Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Veren Sarjaa VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Veren Sarjaa VALIDE Empty
MessageSujet: Veren Sarjaa VALIDE Veren Sarjaa VALIDE Icon_minitimeSam 30 Nov 2013 - 0:41


Veren Sarjaa


"J'ai besoin de votre sang.
Pas de votre permission."



© Jason Chan
Identité

Spoiler:
 
  • Race : Vampire

  • Nom : Veren

  • Prénom : Sarjaa

  • Surnom(s) :

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : Février 1683

  • Age réel : 70 ans

  • Age vampirique : 51 ans

  • Lieu de naissance :

  • Lieu de vie :

  • Rang social : Petit peuple

  • Poste/emploi : Espionne - Assassin

  • Guilde : Aucune


Compétences

Spoiler:
 
  • Alignement : Neutre tendance maléfique

  • Arme principale : La meilleure arme reste celle qui est dissimulée dans un replis de la tenue. Sa rapière est rangée dans une sorte de fourreau enchanté la faisant disparaitre sur la majeure partie de sa longueur, ne laissant que la garde simple dépasser de celle-ci, permettant ainsi de la dissimuler comme elle le ferait avec une simple dague.

  • Autres objets : Trois couteaux de lancé et deux dagues viennent compléter sa collection d'armes blanches. Elles ne sont généralement pas transportée, Veren se contentant du fourreau enchanté et de la rapière ou de ses crocs en cas de problème.
    Une arbalète de poing vient compléter l'arsenal en question avec 5 carreaux discrets en cas de besoin pour éliminer une cible discrètement depuis un endroit dissimulé.
    Ses tenues varient en fonction des rôles tenus et peuvent trouver des origines variées, qu'elle soient achetée légalement ou volées à leur anciens propriétaires lui importe généralement peu. Tant qu'elle y rentre dedans et qu'elles sont utiles à son infiltration.
    Un pendentif de cristal ne quitte jamais son cou. Ce petit objet enchanté lui permet d'accomplir son rôle d'humaine à la perfection, pouvant faire croire à une seule personne qui la touche qu'elle est encore vivante par la température de son corps.


  • Caractéristiques : : ici informations pour remplir cette partie

      Physique :
    • Force physique : Moyen
    • Agilité : Très bon
    • Furtivité : Très bon
    • Réflexes : Très bon
    • Endurance : Moyen
    • Résistance : Moyen
    • Beauté : Très bon

      Mental :
    • Force mentale : Maitre
    • Patience/self contrôle : Très bon
    • Perception : Bon
    • Intelligence : Bon
    • Arrogance : Moyen
    • Gentillesse : Bon
    • Prestance/charisme : Moyen
    • Mémoire : Très bon

      Combat :
    • Epée : Très bon
    • Dague doubles ou simple : Très bon
    • Poignard : Très bon
    • Lance : Aucun niveau
    • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Aucun niveau
    • Hache : Aucun niveau
    • Faux : Aucun niveau
    • Fouet : Aucun niveau
    • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Très bon
    • Art de la parade (bouclier ou arme) : Très bon
    • Arc : Moyen
    • Arbalète : Très bon
    • Mains nues/pugilat : Très bon
    • Equitation : Bon

  • Totem : totem et niveau, cette partie sera remplie par le staff

  • Style de magie principal : Ténèbres

  • Puissance magique innée : Correct

  • Niveau magique :A ne pas confondre avec la puissance magique innée, il s'agit ici du niveau de magie que possédera votre personnage au moment où vous allez commencer à jouer. Ce niveau est bien sur étroitement lié à la puissance magique innée (si vous avez un faible niveau de naissance vous ne serez forcément jamais un très bon mage). Ne remplissez pas cette partie, cette décision revient au staff mais notez bien que vous pourrez faire évoluer ce niveau au fil du jeu.





Physique et caractère

Spoiler:
 
  • Physique : Qui est-elle donc ? Si les témoignages apportés par les hommes étaient au moins identiques ! Tout du moins pour ceux qui peuvent encore le faire, comme une magie qui émanait d'elle empêchait son image de s'inscrire dans leur mémoire, comme si elle avait la faculté de disparaitre. Il faut parfois remonter loin, ou s'adresser à des interlocuteurs parfois peu recommandables pour savoir à quoi elle peut ressembler, mais le point de vue le plus intéressant reste celui émit par des humains, car oui elle leur ressemble ! Pour vivre parmi eux elle n'a pas vraiment d'autres choix.

