Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE Empty
MessageSujet: Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE Icon_minitimeDim 12 Mai 2013 - 18:44




Estelen, dragonne d’air et d’orage




Conscience signifie d'abord mémoire.




© Merithyn
Identité

Spoiler:
 

  • Race :Dragon

  • Prénom : Estelen

  • Surnom(s) : La dragonne ne possède pas de surnom… Du moins pour l’instant.

  • Titre : Aucun

  • Date de ponte : L’œuf d’Estelen fut pondu quelques années après le premier millénaire de l’âge d’argent.

  • Date d'éclosion : Elle est née aux alentours de l’an 1150 de l’âge d’argent.

  • Age réel : 600ans environ

  • Lieu de naissance : La mère d’Estelen a pondu son œuf dans une des vallées du continent où ce sont réfugiés les dragons après leur départ d’Armanda. Mais celui-ci fut recueilli par Skade et cette dernière l’emmena dans les montagnes jusqu’à son éclosion.

  • Lieu de vie : La dragonne est actuellement en route pour les terres d’Armanda.



Compétences

Spoiler:
 
  • Alignement : Bénéfique

  • Caractéristiques : :

      Physique :
    • Force physique : moyen
    • Agilité : bon
    • Réflexes : moyen
    • Résistance : moyen
    • Endurance : bon
    • Vol : très bon

      Mental :
    • Force mentale : moyen
    • Patience/self contrôle : Maître
    • Intelligence : bon
    • Arrogance : très faible
    • Gentillesse : Très bon
    • Prestance/charisme : bon
    • Mémoire : moyen

      Combat :
    • Stratégie : très bon
    • Capacité d'apprentissage : bon
    • Vivacité : bon
    • Technique : moyen
    • Griffes et crocs : moyen
    • Craché de feu : maitre
    • Combat au sol : très faible


  • Style de magie principal : Ancestral







Physique et caractère

Spoiler:
 
  • Physique :
    Œuf : Si l’on ne prête pas assez d’attention à cet œuf, il est fort probable qu’on le confonde avec un morceau de glace. Mais sa forme parfaitement ovale et sa surface lisse finissent par détromper l’œil. Couleur de glace, des nervures d’un bleu quelque peu violet parcourent la coquille. De grande taille, il est plutôt léger pour un œuf de dragon. Malgré l’aspect glacial de la coquille, il s’en dégage une douce chaleur très agréable. Parfois, et de plus en plus souvent à mesure que l’éclosion approche, une légère vibration fait bouger l’œuf et une étincelle parcourt les nervures de la coquille. Cet œuf qui parait si fragile contient un délicat petit être qui deviendra grand.

    Dragonnet : Après son éclosion, la jeune Estelen grandit vite. Cependant, elle est menue et peu musclée par rapport aux autres dragonnets de son âge. Mais avec l’apprentissage du vol vers la fin de son « enfance », sa musculature se développe peu à peu. Son poitrail et son dos possèdent déjà des écailles plus épaisses. Sa tête est fine et ses yeux d’un bleu profond porte un regard doux et curieux sur le monde qui l’entoure. Les écailles qui couvrent son corps sont d’un bleu si clair qu’elles semblent être de glace. Trois petites pointes de chaque côté de sa tête laisse présager l’apparition de pointes plus importantes par la suite.

