Bienvenue !

« Venez et laissez votre Âme à l'entrée. »

Liens utiles

A noter...

La lisière Elfique est en place à la frontière du 27 octobre au 27 novembre . L'entrée ou la sortie du Royaume Elfique sont donc compliquées entre ces deux dates.
Nous jouons actuellement en Octobre-Novembre-Décembre de l'an 7 de l'ère d'Obsidienne (équivalent de l'an 1760 d'Argent).



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeMar 30 Avr 2013 - 22:45

Retour à Gloria, déjà ! Le petit intermède qu'il avait pu passer dans son fief avait été bien trop court à son goût, d'autant qu'il aurait aimé avoir plus de temps pour faire visiter sa belle cité à sa petite dragonnette ainsi que pour lui présenter tout le monde. Bien sur elle avait eu largement le temps de faire connaissance avec Valentine, qui au passage n'avait apprécié que très moyennement cette nouvelle charge tombée du ciel, et avec Victoria (qui s'en était fiché comme de ses premiers langes) sans compter Nolan qui lui par contre avait été ravi. Le gamin grandissait à toute allure au grand ahurissement de son père qui à chaque retour de voyage se demandait ce qu'on avait bien pu faire du petit garçon qu'il avait laissé derrière lui. A sept ans le sale gosse ne se départissait pas de son caractère remuant ni de la ressemblance qu'il entretenait physiquement avec Korentin au contraire cela semblait même s'affirmer de plus en plus au fil des ans et la blondeur mise à part le duc avait parfois l'impression de s'adresser à un petit lui même lorsqu'il réprimandait son fils. Ce qui par ailleurs n'était absolument pas le cas de sa fille, amusant comme le destin pouvait s'avérer étrange parfois. Enfin c'était sans doute une bonne chose qu'elle ressemble à sa mère vu la beauté ravageuse de celle-ci. Beauté qu'il aurait aimé contempler un peu plus longtemps, satanées charges qui le poussait à courir d'un bout à l'autre du royaume à tout instant !

"Heu... Messire ? Nous reprenons ?"

Avec un soupir presque imperceptible il reporta son attention sur l'intendant avec lequel il était occupé à revoir les rapports financiers d'Aldaria, rapports qui seraient ensuite retranscrit dans les comptes globaux de l'empire. Il aurait pu faire cela à Aldaria bien entendu mais il avait de toutes manières bien d'autres choses à faire à Gloria et au moins il était sur place pour corriger toute erreur qui pourrait se glisser dans les précieux manuscrits. Cela évitait aux messagers de faire des allés retours avec ces documents qui pourraient si facilement tomber en de mauvaises mains. Voilà donc pourquoi en cette matinée si belle il se retrouvait enfermé au fin fond du palais avec un vieillard rébarvatif et l'impossibilité formelle d'en sortir avant d'avoir terminé. Ajoutez à cela le fait qu'il s'était fixé comme devoir d'aller continuer à lire les livres conseillés par Faudar dès qu'il serait libéré et vous comprendrez toute l'étendu de son désarroi..

Les heures défilèrent lentement, trop lentement ! Enfn ils en terminèrent, et à son crédit il est juste de dire qu'il lutta bien quelques instants contre sa nature, quelques longs instants... Bon d'accord, quelques secondes ! Mais après tout il avait mal à la tête et ce n'était donc pas le meilleur moment pour étudier. Et puis surtout il y avait le fait qu'il savait parfaitement que Faudar n'était pas au palais ce jour, le moment idéal donc pour s'accorder une petite pause sans risquer sa peau. Il serait toujours temps de reprendre sa lecture un peu plus tard, il n'était pas un esclave par le Dracos il pouvait bien s'accorder quelques instants pour souffler ! Non ? Et ben si, nah. C'était comme ça et pas autrement.
C'est ainsi qu'il prit le chemin de ses appartements et qu'au lieu de s'y attarder en compagnie du pavé qui l'attendait sur son vaste bureau il en ressorti aussitôt en tenue plus légère, Ondine à la ceinture. Il était un exceptionnel combattant à mains nues mais ce n'était pas une raison pour ne pas s'entraîner dans d'autres domaines, et il se devait d'être digne de cette épée légendaire léguée par son père.

Son arrivée dans la cour d'entrainement provoqua un instant de flottement, les guerriers étaient certes tout à fait habitué à le voir souvent en ces lieux mais cela n'enlevait rien aux règles de l'étiquette et les combats cessèrent donc un instant le temps pour tous de poser un genou à terre. Un peu difficile de passer inaperçu quand on portait son nom... Mais il était né dans les méandres de ce protocole et c'est donc avec naturel qu'il leur fit signe de reprendre leur occupations tandis que le maître d'arme s'approchait de lui :

"Mes hommages messire Kohan, voulez vous travailler avec moi comme la dernière fois ou préférez vous vous entrainer à mains nues ?"

"Fais moi le plaisir d'une leçon, Raven. Je ne désespère pas de tirer le roi de son antre un jour ou l'autre pour un entrainement et je n'ai pas envie que cela me vaille trop de bleus."

L'homme hocha la tête, un sourire sur les lèvres. Tous savait l'insistance que pouvait mettre le duc à faire prendre un peu d'exercice à son royal cousin et à surtout lui changer les idées dès que possible. Ces instants de grace se faisaient de plus en plus rare mais cela n'empêchait pas Korentin de s'entraîner afin d'essayer de rattaper le léger retard qu'il avait sur lui dans le domaine de l'épée. Il n'était pas mauvais dans ce domaine, plutôt très bon même mais Gregorist s'avérait meilleur. S'entraînait-il de son côté afin d'essayer de compenser son propre retard dans le combat mains nues ? Korentin doutait qu'il en eut vraiment le temps, néanmoins cette idée le fit sourire à son tour. Il suivit Raven du regard pendant que celui-ci allait chercher son épée. Loin d'être un gringalet l'homme n'était pas pour autant une montagne, il compensait en vitesse et en souplesse ce qui lui manquait en carrure et le duc le savait aussi rusé et retors qu'un renard lorsqu'il s'agissait de combattre. Sa technique n'était évidemment pas à démontrer, on ne devient pas maître d'arme du palais impérial pour rien ! Néanmoins le combattre était agréable malgré la possible différence de niveau, il avait l'enseignement dans le sang et savait parfaitement s'adapter à chacun de ses partenaires afin de leur tirer le meilleur d'eux même, Korentin avait beaucoup progressé grace à lui et comptait bien continuer sur cette voie.

"Je suis prêt."

Et sur cette annonce brève il attaqua. A quoi bon faire dans le détail, après tout le jour où il devrait se défendre pour de bon on ne lui laisserait pas le temps de dégainer hein ? Fort heureusement l'entrainement sévère qu'il s'infligeait chaque jour lui avait aiguisé les réflexes et avant que l'attaque n'ai pu porter ses fruits il avait sauté en arrière. Ondine se logea dans sa main avec le naturel que confère les années et il para le coup suivant dans la foulée. Les deux lames crissèrent, une onde bleutée courait sur la sienne, reflet d'eau causé par les enchantements qui la parait. Les deux hommes tournèrent lentement, se jaugeant du regard avant de reprendre le combat plus en technique qu'en force véritable. Ils s'entrainaient avec des épées mortellemet affutées alors le moment n'était pas venu de se battre comme des chiffonniers, mieux valait réserver ça aux armes émoussées ! Cela ne dérangeait pas Korentin toutefois qui n'était venu que pour travailler sa technique. Soudain son adversaire pivota, le surprenant par la rapidité avec laquelle il avait changé sa garde. Mis dans la difficulté le duc se mit à transpirer en reculant pas à pas pour bloquer avec difficulté la grèle de coups magistralement assenés. A sa grande fierté il parvint à se sortir d'affaire même si ce ne fut que d'extrême justesse et au moment où il parvenait enfin à faire reculer à son tour son adversaire il leva une main, arrêtant le combat :

"Stop ! Montres moi cet enchaînement."

Le but c'était pas le combat en lui même mais bien l'apprentissage aussi Raven hocha-t-il la tête, approbateur, avant de venir se placer à côté de son partenaire pour lui montrer lentement les gestes qu'il venait d'effectuer. Ils passèrent ainsi de longue minute à répéter les postures complexes avant de reprendre leur assaut.

Cette fois Korentin ne se laissa pas surprendre et ce fut lui qui attaqua en premier, les lames claquèrent séchement lorsque Raven bloqua dans un mouvement tournant destiné à le destabiliser. Ce fut en pure perte néanmoins, le duc connaissait trop bien ce genre de feintes si souvent utilisés dans les combats à mains nues pour se laisser déséquilibrer ainsi par un jeu de corps. Profitant de l'avantage que lui avait conféré la feinte manqué il entra vivement dans la garde grande ouverte afin de mettre fin au combat. Erreur monumentale ! Le première feinte n'était en fait qu'une... Feinte justement. Une feinte dans une feinte ? Absurde ! Et pourtant... Le duc grogna lorsqu'un coup de plat de lame bien placé vint lui meurtrir le poignet, l'obligeant à lâcher son arme. Bon voilà que la situation se compliquait légèrement ! Leurs regards se croisèrent, celui du maître d'arme était interrogateur, il s'attendait à ce que le combat s'arrête là. Ah ça non... Pour le coup il était vexé de s'être laissé prendre et il comptait bien rattraper sa bévue. Avec vivacité il esquiva le coup suivant et en profita pour se pencher vers Ondine qui le narguait au sol mais Raven ne l'entendait pas de cette oreill et il dû battre en retraite précipitement sous une série d'attaques fulgurantes qui menaçaient de finir par le bloquer contre le mur d'enceinte qu'il sentait se rapprocher dans son dos. Concentré, il ne lâchait pas son adversaire des yeux, attentif à chacun de ses déplacements et à ces petits déséquilibres qu'il savait si bien déceler. Fragiles instants presque insignifiants pendant lesquel le déplacement de l'adversaire le mettait en danger, ils étaient si courts et subtils que la plupart des gens ne les voyaient pas, et c'était sans doute là la source du talent de Korentin. Un pas... Encore un... Ses yeux sombres scrutaient son adversaire et au quart de seconde même où il se déséquilibra pour lever son épée Korentin frappa. Deux fois seulement et sans dépense de force superflue. Son geste était une merveille d'équilibre et de maîtrise, le premier vint frapper l'intérieur du bras armé, froissant un nerf et forçant ainsi le maître d'arme à lâcher son épée. Dès lors le combat était terminé, le second coup était un balayage fluide et inévitable pour sa cible qui chuta lourdement dans un bruit sourd, respiration coupée. Avec un rire Korentin se baissa pour récupérer Ondine et laisser le temps à Raven de récupérer pour grogner en le saluant :

"Un jour il faudra que vous m'expliquiez pourquoi je m'embête à vous faire tenir une épée depuis des années."

Une lueur d'amusement dans l'oeil il répondit en lui rendant son salut :

"Rien n'est plus dangereux que de se reposer sur ses acquis. Tu sais que nous pouvons travailler ces lacunes là ensembles quand tu le voudras. Je ne vois pas pourquoi je serai le seul à me faire rosser toutes les semaines..."

