Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Miranthe SOMBREACIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Miranthe SOMBREACIER Left_bar_bleue0/10Miranthe SOMBREACIER Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Miranthe SOMBREACIER Empty
MessageSujet: Miranthe SOMBREACIER Miranthe SOMBREACIER Icon_minitimeMar 4 Juin 2013 - 19:48



 
Miranthe Sombreacier




« Le courageux a du courage et le brave aime à le montrer. »




©️ Merithyn
Identité

Spoiler:
 


  • Race : Humain

  • Nom : Sombreacier

  • Prénom : Miranthe

  • Surnom(s) : le Faucheur Pourpre

  • Titre : Moi pas avoir argent pour acheter titre.

  • Date de naissance : 1710

  • Age réel : 43 Ans

  • Age vampirique :

  • Lieu de naissance : à Gloria.

  • Lieu de vie : Quelque part dans Gloria

  • Rang social : Petite Bourgeoisie, Fils de Forgeron.

  • Poste/emploi : Bras droit des lames rouges, Maître d'Arme.

  • Guilde : Guilde des lames rouges.



Compétences

Spoiler:
 

  • Alignement : Neutre

  • Arme principale : Faux : Longue arme cruelle enchantée au manche de métal large en Mithril, gainé de cuir, et à la lame courbée d'un rouge sanglant, rappelant sa guilde

    Incassable : Rend la faux impossible à briser.
    Pénétration : Rend les attaques physiques ou magiques (en fonction du domaine du propriétaire) plus profondes
    Boomerang : Permet au lanceur de jeter son arme pour qu'ensuite celle-ci lui revienne dans les mains.


  • Autres objets :

  • Caractéristiques : : ici informations pour remplir cette partie


      Physique :
    • Force physique : Grand Maître
    • Agilité : Très faible
    • Réflexes : Moyen
    • Endurance : Moyen
    • Résistance : Maître
    • Beauté : Faible

      Mental :
    • Force mentale : Très bon
    • Patience/self contrôle : Faible
    • Intelligence : Bon
    • Arrogance : Faible
    • Gentillesse : Bon
    • Prestance/charisme : Maître
    • Mémoire : Faible

      Combat :
    • Epée : Aucun niveau
    • Dague doubles ou simple : Aucun niveau, il s'en sert pour la cuisine.
    • Poignard : Aucun niveau
    • Lance : Aucun niveau
    • Bâton : Aucun niveau
    • Hache : Moyen
    • Faux : Grand Maître
    • Art du lancé (poignard, petite hache...) : Bon
    • Art de la parade (bouclier ou arme) : Aucun niveau
    • Arc : Aucun niveau
    • Arbalète  : Aucun niveau
    • Mains nues/pugilat : Très bon.
    • Equitation :


  • Aucun niveau

  • Totem : Cerf, niveau 2.

  • Style de magie principal : Humaine

  • Puissance magique innée : Très Faible

  • Niveau magique :







Physique et caractère

Spoiler:
 

  • Physique :

    Taille : 2m30

    Miranthe est l'archétype même du mastodonte, d'une très grande taille et d'une carrure imposante, il ne passe en généralement pas du tout inaperçu lorsqu'il se déplace seul ou en groupe. Pour beaucoup son corps repose sous une grande masse graisseuse, néanmoins, il n'en est rien, son corps a été taillé dans les affrontements physiques qu'il a mené à mains nues ou lors de ces entraînements quotidien pour manier la faux, il va donc de soit que le muscle prime sur cette masse disgracieuse que voit beaucoup de monde en lui sous sa couche de vêtement. Miranthe essai au mieux de se maintenir le plus droit possible, mais son imposante carrure à tendance à le voûter de temps à autre, il a donc souvent les épaules un peu rentrées et donc le dos courbé. Il ne manque toutefois pas la moindre occasion de se redresser pour se tenir fièrement lorsque cela est nécessaire, bien qu'il n'ait pas vraiment besoin de ça pour se faire remarquer et respecter des autres et ne manque pas d'imposer sa présence lorsqu'il entre dans une pièce.

