Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeMer 12 Juin 2013 - 22:11

Depuis quelques temps une certaine routine s'était plus ou moins installé sur le camp tandis que de son côté le Général Blanc ne semblait plus à même de donner le meilleur de lui-même. Toujours plus ou moins tourné vers cette défaite cuisante qu'il avait encaissé lors de sa rencontre avec Roëric, il savait pertinemment qu'il se devait de reprendre le dessus afin de passer à autre chose et retrouver la plénitude de son potentiel physique ce qui au jour d'aujourd'hui n'était pas vraiment le cas, heureusement, il en avait conscience et finirait bien tôt ou tard par tenter de combler ce manque qu'il affichait sans aucune retenue vis-à-vis des membres de l'armée vampirique. Elijah, l'un de ses plus fidèles partisans se montrait beaucoup plus présent en cette période sombre, assistant constamment Ethan lors de ses déplacements, le laisser seul n'était pas envisageable, la peur de le voir succomber à la faiblesse inquiétait totalement le vampire qui vouait désormais la plupart de son temps à veiller sur celui qui n'estime pourtant pas avoir besoin d'être secondé et cela quelque soit la raison. Sa fierté en avait déjà prit un coup, venir rajouter petit à petit des petites choses de la vie ne l'aiderait en rien. Actuellement, son passe-temps se résumait à faire les cents pas au cœur de sa tente, ne montrant que le bout de sa lame lorsque l'Ancestral Wintel était désireux de le voir, néanmoins, une déception en entraînant une autre, il pensait avoir perdu énormément de l'estime qu'il avait fièrement gagné au fil du temps après ces échecs consécutifs. Étrangement, il était le seul à s'en vouloir autant, le Seigneur Vampirique étant une exception, personnes d'autres ne paraissaient afficher une quelconque once de déception à son égard voyant encore et toujours le fier Général qu'il était jadis. Arriverait-il à se remettre de ses émotions, alors qu'il n'est pas dans sa nature d'afficher le moindre sentiment ? Ethan se trouvait probablement à l'un des tournants de sa non-vie, est-ce que cette étape était valable pour tout le monde un jour où l'autre ? Son manque d'intérêt pour la vie ou non-vie commençait à peser de plus en plus sur le petit Être de Glace qu'il était, aussi une nouvelle irruption dans sa tente vint troubler son « repos. »

« Général Enaël... Il serait peut-être préférable de sortir un peu, la nuit vient tout juste de tomber et sauf votre respect, il serait malvenu que vous ne sortiez pas au moins pour vous dégourdir les jambes. D'autant plus que les soldats apprécieraient grandement votre présence pour l'entraînement quotidien. » Dit Elijah qui venait d'entrouvrir le tissu sombre de la tente sans même prendre la peine de saluer Ethan qui ne daigna pas poser le regard sur ce dernier. Patientant tout de même quelques secondes pour tenter de déceler ne serait-ce qu'un signe approbateur, le vampire renonça en voyant que le Général Blanc l'ignorait purement et simplement, insister n'aurait rien changé puisqu'il connaissait le caractère fougueux du Militaire qui même d'aspect affaiblit serait capable de lui envoyer une correction digne de ce nom.

De son côté, Enaël ne bougeait pas vraiment, seul la marche incessante qu'il avait débuté cessa tandis que son regard translucide vint se poser lentement sur la lame noire soigneusement déposée sur un bureau de fortune, seul et unique vestige de son passé, l'armure n'étant plus seul une tenue de cuir venait partiellement dissimulé les cicatrices engendrés par le coup de griffe de ce misérable Dragon. Concernant les Dragons, si quelqu'un avait un doute sur la capacité d'Ethan à les aimer, maintenant c'était chose faite, il ne pouvait plus les voir et il ne tenait qu'à un fil qu'il s'en débarrasse lui-même pour ne pas avoir à encaisser un nouvel assaut de leur part lorsqu'ils seraient suffisamment grands et puissants pour passer à l'offensive. Mais revenons en au plus important, son épée, elle avait été affûte avec soin par le forgeron du camp, mais n'avait pas encore eut l'occasion dans trancher dans le vif du sujet, finalement l'entraînement de ce soir pourrait être un bon moyen de retrouver les sensations récemment perdues, encore fallait-il qu'il trouve la volonté de sortir de là, ce qui ne semblait pas être une mince à faire. Contrairement à lui, son esprit-totem qui se laissait guider de plus en plus instinctivement était bien décidé à se remuer un peu, il s'agitait énormément depuis peu prenant un peu le relais sur la perte physique de son hôte qui ne prenait même plus la peine de le laisser s'exprimer selon sa volonté, tout comme l'ardent Serpent du Prince Vampirique, le léopard des Neiges n'en faisait qu'à sa tête.

Puis s'en suivit le grincement de la lame noire sur le meuble en bois signe qu'elle venait de bouger, tout comme le Général qui plus poussé par son instinct que par sa propre volonté se dirigeait d'un pas nonchalant en direction de la sortie. D'un petit mouvement, il entrouvrit le tissu du bout de sa lame pour se glisser entre et se retrouver aux côtés d'Elijah qui pour l'occasion aurait volontiers sourit mais préféra se préserver de ce type de formalité à l'égard de son supérieur. Ce dernier lui emboîta le pas lorsqu'il se mit en direction de la petite zone neutre servant de terrain exercice pour l'armée Vampirique. Effectuant de petits moulinets avec son épée pour s'échauffer le poignet, il pouvait déjà percevoir de là où il se trouvait le bruit des lames qui s'entrechoquent, ce petit son ne signifiait rien pour beaucoup, mais pour lui, ce simple tintement suffisait à le requinquer ne serait-ce que moralement, même si l'idée d'un duel n'était pas vraiment envisageable, il se dirigeait près des siens plus pour observer le bon déroulement des combats.

« Alors ?! Qu'est-ce que ce sera pour ce soir ? Un petit duel à la lame ou peut-être simplement un échange à mains nues ? »

« Rien de tout ça. » Dit-il en faisant preuve de fermeté, refermant lentement ses lèvres glacées pour signifier qu'il n'ajouterait rien à ça.

Bien décidé, Ethan était loin de se douter que les événements n'allaient pas se dérouler comme il espérait, comme d'habitude direz-vous, rien ne se passe jamais comme prévus de toute façon et encore moins ces temps-ci. Quand il arriva enfin sur le terrain d'entraînement, les combats qui avaient déjà débuté cessèrent aussitôt, les Vampires se tournèrent lentement dans sa direction tandis qu'il restait impassible face à cette pluie de regards qui dégringolait tel le faucon sur sa proie. Quelques secondes passèrent sans qu'un mot, ni même un bruit ne se fasse entendre, puis enfin, chacun retournèrent à leur occupation et dans tout ce petit lot il y avait bien entendu des combats d'entraînement, mais aussi des duels purs et durs servant tout simplement à prouver la supériorité de chacun, Ethan en était un fervent pratiquant durant son service dans le royaume souterrain, désormais il n'estimait plus rien avoir à prouver aux siens et donc s'en passait volontiers. C'était sans compter l'arrogance et l'inconscience de certains et notamment de ce vampire, à peine plus jeune que le misérable Zaphirel qui enchaînait les victoires face à quelques anciens qui affichait fièrement sa supériorité physique. Pourtant la lame noire ne lui prêtait aucune attention et c'est peut-être ce qui dérangea le vampire, les choses auraient put s'arrêter sur cette ignorance dont il faisait preuve, mais le nouveau né lui en avait décidé autrement. Dans un beuglement digne d'un ivrogne, il lança un défi au Général Blanc en personne, estimant qu'Enaël avait fait son temps, énonçant que le doute l'avait envahis et assombrissait son jugement... Bien entendu, quelques vampires ne manquèrent pas de faire part de leur désaccord suite à ces quelques propos, mais le mouvement rapide qu'exécuta la lame noire en plein milieu du camp suffit à calmer les ardeurs de certains.

« Hum... »

Tout juste fut-il placé, que le nouveau né se lança dans sa direction toute lame dehors prête à s'abattre sur son opposant qui lui ne bougeait pas, sa lame piqua en visant la tête. Manquant de vitesse et de réalisation, Ethan inclina tout simplement la tête pour laisser passer la lame non loin de son oreille. Moins stupide qu'il ne voulait le laisser paraître, le jeune vampire fit pivoter sa lame pour laisser s'abattre cette dernière dans l'épaule du Général quelque peu prit au dépourvus. Une couche de glace se forma aussitôt, mais insuffisante pour parer la puissance avec laquelle le coup était donné, l'arme s'enfonça légèrement dans son épaule tandis que sa main glacée vint se poser à même le tranchant pour stopper sa progression. Beaucoup trop souriant à son goût, l'adversaire d'Ethan fut reçu par un coup rapide sans pour autant être dépourvus de précision qui vint lui sectionner le bras armé. Relachant l'emprise de sa main sur la lame de son opposant, le Général tourna les talons sans même demander son reste jugeant qu'il n'était pas nécessaire de poursuivre contrairement au soldat qui probablement blessé dans sa fierté ramassa son arme de l'autre main pour foncer sur la lame noire. Mais a priori, quelqu'un d'autre semblait agacé par son élan d'agressivité se chargea de mettre un terme à ce coup en traître, une frappe partit d'on ne sait trop où dans la foule tandis que le Militaire se tournait lentement pour observer la silhouette du nouveau prétendant qui s'avançait vers lui.

« Donc... Je présume que tu n'es pas ici pour discuter... ? »

Tandis qu'Ethan s'adressait au nouvel arrivant, Elijah fit signe à tout le monde de reprendre le cours de leur entraînement pour ne pas gêner le dérouler de ce qui allait suivre. Quant au corps gisant sur le sol, il finirait tôt ou tard par être ramassé ou peut-être même dévorer qui sait ?


Dernière édition par Ethan Enaël le Ven 28 Juin 2013 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kedrildan Maralawë
Kedrildan Maralawë
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Left_bar_bleue5/10Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 5

Maitre de la Caste

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeLun 17 Juin 2013 - 0:16

Le silence. Il n'avait jamais vraiment fait attention à tout ce qu'il représentait au fond. Le calme. Le vide. Le néant. Propice à se retrouver, à s'apaiser, à méditer. Jamais il n'avait autant réfléchit à lui, à son passé, à son avenir. Jamais il n'avait autant utilisé son muscle cérébral mort, son intelligence réveillé par son mentor. Jamais... Jamais il n'avait autant douté et paniqué de voir ses repères et ses croyances voler en éclats pour s'effriter, devenir poussières et disparaître pour le laisser aussi démuni qu'il l'était actuellement. Pourquoi ce qu'il lui était arrivé lui était justement arrivé ? Cette question tournait sans fin dans sa tête, faisant poindre le fantôme d'une migraine derrière ses tempes. Pourquoi... Il reconnaissait sans honte avoir mauvais caractère, être maladroit, ne pas être doué dans ses démarches, être allergique aux humains... En fait, il reconnaissait sans honte ses défauts, ce qui faisait qu'il irritait autrui avec une facilité presque déconcertante. Mais est-ce que justement à cause de cela on pouvait le mettre dans un état pareil ? Méritait-il vraiment autant de mépris, de haine à son encontre alors qu'il compensait ses faiblesses par une loyauté et une obéissance totale, sans faille, sans restriction ? N'était-ce pas suffisant ? De toute évidence non, sinon il ne serait pas dans cet état là...

