Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Isendal ITHIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Merithyn Shadowsong
Merithyn Shadowsong
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Maître mage
Expérience:
Isendal ITHIL Left_bar_bleue4/10Isendal ITHIL Empty_bar_bleue  (4/10)
Xp disponibles: 3

Légende

Isendal ITHIL Empty
MessageSujet: Isendal ITHIL Isendal ITHIL Icon_minitimeLun 22 Juil 2013 - 21:59




Isendal Ithil




Le savoir donne plus de pouvoir que la plus grande des magies et la plus impressionnante des forces brutes




© Merithyn
Identité

Spoiler:
 


  • Race : Vampire


  • Nom : Ithil


  • Prénom : Isendal


  • Surnom(s) : Le conseiller, depuis qu'il s'est rapproché de Lorenz Wintel, à cause de ses connaissances vastes dans tous les domaines et son réseau d'espion


  • Titre : aucun


  • Date de naissance : 603 de l'âge d'argent


  • Age réel : 1150 ans


  • Age vampirique : 1117 ans


  • Lieu de naissance : La cité d'Elena la Robuste, où il fut aussi transformé en vampire


  • Lieu de vie : loin à l'est, avec ses frères vampires


  • Rang social : vampire millénaire


  • Poste/emploi : maitre espion


  • Guilde : non, libre comme la nuit





Compétences

Spoiler:
 

  • Alignement : maléfique


  • Arme principale : Dague.


  • Autres objets : une canne de parade, qui était à la mode au sein des nobles alors qu'il était encore un humain, cachant une fine lame éfilée et perçante.


  • Caractéristiques : :


      Physique :
    • Force physique : bon
    • Agilité : très bon
    • furtivité : bon
    • Réflexes : très bon
    • Endurance : faible
    • Résistance : bon
    • Beauté : bon

      Mental :

    • Force mentale : maitre
    • Patience/self contrôle : très bon
    • Perception : très bon
    • Intelligence : grand maitre
    • Arrogance : faible
    • Gentillesse : faible
    • Prestance/charisme : maitre
    • Mémoire : grand maitre

      Combat :

    • Epée : bon
    • Dague doubles ou simple : grand maitre
    • Poignard : bon
    • Lance : faible
    • Armes contondantes : faible
    • Hache : très faible
    • Faux : très faible
    • Fouet : aucun niveau
    • Art du lancé (poignard, petite hache...) : grand maitre
    • Art de la parade :(bouclier ou arme) : bon
    • Arc : très faible
    • Arbalète : très faible
    • Mains nues/pugilat : très bon
    • Equitation : bon







  • Totem : Hérisson et niveau, cette partie sera remplie par le staff


  • Style de magie principal : vampirique


  • Puissance magique innée : mage correct


  • Niveau magique : mage correct.









Physique et caractère

Spoiler:
 

  • Physique : Vampire ténébreux aux yeux d'un bleu igné, son regard est presque insoutenable. Isendal est très grand, il dépasse souvent d'au moins une tête ses interlocuteurs. Lorsqu'il était encore humain, un sourire illuminait constamment son visage, ses lèvres fines et légèrement rouge, surmontées d'un nez aplati, se mariaient avec brio à ses traits réguliers. Imberbe, il faisait plus jeune que son âge, des oreilles aux lobes légèrement prononcés et une longue crinière qu'il peignait doucement et longuement chaque soir. Des cheveux dont il prenait grand soin, d'un blond presque blanc tant il était clair. Des années de vie au château d'Elena la robuste lui ont donné un corps fin et sec. Depuis sa transformation ses traits sont restés semblable, avec une peau encore plus pâle et blanche qu'autrefois. L’intensité de son regard a augmenté mais ses lèvres restent dorénavant fermées en un rictus inquiétant. Il émane dorénavant de lui une sinistre présence, qui en impose autant par son regard que sa taille et ses habits tranchant dans le noir, à l'opposé de la pâleur du reste de son corps mince et musculeux. Ses mains fines et presque transparente sont surmontés de griffes au moins aussi tranchantes et solides que des couteaux. La glotte saillante et la mâchoire légèrement prognathe, c'est sa langue qui est sans doute sa meilleure arme, cachée derrière de fins crocs acérés.