    Bien sûr, la légèreté ne rime pas vraiment avec une personne aussi forte physiquement, son pas est la plupart du temps très lourd, ses jambes toutes aussi musclés que le reste de son corps ne manque pas de faire vibrer un sol un peu trop fragile pour soutenir le poids de l'homme. Rapidité et Agilité ne sont pas ses points forts, il préfère la lenteur d'un mouvement sans pour autant négliger la puissance avec laquelle il pourrait atteindre son objectif. Son manque de vitesse lui vaut parfois voir constamment de petit grognement qui ne manque pas d'être comblé lorsque le bras lourd de ce dernier atteint le visage d'un garde. En parlant de ses bras, ils disposent tout deux d'une main assez grande pour englober la tête d'un humain lambda. Ses mains sont usées par le temps et l'usage répété de ces dernières pour la basse besogne, les combats et le maniement de sa faux en sont la cause, mais n'en font pas moins des armes toutes aussi redoutable que sa lame.

    Son visage lui est dur, souvent d'une expression neutre donnant l'impression qu'il serait capable du pire comme du meilleur en un clin d'oeil, en parlant de ses yeux, il arbore deux sublimes prunelles d'une bleu ciel presque gris, ses derniers ressortent un peu plus sous cette chevelure blonde mi-longue qu'il porte admirablement bien, avec une longue tresse de chaque côté permettant pour lui de se démarquer des habitants de l'Empire Humain. Un visage assez large en soit sur un coup tout aussi large et proportionnel que son physique, sur ce dernier se trouve une petite barbe tressée au bout de laquelle se trouve quelques bouts de tissu rouge pour maintenant ces dernières le plus serré possible. Il possède une cicatrice au niveau de l'oeil droit dont il a hérité au cours d'une petite altercation avec les lames noires de Gloria qu'il ne manque pas défier constamment lorsqu'il leur tombe dessus. Sa peau est assez claire pour passer inaperçu vis-à-vis des autres, mais pas suffisamment pour qu'on le compare à un homme de Glacern. Pourtant, le Dracos sait qu'il pourrait en venir sans le moindre problème. Il est pourtant loin d'être aussi glaciale que ces derniers, bien au contraire son visage lui ne cache en généralement pas ses sentiments, qu'il s'agisse de la colère ou joviale, il ne manque pas de laisser ce dernier s'exprimer aisément quitte à dévoiler ses intentions à son opposant.

    Miranthe porte continuellement sur lui une épaisse cotte de maille faite en Mithril recouverte d'une épaisse cape fourrure pour protéger l'homme des intempéries, ses avants-bras sont eux recouverts d'épais gant de cuir suffisamment solide pour encaisser de petites blessures légères faites à la lame, son corps faisant le reste en ce qui concerne la résistance. Il possède un bijou autour de cou dont il ne se sépare pas, seul héritage familiale qu'il lui reste aujourd'hui, sans oublier la mémoire de ses proches bien entendu. Pour maintenir le pantalon de cuir bouffant qu'il porte, la lame rouge dispose d'un immense tissu en guise de ceinture sur laquelle est enroulé une ceinture de cuire mise à disposition pour supporter de petites sacoches suffisamment grandes pour contenir de l'argent ou diverses babioles sans grand intérêt. Et enfin, en guise de chaussure, le Colosse porte une imposante paire de botte en métal qui ne manqueront pas d'en effrayer plus d'un à l'idée de se recevoir un coup de pied aux fesses pouvant les expédiés sans problème de l'autre côté du continent.


