Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Meyhl Hele (Humaine) VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Empty
MessageSujet: Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Icon_minitimeMer 6 Nov 2013 - 23:31


Hele Meyhl


" Si je ressens la douleur que tu m'infliges, alors c'est que je ne me serai jamais sentie aussi vivante."



©️ je ne pense pas l'avoir, sinon voila le lieu ou je l'ai trouvé. http://cghub.com/images/view/563253/
Identité

Spoiler:
 
  • Race : Humain

  • Nom : Hele

  • Prénom : Meyhl

  • Surnom(s) :

  • Titre : à acheter si vous le souhaitez

  • Date de naissance : 1724

  • Age réel : 29 ans

  • Age vampirique : N/A

  • Lieu de naissance : Gloria la Magnifique

  • Lieu de vie :

  • Rang social : Bourgeoisie

  • Poste/emploi : Commandants dans l'armée Impériale.

  • Guilde : Aucune


Compétences

Spoiler:
 
  • Alignement : Bénéfique

  • Arme principale : Une épée d'acier possédant un manche renforcé en cuir pour mieux saillir à sa poigne. L'arme en elle même n'a rien d'extraordinaire, elle reste néanmoins assez solide pour ne s'être jamais brisée au contact d'une arme ou d'une armure.

  • Autres objets : Un bouclier aux armoiries de l'empire, bouclier ayant accusé de sérieux dégâts depuis sa sortie de forge, à tel point qu'il n'a presque plus rien à voir avec sa forme d'origine ronde, il est maintenant refondu dans une forme plus triangulaire permettant de bloquer des coups sur un axe verticale plus important.

    Une armure de type plutôt lourd, légère à porte ne serait pas forcément le mot, habitude le serait déjà plus.
    C'est comme une seconde peau à présent. Forgée du même acier que la lame et le bouclier, elle plus resserrée sur tout le corps afin de mieux bouger que certains hommes pris dans leurs fardeaux de métal.
    (armure comprenant casque, tabard etc...)
    Une bâtisse à Gloria, suffisante pour une personne, agréable à vivre pour deux et légèrement plus.


  • Caractéristiques : : ici informations pour remplir cette partie

      Physique :
    • Force physique : Très bon
    • Agilité : Bon
    • Furtivité : Très faible
    • Réflexes : Très bon
    • Endurance : Très bon
    • Résistance : Bon
    • Beauté : Moyen

      Mental :
    • Force mentale : Bon
    • Patience/self contrôle : Moyen
    • Perception : Moyen
    • Intelligence : Moyen
    • Arrogance : Faible
    • Gentillesse : Bon
    • Prestance/charisme : Bon
    • Mémoire : Moyen

      Combat :
    • Epée : Très bon
    • Dague doubles ou simple : Faible
    • Poignard : Faible
    • Lance : Faible
    • Armes contondantes (bâtons, masses, ...) : Moyen
    • Hache : Moyen
    • Faux : Faible
    • Fouet : Catastrophique
    • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Moyen
    • Art de la parade (bouclier ou arme) : Bon
    • Arc : Moyen
    • Arbalète : Très faible
    • Mains nues/pugilat : Moyen
    • Equitation : Bon

  • Totem : totem et niveau, cette partie sera remplie par le staff

  • Style de magie principal : Humaine

  • Puissance magique innée : Correct

  • Niveau magique :A ne pas confondre avec la puissance magique innée, il s'agit ici du niveau de magie que possédera votre personnage au moment où vous allez commencer à jouer. Ce niveau est bien sur étroitement lié à la puissance magique innée (si vous avez un faible niveau de naissance vous ne serez forcément jamais un très bon mage). Ne remplissez pas cette partie, cette décision revient au staff mais notez bien que vous pourrez faire évoluer ce niveau au fil du jeu.





Physique et caractère

Spoiler:
 
