Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Empty
MessageSujet: Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Icon_minitimeMar 23 Juil 2013 - 16:42

Isendal avait suivis ce qui se rapprochait le plus d'un ami : Achroma, juste après qu'il ait contracté ce pacte infernal, le double royal. Il était une marionnette, pire encore un bouclier à distance, un soumis à jamais! La magie noire et sombre de la nuit avait fait son office et volé son corps et son esprit à Achroma. Heureusement il pouvait encore penser, agir et garder une partie de ses pensées pour lui, mais tout de même! Isendal l'avait suivi afin de lui montrer son soutien, la considération qu'il avait de son sacrifice et surtout, il avait besoin de lui poser quelques questions. En entrant dans la tente, il put voir le désastre qui était à réparer, Kedrildan était fortement atteint et Achroma allait avoir du travail s'il voulait le sortir de son état léthargique. La magie allait devoir faire son œuvre sans doute, ainsi que des soins attentifs. Isendal planta donc un regard aussi froid que la mort dans celui du dragonnier presque détruit et se demanda intérieurement si finalement, cela en avait bien valu la peine. Mais Achroma avait fait un choix fort et montré ses inclinaisons, inclinaisons qu'il n'aurait sans doute jamais eut s'il n'était pas lui même un dragonnier. Les idées faisant leurs chemins dans la tête du vampire millénaire, Isendal, dans le silence de l'observation, demanda la permission à Achroma de prendre contact avec son dragon. Plutôt sa dragonne, Silarae! Achroma sembla un brin étonné mais il avait autre choses à faire que de se préoccuper d'une soudaine idée étrange qu'avait eu l'espion des vampires. La permission obtenu, il laissa Achroma en paix

"Je me retire donc, il y a beaucoup de choses à faire et qui ne souffrent aucun délais! Je te laisse te concentrer."

Puis dans le noir de ses habits, Isendal s'en alla d'un pas pressé vers l'extérieur du campement vampire. Il savait que s'il prenait contact avec le dragon et que ce dernier acceptait la rencontre, cela ne pourrait pas se produire au milieu de tous, au beau milieu de toutes ces oreilles indiscrètes. Isendal était curieux, par nature, il aimait se retrouver dans les affaires qui ne le concernaient pas. C'en était ainsi depuis 1150 ans et ça n'était pas fait pour changer. Même avant sa transformation vampirique il était ainsi et son accès à la non mort n'avait pas modifié cette voie de fait, sans qu'il ne le sache lui même, ayant tout oublié de ses trente trois premières années de vie en tant qu'humain. Il prit les chemins les plus sombres qu'il pouvait emprunter, afin que personne ne le suive. Il s'arrêta à plusieurs reprises, paume fermé et bouche grande ouverte pour percevoir si d'autres vampires étaient proches, ou pire, des humains des elfes ou des alayiens. Mais sa magie lui indiqua que mis à part quelques animaux, rien n'était présent. Il trouva un coin tranquille, y prit place à même le sol et déploya magiquement son esprit autour de lui. Il lança un appel clair, à destination de l'objet de ses désirs. En tête, il visualisait avec toute la force de son souvenir, la dragonne d'Achroma : gigantesque, prés de vingt mètre de long, blanche, terrible, rapide. Isendal savait qu'elle ne devait pas être trop loin du camp vampire, afin de pouvoir voler au secours de son dragonnier si le besoin s'en faisait sentir. Une fois bien concentré, et la magie prête à faire son effet, il déploya son aura, en espérant qu'elle atteigne sa cible, seule elle recevrait cet appel, et encore, une fois la magie sur le dragon, faudrait-il qu'elle accepte de lier ce contact. Le message mental était clair

"Silarae, grande dragonne blanche, Isendal Ithil te demande audience!"

