des deux parties, ou les deux parties soyons fous, était assez survolté soit bien motivé.

Ce fut donc en grognant tout en le fusillant du regard que le roux, les crocs bien en avant, vitupéra contre l'impudent elfe qui venait de le bousculer, grognant des imprécations aussi délicates qu'il pouvait bien qu'il n'avait aucune motivation de se montrer « poli », si tant est que ses propos pouvaient être considérés comme polis bien évidemment. Et à sa plus grande surprise, mais surtout déception hein fallait pas pousser grand-mère dans les orties non plus, la branche de céleri vivante ne réagit qu'à peine, vaguement impressionné par l'élan rageur du roux. C'était à peine s'il avait vaguement haussé un sourcil en le regardant tellement il semblait stoïque...

Pour un peu il en bouderait tiens.

… P-pardon ?! Non mais il venait de l'insulter là non ! Non mais pour qui il se prenait ! Hou il allait en faire de la pâtée de dragon ! Et Trissi qui se moquait de lui dans sa tête ! Argh il y en a marre ! Ça allait péter des bulles, c'est Ked qui l'assurait ! Empoignant vivement le col de son haut, le vampire le tira brutalement contre lui, son haleine remontant jusqu'aux narines délicates de l'elfe alors qu'à peine quelques millimètres séparaient la peau d'apparence tendre de ce végétarien de la férocité du mort vivant.

« Je n'aime pas comment tu t'adresses à moi, Elfe... Tu es beaucoup trop pédant et arrogant à mon goût... Tu mériterais une bonne leçon si ce fichu serment ne m'obligeait pas à être sage... »

Ce n'était même pas des excuses que la noiraude lui faisait en plus ! Il y avait trop de hauteur et de mépris dans ces paroles pour vraiment les prendre au sérieux. La tentation de le saigner pour lui apprendre les bonnes manières était tellement attirante... Bon ce serait un peu comme mettre le feu aux poudres, décevoir son maître et mettre au bûcher les négociations si importantes à cause des Alayens, mais qu'est-ce qu'il se sentirait mieux par Dracos tout puissant ! On se détend Ked, on se détend... Pas taper... Hou que c'était dur... De mauvaise grâce, le vampire grogna en le libérant et le repoussa sans douceur en réajustant les plis de sa tenue comme s'il n'était qu'une poussière insignifiante, ce qu'il était de toute manière puisque c'était un elfe : il n'allait pas chercher loin pour se justifier, il n'y avait pas besoin.

« Tu n'as heureusement, et à mon plus grand soulagement, pas l'insigne honneur de connaître mon identité aussi je ne te dirais pas comment je m'appelle, ça ne te regarde pas.

Si en plus il croyait qu'il allait faire gentiment ami-ami avec lui il se fourrait le doigt dans l’œil et ce, jusqu'au coude ! Mais sous couvert d'une obséquieuse manière, cette espèce de truc le singeait et se moquait de lui ? Non mais il allait finir par faire un carnage hein, tout simplement ! Non mais de qui venait cette idée fumante de réunir elfe-vampire-humain dans un seul lieu ? Ce n'était plus de l'optimisme à ce tarif-là mais de l'inconscience voire de la stupidité ! Il était clair qu'aussitôt le serment levé il y aurait des morts !

« Elle se plaît avec mon insolence, elle n'est d'ailleurs guère mieux puisque nous nous complétons parfaitement. M'enfin, ça ne sert à rien que je cherche à t'expliquer notre lien : tu n'es qu'un elfe puant et sans une once de jugeote alors ce ne serait que peine perdu que de t'expliquer l'intelligence vu que tu n'en as pas. Et il semblerait que tu ne lui plais guère par contre : l'odeur de la végétation je suppose, ça doit lui soulever le cœur... Peut-être qu'après un bon bain elle acceptera de te croquer entre deux bœufs pour atténuer le goût rance de ta viande, m'enfin si tu arrives à être digne ce que je doute fort. Sauf si elle décide de te manger parce que tu l'agaces trop... Ça par contre, je serais content de voir alors qu'elle te démembrerait avec soin sous le trop plein d'exaspération que tu engendras en nous, la fougère. »



***
♥️ Histoire et Vie de Kedrildan Maralawë ♥️
♫ Thème de Kedrildan ♫ Moment avec Trissi ♫ La folie de Kedrildan ♫
=> Galerie graphique et Galerie littéraire <=
---
☼ Quand Kedrildan parle -> color=#318CE7 ☼
☼ Quand Kedrildan pense -> color=blue et i ☼
---
Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Achro_11

Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Lorsque le jour et la nuit ne font plus qu'un... Ou presque. [Pv Kedrildan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le jour et la nuit ...
» La nuit, tous les chats sont gris ... ou presque ! [PV : Warren]
» La Nuit me rappelle ce jour .... |Avec Constelation d'Hiver |
» après la nuit, avant le jour et à travers les roselières + skydan
» Vous préférer jouer la nuit ou le Jour ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-