    La mort a conservé la fraicheur de ses 19 ans, refusant de la marquer par le poids des âges. En quelques mots elle semble être une jeune femme dans la fleur de l'âge, en bonne santé et un teint clair.

    Cette jeune femme possède un visage doux et vivant - contrairement à ses congénères - encadré par de longs cheveux châtains lui tombant aux épaules. Ses yeux verts en amande semblent vous traverser et vous vivifier comme s'ils lisaient en vous et ses lèvres sont un véritable pousse au crime vous appelant à les embrasser à chacun de ses sourires discrets qui révèlent une petite partie de sa dentition parfaitement conservée. Ses formes appelleront également à elles les regards masculins sans pour autant être une motif de jalousie pour les concurrentes et bien que n'étant pas exceptionnelles elles restent en parfaite harmonie avec le reste de son corps.

    Ce charme naturel qu'elle possède sera généralement mis en valeur par ses tenues, portées près du corps.
    Tout du moins, c'est ce que le regard aveugle et masculin verra au premier abord, et rares seront les femmes à se laisser ainsi piéger par l'apparence physique destinée à parler aux hommes.

    Elle reste une tueuse de sang froid, et la vie qui semble déborder d'elle n'est qu'un vil camouflage lié à sa nature pour amadouer ses proies ou ceux qu'elle souhaitera utiliser, rares sont ceux avoir vu le porter de façon naturelle et sincères, ou alors ils ne savaient pas qu'il l'était. Elle a été enfermée dans cette image, devenue une carapace au fil des années d'entrainement pour que l'adopter soit naturel au point que même la cruauté ne puisse s'exprimer que d'un visage neutre et inexpressif comme si vous n'existiez pas pour elle.

    Elle est une belle plante, vénéneuse et mortelle.

    Les traits liés à son sang ? Vous ne pourrez vous en apercevoir au moment voulu, pour ne plus pouvoir en témoigner ensuite.
    La teinte de sa peau lui donne un air vivant par l'enseignement qu'elle a suivit et le temps passé au soleil, elle l'accentue parfois à l'aide d'une goutte de sang frais étalée comme un fond de teint. Ses crocs, présents restent comme tous ceux de sa race mais sa façon de s'exprimer ne vous laissera que peu d'occasion pour vous apercevoir de leur réelle nature, les dissimulant délicatement derrière ses lèvres.
    Elle reste cependant une femme portant sur elle la fraicheur de la mort, vous réchauffer dans ses bras sera impossible même si elle n'hésitera pas à vous le faire croire à l'aide d'un peu de magie.


  • Caractère : Son caractère apparent est celui donné par l'illusion de son apparence, une jeune femme calme et patiente, écoutant avec intérêt ce que pourrait dire son entourage et ayant reçu une bonne éducation bourgeoise. Elle parle peu, mais pourtant elle semble aimer le faire, semblant lui donner un petit air timide et innocent comme si aucun mot, ni même aucune violence ne pouvait sortir de ce corps.

    Mais...

    Sanguinaire. Y a-t-il réellement d'autres mots pour caractériser ce genre de créatures ? Sans pitié, voire même sans âmes, égorgeant femmes, enfants, vieillards sans le moindre remord, les considérant comme de la simple nourriture, un peu comme une simple chopine que l'on jette une fois vide. La notion du "bien" ou du "mal" ? Qu'est-ce que le bien ou le mal de toute manière ? Fruit d'une éducation et d'un milieu social digne des simples mortels qui n'en valent pas la peine. Le prix d'une vie est celle qu'elle veut bien lui donner, c'est à dire pas grand chose.

    Au delà du besoin, elle éprouve un plaisir tout particulier de vider complètement ses proies de leur sang, lui rappelant indirectement le jour qu'elle avait tant attendu de son vivant et qui l'avait emmené dans sa non-vie, favorisant bien entendu les hommes comme pour continuer sa vengeance. Cruelle et sans pitié envers eux elle n'hésitera pas à jouer avec et à les faire souffrir avant de les achever sans pour autant leur procurer le plaisir du changement en leur arrachant la gorge. Ce plaisir de se sentir vivante comme jamais après cet acte "barbare" et sanglant, de posséder une chaleur qu'elle fait sienne l'espace de quelques jours.