  • Physique : Une femme qui se forge non pas comme une lame aux nombre de coups qu'un forgeron lui donne, mais aux travers des épreuves de la vie militaire qu'elle n'a plus quittée depuis son service de six mois.
    Elle ne semble pas rustre comme un partie des autres soldats, ayant reçue une éducation plutôt tirée vers la bourgeoisie dont jouissait ses parents. Sont père qui tenait, enfin qui tiens toujours un commerce prospère et fleurissant. Sa mère lui ayant ainsi apprit comment une femme devrait être. Meylh n'en fit jamais vraiment cas, mais des "séquelles" si l'on peu dire ça, persistent toujours. Il vaut mieux cela qu'une guerrière se laissant dépérir et ayant le charisme d'un casque cabossé et mal polie.
    Sur un champ de bataille, on ne peut pas dire qu'elle toise ses ennemis de haut avec ses 1m68, ce qui est grand pour une femme, la majorité des hommes la dépassant souvent d'une tête voir plus pour les plus impressionnants.
    Elle possède un visage délicat et soigné qui inspire un certain soulagement auprès de ces hommes, cela va de paire avec une humeur joviale qu'elle arbore la plupart du temps. Pour en dire long sur son apparence, l'un des seuls détails qui la différencie d'une femme des villes, c'est qu'elle est un tatillon plus musclée mine de rien, cela ne se voit pas forcément à ses épaules ou une carrure d'armoire à glace, mais plus au niveau du ventre, les abdos, les cuisses, des jambes fortes pour de longues marches, pour un bon équilibre et pour ne pas se briser les orteilles lorsqu'elle envoie un coup dans les grèves d'un adversaire.
    Elle reste très adroite de sa main droite, étant une fine lame elle est très agile du poignet, à son désespoirs, être ambidextre risque de ne rester qu'un souhait pour elle. Son bras gauche lui servant à manier un bouclier.
    Une fois cette carapace d'armure franchise, on peu s'attarder sur son minois, on remarque facilement à moins d'être aveugle qu'elle se pare de longs cheveux blond attachés la plus part du temps. Un regard bleu des plus classique baigne dans ses iris. Enfin, son nez et fin et heureusement, toujours pas cassé, si l'on baisse le regard encore un peu on comprends définitivement que c'est une femme. Non ! pas si bas voyons ! Je parlais évidemment de ses lèvres finement sculptées ne l'empêchant pas de sortir des phrases des plus morbides lorsqu'elle se bat.
    Accessoirement, elle dispose d'une cicatrice entre les côtes et les hanches, un jour de malchance dû à l'arrogance d'une jeune guerrière trop sûre d'elle.

  • Caractère : Bon gentille, on le devinera rapidement, de paire avec cette gentillesse elle peu parfois être naïve, mais après quelques années d'armées, elle a apprise à faire preuve de plus de discernement. Lorsqu'elle combat, elle ne nie pas avoir très peur de mourir, si elle doit tomber pour la victoire elle le fera, mais un goût de bile dans la gorge, cette peur elle ne l'avait pas avant, jusqu'à ce qu'elle reçoive cette cicatrice en dessous des côtes et qu'on la retrouve de justesse baignant dans son sang. Cette sensation d'abandons de la vie, c'est ce qui fait selon elle la différence entre un novice et un guerrier accomplit. Sa vie sentimentale ressemble un peu à sa vie militaire, on peu dire qu'elle fût blessée et que son comportement fût encore une fois altéré à jamais. Il y a d'autres femmes dans l'armée, mais étant quand même un milieu grandement masculin, elle à adoptée en quelques sortent les manières de se comporter d'une armée dans certains cas. Comme sa mère serait outrée de savoir sa fille n'ayant toujours pas donnée sa main, ayant déjà partagée son corps avec nulle autre qu'une personne étant un ami très agréable.
    Pour redevenir sérieux, méthodique elle l'est. C'est pourquoi elle se débrouille bien en stratégie, c'est comme ça qu'elle est encore en vie d'ailleurs ! Après les récentes débâcles que leurs ont infligés les Alayiens. Des êtres qu'elle ne peut que haïr à l'heure actuelle. Enfin, avec son esprit combatif elle est autant loyal envers l'empereur, et il faudra être convaincant pour lui en faire dire du mal.
    Elle se veut forte, en tant que femme, que cela soit dans les relations sociale, dans un monde calme, ou alors comme aujourd'hui, dans un monde déchiré. Aujourd'hui, c'est une personne qui réflechis beaucoup, et qui se laisse hanter, hanter par les pertes innombrables qu'elle a connu en très peu de temps depuis le débarquement Alayen. L'habitude de perdre des hommes, elle l'avait, mais presque les trois quarts des soldats la suivant tombés au champs d'honneur l'avait bouleversée. une petite partie était des vieux lascars qui était déjà avec elle depuis plusieurs années et pourtant, les lames noires de ces envahisseurs les avaient anéantis. Pour elle, que cela soit des hommes ou non, c'était le mal qu'ils combattaient. L'heure était au soucis et à l'inquiétude, combien de temps peu tenir Armanda ?



Mes liens

Spoiler:
 
George Hele- Père de Meyhl et commerçant de renom dans son secteur, l'étoffe principalement. Il n'y a que peu de choses à dire à son sujet hormis qu'il est un bon parent quelque peu absent par moment. Il a permit à sa femme et sa fille d'avoir une vie agréable et un bon cadre pour l'éducation de Meyhl.

Cinthis Hele- Epouse de George et mère de Meylh, elle assiste son mari depuis que leur fille s'est engagée dans l'armée et à l'instar de son époux, le courant ne passe pas aussi facilement avec sa fille.