  • Caractère : Commençons par les points positifs le concernant, Miranthe est quelqu'un d'assez jovial qui ne manque pas une occasion de profiter de la vie comme il l'entend, souvent de bonne compagnie c'est en tout point le compagnon idéal pour la moindre sortie, pour résumer ce personnage il s'agit sans nulle doute d'un bon vivant qui aime la vie et ne manque pas de le faire savoir. Il est d'une nature très protectrice envers les autres lames rouges et tout ceux qu'il affectionne particulièrement, il vaut mieux d'ailleurs être dans ses petits papiers que sur sa route étant donné qu'il ne pourrait pas prêter attention et vous écraser au moindre faux pas. Véritable adepte de la castagne, il ne manque pas l'occasion d'échanger quelques coups avec le premier désireux d'en découdre, ne refusant jamais l'opportunité de frapper quelqu'un il est connu pour être un cogneur digne de ce nom. Bien entendu, il aime fêter ces affrontements autour d'une bonne bière, d'ailleurs il n'a généralement pas besoin d'un prétexte pour se rendre dans une taverne et ne prend pas la peine de consulter les siens lorsqu'il s'y rend, les lames rouges étant habitués aux excès de l'homme savent très bien où le trouver lorsqu'il se fait absent trop longtemps. Étant un fervent adorateur des auberges pour lui cela serait un véritable sacrilège d'en abîmer ne serait-ce qu'une seule et encore plus celle qu'il a pour l'habitude de fréquenter. Hormis ces petits détails et pour en revenir au plus important, Miranthe est un combattant acharné et redouté par les gardes et autres partisans de l'Empereur, ces derniers n'aiment pas les lames rouges et lui déteste tout ce qui est sous la hiérarchie de Gregorist et pour cause il le leur rend bien, ses jouets préférés sont les lames noires qui pour certaines ont prit la fâcheuse tendance à courir en voyant le colosse arriver sur eux à toute vitesse tandis qu'il beuglait de joie à l'idée de les frapper. En ce qui concerne les vampires, il ne leur montre pas plus d'intérêt que ça, pour lui du moment que ces derniers sont capables de lui répondre s'il leur frappe dessus et qu'ils ne tentent pas de s'en prendre à lui gratuitement il n'a rien à leur reprocher. Concernant sa prestance au sein des siens, il leur inspire constamment un courage certain, sa présence suffit à elle seule à rassurer l'ensemble de ses troupes pour faire simple il s'agit tout bonnement d'un leader né qui n'assume pour autant pas tant que ça ses responsabilités. Toutefois, c'est un homme tout ce qu'il y a de plus rigoureux et il le prouve dans le maniement de sa faux qu'il a constamment développé au fil du temps et notamment lors de ses nombreux voyages au coeur de Glacern.  

    Passons aux mauvais côtés de l'homme qui pour lui ne sont pas vraiment des inconvénients, mais puisqu'il en faut... Il arrive souvent que Miranthe dépasse un peu les bornes et s'emporte un peu trop vite au goût des siens, ce qui d'ailleurs explique pourquoi il n'a pas souhaité accédé au rang suprême de Chef de Guilde au profit d'Amelian qui avait toutes les caractéristiques pour remplir ses conditions. Il a une déplaisante tendance à consommer énormément de bière ou diverses boissons en tout genre d'ailleurs et cela qu'il soit ou non en mission. Ce penchant pour l'alcool joue désormais sur sa mémoire qu'on pourrait facilement considérer de défaillante pour ne pas dire de moins men moins présente. Sa mémoire disons sélective, il se souvient uniquement de ce qui l'arrange et ne remonte pas à trop longtemps, d'ailleurs s'il ne côtoie pas suffisamment une personne il arrive à l'oublier et la croiser de nouveau sans même savoir de qui il s'agit. Autrement dit, il peut vous avoir oublié simplement après avoir dormi et passé une nuit follement agité grâce à l'alcool, mélanger un affrontement physique et vous aurez le cocktail parfait pour lui faire oublier tout ce qu'il s'est passé. Pour couronner le tout il a une tendance relativement violente, lorsqu'il passe à l'action il est difficilement envisageable de l'arrêter, jusqu'à présent seul Amelian à la capacité et la volonté de stopper le mastodonte quand il va trop loin, encore faut-il qu'elle le souhaite sans pour autant oublier qu'il s'agit d'une personne assez bourrue...





Mes liens

Spoiler:
 
Amelian : Grand maître d'arme des lames rouges et sa/son chef. Ils s'entendent très bien et se quittent rarement. Compagnons de beuverie.

Helena Merines : Une jeune femme sur laquelle aime veiller Miranthe, il ne faudrait pas l'effleurer sous peine d'une sanction immédiate de la part de l'homme, toutefois il tente de garder une certaine distance vis-à-vis de la petite qui elle semble énormément l'apprécier. Il reste bien trop brutal pour faire preuve d'une quelconque marque d'affection  

Mélusine Lorey : Elle est la cousine d'Amelian et la dirigeante de la Horde, néanmoins, Miranthe n'arrive jamais à ce souvenir d'elle. Il ne la voit pas assez souvent et donc ceci influe sur sa mémoire, il ne pense donc pas grand-chose d'elle ou du moins ne s'en souvient jamais.