Il resta bien concentré étendant son énergie au maximum dans les environs et vers les cieux quand soudain il senti une masse colossale de magie, il avait trouvé sa cible, le message serait délivré. Il coupa net sa magie, il avait trop peur qu'un tel lien blesse son esprit. Il avait envoyé un message, l'origine de celui ci serait facile à trouver pour la dragonne, si elle acceptait. Mais cela, des battements d'ailes lui feraient bientôt savoir. A moins que ce ne soit le silence absolu qui entoure Isendal. Dans tous les cas, il s'avança en dehors des surplombs rocheux sous lesquels il s'était mit et attendit de voir la suite des événements avec un brin d'inquiétude tout de même : si la dragonne considérait cela comme indécent, inhabituel, interdit, elle se vengerait et il ne pourrait pas y faire grand chose. C'est à ce moment là qu'il se dit que la curiosité était sans aucun doute, une bien dangereuse vertu!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Empty
MessageSujet: Re: Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Icon_minitimeMar 23 Juil 2013 - 17:50

Les deux silhouettes n'étaient qu'à quelques centimètres de distance. Chacune des deux poussait dans ses retranchements pour gagner de la vitesse. Les brusques virages ne dupaient pas la dragonne. Cette dernière maîtrisait l'élément dans lequel elle se trouvait. Les nuages n'offraient aucune protection au poursuivi. Une pirouette, circulaire et sur soi-même, puis un soudain virement vers le sol ne suffirent pas à biaiser Silarae. Elle le collait aux basques. Puis soudain, elle oscilla. Elle vira sur sa droite, contournant un immense cumulus. Puis aussi brusquement qu'elle avait déviée de sa trajectoire, elle perça le mur de plumes en son sein, avant de rejaillir de l'autre côté. Et en un rugissement, ses mâchoires s'ouvrirent et se refermèrent brusquement. Les os brisés ne furent qu'un murmure : l'aigle était d'un bien petit poids par rapport à celui de la dragonne, il n'était qu'un avant-goût du déjeuner. Suspendue dans les cieux, Silarae savourait l'avant-garde de son repas, entamant la digestion du rapace qui avait eu le malheur de croiser sa route. Puis ses yeux d'or se tournèrent vers ce qui lui avait permis de prendre l'avantage : le nuage.

Ces derniers, trouvait Silarae, avaient même un goût. Celui de la liberté. Toutefois, l'air constituait la contrainte et la liberté de la dragonne. Cette dernière grogna en ayant cette pensée philosophie. Ce domaine se voyait empiété par la compréhension limitée des Bipèdes, persuadés et retranchés dans leurs hypothèses de mortels. Les notions existentielles se devaient d'être décortiquées par les dragons, seules créatures assez détentrices de savoir pour se permettre un jugement sur tout ce qui englobait la philosophie. Passée l'impétuosité de sa jeunesse et lassée du désir de découverte, peut-être un jour Silarae se métamorphoserait en un puits de savoir - plus que n'importe quel autre des siens - se tournant ainsi en une source de pèlerinage, la réponse à toutes les questions. Elle deviendrait l'une des dragonnes les plus réputés pour son savoir, un esprit sage et avisé, une...

Ce fut un rugissement tonitruant qui répondit en premier lieu à cette intrusion en son sein. Comment pouvait-on oser la convoquer ? Qui était assez fou pour requérir sa présence ? Cette impudence la mit hors d'elle, et un nouveau rugissement accompagna son demi-tour et son plongeon en vrille vers la surface terrestre alors qu'elle se dirigeait vers la source de cet appel. Ses serres s'arquèrent afin de cueillir le fruit de ces paroles afin de le réduire à l'état de miettes. Enfin elle le vit, se dirigeant vers cette silhouette au paroxysme de sa vélocité, fière sur son parapet de roche. Alors qu'elle n'était plus qu'à un kilomètre, une pensée lui scinda l'esprit : on n'osait pas convoquer une dragonne sans raison valable. Il fallait faire appel à tout son courage - ou toute sa folie - pour commettre pareil affront, toutefois...cet Isendal Ithil lui disait quelque chose. N'était-ce pas l'une des connaissances d'Achroma ? En grognant, Silarae ralentit considérablement sa vitesse afin de se poser, non en une fois cependant. Elle courut sur les quelques dizaines de mètres qui séparaient l'apparent vampire de la créature céleste, arrachant à chaque pas un imposant lopin de terre.