Adecas - Il n'a pas de nom, c'est bien parce que personne ne lui en a donné. Il fût élevé dans l'un des orphelinat de Gloria, Meylh ne sait pas grand choses de sa jeunesse. C'est l'année de ses vingt deux ans que la jeune femme va le rencontrer, il était à l'époque son sergent mais suite à quelques erreurs de commandement, il sera écarté de la liste des promotions. Il finira donc sous les ordres de sa soeur d'arme et à partir de ce moment précis il commenceront vraiment à se côtoyer. C'est l'un des hommes en qui Meylh a le plus confiance et le seul avec qui elle a tissée un lien différent de l'amitié classique, ensemble ils sont très débridés et se parle franchement à l'abri du regard des hommes de troupes.

Perten "Gueule rouge" - Escrimeur de renom, il fait parti du détachement de Meylh et comme Adecas, il est membre du noyau dur qui unis l'unité depuis 1744. C'est le moins chanceux du quatuor et le seul à s'être fait réellement défigurer en 1750 par un vampire. Aujourd'hui il est une personnalité respectée par les hommes de l'unité, tout le monde le voit comme un vétéran supérieur aux autres même.

Codas Tovrium - Lui aussi escrimeur, il est le dernier membre du quatuor et le plus jeune, cadet de trois ans avec Perten et de quatre ans avec Meylh. Il est un simple soldat, ce qui ne l'empêche pas d'être un bon élément et une personnalité qui remontre le moral aux hommes et à lui même parfois.

Bertelan et Senèle - Un couple dirigeant une auberge à Gloria.

Goramès- Le bretteur qui laissa Meylh pour morte dans la rue.





Derrière l'écran

Spoiler:
 
  • Petite présentation : Un bonjour s'impose donc Very Happy étant notre premier contact . Je m'appel Axel j'ai 19 ans et non 18 comme je n'arrive pas à passer le cap dans ma tête. Je suis Bordelais, enfin à dix kilomètres bref ! Amateur de roleplay évidemment, malheureusement trop peu de jeu sur table :/ mais pas mal de forum. C'est d'ailleurs pour ça que je suis ici après moultes forums mourants à petits feu et rp mensuels.. Votre principe est donc alléchant. Pour continuer sur une brève présentation mmmh que dire.... ? Cela ne se sentira peut être pas dans l'écriture, mais l'idée y est ! Je suis un grand fan de David Gemmel et son cycle Drenai. J'aime aussi la saga mass effect des jeux aux bouquins, la science fi en général bien que peu calé dans le domaine. Et énormément le jeux vidéo, comme pour la musique j'aime de tout en jeux, bon c'est faux, je suis un couard et les jeux d'horreurs en sont la preuve. Mais sinon Fps, Rpg, Fan de la première heure du haut de mes dix ans sur battlefield, en passant par des Jrpg comme les Tales of, en évoluant vers l'occidental comme Dragon age ou encore bha.. Mass effect.
    Dans la vie ( c'est un Cv mon dieu ! ) Je suis étudiant en deuxième année d'infographie, c'est cool et euh voila. sa fait une vie un peu vide on dirait mmh. Bha pas grave, si tout ce passe bien, on parlera bien assez sur la tchat box hehe !

  • Rythme rp : Oui c'est compris, je m'y engage donc. Les seuls fois ou je me suis laissé allé, c'était car le rythme était leeeeeent ducoup, malgré la volonté, on se désintéresse. La si tout avance, c'est parfait. En terme de délais, je dirais de plusieurs réponses par jour(jours de repos j'entends ou jours ultra motivé of the dead) à ouai, 3/4 jours, mais deux serait le plus proche de la réalité. Même si souvent je réponds dès que c'est à moi sur un rp! je suis du genre à aller booster les gens pour qu'ils répondent, mais ici il devrait pas y en avoir besoin, quel plaisir en découvrant ce forum que de voir dès réponse datant d'aujourd'hui.

  • Particularités rp : Il est possible que j'ai des soucis de style, enfin de mauvaise tournures de phrase, l'orthographe je fais de mon mieux, et je peux vous dire que mine de rien, je me suis amélioré depuis mes débuts rp, donc sa devrait aller. Non je ne peux pas aider, car hormis les plus évidente je ne vois pas les fautes, vraiment pas. vieux briscard, je pense pas sauf si on inclus le jeux, mais je pense pas. Donc débutant, deux ans pour être précis, avec le perso tenu le plus longtemps pendant environ bha, depuis deux ans en fait.

  • Comment avez vous découvert le forum : Sur un top site dont je n'ai plus le nom en tapant "forum rp fantasy". et oui, fantasy en anglais sblash !