Cela fait des semaines que la punition de Lorenz à son encontre avait eu lieu, qu'il se remettait le plus vaillamment possible des brûlures. Qu'il pansait son cœur blessé... Une grande partie du côté gauche de son corps était brûlé de façon irrémédiable : les chaires calcinées par les flammes avides froissaient son épaule gauche, une partie de son flanc gauche et une bonne moitié de son bras gauche. Il ne ressemblait plus vraiment à grand-chose à présent, la peau morte et putréfiée par la mort était à présent teintée de noir et de rouge sous l'effet de la carbonisation... Sa beauté s'était envolée. Au début, il avait beaucoup haïs son ancien idole, il avait haït le monde pour ce qu'il lui était arrivé ; puis, à mesure qu'il était cloîtré comme une statue sur son lit de camp, il s'était mis à réfléchir, encore et encore, ressassant sans fin le pourquoi du comment de la chose et les conséquences que cela aurait sur son mental et ses décisions futures.

Il était évident qu'il avait besoin de se renforcer en tout premier lieu physiquement pour que ce genre de chose ne se reproduise plus à l'avenir. Il devait aussi apprendre à être discret et silencieux, quitter son statut de rat pour ne plus être qu'une ombre, la mort dans le noir ; sans compter qu'il devait développer sa raison et son instinct de survie de concert pour ne plus être l'animal qu'il était.

Dans un sens, c'était une renaissance ce qu'il vivait... Bien qu'une petite voix en lui murmurait qu'il aurait aimé que cela soit moins douloureux, tant pour son cœur que pour son corps...

Quel jour était-ce ? Soupirant, il finit par se lever, vacillant un moment pour se réhabituer à marcher, et attrapa des vêtements sombres et longs, veillant à ce que chacune de ses plaies soient dissimulées dans l'ombre, vestiges de son humiliation et de la réalité de la situation. Il ne pouvait que sur lui-même, il devait être indépendant et autonome pour lui et Trissi : compter sur autrui, faire confiance, donner sa vie et son existence à un autre... La claque avait été retentissante pour le roux et il se mordait les doigts d'avoir fait une erreur aussi... Aussi douloureuse... A présent il ne pouvait compter que sur lui-même et il devait se renforcer pour que sa moitié d'âme puisse s'épanouir comme elle était destiné à l'être.

Mais tout commençait par un renforcement musculaire, autrement dit un entraînement était primordiale parce qu'en cet instant il avait autant de présence qu'une craquotte, bien trop grillé d'ailleurs, mais une craquotte quand même.

Une fois vêtu de pied en cape de vêtements moulant pour ne pas le gêner dans ses mouvements, aussi noir que le plumage des corbeaux pour se fondre et ne plus se faire voir, Kedrildan attrapa un bandeau en cuir de même couleur pour cacher son faciès défiguré avant de sortir du refuge de la tente d'Achroma, appréciant de pouvoir enfin sortir de cette atmosphère pesante. On lui avait apprit ce que son mentor avait fait pour lui en échange de sa non-vie et la culpabilité, le remord, la frustration et la colère le rongeait comme un acide : il s'en voulait que le blond se soit enchaîné de cette manière à Lorenz pour lui. Il ne méritait pas que le vampire perde sa liberté et le contrôle de son existence pour lui... Il ne supportait pas la tournure que cela prenait et il devait à tout prix devenir fort, bien plus fort, devenir guerrier pour que les choses bougent et changent !

Heureusement, ou pas, on fit très peu attention à ce vampire balafré, le regardant vaguement comme une curiosité sans réussir à se souvenir qu'il avait leur spectacle le temps d'une soirée il y a plusieurs semaines. On l'oubliait toujours de toute façon et pour une fois depuis une éternité, il était très heureux de ce fait... Discrètement, sans un son, le roux se dirigea vers le coin d'entraînement de l'armée vampirique et s'adossa dans un coin pour les regarder combattre entre eux, analysant leurs gestes en faisant tourner sa dague entre ses doigts, ne perdant pas une seule miette de l'échange physique. En tout cas, il avait encore du boulot...

… Tch... Plus ça va, plus les bébés sont impertinents. Kedrildan sentit l'agacement poindre en lui en voyant cet impertinent défier le plus dangereux, le bras droit de Lorenz, son chef des armées, Ethan Enaël. Il allait très vite regretter son outrecuidance celui-là et ça sera bien fait... De toute évidence, il avait raison puisqu'il fut mis sur le tapis peu de temps après son défi. Pitoyable... Reniflant avec mépris, le roux allait s'intéresser à un autre combat quand un mouvement attira son attention et le fit gronder de profond énervement : n'avait-il pas comprit qu'il allait finir par se faire déchiqueter ? Cela lui rappelait lui avant la punition... D'un geste vif, il lança une de ses dagues sur l'idiot, le plantant avec détermination et férocité avant de ressentir une profonde satisfaction quand il vit son éternité s'évaporer dans les airs comme un mince filet de fumée.

- Les discussions ne mènent jamais à rien de concluant... Je suis juste là pour apprendre à me battre, à être un guerrier, finit-il par lui répondre en s'avançant vers lui, frôlant son épaule de la sienne en le dépassant quand il alla vers le cadavre.

Pitoyable bébé... Tch... Affichant une moue dégoûtée, il récupéra son poignard et l'essuya avec soin en se relevant, oubliant très vite sa victime du jour pour se retourner, regardant le guerrier d'un œil vide, croisant les bras.

- Je n'ai quasiment pas de base, je ne sais me servir que de mes dagues, donc j'ai tout à apprendre mais je suis déterminé et agile, dit-il, imperturbable. Accepteriez-vous de m'entraîner ?

---

{hrp: désolée pour le retard}



***
♥️ Histoire et Vie de Kedrildan Maralawë ♥️
♫ Thème de Kedrildan ♫ Moment avec Trissi ♫ La folie de Kedrildan ♫
=> Galerie graphique et Galerie littéraire <=
---
☼ Quand Kedrildan parle -> color=#318CE7 ☼
☼ Quand Kedrildan pense -> color=blue et i ☼
---
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Achro_11

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeLun 17 Juin 2013 - 14:09

[Hrp : Pas de soucis, Smile. Prend ton temps pour répondre de toute façon.]

Misérable nouveau né, Ethan supportait de moins en moins l'élan d'agressivité grandissant en eux constamment, s'estimant pour une grande partie bien plus supérieur que les autres. Il y avait tout de même suffisamment d'ancien sur le camp pour remédier à cette méprise, bien que ces derniers ne semblaient pas toujours désirer s'abaisser à une confrontation direct avec les plus jeunes, sur le camp la loi du plus fort règne en Maître et ça tout le monde le sait, certains visiblement plus que d'autres, négligeant tout de même l'expérience des plus vieux, plus fort, plus rapide et surtout moins stupide pour la plupart. Ethan n'est pas l'un des plus anciens du camp loin de là, il n'est pas non plus l'un des plus « puissants » d'après lui seul son travail et son acharnement l'ont conduit jusque là, il ne serait pas improbable qu'il succombe face à un ancien ou un plus jeune faisant preuve d'encore plus de rigueur que lui, s'il y a bien une chose qu'il aura apprit durant tout ce temps et lors de son affrontement contre Roëric, c'est qu'il y a toujours plus fort que soit quelque part sur cette terre, il suffit d'un instant, d'une rencontre ou d'une minute d'inattention pour que tout le travail fournis jusqu'à présent soit remis en question, à moins bien entendu de réussir à faire abstraction de ses lacunes pour les surmonter et devenir plus fort.

Mais il en est de même pour cette capacité à braver les épreuves, combien en était réellement capable ? Enaël se posait encore la question, bien qu'il ne doutait pas de son propre potentiel auparavant, les récents événements avaient eu raison de lui et cela qu'il le veuille ou non. Bien entendu, il était facile de constater à quel point sa remise en question était d'une sincérité à toute épreuve puisque même le premier venu était en mesure de tenter sa chance face au Général Blanc qui n'avait pas eu affaire à ce type d'affrontement depuis un long moment. Toutefois, la haine d'une défaite cuisante sur un simple mouvement peu parfois avoir des conséquences déplaisantes pour quiconque dispose d'une fierté qu'il n'est pas capable de mettre de côté, le véritable guerrier aurait lui renoncer face à cette infériorité lorsque l'occasion lui était donné, ce n'était pas une faiblesse de renoncer certains disaient, Ethan avait du mal à le concevoir pour sa propre, mais pour les autres, il y arrivait très bien.

Enfin soit ! Il venait de remporter l'affrontement qui à première vue ressemblait plus à une tendance suicidaire qu'autre chose, le tout dans les respects du duel, néanmoins, le jeune Vampire avait tenté une nouvelle fois sa chance sans même attendre l'approbation du Général, bafouer les règles d'un duel, voilà un autre signe de stupidité, son totem se relâcha une fraction de seconde en réponse à cette attaque et se ravisa tout aussi rapidement, l'air fut fendu par un projectile venant mettre un terme à cette folie pour le plus grand plaisir du lanceur. D'un mouvement lent mais toujours aussi fluide, Ethan se retourna afin de voir de quoi il en retournait lorsque la silhouette familière du Dragonnier Kedrildan, l'intervention de ce dernier intrigua le Général, pour la simple et bonne raison que la confiance ne régnait pas à l'égard du rouquin. Bien sûr il s'agissait là d'une idée toute faite, il ne l'appréciait pas tout simplement parce qu'il était lié à l'une de ses vulgaires créatures liés à la magie. D'un petit mouvement de la main il fit pivoter sa lame noire pour la ranger dans son fourreau tandis que le Vampire effleura de son épaule celle légèrement blessée du Général se heurtant par la même occasion à l'aura Glaciale de ce dernier qui inclina lentement la tête.

S'entraîner ? Devenir un Guerrier avait-il dit ? Après presque plus de quatre siècles d'existence, il était peut-être temps non ? S'il avait pu sourire l'espace d'un instant sans nulle doute qu'il aurait tenté le coup. Son regard translucide se posa ensuite sur le corps du nouveau né, alors que Kedrildan ramassait l'arme qu'il venait d'envoyer, une dague qu'il prit soin d'essuyer tout en se relevant pour faire de nouveau face à Ethan émettant ensuite une drôle de requête laissant perplexe le Vampire qui sous son air neutre et froid commençait de nouveau à se poser des questions. Voilà qu'il lui demandait de l'entraîner maintenant, n'était-ce pas à Achroma de faire ça ? Il serait peut-être plus en mesure de lui apprendre quelque chose qu'Ethan qui soit dit en passant était plus jeune que le Rouquin...

« Et donc... Après tant d'années, tu te décides enfin à faire surface. » Dit-il en plongeant son regard sur la silhouette emmitouflée du Vampire. Il ne semblait pas prêt à lui prêter main forte, il y avait tout une équipe de Vampires formés pour enseigner aux autres Soldats, il était d'autant plus rare qu'Ethan enseigne à un « élève » l'art du combat à la lame bien qu'il y ait eu quelques exceptions de temps à autre, son dégoût vis-à-vis du Dragonnier était tel qu'il ne pouvait... ne voulait pas se résoudre à l'aider. En y repensant, le comportement qu'il avait eu à l'égard de Lorenz jouait probablement aussi, mais ça c'était tout à fait autre chose, ce qui avait bien put se passer entre les deux ne regardait absolument pas le Général et quand bien même il s'y serait intéressé, il n'aurait fait qu'attiser la colère du Prince. Quant à poser la question à son interlocuteur... Ce n'était pas non plus envisageable.