  • Caractère : Toujours extrêmement taciturne, Isendal parle peu, il déteste parler d'ailleurs. Il préfère garder le plus longtemps possible le silence de la nuit et de la mort. Il supporte par contre très bien les gens trop bavard. Mais c'est finalement parce qu'il a finit par comprendre après tant de siècles de vie, que prendre la parole revient à délivrer des informations importantes sur soit même. Ce qui lui permet d'occuper le poste qu'il occupe auprès des maitres vampires. Aux premiers abords, il parait donc aussi froid que les ombres de la nuit, son visage étant fermé et presque inquiétant. Mais en réalité, il est plus abordable que ne le laisserait suggérer son apparence, sinon il ne pourrait pas jouer correctement son rôle d'espion et de tireur de ficèles. C'est un fervent défenseur de la cause vampirique, il fut même un des premiers à penser qu'une union autour d'un seul chef serait sans doute la chose la plus salutaire possible pour son peuple. Ce qui les mènerait un jour, forcément, à la domination sur le monde entier. S'il déteste chaque être vivant sur ce monde, chaque personne qui possède un cœur faisant battre du sang propre, sa haine des humains est amplifiée et sans aucune limite. Il exècre aussi ceux qui ne savent pas garder le contrôle de soit, nécessaire à un espion de haut rang. Il ne parle donc presque jamais, sauf s'il y est forcé, aux jeunes vampires, sang aux lèvres, qu'il considère comme bestiaux, sans intérêts, idiots, incompétents et sans la moindre once d'esprit! Des envies de meurtres lui montent d'ailleurs souvent au cerveau quand il aperçoit le comportement de ces jeunes écervelés. Par contre, aux côtés des plus anciens vampires, ce conseillé sait s'imposer, et n'hésite pas à user de méthodes des plus malsaines pour arriver à ses fins. On dit de lui qu'il sait toujours absolument tout sur tout. Ce qui le rend hautain et détestable, mais tellement utile!






Mes liens

Spoiler:
 
Lorenz Wintel : Le prince vampirique et son supérieur. Il le respecte et s'y intéresse de près. Le soutient avec force bien que conscient d'une légère tension avec les siens.
Achroma Seithvelj : Le chef de file des millénaires, il est son cadet de cinquante ans. Ils s'entendent à merveille, mais Isendal lui prône sans cesse de cesser d'en vouloir à Lorenz.
Cyrène et Erin Vaenya : Alliés, camarades d'une certaine sorte, il s'entend parfaitement avec eux également.
Ethan Enael : Quoi que trop jeune à son goût, Isendal ne manque pas d'apprécier ses qualités de général
Ahn Meylon : Conseillé insupportable qu'il étranglerait volontiers pour voir si il parvient sur son lit de mort à émettre un avis réel sur quoi que ce soit
Vanael Aerin : Ancestrale et compagne appréciée.



Derrière l'écran

«
Spoiler:
 



  • Petite présentation : Je m'appelle Yann, j'ai 27 ans, cela fait 6 ans que je suis sur des forums RPG en tout genre et c'est la première fois que je joue un abominable méchant! Je pense donc que je vais bien m'amuser avec vous, et j'espère que vous vous amuserez aussi! J'habite dans le sud-est de notre bonne vieille France. N'hésitez pas à venir me parler je ne mords pas ... enfin pas trop fort! ^^



  • Rythme rp : généralement je réponds à mes rp en quelques jours, le jour même, le lendemain. Si j'ai beaucoup de travail cela peut prendre au plus trois quatre jours. Mais oui, je peux suivre un rythme assez élevée pour ne pas ralentir de rp à plusieurs trop longtemps.



  • Particularités rp : non, enfin je ne crois pas, comme dit plus haut, je fais du rp depuis six ans maintenant, j'ai joué des mutants (marvel world), des sorciers très sérieux, des sorciers loufoques, un elfe taciturne. Mais toujours des gentils! J'innove donc, il faudra me pardonner si je ne suis pas assez méchant au début. J'aime bien tout de même quand les joueurs laissent une porte de sortie ... les rp où on arrive et où le joueur fait tout sans qu'on puisse rien faire, ce n'est pas très intéressant.