L'autre haussa les épaules en se frottant le dos :

"Merci messire, j'y songerai mais je déjà commencer par me remettre de celle-ci."

Un nouveau rire lui répondit, Korentin n'était pas dupe. Il avait eu de la chance, il maîtrisait pas mal de techniques de combat mais peu d'entre elles pourraient le sauver face à un homme armé et décidé à l'embrocher. Il devrait donc continuer à s'entraîner à l'épée, en évitant de tricher si possible mais pour cette fois cela avait été plus fort que lui et puis ça c'était fait dans la continuation du combat. Satisfait de s'en être si bien tiré il s'éloigna un peu et fit signe à un serviteur de lui apporter de quoi s'éponger. Il était en nage, mais tout ceci lui avait fait passer son mal de crâne et il prenait désormais plaisir à observer les autres combats, apprenant autant par la même occasion que pendant sa leçon pratique. Il était à sa place dans ce genre d'endroit, dommage qu'il soit obligé de passer tant de temps dans les salles d'audiences ! Soudain un remue ménage un peu plus loin lui fit tourner la tête, que se passait-il ?



HJ : je te laisse décider de ce que sera ce remue ménage ^^ amuses toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeJeu 2 Mai 2013 - 14:08

Faire son retour dans le royaume humain était étrange, après tout ces mois passés à l'ombre des arbres de la forêt elfique. Les deux mondes étaient presque des opposés complet bien qu'ils soient tout deux alliés. L'un était bruyant, désordonné et grouillant de vie avec tout les désagréments que cela pouvait causer, comme les odeurs, les disputes...la liste était longue, trop pour être détaillée en une fois ; l'autre était paisible, presque trop, contemplatif, et très vide. Évidement, comme n'importe quel humain, elle savait qu'il n'y avait plus autant d'elfes que dans le passé, mais elle ne s'était pas attendu à ce que ce soit aussi criant... Les bois étaient vides ! Peut-être était-ce sa perception faussée qui le lui faisait croire, mais tout de même. Ça la mettait mal à l'aise, au départ, lors de ces premiers temps là-bas. Le silence était pesant, et profond, et il amenait la morosité dans son cœur malgré les merveilles des bois. Elle n'aurait sut dire exactement ce que c'était, au départ, que ce qui la chagrinait alors. Il n'était pas aisé, pour une mortelle, de définir le Royaume éternel.

Mais avec quelques mois et un peu plus d'expérience, elle avait enfin saisit ce qui la tourmentait, dans l'air du royaume elfique. C'était cette même sensation qu'elle avait ressentit, en compagnie de Galadrielle, lors de son entrée dans le palais. La certitude d'une attente, de l'attente d'une fin, la leur, mais pas seulement. C'était l'esprit des anciens voyant leurs aînés péricliter lentement et certains de ne pas les rejoindre avant longtemps, c'était le peuple tout entier, qui malgré le retour des dragons pleurait, pleurait quoi ? Beaucoup de choses avait-elle apprit. Trop de choses peut-être, mais alors pourquoi supporter au lieu d'agir ? Pourquoi rester là, à attendre de voir la mort arriver, vile et vaine, quand ils pouvaient encore faire changer les choses, se battre... et si ils devaient mourir en fin de compte, autant que cela soit dans la gloire et la lumière, plutôt que dans le lit de la maladie, non ? Elle n'osait pas poser ce genre de questions toutefois, on tolérait sa présence car l'impératrice l'avait presque adoptée, mais il était clair qu'une simple humaine sans aucune raison d'être là n'était pas la bienvenue.

Soit...elle ne partirait pas pour autant, mais elle avait eut la délicatesse de ne pas les juger ouvertement, et puis elle apprenait assez bien en observant simplement et c'était déjà énorme. Elle qui n'avait rien sut des elfes, à être traînée partout par Galadrielle elle avait apprit ! Parfois facilement, comme avec leur façon de monter sans selle, et parfois au prix d'efforts inhumains, pour le protocole par exemple. Si elle avait eut le moindre doute au sujet de son incapacité à faire la courtisane, elle était fixée ! Les courbettes et les salut et tout le saint frusquin ce n'était vraiment pas pour elle, elle trouvait ça tellement idiot et orgueilleux, superflus. Avait-on réellement besoin de voir des gens se jeter à vos pieds pour être assuré de son autorité ? Certainement pas, à moins de manquer de caractère, mais dans ce cas mieux valait être paysan que seigneur. Un vrai chef ne rabaissait pas ses sujets d'une quelconque façon, et n'avait pas à forcer respect et obéissance, soit il l'avait parce qu'il le méritait, soit il ne l'avait pas et il pouvait aller voir ailleurs si on avait besoin de lui.

Malgré tout, Galadrielle ne semblait pas particulièrement soutenir ce genre de choses, c'était plus une obligation, même pour elle, et elle l'avait entendue une ou deux fois parler de son envie de supprimer ces codes. Si on la taxait de conservationniste, la jeune humaine ne savait vraiment pas pourquoi, elle l'a trouvait parfaitement dosée, et capable. Pas comme Gregorist Kohan... oui, bon, elle n'était pas objective avec lui, mais elle le vivait très bien son mauvais esprit. Ce n'était pas parce qu'elle avait passé un pacte avec Amy et séjourner chez les elfes qu'elle n'avait plus envie d'empaler proprement le souverain, pire, elle était de plus en plus persuadé qu'il était aussi assortit au poste qu'une lange sur un ours. La princesse faisait un bien meilleur travail que lui, pourquoi les Kohan devaient-ils ( et les nobles en général ) se montrer aussi machistes et aussi peu reconnaissants de la valeur féminine ! Elle était même prête à mettre bas les armes si Esmelda était couronnée reine. C'était pour dire ! Mais ça non plus, elle n'en avait pas parler avec l'impératrice, cette fois parce qu'elle n'avait pas eut le temps de vraiment s'exprimer, surtout quand Galadrielle lui avait parler de ce qu'elle pensait des dernières nouveautés du royaume humain.

Oui, elle avait eut le temps de réfléchir, beaucoup de temps. En même temps, ce n'était pas ce qui manquait chez les elfes, le temps, ils vivaient bien plus vieux que n'importe quel humain, ce qui avait tendance à faire relativiser pas mal d'angoisses, comme celle de la mort. Alors oui, d'une certaine façon, elle avait mûrit, elle avait même réussit, sans trop savoir comment, à devenir amie avec Galadrielle. Mais en dehors de ça.... elle avait emmagasiné tellement d'énergie à force de rester tranquille qu'elle se sentait prête à affronter une armée à elle seule. Elle n'en pouvait plus de ne pas pouvoir se battre. C'était de son plein grès qu'elle était restée aux cotés de l'impératrice elfique, surtout après avoir apprit qu'elle était enceinte. La pauvre, en cloque, et sans gardes dignes de ce nom... Non, elle ne pouvait pas la laisser, il fallait qu'il la protège. Au moins jusqu'à la naissance de son enfant. C'était ce qu'elle avait dit, mais elle était présentement à Gloria. Bien sûr, elle avait une bonne raison, l'impératrice l'avait encouragée à aller retrouver, au moins un peu, son peuple.

Et du coup, elle se retrouvait en compagnie d'une nouvelle délégation elfique, à se faire passer pour une dame de compagnie de l'impératrice, afin d'éviter qu'on lui pose trop de questions. Envoyée par la reine pour s'enquérir de sujets plus légers que la politique. En vérité, Galadrielle ne faisait pas cas de ces sujets légers, et elle voulait revoir ses hommes, au moins pour leurs expliquer qu'elle était en vie et pas croquée par elle ne savait quel vampire. Et en parlant de vampire, elle voulait également revoir sa cousine et son affreux jojo de prétendant. Mélusine lui manquait, c'était normal non ? Il ne manquait plus que ce soit elle, Amelian, qui disparaisse sans donner de nouvelles cette fois. Est-ce que Mélusine croirait à ce qui lui était tombé dessus ? C'était quand même gros à avaler, le fait qu'elle s'était perdue dans la forêt elfique, avait trouvé une Galadrielle en tenue de naissance et s'était retrouvé invitée d'honneur au palais. Mais bon, elle aimait bien un vampire, tout pouvait arriver hein ? Mais elle était loin d'avoir mit la main sur sa louve de cousine, elle était coincée dans le palais impérial pour le moment.

Et elle en revenait à son affirmation selon laquelle le monde humain n'avait rien à voir avec le monde elfique. Même de sa chambre, elle entendait le bruit de la cité en contrebas, la chaleur du soleil venait frapper joyeusement l'intérieur de la pièce simple mais décorée avec soin. N'ayant pas encore eut l'occasion de revoir Amy, elle se demandait un peu comment sortir de l'enceinte du palais sans se voir proposer une escorte sous prétexte qu'elle était une femme, et donc forcément incapable de se défendre seule.... Parfois, elle avait vraiment envie de leur montrer ce dont elle était capable, juste pour pouvoir avoir la paix. Et finalement, c'était encore la meilleur solution, aller sur un terrain d'entraînement et regarder les soldats suer un bon coup, même si on ne lui laisserait sans doute pas la possibilité de choisir une arme et de faire pareil. Sortant enfin de la pièce, en pantalon, au cas où elle pourrait malgré tout faire les yeux doux à quelqu'un pour qu'on lui prête un co équipier pour s'entraîner. Elle traversa les couloirs avant que quelqu'un ne décide de la remarquer, c'était dit, à part les nobles qui lui tapait sur les nerfs. Il n'était pas dur de trouver les terrains d'entraînement, à cette heure-ci bourrés de soldats entrain de souffler et jurer. Elle sourit, s'installa dans un coin sans qu'on la remarque et observa les duel se déroulant sur place, soupirant parfois devant le manque d'imagination de certains combattant. Rah elle aurait bien aimé titiller les cotes de deux ou trois d'entre eux...

Alors qu'elle tentait une approche subtile vers le râtelier d'armes. Peine perdue, on l'arrêta rapidement. L'excuse habituelle, une femme ne pouvait pas rester là, blaaablaaablaaa. Elle soupira, leva les yeux au ciel et se tourna vers l'énergumène en armure en haussant un sourcil. Si elle avait été une elfe, personne ne l'aurait empêché de vouloir se battre, hors elle ne pouvait pas se faire passer pour un membre du beau peuple.... pas assez belle et féminine. Pfeuh, elle enviait Mélusine parfois. Mais elle avait d'autres atout, des hommes, elle en mangeait tout les jours au petit déjeuné, ce n'était pas ceux là qui allaient lui faire peur. Alors comme à son habitude, elle fit exactement ce qu'on ne voulait pas qu'elle fasse, à savoir attraper une lance, et menacer l'autre. Elle voulait un duel par Dracos, et elle en aurait un ! Se jetant littéralement sur le soldat, elle ne se gêna pas un seul instant pour taper comme elle l'aurait fait sur un ennemi. Transformée en furie, elle l'expédia au tapis en moins de 5 minutes, souriant comme une folle tant elle était heureuse de pouvoir se dépenser. Finalement, ces têtes d'ânes semblaient enfin décidés à faire fi de son statut pour se battre. Elle n'en repoussa aucun, quand au dernier, elle l'envoya voler au travers du camp d’entraînement jusqu'au pied de... de qui d'ailleurs ? C'était qui ce branquignole là ? Elle l'avait vaguement aperçu mais ne se souvenait absolument pas d'où ni de comment... Assommant un des guerriers qui tentait de lui arriver dans le dos, elle se posa la lance en travers du dos et approcha pour le regarder avec curiosité, sans s'émouvoir de la pagaille qu'elle venait de mettre. Puis une subite illumination lui vint.