    Dragon adulte : A l’âge adulte, Estelen dépasse en taille la majorité de ses congénères femelles. Ses muscles se sont renforcés et saillent maintenant sous ses écailles. Ces dernières ont conservé le même aspect de glace bien qu’elles soient aussi dures que du roc. Sa silhouette déliée cache mal sa puissance. Les écailles qui recouvrent son dos et son poitrail se sont épaissies, protégeant Estelen aussi sûrement que l’acier des attaques de ses rivaux. Cependant, sa grande silhouette en dissuadera plus d’un. De ce fait, ces écailles sont d’un bleu plus foncé, semblable à celui du ciel.
    Estelen se déplace d’une démarche souple, presque élégante malgré sa taille importante. Ses griffes et ses crocs se sont développés jusqu’à devenir assez dangereuses pour quiconque chercherait à nuire à la dragonne ou à son entourage.
    Sa tête fine possède deux yeux d’un bleu profond. Les trois petites pointes qui ornaient chaque côté de sa tête lorsqu’elle était plus jeune se sont allongées.
    Estelen est taillée pour le vol. Ses ailes à l’envergure imposante sont d’un bleu très clair et des nervures bleu nuit les parcourent, rappelant la coquille de son œuf. Son dos et ses épaules musclés par des heures de vol lui confèrent une certaine endurance dans les airs. D’ailleurs, si elle doit combattre l’un des ses semblables, elle n’hésitera pas à s’envoler pour le forcer à en faire de même.
    Une cicatrice est visible sur son épaule gauche, trace d’un combat contre une rivale. Cependant, cela ne la gêne nullement malgré l’apparence peu agréable de cette marque. Sa queue longue et fine est hérissée de pointes sur le dessus.



  • Caractère :
    D’un naturel réfléchi, Estelen préférera le plus souvent faire preuve de diplomatie au lieu de provoquer son opposant en combat. Peu disposée à employer la violence pour se faire entendre, elle est très douce, même pour une dragonne.
    Attachée à sa famille, elle est attentive à leur bonheur et aimante. Pour sa mère et son frère, elle serait prête à quitter sa terre natale pour voler vers l’inconnu. Facilement acceptée par ses congénères, la vie en société ne lui pose aucun problème.
    Elle a entendu parler des peuples d’Armanda et ses préjugés sur les vampires font qu’elle les a en horreur. Cependant, Estelen reste un dragon et place donc sa race au-dessus des autres. Mais peut-être que son avis changera suite à la rencontre avec son dragonnier.
    D’ailleurs, en parlant de dragonnier, la dragonne se laissera guider par son instinct. Sa confiance ne sera pas facile à gagner. Mais, elle s’attachera vite à celui-ci et fera de son objectif le sien. Et qui sait, peut-être qu’un jour, elle sera prête à lier son esprit à celui d’un armandéen (ou d’une armandéenne). Pour l’instant, cette idée ne lui a jamais ne serait-ce qu’effleuré l’esprit.



Mes liens

Spoiler:
 
Délidith. C’est ainsi que se prénommait sa mère. Hélas, Estelen ne l’a jamais connue car elle est morte après avoir pondu l’œuf couleur de glace.
Skade. Sa mère adoptive. Estelen a toujours su que l’imposante dragonne n’était pas sa mère originelle. Mais cela n’a pas empêché qu’un lien très fort les lie. Au point même que la dragonne couleur de glace quitte sa terre natale pour suivre Skade vers Armanda et veiller sur elle.
Verith. Son frère. Enfin, le fils de Skade. Estelen a beau être très différente du dragon rouge, il tient une place particulière dans son cœur. D’ailleurs, chaque fois qu’elle le voit s’éloigner, elle ne craint qu’il ne parte pour son dernier combat, têtu et fonceur comme il est.

Son dragonnier. Ou peut-être sa dragonnière. Estelen ignore jusqu’à l’existence même de celui-ci. Elle ne se doute pas que son destin sera lié de près à celui d’un armandéen.



Derrière l'écran

«
Spoiler:
 


  • Petite présentation : Il faut vraiment que je recommence ? Bon, je m’appelle Mévène et j’ai 16ans. Ma passion est le basket et j’adore lire et écrire. Voilà…

  • Rythme rp : Bah, au minimum 5jours par semaine et 3 où je suis sûre de pouvoir répondre au RP mais parfois plus (sauf imprévu ponctuel)

  • Particularités rp : Bah, j’ai un peu de mal dans certains développements mais je fais de mon mieux pour m’améliorer. J’ai découvert le RPG en août dernier.