  • Comment avez vous découvert le forum : une pub sur un forum RPG


  • Le code du règlement : OK by Lorenz













Mon histoire

Il fut un homme, autrefois. Il fut un grand seigneur, né au château de la Cité Robuste, il était le fils du maitre de la cité. Le premier et seul né de la famille, il avait donc pour destiné de prendre la suite de son père quand celui ci trouverait la mort. Sa mère était aimante et attentionné, pendant que son père était froid et distant. Constamment occupé à mener bataille contre les hordes vampires, il initia auprès d'Isendal une haine sans borne contre les monstres de la nuit. D'abord terrorisé par les histoires que lui racontaient ses précepteurs et son père, Isendal finit par prendre le contrôle total de ses émotions et usa de ses peurs profondes d'enfant pour développer sa maitrise de l'épée. Il reçut une bonne éducation autant politique et historique que militaire. Il aimait apprendre et savoir un maximum de choses. Les temps étaient rudes et les guerres faisaient rages. A plusieurs reprises il aida son père à mettre au point de stratégies d'attaques et l'accompagnait sur le champ de bataille. Ses premières rencontres réelles avec des vampires, lui glacèrent le sang. Il était une chose de lire dans des livres et de s'imaginer des combat, épée en bois à la main, il en était tout autre, de se battre pour sa vie! Les attaques n'étaient menées que le jour, afin que la puissance du soleil vienne affaiblir la force des monstres vampiriques. Ils étaient aussi souvent accompagnés d'elfes, leurs alliés naturels dans la lutte contre les crocs de la nuit.

Lorsqu'il fêtait sa vingt deuxième année de vie sur ce monde sanglant, il apprit qu'une troupe de vampire avait été aperçu la nuit précédente, aux abords de la cité Robuste. Ils n'avaient pas eut le temps de fuir, ils devaient donc se terrer non loin de là, et il serait donc stupide de rater l'occasion de les tuer et de compter une dizaine de vampire de moins sur ce monde. Sans hésiter une seule seconde, son père ordonna que les troupes d'Elena se préparent à sortir. Isendal se plaint qu'il n'y avait pas d'elfes pour les accompagner. Son père lui cracha presque à la figure, tant il pensa que son jeune fils n'était qu'un couard infâme. Ils partirent donc à l'assaut, Isendal pour ne pas décevoir son seigneur de père, et les autres pour se venger des ignominies que les vampires avaient fait subir à leurs camarades, femmes, enfants, proches. Mais c'était sans compter sur le talent des vampires pour piéger les humains quand ils avaient besoin de sang frais. Ils réussirent à les amener jusque dans leur propre piège : une caverne sombre, dans laquelle le soleil n'avait pas d'emprise. Ils furent donc saisis dans l'ombre, par des suceurs de sang d'une force de nouveau décuplée. Plusieurs tombèrent en tentant de protéger leur seigneur mais cela ne suffit pas. C'est donc le père d'Isendal, qui dans un dernier élan de force et d'amour pour son fils, parvint à occuper les vampires pour que son fils fuit avec le sergent du seigneur en train de se faire déchiqueter. Ce fut une expérience traumatisante pour celui qui était désormais le nouveau maitre d'Elena.

Quelques années plus tard, après maintes batailles et après plusieurs victoires, la soif de sang d'Isendal n'était pas étanchée. Il ne trouverait le repos que lorsqu'il aurait éliminé les vampires de ce monde. Cet acharnement dura dix ans, dix années durant lesquelles sa mère désespérait que son fils prenne plutôt épouse, crée descendance et cesse ces folies. C'est donc à trente deux ans que sa vie fut sur le point de changer radicalement : sa mère se promenait avec ses gardes, en dehors de la cité, par un beau jour ensoleillé. Rien de bien inquiétant ne se produisit, jusqu'à ce que le soir arrive et qu'elle revienne dans la cité en carrosse. Alors même qu'elle descendait tranquillement pour aller rejoindre son fils qui l'attendait sur le pas des marches du palais, un vampire jaillit de sous le carrosse et lui arracha la gorge à pleine dent, avant de tuer trois gardes de ses propres mains et de fuit d'Elena, encore en vie, riant aux éclats. Isendal en resta prostré, il ne bougea pas, n'hurla pas, il mit du temps à appréhender la réalité de ce qui venait de se passer. Ce sourire sur le visage de sa tendre mère, puis ce sang, cette horreur, ce meurtre commis par un vampire au collier en or reconnaissable. Il tomba à genoux à même le sol pendant que de force, ses gardes le rentrait dans l'enceinte du palais. Il finit par s'évanouir et resta cloué au lit, atteint d'une méchante fièvre pendant plusieurs semaines. Quand enfin son corps repris ses droits, Isendal n'était plus le même. Enfant il était plaisant et en grandissant les femmes lui tournaient autour. Il ne parvint jamais à savoir si cela était du fait de sa position de la cité ou du fait de son caractère allant et de son physique avenant. Mais depuis cet événement, il était devenu sombre, noir, triste, refermé et plus personne ne lui adressait la parole sous peine de subir son courroux vengeur. Il se mit donc en tête de prendre en chasse le vampire qui avait tué sa mère et mena de nombreuses attaques contre les vampires aux côtés des elfes. Il finit un jour par en capturer un, en pleine journée, affaibli par la force du soleil. Ils décidèrent alors de l'interroger, en le torturant de la pire des manières. Isendal s'en donna à cœur joie, il voulait retrouver ce vampire au collier en or. La séance de torture s'éternisa et prit tant de temps que la nuit s'installa sans qu'Isendal ne s'en rende compte.