    Cependant il y a toujours cette "petite voix", cette petite voix de bonté comme si une partie de sa personnalité était encore là, cachée au fin fond de son esprit et n'ayant pas été rongée par la haine et la violence de ses derniers instants. Bien qu'étouffée, bien que malmenée et quasi-inexistante, il lui arrive parfois de s'exprimer à voix haute, comme reprenant le contrôle de son corps corrompu par ce sang noir, faisant remonter à sa surface son "humanité". Car oui, avant elle était ainsi, malgré les difficultés, souriante et pleine de bonté jusqu'à ce que la cruelle réalité ne la rattrape. Les actes dirigés par cette "petite voix" disparaissent néanmoins de sa mémoire, la laissant souvent hébétée face aux conséquences de ces actes qui vont jusqu'à protéger une esclave humaine des crocs de ses congénères plus forts, acte complètement stupide et signe de faiblesse.
    Cette voix prenant de la force particulièrement chez les humains, chez les vivants comme pour lui rappeler qui elle était avant et lui faire faire marche arrière. Faire demi-tour et cesser d'avancer sur ce chemin pavé de sang. De retourner vers la chaleur humaine mais ayant également l'effet pervers de lui faire jalouser ceux-ci.

    Cette jalousie se manifeste particulièrement dans ses missions, ou elle met un point d'honneur à sembler humaine même en dehors de ces activités, même parmi les siens.

    D'une patience exceptionnelle, atout nécessaire pour les infiltrations longues, elle possède en outre un sens de l'honneur tout particulier, vouant une gratitude quasi-sans-limite à son "père de sang" pouvant lui pardonner tous les excès qu'il pourrait lui faire subir. Cette gratitude peut également se manifester auprès des humains, qu'ils soient des proies ou non. Rarement en les épargnant voire même en les sauvant - certaines langues acérées faisant courir le bruit que ce ne serait pas si rare que ça -, souvent en leur proposant une "non-vie" et majoritairement la mort qu'ils préfèrent. Inversement proportionnel, sa vengeance sera complète et totale et sera dévorée chaude comme froide comme un met d'exception.



Mes liens

Spoiler:
 
Isendal Ithil : Il est le seul à sembler tenir une place importante dans sa vie et semble lui être dévouée corps et âmes, sans jamais l'avoir vu pour le moment. Il est son maitre, son exemple et surtout celui dont elle sert le nom comme on lui a appris à le faire. Cet être froid et cruel semble être le seul envers qui elle semble porter une confiance sans limite bien que lui dissimulant quelques secrets. Il lit cependant en elle comme dans un livre ouvert. Elle a été créée en son nom, elle lui appartient depuis qu'elle s'est offerte indirectement à lui. L'idée de le trahir ne lui est jamais venue à l'esprit et seul un déclic fort pourra briser cette relation.



Derrière l'écran

Spoiler:
 
  • Petite présentation : Je ne suis pas étudiant, je ne suis pas au chômage et je n'ai pas un rythme de vie équilibré. Mes activités professionnelles me forçant à me déplacer sur un territoire assez vaste me permettent certes de voir du monde mais me prennent beaucoup de temps.

  • Rythme rp : Mes temps de réponses sont aléatoire, généralement la réponse survient dans les 24h, rédigée puis postée le soir ou tôt le matin. Il me sera difficile d'apporter une réponse rapide le week end. mais globalement je peux rester dans les délais. En cas d'empêchement ou de retard je préviens généralement mon partenaire de jeu.

  • Particularités rp : Je fais cependant du RP forum depuis très jeune, environ depuis 10 ans. Ok, mes premières réponses faisaient 3 lignes mais c'était des réponses quand même !
    J'ai joué différents types de personnages :
    - Le gosse timide (thème "poudlard") - Plus joué.
    - Le mercenaire indépendant ne vivant que pour prendre sa vengeance, chasseur de vampire, n'accordant aucune valeur à sa vie. Devenu roi d'une cité état, marié à une elfe, père d'une fille (thème médieval-fantastique) - Plus joué.
    - La gamine sauvage, quasiment élevée par des bêtes (thème médieval-fantastique) - Plus jouée
    - La femme "garçon manqué" réglant ses affaires avec tact et diplomatie : Son épée et son bouclier. Commandante de cavalerie, déchue suite à un coup d'état et actuellement dragonnière (thème médieval-fantastique) ayant "quelques" soucis émotionnels et se cherchant encore. - Actuellement jouée - Rythme de 2 posts par semaine environ.
    - Le Caporal d'infanterie, bourrin drogué à sa propre adrénaline (thème Stargate), ayant un léger problème avec les femmes et l'alcool - Actuellement joué - Rythme 1 post par semaine environ.
    - La demi-elfe, gestionnaire d'un territoire elfique, acquise à la cause des elfes et diplomates voulant ramener à la vie une ancienne alliance avec les hommes (thème médieval-fantastique). - Actuellement jouée - Rythme 1 post par mois environ.
    - La femme sauvage, ayant passé son enfance seule dans la nature (version adulte de la gamine sauvage) et n'obéissant qu'à cette règle. - Création récente actuellement jouée - Rythme 1 post par semaine environ.