Sa main déposée sur le fourreau de sa lame noire, toujours aussi décidé à ne pas broncher face à lui, son regard se posa alors lentement et discrètement sur les immondes cicatrices de brûlure parcourant une partie de son visage, Lorenz ne faisait pas dans la demi-mesure c'était bien connu d'autant plus lorsqu'il a été offensé... Quand bien même le Général était fière et stoïque face au Prince Vampirique, il n'aurait jamais prit le risque de le défier... Les quelques colères de ce dernier suffisent amplement à Ethan pour ne pas chercher la petite bête. Un léger courant d'air souleva le haut de sa tenue, dévoilant les marques laissé par la Dragonne de Roëric, posant son regard sur ces dernières, le Général se laissa emporter dans ses pensées un court instant avant de redresser la tête vers le Dragonnier pour plonger son regard dans le sien.

« Très bien. J'accepte. » Dit-il en soulevant lentement la lame noire de son fourreau.

Deux dagues, une épée... Bien que la taille de ses petites armes peut s'avérer être un véritable fardeau face à une lame longue, elles peuvent être tout aussi redoutable au corps à corps. Sans ajouter un mot de plus, soit ! Il n'allait pas tergiverser plus longtemps, lorsque sa lame fut entièrement sortie de son étui, Ethan prit une légère impulsion pour tenter de prendre le Vampire de vitesse. Kedrildan se voulait déterminé et agile ? Voici le moment ou jamais de le lui prouver. A quoi bon s'encombrer d'un signal de départ, l'entraînement selon le Général se voulait brutal et sans pitié, bien entendu il n'irait sûrement pas jusqu'à lui faire subir le même châtiment que Lorenz, mais une chose est sure, les cadeaux n'étaient pas fréquent de sa part et il vaut mieux s'attendre au pire que de se reposer sur ses lauriers. Quand il s'élança, l'aura glaciale l'entourant resta sur place l'espace d'une seconde manquant tout juste de rester sur place tandis qu'il progressait rapidement sur  le vampire, les premiers assauts seraient très certainement des tests, s'il ne répondait pas correctement aux attentes de la lame noire, ce dernier ne s'attarderait pas une seconde de plus avec lui.

Toutefois, même s'il faisait preuve d'aisance et d'assurance, il n'en était rien, loin du stade de la remise en question, il n'en était pas au point de la confiance en soit et cela lui porterait tôt ou tard préjudice si Kedrildan ou même un autre vampire s'en rendait compte au cours de l'entraînement. Son épaule gauche fut recouverte d'une petite pellicule de glace pour éviter l'écoulement de sang et lorsqu'il fut au niveau de son opposant, l'offensive fut donné, distribuant une série de coup pour tenter de le submerger sans réellement porter les premiers coups...

Ethan est un vampire froid et solitaire dans l'âme, il arrive toutefois à diriger et entraîner ses troupes au combat comme il l'entend et de la meilleur façon qui soit, du moins pour lui. Si le balafré voulait vraiment devenir plus fort, il lui accorderait probablement par moment le temps de se perfectionner du moment que cela n'empiète pas sur les responsabilités qui lui incombe. Au fond une question subsistait, pourquoi lui ? Achroma lui était en tout point supérieur physiquement et était plus à même de le rendre plus fort... le Général lui ne pourrait que lui enseigner la rigueur et l'expérience dans le maniement des armes...  


[Hrp² : N'hésite pas à avancer aussi loin que le coeur t'en dit quitte à faire remuer un peu Ethan Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Kedrildan Maralawë
Kedrildan Maralawë
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Left_bar_bleue5/10Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 5

Maitre de la Caste

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeVen 28 Juin 2013 - 14:07

Kedrildan ne comprenait pas pourquoi ils ressentaient autant d'orgueil à leur naissance. Lui avait finit par très vite comprendre que, malgré la force que sa folie lui offrait avec une gourmandise sans limite, il était dangereux de s'en prendre à plus fort que soi avec une assurance démesurée et ridicule : l'énergie de la jeunesse ne ferait jamais le poids contre l'expérience des anciens. Alors cette obstination de vouloir se mesurer à eux en croyant dur comme fer qu'ils allaient les écraser et prendre leur place... Pathétique. Que croyait-il ? Avec leur force de mouche, leur stupidité et leur instinct de survie frôlant le néant. Tch, ils n'étaient rien. Et en voilà un qui venait de mourir stupidement à cause de son comportement stupide, navrant. Stoïque, sans un regard pour le bras de Lorenz qu'il venait d'aider (d'ailleurs qu'est-ce qui avait bien pu lui prendre à ce sujet... Alors qu'ils n'arrivaient pas à s'apprécier en temps normal... Étrange...), Kedrildan s'avança vers le cadavre trônant à terre et prit grand soin de retirer sa lame qu'il essuya sur le pourpoint hideux de l'ex-vampire.

Il devrait peut-être prendre soin d'aiguiser sa lame, il la trouvait légèrement émoussée...

Une moue légèrement ennuyée, il finit néanmoins par relever les yeux vers Ethan pour le regarder, lui expliquant qu'il voulait apprendre à se battre en sa compagnie pour être enfin un guerrier digne de ce nom ! Mais surtout, quelqu'un de fiable et de fort sur qui Achroma et Trissi pourrait compter sans le regretter... Cette renaissance brutale qu'on lui offrait, le roux voulait la mettre en pratique dès maintenant, sans attendre davantage que son corps meurtris s'habitue et s'apaise de la douleur fantôme qui continuait toujours à crisper ses muscles morts. C'était pourquoi il était là, devant Ethan, ses dagues à la main, le regard déterminé au milieu de ces vampires qui le fixaient avec mépris et moqueries : cette craquotte rousse était vraiment sérieuse de demander cela à leur chef ? Oui, Kedrildan était plus que sérieux. La punition de leur seigneur à son endroit avait été un sérieux coup dur mais surtout un sacré coup de réveil, pour le faire descendre à terre et mordre la poussière : il était faible et insignifiant, et il voulait changer cela.

Cette demande déterminée eut au moins le mérite de le distraire de son mal être en voyant la perplexité du vampire suite à sa requête : en y réfléchissant, même le roux comprenait à quel point cela pouvait paraître décalé et plus que suspect, surtout de la part d'un être qu'on n'aimait pas du tout. Le vampire aussi trouvait que c'était étrange, ses paroles le montrèrent après tout : après tant d'années, il se décidait enfin à faire surface... Dans un sens, oui. Toujours dans l'ombre à observer et écouter, complotant dans le dos des autres et les achevant alors qu'ils sont déjà à terre. Mais ça, c'était avant. Avant que ce qu'il ne subisse le pousse à choisir une nouvelle fois, le pousse à vouloir mieux pour écraser ceux qui profitait qu'il était un rat. Maintenant il ne serait plus la proie, non : à présent, il voulait être le prédateur et Ethan l'aiderait, il voulait qu'il l'aide même s'ils ne pouvaient pas se supporter au final.

Mais le silence et le regard impassible du Général faisait de plus en plus comprendre à Kedrildan que le refus ne tarderait pas à franchir le barrage de ses lèvres. Et pourtant... Quand une brise innocente rappela à Ethan ses propres plaies, ce ne fut pas un « non » qui coula de sa langue, c'était une acceptation toute simple et sans appel. A contrecoeur, il reconnut en lui-même qu'il était vraiment soulagé qu'il daigne accepter et lui donner un peu de son temps libre pour l'éduquer dans ce domaine physique si exigeant : s'il arrivait à le convaincre de continuer à être son professeur, il demandera à s'exercer sur d'autres armes que ses dagues pour être le plus polyvalent possible.

Plus il serait fort, plus il réussirait ses objectifs.

Le sifflement de l'air le prévint à la toute dernière seconde que son adversaire s'était élancé vers lui pour initier le combat et c'était donc d'extrême justesse qu'il fit un bond en arrière pour éviter la lame, son haut se déchirant sous la caresse du métal. Un peu plus et il avait une nouvelle cicatrice à son affectif... Resserrant sa poigne sur les manches de ses dagues, Kedrildan plissa les yeux en sortant légèrement les crocs sous l'effet de la concentration et prit appui sur sa jambe gauche pour bondir vers lui, revenant à la charge en espérant avec suffisamment de vitesse pour le prendre par surprise. Alors qu'il faisait crisser ses lames contre la sienne en parant ses coups le moins maladroitement possible, il réussit à voir une légère ouverture du côté gauche et y faufila Plaie pour le toucher. Manque de chance, Ethan avait dû sentir le coup venir puisqu'il usa de son affinité avec la glace pour riposter, l'empêchant de réussir son coup.

Si le roux était certes agile et rapide, déterminé et débrouillard, il n'avait pas vraiment de force et de vitesse dans ses coups, pas face à un adversaire de la trempe du Général : autant dire une mouche luttant avec un chat... Un grognement désappointé franchit ses lèvres alors qu'il fit un saut en arrière pour instaurer une distance de sécurité, méditant à une nouvelle feinte pour le duper : étant pas très doué avec sa magie parce qu'il ne l'utilisait que très peu, le jeune vampire devait se débrouiller avec ses dagues et son instinct de survie pour suffisamment ébranler Ethan au point qu'il accepte de faire son éducation. Fort de sa nouvelle résolution, il plissa les yeux et s'élança de nouveau vers lui, donnant un coup vers son visage pour feinter et qu'il essaie de parer jusqu'à s'en découvrir, avant de s'abaisser brusquement en visant ses chevilles avec sa jambe pour faire un balayage et le mettre à terre.



***
♥️ Histoire et Vie de Kedrildan Maralawë ♥️
♫ Thème de Kedrildan ♫ Moment avec Trissi ♫ La folie de Kedrildan ♫
=> Galerie graphique et Galerie littéraire <=
---
☼ Quand Kedrildan parle -> color=#318CE7 ☼
☼ Quand Kedrildan pense -> color=blue et i ☼
---
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Achro_11

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeVen 28 Juin 2013 - 15:15

Revenir sur les sentiments à l'égard de Kedrildan n'aurait aucun sens, il ne l'aimait pas en tant que Dragonnier, en tant que vampire c'était une tout autre affaire, voilà ce qui avait peut-être entre autre décidé le Général à accepter cette requête dont il venait de lui faire part. Des événements bien précis et suffisamment frais dans l'esprit de tout le monde aurait normalement poussé Ethan à envoyer valser le vampire à la première parole, mais à l'heure actuelle, la lame noir se voulait assez changeante pour ne pas rester trop étroit d'esprit.

