Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Empty
MessageSujet: Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Icon_minitimeMer 2 Oct 2013 - 19:08

Le vent caressait ses écailles d’un bleu clair. La Dragonne grogna de contentement. Après sa discussion avec Aliorën Idrisyl et sa découverte du Dolmen des Vents, Estelen avait décidé de s’isoler. Et quel meilleur endroit qu’un ciel sans nuage pour un Dragon en quête de solitude et de tranquillité ? Elle avait donc prit son envol et s’était laissée porter par les courants d’air ascendants. Au loin, elle avait aperçu les terres de l’Empire humain et quelques patrouilles alayiennes. Depuis que l’être ailé avait pris connaissance de l’existence de ces humains désireux de détruire la magie, elle les avait haïs. C’était normal puisqu’elle était liée à celle-ci comme l’étaient les Elfes et les Vampires d’une moins importante façon. La Dragonne bleue savait que la disparition de la magie signerait la mort de ces trois races et briserait l’équilibre d’Armanda. Son regard saphir observait les serviteurs du Néant avec dégoût. Il fallait vraiment que les négociations aboutissent à un accord militaire et que celui-ci permette de repousser les Alayiens avant qu’ils n’atteignent leur objectif funeste.

Estelen méditait sur ce sujet tout en survolant le domaine des Baptistrels. Ses pensées divaguèrent vers le seul de leurs représentants qu’elle connaissait. Elle se remémora le calme qu’il dégageait. Peu habituée à côtoyer des êtres d’une telle douceur –les Dragons sauvages sont plus connus pour leur puissance et leur férocité que pour leur tendresse-, elle avait été quelque peu troublé par cette rencontre sans toutefois l’avoir laissé transparaître. Un léger battement d’aile lui permit de retrouver le courant ascendant qui la portait l’instant précédent. Son esprit s’égara une nouvelle fois et l’image de Lyroë Tuwiel s’imposa à elle. La jeune Elfe faisait partie de la délégation elfique et participerait certainement aux négociations. Mais ce n’est pas à cela que pensa celle qu’elle avait sauvé de la noyade. Non, elle pensait plutôt à ce lien qui l’avait uni à Cymbor, ce frère que la Dragonne bleue n’avait pas connu. Cela lui paraissait si étrange, si dénué de sens, si fou qu’un de ses semblables éclosent pour un bipède et partagent sa vie et son esprit. C’était sans doute trop abstrait pour être compris par Estelen qui avait grandi parmi les Dragons sauvages et pourtant elle voulait comprendre. Comprendre Lyroë et comprendre Cymbor aussi.

Elle pensait que seule une rencontre avec un Dragon lié lui permettrait peut-être de saisir la portée de ce lien lorsqu’elle aperçut une forme plutôt imposante sous elle. Doucement, elle perdit de l’altitude et découvrit avec joie qu’il s’agissait d’un de ses congénères. *Sûrement un Dragon lié* pensa-t-elle. Elle discerna un jeune aux écailles bleues, d’une couleur presque semblable aux siennes. Il se trouvait dans la Clairière de la Grande Mère et paraissait se reposer. Estelen se décida à se poser et ralentit sa descente d’un battement puissant de ses ailes. Quand son corps toucha la terre, le Dragon releva la tête. Elle s’approcha un peu et lui dit d’une voix chaleureuse, amicale :

*Bonjour, je suis Estelen. Ne serais-tu pas l’un de ses Dragons liés à un bipède ?*

Si sa question pouvait sembler innocente, elle ne l’était aucunement. La Dragonne bleue était bien déterminée à tirer toutes les informations possibles de son cadet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Icon_minitimeJeu 3 Oct 2013 - 1:00