  • Comment avez vous découvert le forum : en regardant un top-site

  • Le code du règlement : ok by Lorenz








Mon histoire :
Il y a de cela bien longtemps, plusieurs siècles plus tôt, Délidith s’envola avec les siens vers une terre nouvelle. Elle était liée à un dragonnier d’Armanda et son départ laissa une blessure trop profonde pour guérir dans l’esprit de la dragonne. Le voyage fut long et pénible mais ils parvinrent enfin sur un nouveau continent, vierge de tout bipède. Arrivée sur ces terres inconnues, la dragonne s’installa dans une caverne naturelle et s’y reposa. Cependant, elle n’en eut pas le temps. En effet, elle pondit un œuf couleur de glace. La mise au monde de sa fille la laissa à bout de force et elle mourut finalement.
Dans son œuf, Estelen n’eut pas vraiment conscience que quelqu’un la déplaçait. Skade, sa mère adoptive, l’emmena avec elle. Bientôt, des étincelles parcouraient la coquille de sa prison couleur de glace. Ce phénomène se répétait de plus en plus souvent.
Un jour, la coquille vibra plus fort qu’à son habitude et une fêlure apparut bientôt à la surface de l’œuf. Estelen était trop impatiente de découvrir le monde pour patienter plus longtemps dans sa prison. Alors, elle s’agitait, tentant de se débarrasser de sa prison couleur de glace. Des bruits lui parvenaient de l’extérieur. Lorsqu’elle sortit enfin de sa coquille, la dragonne d’air et d’orage était bien menue à côté de sa mère. Elle porta de grands yeux étonnés sur la caverne qui l’entourait et sur sa mère imposante.

Mais les jours passèrent, puis les mois, puis les années. Estelen ne cessait de grandir et dépassa bientôt la plupart des dragonnes de son âge. Bientôt, elle apprit à voler et sa curiosité ne cessa d’augmenter. Dès qu’elle fut assez sûre de ses ailes, elle se mit à passer ses journées loin de la caverne de Skade. Elle partageait son temps entre la découverte des terres qui s’étendaient autour de l’antre de sa mère et la compagnie de dragons de son âge.

C’est ainsi qu’elle rencontra Absyrd. La jeune dragonne émeraude se reposait dans l’ombre d’une falaise. Sur le point de partir en exploration, Estelen survola une tache verte. Curieuse, elle se posa non loin de sa congénère. L’intruse vit la dragonne se redresser et la défier du regard. Mais elle ne s’en inquiéta pas. Les deux êtres aux écailles étincelantes sous le soleil échangèrent quelques paroles et Absyrd finit par s’allonger de nouveau. Estelen l’imita bientôt. Les deux dragonnes parlèrent pendant un temps indéfini. Bientôt, une amitié se lia entre elles. Ensemble, elles chassèrent, découvrirent l’étendue verte par-delà les montagnes.

Mais un jour, cette amitié prit fin brutalement. Alors qu’elle se prélassait au soleil sur la falaise qui borde la côte, deux jeunes dragons s’en prirent à Absyrd. La dragonne aux écailles émeraude fut assaillie par les deux scélérats. Son amie couleur de glace ne fit rien. Elle se retrouva comme paralysée. Luttant contre ce qui la retenait, elle vit celle avec qui elle avait tant partagé souffrir. Enfin, les deux assaillants s’enfuirent sans demander leur reste. Absyrd gisait sur le sol, couverte de son sang et au bord de l’évanouissement. Alors, Estelen put de nouveau se déplacer et s’approcha de son amie aux écailles vertes. Celle-ci lui dit des mots qui marquèrent l’esprit de la dragonne :
-Tu n’es plus mon amie, Estelen. Je ne veux plus te voir. Ta loyauté a failli. Je ne supporterai plus de te savoir près de moi. Si nos chemins se recroisent, je me vengerai. Tu n'auras pas la vie sauve.
Résignée, l’être aux écailles d’un bleu clair s’envola sans un mot. Après cet évènement, elle ne recroisa plus le chemin d’Absyrd et pensa que cela ne se reproduirait plus jamais…

