Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Les Vampires Jeu 30 Jan 2014 - 18:55

En travaux

En attendant les infos sont ici


Peuple vampirique

1) Histoire
2) Territoire, politique, organisation et coutumes
3) langage et coutumes
4) Compétences, points forts/faibles
5) Livre de magie (topic à part)


Salut à toi http://armanda.forumactif.org/profile.forum?mode=viewprofile&u=-1Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.


Dernière édition par Lorenz Wintel le Dim 16 Fév 2014 - 15:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Les Vampires Mar 4 Fév 2014 - 14:09


L'histoire des Vampires


Les vampire sont arrivés sur Armanda en même temps que les Elfes, ce qui est logique si on considère que leur race est apparue sur le continent Sylvaniel (ancienne terre des elfes) et qu'ils ne connaissaient donc absolument pas les humains.

Une malédiction des Esprits


Le tout premier être à se retrouver transformé en vampire était un jeune elfe au caractère ombrageux, répondant au nom d'Enalfir, et qui vivait en Sylvaniel avec plus d'un milliard d'autres représentants de son puissant peuple.
Le nom de famille d'Enalfir n'est pas connu, les elfes ayant veillé à ce qu'il soit totalement oublié et ont même utilisé la magie afin qu'il devienne imprononçable, et qu'il ne puisse pas non plus être écrit. Pourquoi un tel acharnement ? Simplement parce qu'Enalfir fut à l'origine de l'embrasement de la forêt de son peuple et de la mort d'un nombre incalculable d'elfes, y compris son propre père d'ailleurs.
Tout ceci n'était pas sans raison, mais on ne pouvait en toute justice fermer les yeux sur ses actes. Il fut exilé du royaume Elfique et condamné à l'oubli.
C'était son compter sur le reste de sa famille qui ne pouvait supporter une telle déchéance. Il fut ramené discrètement à l'intérieur des frontières de son peuple, sans doute ses soutiens espéraient-ils convaincre le conseil et la famille royale d'un peu de clémence avec le temps. Mais Enalfir était loin de toutes ces considérations...

La nuit même de son retour, il s'empara d'un poignard et se glissa auprès des trois seuls enfants de ce peuple si peu fécond. Il eut le temps de les éliminer et de tuer l'une des mères avant qu'un sort mortel ne l'arrête et ne le délivre enfin de sa folie. Mais le mal était fait...

Incapables de fermer les yeux devant une telle atrocité, les Esprits s'en mêlèrent et jetèrent une terrible malédiction sur cet être afin qu'il ne puisse plus jamais trouver le repos. Savaient-ils qu'ils venaient de créer une nouvelle race de cette façon ? Sans doute pas... Mais le premier vampire était né. Il mordit plusieurs elfes déstabilisés par sa résurrection, avant de s'enfuir avec quelques unes de ses créations. Le peuple de Sylvaniel ne mesurant pas encore tout à fait le danger que ces êtres représentaient ne réagit que trop tard. L'épidémie vampirique était en marche et causerait leur perte..

Les Elfes durent quitter leur terre bien aimée et ce ne fut pas sans larmes. Néanmoins ils posèrent le pied avec espoir sur Armanda, espérant pouvoir recommencer à zéro. Ils ignoraient encore que leur ennemi assoiffé avait voyagé avec eux dans les cales de leurs bateaux... L'instinct de survie et d'adaptation des vampires était déjà bien développé et il fit merveille sur Armanda puisqu'ils y firent leur trou sans trop de difficulté malgré la résistance acharnée des elfes.

Ils chassèrent et guerroyèrent avec constance pendant des siècles, prenant l'avantage la nuit et se cachant le jour. Ils avaient découvert un monde souterrain très adapté à leur mode de vie et dont l'entrée principale se trouvait proche du lac noir. Toutefois ils aimaient trop la vie en plein air et la douceur de la lune pour y renoncer tout à fait, les souterrains demeuraient simplement un refuge et une zone de repos temporaire où les elfes ne pouvaient les atteindre. Cela aurait pu durer ainsi, sans l'arrivée des hommes qui s'allièrent aux elfes contre eux et qui les forcèrent à se cacher pour de bon dans ces souterrains. Le long exil des vampires commençait...

Cette période, et celle qui la précède, est très sombre pour le peuple vampirique. Vaincus par ceux qui n'étaient à leurs yeux que des proies, ils ne pouvaient que plier sous peine de disparaître tout à fait. C'était difficile à accepter pour leur peuple si fier, et ils n'étaient pas non plus faits pour s'entasser dans des espaces restreints. Les souterrains faillirent signer leur perte, tant ils s'éliminèrent entre eux pour des broutilles plus ou moins importantes. Conscients du danger, ils évitèrent tout de même l'éradication totale et ne laissèrent pas les quelques humains et elfes inconscients leur causer grand mal dans ce labyrinthe obscur qui les protégeaient si bien. Ils patientèrent...

Plusieurs princes s'essayèrent à rassembler leur peuple afin de lui faire regagner la force et la cohésion nécessaire pour regagner la surface. Un seul y parvint, et ce n'est qu'en 1750 que Lorenz Wintel s'assura suffisamment de son contrôle sur son peuple pour s'engager dans une nouvelle guerre contre leurs ennemis séculaires. Les humains et les elfes ne le verraient pas d'un bon oeil, mais les vampires quittaient les souterrains...




Salut à toi http://armanda.forumactif.org/profile.forum?mode=viewprofile&u=-1Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.