Les pépites d'or ne cessaient de fixer Ithil tandis que la créature massive s'approchait à pas lourds et feutrés dudit vampire. Sa gueule légèrement entrouverte - laissant filtrer à travers le fumet délicat de la charogne d'un aigle - bien proche du vampire, ses yeux le dévisageait. Épargnant cet être des résidus du rapace trônant entre les crocs de la dragonne, celle ci rehaussa sa nuque, la gueule de cette dernière prenant quelques distances avec celle d'Isendal. Alors seulement, elle daigna répondre, et le ton qu'elle employait était équivoque de son état d'esprit et du peu de patience dont elle ferait preuve lors de cet entretien - et même en général, d'ailleurs. Elle n'était pas dragonne à tolérer les convocations et les manques de respect, et sa patience était infime, contrairement à son arrogance qui elle atteignait des sommets inimaginables. Cette dernière n'avait son égal que sa fierté, insupportable pour son entourage - à l'exception d'Achroma - mais également hautement dangereuse pour elle-même, car elle la poussait à agir impulsivement.

« Parle, Bipède. J'espère pour toi que tes raisons sont solides pour que tu oses me convoquer...»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Empty
MessageSujet: Re: Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Icon_minitimeMer 24 Juil 2013 - 14:55

Isendal c'était avancé afin que la dragonne puisse bien voir qui il était, en espérant que des souvenirs de lui le sauverait des crocs acérés de Silarae. En effet il était un ami d'Achroma et ce n'est que cette réalité là qui l’empêcherait de finir lamentablement dans la gueule de la grande dragonne blanche! Elle fonça sur lui après que sa magie ait résonné dans le ciel et c'est durant ce laps de temps aussi long que l'éternité mais en réalité aussi cours qu'un battement de cil, qu'Isendal eut le temps de se concentrer sur sa non vie, sur les choses qu'il avait été obligé de faire, pour survivre, pour se hisser au sommet, pour atteindre le conseil vampirique. Il pensa aussi à tout ce qu'il restait à faire et se demanda même, l'espace de quelques centièmes de seconde, ce que l'on pouvait ressentir en se faisant déchiqueter par une telle créature. Puis un souffle colossal d'air froid se fit sentir et Silarae ralenti sa descente infernale. Ainsi donc, il allait vivre! Mais pour combien de temps? Pour un peu, on aurait pu voir une goutte de sueur perler sur le front de l'espion. Que diantre lui avait il prit de vouloir discuter avec une dragonne. La voix puissante résonna jusque dans l'esprit et le cœur d'Isendal, qui s'était machinalement et sans trop savoir pourquoi, mit à genoux pour répondre avec hâte mais délicatesse.

"Jamais je ne me serai permis de vous convoquer, aussi je vous remercie. C'est d'Achroma, votre dragonnier dont il est question grande Silarae. Je suis un de ses proches amis si on peut le dire ainsi."

Puis, sa folie n'ayant à ce moment là quasiment plus aucune borne, après tout il avait déjà demandé audience à un dragon, il releva la tête et se permit de parler avec la créature draconnique en face de lui, si grande, si puissante, si terriblement majestueuse.

"Achroma est un membre très important de notre conseil vampire, il est absolument nécessaire qu'il garde sa liberté, sa capacité à réfléchir par lui même, sa manière unique de voir les choses. Or, Grande Dragonne, vous n'êtes pas sans savoir que les actes un peu trop hâtif du jeune Kedrildan ont tout juste forcé Achroma à s'administrer lui même, le sortilège du double royal envers Lorenz Wintel."

Et à partir de ce moment, Isendal regardait le dragon en plein dans les yeux, espérant apprendre ce qu'il était nécessaire pour lui de savoir

"Je me questionne donc, afin de pouvoir aider au mieux Achroma dans ses charges envers le conseil, dans la limite de mes très modestes capacités de vampire Grande Dragonne : comment fonctionne le lien qui uni un dragonnier et son dragon? Que partagez-vous? Et donc qu'avez-vous ressenti depuis que le double royal est en place? Achroma souffre-t-il? Vos pouvoirs sont-ils amoindris afin d'être dirigé vers ceux de Lorenz? Vos pensées se mélangent-elles toutes? Si vous me faisiez grâce de votre connaissance ancestrale à ce propos, je vous en serez redevable et je ferai en sorte d'amoindrir au mieux les nouvelles charges qui incombent à Achroma, du fait de son serment."

