Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Empty
MessageSujet: Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Icon_minitimeMar 31 Déc 2013 - 14:44

La terre gronda de colère alors que Zaphirel s’accrochait à son arbre. Il s’y était réfugié alors qu’Achroma, son Père, lui avait ordonné de le laisser seul. Trop de monde foulait les terres des Baptistrels, et bien qu’ils ne puissent être agressifs… rien ne les empêchait de laisser exploser leurs envies sadiques en sortant. Alors le jeune Vampire restait sur son arbre, assis sur la grosse branche, et se faisait oublier. De là, il avait tout vu, tout senti. D’abord, les hurlements de la terre, les grondements du sol, puis le ciel…

« Père ! » Hurla-t-il, effrayé.

Il ne comprenait pas ce qui arrivait, mais il le sentait, au lointain. Si sa magie était faible encore, et il ne la maitrisait pas, mais comme Achroma l’avait deviné, il disposait d’une sensibilité très impressionante. Et quelque chose clochait suffisament pour qu’il s’en rende compte. Dès que le sol fut stable – bien que déformé – il bondit au sol. La peur vrilla son estomac alors qu’il était conscient, de plus en plus, de l’étendue du problème. Il observa la bague à son doigt et serra les dents. Il n’était pas certain qu’elle fonctionne avec ce qu’il sentait… Il eut un hoquet et se mit à courrir vers les bâtiments, alors que les bruits de battailles lui parvenaient. Les Alayiens… attaquaient !? Que se passait-il ?

Il bondit encore, changeant de direction. Ses armes et ses affaires étaient dans la chambre que Merithyn lui avait prêté. Sous son lit ! Son épée et son arc ! Ses flèches… Il allait en avoir besoin ! Il alla vite, le plus vite possible, filant droit vers là où il devait aller. Père était fort et puissant, et il n’était pas si seul dans le bâtiment. Il serait plus efficace avec des armes. Plus personne n’était armé ici ! C’était une catastrophe ! Il activa sa bague Umbrea pour longer un mur sans se faire voir, mais très vite, trop vite, la bague n’eut plus aucun effet. La magie était si affaiblie qu’elle ne fonctionnait plus nulle part ! Il avança encore, quand soudain il rencontra quelque chose et chuta au sol.

« Hey ! Attention où tu marches toi ! » laissa-t-il échapper, avec le plus d’assurance dont il était capable, alors qu’il se frottait le postérieur. « C’est dangereux ici ! »

Pourtant au fond de lui il savait très bien que c'était surtout LUI, qui ne regardait pas où il allait, dans la précipitation, et non pas l'aut... cette... dame. Une dame ? Il se redressa, avisant la personne devant lui.

« Oh ! Pardon, mes excuses, je suis désolé je... j'étais juste... euh... des armes ! J'ai des armes dans ma chambre ! Il faut aller les chercher ! On est attaqués ! J'ai vu les flammes au loin, il y a des Alayiens partout ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Empty
MessageSujet: Re: Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Icon_minitimeMer 1 Jan 2014 - 20:17

Gabriela n’avait pas vraiment voulu de ses négociations, ni de la trêve qui les avait suivies. Et pourtant, elle avait accompagné Kylian au domaine baptistral. Bien sûr, sa désertion lui avait valu de se tenir aussi loin que possible de Lorenz Wintel et de ses sbires. La vampire appréciait les Elfes chanteurs et ce n’était pas en eux qu’elle ne parvenait pas à placer sa confiance, mais plutôt en ses congénères. Aussi, durant les jours qui suivirent leur arrivée, elle erra davantage vers les campements des autres délégations. Elle ne fit pas de réelles rencontres.

Le jour des négociations arriva. Préférant demeurer un peu à l’écart de cela, Gabriela se promena dans le domaine. Elle se rendit au puits flamboyant, l’endroit qu’elle avait préféré. La vampire eut soudain une sensation étrange, comme si quelque chose d’important était entrain de se passer sans qu’elle ne le voit. Survint alors un bruit assourdissant. Paniquée, l’archère s’accroupit et avança doucement jusqu’à un endroit abrité. Elle passa la main par-dessus son épaule pour se saisir de son arc comme elle en avait eu l’habitude mais l’arme ne s’y trouvait pas. Quelle sensation désagréable que celle de se sentir ainsi vulnérable. Discrètement, elle se rapprocha du lieu où avaient lieu les négociations. La jeune femme y découvrit un flot d’Alayiens qui avançaient vers une poignée d’Armandéens désarmés. Elle jura contre les baptistrels et leur idée saugrenue avant de comprendre qu’elle pouvait les aider. Il fallait trouver des armes et vite !