Ce jour-ci, comme beaucoup d'autres avant, Elrond avait eu besoin de se rendre chez les Baptistrels. Bien qu'il soit impressionné par ces mages, ainsi que la magie qu'ils utilisaient, il commençait à trouver que son lié passait plus de temps avec eux qu'avec lui. C'était légèrement frustrant de devoir rester là à attendre qu'il revienne à chaque fois. D'autant qu'il n'avait pas vraiment de quoi s'occuper. Il avait pris l'habitude de lire les livres des elfes pour en apprendre plus sur ce monde et sur beaucoup d'autres choses, mais sa taille ne lui permettait plus d'entrer dans la bibliothèque et il n'appréciait pas de devoir communiquer avec les autres. Le seul qui lui en paraissait digne était bien sûr Elrond, voir peut-être les autres dragons. Mais tous les bipèdes le laissait indifférent et ne méritaient pas son attention. De plus son elfe avait semble-t-il des tâches plus importantes et ne cessait de lui rétorquer que s'il voulait des livres il n'avait qu'à les demander lui-même. C'était une vérité, mais cela prouvait aussi que les besoins secondaires de son dragon n'était pas sa priorité. Ainsi il ne lui restait plus qu'une chose à faire. Dormir. Il n'aimait pas vraiment dormir, cela lui rappelait trop sa longue captivité dans son oeuf, il avait toujours l'impression que parfois tout cela n'était qu'un rêve et qu'il allait se réveiller à l'intérieur de sa coquille sombre. Dans ses rêves, ces moments revenaient souvent et l'amenait à ne dormir que peu. Aussi, durant ses insomnies, il n'avait que pour seule distraction, l'observation des autres formes de vie des alentours. Globalement beaucoup d'insecte et de petit rongeur, mais plus rarement des proies qui passaient par là.

La chasse, c'était quelque chose d'instinctif chez les dragons, mais Elrond lui avait malgré tout appris quelques petites astuces qui pouvaient se montrer intéressante pour manipuler la proie et l'amener là où l'on veut qu'elle soit. Un maximum de résulta pour un minimum d'effort. C'était ainsi que les bipèdes chassait, mais il arrivait parfois que Möebius soit d'humeur joueuse et reprenne la voie des dragons pour sa chasse. Traquant sa proie jusqu'à ce que celle-ci soit épuisée, ou encore lui permettre de se cacher dans le bois pour avoir à sentir le doux fumet du gibier. C'était des sensations particulièrement forte qui avait parfois besoin d'être rappelé pour se sentir en vie. Mais ici, chez les Baptistrel, il n'avait pas vraiment l'autorisation de chasser comme bon lui semble. Toutes les formes de vie étant protégée contre le reste du monde. Il ne lui restait donc plus qu'à dormir et à rêver de chasse, s'il avait de la chance, sinon cela serait un cauchemar de plus à rajouter parmi les autres. Cependant, son sommeil ne fut pas perturbé par le rêve ou le cauchemar. Ce fut la présence imposante dans son esprit qui le fit sortir de sa torpeur et rapidement suivi par la voix télépathique de quelqu'un de proche. En observant son entourage, il vit alors un dragon, ou plus exactement une dragonne. La différence était peut-être subtile aux yeux des bipèdes, mais lui pouvait la voir clairement. Il n'aurait su l'expliquer à quelqu'un d'autre, comme une aura qui se dégage affirmant son origine. Mais plus celle-ci se rapprochait et plus il constatait que cette dernière était bien plus grande que lui et plus âgée aussi. C'était curieux, il n'avait pas encore entendu parler d'autre dragon adulte en dehors de Shaynar et ceux de sa génération, c'était une première, mais un espoir revint en lui. Peut-être que ses parents reviendraient eux-aussi ?