Sans vraiment être prit de court, le Général blanc aperçut son adversaire réagir à cette intervention surprise d'une justesse qui aurait put rapidement mettre un terme à ce combat s'il n'avait pas eu la présence d'esprit de réaliser un bond en arrière, la lame noir étincelante du Vampire alla tout de même s'abattre sur le haut de sa victime tentant par la même occasion de lui rappeler qu'il s'en était fallut de peu, Ethan n'était pas vraiment de ceux aimant écraser une personne dont la volonté d'apprendre était incommensurable, si tel était vraiment le cas pour Kedrildan, il s'abaisserait probablement à lui enseigner l'art de l'épée, car ses dagues avaient vraiment quelque chose de ridicules, certes l'arme ne fait pas le guerrier... Mais pour un Vampire comme Kedrildan cherchant à développer ces capacités martiales... Il se devait de passer à quelque chose de beaucoup plus... conséquent. Certains diront que les Dagues sont plus dur à maîtrisée qu'une simple lame étant donné la taille réduite de ces dernières qui s'avèrent être de véritables armes de destruction utilisées consciencieusement au corps à corps.

Bien au moins ce premier assaut avait eu pour effet de recadrer le rouquin qui non pas mécontent d'avoir esquivé l'attaque resserra l'étreinte sur ses lames laissant par la même occasion sortir ses crocs. Et après ? Et bien ne manquant pas d'audace, le vampire s'appuya sur sa jambe gauche pour bondir en direction d'Ethan et revenir à la charge et essayer par la même occasion de prendre de vitesse le Soldat qui venait tout juste de reposer ses pieds sur le sol, rapide et agile, Kedrildan l'était, c'était une chose indéniable, mais Ethan aussi, du moins suffisamment pour bloquer de justesse lui aussi l'offensive qui venait de lui être envoyé. Entrouvrant ses lèvres glacées pour laisser un soupçon d'air s'en échapper, il inspira brièvement avant d'envoyer à son tour de nombreux assauts à l'aide de sa lame pour tenter de submerger son opposant, pour l'occasion, le but n'était autre que de tester sa capacité à analyser une situation relativement périlleuse puisque Ethan aurait simplement put forcer sur les coups pour tenter de renverser la situation rapidement, sans vanter les mérites du Général par rapport à ceux de Kedrildan, il lui restait supérieur en force et cela malgré l'ancienneté de ce dernier, mais cela ne faisait pas tout puisqu'il réussit tout de même à percevoir une infime faille dans les coups que portait Enaël. Une attaque fut dirigé sur le flanc gauche de l'épéiste, ouverture volontaire ou pas ? Il n'eut pas d'autre choix que de compter sur un léger déchaînement de son esprit totem pour dévier le coup in extremis. Aussitôt le regard gris du Général se posa sur Kedrildan lorsqu'il laissa échapper un grognement de mécontentement tout en réalisant un bond. S'il y a bien une chose que retient la lame noir de son enseignement maritale c'est qu'il ne faut en aucun cas faire preuve d'une quelconque marque de désappointement, cette dernière est en effet une ouverture à la faiblesse que pourrait exploiter l'ennemi de diverses manières.

« ... »

Ethan se remit en garde patiemment, observant son adversaire méditer certainement à une quelconque façon de répliquer... Heureusement pour lui qu'il ne s'agissait pas d'un duel, Kedrildan s'en serait mordu les doigts puisqu'il n'est pas de rigueur de laisser son adversaire prendre le temps de cogiter. Pour le moment, Ethan ne pouvait pas s'avancer sur le comportement du Rouquin, serait-il suffisamment prêt à poursuivre l'entraînement ? Serait-il toujours en mesure de bien réfléchir à ce qu'il fait ? De son coté, le Général espérait simplement qu'il ne se jette pas stupidement dans la mêlée pour tenter de l'attendre rageur que son précédent coup n'ait pas fait mouche...

Pour le coup, il était assez facile de savoir quand le Dragonnier allait passer à l'offensive, il avait visiblement un tic flagrant, il plissait les yeux avant de s'élancer, espérait-il que cela l'aide à se concentrer ? Peu importe, une chose est sûre, il semblait déterminer à mettre en œuvre le plan qu'il venait d'échafauder dans sa petite tête. Un premier coup prévisible fut porté au niveau de son visage, peut-être trop prévisible puisque Ethan se contenta de parer d'un simple mouvement, banale, mais normalement efficace et pour cause, il avait réussit à arrêter net l'attaque de Kedrildan qui ne visait tout simplement qu'une diversion à l'aide de cette première attaque. En effet, son idée première était tout autre puisqu'il s'abaissa pour balayer le Général à l'aide de son pied tout en prenant soin de viser les chevilles du vampire qui prit de vitesse n'eut pas d'autre choix que de se laisser entraîner par l'élan et la force du coup donné.

Soudain, la main de l'épéiste qui était libre puisque lui ne tenait qu'une arme vint brusquement arrêter sa chute en s'enfonçant dans le sol de quelques centimètres démontrant que le coup porté avait lui été relativement efficace. Sur la terre déjà humide jonchant le terrain d'entraînement vint se dessiner une fine pellicule de glace en réponse à la sensation éprouvé au contact du corps d'Ethan avec la terre. Profitant que Kedrildan soit encore accroupi sur le sol pas peut fière d'avoir porté son coup sur Ethan, il lui envoya un coup de pied tout en prenant appuis avec sa main sur le sol. Bien évidemment ce coup était plus qu'évident puisque le rouquin se contenta de glisser sur quelques mètres, touché ? Bloqué ? Peu importe, Ethan déposa enfin ses deux pieds à terre pour observer à son tour la situation avec suffisamment de distance. Bien entendu, les regards étaient plus tournés sur ce combat que sur le propre entraînement des soldats... Mais Ethan et très certainement Kedrildan n'avaient que faire de ce détail, Enaël quant à lui était comme enfermé dans une bulle lorsqu'il avait l'occasion de se battre à l'épée, plus rien ne comptait que la victoire ou l'enrichissement de connaissance en échangeant quelques passes d'armes.

« Bien... Il va sans dire que je doutais plus ou moins de ta détermination. J'admets que tu es loin d'être le misérable que je voyais en toi. » Dit-il tout en prenant soin de se redresser lentement laissant les os de ses genoux craquer légèrement. Ceci n'était pas vraiment une attaque personnelle destinée à enrager son interlocuteur, mais Ethan étant de nature franche, il n'était pas payé pour tergiverser des heures et soigner les mots qu'il allait devoir employer pour s'adresser à l'un des siens. « Poursuivons... »

Après ce court interlude, Ethan se remit en position et s'élança ni une ni deux sur Kedrildan de façon tout aussi rapide que la première fois dans le but de lui porter exactement les mêmes coups que précédemment testant par la même occasion sa capacité à mémoriser les coups de son adversaire, s'il était doué, il devrait pouvoir lire une partie des mouvements d'Ethan tandis qu'il chercherait à porter un nouveau coup et cette fois passer outre le Totem du Général. Un nouvel assaut eut lieu, toujours dans le but de submerger son adversaire, mais cette fois le bruit du fer résonna moins fréquemment que tout à l'heure et les quelques morceaux de tissus s'échappant de la tenue d'Ethan démontrait que le Rouquin avait réussi à s'en sortir plus ou moins différemment. Avant la fin de l'échange le Général visa l'épaule du Dragonnier à l'aide de sa lame, mais surprit par la tactique de son adversaire le coup vint simplement cisailler l'épaule du vampire qui évita le coup ne laissant pas d'autre choix à Ethan que d'apercevoir le prochain arriver droit sur lui.  
Revenir en haut Aller en bas
Kedrildan Maralawë
Kedrildan Maralawë
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Left_bar_bleue5/10Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 5

Maitre de la Caste

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeSam 29 Juin 2013 - 23:04

Heureusement qu'il ne tenait pas à ce pourpoint là en particulier au vu de la déchirure que l'épée d'Ethan venait de lui infliger. En fait, il était même heureux que cette dernière ne touche qu'à son pourpoint et non à son cadavre déjà bien assez douloureux et défiguré par les immondes brûlures qui froissaient à présent le glabre neigeux de son corps. Il ne se supportait plus physiquement mais cela avait eu au moins le don de le faire réagir et pousser à faire ce duel contre le bras droit de Lorenz : à défaut d'être parfait et magnifique comme avant, il serait à présent fort et musclé, un vrai guerrier. Cependant, il fallait bien se rendre compte que c'était toujours plus compliqué à dire qu'à faire et il ne le réalisa que trop lorsqu'il réussit à éviter de justesse sa lame puis les coups qui suivirent dans la foulée. Alors qu'il s'était targué d'être agile, souple et rapide, voilà qu'il était tombé sur quelqu'un de vraiment plus agile, souple et rapide que lui, et cette difficulté de taille était parfaite pour tester sa détermination à vouloir continuer dans cette voie.

Désirait-il vraiment cesser d'être ce qu'il était pour devenir un autre ? Jusqu'à présent, cela lui avait à peu près réussit de rester faible et insignifiant s'il se cantonnait dans l'ombre et le silence. Alors à quoi cela servait de vouloir être quelqu'un d'autre, d'avoir ce qu'il n'avait jamais eu ? Un gain qui serait difficile d'acquérir et qui risquait de se payer douloureusement. Tenait-il donc vraiment à souffrir davantage alors qu'il ne lui suffisait que de retourner dans sa tente et de se rallonger pour se faire oublier de nouveau ? La voie de la facilité, celle qu'il choisissait depuis tellement de siècle, ne lui irait-elle pas mieux comme d'habitude ?

L'image d'Achroma et les paroles qu'on lui avait dit sur ce qu'il avait fait pour le garder en vie suffit à balayer le soupçon d'hésitation qui avait faillit détruire sa détermination. Kedrildan ne pouvait plus se résoudre à se contenter de ce qu'il était, de ce qu'il avait, il le devait bien à son sauveur et sa dette à son endroit était éternelle : si le blond l'avait sauvé de cette punition c'était qu'il valait tout de même quelque chose après tout non ? Et pour lui, pour le roux, c'était le potentiel de devenir quelqu'un de vraiment puissant et fort : il avait les capacités d'être quelqu'un de grand et son mentor le lui avait prouvé en lui sauvant la mort, à lui à présent de faire ce qu'il fallait pour que le blond ne regrette pas d'avoir lié la sienne à celle de Lorenz, ce vampire sans scrupule qui ne méritait aucune pitié.

Redressant le menton en fixant Ethan avec tout le sérieux, la volonté et la détermination qui l'habitait, Kedrildan se concentra et fit le vide en lui, utilisant sa matière grise desséchée par le temps pour lutter comme il pouvait contre sa puissance et son adresse afin de lui prouver à lui aussi qu'il valait la peine qu'on s'intéresse à son cas. Ses frappes étaient certes maladroites, ses parades étaient sûrement trop justes, mais il mettait la force de ses convictions dans chacune de ses feintes et ses coups, essayant de riposter et d'esquiver les gestes de son adversaire. Parfois cela marchait, il arrivait à apercevoir des failles qu'il s’efforçait d'utiliser à son avantage, parfois cela ne marchait pas et il pouvait voir le Général anticiper sa manœuvre avec une aisance frustrante.

Un jour, il se le jura, il sera l'égale de ce vampire et peut-être même, tellement son égale qu'il réussirait à le vaincre...