  • Comment avez vous découvert le forum : Par un autre joueur.

  • Le code du règlement :









La vie
La place de la femme dans une société machiste n'a jamais rien de bien enviable, surtout pour une bâtarde sans autre famille que la rue. Elle est née dans la rue, d'une mère qui d'après ses souvenirs perdus étaient une simple servante dans une quelconque maison noble ou bourgeoise. Elle avait été engrossée par l'ainé de la maisonnée, porté sur la luxure et un grand nombre de conquêtes consentantes ou non, parfois payées avant ou après pour garder le silence qui n'avaient d'autres choix que de disparaitre de gré ou de force si celui-ci les engrossait.
Elle grandit dans cette maison, fille de prostituée et élevée par toutes les autres, qui n'avaient d'autres choix que de vendre leur corps pour subvenir à leurs besoins et à ceux de cette petite, condamnant cette enfant à la même activité qu'elles par la même occasion une fois qu'elle serait en âge de recevoir les clients dans sa couche si la nature lui donnait les atouts nécessaires. Son premier travail fut le nettoyage et la préparation des bains avant l'arrivée des clients, une petite main pour un petit travail discret et ce même après la mort de sa génitrice.

Elle compris dès son plus jeune age l'activité de sa génitrice et l'avenir qui lui était réservé mais parfois l'esprit reste la chose la plus aveugle qu'il soit jusqu'à être mise devant le fait accompli lors de sa quinzième année. Sa virginité fut le "cadeau" à l'un des nouveaux clients qui avait payé le prix fort pour l'avoir, un homme d'un âge avancé et habitué des maisons closes qui voulait changer de marchandise. Elle lui fut prise de force, alors qu'elle pensait juste ramener de l'eau chaude pour le bain de l'invité. Cette première expérience fut la plus traumatisante pour cette nouvelle femme qui n'eut d'autres choix que d'accepter ce sort ou la rue...

Et puis il pouvait bien y avoir une chance de séduire un client pour qu'il la prenne sous son aile et l'emmène loin de ce lieu ? C'était l'espoir, le rêve, le fantasme que les autres prostituées lui avaient fait miroiter pour lui permettre de traverser cette épreuve. Cet espoir nourrit son innocence et son éternel sourire chaleureux malgré la cruauté de la réalité. Oui, elle était une jeune femme pleine de vie et souriante malgré ce qui pouvait la ronger, et sa bonté d'âme remportait encore tous les duels face à la haine.

Le temps passait, ces mêmes activités, ces mêmes clients, CE même client qu'elle haïssait plus que tout qui revenait inlassablement et se faisait de plus en plus violent. Deux années et demi de tortures et de sévices corporels pour satisfaire les plaisirs sadiques de cet homme qui payait pour le silence, trois années de haine et de vengeance refoulée qui par un simple murmure étouffée sortirent au grand jour : Elle l'égorgerait de ses propres mains ou même avec ses dents s'il n'y avait pas d'autres moyens.
Ce murmure étouffé ? La maison de cet homme, cette maison, ce nom, ce... Ce... Il n'y avait pas de mot, elle ne les trouvait pas malgré le langage fleurit qu'elle possédait au contact avec ce milieu, cet homme n'était d'autre que son géniteur, cet être abject était ce géniteur. Ces révélations la changèrent... Cette pensée vint la hanter pendant chacun des jours, des nuits et des clients qui lui passaient dessus mais d'aucun était capable de tuer pour elle. Attirer le mâle était facile, le manipuler... Moins et sur ces essais seulement deux y laissèrent la vie et d'autres échouèrent au cours de la dernière demi-année. Jusqu'à ce soir là, ou tout allait changer.

Attirer le client à l'extérieur, le moyen le plus facile et pratique pour une femme de ce genre de faire de l'argent et arriver aux objectifs fixés pour ne pas être jetée dehors. Accoster le soulard était risqué, ils étaient généralement brutaux et mauvais payeurs et ce n'est qu'à un moment bien avancé de la nuit que le client parfait se présenta depuis une ruelle. La vitesse était la clé pour ne pas que ses concurrentes et collègues ne se l'approprient. Il avait l'air d'un de ses hommes ténébreux, solitaires et tristes auxquels l'on pouvait faire ce que l'on voulait et plus précisément accueillir CE client habituel qui était prévu pour la suite, venant le même jour au même instant de la nuit.