  • Le code du règlement :








20 lignes minimum


C'est en 1724 qu'il faut remonter pour qu'une jeune fille du nom de Meylh trouve le chemin de la vie. Ce chemin elle le trouvera dans la cité de Gloria, ville qu'elle fréquentera la majeur partie du début de son existence. Les premières années n'étant pas très intéressantes, nous monterons directement en 1741, l'année de ces 17 ans. Jusqu'ici elle avait vécue comme une enfant normale, quoique en conflit permanent avec sa mère dont elle ne comprenait plus la superficialité, une superficialité qu'elle avait rejetée jusque la, que cela soit dans les manières, dans les mots ou dans l'apparence. Elle admirait plus sont père pour le dévouement dont il faisait preuve pour faire prospérer son marché de tissus. Enfin, c'était l'année de son service militaire qui devait durer six mois. Une fois la bas elle changea de style pour garder une coupe mi longue ne gênant pas pour le port du casque. C'était avec enthousiasme qu'elle se lança dans l'apprentissage de l'art de l'escrime, elle en avait rapidement fait avec d'autres jeunes à la grande surprise de ces amis garçons et sous les moqueries de ces copines, non, ce n'est décidément pas le bon terme "chieuse" serait ce qu'elle vous répondrait. La technique n'y étant pas encore, elle comprit vite qu'elle était douée pour cela et se perfectionna légèrement, en six mois il n'y a pas de miracle non plus. Elle eut un peu plus de mal à appréhender l'équitation en armure, le balancement étant plus intense à cause du poids de l'acier contrairement aux robes et autres tuniques habituelles.

Adecas était un garçons renfermé sur lui même, n'arrêtant pas de se défendre de la moindre remarque visant à le tirer de ces pensées. Dès l'âge de dix sept ans, les gérants le confièrent à la caserne de Gloria. Ce n'était pas pour lui déplaire, lui qui pourrait enfin commencer à vivre après dix sept longues années de patience. a l'entrainement il se fit battre par une jeune femme du même âge que lui, enfermé dans ses préjugés il chercha une revanche déloyale en la ré attaquant après la fin du combat mais ce fût pour se retrouver une nouvelle fois à terre. Il se mit à scruter le ciel à la recherche d'une réponse tout en essayant de ne pas faire cas des moqueries voisines. C'est lorsqu'il se sentit soulevé qu'il jeta un oeil à la personne le tirant de la main, la surprise fut grande, c'était toujours la jeune fille. "Tu ne te relevais pas, j'ai cru que tu étais blessé. Je ne t'avais jamais vu, Je suis Meyhl".

C'est ainsi que tout débuta, un duo inséparable se formerait durant les prochaines années, mais pour le moment ne bougeons pas de cette période.
Six mois plus tard, Meyhl décida de renouveler son contrat, plus précisément de signer définitivement pour l'armée, la grande armée impériale. C'est ainsi qu'elle la voyait en tout cas. Son affectation ? Les patrouilleurs, une grande déception pour elle. De ce qu'elle savait, ils réunissaient dans ces unités les plus jeunes, et surtout. Les plus mauvais puis ils les envoyaient voyager dans tout l'empire pour maintenir l'ordre. Cela permettait par exemple d'interrompre des pillages, rasez un camp de bandits et surtout, de perdre des hommes inutilement. L'avantage ? La connaissance du pays, du sol, de ces atouts et de ses pièges. Adecas se retrouva dans la même unité.
Un soir ou elle était une sentinelle aux abord du campement monté à la hâte plus tôt dans la journée. Elle perçut une activité étrange non loin des chevaux, mais il était trop tard, à force de panique ils s'arrachèrent de leurs attaches et se mirent à ruer dans tous les sens réveillant en panique les hommes endormis. Dans la lueur d'une chandelle, Meylh aperçut une ombre passer, presque invisible. Au détour d'une tente elle fit face à un homme retirant sa lame de la gorge du Commandant d'unité, visiblement surpris que quelqu'un l'ait aperçu, il fondit sur Meyhl dague à la main qu'il remplaça rapidement par une épée courte. Le premier coup fût dévier par le bouclier de la jeune femme qui profita de la seconde de recul de son adversaire pour enfin dégainer. Avant qu'elle ne se décider à porter un coup, il lui fallait déjà en bloquer un nouveau qui se dirigeait droit vers sa gorge, sa lame dévia le tranchant mortelle et profitant de la portance du coup elle envoya une attaque circulaire elle aussi au niveau du coup de l'homme. Ce dernier l'évita en se laissant presque tomber pour se rattraper en une roulade.
Le combat se termina rapidement, un léger bond en avant de l'assassin, un coups d'estoc dans la faille de l'armure au niveau du bassin et Meyhl tombait sur la terre humide de la rosée matinale se mettant en place.
Elle se reveilla tard le lendemain allongée sur des sacs de vivres et un homme était penchée au dessus d'elle. C'était Adecas. Il lui expliqua les évènements depuis son réveil et lui apprit aussi que l'homme qui avait attaqué le camp était un tristement célèbre assassin du nom de Gomarès. Il en avait après le commandant pour des raisons inconnues. Pensant sa blessure, elle était soulagée de voir qu'aucun médecin n'avait prévue de lui faire une saignée ou autres absurdité de ce genre, mais du fil était présent et on l'avait recousue à la hâte. Apparemment deux autres hommes étaient mort, eux piétinés par les chevaux alors qu'il essayaient de les calmer.