Dernière édition par Lorenz Wintel le Sam 1 Mar 2014 - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Les Vampires Dim 16 Fév 2014 - 15:03


Territoire, Politique et Organisation


Solitaires par nature, les vampires ne sont pas faits pour vivre ensemble. Leur instinct territorial est trop fort pour leur permettre de s'entendre et la plupart d'entre eux adoptent instinctivement une existence nomade lorsqu'on leur en laisse le choix. Ils possèdent néanmoins un royaume, un lieu qui leur ressemble et qui demeure leur dernier refuge en cas de coup dur. Les souterrains ont sauvé l'existence de leur peuple et on raconte que certains des plus anciens représentants de leur peuple y dormiraient encore... A jamais ?
Les souterrains, ou le royaume obscure...


Les souterrains sont depuis toujours le royaume et le refuge des vampires. Pourtant, et bien que les vampires aient de toute évidence apporté quelques travaux et améliorations aux niveaux supérieurs, ces souterrains n'ont pas été creusés par eux. Les sangs-froids ne sont en vérité pas des bâtisseurs et il est difficile d'imaginer qu'ils aient pu creuser à de telles profondeurs, tout en continuant de combattre les peuples elfiques et humains, ou même pendant les siècles où ils se sont cachés d'eux.

Qui alors ? Quel peuple a pu avoir l'idée de s'enterrer de cette façon ? Pourquoi ? Le mystère reste entier. Les réseaux les plus nombreux et complexes, ainsi que les cavernes les plus vastes, se trouvent sous les marécages des terres de l'Est. Ce n'est pas un sous sol très riche, il n'y avait donc rien à exploiter par là. De plus ce labyrinthe obscure et tortueux demeure parfaitement vide. Si un peuple a vécu là, alors rien ne le prouve, ni objets, ni manuscrits, ni ossements. Les vampires se souviennent l'avoir trouvé dans cet état et y avoir élu domicile sans se poser plus de questions. A quoi bon s'interroger sur un peuple disparu depuis longtemps ? Les dragons eux-mêmes, premiers arrivés sur le continent, semblent n'avoir pas connu cet âge. C'est donc sans importance...

Comme déjà dit, la quasi totalité de ce royaume s'étend sous les terres de l'Est. Les marécages au dessus rendent les niveaux supérieurs quelque peu humides et favorisent l'apparition de moisissures et autres champignons plus ou moins nocifs. Cela n'est pas un dérangement pour les vampires qui ont colonisé ce premier niveau, ainsi que le niveau du dessous (ou niveau intermédiaire) où s'étend notamment leur grand hall Ygg-Chall.
Ces deux niveaux à eux seuls pourraient accueillir quelques milliers de vampires, pour peu qu'ils ne s'entretuent pas... Les cavernes sont aussi vastes que les réseaux sont étroits et interminables, ce qui permet une défense facile et particulièrement meurtrière pour tout envahisseur assez fou pour venir jusque-là... Et encore faudrait-il en trouver l'entrée par ailleurs, même en sachant qu'elle se trouve proche du lac noir, elle reste particulièrement bien dissimulée et donc difficile à trouver !

Voici donc pour ce qui constitue le coeur du royaume vampirique. C'est ce lieu qu'ils ont découvert quasiment dès leurs premiers pas sur le continent Armandéen. La plupart d'entre eux le voient comme un refuge réconfortant et il a d'ailleurs sauvé leur peuple lorsque l'alliance humano-elfique a menacé de l'éteindre. Mais d'autres s'y sont adaptés plus fermement encore et y ont passé jusqu'à plus d'un millénaire. Ceux-là sont souvent descendus plus bas encore, dans des galeries plus étroites et terrifiantes où la lumière n'est plus qu'un souvenir à peine palpable. Jusqu'où pourrait-on descendre si on le voulait ? C'est impossible à dire. Le réseau se fait plus complexe encore à mesure de la descente et aucun être vivant ou même mort n'est jamais remonté pour tenter d'en établir une carte. On murmure même qu'on pourrait descendre jusqu'à toucher le noyau central et rougeoyant qui forme le coeur d'Armanda, mais ce n'est sans doute que sottise...

Du mystère donc, et bien des énigmes à percer. Voilà ce qu'est le royaume souterrain. De plus s'il s'étend trop profond vers le coeur des terres Armandéenne pour pouvoir être cartographié, il n'est pas non plus limité par les frontières des terres de l'Est ! Quelques réseaux dépassent cette ligne et vont courir jusque sous les pieds des Impériaux. On dit que des centaines d'entrée vers les souterrains existeraient dans le royaume des hommes, mais la plupart ont été oubliées ou rebouchées. Rares sont les vampires à en connaître plus de deux ou trois et bien que certains racontars prétendent qu'il serait possible de relier les souterrains de toutes les villes humaines avec ceux des vampires, cela n'a jamais été prouvé. De même que la rumeur prétendant qu'une entrée pourrait mener le peuple de l'ombre au coeur même du royaume Elfique... Si c'était le cas, ce serait inquiétant... Non ?

Patriotisme




Merci à Merithyn Shadowsong pour ce drapeau


Devise


De l'emprise de la mort nous revenons, portés par les ailes de la tempêtes...
Nous apportons la nuit éternelle....