Un coup rapide, pas d'argent mais peut-être l'assurance de se venger. Le prix en valait la chandelle, même s'il lui en coutait la vie. Il ne lui restait que ceci dans sa haine et son désespoir.

Une promesse d'un autre avenir
Ce fut son dernier "client" ou plutôt il aurait du l'être, mais elle ne s'aperçut que trop tard de la véritable nature de celui-ci, un prédateur nocturne sans pitié qu'elle avait voulu mener et utiliser. Quoi de plus logique ? Elle s'en aperçut vite, mais ne hurla pas comme le commun des mortels, elle fixa juste ce regard envoutant et sourit. Il était au final son échappatoire à ce monde et peut-être répondrait-il favorablement à ses dernières volontés. Elle était faible, trop faible pour se libérer de cette vie et il avait cette force et pouvait la lui donner, qu'importait le prix. Seule sa détermination pouvait se lire dans ses yeux, elle pouvait le faire, elle voulait le faire au point que tout son être la brulait de l'intérieur.

"Je sais que les désirs d'une prostituée t'importent peu, mais au moins entends mes derniers mots." Il fallait qu'elle fasse vite, s'il perdait patience tout ça n'aurait servit à rien. "Je souhaite la mort d'un homme, il va se présenter d'ici moins d'une heure à la suite spéciale au premier étage, la suite donnant sur la rue." conclut-elle en lui découvrant doucement sa gorge, et en le prenant par le cou de sa main libre pour l'y conduire.

Elle s'offrait à lui pour sa vengeance, comme elle s'était offerte à d'autres hommes. Sauf que ce serait la dernière fois qu'elle le ferait... Elle lui appartiendrait pour les derniers instants de sa vie qu'elle laissa couler dans la gorge de cet homme qui la vidait de son fluide vital jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus se porter elle-même.

Elle brûlait de l'intérieur alors qu'elle reprit connaissance dans cette chambre des horreurs, sentant comme une mort horrible qui l'emportait au loin de ce monde dans l'endroit qu'elle avait le plus hait tout au long de ces dernières années. Plus elle brulait et plus elle se sentait "revivre", une force insoupçonnée s'immiscer en elle au point que cette douleur mortelle en devienne un plaisir, cette douleur lui apporterait la force pour se venger, la force pour mettre fin aux jours de cet être abject dont elle entendait maintenant les pas.

La brulure cessa pour laisser place à cette force, cette puissance et ces instincts qui la rongeaient de l'intérieur, dévorant petit à petit ses souvenirs et lui dictant son comportement au fur et à mesure que l'homme la déshabillait. Elle lutta quelques instants contre elle-même pour faire durer cet instant le plus longtemps possible, profiter et embrasser cette nature à pleine bouche le moment venu pour réaliser cette vengeance tant attendue. Il la frappa au visage lorsqu'elle refusa le baiser. Il la frappa de nouveau lorsqu'elle refusa qu'il aille plus loin et il la frappa de nouveau par pur plaisir, encore... Encore... Et encore jusqu'à ce qu'un sang noir finisse par couler de sa bouche.

Ce fut le déclic, ce fut l'instant qu'elle attendait, quand cette expression suffisante de puissance qu'il portait au visage se figea pour devenir de la terreur, quand le chasseur devenait la proie, quand le bourreau devint la victime et que les rôles s'inversent. Elle profita de chaque instant, de chaque millimètres de ses nouveaux crocs se plantant dans la gorge de sa victime, de ce liquide chaud et délicieux se rependant dans sa bouche, consumant à chaque gorgée les souvenirs de son passé qu'elle abandonnait sans aucun remord, ne souhait garder que cet instant en mémoire, celui de la vengeance accomplie et du plaisir d'ôter la vie à cet être abject.

Elle ne lutta pas, devenant pire que le mal qu'elle avait désiré exterminer...
Son nom changea en même temps, laissant derrière elle ce passé désormais oublié, elle serait maintenant connue sous le nom de Veren Sarjaa.

La "non-vie"
Les premiers mois sont toujours les plus durs, apprendre à se connaitre, se reconnaitre. Ne rien savoir de soi et n'être guidé que par ses instincts, puis se contrôler. Cette période se "non-vie" reste la plus sombre et celle dont elle semble avoir le plus honte, même si certains des penchants pris à ce moment là la poursuivent encore mais restent sous le silence de la tombe. Elle est jeune, bien trop jeune et pourtant si âgée, entrainée au plus tôt par des êtres manipulateurs et sans pitié - ce qui en passant est considéré comme une normalité - pour lui apprendre à être comme eux.