Or, un matin, alors que le soleil se levait à peine à l’horizon, Estelen se posa sur une falaise, au bord de l’océan. Après s’être allongée, elle regarda cette immensité bleue, songeuse. Soudain, alors que son esprit vagabondait, un bruit attira l’attention d’Estelen. Un battement d’aile puissant. Elle releva la tête et chercha du regard la source du son qui l’avait tiré de sa méditation. La dragonne couleur de glace vit une forme d’un vert pur se rapprocher d’elle à vive allure. Une petite dragonne vint se poser non loin d’Estelen. Celle-ci la reconnut instantanément. Absyrd, son ennemie. La fille de Skade savait pertinemment qu’elle la détestait, et pour cause, elle ne l'avait pas défendue, laissant deux mâles l'agresser. Le soleil faisait étinceler les écailles des deux dragonnes. Absyrd défiait Estelen. Cette dernière savait qu’elle ne règlerait rien avec diplomatie cette fois-là. L'écailleuse verte avait juré sa perte. Mais son instinct la poussait à tenter le coup. Elle l’avait toujours suivit et ne le regrettait pas. Du moins pour l’instant. Mais elle n’en eut pas le temps car son adversaire se rua sur elle. D’une poussée puissante, elle s’éleva dans les airs quelques instants avant le choc. La dragonne aux écailles vertes s’envola à sa suite et la douce Estelen tenta, dans un premier temps, de la semer. N’y parvenant pas, elle dut se résoudre à faire face. D’un mouvement de sa queue, elle fit demi-tour et Absyrd la heurta de plein fouet. Les deux rivales tombèrent vers le sol, accrochée l’une à l’autre. Les crocs de la dragonne d’air et d’orage se plantèrent dans le cou vert. Pour riposter, son opposante planta ses griffes dans l’épaule d’Estelen. Poussant un cri de rage, celle-ci se débattit et aperçut le sol qui se rapprochait. Bien trop vite à son goût d’ailleurs. Un dernier coup de patte, elle parvint à se défaire d’Absyrd qui poursuivit sa chute. La douce dragonne ralentit la sienne mais heurta durement le flanc d’une montagne. Sonnée, elle resta allongée sur les pierres brûlantes jusqu’à ce que le soleil décline vers l’horizon. Alors, elle retourna dans la caverne de sa vénérable mère et s’endormit, à bout de force.

Plusieurs jours après ce rude combat, Estelen s’éveilla. Une douleur lui parcourait l’épaule gauche mais elle avait récupéré son énergie. Elle sortit de la caverne où elle avait repris des forces pour s’installer au soleil. Elle examina sa blessure et découvrit une vilaine plaie. Les écailles qui l’entouraient étaient maculées de son sang. Elle ne s’en soucia pas, se disant que dans quelques jours cela ne serait plus qu’un mauvais souvenir. Elle n’avait pas tort. Seulement, en plus de n’être qu’un mauvais souvenir, la blessure que lui avait faite Absyrd laissa la place à une cicatrice. Cela avait été son premier véritable affrontement car, en temps normal, sa diplomatie suffisait par régler le conflit. Et il restera gravé dans sa mémoire au même titre que la cicatrice dans sa peau.

Plus rien ne vint bouleverser les habitudes de la dragonne pendant de longues années. Cela dura jusqu’au jour où Skade pondit l’œuf de Vérith. Ce jour-là, Estelen se sentit comme délaissée, presque trahie par sa mère adoptive. Elle s’envola et erra dans le ciel. Le soir venu, elle ne voulut pas retourner dans la caverne qui l’avait vu éclore. Elle s’installa pour la nuit dans une sorte de cuvette naturelle. Mais, la pluie se mit à tomber et Estelen dut chercher un nouvel abri. Finalement, exténuée par de nombreuses heures de vol sous la pluie battante, elle se posa dans une grotte étroite où elle avait à peine la place de se coucher. Elle y passa le reste de la nuit et celles qui suivirent. Une année ou plus s’écoula avant que la dragonne d’air et d’orage ne revienne vers sa vénérable mère. Elle découvrit alors celui qu’elle considèrera comme son frère, le jeune Vérith. Malgré leur caractère si différent, elle se promit de veiller sur lui aussi longtemps qu’il le lui serait permis. Elle regarda le dragon couleur du feu grandir à ses côtés.