Alors qu'il ne cessait de l'assaillir et d'encaisser les coups pour mieux riposter, Kedrildan finit par ébaucher un semblant de plan pour prendre l'avantage sur son adversaire et il s'élança vers lui en espérant que cela marcherait, ou du moins le déstabiliserait assez pour qu'il trouve une autre astuce. Et cela fonctionna, oh pas aussi bien qu'il ne l'espérait, mais cela fonctionna tout de même et une vague de satisfaction l'enveloppa alors qu'il était repoussé en arrière, réussissant à retomber sur ses pieds comme un chat, un peu vacillant sur la réception mais non étalé comme une crêpe par terre. Le regardant se réceptionner à son tour à une bonne distance de lui, toujours en garde, le roux resta aussi en garde et l'observa avec attention, l'écoutant lui parler sans se déconcentrer : ce n'était pas du genre à Ethan de s'arrêter en si bon chemin, pas après ce qu'il avait entendu à propos de lui, alors il resta méfiant, prêt à rispoter.

- Le contraire aurait été étonnant de votre part, Général. Moi même j'ai douté de ma détermination au vu du rat misérable que j'ai été jusqu'à présent. Cependant les choses ont changé et je sais ce que je veux : je veux que vous m'aidiez à savoir me battre, à être un guerrier, prit-il tout de même le temps de lui répondre sans baisser sa garde, le regard froid mais déterminé.

Le « poursuivons » d'Ethan le fit tout de même hausser un sourcil de surprise mais il fut plus que soulagé de constater qu'il acceptait de continuer leur combat, allait-il finir par le prendre comme élève en fin de compte ? Il l'espérait vraiment, croisant mentalement les doigts et levant ses poignards pour parer l'attaque du vampire qui s'était élancé vers lui. Pourtant... Quelque chose l'interpella... Il mit un certain temps à trouver quoi mais il réussit tout de même et il ne sut comment il devait prendre le fait qu'il reproduisait les mêmes gestes que précédemment. En tout les cas, ayant retenus la leçon, Kedrildan para avec un peu plus d'aisance et de rapidité, se souvenant de ce qu'il allait enchaîner par la suite pour être à parer et à avoir un coup d'avance sur lui. Ce qui était d'ailleurs une réussite puisqu'il arrivait à s'approcher toujours un peu plus du Général, pas assez pour toucher sa chaire mais juste ce qu'il fallait pour mettre en pièce ses vêtements, lui donnant un peu plus d'assurance et d'audace dans ses attaques même si la prudence ne le quittait pas un seul instant : seul un fou et un idiot ne s'appuierait uniquement que sur son assurance qui était pourtant si traître.

Pourtant, il fit quelque chose qu'il n'avait pas fait précédemment : il visa son épaule. Cette fois-ci, il ne réussit pas à esquiver totalement et la morsure du métal dans son épaule le fit grimacer de douleur : heureusement qu'il s'agissait de son épaule droite, la gauche étant toujours autant douloureuse à cause des brûlures de la punition de Lorenz. Loin de s’appesantir sur la douleur, Kedrildan mit à profit le fait qu'il était de profil pour tourner la lame contre son avant-bras, vers son coude, et viser l'estomac du Général en plaquant son dos contre son torse, espérant réussir à ne serait-ce que le frôler avec l'effet de surprise.

Esquivera ou n'esquivera pas ?



***
♥️ Histoire et Vie de Kedrildan Maralawë ♥️
♫ Thème de Kedrildan ♫ Moment avec Trissi ♫ La folie de Kedrildan ♫
=> Galerie graphique et Galerie littéraire <=
---
☼ Quand Kedrildan parle -> color=#318CE7 ☼
☼ Quand Kedrildan pense -> color=blue et i ☼
---
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Achro_11

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeSam 29 Juin 2013 - 23:58

Ni une ni deux, le Général Enaël s'élança une nouvelle fois sur Kedrildan cette fois-ci dans l'optique non pas de le faire renoncer, non cela était encore trop tôt pour ce type d'épreuve, il était préférable de le mettre en confiance, lui faire gagner de l'assurance pour le pousser à donner le meilleur de lui-même et donc se surpasser avant de le mettre une nouvelle fois aux pieds du mur, il s'agissait là d'une tactique simple, mais qui s'avérait être souvent la plus efficace puisqu'il suffisait à démontrer la volonté dont faisait preuve un véritable combattant. Une nouvelle pluie de coups vint s'abattre et le cisaillement des armes et des vêtements résonnait de plus en plus au cœur du champ d'entraînement, s'il y avait encore quelques Soldats doutant de l'intérêt de ce combat, il en fut tout autre lorsqu'ils purent apercevoir que les coups de leur Général devenaient de plus en plus visible pour le Dragonnier, mais après tout, quoi de mieux que de répéter inlassablement les mêmes mouvements pour progresser ? Une fois ancré en nous, ces derniers ressortiront tôt ou tard le plus machinalement possible. Il fallut tout de même un petit moment pour qu'il comprenne ce qu'il se passait, à savoir qu'Ethan réitérait exactement les mêmes coups, puisque enfin après que plusieurs longues secondes semblant interminable, les coups de plus en plus visible du Vampire étaient contrés ou tout simplement parés tandis qu'il progressait encore un peu plus au cœur de la défense de la lame noire stoïque se voulant inébranlable face à l'ingéniosité dont faisait preuve son adversaire pour progresser toujours un peu plus près de lui.

Sa tenue de tissu n'était plus vraiment, pour ne pas dire plus du tout, le cisaillement régulier des dagues de Kedrildan étaient venus à bout du haut de sa tenue qu'il ne tarderait pas à arracher pour de bon à moins que le Dragonnier ne s'en charge lui-même dans un mouvement désespéré. Loin de se laisser désappointé par les offensives de plus en plus forte de son adversaire, Ethan tenta une manœuvre n'ayant rien à voir avec les techniques d'armes utilisés précédemment, il visa l'épaule de sa lame affichant un air déterminé, prit de court le Rouquin eut tout juste le temps de mobiliser son corps pour que la lame entame la peau de ce dernier, une grimace s'en suivit retenant l'attention du Général un quart de secondes, peut-être le quart de secondes de trop puisqu'il se laissa stupidement prendre de vitesse par la manœuvre de son opposant qui avait intelligemment profité du fait qu'il soit au corps à corps pour lui porter le prochain coup. Il ne s'agissait pas d'une pirouette loin de là, c'était un mouvement relativement classique pour tous les êtres suffisamment expérimentés à la dague ayant trouvé le moyen de saborder la portée d'une épée. Etrangement, Ethan ne bougea pas d'un pouce, puis à vrai dire il ne pouvait plus rien faire prit de vitesse et à cette distance il aurait tout juste put réaliser un infime pas en arrière qui n'aurait pas été assez pour éviter le coup qui lui fut porté à l'estomac. Un bruit strident se fit entendre, alors que la dague de Kedrildan commençait à perforer une épaisse couche de glace qui venait de se former instinctivement tentant de préserver son hôte d'une toute nouvelle blessure. Des morceaux de glace se brisèrent avant de s'effondrer en morceau sur le sol tandis que Kedrildan tournait désormais le dos à Ethan la dague soigneusement à l'intérieur du corps de son Général.

« Première règle que tout bon Guerrier doit connaître... Ne jamais tourner le dos à un adversaire quel qu'il soit. » Dit-il en entrouvrant ses lèvres en réponse à cette première offensive qui aurait put être parfaite à un détail près. « Mais quelle  somptueuse gorge que voilà. » Ajouta Ethan en venant apposer la lame sombre sous la gorge de Kedrildan.

Comme quoi la force ne primait pas tout le temps lors d'un combat et le Général venait de lui en faire la démonstration en sacrifiant une partie de son corps afin d'avoir son adversaire à sa merci. Il va sans dire que dans une telle situation, le moindre mouvement serait du suicide étant donné qu'il n'avait qu'à tirer un coup sec pour sectionner la tête de son opposant et faire rouler cette dernière lamentablement sur le sol, mais il n'était pas là pour ça et Kedrildan avait bien mérité un peu plus de son attention que les autres pour aujourd'hui. Il va sans dire que les Soldats quelque peu stupéfait de cette situation retournèrent rapidement à leur entraînement plutôt que de s'attarder à savoir sur qui de leur Général ou ce Dragonnier remporterait ce premier round. Inclinant légèrement la tête vers Kedrildan il souleva la tête de ce dernier à l'aide de sa lame qu'il appliqua sous le menton du vampire :

« Je pense que maintenant tu vas pouvoir retirer ta lame... A moins que tu ne désires que je m'en charge moi-même. » Dit-il froidement en prenant soin de retirer sa lame de sous la gorge du vampire.

Une fois que le Dragonnier décida de retirer sa lame, Ethan fit quelques pas en arrière tout en prenant soin de ne pas quitter des yeux son opposant. Une main vint brusquement arracher le morceau de tissu lui servant de haut, dévoilant le corps blanc du Général et ses immondes cicatrices représentatives de la marque que cette Dragonne lui avait laissé il y a de cela quelques semaines. Une fois son accoutrement retiré, il déposa sa main sur la plaie plus ou moins profonde laissée par la dague et appuya longuement tout en laissant la surface de sa peau refermer la blessure non pas à l'aide de ses tissus déjà mort, mais d'une petite couche de glace servant à stopper l'effusion de sang qui s'en écoulait. Redressant la tête vers Kedrildan il l'observa de longues secondes avec insistance en prenant soin de plonger son regard glaciale dans le sien sans dire un mot, réfléchissant, se demandant s'il acceptait ou non de prolonger cet « entraînement »... Si l'assurance pouvait se lire constamment sur le visage de ce dernier, au fond de lui un léger doute subsistait face à cette démarche qu'avait entreprit le Dragonnier...

« Sais-tu qu'en t'adressant à moi tu ne maîtriseras que l'épée ? Je ne suis pas un Maître d'armes, je ne t'enseignerais rien d'autre que l'art de l'épée, si bien sûr tu es en mesure de recevoir un tel enseignement. Tes dagues ne te seront d'aucunes utilités avec moi, quelque en soit la raison, les sortir risquerait de te coûter... chère. »

Il faisait bien entendu une légère référence à ce qui avait put se passer à l'intérieur de la tente de l'Ancestral, le trou qu'il y avait eu dans sa main ne pouvait être dû qu'à l'une de ses armes... Ethan croyait difficilement dans le fait qu'il accepterait d'aider ce vampire dragonnier à devenir plus fort...

« J'oubliais... Je te conseil de garder ton reptile volant loin de moi. »

Bien évidemment ce conseil était plus un ordre qu'autre chose, s'il était en mesure de tolérer un « élève » il ne l'était pas encore pour un Dragon. Il va sans dire que la raison coule de source en regardant d'un peu plus près le corps de ce dernier, mais aussi en connaissant cette haine incommensurable qu'il arbore à l'égard de tout ce qui n'est pas vampire.


[Hrp : J'ai amené la chose un peu comme je le sentais puisque j'étais inspiré... Si quelque chose ne va pas n'hésite pas à me MP et pour ma part je peux poursuivre encore ce RP sur une poursuite d'entraînement ou autre, sauf si tu désires en faire une conclusion.]
Revenir en haut Aller en bas
Kedrildan Maralawë
Kedrildan Maralawë
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Left_bar_bleue5/10Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 5

Maitre de la Caste

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeVen 5 Juil 2013 - 10:01

Son épaule le tiraillait mais ce n'était qu'une menue douleur comparée à tout ce qu'il avait déjà souffert par le passé avec Lorenz. Alors il avait accepté de sacrifier son épaule pour ainsi pénétrer dans la faille de sa garde, se faufilant dans l'ouverture béante pour se plaquer contre son dos et pousser la pointe de sa dague vers son ventre. Mais, alors qu'il pensait qu'il n'aurait pas une chance de tous les diables, qu'Ethan aurait encore une fois réussit à parer le coup, voilà qu'il sentit sa lame s'enfoncer aussi amoureusement dans sa chaire morte que la fois où il avait planté le dragonnier humain. Hoquetant de surprise, Kedrildan leva ses yeux écarquillés vers lui avant de les plisser en sentant l'acier froid de l'épée contre sa gorge : de toute évidence, il n'était pas le seul à savoir feinté et il avait oublié avec qui il échangeait. Grognant légèrement en étirant le cou pour esquiver la menace, le roux ne le quitta pas du regard en découvrant ses crocs, ses doigts se resserrant un peu plus sur le manche de sa dague toujours planté dans le ventre du Général.