Dans un moment de mégarde, le vampire parvint à se libérer partiellement et attaqua à la gorge le seigneur des lieux. Il avait 33 ans, il en paraissait à peine 28 quand il fut mordu, durant ce qui fut la dernière guerre avant le départ des dragons. Incapable d'être secourut à temps par les imbéciles qui se trouvaient avec lui, il vit les siens tentés de le tuer afin d'échapper au même sort que le seigneur de la cité. Ayant encore un brin d'esprit de survie, il parvint à s'enfuir en se saisissant de sa canne et en se défendant comme un beau diable avec l'arme qui était cachée à l'intérieur. Il s'en sortit sans trop tuer d'hommes et il disparu dans la nature. La transformation fut terriblement douloureuse, il sentait la mort l'envahir, son sang le quitter, le froid glaciale de la nuit. Il allait devenir un de ces monstres qui lui avait tout enlevé : père, mère, vie normale, règne sur une cité faste. Il eut envie de vomir et de se tuer lui même. Pourquoi le sort s'était-il acharné sur la famille Ithil à ce point? Prenant conscience que la fin était proche, que sous peu il serait un des leurs, un de ces monstres qui tuerait par centaines ceux qui étaient ses congénères depuis trente trois années, ceux sur qui il avait promit de veiller lors de son sacre. Avant de perdre la raison, il laissa choir sa canne au sol et enleva le bracelet qui était à son poigné pour le déposer à côté. Il espérait ainsi que, devenant un vampire, il n'arborerait rien sur lui qui indiquerait au monde ce qu'il était autrefois. En effet, la malédiction était déjà assez forte comme ça, pour en plus jeter à jamais au travers de l'histoire, le déshonneur sur son nom et celui de sa famille jusqu'à la fin des temps. Avant d'expirer pour la dernière fois de l'air en tant qu'être humain, il espéra même qu'un membre de sa propre famille le tue un jour. Un cousin, un oncle, peu importait finalement. Mais il devint un non mort évidemment, la douleur passa, seul resta le froid, le froid et la soif. Devenu vampire, il n'avait plus qu'une seule envie, boire et tuer. Se relevant ainsi au monde de la nuit, il vit briller à ses pieds une canne et un bracelet. Il y lu l'inscription d'un nom et d'un prénom, celui qu'il portait autrefois et que l'attaque vampire aurait dû lui faire oublier. Il laissa là le bracelet, gardant en mémoire ce prénom et ce nom, se saisit de la canne brillante et s'envola dans la nuit noire.