Merci à Merithyn Shadowsong pour cette devise

Hymne


Nous sommes l’Ombre qui hante vos nuits,
Et nous vous proposons l’Oubli,
Nous sommes les Cauchemars de vos histoires,
Et nous traquerons à tout hasard.

Des profondeurs, nous émergerons,
Tous unis sous un étendard,
Nous surgirons et vous saignerons,
A l’aide de nos maudits dards.

Nous sommes les oubliés des Esprits,
Les Monstres sous vos lits,
Les glorieux Vampires suceurs de sang,
Ceux-là même qui trompent le temps.

Des profondeurs, nous émergerons,
Tous unis sous un étendard,
Nous surgirons et vous saignerons,
A l’aide de nos maudits dards.

Morts mais mille fois Maudits,
Nous vous apporterons l’Oubli
Mais notre cadeau refusez,
Et vous nous servirez de denrée.


Merci à Roëric Alokor pour cette hymne


Uniforme


Afin de mettre à profit les avantages physiques des vampires, les forgerons du peuple damné ont conçu pour le soldat de base une armure permettant un grand nombre de mouvements. En effet, il aurait été enfantin pour un vampire de porter une lourde armure de plaques, néanmoins cette dernière l’aurait empêché de se mouvoir correctement et le mort-vivant aurait ainsi perdu l’une de ses principales qualités guerrières.

Ainsi, la race vampirique a opté pour une armure d’un cuir rouge sombre. Celle-ci constitue une première couche de protection et couvre des jambes aux bras (sauf les mains) et s’arrête au cou. Elle est parfaitement collée à l’épiderme du guerrier et lui sert de seconde peau sans gêner une seconde sa mobilité.

A cet ensemble s’ajoute du métal noir, le sombre-acier, une spécialité du royaume vampirique qui ressemble à l'acier, mais qui a une teinte plus sombre. Il sert pour les brassards, les protèges-coudes, les jambières et à façonner une brigandine. On l’utilise aussi pour la camail et la barbute qui protège la tête et le cou. Ce dernier est un heaume dont les contours sont rouge sombre.

Habile mélange de pièces de métal et de cuir, l’armure du soldat vampire classique permet à celui-ci de bouger comme s'il n’en avait pas, tout en le protégeant au mieux. Les couleurs rouge et noir sont évidemment représentées.
Merci à Roëric Alokor pour cet uniforme

Lois et Protocoles en vigueur


Les vampires ne sont pas un peuple protocolaire, c'est le moins que l'on puisse dire... Ils ont vécu en solitaire ou en très petits groupes pendant si longtemps que ce n'était pas très utile. Malgré tout, ils respectent depuis toujours une ligne de conduite principale basée sur la loi du plus fort. La nécessité de se plier à d'autres lois plus complexes s'est bien sûr peu à peu faite sentir au fil des années passées à se cacher dans le royaume souterrain : sans cela, il est clair que le peuple vampirique aurait terminé l'oeuvre de ses ennemis en se détruisant lui-même. Mais la loi primaire du plus fort prévaudra toujours sur les autres qui peuvent avoir lieu et s'il faut en retenir une, c'est celle-là.

C'est cette loi première qui leur permet de nommer celui qui prendra la tête de leur peuple. Les créatures de l'ombre sont en effet menées par un Prince. C'est une spécificité de ce peuple, qui ne se reconnaît pas de véritable roi ni même de reine d'ailleurs. Une princesse serait bien sûr envisageable à leur tête, mais cela n'est encore jamais arrivé. Peut-être les vampiresses préfèrent-elles régner dans l'ombre ? Dans tous les cas, pour avoir l'honneur d'obtenir le titre de prince, le candidat n'a qu'un seul chemin à suivre. Celui du sang et du meurtre. La seule façon de détrôner le dirigeant actuel consiste en effet à le tuer via un défi du prince...

Le défi du prince se déclenche lorsque celui-ci s'estime agressé (physiquement ou non) ou bafoué dans son autorité. En provoquer un est extrêmement dangereux pour la simple et bonne raison qu'il ne peut s'agir que d'un duel à mort. Le gagnant héritant alors du titre de prince jusqu'à ce qu'un autre vampire s'essaye au même jeu... A noter qu'un défi du prince ne peut être déclenché que par un vampire, les autres races ne pouvant évidemment pas accéder à ce titre. Quant à celui qui fuirait après avoir déclenché ce type de défi, il serait la risée de tout le peuple de l'ombre et considéré alors comme un exilé à abattre ou à livrer au souverain en place... Très peu d'exception à cette règle existe, le seul moyen d'échapper à un défi du prince constituant en effet à donner quelque chose d'aussi précieux que sa propre vie... Difficile à trouver donc...

Comme vous pouvez le constater, il n'y a que peu de lois qui régissent la non vie des vampires. Le respect du prince en est la principale, les lois secondaires étant édictées par lui et pouvant donc changer à chaque nouveau successeur ! (qui peuvent en plus se succéder très vite si un prince plus puissant que les autres n'émerge pas pendant une longue période...). Une organisation plus stable existe pour compenser cette possible instabilité, il s'agit du conseil vampirique. Formé par moins d'une dizaine de vampires parmi les plus puissants ou les plus respectés, il assiste le prince dans ses décisions et prend le pouvoir lorsque les luttes internes ne permettent pas d'avoir un souverain suffisamment stable pour le bien du peuple de l'ombre. Il perd ou gagne en puissance selon l'importance que chaque prince (qui préside ce conseil) veut bien lui accorder. L'histoire démontre que la puissance du conseil a toujours été inversement proportionnelle à celle du prince en fonction. Cet équilibre est le coeur du fonctionnement du peuple vampire, un équilibre difficile à obtenir pour un peuple aussi remuant...