- Ma gorge te plaît ? Susurra-t-il sarcastiquement, se faisant provocateur même s'il avait une conscience très aiguë du tranchant et du froid de la lame. A moins que tu ne comptes plonger tes crocs dedans et t'accoupler avec moi, je te serais gré de me laisser reculer, Général : comme ça je vais pouvoir retirer ma lame sans que tu ne sois obligé de t'en charger toi-même... Dit-il froidement, le défiant mais non à outrance, presque flegmatique dans le fond.

Décrispant ses muscles morts quand il constata qu'il retira effectivement sa lame, Kedrildan retira la sienne le plus délicatement possible pour ne pas aggraver la blessure et il s'agenouilla par terre pour planter sa dague dans le sol afin de la nettoyer. Le silence paraissait pesant mais le fait de savoir qu'il avait durer plus longtemps que l'autre, qu'il n'avait pas profité de ses périodes de réflexion et qu'il n'avait pas chercher à l'écraser impunément, encourageait le roux à penser que le vampire ne laisserait pas les choses en l'état. Les paroles qu'il proféra après avoir cessé de l'observer continua de le conforter dans ce sens et l'ombre d'un sourire vint fleurir sur les lèvres fines du dragonnier : c'était parfait.

- Je ne chercherais pas à vous planter impunément et dans l'optique de vous faire mal : si jamais je dois les sortir c'est durant l'entraînement qu'il se produira entre nous, vous avez ma parole Général, inclina-t-il la tête en se relevant, glissant son poignard dans sa botte, l'autre chaussure étant occupée par Plaie, sa dague magique. Et puis l'épée est beaucoup plus utile et puissante que mes petites lames pourtant bien utile, ajouta-t-il en laissant glisser ses émeraudes le long de la lame du Général.

Nul doute que s'il apprenait déjà à se servir d'une épée, les choses iront beaucoup mieux pour le roux. Après il ne lui restait plus qu'à trouver un autre maître pour apprendre à manier la bardiche par exemple ou encore le couteau de brèche, le fauchard, le fauchon, le guisarme, la hache, la hallebarde, la lance, la langue de bœuf, la pertuisane, la vouge, etc... Il y avait tellement d'armes et de possibilité tellement plus intéressantes que ses dagues de survie, et Ked voulait devenir toujours plus fort et puissant, un vrai guerrier.

- Que dois-je faire pour vous convaincre que je suis en mesure de recevoir pareil enseignement, Général ? Je suis déterminé à apprendre l'épée, que vous m'y aidiez ou non, seulement vous êtes le meilleur et j'ai besoin de votre aide, aussi abracadabrant cela peut-il vous paraître d'accord ? Dit-il en croisant les bras, le regardant avec franchise, sans fioritures ou illusions : le roux était vraiment sincère dans sa demande. Et quant à Trissi, elle ne sera que trop heureuse de me voir agir de cette manière alors elle ne nous embêtera pas, je vous le garantis, hocha-t-il la tête, vérifiant par le lien que tout allait bien pour sa peste de moitié d'âme.

De toute évidence, il s'inquiétait encore une fois puisque sa frétillante chipie était dans un état de concentration intense pour il ne savait quoi encore : dire qu'il ne savait même pas si elle était enfin capable de voler ou non, ou même de cracher du feu... Il faudrait qu'ils partent chasser ensemble, rien que tout les deux, dès qu'il aura avancé son entraînement à l'épée : cela serait un bon moyen de se retrouver après tout. Fier de sa résolution, il décroisa les bras et regarda autour d'eux avec curiosité avant de se rapprocher d'un râtelier aux portes de l'aire de combat et tritura les lames avant d'attraper une vieille épée, le passage du temps l'avait quelque peu abîmée mais elle semblait dans un bon état dans l'ensemble et vu le poids dans sa main, elle semblait toujours capable de faire du mal pour peu qu'on la manie avec un minimum de bon sens. Les doigts du roux s'enroulèrent autour du pommeau et il retourna face au Général, toujours autant déterminé : que la leçon commence.

Se mettant en garde, le visage impassible, Kedrildan attendit Ethan.

---

{hrp: je suis inexcusable pour le retard...}



***
♥️ Histoire et Vie de Kedrildan Maralawë ♥️
♫ Thème de Kedrildan ♫ Moment avec Trissi ♫ La folie de Kedrildan ♫
=> Galerie graphique et Galerie littéraire <=
---
☼ Quand Kedrildan parle -> color=#318CE7 ☼
☼ Quand Kedrildan pense -> color=blue et i ☼
---
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Achro_11

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeJeu 11 Juil 2013 - 16:12

A la question suivante : Ma gorge te plaît ? Et bien la réponse fut simplement un long et interminable silence suivit d'une expression impassible de la part du Général, les sarcasmes ne lui faisaient généralement ni chaud, ni froid et cela ne le mettait que très rarement hors de lui contrairement à d'autres qui auraient une tendance certaine à foncer tête baissée dans la provocation ouvertement prononcée de leur interlocuteur. S'accoupler avec lui ? N'allait-il pas un peu loin tout de même dans ses propos ? Peu importe, si Ethan se mettait à lui tenir rigueur de ces quelques propos déplacés, il n'avancerait pas du tout avec ce Kedrildan et cela ne mènerait à rien de bien intéressant aussi bien pour lui que pour le Dragonnier qui finalement s'en sortirait comme grand perdant dans toute cette affaire, il perdrait à la fois la possibilité de s'entraîner et progresser entre autre chose fort déplaisante pour lui qu'il avait déjà faillit perdre à l'encontre de l'Ancestral Wintel. Une fois cette situation à première vue d'une banalité quelconque décoincée, chacun des deux prétendants se dégagèrent respectivement dans un coin du terrain d'entraînement. Kedrildan profita lui de ce moment de répit pour ne pas manquer de nettoyer son arme qu'il affectionnait visiblement tout autant qu'Ethan aime sa lame noire.

Alors le Général profita lui de ce moment pour énoncer ces quelques conseils qui sonnaient plutôt comme des directives d'ailleurs concernant l'entraînement qu'il pourrait lui prodiguer, Ethan se voulait prévenant à son égard, il serait dommage que les choses tournent mal une nouvelle fois pour le Rouquin d'autant plus que cette fois, personne ne pourrait être en mesure de lui éviter une mort fatale lors d'un combat à l'épée pour un geste quelque peu déplacé. Visiblement, ses paroles avaient trouvé oreille attentive puisqu'il vint conforter les propos de ce dernier en assurant qu'il ne se risquerait pas à le planter comme précédemment fait avec le Prince, bien sur, cela sonnait aussi comme des paroles en l'air, il était difficile de dire qu'il lui faisait entièrement confiance, il y avait bien entendu une part de confiance puisqu'il acceptait de l'aider à progresser, mais cela s'arrêtait là pour le moment et il ne fallait pas que le Dragonnier soit trop à l'aise à côté du Général qui tout comme lui avait un rôle certain à préserver sur le camp. Ethan se contenta alors d’acquiescer en réponse à ces paroles, l'observant de ses prunelles grises ranger sa dague dans l'une de ses bottes. Détournant par la suite le regard sur sa propre lame, il est vrai que l'épée reste une arme relativement puissante, mais qui peut ne servir à rien si le possesseur de cette dernière ne sait pas s'en servir comme il se doit.

Toutefois, un léger doute subsistait chez le Général qui se gardait bien de le signaler pour le moment, mais Kedrildan semblait vouloir progresser dans beaucoup trop de domaine d'un coup, son enthousiasme non-négligeable et plus qu'appréciable pourrait par la même occasion être un défaut le conduisant à sa perte, à trop vouloir en faire plutôt que de se contenter de ce que l'on a on finit tôt ou tard par s'en mordre les doigts. D'un petit mouvement de la main, il laissa retomber sa lame sur le sol dans lequel cette dernière se planta pour enfin le laisser relever la tête en direction du Rouquin.

« Cesse donc ta flagornerie, je te pris. » Dit-il froidement, n'aimant pas être mis sur un piédestal, même si comme l'évoquait le Vampire, Ethan restait un épéiste suffisamment expérimenté pour transmettre son savoir à n'importe qui ayant quelques prédispositions. Acquiesçant de nouveau les propos de son interlocuteur, Ethan jeta un rapide coup d'oeil aux alentours repensant à sa mise en garde... Concernant le Dragon, sa décision était ferme et définitive, il n'était pas en mesure d'accepter sa présence et ne le ferait certainement jamais. Kedrildan décroisa alors les bras pour se mettre à regarder autour de lui à son tour, progressant en direction d'un râtelier se trouvant non loin de là, il en tira une lame des plus grotesque qui manqua d'énerver le Général... Comment travailler avec du matériel défectueux ? Bon et bien puisqu'il venait sans vraiment le faire exprès de négliger un point essentiel de l'apprentissage, Ethan ne manquerait pas l'occasion de le lui faire comprendre le moment venu. Et alors qu'il reprenait sa place face à son professeur, ce dernier ramassa d'un mouvement vif sa lame avant de réaliser un moulinet avec et regarder autour de lui se détachant de Kedrildan qui lui apparaissait toujours aussi déterminé que jamais.

« Toi. » Dit Ethan en désignant un autre vampire dans la masse qui ne semblait pas en mesure de s'occuper tout seul comme un grand bien trop attiré par ce qui était en train de se passer avec le Général et le Dragonnier. Ce vampire était aussi vieux qu'Ethan si ce n'est un peu plus d'une décennie ou deux, plus grand et surtout beaucoup plus costaud physiquement que la lame noire à la silhouette fine et pourtant relativement musclé qu'il dissimulait sous le tissu sombre qu'il portait. Content d'être désigné sans trop savoir ce qu'il allait se passer, le Vampire s'avança en bousculant la foule, il tenait dans sa main une lame lui aussi, mais de meilleur qualité contrairement à celle du Rouquin. Et quand ce dernier fut enfin en position, Ethan observa brièvement Kedrildan de la tête aux pieds plongeant ensuite ses prunelles grises dans les siennes, il donna un premier ordre au nouveau venu :

« Tue-le. »

Ethan se doutait que tout ceci laisserait place à de l'incompréhension de la part du nouveau combattant peut-être aussi de la part de Kedrildan, mais le Général n'allait pas se risquer à foncer tête baisser dans un entraînement sans avoir un aperçu de ce que pouvait faire le Dragonnier avec une lame. Ce premier exercice permettrait à Ethan de voir ce qu'il faut changer ou améliorer, bon, évidement il y avait aussi un risque dans tout ça, aussi bien pour l'un que pour l'autre, un ordre restait un ordre et le vampire n'aurait pas d'autres choix que de pousser l'entraînement jusqu'au bout afin de pousser Kedrildan dans ces derniers retranchement s'il le fallait. Si tout se passait bien, Ethan interviendrait au moment propice pour éviter un drame... ou peut-être pas. Tout cela dépendrait uniquement du comportement du Rouquin.