« Ah mais c'est vous ! Le type en robe de chambre ! » Oui bon, c'était vraiment tout ce qui l'avait marquée de lui en arrivant, le fait qu'il soit fripé d'une robe de chambre, ou de ce qui y ressemblait. Elle eut un grand sourire. « Ah ben ça... des types dans ce palais j'en ai vu plus d'un, mais vous vous avez l'air d'être un sacré hermite ! » Se campant là, elle regarda le maître d'arme derrière lui, et son sourire s'élargit encore. Ah ben l'hermite en question avait l'air de se mettre à l'exercice apparemment ! Parfait, au moins ça lui ferait un adversaire de plus et peut-être un peu meilleur que les autres ? Non parce que franchement, la livrée du matin n'était pas des meilleurs. Ils valaient à peine un moyen. En voyant l'épée qu'il tenait, elle faillit tiquer. De la magie ! Oui, mais il n'avait pas franchement l'air d'un magicien, c'était déjà ça.

« Ces abrutis me regardent de haut parce que je suis une femme, je leur ai juste montré qu'il valait mieux ne pas se fier à ce genre de critères. Mais si vous n'êtes pas aussi bête qu'eux, je vous kidnappe pour m'entraîner ! Ça fait des mois que j'ai pas eut l'occasion de me battre ! » Le pointant du bout de la lance, elle ajouta « Je veux bien vous prendre à deux si vous voulez ça ne me dérange absolument pas ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeLun 6 Mai 2013 - 17:04

Il eut très vite la réponse à sa question et elle l'intrigua encore plus... Une.. Femme ? Qu'est-ce qu'une femme pouvait bien faire ici, parmi les hommes d'armes ? Elle était étrange en plus, aussi parfaitement féminine que masculine dans ses traits et ses manières. Bon peut-être un chouïa plus masculine dans les manières en fait bien que les vêtements soient féminins... Diantre, en voilà une qui savait se servir d'une lance. Quelque peu ahuri le duc ne pu qu'observer la raclée monumentale qui était en train d'être distribuée à un malheureux soldat, puis à un autre... Et au final avant qu'il n'ai pu décider si oui ou non il devait faire arrêter cette mascarade avant qu'il n'y ai des blessés l'une des victimes décolla pour venir quasiment lui atterrir sur les pieds. Rouge de confusion le combattant ne s'attarda pas à savoir si il avait ou non quelque chose de cassé, il préféra s'éloigner en vitesse aussi étourdi par son combat qu'ennuyé d'avoir manqué se retrouver dans les bras du duc d'Aldaria. Duc qui de son côté ne détachait pas ses yeux de l'énergumène qui après avoir remis sa lance dans son dos se dirigeait désormais vers lui sans paraître particulièrement gêné de toute cette agitation. Si Korentin observait tout cela avec un mélange d'étonnement et d'hilarité soigneusement dissimulée le reste des observateurs n'étaient toutefois absolument pas dans les mêmes dispositions et cette tendance était destinée à s'aggraver à l'instant même où la cible de tous les regards ouvrit la bouche. Le type en robe de chambre...Tiens donc... Et un hermite par de dessus le marché... Et bien oui ma petite dame, tenues fastueuses et entretiens ennuyeux c'était cela la vie d'un Kohan. Enfin... Aussi étonnant que cela puisse paraître il était à peu près certain qu'elle ignorait totalement à qui elle s'adressait, elle ne pouvait pas être folle à ce point là tout de même, si ?

« Je veux bien vous prendre à deux si vous voulez ça ne me dérange absolument pas ! »

Hein ? Perdu dans ses pensées il avait loupé une bonne partie de sa phrase mais le sens restait tout de même limpide. Rêvait-il ou le prenait-elle pour un copain d'entrainement ? Non il ne rêvait apparemment pas et le raclement désagréable de l'acier que l'on tirait à demi du fourreau le lui confirma. Allons, voilà qu'elle avait vexé ses Lames Noires ! Et pas uniquement d'ailleurs... Le maître d'arme s'avançait déjà, rouge de colère :

"Un mot de vous Messire Kohan et je me ferai un devoir de corriger sévèrement cette impertinente. A moins que vous ne préfériez la faire directement envoyer aux cachots ?"

Cette idée plaisait visiblement à une grande partie de l'assistance, un sourire béat s'afficha même sur le visage de l'un des hommes qui avait eu le malheur d'être confondu par elle avec un mannequin d'entraînement. Néanmoins elle ne plaisait pas à Korentin, une chance pour cette personne qu'elle soit justement tombée sur l'un des rares Kohan à avoir un sens de l'humour assez solide pour le rendre capable de digérer sans dommages un tel affront ! D'un geste, il calma le jeu et les Lames Noires qui veillaient sur lui reprirent leur pose discrète qui les rendaient presque invisibles. Les autres reprirent chacun leur entrainement non sans tendre l'oreille à tout instant pour essayer de suivre cette surprenante conversation, Raven seul et fidèle à son caractère têtu resta sur place, foudroyant litteralement la lancière du regard. Aurait-il était un vampire qu'il aurait montré les dents ! Au lieu de cela il se contenta de grogner pour elle seule :

"Tâchez de bien vous tenir et remerciez le Dracos, un autre que lui vous aurait proprement fait couper la tête !"

Il exagérait bien évidemment et Korentin qui avait l'ouïe fine ne pu s'empêcher de lever les yeux au ciel, non mais qu'est-ce que c'était que cette réputation barbare qui accompagnait les Kohan ? En grommelant, Raven s'éloigna mais pas bien loin. A quelques pas à peine, il observait la scène. Prêt à sauter à la gorge de cette petite impolie qu'il avait décidément prise en grippe ! Le Duc s'en amusa :

"Et bien voilà, vous avez fâché Raven... C'est d'autant plus désolant que c'est un brave homme qui aurait bien des choses à vous apprendre. Si vous voulez un conseil, amadouez le avec un bon vin à la première occasion. Il n'y résiste pas."

Tête penchée, il la détailla avec attention. Un demi sourire sur les lèvres ;

"Votre défi est émoustillant, je ne prétendrait pas le contraire... Et je suppose que je subirai à peu près le même sort que ces autres malheureux si je prétend ne pas vouloir croiser le fer avec une dame ? Allons, je vois déjà votre visage se rembrunir..."

Il éclata d'un rire franc à cette vision, le caractère bien trempé de cette personne l'amusait au plus haut point. Elle était bien différentes des femmes qu'il avait l'habitude de cotoyer... Ce qui l'amena à interroger :

"Avant de me montrer les dents, dites moi au moins d'où vous venez et qui vous êtes. Quelle contrée est assez lointaine pour justifier votre totale ignorance des us de la cour ? Cet endroit doit être reposant... Croyez vous que vous pourriez m'y cacher ?"

Il la fixait, un sourire sur les lèvres et des reflets d'or dansaient dans ses yeux sombres en leur conférant un éclat presque complice. Sa stature pourtant dénotait avec cet air, de même que ses traits affirmés qui, elle devait s'en être aperçu maintenant, étaient typiques de la famille royale. Le genre de bourde qu'elle venait de commettre était rarissime, et cela n'en était bien évidemment que plus drôle aux yeux d'un Korentin qui se lassait bien souvent de se petite vie bien ordonnée. Une main sur la garde d'Ondine, il attendait sa réponse, conscient de l'impatience bouillante qui brûlait dans l'âme de son interlocutrice. Devrait-il se battre avec elle ? Tous les protocoles dont on l'avait gavé depuis l'enfance lui hurlaient que ce n'était pas séant, il se devait de les suivre, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeMer 8 Mai 2013 - 18:06

Non. Elle ne savait absolument pas à qui elle s'adressait, en dehors du fait que c'était bien le type en robe de chambre de l'autre fois. Et d'ailleurs, qu'est-ce que ça pouvait faire, qui il était. Il aurait très bien put être le nouveau bouffon de la cour, ou le roi en personne... ah non pas le roi en personne, elle aurait été forcée de l'assassiner tout de suite si non, et il n'avait pas suffisamment l'air d'un mauvais bougre pour qu'elle le prive de son existence comme ça. Souriante, elle attendait sa réponse, forcément positive, il n'était pas assez fou pour lui faire l'affront de refuser alors qu'elle venait de faire le ménage dans les terrains d’entraînement autours d'eux. Le fait qu'elle ai put froisser l'orgueil de quelques mâles trop imbus de leurs personnes ne lui était absolument pas venu à l'esprit, pas plus que le fait d'avoir faillit expédier le dernier sur sa liste directement sur son possible futur adversaire. Non, tout ça lui passait à des lieux au-dessus de la tête, mais de toute façon, elle aurait presque put l'ignorer volontairement. Tout ce qu'elle désirait c'était un bon combat histoire de se dépenser, rien de plus.

Il avait l'air fort, monsieur robe de chambre, alors elle le voulait, point barre. Alors, quand elle entendit le bruit caractéristique d'une épée sortant d'un fourreau, elle tourna les yeux vers les Lames noires, sourit encore plus largement et empoigna son arme d’emprunt d'une main assurée. D'autres candidats ? Pas de souci, elle ne faisait pas de discrimination ! Cependant, elle s'avoua surprise de savoir qu'effectivement elle avait affaire à un Kohan. Pas l'empereur, elle ne l'imaginait pas avec une telle face, il avait l'air trop gentil et pas assez... Il 'navait pas l'air d'avoir un balais enfoncé profondément là où il ne neigeait pas, disons. Passant en revue ce qu'elle savait des Kohan, elle tenta de mettre un nom sur ce visage. Pas l'empreur donc, pas une femme aussi, donc pas Esmelda Kohan, pas l'air d'un magicien, heureusement pour elle d'ailleurs, donc ce n'était pas le comte, là, monsieur borgne et très mauvais caractère qui trempait dans les pires affaires à en faire grimacer même le souffle. Donc restait l'option du duc d'Aldaria... Korentin ? Korentin oui. Peut-être bien. Ça n'avait pas tant d'importance en fait, tant qu'elle n'avait pas à taper dessus hors entraînement. Quand aux menaces, elles ne lui faisait ni chaud ni froid. Après tout, en temps que maître des Lames Rouges, elle risquait bien pire qu'une petite correction ou un séjour aux cachots.