Salut à toi http://armanda.forumactif.org/profile.forum?mode=viewprofile&u=-1Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.


Dernière édition par Lorenz Wintel le Lun 3 Mar 2014 - 19:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Les Vampires Dim 16 Fév 2014 - 17:56


Langage et coutumes


Les vampires ne possèdent pas leur propre langage, ils utilisent le langage commun au même titre que les hommes et ne sont pas très nombreux à maîtriser le parlé Elfique. Quand à leurs coutumes, elles sont basées encore une fois sur leur loi principale. La loi du plus fort.

Langage


Les vampires étant issus du peuple Elfique, on aurait pu croire qu'ils garderaient la langue du beau peuple comme étant leur principal parlé. Ce n'est toutefois pas le cas, loin de là ! L'écrasante majorité des vampires existant à l'heure actuels sont d'anciens humains. Ils ont donc gardé le langage commun (cette partie de mémoire n'étant pas effacé de leur cerveau par le venin) et peuvent comprendre ou être compris des hommes sans aucun effort.

Ils ne sont qu'une infime minorité à savoir parler l'elfique. Les ancestraux d'abord qui étaient elfes avant d'être transformés et qui ont donc gardé cette connaissance (ceux là maîtrisent en général les deux langages). Et les vampires un peu anciens qui ont eu le temps et la motivation d'apprendre cette langue. Soyons honnêtes, cela n'arrive presque jamais. Les vampires n'apprécient en général pas du tout les elfes qui le leur rendent bien, même leur langage sonne désagréablement aux oreilles du peuple de la nuit ! Quelques autres vampires plus jeunes peuvent connaître ce langage pour peu qu'il l'ai apprit de leur vivant, mais c'est un apprentissage trop difficile pour qu'ils soient très nombreux...

Concernant les accents et tournures de phrases particulières, il est clair que leur immortalité a un gros impact là dessus. Les créatures les plus anciennes peuvent avoir quelques tournures de phrase quelque peu dépassées. Ils peuvent aussi garder l'accent de la région où ils vécu avant leur transformation, ou en prendre un autre d'un endroit où ils sont restés longtemps. Malgré tout les vampires ont des facultés d'adaptation très importantes, il est donc probable qu'ils ne mettront pas très longtemps à se mettre à la page ou à apprendre à singer un accent si cela leur est utile !

Coutumes


Les coutumes des vampires peuvent paraître particulièrement dures, violentes, voir même animales à un observateur extérieur. Ce n'est d'ailleurs pas un point de vue véritablement faux. Les vampires sont des êtres extrêmement instinctifs qui agissent selon leur nature et qui ne sont pas particulièrement sociaux. Leur grande résistance physique contribue à rendre leurs règlements de comptes plus impressionnants encore, il en faut beaucoup plus blesser un vampire et même lorsque cela arrive ils guérissent si vite que les plaies les plus importantes se révèlent simplement mineures ! De là viens sans doute une partie de l'incompréhension totale qui existe entre eux et les autres peuples...

Les combats entre vampires sont nombreux donc, très nombreux même. C'est ainsi qu'ils règlent la plupart de leurs conflits mais contraitement à ce que l'on pourrait croire, il ne s'agit pas toujours de duels à mort. C'était souvent le cas avant leur exil au fond des souterrains mais la quasi extinction de leur espèce leur a apprit à faire preuve de plus de retenue à et comprendre qu'une bonne rossée correctement administrée a parfois autant d'efficacité qu'un coup de poignard en plein coeur. Le tout étant de savoir où est la place de chacun et de faire en sorte d'y rester ! Au contraire des elfes, les vampires ne sont pas des êtres très protocolaires, ce qui limite les risques de les vexer par simple incompréhension. Tout est toujours très clair chez eux, c'est un peuple relativement simple qui ne s'embarrasse pas de fioritures. Leur insulte la plus mortelle (aussi considérée comme une marque de dominance) consistant à mordre son interlocuteur. Difficile de le faire sans s'en apercevoir évidemment...

C'est une vie sociale plutôt agitée donc qui pourrait surprendre les nouveaux-nés si ils n'étaient pas rendus si violents eux-même par leur création. D'autant plus qu'ils sont souvent livrés à eux même par des vampires dépourvus d'instinct paternel/maternel. Rares sont ceux à considérer leurs créations comme leurs "enfants", aussi ceux-ci doivent-ils se débrouiller seuls la plupart du temps. Il arrive qu'un autre vampire les prennent sous son aile, par ennui le plus souvent ou bien dans l'espoir de les gagner à sa cause afin de gagner ensuite en puissance. Mais ce n'est pas toujours le cas.

Cette description de ce peuple rude pourrait faire croire, à tort, qu'aucun sentiment ne relie les vampires entre eux. Ce n'est pourtant pas le cas. Au même titre que les sensations telles que la douleur, ils sont capable d'éprouver des sentiments comme l'amour, la haine ou l'amitié. Ils les ressentent diffèrement des humains mais non moins fortement. Moins exclusifs que les elfes (à l'exception des vampires ancestraux qui gardent souvent ce trait de caractère), ils sont assez proches du peuple humain dans ce domaine et sont parfaitement capables de tomber amoureux plusieurs fois, de collectionner les amitiés plus ou moins solides ou de vivre totalement en solitaires. A chaque vampire son caractère, mais sur ce sujet, on ne peut nier qu'ils sont plutôt secrets... Les êtres vivants pouvant se targuer de bien connaitre le peuple vampirique ne sont pas légions, et l'écrasante majorité des elfes ou des humains n'ont fait qu'en effleurer la surface. A la fois simple et terriblement complexe, le peuple vampirique reste sans doute l'un des plus fascinant de tous...