Femme et Fille de Nature inconnue : l'Alcool ayant joué un rôle majeur au cours de sa courte vie d'humain, Miranthe aurait eu une relation avec une nomade qui parcourait Armanda lors d'une nuit de débauche mémorable, toutefois, les aléas de la vie ont fait qu'il n'a jusqu'à ce jour pas connaissance de l'existence d'une fille qu'il aurait eu avec. Le temps faisant bien les choses, il ne tardera certainement pas à lui rappeler ses responsabilités.



Derrière l'écran

«
Spoiler:
 



  • Petite présentation : Voir Fiche Klaus

  • Rythme rp : Non je n'ai rien compris, mais j'aime bien tenter quand même.

  • Particularités rp : Voir Fiche Klaus

  • Comment avez vous découvert le forum : Grâce au forum. blanc

  • Le code du règlement : J'aime les panda.










Tout jeune Miranthe fut remarqué et connu de tous dans Gloria pour son apparence physique, plus il prenait de l'âge et plus l'enfant se développait physiquement à un rythme relativement supérieur à celui des enfants de son âge, ce qui d'ailleurs pour lui était plus un inconvénient qu'un avantage, subissant moquerie et rejet des siens, le jeune homme se voyait constamment rejeté et tentait vainement de s'intégrer. Malheureusement rien n'y faisait, pourtant d'apparence tout à fait commune, sa taille elle posait quelque peu problème, il effrayait, certain le qualifiait plus simplement d'erreur de la nature, ses parents eux ne semblaient pas s'attarder sur ce genre de détail, bien trop préoccuper par leur petit boulot de forgeron qui les faisaient voyager constamment au quatre coins du continent, ce qui n'était pas pour déplaire au petit Miranthe qui très tôt développait un goût certain pour le voyage, voyant là un moyen comme un autre de fuir toutes ses moqueries qu'il devait encaisser constamment. Il était vrai que les enfants sont souvent plus cruels que les adultes, du moins en ce qui concerne le jugement qu'il porte ouvertement et sans retenu, après tout la vérité sort de la bouche des enfants, mais loin de s'en convaincre, Mira préférait se laisser aller à ses passes-temps pour oublier. Son père était un homme respectable et cela même s'il ne prêtait pas grande attention à son fils, de temps à autre, il jouait avec comme il disait, l'enfant lui voyait plus cela comme de la maltraitance et se voyait résoudre à encaisser sans un mot les excès de colère de son paternelle qui derrière ses mains de forgeron n'y allait pas de main morte. Certains diront que la tendance violente de l'actuelle lame rouge découle de son enfance difficile allez savoir.

Heureusement que les années passées à voyager ont forgé en lui un caractère solide et assez stable, enfin plus ou moins, du moins suffisamment pour que ce dernier trouve une occupation demandant toute son attention, les quartiers pauvres étaient souvent victime d'assaut répété ou d'abus provenant de la garde et de leur lame noire, les sans abris et autres personnes en difficultés étaient donc bien entendu des cibles relativement facile. Son naturel protecteur prit alors rapidement le dessus sur l'adolescent grandissant en lui, déjà tout jeune, il atteignait sans trop de problème la taille d'un jeune adulte disposant de la même carrure ou presque. Pour Miranthe cela était suffisant pour ne pas se laisser marcher sur les pieds et profiter de cette occasion pour se faire respecter vis-à-vis du peuple qui avait à son goût rigoler trop longtemps de lui. Un garde, puis deux, puis trois, cela ne l'effrayait pas le moins du monde bien au contraire, il prenait un malin plaisir à se laisser aller sur ses hommes en armure abusant constamment de leur pouvoir sous prétexte qu'ils étaient le bras armé de l'Empereur. C'était aussi un moyen pour lui de défouler cette haine qu'il accumulait envers son père qui malgré les années ne cessait de prendre un malin plaisir de le battre en profitant des aptitudes physiques que l'adolescent n'avait pas. Soit ! Cela ne l'empêcherait certainement pas de renverser la situation tôt ou tard, durant ses folles années où Miranthe mêlait affrontement avec la garde et délit en tout genre, ce dernier fut repéré par un homme beaucoup plus âgé qui arborait fièrement une lame d'une couleur rouge presque envoûtante, malheureusement bien trop jeune et insouciant vis-à-vis de ces capacités, le jeune garçon se contenta de l'envoyer purement et simplement voir ailleurs sans plus de cérémonie ne voulant pas s'encombrer d'une quelconque responsabilité auprès de qui que ce soit.