Quelques temps plus tard, en 1750, ce fût un trouble général et tout le monde hormis quelques malchanceux, furent preuve d'un don de magie. La première fois que cela arrivait à Meyhl elle failli tomber raide de stupeur. Elle semblait n'avoir rien de si extraordinaire comparé à ses compagnons d'armes. Néanmoins elle ne semblait pas moins capables que ces derniers. Un jour d'entrainement avec Adecas, celui ci failli la toucher de son épée, et une sorte d'égide sous forme du bouclier de la guerrière se materialisa le temps de stopper le coup. Elle n'était pas capable de le reproduire volontairement bien qu'elle s'entraina les années suivantes. C'est quelques temps avant la bataille des Feusacré qu'elle maîtrisera un peu mieux cette technique.

Passons à autre chose, jusqu'en 1751, tout ne fut qu'opérations sur opérations, un détail, en 1748 Meyhl, Adecas et deux autres hommes (Codas et Perten) furent mutés dans une unité de combat classique. Une unité de front et l'une des premières au contact lorsque le guerre faisait rage. Ils étaient tout les quatre heureux de cette promotion. Adecas devint Lieutenant ainsi que Perten. Meyhl arriva sergent dans sa nouvelle unité tandis que Codas ne changea pas de statut.
Le fait d'être nouveaux dans une unité comptant pas mal d'hommes aguerris les rapprochas tous les quatre.
Une camaraderie guerrière régnait ici et l'insouciance pure de leurs anciens camarades avait disparue. Pour sa part, Meyhl était devenue très prudente depuis son incident avec Gomarès. Sa peur de mourir, qui semblait normal refit rapidement, très rapidement surface. Une nouvelle inquiétante retentit. Les vampires auraient détruit le village de l'Océane, dans sa précipitation, le commandement envoya une troupe forte de trois cents hommes jusqu'au dit village. Ils n'eurent pas à s'y rendre. En pleins milieu du chemin, de nuit ils tombèrent sur la horde des êtres de sangs. C'était le combat le plus bestiale que Meyhl et ses compagnons avaient connu jusqu'ici. Fort était le mot qui résonnait le mieux avec eux. Un coup se figea dans le bouclier de la jeune femme lui faisant plier le bras, surprise par cette force elle se laissa avoir par un deuxième coup qui résonna puissamment contre son plastron. Tentant un coup venant de la droite, le vampire le dévia immédiatement avant de revenir en estoc esquivée de justesse. Pris dans son élans, la créature ne pu que se prendre un coup tranchant sur le flanc, ses cuissardes suintaient de sang mais il ne bronchait pas plus que cela. Un homme vint aider Meylh mais celui ci se fit empaler net par le vampire. La meilleure défense étant l'attaque, après avoir eu un haut le coeur dû à la peur puis à l'adrénaline, la jeune guerrière se lança à nouveau à l'assaut du monstre lui assénant trois coup d'affilé bloqués à deux reprises avant que le dernier se se bloque dans l'épaule de son adversaire. Elle fût obligée de lâcher prise sur son arme pour ne pas de faire tuer sur le champ. Parer un nouveau coup devint vital avant qu'elle ne ramasse l'arme de l'homme qui s'était fait tué quelques instants auparavant. L'arme étant plus lourde elle la maniait moins bien. Elle voulu tenter un coup verticale mais il fut trop lent alors elle le transforma au dernier moment en coup d'estoc surprenant le vampire qui se retrouva au contact de l'acier froid bougeant dans son abdomen. Profitant de sa surprise, Meylh retira la lame d'un coup et frappa au visage touchant probablement l'intérieur de sa tête. Ce soir elle comprit quelque chose qui ne la lâcherait plus de tous ces autres combats, y croire ! Les vampires finirent par s'enfuirent à cause de leurs sous nombre de départs, mais les pertes restaient colossales, cent trente hommes avaient trouvés la mort en vingt minutes d'affrontement.

Plusieurs jours après l'incident, ils étaient rentrés à Gloria faire leur rapport. La région fut mise en alerte maximale, et des combats eurent lieu à plusieurs reprise durant l'année. souvent les Vampires lançaient de lâches escarmouches sur les civils évitant de croiser l'armée impériale. Lorsque cela arrivait, un bain de sang éclaitait jusqu'à la fuite des vampires. De temps à autres ils venaient à bout d'un contingent et c'était une grande tristesse pour tous. Adecas fut presque viré et emprisonné pour mauvais commandement, un de ces ordres avait presque fait exterminer toute sa patrouille, ils avaient été sauvés de peu par celle de Perten.