Salut à toi http://armanda.forumactif.org/profile.forum?mode=viewprofile&u=-1Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorenz Wintel
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

MessageSujet: Re: Les Vampires Jeu 27 Fév 2014 - 22:42


Caractéristiques et Compétences des Vampires


Les vampires sont des créatures fascinantes, ils sont les plus efficaces et les plus dangereux des prédateurs de Armanda, excepté les dragons bien entendu.
Toutes leur caractéristiques semblent avoir été pensées pour leur permettre de parvenir rapidement à leur fins, à savoir tuer humains et elfes.
Caractéristiques



Description physique

A première vue, les vampires n'ont pas une apparence spéciale. Ils ressemblent à des humains tout ce qu'il y a de plus normaux (exception faite des ancestraux dont nous parlons plus bas),. Mais lorsqu'on y regarde de plus près il est tout de même possible de remarquer quelques différences plus ou moins subtiles.

Au même titre que les elfes, les vampires sont des créatures de magie. Ils ne peuvent survivre sans elle car elle est le fondement même de leur être. En effet, par définition un vampire est un mort-vivant : son cœur ne bat plus. Toutes ses fonctions vitales sont donc assurée par la magie qui coule en eux. De ce fait, ils n'ont, par exemple, pas besoin de respirer ou de dormir. En outre, la magie leur procure une force et une résistance bien supérieure à celle des humains (équivalente ou très légèrement supérieure à celle des elfes) ainsi qu'une vitesse de mouvement et une grace prédatrice qui peut s'avérer très caractéristiques si ils ne font pas l'effort de la masquer en se faisant passer pour plus maladroit qu'ils ne le sont en réalité.

La pâleur de leur peau permet aussi de faire la différence avec les bipèdes au sang-chaud, la température de leur corps (glacée) aussi d'ailleurs ! Leurs yeux sont le plus souvent cernés, en particulier lorsqu'ils ont soif et évidemment le fait qu'ils soient figés dans le temps est un indicateur plus que précieux pour reconnaître ceux qui essayent de se fondre dans l'espèce humaine à condition qu'ils fassent l'erreur de rester de nombreuses années au même endroit.

Ce sont les seules différences physiques. Il est important de noter que les vampires n'ont pas de couleur de cheveux ou d'yeux particulière (ou pas sans de très bonnes raisons) et que leurs canines bien que tranchantes comme des rasoirs ne sont pas faciles à déceler tant qu'ils ne décident pas de vous montrer carrément les crocs... Il leur suffit donc de quelques précautions élémentaires pour parvenir à se faire passer pour des humains (interdiction donc de jouer les devins dans vos Rps et de faire directement deviner à votre personnage la nature de l'être qu'il vient de rencontrer !).







Description psychologique

Le mental est sans doute un élément moins pratique lorsqu'il s'agit de tenter de faire la différence entre un humain et un représentant d'une autre race. Et pourtant en ce qui concerne les vampires c'est sans doute sur ce point qu'on retrouve le plus de différence que ce soit avec les humains ou avec les elfes ! Si ces deux derniers peuples présentent quelques similitudes qui leur permettent de parvenir à s'entendre malgré quelques désaccords, le peuple vampirique lui est radicalement différent.

Le vampire est un prédateur par nature. Prétendre le contraire serait une bêtise, nous avons vu dans leur description physique et nous verrons à nouveau dans les détails sur leur organisme que leurs corps sont adaptés dans le seul but de tuer le plus efficacement possible. Mais leur esprit aussi !

Terriblement différent de celui des autres races, l'esprit vampirique n'est que rationnalité pure. Ils possèdent une capacité logique assez effrayante et d'autant plus impitoyable qu'elle laisse peu de place aux sentiments. En situation normale le vampire fonctionne en trois temps extrêmement courts. Recueil des informations captées par ses sens surveloppés, froide analyse de ceux-ci, et réaction immédiate. Réaction qui peut se montrer d'autant plus impitoyable que la créature n'a pas prit le temps de faire passer tout ceci par le filtre de sentiments ! C'est certainement ce mode de fonctionnement si particulier (et tout à fait involontaire, leur cerveau fonctionne ainsi !) qui a donné aux vampires cette réputation de créatures parfaitement insensibles.

Cette réputation n'est pourtant pas totalement justifiée, ou si c'est le cas elle est alors quelque peu surfaite. Les vampires sont en effet tout à fait capable de ressentir des sentiments, même si c'est bien moins naturel pour eux que pour les représentants des autres espèces. Amour, amitié, haine et affliction... Ils ressentent exactement la même chose que les elfes/humains/dragons et parfois avec la même intensité, mais ils analysent différemment ces sensations. Elles sont moins naturelles chez eux, et donc plus déroutantes. Certains vampires peuvent mettre des siècles à accepter ce genre de chose, voir même ne jamais l'accepter... D'autres confondent les sentiments ou les recherchent avec trop de zèle pour pouvoir les ressentir vraiment.