Finissant par atterrir non loin de lui pour entamer la discussion correctement, il put admirer la beauté et la puissance qu'elle dégageait. Leurs couleurs étaient semblables, mais celle de cette dragonne semblait bien plus soignée et chatoyante que les siennes. Il n'accordait peut-être pas un entretien aussi soutenue que cette dernière, mais il restait malgré tout d'une apparence acceptable. Même si elle prenait le temps de le saluer, Möebius semblait étonné, si elle était une dragonne sauvage, le langage humain n'aurait pas été son premier réflexe. Elle se présenta comme Estelen avant de lui demander s'il faisait bien parti des dragons liés. Il ne la connaissait pas et ses prudentes habitudes reprirent le dessus. Il n'était pas impossible qu'elle ne soit pas une alliée, mais si cela avait vraiment été le cas, elle n'aurait pas pris la peine de se présenter. Cependant, c'était peut-être une approche plus subtile pour tenter de lui soutirer des informations. C'était peut-être peine perdue étant donné qu'il ne faisait ni affaire avec les humains, ni avec les elfes en dehors d'Elrond. De plus aucune information sur son lié ne serait donnée à quiconque. Qu'il soit allié ou ennemi, c'était un principe qu'il s'était fixé pour le protéger et il ne comptait pas s'y déroger. Malgré tout, il finit par s'incliner pour lui rendre son salut et inclina la tête une seconde fois pour répondre affirmativement à la question qu'elle venait de poser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Icon_minitimeDim 6 Oct 2013 - 12:58

Il s’était redressé et Estelen pouvait percevoir son hésitation. Etait-elle amie ou ennemie ? Elle-même n’aurait su se placer dans l’une ou l’autre catégorie. Si elle s’était en quelque sorte attachée à Lyroë, elle n’avait pas pour autant choisi de « camp » dans la rivalité qui opposait les peuples d’Armanda. Et elle ne comptait pas le faire tout de suite puisqu’il était question d’unifier les armées pour vaincre l’envahisseur. La dragonne bleue évitait ainsi qu’on lui demande un avis qu’elle n’avait pas. Son regard s’attarda un très bref instant sur la frondaison des arbres. Leur feuillage verdoyant lui rappelait Absyrd, sa rivale sur la terre des Dragons. Ici, sur Armanda, elle n’avait plus de rival et cela n’était pas pour lui déplaire. Elle repensa à sa terre natale et se dit que ce continent devait survivre aux alayiens pour que le lien mystique entre certain dragon et leur lié bipède persiste. L'être écailleux ne saurait dire pourquoi mais elle comprenait que la ùagie devait triompher sur le Néant maintenant ou il serait trop tard. Elle ne se mêlerait pas pour autant aux négociations qui auraient lieu dans quels jours mais soutiendrait son âme salvatrice elfique car elle ne doutait pas que la frêle Lyroë saurait convaincre les participants d'accepter cette alliance bonne et inévitable.

Pour toute réponse, elle eut droit à des hochements de tête de la part du jeune dragon. Ainsi, il hésitait toujours ? Elle ne l’avait pas menacé ni tenté de le mordre pourtant. Si l’agressivité n’était pas dans les habitudes d’Estelen, elle avait du mal à comprendre les erreurs de jugement parfois grossières de ses pairs. Toutefois, elle avait à faire à un dragon jeune et lié et comprit qu’elle ne pouvait pas lui demander la perfection qu’elle aurait exigée de ses aînés. Elle restait tout de même un peu frustrée qu’il ne lui parle pas en humain comme elle avait fait l’effort de le faire. Une profonde inspiration fit entrer l’air pur et frais de la clairière dans ses poumons. Un petit grognement s’éleva de sa poitrine pour lui signaler sa frustration. Et elle l’appuya de quelques paroles dites d’une voix profonde et autoritaire, qui était cependant dénuée d’agressivité.

*Tu pourrais te présenter quand je le fais. Je ne cherche pas ta perte ni celle de ton lié. J’aimerai juste essayer de comprendre ce lien qui vous unit, de mieux l’appréhender. Je n’appartiens à aucun camp et ne cherche à nuire à personne. Je viens de loin et j’aimerai mieux comprendre les différents peuples et le lien dragon-dragonnier. Acceptes-tu de m’aider petit ?*

Si cette demande était formulée sous forme de question, le ton employé ne laissait que peu de place à un refus de la part du Dragon couleur du ciel. Estelen plongea ses yeux saphir dans ceux de son cadet. Oserait-il lui faire l’affront de refuser ? La réaction de la Dragonne pourrait le surprendre dans ce cas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Icon_minitimeDim 6 Oct 2013 - 15:32