Elle soupira devant ce déferlement de contrariété comme face à une bande de gamins mal embouchés ou de chiens trop hargneux. Non mais vraiment... ce n'était qu'un homme, aussi royal qu'il fut, un homme comme n'importel quel autre, avec du sang dans les veines, de la peau sur les os, et qui respirait. Pourquoi tenaient-ils tous à faire de ces gens là des esprits ou des êtres au dessus des autres. C'était clairement le genre de choses qui desservait les Kohan. A vivre à cotés de vampires et d'elfes, et même de dragons maintenant, on aurait put penser que la taille de leur ego aurait diminuée, ou qu'au moins ils auraient apprit à relativisé cette soit disant toute puissance, à se rapprocher de leur peuple, peine perdue apparemment. Elle ne parvenait pas à comprendre comment on pouvait se comporter comme ces Lames Noires, comme de vulgaires chiens de garde aboyant dès qu'on passait à coté de leurs maîtres. Amyelenor n'était pourtant pas comme ça lui, à croire qu'il était l'exception confirmant la règle. Elle ? Elle ne pourrait jamais agir ainsi, qu'elle horreur ! Quelle disgrâce ! Plutôt se passer la corde au cou elle-même que d'être aussi servile. Mais ah ! Ce n'était pas le moment de se lancer dans une campagne anti-Kohan, peut-être que cet oiseau là remonterait le niveau, comme il semblait vouloir le faire. Elle pouffa en le voyant lever les yeux au ciel, oui ils étaient d'accord, l'image était magnifique. C'était ça les Kohan ? Les soit-disant empereurs bienfaiteurs, grands seigneurs et tout le bataclan ? Et ben... c'était beau.

« Je vous remercie du conseil, je le garde en mémoire ! Quoi qu'à mon avis, c'est toute une cave que je devrais lui offrir vu la tête qu'il fait !  »

Et ça ne risquait pas de s'améliorer, elle n'était pas du genre à faire des courbettes, et à donner du ' monseigneur ' à toutes les sauces. Sous couverture peut-être mais fallait pas pousser l'ancêtre dans un buisson d'orties ! Souriant à l'homme, mais c'était un sourire destiné à disparaître très vite à la suite de ses paroles. Ah non ! Il n'allait pas faire comme le reste de cette bande de hiboux effarés ! Hors de question qu'il se défile parce qu'elle était une femme ! Elle était prête à taper deux fois plus fort si il osait ! Resserrant les yeux avec méfiance en le voyant éclater de rire, elle bougonna un peu, sans vraiment le prendre mal. Il semblait plutôt qu'il lui avait fait une blague, et qu'il n'avait pas l'intention de lui servir cette sempiternelle excuse du : une dame ne devrait pas porter les armes. Ah c'était certain, il n'y en avait pas beaucoup comme elle par ici ! Elles étaient toutes maquillées, en robe, poudrées, et gloussantes comme des dindes entre elles, ou sifflant comme des vipères sur leurs rivales, faisant les yeux doux aux hommes pour grappiller une miette de pouvoir qu'ils jugeaient bon de leur donner. Ah oui, les femmes ne devaient pas non plus faire de politique ! Étouffant un rire, elle lui décocha un regard pétillant d'amusement et prit appuis sur son arme. Il lui plaisait de plus en plus ce Kohan là. Bel homme, apparemment pas orgueilleux pour un sous et doté d'un bon sens de l'humour et du jeu, du moins c'était ce qu'il lui semblait, et pour couronné le tout, il ne la regardait pas de haut pour son statue de femme. Si ce n'était pas beau.

« Oh, la vie à la cour est absurdement ennuyeuse n'est-ce-pas ?  » Elle pouffa de nouveau

« Et bien je me nomme Amalia Dreyrin, je suis née près de Gloria et j'ai été longtemps chasseuse de prime à mon compte. Jusqu'au jour où j'ai eu l'idée absurde d'aller me perdre dans la forêt des elfes. J'ai fais la connaissance de Galadrielle qui a décidé qu'une robe m'irait mieux que l'armure et c'est bien la seule personne que je n'irais pas frapper pour cet affront, alors je me suis laissée kidnappée et je suis devenu sa dame de compagnie et son garde du corps au passage, étant donné que les elfes sont apparemment aussi doués pour garder leur reine que pour préparer correctement une bonne côte de bœuf » C'était plus fort qu'elle... elle n'avait jamais comprit le dégoût des elfes pour la viande, et devoir se passer de se met pendant six mois l'avait laissé avide de chair fraîche. Quand au reste..eh ! C'était la vérité ! Les elfes étaient réellement des crétins pour être incapables de protéger leur souveraine alors qu'elle était si précieuse.

« Je crains d'avoir quelques problèmes avec le protocole, mais comme on me demande juste de surveiller les dangers potentiels et que, si j'en trouve un, je risque plus de l'embrocher que de lui faire une courbette tout va très bien !  » Re grand sourire rayonnant et presque totalement innocent

« Et je veux bien vous cacher si vous n'êtes pas allergique aux fougères et que l'idée de faire un régime végétarien ne vous rebute pas !  » elle se pencha légèrement en avant en l'observant avec attention tout en riant« Et vous, si j'ai bien comprit vous êtes un Kohan. Ne vous en déplaise, je taperais tout aussi fort si vous décidez d'accepter mon défi ! Et je vous invite à faire de même, j'ai beau ne rien avoir entre les jambes j'encaisse aussi bien que n'importe lequel de vos gardes ! Ne m'obligez pas à vous faire les yeux doux pour avoir droit à mon combat, je suis très mauvaise à ce jeu là !  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeVen 10 Mai 2013 - 13:33

Elle était vraiment étrange cette femme... C'était bien la première fois que l'on s'adressait à lui avec autant de désinvolture et il n'aurait su dire si cela lui plaisait ou l'irritait, un mélange des deux en fait... Pour tout dire, cela le désarçonnait. Lui qui se vantait de ne ressentir aucune fierté face à son nom si glorieux, lui qui racontait à qui voulait l'entendre qu'il aurait été aussi heureux sinon plus de naître dans des langes un peu moins soyeuses... Mis pour une fois directement nez à nez avec son fantasme de ne plus être reconnu comme le cousin du roi voilà qu'il devait admettre que cela le troublait au plus haut point. Etait-il devenu si superficiel sans s'en apercevoir ? La réaction qui lui vont spontanément lorsqu'elle lui parla de la vie ennuyeuse qu'il pouvait mener à la cour le rassura.

"C'est bien vrai... Mais c'est la seule vie que je connaisse"

Ce n'était pas une complainte, simplement un fait annoncé d'une voix calme. Il aurait été bien mal avisé de se plaindre vu la vie que menait certains de ses sujets. Etrange d'être ainsi conscient de sa chance et pourtant curieux de savoir ce qu'aurait pu être sa vie si elle avait tournée autrement... Mais ce n'était pas le moment d'y réfléchir, la femme se présentait, satisfaisant ainsi en partie sa curiosité à sa grande satisfaction.

Le nom ne lui disait rien du tout, pas plus qu'il n'avait idée de la vie que devait mener un chasseur de prime. Malgré tout cela ne cessait de l'étonner, une si frèle jeune femme pouvait donc avoir eu une telle vie ? Elle avait beau avoir fait preuve de ses compétences il avait été trop habitué à cotoyer de fragiles jeunes filles pour ne pas en avoir pris l'habitude. D'apprendre qu'elle avait vécu un petit moment chez le elfes attisa aussi sa curiosité, il connaîssait très mal ce peuple. Du peu qu'il en savait ils étaient extrêmement protocolaires... Cela l'amusa au plus haut point :

"Chez les elfes ? Et vous osez me dire que la vie à la cour de Gregorist est ennuyeuse ?"

La fin était plus tordante encore, il en frémit à la fois de rire et d'horreur. Il ne pouvait absolument pas imaginer passer une journée sans déguster une bonne tranche de viande bien saignante, sa grande carcasse avait au moins besoin de ça pour se sentir bien ! Il n'était pas un lapin pour ne pouvoir vivre que de verdure, d'ailleurs il n'y survivrait certainement pas !

« Je crains d'avoir quelques problèmes avec le protocole, mais comme on me demande juste de surveiller les dangers potentiels et que, si j'en trouve un, je risque plus de l'embrocher que de lui faire une courbette tout va très bien ! »

Il acquiesca distraitement, encore en train d'imaginer ce que serait sa vie privée des cotelettes et autres rotis qu'il affectionnait tant.. Brrrr... Idée macabre ! Heureusement elle continuait, lui permettant de ne plus trop y penser. Il glissa tout de même :

"Hmm... Je vais réfléchir un peu à cette idée de régime végétarien. Je ne suis pas certain d'être capable d'un tel sacrifice.."

La franchise déliée avec laquelle elle continua lui aurait fait lever les yeux au ciel si il avait été un peu moins poli. Courtois néanmoins il se contenta de hausser les épaules en dégainant son épée au grand déplaisir de tous les observateurs plus ou moins discrets qui n'appréciaient que moyennement ce manquement aux règles de l'étiquette.

"Voyons si ces yeux réfractaires peuvent s'adoucir lorsqu'on leur offre ce qu'ils désirent..."

Lame au clair, il commença un lent mouvement méfiant afin de se déplacer autour d'elle. Il n'était pas homme à sous estimer ses adversaires qu'ils soient féminins ou masculins et il avait eut un bon aperçu des talents qu'elle pouvait déployer à la lance. Néanmoins il ne doutait pas de posséder assez d'atouts pour parvenir à la surprendre et au final à se tirer gagnant de ce duel. Décidé à y parvenir sans pour autant la blesser il plissa les yeux afin de mieux se concentrer sur le corps souple qui lui faisait face. Femme ou homme, cela n'avait plus d'importance à l'heure actuel. Il était concentré sur ses mouvements, cherchant l'infîme déséquilibre qui pourrait lui permettre d'attaquer. Là ! Ce pas de côté qu'elle venait d'accomplir... Feinte ou réelle faute ? Il le saurait bien assez tôt, déjà il se fendait.
Un éclat bleuté parcouru la Lame d'Ondine tandis qu'elle se jetait voracement à l'assaut de ce nouvel adversaire, avide de trancher dans le vif et d'aspirer l'humidité précieuse qui l'attirait si fort. Korentin pouvait presque sentir l'âme de cette épée légendaire qui n'accomplissait là que son énième duel. Un léger sourire s'afficha sur ses lèvres à cette pensée, ses ancêtres avaient-ils seulement déjà croisé le fer avec une femme aussi impérieuse que son adversaire actuel ? Il en doutait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeVen 10 Mai 2013 - 17:39

Chacun avait sa vie hélas, mais elle était curieuse de ce petit quelque chose dans sa voix. Pour une fois, elle aurait aimé s'intéresser à la vision d'un noble. Parce, contrairement à d'autres, il n'avait pas l'air d'être vain orgueil et cancanage. Que ce serait-il passé si ça avait été l'inverse, si elle avait été à sa place et lui à la sienne, ou à celle de Mélusine, d'Yvia, d'Eris... la question se posait, restait, malheureusement, parce qu'il n'y avait pas de réponse réelle. Ils étaient tous ce qu'ils étaient, et aussi déplorable que cela puisse être, ça ne changerait pas à moins que la famille impériale ne soit subitement destituée, ce qui serait difficile à accomplir. Mais ce n'était pas le sujet de la discussion en cours, qui était beaucoup plus léger. Oui, les elfes étaient ennuyeux en général, obséquieux, raides, dignes.... pire que le pire de Kohan. Sauf l'impératrice, qui était absolument charmante et qui savait d'autant plus s'amuser que ce n'était pas apparent dans ce qu'elle présentait au monde entier. Le monde elfique n'était.... franchement pas fait pour les humains, c'était certain. Apparemment l'homme était du même avis. Plus d'un jour sans une tranche de viande ? Oui, l'horreur ! C'était bien ce qui lui était tombé sur la tête quand elle avait accepté de rester auprès de Galadrielle... Pas de viande ! Pas de bœuf, pas de poisson, pas même un oiseau ou un lapin, absolument rien, à peine un œuf ! Comment pouvait-on vivre sans viande ? Aucune idée, mais elle avait bien faillit en devenir folle en une semaine. Oui, courageuse elle avait tenté de tenir le régime de la reine, et avait pitoyablement craqué après quelques jours, allant jusqu'à la supplier de la laisser manger au moins une cuisse de lapin histoire de ne pas oublier le goût qu'avait la viande. Elle s'était même mise à en rêver la nuit tellement ça l'obsédait. Un guerrier sans viande, c'était comme un guerrier sans arme ! Ça ne pouvait pas fonctionner.