Isendal abaissa son visage, il avait fini de parler et il espérait qu'il n'avait pas été trop insolent. Il attendait aussi des réponses, il devait en savoir plus, afin de mieux comprendre comment le conseil allait continuer à fonctionner, avec Lorenz en maître absolu de celui qui était jusque là, l'un de ses ennemis potentiels et chef de fil d'une opposition parfois lancinante mais discrète.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Empty
MessageSujet: Re: Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Icon_minitimeMer 24 Juil 2013 - 15:43

La majestueuse créature ne se mouva point lorsque le genou du vampire lui fit présent de sa mise à terre. La génuflexion dont elle se voyait gratifiée flattait son égo déjà conséquent et rallongeait le temps qui lui était par défaut accordé. Sans plus de cérémonie, la dragonne aux écailles couleur de neige gratifia la surface terrestre de son postérieur, et le vampire put alors jouir de toute l'attention nécessaire à la conversation qui allait se tenir. Ithil ne semblait point être molesté par le zénith de l'astre princier, bien que toutefois Silarae ne pouvait savoir si cela était par habitude ou par arrogance non voilée. Le tout étant que les lèvres du Bipède s'animèrent, et qu'une fois les compliments habituels - mais indispensables - prononcés, le réel sujet de la conversation fut amené, non avec subtilité mais franchise. Les interrogations formulées par l'apparent membre du conseil étaient rectilignes et eurent pour première réaction un rugissement tout aussi franc. Heureusement, la dragonne avait assez de (re?)tenue pour ne pas inonder le vampire de sa bave suintante, mais il était en revanche probable qu'il n'entende pas tout à fait bien durant les prochaines heures.

« Si le lien qui unissait le dragon à son lié ne concernait qu'une seule personne, crois-tu vraiment que d'autres que lui auraient à comprendre sa nature ? Cette dernière ne peut même pas être décrite, tant elle est solide. Plus solide que le plus ferme des matériaux, plus éternelle qu'une montagne. C'est un lien aussi vaste qu'un océan, et aussi dangereux que le vent. Votre condition de mortels ne peut vous octroyer la capacité de le comprendre, même si je te l'expliquais.

Si ton désir est d'être utile, Isendal Ithil, trouve qui est capable de rompre ce lien. Manifestement tu en es incapable, tout comme Achroma ou Lorenz, et même aucun vampire, car si c'était le cas, Lorenz l'aurait déjà trouvé...ou tué. Ce que tu recherches n'est pas dans l'enceinte de ce camp, et tu devras te tourner vers ce qui plus ancien que tes semblables, voir plus ancien même que nous, les dragons. Bien que ce lien ne me touche pas directement, il affecte mon dragonnier, sa volonté et ses actes, le rend dépendant et soumis, faible et manipulé. Il n'est qu'un jouet usé, dont les ficelles de la destinée sont tirées par un écervelé naïf.

Tu veux aider Achroma ? Tu sembles le désirer, sinon tu ne serais pas là, mais pèse tes paroles, et mesure leurs conséquences : lorsque la paume de mon lié sera lavée de sa souillure, plus rien ne me retiendra d'ôter au corps de Lorenz le poids sa tête. Je serais prêt à parier que beaucoup partagent mon souhait, y compris dans son propre camp. La fidélité est quelque chose qui se gagne par affection, la peur n'est en aucun cas un facteur de loyauté, et cela Lorenz ne le comprend pas. Il l'entendra, le jour où il verra les remparts de son campement brûler, et que sa dernière vision sera ma gueule se refermant sur son corps.

Achroma souffre, ô combien son corps est la proie des douleurs que Lorenz lui inflige...car le sang des miens coule dans ses veines et embrase son corps à ma venue. Qui hérite de ces maux ? Achroma. Votre prétendu roi trouverait donc divertissant d'affliger moult tortures à la meilleure arme de son armée ? Sacrifierait-il mon lié à sa propre personne ? De mémoire draconique, les souverains qui ont foulé cette terre furent nombreux, certains bons d'autres mauvais, quelques uns exemplaires même, ou des tiers exécrables...mais aucun ne prenait le risque de froisser ce qui représente dès lors le fer de lance d'une armée, une arrogance pièce du mithril le plus rare et le plus perfectionné...nous, les dragons.