Les journées d’Estelen se suivirent ensuite et se ressemblèrent plus ou moins. Depuis son combat contre Absyrd, la dragonne n’avait pas eu à affronter de nouveau l’un de ses semblables. Vérith et Skade voyait de moins en moins souvent la dragonne qui s’aventurait par delà les montagnes.

Un soir, alors qu’elle n’était pas rentrée depuis des mois, elle surprit la dragonne grise sur le départ. Alors, elle la suivit. Quand elle s’aperçut que Skade se dirigeait vers l’océan, elle eut un court instant d’hésitation. Puis, elle se dit qu’après tout, Skade devait avoir une bonne raison de quitter la terre des dragons. Car c’est ce qu’elle faisait. Et Estelen la suivit. Elle se retrouva alors en route pour Armanda et un destin étrange, inattendu pour la dragonne…



Dernière édition par Estelen le Dim 12 Mai 2013 - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lorenz Wintel
Lorenz Wintel
Mon identité
Mes compétences
Compétences
Magie: Mage exceptionnel
Expérience:
Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE Left_bar_bleue0/10Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE Empty_bar_bleue  (0/10)
Xp disponibles: 9

Fondatrice

Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE Empty
MessageSujet: Re: Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE Icon_minitimeDim 12 Mai 2013 - 19:49

C'est parti pour la validation ^^

Identité : ok

Compétences : force physique en très bon me paraît un peu élevé, il n'est noté nul part qu'elle a plus de force qu'un dragon moyen. Elle est grande certes, mais cela n'a rien à voir. J'aurai plutôt dit correcte moi d'autant qu'elle a déjà un bon niveau en agilité.
Pour les deux maîtres (stratégie et craché de feu) il faudra n'en choisir qu'un et descendre l'autre à "très bon"

Physique, caractère, liens : ok

Histoire : il y a quelque chose de pas très logique... Dans un paragraphe tu parles de Absyrd comme étant l'amie de ta personnage, une amitié qui se brisa lorsqu'elle se fit agresser et que ta perso n'intervint pas, comme paralysée. Là pas de soucis.
Seulement dans le paragraphe suivant tu parles du duel entre les deux dragonnes... Pourquoi Absyrd vint elle l'attaquer alors qu'elle a dit qu'elle ne voulait juste plus jamais la voir ? Pourquoi est elle soudain devenue une rivale ? En plus tu notes que Estelen "ignorait la raison de cette haine"... Elle sait pourquoi bien qu'elle a laissée tomber son amie non, elle a oublié ? oO

Le reste me semble bon mais il va falloir mieux expliquer cette partie.


Salut à toi , crois-tu pouvoir te cacher à mes yeux ? Je sais tout sur toi, tu es inscrit depuis le , ta dernière visite date du , et tu as 366 messages. Ne cherche pas à m'échapper...



Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE Paresseux
! Personnage appartenant au Groupe Légende !
Mon rythme de rp est donc aléatoire et peut se trouver ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Estelen, dragonne d'ailleurs VALIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La quiétude d’une retrouvaille {Pv Estelen} [TERMINE]
» Le voyage vers l'ailleurs (quête dragon)
» Qu'est-ce que tu veux ? Va jouer ailleurs. - Lilia - Terminé.
» Superstitions d'ici et d'ailleurs
» Pompéï de Kessedag [VALIDE - ENTIER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Autre :: Fiches de personnages supprimés-