Affamé et incontrôlable, il prit pleine possession de ses nouveaux sens et attaqua plusieurs humains dans la nuit. Une famille de paysans et peu avant le lever du soleil, un charretier seul. Il reparti ensuite dans la caverne la plus proche. Si sa mémoire n'avait pas été effacée par la transformation il se serait souvenu que c'était là que son père avait été massacré. Il avait tellement bu qu'il n'eut pas besoin d'y retourner le lendemain, il prit simplement conscience des nouveaux pouvoirs qu'il possédait, de sa force, de ses faiblesses et lorsque la nuit passa et que le deuxième jour revint, il rencontra d'autre des siens. Plus âgés que lui, ils parlèrent sans s'attaquer, chacun étant encore rassasié de ses luttes récentes. Il apprit donc que ces deux là se nommaient Cyrène et Erin Veanya. Ils avaient un discours qui plaisait aux oreilles d'Isendal, désormais vampire jusqu'au bout des crocs. Il se méfiait mais prenait plaisir à discuter, échanger, parlementer. C'était au fond de son esprit, là, après une vie à être un politicien, un dirigeant de cité, il ne pouvait pas avoir tout oublié à ce point, son corps répondait, ses émotions aussi, sans qu'il ne comprenne d'où cela venait. Il accepta de suivre les deux jumeaux, ils parlaient d'union, de survie, de puissance, de domination. Il fit la connaissance d'un autre jeune vampire, de cinquante an son ainé, Achroma. Il était ce que les jumeaux appelaient leur fils, c'était une bien effroyable manière de nommer ceux qui avaient été mordu et transformé. Ainsi Isendal apprit le cérémonial de transformation de vive voix. Il se nourrissait, faisait la guerre aux humains, et de plus en plus adhérait aux idéaux de Cyrène et Erin. Isendal finit par prendre plaisir à s'en prendre aux hommes de lettres, aux gardiens de savoir, il prenait leur vie, et leurs livres, il se nourrissait autant de sang que de connaissance. Il liait des liens, luttait dans l'ombre. Sur le champ de bataille il aidait les jumeaux et Achroma à mettre au point leurs plans, il pensait toujours au petit détail que les autres ne voyaient pas, il savait les déplacements des humains, des elfes, leurs habitudes, à force de lire leurs livres, choses que peu de vampires faisaient.

Avec l'avancée dans le temps, il se plaisait à conseiller, mais les humains et les elfes gagnaient en puissance, pendant que les dragons s'en allaient et que la magie perdait de son intensité sur le monde. Une grande guerre éclata et força les dignitaires vampires à reculer. C'est Isendal qui hurla, lors de la dernière grande bataille, qu'ils allaient perdre, ils allaient être prit en tenaille et ne pourraient s'en sortir. S'ils ne se repliaient pas, les derniers vampires existants perdraient la vie et l'idéaux des Veanya s'en irait avec eux. Parvenant avec force et rhétorique à convaincre, ils bâtirent en retraite, laissant quelques uns des leurs sur le champ de bataille pour faire croire qu'ils avaient presque tous péris lors du combat. Ils se retirèrent au fin fond du royaume vampirique et là, sentant la magie les quitter autant que l'espoir de dominer, ils prirent une terrible décision : se terrer dans l'Ygg-Chall et profiter de leur éternité de non mort pour revenir plus tard, quand le temps leur sera redevenu favorable. S'étant élever dans les rangs de son nouveau peuple avec brio, en usant de ses caractéristiques propres : sang froid, contrôle, connaissance, espionnage, meurtre et marionnettisme, son avis compta et il fut de ceux qui préconisaient cette solution. C'est donc âgé d'à peine plus de deux cents ans qu'il sombra dans un sommeil magique, après avoir dit simplement au revoir à ce qui pouvait passer pour un ami, celui qui serait leur gardien, Achroma, fils des Jumeaux Veanya.

Il fut tiré de son sommeil en même temps que les autres, neuf cents années plus tard par Achroma. Le réveil fut difficile, mais ayant vieilli lentement, son contrôle de soit, déjà atypique quand il était jeune, avait grandi. En moins d'une année, il refit un grand tour du monde, avec discrétion, habileté et intérêt. Il reprit pleine possession de ses connaissances, les mis à jour, développa une nouvelle vision des nobles, de monde, des liens entre les peuples, des possibilités et des balances entre les différents pouvoirs existants. Il y avait les dragons, les dragonniers, les elfes, les humains et même au sein des vampires une nouvelle hiérarchie. Un des leur émergeait comme étant un dominant puissant, sa force était redoutée par tous, et c'est un peu naturellement qu'Isendal se rangea sous les ordres de Lorenz. Contrairement à la plupart des millénaires, il se montre très peu enclin à se mêler à ceux qu'il qualifie avec malaise ' d'enfants ', partageant davantage la compagnie des vampires dépassant les six cents ans, voir beaucoup plus, comme s'il avait oublié que ses premières années furent aussi pleine de sang, de meurtre inutile, de dépense d'énergie et de mépris des autres.