Alors, Isendal Ithil...si un jour le poids de mes paroles t'atteint, et que tu réalises qu'elles ne sont pas qu'une pluie de venin contre votre monarque, mais bien l'étendue de la cruelle et pragmatique vérité...tu sauras vers qui te tourner, devant qui t'incliner, et contre qui lutter. »

La tirade de la dragonne, fortement acerbe sur quelques versets, s'était achevée. A aucun instant de ses paroles, la jeune dragonne n'avait pris le plaisir de bouger. Les pépites d'or brut qui trônaient dans ses orbites n'avait point délaissé Isendal des yeux, car l'Immaculée voulait s'assurer que son message n'était pas adressé au vent, ou aux pierres. Il était abrupt, parfois doté d'une certaine sagesse que Silarae elle seule pouvait posséder, mais dont on ne pouvait exiger des autres qu'ils la comprennent. Toutefois leur discussion ne semblait peut-être pas achevée, ce qui poussa la dragonne à ne point s'envoler, et à attendre que le vampire réplique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Empty
MessageSujet: Re: Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Icon_minitimeVen 26 Juil 2013 - 18:31

Une fois le silence installé entre les deux êtres si différents et pourtant unis par une même entité, Isendal attendit, en espérant ne pas terminer sa non vie sur le champ. Un rugissement colossal se fit entendre et, ayant les oreilles fines et attentives tout, le maitre espion ferma les deux yeux pour tenter de se concentrer et d'évacuer au mieux cette douleur puissante. Une fois le cri de force du dragon terminé, il rouvrit les yeux et fut presque heureux de voir qu'il était encore en vie, et plus précisément, encore non mort! Et c'est donc sans véritablement s'y attendre qu'il obtint des réponses. Une partie qui n'était là que pour rappeler au vampire que seul les très rares dragonniers de ce monde avait la chance d'avoir en eux la réponse à cette question. Et qu'il serait de toutes les façons trop complexes à rendre compte avec des propos de mortels. Ainsi le lien était basé sur les émotions, sans doute une très profonde connexion spirituelle qui en fit presque froid dans le dos au conseiller. Puis vint une suite de propos absolument incroyable. Isendal, pourtant si calme et posé, si fortement capable de masquer ses émotions, ses pensées et de ne pas se faire surprendre, même par la plus grande révélation qui soit. Et bien là, cela dépassait tout ce qu'il avait déjà entendu et se voyait révéler de très peu, certaines choses auxquelles il n'avait jamais pensé. Il ouvrit grand ses yeux, marque d'une profonde stupeur et quand la dragonne termina son discours, Isendal ne put rien faire d'autre que se relever de tout son long

"Par le sang des vampires!"

Puis il resta là, les yeux grands ouvert, absolument concentré sur ce qu'il venait d'entendre et continua

"Puissante Silarae, ce que tu viens de me dire ... je ... je ... !"

Puis il se tut, souhaitant reprendre complètement le contrôle de soit, il souffla profondément, en respirant par le ventre et lança un regard franc dans celui de sa compagne draconnique

"Je te remercie pour ces révélations Grande Dragonne. J'espère pouvoir en faire usage aussi dignement que possible et en comprendre toutes les implications. Le seigneur Lorenz ne peut pas être simplement comparé à un monarque comme un autre, le peuple vampire a besoin d'une puissance poigne dominante pour maitriser la fureur des jeunes, et l'insolente arrogance des plus anciens. Je ne peux en aucun cas me permettre de seulement penser te conseiller Majestueuse Silarae, mais Lorenz, dans sa folie d'avoir un jour bu du sang draconnique, règne sans doute sur les vampires de la seule manière qu'il est possible de réellement régner. Mais bien sur, son comportement vis à vis d'Achroma n'est pas acceptable. Je ferai mon possible pour intervenir en ce sens et faire en sorte que ton lié puisse être libéré de son étreinte insupportable aussi souvent qu'il sera possible de l'être."