Se dissimuler et apprendre à connaitre sa cible, s'infiltrer dans son entourage et s'en rapprocher, apprendre ce qui est nécessaire et ensuite effacer toute trace de son passage par tous les moyens possibles et inimaginables.
La séduction est la première arme, savoir s'approcher de sa cible mâle en jouant de ses atouts physiques typiquement féminins pour jouer sur l'appétit de la victime en l'agrémentant d'un peu de magie pour dissimuler son rang. L'amitié est la seconde, cette fois s'approcher et gagner la confiance de la cible nécessitant plus de temps, de travail et d'autant plus de magie pour paraitre le plus humaine et vivante que possible. La troisième et dernière est de donner directement la chasse à la cible, la traquer des jours et nuits durant, l'empêcher de dormir et jouer sur le harcèlement psychologique autant que faire se peut pour lui faire au final envier le sort tant fuit.
Réapprendre à être humaine tout en gardant ses instincts de prédateur à son maximum, ne pas laisser de traces en faisant disparaitre les corps ou en dissimulant les traces de son passage par exemple en "soignant" les traces laissées par sa morsure, puis en achevant la victime sans autre forme de procès pour faire croire soit à un règlement de compte sanglant soit à une agression par une bête sauvage en démembrant directement la victime pour ne pas qu'elle puisse changer et trahir sa présence. Mais surtout, quelle victime choisir et comment la choisir ou l'utiliser à l'avenir, la technique la plus probante et efficace est toujours de donner un bouc-émissaire à une foule armée de torches, d'attirer l'attention vers autre chose comme un humain récemment changé pour lui mettre sur le dos ses derniers repas en choisissant un dernier arrivant en ville.

L'apprentissage pratique fut rude, parfois même cruel et dirigé d'une main de maitre par son "père de sang" et mentor, cet être éternel froid et distant qui la regardait toujours de la même manière, la soumettant au moindre de ses caprices et n'hésitant pas à la violenter outre mesure pour la moindre erreur ou dans des exercices dont la moindre erreur entrainait la mort surtout lors des parties de chasse. Une cible ratée au lancé de couteaux ? Elle pouvait lui servir de cible ensuite. Lors d'un duel à la rapière ? Il alla jusqu'à la blesser mortellement, lui laissant parfois le choix de continuer ou de disparaitre pour de bon. Beaucoup de disciplines y passèrent au cours de toutes ces années d'entrainement, allant du combat à main nue, à l'utilisation d'armes courtes telles que les poignards et dagues, vers des plus longues et légères (rapières) et parfois des armes de jets comme cette petite arbalète de poing bien utile pour blesser une cible ou l'empoisonner. La magie n'échappa pas à la règle, elle avait un potentiel naturel à exploiter. Si le sort n'était pas estimé imparfait, la magie du mentor se retournait contre elle pour l'humilier autant que faire se peut. Ces entrainements se déroulaient à toute heure du jour et de la nuit, pour l'habituer à supporter la lumière de ce soleil qui ne l'appréciait pas et la forcer à compenser sur ses autres sens lorsqu'il était particulièrement fort.

L'épreuve la plus éprouvante était celle de la confiance... Gagner la confiance d'un humain prisonnier. Tout d'abord subir le même sort que lui pendant des semaines, enchainé au même mur avec la possibilité de l'égorger à tout moment sans rien à se mettre sous la dent que ce même prisonnier qui évidemment termina la semaine exsangue. Sa punition ? Recommencer l'épreuve une seconde fois ou elle échoua de la même manière et finit d'ailleurs quasiment de la même manière que ce dernier son "maitre" la privant du sang récemment ingéré de la façon la plus humiliante qu'il soit en la vidant à son tour.