Les voilà face à face, des couleurs capable de se mélanger, un genre de reflet plus grand et plus majestueux. Cependant, de l'extérieur, ils avaient beau se ressembler, intérieurement ils étaient totalement opposés. Même après les réponses apportée par le plus jeune dragon, celle qui se trouvait face à lui ne semblait pas apprécier son silence. En réalité, personne ne pouvait l'apprécier à part Elrond visiblement. C'était un peu décevant, mais Möebius avait maintenant l'habitude des réactions qu’entraînait son comportement. Lorsque Estelen justifia son mécontentement en précisant qu'elle ne cherchait pas à nuire, le jeune dragon ne pouvait lui donner tord. Il avait peut-être manqué de politesse en ne lui donnant pas son nom. Néanmoins, il ne comptais rien révéler au sujet de son dragonnier. Même si la dragonne ne cherchait qu'à en apprendre plus sur le lien qui unissait dragon et dragonnier, cela n'impliquait pas forcément d'en savoir d'avantage sur son lié. C'est alors qu'il accepta d'étendre sa conscience tout en gardant une grande protection autour pour ne pas la laisser pénétrer dans son esprit. Il lui révéla son nom dans un souffle glacial.

« Je me nomme Möebius... »

Ce qu'il détestait parler, mais aucune des créatures vivantes sur ce continent ne semblaient avoir suffisamment de patience pour comprendre son langage à lui. Il se devait de faire des efforts comme à chaque fois, c'était décevant, mais maintenant il devait au moins poursuivre et ne pas laisser les choses en plan, sinon il allait encore se mettre quelqu'un à dos. Expliquer le lien qui l'unissait à Elrond était pas quelque chose que l'ont exprime avec des mots, mais cette dragonne ne voulait rien d'autre, et il était hors de question qu'il partage ses souvenirs avec un dragon inconnu. Les mots, les sensations, tout cela était bien difficile à décrire et demandais de sa part une longue explication qu'il ne se sentait pas prêt à donner. Il cherchait à résumer au mieux ce qu'il vivait avec son lié, mais cela ne pouvait pas être l'exact vérité. De plus il n'était pas impossible que les liens des autres dragons avec leurs dragonnier soient différent. Finissant par trouver un compromis à peu près potable, il finit donc par poursuivre son dialogue avec la dragonne.

« Un lien ne s'explique pas, il se ressent, mais c'est comme avoir un esprit avec deux corps, sans la possibilité de contrôler l'autre corps. C'est à la fois magnifique et problématique. Comme les deux facettes d'une même pièce. »

Pendant tout son discours, il était rester à sa place et observait Estelen d'un œil scrutateur. Il avait lui aussi des questions sur sa présence ici, si d'autre dragons l'avaient suivie et si ses parents allaient revenir un jour. Pourtant, il doutait qu'elle puisse lui répondre et de toute façon pour avoir une réponse, il devait déjà poser les questions. Mais Möebius était encore en train de réfléchir et d'hésiter à son sujet. La langue des humains étaient bien des choses, mais elle n'incarnait sûrement pas honnêteté et la franchise. Sinon il n'y aurait pas ces guerres incessante, sans parler des elfes qui ne faisaient que jouer sur les mots pour parvenir à leurs fins. Pour lui, la seule langue véritable était celle qui n'employait pas de mot, celle qui n'était que ce que l'ont désirait, la pensée et l'esprit. Il n'aurait jamais cru qu'un dragon plus vieux et visiblement plus sauvage que lui soit si attaché à la parole des humains. C'est pour cela que ses doutes persistaient et qu'il ne comptait pas en dire d'avantage avant d'avoir éloigner ses zones d'ombres sur l’identité de Estelen.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre au couleur d'un ciel sans nuage [Pv Möebius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Élune. [Pas de commentaire,une partie est faite pour sa]
» 1er entrainement de Nuage de Ciel[pv Nuage de Ciel]
» H.P LOVECRAFT
» L'arc en ciel de mes nuits...
» Nuage Harmonieux [ COULEUR SVP : F - apprentit - rocs / Or, Merci :) ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-