Des créatures étranges donc, c'est ce que sont les vampires. Aussi proches qu'ils soient physiquement des autres bipèdes, ils sont la race la plus éloignée des autres en terme de psychologie. C'est un point à toujours prendre en compte.


Cas particulier des Ancestraux

Citation :
Au contraire de l'écrasante majorité des vampires peuplant actuellement Armanda, les ancestraux n'ont jamais été humains. Ce sont en réalité d'anciens Elfes non immunisés qui ont été mordus et donc transformés.
Les elfes ont développé une immunité depuis environ 500 ans, il est donc important de noter que les ancestraux ne peuvent avoir moins de cet âge ! Un elfe tout proche des 500 ans a un petit risque de ne pas être immunisé, plus l'elfe est vieux et plus le risque est grand. Un elfe ayant plus de 800 ans n'a que peu de chance d'avoir cette immunité.

Les différences physiques des ancestraux tombent donc sous le sens, ils possèdent les oreilles pointues des elfes et leur physique en général. Leur caractère n'est pas très différent de celui des vampires normaux et ils n'ont pas de compétences spéciales. Ils sont par contre connu pour présenter un meilleur contrôle d'eux-même et surtout de leur soif. Quand à leurs pouvoirs magiques, il est très rare qu'ils ne présentent pas de très hauts potentiels.

Note pour ceux qui souhaiteraient incarner un ancestral : ils ne sont pas autorisés à la création. Il vous faudra donc vous tourner vers les prédéfinis !







Cas particulier des Anciens

Citation :
Les anciens ont été humains autrefois, comme beaucoup de vampires. Leur singularité se situe cependant dans l’âge qu’ils atteignent et qui leur vaux leur désignation. Ces vampires ont, en effet, mille ans ou davantage et ont donc été transformés à une période charnière de l’histoire d’Armanda. Ils ont combattu à l’époque et ont vu les premiers dragons quitter les rivages du continent.

Ces vampires ont souvent une apparence un peu plus alambiquée que celle des vampires classiques, notamment par l’apparition, chez certains, de veinules noirâtres sur la peau, indiquant le passage du temps. Ce n’est toutefois pas une nécessité absolue et beaucoup ressemblent à n’importe quel autre vampire. Ils sont, cependant, souvent bien plus fort que les vampires plus jeunes et ce malgré un sommeil forcé d’environ mille ans (à quelques années près). Oui, les anciens ont décidés de leur propre chef de dormir pendant tout ce temps, sous Ygg-chall, afin de s’éveiller uniquement quand leur peuple aurait à nouveau besoin d’eux.

Il s’agit d’un groupe peu nombreux et très soudé, dont tous les membres se connaissent bien, voir même très bien. Leurs caractères varient, mais ils sont souvent promptes à s’ennuyer et se montrent très chatouilleux sur le respect. Ils se contrôlent parfaitement, tout comme les ancestraux, et entretiennent un esprit d’unité fort entre eux.

Note à la création : comme les ancestraux, ils sont réservés aux prédéfinis




Organismes des vampires et besoins en sang


Comme dit plus haut, le corps des vampires a été adapté dans le but d'en faire de formidables prédateur. Vous ne serez donc pas étonnés d'apprendre qu'ils voient parfaitement dans le noir le plus total et qu'ils se déplacent avec la furtive efficacité des fauves...

Mais les questions revenant le plus souvent sont sans nul doute celles qui touchent à leur statut de "mort-vivants". Les organismes des vampires sont en effet bel et bien morts, leurs âmes restant tout de même dans leurs corps car l'Esprit de la Mort est repoussé par le venin. Mais la présence de l'âme ne peut suffire à faire survivre un être, c'est la magie qui s'en charge ! Les vampires y sont liés si intimement qu'ils ne pourraient en aucun cas vivre sans elle. Un monde sans magie signifierait à coup sur leur totale éradication.

Le gros impact que la magie a sur eux c'est tout simplement le fait qu'ils ne possèdent pas leur propre sang ! Lors de la transformation celui-ci est souillé, il perd son utilité première et le vampire se retrouve obligé d'aller en chercher ailleurs (d'où la sauvagerie des nouveaux-nés) pour survivre. Lorsque le vampire boit le sang d'une proie celui-ci est prédigéré (il prend alors une couleur plus sombre, presque noire) puis il part dans le réseau sanguin de celui-ci. Les veines, les artères, les vaisseaux des vampires sont remplis d'un sang très foncé qui est en fait celui de leur repas précédents. Inutile de dire qu'ils doivent le renouveler souvent !

Ce que cela implique ? Tout simplement et cela répondra aux questions de plusieurs d'entre vous. Oui les vampires peuvent saigner (un sang noir), oui ils peuvent pleurer même si cela peut paraître étrange pour ce peuple (larmes de sang) et non ils ne sont pas impuissants. Point important à garder en tête tout de même, leurs unions sont toujours et invariablement stériles que ce soit une union entre vampire ou avec un représentant d'un autre peuple.