Ce fut après vingt années d'entrainement intensif, que ce qui fut appeler le premier "refus", se produisit, entrainée depuis des années à être humaine tout en restant un tueur sanguinaire obéissant au doigt et à l'œil. Son test, son cadeau n'était d'autre qu'une petite fille, ne pauvre gamine des rues attrapée au vol qui restait cloitrée dans cette petite pièce sombre et qui la vit entrer en compagnie de celui qui la terrifiait tant. Elle était intelligente et compris rapidement le sort qui lui serait réservé. Les deux êtres passèrent plusieurs mois ensembles, Veren obligée de se nourrir devant cette enfant mais devant tout de même acquérir sa confiance. Il ne fallut pas plus d'un mois à cette réussite, l'enfant finissant par dormir contre cette créature sanglante qui semblait l'épargner et s'être prise d'affection pour elle mettant fin à l'épreuve la semaine suivante.
"Change là."
Cet ordre sec réveilla l'enfant qui compris que son heure était venue, et malgré sa peur elle se blottit instinctivement contre Veren qui l'entoura de ses bras protecteurs.
"Je refuse." ce même regard, il était là, il était revenu. Comme le premier jour et ne semblait pas vouloir quitter les yeux de cette non-vive, sa progéniture, qu'il avait entrainé depuis des dizaines d'années.
"Change là." Le ton fut plus dur cette fois, sonnant comme une menace de mort à l'encontre de Veren.
Le regard ne changeait pas et elle serrait presque avec amour cette enfant terrifiée qui tremblait contre le prédateur le plus cruel que se monde pouvait porter. Non, elle ne la laisserait pas devenir ainsi, non pas comme elle. Elle l'avait choisis, pas cette enfant ! Un doux baisé sur le front de l'enfant, et quelques mots chuchotés à l'oreille de celle-ci alors qu'une larme de sang coulait le long de la joue de la non-vive accompagnèrent le craquement sec des vertèbres de celle-ci.

Elle se réveilla plusieurs jours plus tard, ankylosée de la tête aux pieds, de multiples traces de sévices divers et variés sur son corps, sans avoir le moindre souvenir de ce qu'il s'était passé, de ce qui en avait été la cause de tant de fureur. La torture reprit de plus belle alors qu'elle demanda ou était l'enfant.

Cinq nouvelles années passèrent avec un apprentissage magique et physique de plus en plus dur et violent, pour la remettre sur la même épreuve. Il insistait dans sa quête de l'espionne parfaite, jeune, vive, impétueuse et... Et parfaite ! Déterminée et fidèle à sa tâche ! Il était sur le point de réussir, quand "le regard", cette force qui faisait la faiblesse de son sang et de son "patrimoine" se manifesta, la boucle se répétant de nouveau.
Alors il la répèterait, il avait tout son temps, les années ne sont rien quand on a les siècles devant soi. Il la répéta cinq fois avant qu'elle ne la réussisse et qu'elle égorge l'enfant sans la moindre once d'hésitation. Il avait réussit à vaincre cette once d'humanité. Mais la question était pour combien de temps ? Trois nouvelles tentatives vinrent confirmer sa réussite : Il l'avait fait. Il avait obtenu son être parfait, celle qui ferait tout pour lui, celle qui serait la main qu'il salirait pour les plus basses besognes qu'elle réaliserait sans poser la moindre question, il l'avait dans sa main, elle ne le trahirait pas et ne parlerait pas sous la torture ou le chantage car elle n'avait rien d'autre que lui.

Mais seulement en apparence, cette petite voix qui l'avait corrompue et détournée de la volonté de son maitre était toujours là. Cloitrée au fin fond de son être, attendant patiemment son heure.

Vivre parmi les vifs s'avéra presque la chose la plus simple pour elle, surtout après ses quarante premières années passées ainsi, et malgré les risques de se faire capturer et torturer des mois durant cette pensée semble beaucoup plus agréable que de retourner parmi les siens. Elle est d'un rang inférieur, une simple exécutante qui malgré son efficacité le restera simplement, ressemblant bien trop aux humains et allant jusqu'à avoir la même odeur en vivant à leurs côtés. Combien de fois fut-elle prise pour une paysanne sans défense par un des prédateurs sanguinaires auxquels elle ne ressemblait plus ? Combien de fois essayèrent-ils de la vider de son sang quand ils étaient plus forts qu'elle ou pour lui montrer sa place ?

Cependant elle faisait ses preuves, suivant les ordres pendant les dix années qui suivirent, sans siller, sans hésiter et sans faire preuve de la moindre faiblesse avérée, quelques rumeurs tout au plus mais qui n'entachaient pas le résultat. Pour le moment, car la petite voix se fait de plus en plus forte...

La rumeur se fit entendre, tel un murmure glacial. IL était de retour, lui, celle qu'elle servait depuis des années. Il était revenu.


Dernière édition par Veren Sarjaa le Dim 1 Déc 2013 - 20:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Veren Sarjaa VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Veren Sarjaa VALIDE Veren Sarjaa VALIDE Icon_minitimeSam 30 Nov 2013 - 13:42

Re bienvenue à toi Veren, j'espère que tu te plaira parmi nous ! ^^ Je réitère ce que j'ai déjà dis, jolie fiche et style très agréable !