Alors oui... le royaume elfique était un bagne. Malgré cela.... elle n'imaginait pas laisser la souveraine. C'était plus fort qu'elle, elle savait qu'elle retournerait là-bas pour la voir et lui tenir compagnie, parce que justement elle avait vu la partie secrète qu'elle dissimulait aux autres. Souriante, elle balaya l'idée en le voyant tirer son épée de son fourreau. Ses yeux scintillèrent de satisfaction farouche alors que la poigne sur sa lance se resserrait. Elle était aussi fébrile et joyeuse qu'une gamine d'avoir enfin ce qu'elle voulait. Chouette ! Un défi à sa hauteur ! Un instant, elle regarda la lame ondoyante, et se trouva dépitée de ne pas être en possession de Lacryma, son arme de prédilection qui lui permettait d'annuler la magie. Ça lui aurait été bien utile contre les enchantements de la lame en face d'elle, mais elle ferait sans. Se courbant légèrement, elle adopta un mouvement inverse au sien sans pour autant le quitter des yeux. Féline, elle tentait de calquer le rythme sur le jeu de jambes de son adversaire, si important lorsqu'on maniait une épée, et qu'on n'avait donc pas l'allonge si confortable de la lance au sol, contrairement à la lance montée qui était contre toute attente plus courte. Puis vint l'assaut.

Adroit l'épéiste, de venir sur son coté ouvert, elle ne se laissa pas surprendre cependant, ayant attaché son regard à ses gestes, et, au lieu de tenter de ramener la pointe de son arme vers le fil de l'épée, chose qui l'aurait déséquilibré davantage encore, elle dévia le coup qu'on lui portait du corps de la lance avant d'en incliner l'autre bout, tentant de lui faucher les jambes. Ne s'arrêtant pas pour savoir si le coup avait porté de son coté elle fit un demi tour pour se replacer, présentant un seul flanc à son adversaire. L'homme avait l'intention de gagner, et elle lui en était grès, se battre avec tout autre but en tête eut été une insulte impossible à supporter pour un maître d'arme. Et évidemment, elle avait également l'intention de le battre. Mais pas parce qu'il était un Kohan, quoi que cela aurait refermé le bec de pas mal de soldats. Non, elle voulait gagner parce qu'elle avait un adversaire respectable et qui la respectait, et parce que c'était plus drôle de gagner. Alors elle donnait son maximum, concentrée dans le rythme des deux armes s'entrechoquant, des coups portés, des bottes, des feintes, de la technique utilisée par son rival pour tenter d'arracher la victoire. Cela faisait un moment qu'elle ne s'était pas battue sérieusement, son corps en faisait les frais, mais elle avait l'habitude, hors de question de s'arrêter maintenant !

La Lame Rouge se battait surtout du corps de l'arme, et non de la pointe comme dans une charge ou dans une formation organisée et stricte, faisant davantage usage de son agilité et de sa rapidité que de sa force brute qui serait toujours moindre que la sienne, un trait physique impossible à changer hélas, même si elle le désirait. Il avait moins de finesse qu'elle avec une lame, mais il se déplaçait admirablement bien, ce qui compensait. Aucun d'eux ne lâchait l'affaire, et il eut été dommage que cela se passe autrement. Et alors qu'elle posait le pied en reculant sous l'un de ses assauts, une légère douleur la tirailla. Tiquant, elle para de justesse son coup et saisit l'occasion pour séparer un peu le jeu... La lancière repoussa l'épée qui venait d'entailler légèrement son épaule, usa de l'élan prit pour la faire piquer vers le sol, l'accompagnant de son arme à elle et, en la plantant dans le sol, elle lui sauta littéralement dessus... dans une position fort peu digne. Ne pouvant vraiment viser correctement avec une prise de ce genre elle se retrouva à enserrer son torse et à le faire vaciller si non tomber. Se retrouvant nez à nez avec lui, elle lui fit un grand sourire

«  Vous vous battez bien » Et le relâcha en imprimant une pression sur ses jambes, roulant sur elle même et se remettant d’aplomb plus loin en reprenant une pause défensive, haletant un peu. Ses cheveux collaient à son visage, et elle les repoussa sans ménagement alors qu'elle l'observait à nouveau avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeLun 13 Mai 2013 - 13:44

Elle se défendait vraiment bien... Un peu trop bien même comme il s'en aperçu lorsqu'elle dévia son épée pour ensuite tenter de lui faucher les jambes. Il évita l'attaque sans véritable mal, n'étant pas homme à se laisser déséquilibrer si facilement. Une série de coups, de feintes et autres bottes plus ou moins techniques suivit cette histoire là et il cessa de réfléchir, totalement concentré sur le placement de son adversaire et sur le meilleur mouvement à accomplir à chaque instant pour prendre le dessus sans se mettre en danger. Son adversaire combattait habilement, évitant la confrontation physique qu'elle savait ne pas pouvoir gagner pour privilégier sa vitesse et son agilité. Conscient de cela et du fait qu'elle avait un petit avantage sur lui dans ce domaine il changea soudainement de tactique. Se faisant moins prudent et plus agressif afin de l'obliger à parer des volées de coups dont il accentuait la force à chaque instant. Il prenait le risque de se faire prendre en contre attaque de cette façon mais il savait aussi que le jeu en valait la chandelle, combien de temps tiendrait-elle à bloquer ainsi à la force du poignet les attaques puissantes du duc ? Aux alentours il entendait les murmures surprit de quelques courtisans qui s'étaient sans doute attendu à ce qu'il épargne un maximum la jeune femme au contraire de ce qu'il était en train de faire. Oui évidemment cela pouvait sembler étonnant ce combat vu de l'extérieur mais il était à peu près certain qu'elle appréciait ses efforts, elle lui en aurait sans doute voulu si il avait combattu différemment de d'habitude et habituellement il utilisait sans vergogne les points faibles de ses adversaires. La différence de force pure en faisait partie.

Elle n'était pas dupe de ses projets néanmoins et ne s'y laissait pas prendre, préférant reculer plutôt que d'être obligée de parer à tout instant. C'est ce qu'elle faisait d'ailleurs au moment où une légère grimace sur son visage attira l'attention de Korentin. Lui avait-il fait mal ? Il ne lui semblait pourtant pas l'avoir encore touchée... Pour le première fois depuis le début du combat il commit l'erreur de laisser son côté chevaleresque s'exprimer, oubliant sa résolution de ne pas la traiter comme une femme puisqu'elle le demandait. Il rompit son attaque brusquement et ouvrait déjà la bouche pour lui demander si elle avait mal quelque part lorsqu'elle le surprit. Quelle idée de se déconcentrer ainsi ! Il n'eut pas le temps d'accomplir un geste qu'elle plantait déjà son arme dans le sol afin de mieux lui sauter littéralement dessus... Complétement désarçonné il vacilla dangereusement et ne parvint à garder l'équilibre qu'à grande peine tandis qu'elle s'accrochait à son torse dans l'espoir de le faire tomber.

«  Vous vous battez bien » 

"Pas encore assez bien semble-t-il.." ronchonna-il en entamant un mouvement complexe de son invention afin de lui faire relâcher sa prise.

Il n'eut pas le temps de le terminer néanmoins, flairant sans doute le traquenart elle se détacha d'elle même et roula un peu plus loin avant de se figer dans une posture défensive. Le combat sembla se figer un instant tandis qu'ils échangeaient un regard, le souffle court. A peine le temps de ralentir un chouïa le rythme frénétique des battements de leurs coeurs et ils reprirent l'assaut de la même manière. Korentin n'était pas disposé à changer sa tactique d'épuisement, il reprit donc son mode agressif en bougeant à son rythme afin de ne pas lui permettre d'utiliser la moindre esquive, bientôt il l'espérait le bras frêle de la jeune femme s'épuiserait et commencerait à trembler, ce qui lui permettrait de prendre l'avantage. Aussi bien entraînée qu'elle le soit sa carrure ne lui permettrait pas de tenir un tel rythme éternellement, lui-même commençait à en ressentir les effets et la transpiration lui piquait les yeux.

"Combien de temps croyez vous tenir ainsi ?" la taquina-t-il, retrouvant son naturel à mesure qu'il oubliait les gens aux alentours.

Un coup plus puissant que les autres manqua transpercer la garde adverse, mais il n'avait pas le dessus pour autant comme il s'en aperçu presque aussitôt lorsqu'une botte particulièrement habile manqua lui faire lâcher son épée. Il recula à son tour avec vivacité, conscient de ne pas posséder autant de technique qu'elle et loin de là. C'est encore une fois sa force pure qui le tira d'affaire, n'avait-il pas décidé d'en faire son arme principale en ce jour ? Peut-être cela lui aurait-il permi de gagner,


si seulement il n'avait pas été occupé à penser à autre chose. A une chose écailleuse pour être précis, pourquoi donc se mettait-il à penser à Ashy à ce moment là ? Peut-être simplement par instinct... Simple inquiétude ou prémonition, toujours était-il qu'il avait soudainement la désagréable impression qu'elle ne se trouvait plus à l'endroit où elle aurait dû être c'est à dire sous la garde d'Esmelda qui se faisait une joie de lui tenir compagnie le plus souvent possible.
Perdant soudain le fil du combat il lutta pour rester concentré tout en tentant de contacter la dragonne pour se rassurer de ce doute idiot mais il fallait dire qu'il n'était pas très doué pour accomplir deux choses à la fois comme il s'en aperçu très vite ! Il bloqua un coup d'extrème justesse, puis un second avant de louper le troisième qui vint sèchement toucher sa jambe en le faisant grogner

"Ashy, tu es avec Esmelda ?" questionna-t-il mentalement, incapable de reporter son attention uniquement sur le combat.

Un nouveau coup, mais il avait cette fois perdu le rythme et il ne l'évita à nouveau que par un coup de chance tout en reculant, reculant, pressé par un adversaire qui avait très certainement senti sa soudaine et étrange déconcentration. Par un énorme effort de volonté il reporta toute son attention sur le combat et aurait pu reprendre le contrôle si son pressentiment ne s'était pas fait aussi pressant... Il en était sur à présent, elle ne se trouvait plus avec Esmelda, dans ce cas où était-elle ? Elle devait être seule dans le vaste palais... Pour peu qu'elle se blesse et... Aie !