La vampire aux yeux bleus s’élança vers les bâtiments où était logée la délégation de Lorenz Wintel et ne vit pas la silhouette qui se dirigeait approximativement dans la même direction qu’elle. Elle pénétra sans scrupule dans la première pièce qu’elle vit et y trouva deux poignards. Elle les passa à sa ceinture et continua ses recherches. Si seulement elle pouvait trouver un arc… Dans sa précipitation, elle aperçut le vampire blond trop tard. Le heurtant de plein fouet, elle vacilla et du s’appuyer un instant contre le mur pour se ressaisir. Se frottant le postérieur, l’inconnu s’exclama qu’elle devait faire attention. Gênée, la vampire releva brusquement la tête en entendant le mot « dangereux ». Et puis, le jeune homme se releva et s’excusa de façon confuse. Gabriela se contenta de sourire. Des armes ! Elle se souvint du but de sa présence ici.

-Tu as raison, je viens de trouver deux poignards. Il nous faudrait des armes pour porter secours aux autres. Je te suis.

Pressée, elle le poussa un peu pour qu’il s’active et l’accompagna jusqu’à sa chambre. De sous son lit, il tira un arc et des flèches ainsi qu’une épée. S’il acceptait de lui prêter l’arc, elle se sentirait tellement plus sûre d’elle. Elle hésita et finit par se lancer.

-Dis, je… tu… Ton arc… parce que je suis plutôt bo-bonne archère alors tu vois…

C’était idiot de se sentir gênée dans une situation aussi grave. La vampire se racla la gorge et reprit d’une voix claire :

-Pourrais-tu me prêter ton arc s’il te plait… Euh, comment t’appelles-tu au fait ?

Voilà une question importante ! Enfin, non, pas à cet instant précis, mais il est toujours bien de savoir à qui l’on parle. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Empty
MessageSujet: Re: Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Icon_minitimeJeu 9 Jan 2014 - 17:57

« Tu as raison, je viens de trouver deux poignards. Il nous faudrait des armes pour porter secours aux autres. Je te suis. »

Il eut un sourire. Léger. Et elle le suivit jusqu’à sa chambre, où Zaphirel put récupérer ses armes. Comme un enfant qui retrouve de vieux jouets, il serra son arc contre son torse, soulagé par sa présence. De toutes les armes qui étaient tombées dans ses mains, il n’avait jamais pu maitriser aucune lame, aucune masse… tout juste s’il avait pu éviter de se blesser lui-même. Mais l’arc… l’arc était un peu différent. Et celui-ci, plus que tout autre, était un cadeau d’Elrond. Un cadeau si doux, si précieux.

« Dis, je… tu… Ton arc… parce que je suis plutôt bo-bonne archère alors tu vois… Pourrais-tu me prêter ton arc s’il te plait… Euh, comment t’appelles-tu au fait ?
- Non ! » lâcha-t-il violement.

Ses sourcils se froncèrent, et il eut une posture un peu plus agressive. Puis après quelques lourdes secondes de silence, il se détendit et continua d’un ton hésitant :

« C’est... c'est pas possible euh… il est enchanté vous voyez et… vous ne pourrez pas vous en servir. Et puis il vaut mieux que vous utilisiez les lames parce que moi… je suis à peine bon à ne pas me couper moi-même… »

Et s’ils voulaient tout deux avoir une bonne chance de survie, ils avaient intérêt à limiter les dégats. Puis, grandit d’une autorité qu’il n’avait jamais eue jusqu’ici, il installa son carquois de flèches sur son dos, et prit son Arc de Silence à la main. Puis annonça :

« Je vais retrouver mon Père. Quelque chose a… perturbé la magie. Je ne sais pas ce que c’est, mais ça m’effraie ! Père est un grand magicien, et un grand guerrier, il me protègera. Et puis je dois le retrouver. J’ai été bien trop longtemps séparé de lui. »

Il ne pensa pas une seconde au fait que la plupart des Vampires n’avaient ni père ni mère, qu’ils étaient rassemblés comme une meute, comme les hommes et les elfes les voyaient. Lui avait eut la chance d’avoir un père, Achroma, qui le guidait et le protégeait. L’aidait. Lui apprenait. Et lui-même avait eu des parents… Zaphirel était donc une rareté au milieu des vampires : un vampire avec des grands parents ! Il ressortit de la pièce, craignant qu’elle ne s’effondre après les secousses. Ils étaient déjà chanceux qu’elle fut accessible. Puis, avant même de faire quelques pas au-dehors, il se retourna vers elle.