Lorsque la quinzaine approcha, Miranthe se retrouva par la force des choses embarqués dans un convois marchand en direction d'une citée que très peu de personnes souhaitaient approcher. Glacern l'oubliée, où réside une grande partie de guerrier redoutable reposant simplement sur leur capacité physique négligeant volontairement l'apprentissage magique pouvant se révéler avantageux, mais après tout à quoi bon user d'artifice lorsque nos capacités suffisent à combler ce manque ? Pour ne pas mentir, l'arrivée du Colosse au cœur de la citée ne fut pas de tout repos, il fut d'abords prit pour un simple esclave avant que ses capacités ne dévoilent en lui un homme tout aussi redoutable que les habitants de cette citée, bien entendu, il ne les égaleraient probablement jamais, mais il pouvait espérer au moins suivre leur enseignement pour tenter de revenir homme et ne plus être l'enfant rejeté qu'il a longtemps été aux yeux de tous. S'en suivit les années les plus dur de sa misérable existence, lui qui pensait les journées aux côtés de son père pire que tout put rapidement se rendre compte que l'état d'esprit de ses hommes de glace était incomparable, protecteur, puissant et résistant, ils formaient une famille que ne pensait jamais avoir à le jeune homme. Bien entendu, il y avait quelques vices et notamment celui de l'alcool dans lequel fut rapidement baigné Miranthe s'il souhaitait s'intégrer parfaitement parmi eux, sa condition physique divergente de cette de ses hommes eut un effet secondaire sur ses capacités mentales et notamment sa mémoire qui avec les années et l'alcool perdait en efficacité, peut-être aussi les coups qu'il recevait sans cesse de ses compatriote qui plus jeune que lui était déjà tout aussi puissant et résistant qu'il ne l'était pour son âge. Mais avec le temps, il gagnait en maturité et en expérience, son domaine de prédilection fut la faux, qui à première vue ne semblait pas convaincre le jeune guerrier qui trouvait cette arme bien trop lourde et difficilement maniable, mais comment dire non à l'un de ses guerriers du nord ? Il n'avait pas d'autre choix que de se taire et exécuter les ordres qu'il recevait s'il ne voulait pas encaisser un quelconque châtiment corporelle pour insubordination. Cette faux serait tout d'abord un outil de travail qui avec le temps finirait par devenir le prolongement naturel de ses membres, offerte par l'un des Seigneurs de Glacern en guise récompense face au courage dont faisait preuve l'humain lorsqu'il bravait ce peuple Nordique. Pour couronner le tout, il se verrait offrir lors de chaque progression dans le domaine du maniement de l'arme, un petit plus qui serait apposé sur cette arme à la lame pourpre. Bien entendu, le travail à fournir serait d'autant plus dire, mais la ou du moins les récompenses en valent la chandelle.

Son retour à Gloria la Magnifique se fut plusieurs années après, Miranthe était devenu un homme totalement différent du jeune homme qu'il était avant de partir, ses parents ? N'eurent pas le moindre geste à son égard si ce n'est que son père lui n'osa pas lever la main sur son imposant rejeton qu'il chassa aussitôt prétextant que la fugue était une chose intolérable pour lui, d'après le géant cela releva plus de la lâcheté qu'autre chose, mais comment reprendre une place qui n'est plus la sienne après tant d'année ? Sans grande conviction il erra plusieurs jours au sein des quartiers pauvres essuyant assaut après assaut des gardes qui n'avaient pas oublié le visage de celui qui leur avait fait les quatre cent coups, lui avait déjà bien entendu tout oublié... Seul chose qu'il lui restait, l'art de se battre à mains nues et le maniement de cette immense faux qu'il portait sur lui à chaque sortie. De nouveau il croisa la route de cet inconnu à la lame rouge lui offrant de nouveau l'opportunité de changer de vie et lutter pour une cause juste qui correspondait plus ou moins aux attentes de Miranthe... Certainement plus raisonnable qu'auparavant et un peu plus réfléchit il accepte la proposition de ce dernier pour rejoindre les lames rouges en émettant tout de même quelques réserves sur ces possibles envies de déplacement hors de la ville.