« Mais... ? Général... » Répliqua le Vampire surprit d'un tel ordre.

« ... »

Un silence qui en disait long s'en suivit obligeant le Vampire à se concentrer de nouveau sur son nouvel adversaire, afin de s'élancer à toute vitesse sur son adversaire et débuter l'affrontement...


[Hrp : Comme ça reste un Pnj tu fais absolument ce que tu veux, je n'ai pas d'idée précise sur le dénouement donc je laisse libre court à ton imagination pour ça et désolé aussi pour l'attente du coup.]
Revenir en haut Aller en bas
Kedrildan Maralawë
Kedrildan Maralawë
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Left_bar_bleue5/10Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 5

Maitre de la Caste

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeJeu 18 Juil 2013 - 22:32

Ethan. C'était étrange de converser presque normalement avec lui quand on pensait à son statut de bras droit de Lorenz, grand Général de ses armées. Une personne que Kedrildan aurait dû fuir en temps normal mais au fond il était réaliste : s'il voulait être un guerrier comme il le souhaitait, il était obligé de passer par cette aire d'entraînement et s'il voulait le meilleur, c'était le général qu'il devait alpaguer. Et c'était ce qu'il venait de faire depuis un peu plus d'une heure, s'entraînant sans relâche en essayant de retenir le maximum de parades et d'astuces. Et puis, l'air de rien, Kedrildan le remerciait en silence de prendre son temps avec lui et de lui laisser la possibilité de réfléchir : il lui apprenait. Une fois que le combat prit fin, le roux nettoya soigneusement sa lame en gardant une oreille attentive à ses propos, hochant la tête en retenant tant bien que mal un sourire ironique : les dragonniers n'avaient pas vraiment la côte, pour peu que leurs compagnons reptilien aient mauvais caractère et l'opinion serait bien pire ; quant à ce qu'il avait fait à Lorenz, ça avait fait le tour des tentes et des vampires, et le respect se mêlait au dégoût face à l'audace qu'il avait eu cette nuit-là. Était-ce sa faute à lui s'il avait peur du feu au point de planter quiconque voudrait s'amuser avec ça ?! Non ! Bon...

Revenant à la réalité, il termina de nettoyer sa lame avant de la ranger dans sa botte et de choisir une épée pour poursuivre l'entraînement. A vrai dire, il ne savait pas laquelle choisir : grande, petite, fine, lourde, encore brillante ou rongé par la rouille. Qu'est-ce qu'il devait prendre... Kedrildan finit par jeter son dévolu sur une lame moyenne, ni trop grande ni trop fine, ni trop légère ni trop lourde, quelque peu piqueté par les tâches brune mais sans que cela soit trop alarmant. Sauf que, apparemment, son choix ne fut pas judicieux au vue du visage du général : un froncement de sourcil, un mouvement apparemment agacé de l'épée, il aurait peut-être dû demander son avis avant de choisir par lui-même. Alors que le roux se détournait pour choisir une autre, il ne manqua pas de se crisper violemment quand il entendit les propos de son maître d'épée : euh une seconde-là, comment ça « tue-le » ?! Fusillant le général du regard, il se sentit beaucoup moins assuré quand il vit la montagne s'élancer vers lui avec enthousiasme : merde ! Il devait faire quoi là ?! Paniquant de plus en plus, le roux réussit à parer d'extrême justesse avant de faire un bond en arrière pour instaurer une distance de sécurité : il devait réfléchir, et vite !, parce que vu son ardeur à répondre aux ordres d'Ethan, nul doute qu'il ne le laisserait pas réfléchir ou lui donner des conseils. Se mordant les lèvres, Kedrildan se contenta d'esquiver et parer ses attaques pour comprendre comment il combattait et les possibles failles qu'il pourrait exploiter mais c'était quand même plus compliqué à l'épée qu'avec ses petites dagues.

Là ! Retenant à grand peine un grognement de victoire, Kedrildan lança une feinte sur sa gauche avec de se glisser à sa droite pour frapper sèchement d'un coup d'épée. Seulement son adversaire maîtrisait l'épée au contraire du roux et se fut seulement le facteur vitesse qui réussit à avantager le dragonnier. Handicapant le vampire en sectionnant ses muscles morts, il retira sa lame avant de l'abattre sur le tendon au niveau de son épaule pour se débarrasser définitivement de la menace de son bras. Bon, d'accord, ce n'était pas le bras qui maniait l'épée mais c'était tout de même une menace en moins ! Le roux recula vivement pour se reprendre et profita que son adversaire contemple stupidement son bras, immobile pour s'élancer vers lui, glissant à terre et lui fauchant les jambes avant de se mettre sur lui, sa lame contre son cou.

- Abandonne ! Feula-t-il en plissant les yeux : il n'allait quand même pas devoir le tuer... Si ?

Mais pour ce vampire, les ordres du général étaient d'or et c'est d'un puissant coup de rein qu'il repoussa le roux, profitant qu'il soit déstabilisé pour l'agripper et lui donner un choc frontal avec sa tête. C'était sûr que pour le coup, Kedrildan fit moins le fier et, légèrement sonné par la douleur, il ne put esquiver son coup d'épée contre sa cuisse. Apparemment, le dragonnier serait effectivement dans l'obligation de le tuer... Roulant en arrière pour échapper à son adversaire, le roux récupéra son arme et la brandit vers lui, mise en garde. Merde ! Comment allait-il faire maintenant pour l'avoir ?! Effectuant quelques coups d'estoc pour le tester, il ne put que grogner de déception en se rendant compte que cette abrutit n'était pas si abrutit que ça au final, même avec un bras en moins ! Kedrildan pestait en silence alors qu'il essayait de retrouver une faille mais plutôt vainement de toute évidence. De plus, plus le combat s'éternisait, plus cette idiot prenait de l'assurance : bon, il était plus dangereux pour le coup mais à force de trop y croire, il finirait bien par faire une erreur et là, à ce moment-là précis !, Kedrildan serait là pour lui rabattre le caquet de façon définitive.

Et le combat dura, dura, dura... Le dragonnier commença à perdre espoir jusqu'à ce qu'il le vit trébucher et il saisit sa chance au vol, soudaine mais si bienvenue. Bien que maladroit, il réussit à lui trancher la main avant de, emporter par son élan, le décapiter purement et simplement. La tête du vampire roula jusqu'aux pieds d'Ethan alors que l'épée se cassa, les fragments allant se planter contre des poteaux de bois tandis que le roux contempla d'un air piteux la poignée de l'arme qui lui était restée dans la mains.

-... Vous êtes d'une pédagogie à toute épreuve, Général Ethan... Finit-il par dire en reniflant légèrement avec hauteur, le nez froncé par la vexation. Était-ce encore un test de votre part ? Je croyais pourtant que vous aviez accepté de me prendre pour élève, commenta-t-il en croisant les bras, haussant un sourcil sceptique.



***
♥️ Histoire et Vie de Kedrildan Maralawë ♥️
♫ Thème de Kedrildan ♫ Moment avec Trissi ♫ La folie de Kedrildan ♫
=> Galerie graphique et Galerie littéraire <=
---
☼ Quand Kedrildan parle -> color=#318CE7 ☼
☼ Quand Kedrildan pense -> color=blue et i ☼
---
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Achro_11

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeVen 19 Juil 2013 - 12:33

Un ordre, un seul, simple et précis. Oui, Ethan venait de lui demander de le tuer et alors ? Il laissa volontairement ses prunelles translucides se plonger dans celle de Kedrildan lorsque ce dernier se mit à le fusiller du regard, réaction plus que prévisible, après tout le second Vampire lui-même avait était tout ce qu'il y a de plus surprit lorsque l'ordre lui fut donné et c'est à ce moment qu'Ethan aurait bien aimé interagir de nouveau avec le Dragonnier pour tenter d'indiquer à ce dernier que l'observer n'était pas la meilleure chose à faire, mais finalement lui laisser en faire l'amère expérience ne serait certainement pas plus mal. Première règle, rester concentrer en toutes circonstances. Décidément, ce vampire était un véritable chanceux, entre l'intervention d'Achroma lors de son agression sur l'Ancestral et maintenant cette parade tout ce qu'il y a de plus approximative, il s'en tirait remarquablement bien, peut-être des prédispositions à l'épée ou tout simplement un énorme coup e pouce du destin. S'en suivit une série de parades, il gagnait tout bonnement le plus de temps possible pour tenter de trouver une solution à cette situation qui n'était décidément pas à son avantage. Finalement le maniement des dagues n'avaient rien de comparable à celui d'une épée, c'était officiel et celui qui en doutait encore jusqu'à présent n'avait plus aucune raison de ne pas être convaincu.

Il était évident que se baser sur la maîtrise de l'épée n'aurait pas aidé Kedrildan et il avait bien compris qu'il ne faisait pas le poids, comme précédemment avec ses dagues, il tentait d'utiliser le facteur vitesse qui contre un Guerrier peut être une bonne idée tout comme une mauvaise, ce facteur reste à double tranchant, après tout ne dit-on pas qu'il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Face à une montagne de muscle, quoi de plus logique que de s'amuser à le priver des membres ? A commencer par un bras, finalement, il était peut-être aussi plus intelligent que ne l'avait pensé Ethan, ce n'était pas dans ses habitudes de sous-estimer les siens, mais concernant un vampire ayant vécu reclus à l'écart des autres, il ne pouvait pas s'en empêcher. Une première manœuvre fut alors tenté en visant le bras opposé à celui tenant l'épée, un mouvement jugé quelque peu comme inutile d'après l'épéiste, c'était une perte de temps que de s'amuser à saigner un adversaire lors d'une phase d'entraînement, car oui malgré les apparences, il s'agissait bien là d'un test relevant de l'entraînement pour Kedrildan qui d'ailleurs s'élança par la suite vers son adversaire, une méthode similaire à celle qu'il avait utilisé pour surprendre Ethan un peu plus tôt, mais cette fois-ci le Géant n'eut pas d'autres choix que de se laisser avoir, s'écroulant au sol lamentablement, le vampire se retrouva rapidement avec le Rouquin sur le dos, enfin façon de parler bien entendu... En entendant Kedrildan parler Ethan ne put pas s'empêcher de fermer les yeux, cela valait mieux qu'un soupire après tout non ?

S'en suivit un choc laissant imperturbable la lame noire, toujours serein et un peu plus renfermé sur lui-même, Ethan préférait suivre le combat à l'oreille plutôt que d'assister aux atrocités réalisés par le Colosse à l'épée, le coup de tête qu'il envoya sur Kedrildan résonna sur tout le terrain d'entraînement, par la suite un coup d'épée vint percuter la peau de l'un des deux vampires visiblement, ce combat serait donc réellement une mise à mort, Ethan avait tout d'abord envisagé de mettre un terme à ce combat avant que les choses ne se corse un peu trop. Mais les grognements incessant du Dragonnier en s'apercevant que ses coups ne portaient pas ces fruits commençaient à lasser le Général Blanc qui ouvrit lentement les yeux en retirant sa lame du sol d'un geste vif, ne trouvant pas nécessaire de reporter tout de suite son attention sur les deux combattants, il préféra essuyer lentement la lame de son arme afin de la faire briller encore un peu plus.