« Je m’appelle Zaphirel. Et vous ? »

Qui était elle, que voulait elle ? Tout cela n’avait plus aucune espèce d’importance : la seule chose qui comptait était de survivre. Il y avait de fortes chances qu’elle le suive. Et si tel était le cas, il s’élancerait d’un pas rapide, pressé, anxieux, vers les bâtiments où logeaient les Vampires et où Achroma, son père, devait y être…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Empty
MessageSujet: Re: Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Icon_minitimeLun 20 Jan 2014 - 20:11

La réponse du vampire, si elle manquait cruellement de tact, avait au moins le mérite d’être claire. Surprise par cette réaction un peu excessive à son goût, Gabriela recula d’un pas, les mains en avant, comme pour se protéger. Il ne servait à rien de se disputer cet arc. Surtout que son nouveau compagnon d’infortune lui apprit un détail important. Un arc enchanté ! Jamais elle n’avait eu l’idée de se servir de la magie sur ses armes. Voilà un point qu’elle devrait étudier. Enfin, dans une situation un peu plus propice bien sûr.

A la remarque de l’inconnu vampirique sur sa maitrise des lames, l’archère sourit et acquiesça. Après tout, c’était sans doute mieux ainsi. Elle ne regrettait pas d’avoir fouillé cette chambre et emprunter ces poignards. Sans cela, elle se serait retrouvée désarmée en présence d’un inconnu. Décidément, ces Baptistrels étaient bien gentils mais Gabriela se sentait toute nue sans ses armes bien qu’elle ne s’en serve que forcer de se défendre. Elle s’apprêtait à les maudire lorsque le jeune homme prit la parole, la coupant dans son élan.

La vampire resta interdite en entendant les mots prononcés par son cadet. Un… Père ? Elle n’avait jamais entendu un tel mot dans la bouche des siens jusqu’à aujourd’hui. Elle devina sans peine qu’il s’agissait de son créateur. Gabriela Elaryn repensa au sien, Connor Tahel. Alors qu’elle n’était qu’un nouveau-né déboussolé, son aide avait été précieuse pour trouver une voie, sa Voie. Si elle ne le portais pas particulièrement dans son cœur, elle lui vouait un respect mêlé de rancœur. Après tout, il lui avait pris ses souvenirs et sa famille. Parce qu’elle devait avoir eu une famille… Non, elle n’était pas vraiment nostalgique. Elle aimait sa nouvelle vie bien qu’elle vivait dans la crainte d’être attrapé par l’un des sbires de Lorenz Wintel. Elle était entièrement dévouée à Kylian et à sa princesse.

Gabriela reprit le fil du discours au moment où celui se terminait. Elle hocha la tête et se contenta d’ajouter :

-Je viens avec toi, on n'ignore ce que nous trouverons là-bas.

Alors qu’ils se dirigeaient vers la sortie, le vampire aux cheveux clairs se retourna vers elle et lui dévoila enfin son nom. Zaphirel… Cela ne lui était pas complètement inconnu mais elle passa sur ce détail. Elle avait dû l’entendre quand elle était encore au service du Princes des Vampires. Elle lui sourit et répondit à sa question en priant pour qu’il ne connaisse pas son nom.

-Je m’appelle Gabriela. C’est joli comme prénom Zaphirel. Bon, sortons de là avant de mourir bêtement ensevelis.

Et elle reprit sa route sans oser regarder la réaction de son compagnon à l’annonce de son prénom. Après tout, elle n’était certainement pas aussi recherchée que son nouveau guide…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Empty
MessageSujet: Re: Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Curieuse situation périlleuse. [Pv. Gaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» Des nouvelles de Gaby DEVILLONI ?????
» Soirée arrosée [Gaby Chou <3]
» La situation en Bolivie tourne à la crise régionale.
» [Quête.] Une situation épineuse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-