*Présente ou non cette petite dragonne trouves toujours le moyen de m'attirer des ennuis...*

Beau joueur bien que quelque peu renfrogné d'avoir perdu si bêtement il haussa les épaules en lâchant son épée sous la menace de la lance qui se promenait le long de son cou.

"Bravo... Je ne faisais de toutes évidences pas le poids.."

Quelques grognements s'élevèrent dans le groupe des spectateurs plutôt mécontents d'une telle fin, les gardes quand à eux fixaient nerveusement la femme, une main sur la garde de leur épée et pressés de voir l'arme mortelle s'éloigner de leur duc. Duc qui se désintéressait déjà de tout cela, regard vague il cherchait à contacter sa dragonne

"Ashy ? Tu es dans le coin ?"

Il n'avait aucune idée de l'endroit où elle pouvait se trouver et cela l'inquiétait, tout à coup il prit conscience de l'image qu'il devait donner à son adversaire en restant là, silencieux et paupières mi-closes. Se forçant à sourire malgré son inquiétude il s'expliqua

"Pardonnez moi, je cherche à contacter quelqu'un aussi étrange que cela puisse paraître... Je ne sais pas où elle se trouve et je suis sur qu'elle va s'attirer les pires ennuis encore une fois.. Et heu... Vous ne comprenez rien à ce que je vous raconte n'est-ce pas ?"

Une lueur mi gênée, mi amusée passa dans ses yeux et il se passa la main dans les cheveux en cherchant à rassembler ses mots pour s'expliquer. Il n'était toujours pas très à l'aise avec son rôle de dragonnier et il ne savait jamais très bien comment les gens allait réagir vis à vis de cela. De plus il était toujours à moitié ailleurs, concentré sur la présence d'Ashy qu'il sentait dans son esprit sans parvenir à la localiser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeJeu 23 Mai 2013 - 18:58

Ah il était têtu l'animal ! Aussi têtu qu'il se battait bien d'ailleurs. Leur duel reprit rapidement, à peine le temps de souffler un coup avant de se retrouver de nouveau à croiser le fer. Elle commençait à fatiguer, et il tapait toujours aussi fort. Heureusement qu'elle était protégée par l'ours, ça lui donnait un petit soutient contre son adversaire. Et ce n'était pas plus mal. Il ne changeait pas de tactique, mais elle, pressée et fatiguée, avait décidé de prendre le combat sous un autre angle, aussi utilisait-elle l'élan et la force de son adversaire pour repousser les coups plutôt que la sienne propre, le faisant dévier au maximum, à défaut de pouvoir esquiver d'une pirouette ou deux. Elle sourit à la question mais ne gâcha pas son souffle pour répondre, ce qui était à vrai dire une réponse en soit-même.... elle ne tiendrait pas longtemps sans un gros effort de volonté. Elle pouvait le fournir, mais il prendrait l'avantage c'était certain. Cela ne la frustrait pas pour autant, car c'était un beau duel.

D'une botte, elle manqua lui faire lâcher son épée. Alors que, quelque instants auparavant, il pressait vers la victoire, le voilà qui semblait moins habile, déconcentré.... si il ne portait plus son attention sur le duel ( et en ce cas, vers quoi se tournait-il ? Elle était curieuse ) c'était l'occasion pour elle de reprendre l'avantage. Après tout ce n'était pas tricher que de prendre les occasions qui se présentaient non ? Alors elle se porta à nouveau en attaque, déchaînant ce qui lui restait d'énergie afin de le déborder et de passer outre sa garde ralentie et soudain profondément gauche. Diantre, mais qu'est-ce qui lui occupait l'esprit comme ça pour manquer pareilles attaques ? Cela devait être important. Et bien, elle le questionnerait après ! Elle avait d'abord un duel à gagner, nom du Dracos, et elle comptait bien s'en tirer avec une victoire du coup, autant ne pas se gêner.

Visant les jambes, elle eut la satisfaction de voir le coup porter, et continua de presser à son tour, alors qu'il semblait encore plus distrait. C'était le moment où jamais, ne pas le laisser reprendre le rythme, porter encore plus de coups et.... et soudain, c'était terminé, elle avait effectivement gagné. Ah ? Bon passage à l'interrogatoire alors ? Elle avait la lance contre la partie tendre de sa gorge, aurait facilement put le tuer, là tout de suite, et sans aucun doute, les Lames Noires l'avaient senties. Oui, mais ce qu'ils n'avaient pas sentit, c'était que tuer son adversaire n'était pas encore au programme, elle était bien trop contente de cet affrontement et curieuse de savoir exactement de quoi il retournait avec cette victoire presque servie sur un plateau d'argent sur la fin. Elle sourit légèrement.

« Mouai... »

Comme si elle allait se laisser prendre par une telle excuse. Néanmoins, elle abaissa sa lance, et le regarda agir comme une petite chose curieuse et singulière. Mais que faisait-il exactement le nez dans le vague ainsi ? Étrangement, elle n'osait pas le déconcentrer. C'était plus une intuition qu'autre chose mais elle était puissante. Alors elle attendit sagement qu'il reporte son attention sur elle, en espérant savoir exactement de quoi il ne retournait. Apparemment il était gêné de son attitude, mais elle trouvait cela très drôle et très intéressant. C'était bien la première fois qu'elle voyait quelqu'un agir comme ça, d'habitude même les rares magiciens dont elle tolérait la présence agissait de façon très simple, quand ils se concentraient pour lancer leurs sorts. Car oui, il y avait effectivement des mages lames rouges, en dépit de la terreur d'Amelian à leur égard, et ça les faisait bien rire. C'était d'ailleurs le meilleur d'entre eux qui avait enchanté sa lance personnelle afin qu'elle puisse arrêter les sortilèges de moyenne puissance, la protégeant ainsi de ce qu'elle craignait le plus. Elle leur devait beaucoup, évidement, mais elle restait toujours méfiante à leur égard.

« Non en effet, je ne vais pas prétendre le contraire, je n'y comprend absolument rien ! Qui cherchez-vous donc à contacter ? Et comment ? Par la pensée ? Doit pas être facile non ? » elle remit sa lance sur ses épaules, penchant la tête

« Mais si vous êtes inquiet à son sujet, qui que soit cette personne, pourquoi ne pas aller la chercher ? Ainsi vous seriez fixé ! Et si ça ne vous dérange pas, je vous accompagnerait bien, je suis curieuse de savoir qui m'a fait gagné ce duel »

C'était une façon comme une autre de dire qu'elle n'avait aucun mérite et qu'elle n'était pas dupe, mais c'était vrai qu'elle voulait bien voir celle qui causait tout cet aléas. Et peut-être que, si Korentin était plus disponible, ils pourraient se refaire un duel en toute justice cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeLun 3 Juin 2013 - 17:44

De retour a Gloria, Ashy ne savait trop quoi pensée, certes elle aimait bien cette ville où elle avait vu le jour, mais il n’y avait pas le bruits de pas précipités du petit Nolan pour venir jouer avec elle lorsque son dragonnier s’occupait des affaire soporifiques de son royaume. Et généralement lorsqu’il venait à Gloria c’était justement pour s’occuper de telles choses. Au départ la dragonne refusait de quitter son dragonnier et elle était donc avec lui lors des réunions. Mais vu le désintérêt qu’elle manifestait et qu’elle commençait toujours par se trouver un divertissement qui faisait toujours perdre tout son sérieux à la réunion, elle avait fini par se laisser convaincre de rester en compagnie d’Esmelda. C’était bien de loin la seule humaine femelle qui lui avait semblé gentille. Bon en effet, peut-être bien que Valentine et la gamine n’étaient pas des exemples représentatifs, mais c’était ceux que Ashy avait sous la patte.

Valentine s’était montré détestable à souhait, considérant de haut la petite dragonne et la traitant comme on aurait traité n’importe quel chien de chasse dès que Korentin avait le dos tourné. Son dragonnier avait beaucoup de qualité, mais il était malheureusement aveuglé par un amour stupide envers cette femme qui aux yeux de Ashy n’en valait vraiment pas la peine.

La gamine, c’était encore pire. Ashy n’avait même pas prit la peine de retenir son nom. Cette créature n’avait démontré aucun intérêt envers la dragonne, et ça Ashy s’en trouva fort insulté. On ne hausse pas les épaules d’indifférences face à un dragon ! Avoir pu, la dragonne verte l’aurait carbonisé dans un éternuement avant de dire oups. De toute façon elle soupçonnait la gamine d’avoir secrètement demandé à sa mère si c’était possible d’empailler le lézard pour avoir une peluche… Malheureusement elle n’avait aucune preuve.

Bref, en rentrant à Gloria elle s’épargnait tout cela, mais quittait aussi son chez-soi et le petit Nolan. C’était comme une version miniature de son dragonnier même si elle ne pouvait pas réellement parler avec lui. Son jeu préféré consistait à répandre des figurines de soldat partout sur le sol et il faisait semblant de défendre un château imaginaire avec les combattant inanimé contre l’attaque de la terrible dragonne qu’elle était. C’était bien peu de stratégie et la dragonne faisait toujours semblant de se laisser embrocher par l’un des petits bonhommes pour que le petit Nolan soit heureux d’avoir eu la victoire.

Cependant elle avait du interrompre son jeu et partir avec Korentin vers Gloria. Si peu arrivé qu’il était demandé en une conférence quelconque pour quelques affaires d’état. Visiblement un vilain boucher s’entêtait à ne pas payer d’impôts ! Mais à son grand bonheur elle n’en sut pas plus, Korentin la confia à la bonne garde d’Esmelda. Ashy ne fut pas difficile à négocier puisque la princesse l’attendait avec un citron en main. Accroché sur l’épaule de la princesse, elle se dirigea vers les jardins qu’elle n’avait que très peu explorés, une fois avec Atalos. Elle cacha timidement sa tête dans les cheveux de la princesse lorsqu’ils passèrent près de l’endroit ou il y avait jadis un citronnier. Esmelda avait toujours été d’agréable compagnie avec Ashy bien que ses loisirs soient plus distingués que ceux du fils de Korentin.

E temps passa bien ainsi, et Esmelda la laissa libre d’aller retrouver Korentin lorsque la petite dragonne s’entêta à croire que la réunion était finie. C’était assez, elle voulait revoir son dragonnier maintenant.

* Ashy ? tu es avec Esmelda ?*

Évidemment que non, sinon il ne poserait pas la question, Korentin savait trop bien que la petite dragon avait le sang intrépide de fouiner partout. La petite dragonne se concentra, cherchant son dragonnier. En tout cas il n’était plus en réunion, ça Ashy le compris bien assez tôt lorsqu’elle entra dans la cour et qu’elle le vit, arme à la main et visiblement perdant d’un combat.

*Ashy ? Tu es dans le coin ?*

Alors qu’il expliquait à son assaillante qu’il tentait de rejoindre quelqu’un avant qu’elle ne s’attire des ennuis, (ben voyons comme si c’était son genre) Ashy se glissa sournoisement près de la femme en contournant la foule.