S'en suivit plusieurs années d'affrontement constant avec les gardes et notamment les lames noires qu'il appréciait tout particulièrement, après tout ils étaient plus résistants que les autres et rendaient donc les choses un peu plus amusante, ce qui expliquait cette envie constante de ne taper que sur eux sauf en cas d'extrême nécessité. Malheureusement, les soldats impériaux redoublaient d'intelligences contrairement à Miranthe qui lui ne faisait que taper et taper, bien de nombreuses fois il s'est retrouvé en infériorité et beaucoup trop blessé pour tenter quoi que ce soit, d'ailleurs sans vraiment le vouloir, il aurait été aperçu à empêcher le viol d'une « femme » dans la ville lors de son irruption, mais quoi qu'il en soit il n'a pas souvenir de ce détail et si tel était le cas, il n'en vanterait pas les mérites puisqu'il se contentait de fuir la garde qui le pourchassait à travers toute la citée. Quoi qu'il en soit, le temps passa, les aléas de la vie en entraînant un autre, Miranthe fit la connaissance d'une ou d'un certain Amelian lors d'une sortie à la taverne un peu trop arrosée ou ce dernier avait une nouvelle fois fini dans un état misérable, ses propos ayant dépassés le fond de sa pensée il ne manqua pas de se faire remettre en place suite à une remarque désobligeante à celle qui finalement intégra la guilde sur la demande du Colosse quelques temps après.

Loin de se soucier de la montée en grade de sa personne, il se contenta de suivre les progrès de la nouvelle recrue sans montrer le moindre intérêt à la succession du rang de Grand Maître d'Arme de la guilde qui l'aurait propulsé en haut de l'échelle, plus intéressé par les basses besognes et les règlements de compte douteux, il préférait ne pas être trop dépassé par le poids des responsabilités qu'il refilerait volontiers à ce chère Amelian lorsque les circonstances l’exigeraient. Une chose qui ne changerait pas le concernant résidait dans le faite qu'il passa de nombreuses années à faire des aller-retour entre Gloria et Glacern exigeant à parfaire son apprentissage qu'il n'estimait pas complet, rien ne semblait arrêter son envie d'affrontement physique pas même son accession au rang de Bras droit lorsque son compagnon de beuverie Amelian accéda au rang de Dirigeant.

Bien loin de tout ça, il n'a cessé jusqu'à présent de se rendre à Glacern pour s'améliorer dans le maniement de la faux au point de frôler la perfection contre ses combattants acharnés qui malgré l'avantage certain et le fait qu'ils gagnent constamment contre ce gros balourd, ne déméritait pas. Il n'était pas de la région, mais avait été accepté comme l'un des leurs, plus libre de ses mouvements que dépendant de la volonté des dirigeants de la maison du loup, Miranthe était et resterait originaire de Gloria et ne manquerait pas de se faire connaître comme le Faucheur Pourpre en martyrisant ces malheureux soldats impérial.


Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Miranthe SOMBREACIER Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Miranthe SOMBREACIER Empty
MessageSujet: Re: Miranthe SOMBREACIER Miranthe SOMBREACIER Icon_minitimeMer 5 Juin 2013 - 23:41


Miranthe SOMBREACIER Comman16








Amelian Findorel Grand maître d'arme des lames rouges et sa/son chef. Ils s'entendent très bien et se quittent rarement. Compagnons de beuverie.  


Mélusine Lorey Elle est la cousine d'Amelian et la dirigeante de la Horde, néanmoins, Miranthe n'arrive jamais à ce souvenir d'elle. Il ne la voit pas assez souvent et donc ceci influe sur sa mémoire, il ne pense donc pas grand-chose d'elle ou du moins ne s'en souvient jamais


Jeönyr Methus Officiellement, il s'agit de l'un des hommes de Mélusine et donc membre de la Horde, mais Miranthe n'a que très peu de souvenir de ce dernier, si ce n'est qu'il est suffisamment brave pour se battre contre une bande d'ivrogne, quant à savoir s'il serait en mesure de le reconnaître s'il le croisait, c'est une autre histoire.  