Étrangement le temps semblait s'écouler au ralentis, le combat qu'avait entamé les deux Vampires durait déjà depuis un moment, l'entraînement prenait une drôle de tournure et n'avait absolument plus rien de passionnant aux yeux d'Ethan, Kedrildan avait largement fait ses preuves face à cet énergumène... Soudain, le Général vint redresser lentement la tête lorsque celle du Colosse se mit à rouler jusqu'à ses pieds, mais là n'était pas l'intérêt puisque finalement s'en suivit le fracas du fer de l'épée du Dragonnier qui venait purement et simplement de se briser sous l'effet du choc tandis que Enaël reportait son attention sur le Rouquin qui observait ce qu'il restait de son arme. Après avoir réalisé quelques mouvements avec son épée, Ethan rangea cette dernière dans son étui en prenant soin d'écraser d'un mouvement sec la tête de son congénère.

« Il va falloir t'y faire, les tests sont des méthodes récurrentes pour l'apprentissage. Il n'y a pas de place pour les faibles au sein de mes élèves, mais si ma façon de faire te dérange tu peux toujours renoncer. » Dit-il froidement en plongeant ses prunelles dans celle du Dragonnier avant d'observer le manche de l'épée ou ce qu'il en restait de ce dernier, après quoi il reprit de plus belle : « Autant te dire que ce premier test est un échec. Négligez ton arme est une chose qui tôt ou tard te coûtera la vie, dit-toi simplement qu'une épée reste le prolongement de ton bas, elle accompagne chacun de tes mouvements et si cette dernière s'avère défectueuse, les conséquences pour le reste du combat et pour toi auraient put être... Déplaisantes. »

Avançant en direction de Kedrildan, il déposa la main sur le manche de son arme tout en progressant, observant ce dernier affichant son air toujours aussi sceptique face à la réaction du Général. Une fois à sa hauteur, le vampire s'arrêta sur son flanc droit sans prendre la peine de se tourner.

« Je vais t'offrir la possibilité d'opter pour une nouvelle lame, celle-ci sera la dernière que tu auras entre les mains, si elle se brise à nouveau comme la précédente, tu pourras aussitôt retourner à tes affaires terrer au fin fond de ta tente. »

Achevant sa phrase sur ces quelques mots, Ethan se mit en marche sans prendre la peine d'attendre le Rouquin, il prit la route des Forgerons du camp qui dernièrement avaient eu énormément de travail pour renouveler l'armement vampirique en tentant au mieux de l'améliorer. Une fois sur place, il fit signe de la main à l'un des forgerons d'approcher, lui adressant quelques mots à l'oreille, il fit patienter Kedrildan sur place un long moment en disparaissant avec le vampire avant de revenir avec un épais morceau de tissu dans lequel se trouvait trois lames, toutes neuves et récemment affûtés... Ou presque... Car le Général ne supportait pas voir ses soldats manier des armes de mauvaises qualités. Allant un peu plus loin pour être un peu à l'écart de tout ce monde, Ethan fit un mouvement de tête à Kedrildan puis fini une fois à destination par disposer les lames sur le sol, trois lames, une seule était en bonne état les deux autres avaient des défauts de fabrication plus ou moins flagrant pour un épéiste expérimenté, tandis que pour un débutant, les choses seraient tout de suite moins évidentes.

« Je te laisse faire ton choix, nous poursuivrons sur le premier exercice de la journée qui sera d'ailleurs le seul. Pour aujourd'hui. » Souffla Ethan en entrouvrant légèrement ses lèvres glacées avant de regagner la zone d'entraînement en laissant aux soins du Dragonnier de bien choisir sa lame...

Patientant calmement, Ethan s'installa sur un rocher non loin de là, observant du coin de l'oeil l'entraînement des Vampires sur place, il espérait que cette fois Kedrildan aurait retenu la leçon et ne se serait pas jeter sur la première lame venue... Après quoi il reporta son attention sur le Rouquin qui approchait avec sa lame...

« Il était temps »
Revenir en haut Aller en bas
Kedrildan Maralawë
Kedrildan Maralawë
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage correct
Expérience:
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Left_bar_bleue5/10Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty_bar_bleue  (5/10)
Xp disponibles: 5

Maitre de la Caste

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitimeMer 31 Juil 2013 - 20:55

Il n'y avait pas cru au premier abord. Dans un sens, peut-être rassurant mais ne soyons pas trop optimiste tout de même, mais son adversaire n'était pas sûr d'avoir comprit le sens de l'ordre du Général : alors que ce dernier paraissait intéressé par le dragonnier même si cela ne se voyait pas forcément, voilà qu'il demandait à ce qu'il le tue. Simple, froid, clair, concis, précis. Un ordre qui ne souffrait aucun doute ni hésitation, un ordre que son adversaire se chargea d'accomplir et d’exécuter sans s'interroger davantage : il n'était qu'un soldat, son rôle était d'obéir sans discuter et c'est tout. Le combat fut long et éprouvant, et le roux avait craint à plusieurs reprises que cette marmule de mort vivant réussisse sa mission, le tranchant de la lame l'entaillant à pas mal de fois. Au fond, il y avait quand même du bon à avoir passé 400 ans de son existence à être un rat, à fuir et se dissimuler dans l'ombre : il lui permettait une certaine souplesse et une petite voix lui chatouillait l'oreille pour le prévenir et lui permettre la possibilité d'esquiver avec une certaine justesse. Et la justesse n'était pas non négligeable dans ce combat à mort dans lequel son « maître d'arme » l'avait envoyé. Après un bon moment, Kedrildan réussit à voir une ouverture dans sa garde et il s'y engouffra à toute volée pour profiter de son opportunité, finissant par l'abattre sèchement : il avait réussit.

Fixant la tête roulée aux pieds d'Ethan puis les vestiges de son épée, le jeune vampire soupira légèrement et lâcha le pommeau qui tomba à terre dans un bruit sourd, son regard se posant de nouveau sur son mentor, attendant son verdict après avoir laissé filtré son reproche entre ses lèvres. Lui qui pensait avoir réussit à le convaincre de le prendre comme élève, voilà qu'un test venait de mettre à mal sa conviction à ce sujet...

- Il n'est pas question pour moi de renoncer : je veux que vous m'appreniez le maniement de l'épée, asséna-t-il froidement, profondément déterminé. Et, bien que je comprenne l'utilité des tests, la manière dont vous avez présenté celui-ci me faisait plutôt penser à un test visant plus ma motivation à rester à vos côtés, grogna-t-il légèrement avant de croiser les bras pour passer à autre chose.

Ainsi son épée était le but de son test ? Eh ! Ce n'était pas de sa faute si, à part ses lames de dagues, il ne connaissait pas ce qu'il fallait prendre pour manier un modèle aussi ! Bon, il devait avouer qu'il n'avait pas vraiment regardé sauf pour vérifier l'état de rouille et le tranchant de la lame. Elle était le prolongement de son bras... C'était à ce point-là alors ? Présenter les choses de cette manière, il était évidemment qu'il n'avait pas fait le bon choix et que ce test était une manière de lui démontrer qu'il n'avait pas été assez soigneux dans sa sélection, et Ethan en avait payé le prix. Mais, de bonne humeur ou non, voilà qu'il lui offrit une nouvelle chance : il allait le laisser choisir entre deux épées et s'il trouvait la bonne alors il continuerait la leçon en sa compagnie mais sinon, ils s'arrêtaient là. C'était quitte ou double de toute évidence et c'était surtout la preuve que le choix d'épée précédent avait condamné à cette division de son chemin : il se mit à prier Dracos tout puissant en silence et de toutes ses forces pour faire le bon choix sur le coup.

Hochant la tête, Kedrildan s'agenouilla à terre et regarda les épées, réfléchissant, les touchant, crissant ses ongles sur l'acier ou testant leur tranchant. C'était dur... Il ne connaissait pas du tout ce qu'il fallait connaître justement pour définir ce qu'était une bonne épée alors pour un néophyte comme le roux, elles se ressemblaient toutes les trois ! Mais il n'avait pas le droit à l'erreur ! Sans cesser de les regarder, il finit par en écarter une qui lui paraissait ne pas être la bonne pour réfléchir sur les deux autres, les maniant et effectuant quelques mouvements qui devaient sûrement paraître maladroit pour tester sa lourdeur et sa maniabilité. Il hésitait : il avait écarté celle qui qui était la plus évidente mais là c'était beaucoup plus difficile et la crainte de l'échec l'étouffa un peu plus. Le temps continua de s'écouler sans se soucier du rouquin qui finit par jeter son dévolu par celle qui lui paraissait la mieux avant de se lever pour marcher vers le général. Bon, pour lui c'était le bon choix mais pour Ethan ? Et si ce n'était pas ce qu'il y paraissait ? Et s'il s'était trompé ? Mais il était trop tard pour reculer et il finit par faire face au vampire plus jeune que lui mais pourtant bien puissant que le rat qu'il était un peu pour le moment.

- Il était temps, oui, mais je n'y connais rien alors forcément j'ai prit plus de temps pour être sûr de mon choix. Alors ? J'ai réussit votre nouveau test ? Demanda-t-il avec un visage impassible mais le fond du regard pétillant d'inquiétude : le couperet de l'échec n'était plus loin.

Soudain, il se sentit se détendre. Le visage d'Ethan laissa filtrer un très très très léger filet de satisfaction : il avait trouvé la bonne épée, son entraînement pouvait continuer. Fermant brièvement les yeux, Kedrildan se permit quelques secondes de relaxation avant de s'incliner et de le regarder.

- Quel est maintenant cet exercice qui sera le seul pour aujourd'hui ? Dit-il tranquillement en fixant sa nouvelle lame, soulagé de l'avoir trouvé et rassuré que ce soit elle parce qu'en l'essayant il avait sentit quelque chose, comme Ethan l'avait dit : comme si elle était l'extension de lui-même, une extension qui lui avait manqué. Il se sentait un peu plus assuré à présent qu'il l'avait en main mais il était toujours réaliste : il avait besoin de leçon pour apprendre à la manier avec justesse et intelligence.

---

{hrp: désolée pour le retard}



***
♥️ Histoire et Vie de Kedrildan Maralawë ♥️
♫ Thème de Kedrildan ♫ Moment avec Trissi ♫ La folie de Kedrildan ♫
=> Galerie graphique et Galerie littéraire <=
---
☼ Quand Kedrildan parle -> color=#318CE7 ☼
☼ Quand Kedrildan pense -> color=blue et i ☼
---
Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Achro_11

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Images?q=tbn:ANd9GcQNOISFHn7oB95lgOxH3C0yLri2dwFF6Hc5fEEcCpwYUBbJ3-BsfQ
¤ Attention, rpgiste lente ¤
Je fais partie du groupe des légendes, mon rythme de rpg est un peu particulier, attention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Empty
MessageSujet: Re: Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et Renaissance d'une lame. "Soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis" [Pv Kedrildan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sois proche de tes amis, …
» Eske zafè Lame kapout, gade komandan Mario Andresol
» Balrog avec lame et fouet
» (choquant) Un soit disant artiste ...(choquant)
» Psylocke - Lame Sinistre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: RPs inachevés-