Puis soudainement quelque chose lui vint à l'esprit

"Le lien qui unit les dragons et leur dragonnier et unique et singulier, mais ... ressentez-vous un lien entre dragons et dragonniers, formez-vous une grande famille qui dépasse les races des liés? Une famille qui aurait des liens plus fort que les autres?"

En effet, si les souffrances que Lorenz faisait subir à Achroma devenaient trop grandes ou allaient trop loin et qu'Achroma perdait la vie, Silarae mourrait aussi, elle ne pourrait donc pas se venger du seigneur vampire. Or elle semblait sur qu'un jour il perdrait sa tête dans des crocs vengeurs. Cela signifiait-il qu'un appel pourrait être lancé, qu'une vengeance pourrait avoir lieu si un dragonnier et son dragon mourrait? Cet appel serait-il plus fort que les immenses différences qui séparent et rendent impossible, des liens entre humains et vampires ou pire encore, entre elfes et vampires? Isendal avait une profonde envie de savoir, maintenant que Silarae en avait tant dit sans finalement avancer grande chose de précis. Il espérait, en étant un peu hâtif, que la dragonne répondrait encore au moins à quelques questions, par amusement de voir devant elle un si grand ignorant. Puis une partie du discours lui revint en mémoire et il posa son ultime question en levant la main, comme pour supplier qu'elle ne s'envole pas

"Sa souillure sera lavée? Au nom du Dracos Honoris en personne, il existe donc des gens sur ce monde qui seraient capable de telles prouesses? Je croyais qu'il fallait se tourner vers des choses plus anciennes que nos peuples eux même et que ... "

Et là il eut une pensée qui lui traversa l'esprit avec autant de surprise que d'instantanéité

"Les esprits? Le Dracos Honoris? Par tous les crocs sanglants de la nuit!"

Isendal commençait presque à vaciller tant ce qu'il pensait et imaginait avait une ampleur de plus en plus vaste pour finir par toucher l'infini. Les dragons pouvaient-ils, de part leur ancestrale magie, entrer en contact avec des esprits? Avec le Dracos Honoris en personne? Etait-ce cela qui pourrait laver le double royal? Ou d'autres avaient ce pouvoir sur ce monde? Les elfes? Les Baptistrels? La discussion qu'il venait d'avoir avec la dragonne blanche lui faisait finalement se poser beaucoup, beaucoup plus de question qu'avant que cela ne se passe. L'espion avait l'esprit en grande ébullition, Silarae serait sans doute heureuse de son coup de maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Empty
MessageSujet: Re: Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Icon_minitimeMar 30 Juil 2013 - 17:50

Jamais Silarae ne s'était attendue à ce que ses paroles eurent l'effet qu'elles eurent sur Isendal Ithil. Ce dernier, après avoir ouïe l'ire de la dragonne, paraissait désarçonné. Sa soif de savoir semblait insatiable, et ses tirades et interrogations ne semblaient avoir de fin. L'ignorance, l'excitation et l'exaltation dont il faisait preuve n'avaient le don que d'agacer la dragonne, dont les yeux dorés se plissèrent et les crocs filtrèrent l'espace d'un instant entre ses babines écailleuses. L'Immaculée se recula quelque peu, Ithil était un Être bien étrange, et elle ne désirait pas le côtoyer plus que cela. Toutefois, sa soif de savoir était plus que louable, et il n'y avait plus respectable et plus éminent choix de pèlerinage qu'un dragon afin de quêter les savoirs que les Mortels ne pouvaient détenir, et en cela, Silarae estimait Isendal sage.

« Tu divagues, Vampire. Tout ce qui débute a une fin. Ce que les Mortels ont créés, les Mortels ont conservé le moyen d'y mettre un terme. Même si les apparences ne semblent pas aller en cette faveur, il existe en ce monde des Mortels détenant les secrets de la destruction de cette malédiction. Ni les esprits, ou le Dracos Honoris n'ont à voir là dedans. Les bêtises des Mortels ne sont en aucun cas les priorités des esprits supérieurs. Quant aux liens...Ce dont tu t'entiches ne te regarde pas, Mortel. Rien de ce qui nous concerne, mes semblables, et les liés dans leur superbe, ne concerne, n'a concerné et ne concernera jamais aucun des peuples mortels de ce monde. »