Nous avons vu ensemble hier ce qui n'allait pas dans ton histoire donc de ce coté là aucun problème. Juste une phrase à retirer "Son nom changea en même temps, laissant derrière elle ce passé désormais oublié, elle serait maintenant connue sous le nom de Veren Sarjaa, l'une des enfants d'Isendal Ithil" et à remettre les parties de ton histoire dans le bon ordre, c'est vraiment perturbant de commencer par la fin ^^'

Ton avatar n'est pas aux normes, si besoin est un de nos graphistes peut te le mettre comme il faut ^^ Et il te manque le code des règlements.

Une fois que tu auras fais ces quelques petites choses je te validerais avec plaisir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Veren Sarjaa VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Veren Sarjaa VALIDE Veren Sarjaa VALIDE Icon_minitimeDim 1 Déc 2013 - 18:13

Bonjour !

Merci d'avoir pris la peine de la corriger.
Donc, je réponds ici pour les choses à faire :
- Taille de l'avatar modifiée, je pensais que c'était les dimensions maximales et pas obligatoires.

- L'ordre de l'histoire est parfaitement volontaire, et j'aimerai le conserver, j'explique !
L'objectif étant de perturber le lecteur en mettant un ordre dans lequel il n'est pas habitué à lire et de mettre en avant l'actualité plus que le passé. De cette manière c'est également seulement à la fin de la lecture de l'histoire que l'on comprends les origines du personnage.
Un peu comme dans certains écrits ou l'on découvre le passé du personnage au fur et à mesure de l'avancement du texte, d'abord tu sais qui il est actuellement, ensuite qui il a été avant.

- De même que le changement de nom, puisque c'est une modification radicale de sa vie, c'est juste qu'elle ne reprends pas son ancien nom (celui donné par sa mère) et n'y accorde plus d'importances préférant ainsi l'oublier. De plus Veren Sarjaa à une signification particulière liée à sa condition. je peux retirer la phrase si elle gêne mais j'aimerai conserver le principe.
Revenir en haut Aller en bas
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Veren Sarjaa VALIDE Left_bar_bleue4/10Veren Sarjaa VALIDE Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Veren Sarjaa VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Veren Sarjaa VALIDE Veren Sarjaa VALIDE Icon_minitimeDim 1 Déc 2013 - 18:17

Je préférerais que tu remettes l'histoire dans l'ordre, je trouve que ça gêne plus la lecture qu'autre chose même si je comprend bien la façon dont tu as voulus placer ça ^^"

Pour la mention, que je t'ai faite de ton texte c'est le fait qu'elle soit l'enfant d'Isendal que je visais pas son changement de nom Wink



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Veren Sarjaa VALIDE Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Veren Sarjaa VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Veren Sarjaa VALIDE Veren Sarjaa VALIDE Icon_minitimeDim 1 Déc 2013 - 19:08

Bonsoir.

Modifications demandées effectuées.
Même si je trouve dommage de remettre dans l'ordre chronologique...
Revenir en haut Aller en bas
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Veren Sarjaa VALIDE Left_bar_bleue4/10Veren Sarjaa VALIDE Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Veren Sarjaa VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Veren Sarjaa VALIDE Veren Sarjaa VALIDE Icon_minitimeDim 1 Déc 2013 - 21:07

dragon

Sois le bienvenu sur tes terres, fils d'Armanda.
Tu es né avec une puissance magique innée de faible mage et ton entraînement dans le domaine magique t'a permis d'atteindre un niveau correct Tu as d'ailleurs été choisi(e) par le totem Caméléon dont tu as atteint le niveau 1.

Tes compétences ont été validées, tu pourras les faire évoluer tout au long de ton aventure. Tu as aussi un profil déjà bénéfique, neutre ou mauvais matérialisé par ton alignement de 360/1000.

Pour tenir l'état de tes aventures à jour, tu possèdes une fiche de suivi de personnage qui se trouve en ce lieu. Tu peux y ajouter tes liens, ton inventaire, ton histoire personnelle et ce que tu souhaiteras. Tu peux aussi adresser tes questions ici.

image



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Veren Sarjaa VALIDE Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Veren Sarjaa VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Veren Sarjaa VALIDE Veren Sarjaa VALIDE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Veren Sarjaa VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pompéï de Kessedag [VALIDE - ENTIER]
» Maxime Cooper [VALIDE]
» Arlequin, p'tit coquin ! [VALIDE - ENTIER]
» ▬ Bangarang [VALIDE]
» Quartz du Mesnil [VALIDE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Présentations de vos personnages :: Fiches validées-