L'année suivante fût un peu plus meurtrière, Meylh se révéla de plus en plus efficace au combat, et plusieurs hommes parlaient de certains de ces combats au cours des batailles passées. Elle passa à son tour lieutenant. L' Appréhension de gérer des hommes était grande, mais elle se trouva des ressources intérieurs qui lui ont permis de mener sa troupe avec soin. Réfléchissant avant d'agir, il s'avérait qu'elle subissait peu de perte lors des batailles, voir un de ces hommes tomber la culpabiliser alors qu'au fond elle savait bien que ce n'était pas sa faute. Rappeler des hommes dont l'égo était démesuré et qui ne voulait pas se replier à cause de la "honte" était aussi son lot. Certain la traité de faible à cause de cela, mais certains de ces supérieurs apprécier de la voir sauver des vies quand la victoire était définitivement hors de portée.
Lors de cette même année, malgré la guerre elle lia des sentiments plus intimes avec Adecas. Ils ne souhaitaient pourtant pas former un couple, pour la simple raison que Meylh ne l'aimait pas, ce qui ne les empêchèrent pas d'aller plus loin dans leur relation.

1753
Cette année, le chaos allait anéantir le moral du tranchant blanc, c'était le nom que c'était donné l'unité dans laquelle Meyhl servait. Certains se voyaient comme des purificateurs vis à vis des vampires. Les détails ne furent pas très clairs, pour Meyhl et ses hommes en tout cas, mais une bataille eu lieu à feusacré, village de l'Est. Quelle bataille, jamais la jeune femme n'avait vu tant d'adversaire réunis. Elle et son groupe d'hommes étaient sur les flancs d'un groupe de lanciers qu'ils escorteraient jusqu'au contact, c'était il y a peu et les cicatrices de ce jours sont encore fraîches dans sa mémoire. La course fut périlleuse et plusieurs hommes chutèrent sous les traits ennemis, Meyhl même reçu deux flèches se figeant dans son bouclier. la percussion des lanciers avec les forces ennemis fût assourdissante et des deux côtés des soldats tombaient déjà, une furie s'emparait dès lors de l'âme de la jeune femme ne voyant plus que l'ennemi. Un adversaire sur la gauche se ruait vers elle en même temps qu'un lancier essayer de dégager sa lance du cadavre d'un vampire, trop tard car un autre venait d'ouvrir les entrailles de l'homme. La lame glissa sur l'épaulière de Meyhl ce qui lui donna le temps de porter deux coups blessants la créature qui se jeta une nouvelle fois à l'assaut signant son arrêt de mort, définitif cette fois en tout cas !
Perten fût violemment touché aux côtes par une masse d'armes qui le mit au sol instantanément, rapidement la guerrière rejoints sa position et bouscula la vampire avant qu'il ne porte le coup fatal. Un revers de masse percuta le plastron l'enfonçant un peu contre le corps. La maille et le cuir empêchait un morceau de plaque de pénétrer la peau mais une douleur immédiate se faisait ressentir. Tout d'un coup la poussière emplit les yeux de la combattante, la cavalerie venait d'effectuer une charge dévastatrice et le sol ne fut plus que de la couleur du sang. Des chevaux tombés à terre essayant de se relever malgré de lourde blessure, des cavaliers à terre gémissant, et un tas de vampire au sol ou aux prises avec les cavaliers restant. Le groupe de Meylh se faisait isoler du reste de l'armée et bientôt ils seraient encerclés dans la mêlée. Le choix était dur, si ils reculaient, les cavaliers restants se feraient massacrer à coup sûr et Perten mourrait forcément piétiné ou pire. D'un cri elle fit charger les hommes qui lui restait, cette décision fût par chance, parfaite. Elle n'avait pas vu qu'un groupe d'épéiste c'était frayé un chemin jusqu'à eux. Ils prirent le premier rang dans le combat permettant aux hommes de Meyhl de reculer légèrement. Au travers des cadavres elle réussi à attraper et à tirer Perten avec l'aide d'Adecas.
Un capitaine à en juger par son armure arrivait avec une nouvelle charge cavalière, Meyhl s'extirpa difficilement de la mêlée pour prévenir ce capitaine qu'il devrait plutôt charger sur le flanc droit ennemi que de s'entasser une nouvelle fois dans le centre. Elle fût violemment repoussée et traitée d'incompétente, quand bien même l'un de ces hommes fit la même remarque que Meyhl. Le capitaine se décida à observer un peu plus et il vit la faille dont la jeune fantassin parlait. Il chargea au triple galot. Le lieutenant quand à elle rappela les hommes restants pour aller aider le capitaine. A vu d'oeil, sa troupe était essoufflée et n'en pouvait plus. Ils chargèrent une nouvelle fois malgré tout, cette fois ce fut dévastateur, les vampires semblaient mieux accuser le choc, et Meyhl perdit une dizaine d'hommes supplémentaires. Le capitaine mourra dans les premiers, mais l'idée de la guerrière fonctionna, les vampires sur le centre se relâchèrent pour prendre par au combat sur le flanc droit ce qui permit une percée sur le centre. Quand bien même à un moment le cor siffla la retraite... Pourquoi ?