« Mais si vous êtes inquiet à son sujet, qui que soit cette personne, pourquoi ne pas aller la chercher ? Ainsi vous seriez fixé ! Et si ça ne vous dérange pas, je vous accompagnerait bien, je suis curieuse de savoir qui m'a fait gagné ce duel »

*Elle n’aura pas à chercher bien loin ! *

Voulant venir en aide à son dragonnier, elle rugit de toutes ses forces dans une tentative (désespérée) d’effrayer l’adversaire de Korentin. Campée sur ses deux pattes, les ailes ouvertes la petite bête noble était peut-être pleine de bonne volonté, mais ses cris ressemblaient toujours plus à des miaulements qu’autre choses malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeJeu 6 Juin 2013 - 20:11

Elle semblait avoir deviné qu'il n'avait perdu si rudement que suite à une déconcentration causée par un événement extérieur, au moins n'était-elle pas de ces bêtas qui se seraient mis à danser sur place ou à se répandre en excuses pour avoir battu le duc d'Aldaria. Elle semblait plutôt un peu déçue que ce soit terminé ainsi et curieuse d'en comprendre la raison, il secoua la tête pour lui répondre :

"Non, ce n'est pas facile... Mais pas aussi difficile que vous pourriez le croire néanmoins..."

Elle ne s'attarda pas sur cette réponse quelque peu énigmatique et enchaîna aussitôt en lui proposant de l'accompagner. Après tout pourquoi pas ? Il était sur le point d'accepter lorsque sa petite dragonne se décida enfin à lui répondre, surprenant tout autant son dragonnier que sa cible véritable d'ailleurs !

*Elle n’aura pas à chercher bien loin ! *

"oh !"

Il en resta un instant bouché bée, ahuri de la voir piailler ainsi dans une posture si agressive. Bon d'accord elle était haute comme trois pommes et demi mais son apparition soudaine avait de quoi surprendre surtout qu'Amelian ne s'y attendait certainement pas. Les autres témoins non plus d'ailleurs car un cercle se fit instantanément autour d'eux, cercle de curieux et autres admirateurs qui s'interpellaient en montrant la petite verte du doigt. Notant le hérissement de ses écailles et comprenant qu'elle n'allait pas désarmer de sitôt Korentin se lia précipitament à ses pensées :

*Mais nous n'étions pas en train de nous battre ma belle, c'était juste pour jour, pour s'entraîner !"

Il continua à voix haute en se penchant sur elle pour caresser les écailles dressées :

"Elle s'appelle Amelian, tu ne vas pas la mordre quand même ?"

Réprobateur, il l'observa un moment avant de lever à nouveau le regard vers son ex-adversaire :

"Et bien voilà, je vous présente Ashy... Au moins il ne sera pas utile de lui courir derrière, elle vous a trouvée en premier..."

Et il semblait bien que le premier contact n'était pas des plus fameux... Il ne savait trop si il devait s'amuser ou s'irriter de l'instinct de protection de sa dragonne, c'était mignon bien sur... Mais pas forcément du plus bel effet diplomatique ! Encore que, point de vue diplomatie Amelian n'avait de toutes évidence rien à apprendre d'Ashy. Dracos... Si ces deux là partaient sur un mauvais pied Korentin n'était pas sorti de l'auberge ! Décidé à ne pas laisser les choses s'envenimer il insista :

"Je suis sur que vous pourriez très bien vous entendre."

Et il souleva la dragonne, profitant de ce qu'il pouvait encore le faire et lui laissant tout loisir de grimper sur son épaule si elle le désirait. A cette hauteur elle était mieux placée pour échanger tranquillement avec son interlocutrice, restait juste à espérer qu'elle n'allait pas lui mordre le nez ! C'est qu'elle en était capable... Il s'amusa à instant à imaginer dans quelle situation il se trouverait si elle osait faire une chose pareille. Allons, cela n'irait sans doute pas si loin, maintenant qu'il lui avait expliqué qu'il ne s'agissait que d'un jeu il était à peu près sur qu'elle arriverait à bien s'entendre avec Amelian. D'ailleurs en parlant d'elle il avait encore quelque chose à lui dire :

"Je suis navré que notre combat ai tourné court de cette façon, je suis dragonnier depuis peu et j'ai encore du mal à la localiser rien que par notre lien d'esprit. Du coup et bien... Je m'inquiète à longueur de temps... Ce qui l'amuse beaucoup.. N'est-ce pas Ashy ?"

Son ton était amusé, taquin même. Quelque part la réaction de défense instinctive qu'elle avait eut prouvait que l'inquiétude qu'ils ressentaient quand ils étaient séparés allait dans les deux sens ! Bêtement cela lui fit chaud au coeur et il se permit un aparté avec sa dragonne :

"Tu as cru que j'étais en danger ? Tu sais qu'on ne risque rien ici... Et puis je n'en aurai fait qu'une bouchée, soyons sérieux..."

Ses yeux plantés dans ceux de l'autre humaine pétillaient doucement tandis qu'il parlait ainsi secrètement à sa dragonne, Amelian ne pouvait bien sur pas deviner l'énormité de ce qu'il était en train de prétendre mais c'était justement ce qui était amusant, d'autant qu'il n'était pas vraiment sérieux, n'étant pas du genre à se vanter ainsi et conscient de la valeur de celle qu'il venait d'affronter. Etonnant d'ailleurs ce talent qu'elle avait avec sa lance...

"Et où avez vous apprit à vous battre ainsi au fait ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeVen 7 Juin 2013 - 13:51

Elle était réellement intriguée, ayant toujours cru que seul les magiciens pouvaient communiquer par la pensée, hors elle l'avait déjà remarqué, il n'avait pas vraiment le profil d'un mage quelconque. Et c'était d'ailleurs très bien comme ça. Mais la question restait. Si il n'était pas un mage comment faisait-il et avec qui pouvait-il bien discuter ainsi. Mais au vu de la réponse, cela restait un peu flou. Et elle était d'autant plus curieuse de voir la personne en question. Il avait sacrément intérêt à ne pas dire non ou elle le suivrait de force ! Ça ne se faisait pas de tendre un appât pareil et de le retirer d'un seul coup sans plus l'agiter. Pas qu'elle-même aurait voulut apprendre à communiquer ainsi, ça touchait encore tellement au domaine de la magie que ça la rendait naturellement nerveuse, mais ça aurait été certes bien pratique pour les missions des Lames Rouges. Alors qu'elle allait le relancer, un mouvement attira son attention et elle serra instinctivement sa lance en pivotant sur place... pour tomber nez à nez avec une petite chose miaulant et pas plus grosse qu'un chat. C'était quoi ça exactement ? Surprise, elle abaissa naturellement son arme et observa le petit lézard vert qui poussait des couinements qu'elle aurait sans hésiter qualifié de mignons si cette petite chose n'avait pas eut l'air de lui en vouloir. Méfiante et circonspecte, elle observait cette créature piailler jusqu'à ce que Korentin s'approche d'eux et ne la présente.

« Ashy ? »

Elle reporta son attention du duc au lézard et mit une demi seconde à comprendre que non, ce n'était pas un lézard, mais une dragonne. Le nom était féminin non ? Une dragonne... cette petite chose si adorable ? On ne pouvait guère douter de Korentin évidement il fallait être stupide pour faire une blague pareille et puis elle avait beau ne pas être très effrayante, elle avait effectivement clairement l'air intelligente. Ce n'était certes pas la première fois qu'elle voyait une dragonne, la sangsue qui servait de soupirant à sa cousine était aussi lié à une dragonne, mais Isyndar, si elle se souvenait bien de son nom, n'avait rien en commun avec Ashy qui se prenait pour un dangereux prédateur alors qu'elle avait encore certainement ses crocs de lait. Malgré cela, elle imaginait sans peine qu'elle pourrait toujours pincer un peu si elle décidait de la mordre. Et puis ce serait dommage de s'en faire une ennemie alors qu'il s’agissait d'un simple malentendu. « Et bien, je suis d'accord, au vu de sa témérité, je veux bien croire que l'on s'entendrait bien » Elle fit un sourire un peu plus détendue à la verte.

« Enchanté de te connaître Ashy ! »

Oui bon, elle n'avait absolument aucune éducation en général, alors savoir comment se comporter face à un dragon et son dragonnier, c'était le cadet de ce qu'elle aurait hypothétiquement put apprendre. Elle ne savait absolument pas ce qu'il convenait de dire ou faire, mais si elle prenait le temps d'y penser, c'était uniquement qu'elle ne voulait pas les vexer. Korentin, elle l'avait déjà adopté, quand à Ashy, le peu qu'elle en voyait lui plaisait suffisamment. Autant à l'oeil qu'au caractère. La soldate ne s’émouvait pas le moins du monde du petit effet que la verte avait voulut se donner, elle en riait même un peu, après tout ne l'avait-elle pas réellement surprise ? En même temps ce n'était pas tout les jours qu'une dragonne apparemment tout juste née vous miaulait dessus. Et puis elle détestait peut-être la magie mais elle devait bien avouer que les dragons étaient des contes fascinants. En voir une d'aussi près était une chance à ne pas manquer après tout.

« C'est normal je suppose. Je ne connais pas bien ce qui touche aux dragons et aux dragonniers, mais il me semble que, si réellement vous partagez son âme, il est naturel de s'inquiéter. Après tout on le fait déjà avec nos proches sans magie alors dans un cas comme celui-ci ça doit être pire »

C'était attendrissant à voir, mais elle n'imaginait difficilement ce que cela donnerait lorsqu'elle aurait grandit. Sûrement que Korentin se détendrait un peu. En tout cas avec tout ça il lui devait un duel honnête ! Elle ne voulait pas devoir sa victoire à qui que ce soit et surtout pas alors que c'était un accident. Une telle victoire ne valait pas grand chose. Elle préférait gagner ou perdre sans intervention extérieur. Mais sans doute auraient-ils le temps une autre fois de reprendre ce petit échange, après tout il n'allait pas disparaître d'un seul coup dans un nuage de fumée. Curieuse, alors qu'il avait de nouveau l'air un peu occupé. Est-ce qu'il parlait avec elle ? C'était déstabilisant de ne pas savoir ce qui se disait. Cependant lorsque la question tomba, elle perdit quelque peu son sourire. Ah... difficile comme question, même si elle paraissait anodine. Elle ne pouvait pas dire qu'elle s'était formée chez les lames rouges évidement, du moins avait-elle gagné en expérience parmi eux. Et même sans cela, parler de son tuteur restait quelque chose de relativement difficile. Elle était après tout plus sensible qu'elle n'en avait l'air ….

« Un capitaine de l'armée impériale m'a recueillit lorsque j'étais jeune et m'a dispensé ses leçons. Lorsque je fus capable de me défendre seule je l'ai quitté pour pouvoir gagner en expérience en voyageant autour d'Armanda. Je ne sais qui de mon sauveur ou de mes voyages a été le meilleur professeur, mais je leur dois beaucoup à tout deux... » Elle n'avait pas eut un maître d'armes prestigieux ni quoi que ce soit, elle n'avait pas d'extraordinaires choses à raconter de son passé, mais la tendresse qu'elle avait eut pour son tuteur lui était plus précieuse que tout les trésors de connaissances martiales du monde. Plutôt que de s'attarder sur le sujet, elle sourit de nouveau et contra par une question de son propre crû.