A noter aussi que les fonctions biologiques telle que la pousse des cheveux, de la pilosité et des ongles est encore active mais énormément ralentie. Elle prend entre dix et cinquante fois plus de temps que pour un humain selon l'âge du vampire (ralentissement de plus en plus marqué à mesure que le vampire vieillit)

Le venin et la transformation en vampire


Le venin des vampires se trouve dans leurs glandes salivaires. Il est produit à longueur de temps, en particulier lorsqu'ils ont soif ou sont particulièrement énervés. Il est important de noter qu'il faut une certaine dose de venin pour amorcer une transformation, le simple contact ne suffit pas (baiser, crachat...) même dans le cas extrême ou le venin tomberait directement dans une plaie ouverte. Il faut obligatoirement une morsure afin que celui-ci soit envoyé en quantité suffisante dans la circulation sanguine de la cible.


Citation :
RYTHME DES "REPAS" :

  • Nouveau-né >>>> il a besoin de beaucoup se nourrir, chaque jour pendant les 10 ou 15 premiers jours

  • Vampires de 5 ans à 500 ans (en âge vampirique et pas en âge réel) >> tous les 2, 3 voir 4 jours environ, ça dépend des vampires (métabolisme, rythme de vie, efforts déployés ou non pour moins se nourrir...)

  • Vampires de plus de 500 ans >> à peu près une fois par semaine


Citation :
REMARQUE : Ces chiffres représente qu'une moyenne, la plupart des vampires ont besoin de se nourrir à peu près dans ces délais avant de se sentir mal à l'aise (et encore ça dépend du métabolisme de chacun, certains ont moins de besoins que d'autres).
De façon générale plus le vampire est jeune et plus il a de mal à contenir sa soif et ses instincts, il sera d'autant plus violent si jamais il est assoiffé mais même un vampire très vieux ne résistera pas éternellement si on le prive de sang. Peu à peu il perdra le contrôle sur lui-même, deviendra de plus en plus sauvage et pour finir incontrôlable. Si malgré cela il ne peut toujours pas boire (exemple : si il est enfermé) son corps s'affaiblira peu à peu et il finira par en mourir. C'est une fin terrible et extrêmement douloureuse.










Citation :
LES DIFFERENTES SORTES DE SANG :

  • Sang humain non immunisé : le sang de base, l'écrasante majorité des humains ne sont pas immunisés contre les vampires. C'est le plus nutritif (nous parlons de celui-ci dans la remarque-ci dessus pour info) et il a de plus très bon goût. A noter par contre que si l'humain mordu ne meure pas (ponction de sang trop importante) il se transforme à coup sur en vampire !

  • Sang humain immunisé : un sang très rare, peu d'humains sont immunisés contre le venin vampirique. Il est un peu moins nutritif que le sang humain normal mais cela reste tout à fait raisonnable. Son goût est spécial, légèrement âcre mais pas mauvais pour autant. A noter que l'humain mordu ne se transformera jamais en vampire.

  • Sang elfique non immunisé : Rarissime (uniquement des elfes très anciens) ! Il est plus nutritif que le sang humain immunisé mais moins que le sang humain non immunisé (vous me suivez ? ^^) et son goût est étrange, exotique ! Certains vampires le détestent mais la plupart, des connaisseurs dirons-nous, en raffole ! L'elfe mordu se transforme en vampire ancestral.

  • Sang elfique immunisé : très courant, la plupart des elfes sont immunisés contre le venin vampirique. Leur sang n'est que très peu nutritif, un vampire peut survivre avec mais il devra se nourrir deux fois plus souvent. Son goût est désagréable, extrêmement âcre et l'écrasante majorité des vampires le détestent même si des exceptions existent. L'elfe mordu ne se transformera jamais.

  • Sang vampirique : le sang qui court dans les veines des vampires est en fait celui qu'ils ont ingérés dans leurs précédents repas. Il est prédigéré donc beaucoup plus sombre (presque noir) et n'a absolument aucune valeur nutritive. Son goût ne présente absolument aucun intérêt, il n'est pas mauvais mais pas bon non plus. A noter que mordre un autre vampire pour ce peuple est considéré comme un grave affront, c'est une insulte, un moyen de rabaisser l'autre, voir même une preuve de dominance. Evidemment la morsure n'a aucun effet sur le métabolisme du vampire qui ne pourra pas se retransformer !

  • Sang animal : cerfs, loups, chiens, vaches, rats et autres bestioles. Les vampires peuvent le boire mais leur sang est absolument horrible au niveau goût. De plus il n'a quasiment aucune valeur nutritive, il ne peut pas à lui seul nourrir un vampire donc sinon celui-ci fini par s'affaiblir et en mourir (tout en devenant fou de soif, donc dangereux par la même occasion !). Dans le meilleur des cas il ralenti un tout petit peu la déchéance du vampire mais c'est tout, il lui faut du sang humain ou elfique.
    Les animaux ne se transforment pas suite à une morsure, la plupart du temps ils en meurent.

  • Sang de dragon : il est bien évidemment rarissime, s'en fournir est presque impossible et il n'a aucune valeur nutritive pour les vampires. Le boire expose à des souffrances terribles (sang très chaud qui ne refroidit jamais) et à une terrible malédiction. La morsure n'a aucune influence sur le dragon à part risquer de le mettre en colère !
    Pour rappel aucun personnage n'est autorisé à boire du sang de dragon sans autorisation admin (voir le livre de magie ancestrale pour en savoir plus)





Transformation en vampire :


La transformation en vampire se fait donc sur morsure. En effet, les vampires transmettent ainsi un venin très puissant dans les veines de leur victime.
Ce venin attaque les tissus vivants, parois des vaisseaux, organes... La victime va donc mourir de l'intérieur dans d'atroces souffrances.