NOM ET PRENOM ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION


NOM ET PRENOM ICI PETITE DESCRIPTION DU PERSONNAGE EN QUESTION



Dernière édition par Miranthe Sombreacier le Lun 17 Juin 2013 - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Miranthe SOMBREACIER Empty
MessageSujet: Re: Miranthe SOMBREACIER Miranthe SOMBREACIER Icon_minitimeMer 5 Juin 2013 - 23:42


Miranthe SOMBREACIER Comman27



  • Lien du rp : Lames rouges Pv Amelian, En cours.

    • De retour à Gloria après une absence de plus de 6 mois, Miranthe effectue son retour en ville pour être immédiatement réquisitionné par Amelian qui lui fait part de ses péripéties laissant le Colosse quelque peu perplexe.

    • Commentaire : Rien à signaler, mémoire défaillante.


  • Lien du rp : On ne trouve jamais ce que l'on cherche, Pv Jeönyr Methus & Mélusine Lorey

    • Alors qu'il effectue sa tournée quotidienne des tavernes de la ville, Miranthe apprend que l'une des planques de la Guilde est prise d'assaut par les lames noires, aussitôt dit, aussitôt fait, le Faucheur Pourpre s'élance sans demander son reste pour allez terrasser les importuns. Une fois sur place, il fait la connaissance ou refait la connaissance de Mélusine et Jeönyr à la recherche d'Amelian. Il fait alors ou du moins tente de faire l'intermédiaire entre Mélusine et Amelian, mais l'homme et son éternel mémoire de poisson rouge ne semble pas totalement en mesure de transmettre un quelconque message.

    • Commentaire : Miranthe récupère l'espace d'une fraction de seconde la mémoire et transmet à Mélusine que sa Cousine est actuellement en compagnie d'un Kohan avant de repartir avec de parfaits inconnus dans les bras.
















    • Petit résumé de quelques lignes
    • Commentaire
















    • Petit résumé de quelques lignes
    • Commentaire
















    • Petit résumé de quelques lignes
    • Commentaire
















    • Petit résumé de quelques lignes
    • Commentaire















  • Lien du rp

    • Petit résumé de quelques lignes
    • Commentaire















  • Lien du rp
  • ....



Dernière édition par Miranthe Sombreacier le Lun 17 Juin 2013 - 21:21, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Miranthe SOMBREACIER Empty
MessageSujet: Re: Miranthe SOMBREACIER Miranthe SOMBREACIER Icon_minitimeLun 17 Juin 2013 - 21:06


Miranthe SOMBREACIER Comman21





  • Faux : Longue arme cruelle enchantée au manche de métal large en Mithril, gainé de cuir, et à la lame courbée d'un rouge sanglant, rappelant sa guilde


    • Incassable : Rend la faux impossible à briser.
    • Pénétration : Rend les attaques physiques ou magiques (en fonction du domaine du propriétaire) plus profondes
    • Boomerang : Permet au lanceur de jeter son arme pour qu'ensuite celle-ci lui revienne dans les mains.




  • Cotte de Maille en Mithril : Extrêmement résistante et légère, elle offre une protection non-négligeable au Colosse qui possède déjà une résistance physique importante.

  • Gants en cuir : Simple gants fait de cuir pour ne pas s'abîmer les mains lorsqu'il manie son arme de façon trop violente.

  • Bottes en Métal lourd : Ses bottes sont assez résistantes pour encaisser le choc d'une lame qu'on tenterait de lui enfoncer un peu trop brutalement.

Miranthe SOMBREACIER 1_swor12


Si c'est le cas et que j'ai belle et bien déposé quelque chose, quelque part, je ne m'en souviens déjà plus. Vous êtes priez de me ramener tous les objets s'avérant être les miens, même ceux qui ne le sont pas si le coeur vous en dit.
Miranthe SOMBREACIER 2_swor11

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Miranthe SOMBREACIER Empty
MessageSujet: Re: Miranthe SOMBREACIER Miranthe SOMBREACIER Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Miranthe SOMBREACIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-