Un dragon arrivait, voila ce que Meyhl savait, en même temps il fallait être aveugle pour ne pas le voir. Au passage, elle ramassa Perten qui avait survécu miraculeusement dans cet enfer et couru avec lui sur le dos.
La défaite était admise en un sens car ils allaient se faire massacrer, mais les généraux étaient heureux, nous avions réussi notre mission disaient ils.

A la fin de cette bataille, sous les rapports de plusieurs hommes, l'état major présent la nomma commandante, elle prit donc la tête de l'unité du tranchant blanc. Après cette batailles ils se nommèrent les Tabards Pourpres, c'est ainsi que les autres unités les avaient appelés lors de la nomination de Meyhl, c'était directement après le combat, et le sans maculait tout son être. Sans s'en rendre compte, ils avaient été un atout pour cette bataille, leur mission personnel de protection des flancs avait été un franc succès et ainsi la ligne de front avait tenue.

Peu de temps après ce combat, une armée inconnue attaqua Armanda, massacre est le mot. L'armée c'est faite réduire à néant. Meyhl a tellement dû remplacer ses effectifs, que plus de la moitié sont des paysans ou encore des hommes de villes sans formations. Personne ne manque de courage, mais le désespoirs né chez beaucoup de monde.
Meyhl se trouve à Gloria, sa magnifique cité, celle de son enfance, aujourd'hui en surcis, l'ennemi grondant aux portes tel les chiens sauvages des prairies centrales. Chaque heure rapproche l'inévitable, un nouveau combat.



Dernière édition par Meyhl Hele le Ven 8 Nov 2013 - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Left_bar_bleue0/10Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Icon_minitimeJeu 7 Nov 2013 - 22:27

Hop, on y va ^^

Identité : ok pour moi

Arme : si tu le souhaites tu peux lui apposer un enchantement, il sera soumit à ma validation avant de pouvoir entrer en jeu mais saches que c'est possible. Bien que pas du tout obligatoire, si pas enchantée je la valide en l'état (et tu peux aussi l'enchanter plus tard dans le jeu). Ok pour le reste de l'équipement.

Caractéristiques : elles sont équilibrées, je valide donc. Tu auras tes niveaux magiques et ton totem à la fin de la validation

Physique/caractère : très détaillé, c'est bien cela donne une très bonne idée du personnage. Ok donc.

Liens : rien à redire ici non plus

Histoire :
Citation :
, elle était soulagée de voir qu'aucun médecin n'avait prévue de lui faire une saignée ou autres absurdité de ce genre, mais du fil était présent et on l'avait recousue à la hâte.
Attention à toujours prendre en compte que dans le monde d'Armanda tout le monde possède une certaine puissance magique, il est très rare de ne pas avoir au moins un petit niveau en magie (ça existe, ce sont les impuissants mais c'est rarissime). Difficile d'imaginer donc que ce genre de médecine ai vraiment la cote dans un tel monde. A la limite les sutures peuvent passer, mais à condition qu'ils n'aient vraiment pas eu un mage capable de refermer la blessure sous la main...

Concernant la partie où elle combat un vampire. C'est bien raconté et ça reste tout à fait plausible donc je valide. Il faudra par contre bien garder en tête que ce qu'elle a accomplit là est un bel exploit, les vampires sont beaucoup plus forts et rapides que les humains donc ce sont des adversaires terribles en 1 contre 1 et les humains s'en sortent rarement. Je veux simplement que ce soit bien clair dans ta tête pour la suite de tes rps Smile

Citation :
Un dragon arrivait, voila ce que Meyhl savait, en même temps il fallait être aveugle pour ne pas le voir
De quel dragon parles-tu ? Oo

Remarque générale : attention aux fautes d'inattention, genre à la fin "le sans maculait tout son être" ou "leur mission personnel" et au début "un garçon renfermait sur lui-même" c'est un peu dommage car ceci dit ton histoire est vraiment sympa ! On voit que tu t'es beaucoup intéressé à l'univers du forum et ton style est très fluide. C'était un plaisir de te lire.