« Et vous deux alors ? On ne rencontre pas d'oeufs de dragons à tout les coins de rues n'est-ce-pas ? Comment vous êtes vous trouvés ? J'imagine que vous devez attirés beaucoup de regards et d'envies... et toi, Ashy, tu le trouve comment ce palais ? Tu n'as pas envie de voir davantage que ces quatre murs ? » Bon d'accord... elle ne pouvait pas s'en empêcher... « Tu vole déjà dit ? J'imagine que ça doit être absolument fantastique de s'élever dans les airs ! » Elle eut un petit rire et jeta un regard amusé à Korentin « Non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeLun 10 Juin 2013 - 1:19

*Mais nous n'étions pas en train de nous battre ma belle, c'était juste pour jouer, pour s'entraîner !"

La petite dragonne verte retomba sur ses pattes alors que les paroles télépathiques de son dragonnier se glissaient dans son esprit. Une foule se rassemblait autour d’elle alors que son dragonnier parcourait à grande enjambé la distance qui les séparait afin de venir la rejoindre. Ashy l’attendit tranquillement, songeuse.

*Mes jeux avec ton fils sont nettement moins dangereux, je ne risque pas de finir véritablement empaler avec lui*

Alors qu’il passait un main rassurante sur ses écailles, il s’adressa à voix haute, peut-être pour que leur conversations semble moins étrange aux oreilles dépourvues de magie qui les entouraient.

-Elle s'appelle Amelian, tu ne vas pas la mordre quand même ?

Si elle avait représentée une réelle menace, ou si la dragonne s’était faufiler plus rapidement dans le combat, elle aurait certainement mordu la dame afin de faire prendre l’avantage à son dragonnier... Mordre était bien la seule chose de passablement dangereuse que la dragonne pouvait se permettre, toutefois puisque Korentin ne trouvait pas son adversaire menaçante, Ashy supposa qu’elle n’avait pas non plus à le faire...

Devinant surement ses pensées, le dragonnier jeta un regards réprobateurs à la lézarde ailée qu’il savait fort bien capable de mordre simplement par taquinerie ou pour le plaisir de lui désobéir. Néanmoins, la guerrière avait une brochette en main et Ashy ne souhaitait pas terminer en brochette, elle se contenta alors de ne rien faire tandis que le duc d’Aldaria faisait les présentations :

-Et bien voilà, je vous présente Ashy... Au moins il ne sera pas utile de lui courir derrière, elle vous a trouvée en premier...

-Ashy ? 

Il marqua une pause avant d’insiter sur un fait, comme s’il semblait persuader que l’une ou l’autre de ses interlocutrices pourrait être particulièrement rancunière envers l’autre.

-Je suis sur que vous pourriez très bien vous entendre.

-Et bien, je suis d'accord, au vu de sa témérité, je veux bien croire que l'on s'entendrait bien 

Elle prit la peine d'ajouter à l'adresse de la créature émeraude;

-Enchanté de te connaître Ashy ! 

La dragonne observa une dernière fois l’étrangère de la tête au pied avant d’incliner la tête

*Tu lui diras qu’il en va de même pour moi*

Son dragonnier traduisit la salutation avant d’entreprendre par lui même la conversation.

"Je suis navré que notre combat ai tourné court de cette façon, je suis dragonnier depuis peu et j'ai encore du mal à la localiser rien que par notre lien d'esprit. Du coup et bien... Je m'inquiète à longueur de temps... Ce qui l'amuse beaucoup.. N'est-ce pas Ashy ?"

L’air amical, et la flatterie, dont faisait preuve Amelian persuadèrent rapidement Ashy de laisser tomber ses dernière résistance, surtout que Korentin lui parlait mentalement au même moment qu’il la prenait dans ses bras de façon à ce qu’elle puisse avoir accès à son épaule. Ce dont elle profita rapidement, faisant fit de la remarque taquine que Korentin, au nombre de fois ou il s’inquiétait pour elle, elle pouvait bien s’inquiéter un peu pour lui.

*Tu as cru que j'étais en danger ? Tu sais qu'on ne risque rien ici... Et puis je n'en aurai fait qu'une bouchée, soyons sérieux...*

La jeune femme enchaîna avec une certaine empathie suite à la remarque de son précédent adversaire :

- C'est normal je suppose. Je ne connais pas bien ce qui touche aux dragons et aux dragonniers, mais il me semble que, si réellement vous partagez son âme, il est naturel de s'inquiéter. Après tout on le fait déjà avec nos proches sans magie alors dans un cas comme celui-ci ça doit être pire 

La conversation enchaîna sur des techniques de combat bipède alors Ashy en profita pour se caler plus confortablement contre l’épaule de son dragonnier.

-Et où avez vous apprit à vous battre ainsi au fait ?

- Un capitaine de l'armée impériale m'a recueillit lorsque j'étais jeune et m'a dispensé ses leçons. Lorsque je fus capable de me défendre seule je l'ai quitté pour pouvoir gagner en expérience en voyageant autour d'Armanda. Je ne sais qui de mon sauveur ou de mes voyages a été le meilleur professeur, mais je leur dois beaucoup à tout deux... 

C’était intéressant... Du moins plus que les affaires politiques auxquelles Korentin se retrouvaient mêlé... Amelian eu la gentillesse de l’inclure à la conversation :

- Et vous deux alors ? On ne rencontre pas d'oeufs de dragons à tout les coins de rues n'est-ce-pas ? Comment vous êtes vous trouvés ? J'imagine que vous devez attirés beaucoup de regards et d'envies... et toi, Ashy, tu le trouve comment ce palais ? Tu n'as pas envie de voir davantage que ces quatre murs ? 

*Aldaria est bien jolie, mais je me ferais écrabouiller par la grandeur du monde si je m’y aventurais tout de suite... *

C’était au tour de la guerrière de se montrer curieuse :

- Tu vole déjà dit ? J'imagine que ça doit être absolument fantastique de s'élever dans les airs ! 

Ashy étendit ses ailes bien que la réponses soit négative. Elle amortissait un peu ses chutes, voir plannait entre plusieurs petites cibles, mais ses ailes n’étaient toujours pas assez fortes pour la soulever...

Amelia jeta un regard amusé à Korentin,

- Non ?

Oh certes, ce dernier allait en baver à rattraper la petite dragonne lorsque les ailes de celle-ci allait pouvoir faire leur merveilles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Mon identité
Mes compétences

Invité

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitimeLun 10 Juin 2013 - 21:20

HJ : et voilà la conclusion, un peu moyen désolé j'ai manqué d'inspiration ^^"


La tension redescendait doucement entre la petite dragonne et l'humaine, le premier moment de surprise passé Amelian semblait plutôt enclin à tenter de bien s'entendre avec elle et la verte se calmait en comprenant qu'il n'avait s'agit là que d'un jeu.

*Mes jeux avec ton fils sont nettement moins dangereux, je ne risque pas de finir véritablement empaler avec lui*

"Hum... Permet moi d'en douter..."

Il plaisantait bien sur mais pas tant que ça comme on savait à quel point Nolan pouvait être brute par moment ! Une vraie petite tornade... Néanmoins il était heureux que ces deux là s'entendent bien, même si il ne s'était jamais vraiment inquiété à ce sujet. Valentine était une source de tension bien plus importante ! Elle avait prit la petite verte en grippe dès son arrivée, quand à Victoria elle s'en fichait comme de sa première couche culotte mais c'était sans doute son très jeune âge qui en était la cause. Il préférait se dire cela.

"Elle vous retourne le compliment."

Il hocha la tête lorsqu'elle lui expliqua qu'elle comprenait même si elle ne connaissait pas grand chose aux dragons :

"Effectivement nous partageons notre âme, c'est un concept assez étrange mais on s'y fait paraît-il"

Il sourit à sa propre ironie, se souvenant à quel point il avait été perturbé par ce nouveau lien au début et sachant qu'il lui faudrait encore bien du temps avant de s'y faire complétement, d'ailleurs s'y ferait-il ? Il ne le savait pas trop et il n'eut pas le temps de s'interroger davantage là dessus, Amelian était en train de répondre à sa question sur la façon dont elle s'était formée. Quelle drôle de vie elle avait vécue ! A son tour elle l'interrogea et il ne se fit pas prier pour lui répondre :

"Non c'est certain, cela a été un sacré chambardement lorsque tout le monde a apprit que des oeufs avaient été découverts... J'ai été appelé pour tenter ma chance mais j'avais beaucoup de travail à Aldaria et je dois avouer que l'idée de quitter ma famille pour aller caresser une coquille ne me tentait pas beaucoup. J'ai donc laissé passer le temps et au final j'ai complétement oublié la convocation..."

Il caressa la petite dragonne qui s'était installée sur son épaule avant de reprendre :

"Ashy avait apparemment décidé de m'attendre car malgré les désirs du peuple humain elle n'a jamais éclot. Le temps a passé, et lorsque je suis revenu à la capitale son oeuf avait été déplacé dans une salle du palais. Je ne saurai expliquer ce qui m'y a attiré, mais le destin s'est joué là. Nous avons partagé notre âme, et désormais nous ne formons plus qu'un."

Une pensée de sa dragonne vint le couper et il sourit pour lui-même en lui répondant :

"D'ici peu, c'est toi qui risquera de l'écraser... Et j'espère que tu ne t'écrasera pas dessus d'ailleurs, surtout pas avec moi sur ton dos..."

Sa taquinerie avait été ajoutée suite à la question d'Amelian, il n'attendit pas que sa dragonne lui réponde pour reprendre :

"Non, ses ailes ne peuvent pas encore la porter mais cela ne saurait tarder. Et je suppose que ce doit être agréable oui... Il nous faudra encore patienter avant de voler ensembles, mais je dois avouer que l'idée me plait assez"

C'était la réalité même si cela l'inquiétait aussi un peu surtout connaissant la terrible maladresse d'Ashy ! Par contre il n'avait jamais été sujet au vertige et son côté casse-cou même si il se voyait moins désormais était toujours en lui, ne restait qu'à espérait qu'il ne se romperait par les os ! Mais il avait une totale confiance en sa dragonne, fort heureusement. Il aurait aimé interroger plus avant sa nouvelle connaissance, en apprendre plus sur elle pourquoi pas ? Malheureusement il sentait le temps qui courait comme pour mieux lui rappeler ses devoirs et c'est avec un soupir qu'il se décida à la saluer :

"Je vais devoir vous quitter, j'ai déjà dépassé les limites raisonnables de temps libre que je peux me permettre... J'espère vous recroiser bientôt, je suis encore à Gloria pour quelques jours. Et j'espère bien que vous m'accorderez ma revanche !"

Un dernier signe de tête, et il s'éloigna, ses gardes sur les talons et sa dragonne sur les épaules. Voilà une rencontre qu'il n'était pas prêt d'oublier...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Mon identité
Mes compétences


Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Une rencontre pleine de punch [PV Amelian] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre pleine de punch [PV Amelian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]
» La tête pleine (pv Evangéline)
» Une nuit de pleine lune très mouvementée #
» Piège sous la pleine lune [PV Eowen Sauloon] terminé
» Probléme avec LC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armanda, terre des dragons :: Rps terminés-