Le temps que mettra la transformation dépendra de l'endroit de la morsure. La victime commencera par sentir une intense brûlure autour de sa blessure, brûlure qui se répandra rapidement dans tout son corps à mesure que le venin sera transporté par le sang. Selon la localisation de la morsure cette étape peut prendre entre une trentaine de minutes et une bonne heure.
La brûlure est dû au fait que ce venin attaque les tissus vivants. La parois des vaisseaux sanguins, les organes... La victime se meurt de l'intérieur et sera prise de vomissement sanglants quelques heures après l'agression. Détresse respiratoire, ictère... Tout ceci apparaitra à mesure de la destruction des organes (poumons, foie...)
La fièvre est un excellent indicateur de l'avancée de la transformation. En effet le sujet sera brûlant pendant la plus grande partie du processus, la retombée de la fièvre ne devra pas faire croire à une quelconque guérison mais bien à la fin de la transformation !
Généralement une vingtaine d'heures après la morsure cette étape dure à peine quelques heures et est trompeuse car le sujet aura une température normale, un comportement normal et semblera tout à fait rétabli.
C'est à peu près 24h après la morsure que la température du sujet tombera en flèche tandis que son goût pour le sang commencera à se manifester. A ce moment là l'être peut être considéré comme étant un vampire puisqu'il aura perdu une bonne partie de ses souvenirs d'humain et qu'il aura gagné les attributs vampiriques (force, agilité, beauté ténébreuse, incapacité d'utiliser la magie elfique...). Il peut être considéré comme mort, le coeur ne bat plus, l'être est figé. Gare alors à ses réactions ! Les jeunes vampires se contrôlent moins bien et pourraient très facilement tuer ceux qui furent leurs amis pour assouvir leur soif.


Remède et immunité :

Il n'existe à l'heure actuelle qu'un seul remède contre la transformation en vampire, il a été découvert par les hommes en l'année 85 de l'âge d'argent et ils tentent encore de l'améliorer.
Il s'agit d'une potion à l'aspect pâteux et blanchâtre. Nous ne révélerons pas sa composition ici mais il faut savoir qu'elle est très difficile à préparer et qu'elle regroupe de très nombreux ingrédients.
Elle est en vente chez tout les apothicaires humains qui la repréparent très régulièrement car elle ne se conserve pas (interdiction donc d'en mettre dans votre inventaire, vous devez l'utiliser dès l'achat).
Cette potion est un neutralisant du venin, elle ne permet en aucun cas de soigner un vampire qui aurait déjà était transformé. Pour tout dire elle ne ferait que le rendre très malade.
Elle doit être ingéré par le blessé avant la chute de sa température c'est à dire environ dans les 24H qui suivent la morsure. Une partie du remède devra être gardé afin d'être appliqué sur la morsure qui prendra sinon une teinte noirâtre très caractéristique (à éviter puisqu'on risquera alors de vous prendre pour un vampire et de vous poursuivre !)
L'état du blessé s'améliorera très rapidement après l'ingestion du remède et il sera sur pied quelques heures plus tard bien que très faible. Il ne gardera alors qu'un très mauvais souvenir de son aventure et parfois un goût prononcé pour la viande saignante ^^

Nous savons déjà que les elfes sont immunisés contre le venin vampirique depuis plusieurs siècles. Ce que certains ignorent par contre c'est qu'il existe aussi des humains qui le sont !
C'est une faculté assez rare, on considère qu'il y a à l'heure actuelle un humain immunisé sur mille mais cette tendance augmente avec le temps. Peut être allons nous vers une disparition progressive des sang-froids ?
Le sang des humains immunisés ressemble étrangement par le goût à celui des elfes. Les vampires l'apprécieront donc un peu moins, il sera plus âcre et moins nutritif bien que suffisant tout de même à leur survie.
Comme les elfes donc, un humain immunisé pourra très bien servir de repas à un vampire mais ne pourra pas se transformer. Il n'en gardera qu'une cicatrice et un horrible souvenir à supposer qu'il n'ait pas été purement et simplement vidé de son sang.

Mémoire

Remarque sur la mémoire des vampires : les vampires oublient pratiquement tout de leur passé lorsqu'ils se transforment. Ne leur reste que le nom et éventuellement quelques souvenirs vagues. Toutefois ce processus n'est pas définitif et ils peuvent retrouver quelques souvenirs par exemple en allant sur les lieux où ils ont vécu en tant qu'humains.
Plus un vampire est jeune et plus il lui est difficile de retrouver ses souvenirs, sa sauvagerie est trop importante pour qu'il puisse s'intéresser à ce genre de détail. En prenant de l'âge, il parvient à maitriser un peu mieux son goût pour le sang, gagne en sagesse et parvient plus facilement à accomplir la quête de son passé.



Salut à toi http://armanda.forumactif.org/profile.forum?mode=viewprofile&u=-1Invité, crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...




! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Duruisseau
avatar
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage très puissant
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponibles: 8

Administratrice
Régente d'Aldaria
Dragonnière

MessageSujet: Re: Les Vampires Mer 20 Avr 2016 - 2:11

Ajout de précisions sur la description physique des vampires








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


MessageSujet: Re: Les Vampires

Revenir en haut Aller en bas

Les Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» Les Vampires
» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]
» Illustrations, vampires et ventripoilus
» • Ephaëlya • Vampires, elfes, lycans, nains, humains, centaures...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Le monde :: Les peuples :: Les Vampires-