***

#AC1E44

It requires great courage to look at oneself honestly, and forge one's path




Isendal ITHIL Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Isendal ITHIL Empty
MessageSujet: Re: Isendal ITHIL Isendal ITHIL Icon_minitimeJeu 10 Oct 2013 - 20:40


Isendal ITHIL Comman27




Discussions entre crocs acérés
  • Aprés la mise en place du sortilège du Double Royal sur son "ami" Achroma, Isendal rassemble son courage et discute avec la dragonne Silarae, enfin d'en savoir plus
  • Début de recherche du moyen de briser le Double Royal, au cas ou!


La trêve chez les vampires
  • Une invitation arrive depuis le domaine Baptistrel, Lorenz convoque le conseil des vampires. Isendal donne son avis : il faut s'y rendre. Il apporte son aide en donnant ses informations sur les déplacements des Alayiens
  • Invitation acceptée


Une discussion pas comme les autres
  • Achroma convoque Isendal durant le voyage. Ils discutent tous deux par télépathie, dans la souffrance mutuelle. Ils discutent du passé, du futur et de Lorenz
  • Dangereuses conspirations


Arrivée de la délégation vampirique
  • Aprés un long périple, les vampires entrent sous la protection des Baptistrels, en échange de leurs armes.
  • Isendal veille à ce que les plus jeunes se tiennent tranquilles malgré la faim


Entrevue avec le maitre chanteur
  • Isendal brave la lumière du jour pour aller trouver Merithyn Shadowsong et savoir si son plan peut réellement être mis en place à propos du Double Royal
  • Isendal ressort de là avec une connaissance accrue des Baptistrels et un pari avec leur maitre : [i]Si l'avenir selon Merithyn se réalise, Isendal Ithil devra lui remettre le premier oeuf pondu par Silarae, afin qu'il soit remit aux main de la caste indépendante des dragonniers défendue par Lyroë. Si l'avenir selon Isendal venait à se réaliser et alors Merithyn lui offrira quelque chose qu'aucun autre vampire n'a eut avant lui, et n'aura jamais et qui plaira à son coté curieux en tout temps


Discussion en famille
  • Isendal finit par se rendre auprés de Cyrène, la "mère" d'Achroma, afin de savoir ce qu'elle sait sur les ambitions de son "fils"
  • Isendal ne révèle pas toutes ses informations, il veut simplement savoir qui sera de son côté et qui sera de l'autre si les choses se mettent en branle


Réunion des négociations
  • Isendal est convié, avec toute la délégation vampirique, à prendre place à la table des négociations pour l'alliance contre les armées Alayiennes.
  • Aprés avoir lancé ses piques avec sa langue bien pendu, Isendal assiste à l'apparition des Esprits! Décidement, il a bien fait de venir car jamais sur ce monde cela ne s'était produit


La bataille des bois sombres
  • La délégation n'ayant plus ses armes, Isendal, accompagné d'autres vampires, se lance en quête des armes enfermées par les Baptistrels. Ils rencontrent en chemin des Alayiens au départ en position de force, puis en position de faiblesse aprés la victoire des dragons.
  • Isendal aide son amie Cyrène à se sauver, et avec les efforts d'Althaïa, retrouve sa précieuse canne, qui lui permet de tuer Zvan Rodgaï, le lieutenant du Néant.




Dernière édition par Isendal Ithil le Jeu 2 Jan 2014 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Isendal ITHIL Empty
MessageSujet: Re: Isendal ITHIL Isendal ITHIL Icon_minitimeJeu 2 Jan 2014 - 19:55


Isendal ITHIL Comman21



    Lame de vent : cet enchantement s'appose sur toute lame offensive (hache, épée, poignard) et lui donne la propriété de provoquer des bourrasques de vent à chaque attaque.
    (Enchantement apposé sur la fine lame qui se trouve dans ma canne)


    Œil de la mère de couvées
    Il s'agit d'un œil cristallisé afin de le garder intact : si le propriétaire verse un peu de son sang dessus, il l'anime et peut s'en servir pour voir au travers de lui, bien pratique pour espionner... Peut servir de vision dans un lieu si on verse du sang dessus.


    Coeur d'ombres
    Une pierre de forme indéfinissable et de couleur noire violine, émet une fine brume et une lueur violette. Augmente la puissance des sorts de dissimulation.
Isendal ITHIL 1_swor12

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Isendal ITHIL Empty
MessageSujet: Re: Isendal ITHIL Isendal ITHIL Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Isendal ITHIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'accent d'Ithilien
» Rangers de l'Ithilien
» Aishwarya Rai as Ithil Drakaë - [LES HOMMES]
» Un Nazgûl de plus !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-