Il n'y a pas grand chose à revoir en fait, j'attend des infos complémentaires sur le possible enchantement de son arme et sur ce dragon. Je note aussi que tu ne parles à aucun moment de la magie pour elle, pourtant ça fait partie de la vie de tous les Armandéens. Elle peut être plus guerrière et n'avoir qu'un très faible niveau magique mais il faudra quand même le prendre en compte ^^

Préviens moi quand je pourrais terminer la validation. Si je ne suis pas là tu peux aussi prévenir Achroma ou Amyelenor. Je travaille tôt demain et ne vais pas rester ce soir Smile bon courage !


Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Icon_minitimeJeu 7 Nov 2013 - 23:20

Merci à toi dans un premier temps d'avoir prit le temps de faire ça ce soir.

Pour l'enchantement, je ne suis vraiment pas au point et donc je verrai ça plus tard en jeu probablement.
Pour le 1vs1 contre un vampire, je m'y attendais ^^. Oui j'en suis conscient, c'était surtout pour donner une raison au personnage de s'être un peu démarqué de la masse.
La faute du garçon renfermé je l'ai corrigée pendant que tu lisais xD elle m'a crevée les yeux. J'ai bien conscience de ce soucis d'orthographe, il arrive un moment ou je ne pense qu'a l'histoire.

Le dragon je peux rectifier. J'ai du mal comprendre, mais il m'a semblé comprendre lors de la bataille de Feusacré qu'un dragon et son dragonnier était arrivé en même temps que le chefs des vampires, et qu'a ce moment la, les humains avaient quittés le champ de batailles. si ce n'est pas exactement comme ça je modifierai.

concernant la magie, je ne me rends pas bien compte de ce que l'on peu être capable de faire pour ainsi dire. En fait, lorsque tu me disais de faire abstraction des totems pour l'instant, j'ai juste effacé ça de ma mémoire ^^', aurais pas dû :p .
Sans savoir, je dirai qu'elle à un niveau magique standard, enfin le plus commun possible. après, peut il s'améliorer?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Icon_minitimeVen 8 Nov 2013 - 7:55

Je me permet de venir te donner une réponse, puisque lolo n'est pas encore là ^^
En fait, quand les humains sont arrivés à FEusacré, ils en ont appelés à des pourparlers. Il y a effectivement eu un dragon, Atalos, du coté humain, auprès de son dragonnier puisque Amyelenor était le commandant des forces humaines. Les pourparlers se sont vite achevés et les deux partis sont retournés avec leurs armées respectives.
Il y avait effectivement un dragonnier avec Lorenz ( moi ) mais je n'ai pas participé aux pourparlers.
A ce moment là, les dragons par contre étaient encore très jeune donc pas très imposant.

Le niveau magique peut s'améliorer jusqu'à un certain stade, en fonction de la puissance innée ^^ En gros un magicien correct peut devenir puissant mais ne deviendra pas grand maître mage ! tu trouveras tout ça ici

J'espère que ça aura pu t'aider ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Icon_minitimeVen 8 Nov 2013 - 22:00

Voila pour la magie en espérant que cela soit cohérent ^^


"Quelques temps plus tard, en 1750, ce fût un trouble général et tout le monde hormis quelques malchanceux, furent preuve d'un don de magie. La première fois que cela arrivait à Meyhl elle failli tomber raide de stupeur. Elle semblait n'avoir rien de si extraordinaire comparé à ses compagnons d'armes. Néanmoins elle ne semblait pas moins capables que ces derniers. Un jour d'entrainement avec Adecas, celui ci failli la toucher de son épée, et une sorte d'égide sous forme du bouclier de la guerrière se materialisa le temps de stopper le coup. Elle n'était pas capable de le reproduire volontairement bien qu'elle s'entraina les années suivantes. C'est quelques temps avant la bataille des Feusacré qu'elle maîtrisera un peu mieux cette technique."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Icon_minitimeVen 8 Nov 2013 - 22:25

dragon

Sois la bienvenue sur ses terres, fille d'Armanda
Tu es né(e) avec une puissance magique innée de correcte et ton entraînement dans le domaine magique t'a permis d'atteindre un niveau correcte Tu as d'ailleurs été choisi(e) par le totem Lièvre dont tu as atteint le niveau 1.

Tes compétences ont été validées, tu pourras les faire évoluer tout au long de ton aventure. Tu as aussi un profil déjà bénéfique, neutre ou mauvais matérialisé par ton alignement de 300/1000.

Pour tenir l'état de tes aventures à jour, tu possèdes une fiche de suivi de personnage qui se trouve en ce lieu. Tu peux y ajouter tes liens, ton inventaire, ton histoire personnelle et ce que tu souhaiteras. Tu peux aussi adresser tes questions ici.

image
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Meyhl Hele (Humaine) VALIDE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Meyhl Hele (Humaine) VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vol d'insectes [Magie Humaine] VALIDE
» Willa Lindread, Humaine VALIDE
» Magie humaine, cautérisation VALIDE
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» La connerie humaine est sans limite !!!...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-