La dragonne dévia son regard doré d'Ithil, celui ci se posant sur les plaines environnantes. Rien ne semblait laisser soupçonner qu'une guerre millénaire s'était arrêtée pour en couver une autre. Les oiseaux chantaient, l'herbe poussait, l'astre princier baignait le monde de sa douce chaleur. Et pourtant viendraient les jours où le sang coulerait et les braises couleront par milliers sur les ennemis des dragons. Ithil et les siens courraient à l'affrontement, lames au découvert, tandis qu'Achroma monterait Silarae et ensemble ils partiraient à la conquête des cieux. Mais pour l'heure, le temps était aux discussions profondes, et toutes les réponses ne pouvaient être données.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Empty
MessageSujet: Re: Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Icon_minitimeLun 5 Aoû 2013 - 22:19

La puissante dragonne blanche semblait perdre patience. Elle plissa ses yeux et montra ses crocs pendant qu'Isendal se perdait en déduction, nouvelles questions et fol espoir! Le vampire l'avait bien vu mais il ne pouvait retenir sa curiosité, sa plus grande caractéristique, que ce soit depuis qu'il était devenu un vampire ou finalement depuis qu'il était venu au monde, en tant que vivant ou non mort, il avait de tout temps, en tout lieu et dans toute circonstance, était fort curieux. Et comme pour tous les êtres dotés d'une grande curiosité, Isendal avait une forte imagination et une grande connaissance du monde et de l'histoire. C'était un mélange explosif quand, comme dans cette situation, on ne donnait au vampire qu'une partie des informations qui étaient à disposition de son interlocuteur. Elle le rabroua donc et lui donna quelques clarifications. Baissant légèrement le visage vers le sol, incliné sur le côté droit ce qui était le signe d'une intense réflexion, Isendal, à la suite de la puissante créature volante, marmonna pour lui même

"L'inventeur du sortilège a forcément pensé à son contre sort."

Puis un petit instant de silence avant de souffler l'air de ses poumons par le nez. Le maitre espion releva son regard d'un bleu perçant vers le compagnon de route d'Achroma et termina ainsi, sentant bien qu'aller bien plus loin rendrait la situation dangereuse pour sa non vie.

"Puissante Silarae, je suis honoré d'avoir reçu ton enseignement, peu de personnes sur ce monde peuvent prétendre avoir eu autant de chance que moi."

Il posa un genou à terre, visage vers le sol

"Soit certaine, Grande Dragonne, que je garderai ce secret dans la non mort, jusqu'à la fin des temps! Je mesure aussi jusqu'à quel point je ne suis qu'un ignorant, je n'avais jamais mené mes réflexions jusqu'à ce niveau."

Puis relevant le visage dans sa dernière tentative de soutirer une information à la dragonne, comptant sur la flatterie et l'envie de montrer son savoir supérieur et dominant, Isendal posa la dernière question à laquelle il espérait une réponse

"J'ignore même quelle fut la première race à inventer cette honteuse et terrible malédiction."

Le maitre espion espérait que cela amuserait la créature, si elle détenait ce savoir, de le transmettre en se moquant de lui, avant de s'envoler lourdement dans le ciel, son domaine de règne absolu. De son côté, fort d'un très grand nombre d'information, Isendal se disait intérieurement qu'il avait vraiment bien fait, qu'il avait apprit plus qu'il ne l'aurait espéré et que ses doutes le menaient vers une conclusion fort intéressante pour le vampire : les dragonniers formaient une famille qui dépassait largement les races d'origines de chacun. Si tel n'avait pas été le cas, Silarae n'aurait jamais englobé l'ensemble des dragons et de leur liés ainsi, elle n'aurait parlé que d'Achroma et d'elle même, elle aurait sans doute aussi raillé les autres. L'esprit d'Isendal était en intense réflexion et c'était bien là ce qu'il aimait le plus au monde, après du sang bien frais évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Empty
MessageSujet: Re: Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Petite discussion entre crocs acérés (PV Silarae)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite discussion entre amis
» Discussion entre hommes [PV][TERMINÉ]
» Discussion entre professeurs [PV' Hatlatis]
» Discussion entre Gryffondor [Irving, Juliet]
» Discussion entre filles [PV Iris Montgomery]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-